Partagez | .
 

 Mission Century #1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur
Message
Dante Lassiter
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 2641
Age IRL : 29

MessageSujet: Re: Mission Century #1   Mar 22 Déc 2015 - 23:45

L'atmosphère était pesante, que ce soit dans le véhicule comme à l'extérieur et Dante observait les yeux écarquillés tout ce qui l'entourait. Il avait beau se dire que ce qu'il voyait était la réalité, il n'arrivait pas à le réaliser. Comment la situation avait-elle pu à ce point dégénérer ? Comment cela pouvait-il être possible ? Même dans les pires cauchemars ou prévisions, qui aurait pu s'imaginer que tout cela se produirait. Personne très certainement et pourtant rien ne semblait indiquer que les choses allaient s'arranger, en tout cas le canadien semblait en douter à ce moment là.

Le silence présent fut interrompu lorsque Kyle Grass commença à fournir quelques détails sur leur mission, mais c'était surtout les indications concernant les êtres déambulant dans les rues qui retenaient l'attention du jeune homme. Infectés, tel était le terme employé par l'armée pour décrire toutes ces créatures dangereuses, de plus, elles étaient identifiables à leur regard. D'ailleurs, Kyle en montra une qui était entrain d'errer dehors, elle fit un mouvement étrange de la tête, un mouvement inhumain bien qu'à première vue il n'était pas si évident pour Dante de bien la distinguer. Ce dernier remarqua également une démarche étrange, une sorte de nonchalance, comme indiqué par le militaire.

Aucun danger n'avait pointé le bout de son nez, pourtant le brun n'était pas pour autant rassuré car cela ne signifiait pas pour que le retour se déroulerait de la même manière. Ce n'était pas une raison pour imaginer le pire, le fait qu'à l'aller rien ne soit arrivé avait été des plus plaisants. Comme le reste de la ville, l'aéroport était sans vie, en tout cas pas celle qui devait y régner auparavant car désormais seuls les militaires l'occupaient. Dante, ainsi que tous les volontaires, devaient descendre du véhicule et se mettent face à Kyle Grass qui leur tendit des armes. Les préoccupations dont le canadien avait eu sur la fin du trajet se voyaient à présent nourris par les remarques faites par l'homme qui leur faisait face. Contrairement au premier trajet, les civils étaient désormais munis d'une arme de poing et ils reçurent des indications sur des potentiels dangers comme si maintenant les choses sérieuses commençaient. Dante eut l'impression de sortir que maintenant du stade, là où il était le plus en sécurité, comme si ils sortaient désormais de la zone de sécurité dans laquelle ils se trouvaient.

Il regarda vers Tam car les équipes avaient été faites et pour la première fois depuis des années, Dante devait se séparer d'elle. C'était une chose qu'il ne souhaitait pas qui puisse arriver et pourtant, le militaire en avait décidé autrement. Il essayait de relativiser, après tout ils seraient séparés de quelques mètres, rien de dramatique, mais il ne pouvait s'empêcher de penser au pire. Si un malheur devait arriver à son amie et qu'il n'était pas présent il s'en voudrait toute sa vie car il ne pouvait pas'imaginer vivre sans elle.




#306B57
Revenir en haut Aller en bas
Alan S. Karlson
Modératrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 1640
Age IRL : 24

