Partagez | .
 

 And while you're in there, go fuck yourself.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
Michaela Lewis
Bras Droit | Seven Sins
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 18/09/2013
Messages : 2413
Age IRL : 28

MessageSujet: And while you're in there, go fuck yourself.   Sam 12 Déc 2015 - 16:42



L'horreur. Elle ne pouvait pas appeler ça autrement. Elle l'avait bien dit de toute manière, elle détestait Seattle et visiblement, Seattle lui rendait bien. Mais là, s'en était trop. La punition était bien trop grande vis à vis de ce qu'elle avait bien pu ressentir contre cette ville moche et humide. Là, il n'y avait pas de mot non. La situation était catastrophique. Jamais elle n'aurait pensé que cela aurait bien pu lui arriver. Elle en avait déjà fait des cauchemars où elle s'était levée comme une enfant pour foncer dans son placard afin de vérifier que le monstre n'y était pas.

Parce que le monstre, elle l'avait désormais sur le cul.

Et oui. Assise sur l'une des marches permettant d'accéder au terrain central, elle le fixait, dégoutée. Pourtant elle n'avait pas le choix puisqu'elle était arrivée avec absolument rien d'autre qu'un Ipad. Oui, elle était obligée. Pas d'autres choix. Michaela Lewis portait UN JEAN.

Si cela vous semble normal à vous, pauvre pinpin que vous êtes, pour elle c'est simplement l'horreur. Elle en avait pourtant fait la promesse alors qu'elle n'était qu'une adolescente. Jamais non, jamais un jean ne viendrait s'installer sur elle. Mais là, elle n'avait pas d'autre choix. C'était soit le jean, soit elle se trimbalait en culotte à l'intérieur du stade et il y avait bien assez de gens repoussant et dégoutant, pas besoin d'y rajouter les pervers qui devaient sommeiler en eux. Les jambes tendues pour observer la matière qui recouvrait ses longues jambes, elle scrutait chaque recoin, chaque couture puisque c'était bien la toute première fois qu'elle portait une chose pareille.

Ce n'était même pas confortable. Lassée, épuisée par le manque de confort et la proximité avec tous ces gens qui n'étaient pas comme elle, elle soupira, vaincue. De toute façon, elle avait déjà menacé Adam. S'il vendait la mèche une fois de retour à New York, elle lui couperait la tête tout simplement. Pliant les genoux pour venir y poser les coudes dessus, elle fut frappée par un autre problème. Les énormes chaussures qu'on lui avait refilé. Pour le coup c'était quand même moins dérangeant que le jean et puis, au point où elle en était de toute façon...se retrouver avec une paire de timberland aux pieds ce n'était pas aussi catastrophique. Les premiers jours, elle avait carrément eu des courbatures dans les mollets tant les bottines étaient lourdes puis finalement elle s'y était habituée. Ce qui n'était pas encore le cas du fichu tissu bleu.

Pas maquillée, les cheveux raplapla, elle avait quand même réussit à choper un pull immonde mais à sa taille ! L'énorme manteau noir qu'on lui avait donné lui donnait la sensation d'être dans un film, rescapée et recouverte avec la veste d'un policier sexy, alors elle gardait ça en tête pour ne pas trop avoir la nausée. Qu'est ce qu'il lui manquait, son dressing. Tout lui manquait à vrai dire. Son appartement, Pedro même lui manquait. Ses parents évidemment parce que bien qu'elle soit rapidement devenue indépendante, Michaela restait la petite fille unique et adoptée de ses parents riches. Donc, elle en était toujours très proches. En se rappelant tout ce qu'elle possédait à New York, elle ouvrit son sac où elle avait précieusement enfermé les chaussures avec lesquelles elle était arrivée au stade. Glissant ses doigts aux vernis écaillé, elle sorti l'un des escarpin avec douceur, comme s'il risquait de se briser si elle y mettait trop de force. C'était son précieux.

Elle observa la chaussure à la semelle rouge comme on pouvait étudier un diamant. Perdue dans ses pensées alors qu'elle énumérait mentalement chaque paire qui l'attendait à la maison, elle ne fit pas attention au cri du gamin derrière elle. Dans sa chute, il percuta le dos de Michaela qui, complètement sous le choc, ouvrit la bouche en un grand O. Une fois la surprise passée vint la colère. Elle n'en pouvait plus. Ces gens étaient insupportables. Elle attrapa son escarpins, brandissant le talons vers l'enfant qui remettait ses vêtements en place. Elle n'eut pas besoin d'ouvrir la bouche, son regard noir, ses dents serrées, le talon de la chaussure prêt à s'enfoncer dans son crâne suffirent pour que l'enfant prenne peur et s'en aille. « J'EN AI MARRE. MARRE MARRE MARRE DE VOUS TOUS. » Gueula elle aux gens qui l'entourait.

Sous l'effet de la colère elle frotta ses jambes pour faire tomber ses timberland et avec des gestes brusques, elle enfila ses escarpins. Une fois qu'ils furent installés sur ses pieds, elle leva la tête au ciel, ferma les yeux, inspira fort et savoura la douce sensation d'avoir le pied bien maintenu dans une chaussure de luxe. Elle avait prit son shoot, ça allait mieux. Elle commençait à se détendre.




Revenir en haut Aller en bas
 

And while you're in there, go fuck yourself.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Abandonnés-