MessageSujet: Re: Mission Century #1   Mer 23 Déc 2015 - 10:28



❝CenturyLink Mission #1❞
Tam & Dante & Rebecca & Alan

    Le trajet jusqu'à l'aéroport s'était certes fait sans encombre mais je ne pouvais me sortir de la tête ce que j'y avais vu. Voir les ''malades'', c'était l'une des raisons pour lesquelles je m'étais porté volontaire pour assister le convoi ; ça n'avait pas été de la curiosité, mais vraiment un besoin viscéral de comprendre ce que nous fuyions. Et quand on en a croisé une... bien que ç'eut été une femme de couleur, son teint blafard n'en dégageait plus aucune beauté, sa démarche n'avait plus rien de naturel. Mais le pire c'était ses yeux. Bien que tout se passa très rapidement, j'eus parfaitement le temps de voir ses yeux ; ils semblaient vidés de toute vie, d'un blanc laiteux, accompagnés d'un rictus déformé de charogne. Je ne pu m'empêcher de penser à la description que ce cher Mr King avait fait des coyotes dans un de ses livres, et je su. Je su que la femme que nous avions croisé avec Christy avant de venir au stade faisait également partie de ces... Coyotes. Christina... comment pourrais-je lui expliquer tout ça ? Comment être sûr de ce que je dis et être objectif ? Je m'étais pris la tête entre les mains, fermant les yeux, en tentant d'encaisser tout ce que j'avais accumulé.

    Quand nous sommes arrivés à l'aéroport, ce n'était plus du tout l'endroit que j'avais connu. J'y étais venu un nombre important de fois, mais ce que les militaires en avaient fait n'avait plus rien à voir avec ce que c'était avant. Me massant la tempe, je m'étais adossé contre la voiture dans laquelle j'étais venu en attendant qu'on nous indique la suite. Jetant un œil à mes camarades du jour, je remarquais qu'ils semblaient aussi décontenancés que moi ; comment pouvait-il en être autrement ? Ce que nous avions vu dépassait tout entendement. Kyle Grass nous donne alors à chacun une arme de poing et nous indique de viser la tête. C'était donc bien ça, leurs cibles, des personnes. Malades, certes, mais des Hommes quand même. Prenant l'arme que l'on me tend, je me redresse de la voiture et m'approche de quelques pas de Grass.

« C'était quoi ça, ces ''infectés'' comme vous dites ? S'ils sont simplement malades pourquoi prendre des mesures aussi radicales que leur foutre une balle en pleine tête ? »

    Je ne comprenais pas, et plus on savait plus je me demandais si venir ici avait été une décision raisonnable. On nous expliqua alors rapidement comment se déroulerait le trajet retour, et je ne pu m'empêcher de me poser des questions quant à la situation ; nous étions là avec nos armes, parés pour défendre des convois de vivres, mais serons-nous réellement prêts à tirer sur ceux qui errent là dehors ? L'esprit ailleurs, j'entendis toutefois mon prénom, suivit de Tamara ; nous allions donc devoir faire équipe pour ce trajet retour. Je ne savais pas si c'était une bonne chose de nous séparer ainsi, qu'est-ce qui nous garantissait que les militaires, du haut de leurs airs si hautain au stade, nous défendrait là ? Souriant légèrement à Tamara, comme pour la rassurer, je remarquais que son camarade, Dante, était légèrement inquiet à l'idée d'être séparé d'elle. Posant une main rassurante sur son épaule, je lui dis calmement :

« Ne t'en fais pas, il ne lui arrivera rien. »

    Je ne pouvais pas lui promettre de la défendre, n'étant moi-même pas très sûr de mes capacités pour ce qui nous était demandé, mais j'avais bien l'intention de faire de mon mieux pour que la brune ne soit pas blessée ; ou pire. Jetant également un regard à Rebecca, je lui adressai quelques mots en suédois afin de lui souhaiter bonne chance. Nous étions prêts, restait plus qu'à espérer que tout se passe aussi bien qu'à l'aller.


© Pando



Revenir en haut Aller en bas
Tamara C. Kroeger
Tam Capone
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 832
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Mission Century #1   Dim 27 Déc 2015 - 12:10


mission #1
PV : Alan, Dante & Rebecca

Doucement, j’ouvrais les yeux sur le monde qui s’offrait à nous. L’impression de sécurité était toujours présente à l’intérieur du véhicule, cependant voir l’extérieur avait quelque chose de magique. Je dirais que j'emploie ce mot dans le sens négatif du terme, c’était étrange, macabre, désolant… Bref il y avait tout un tas d’adjectifs  pas très ragoutant pour décrire mon ressenti. Le plus important, c’est que j’étais fasciné. Je ne voyais pas des malades à ce moment présent, mais des mobs. J’avais certainement passé trop de temps dans les jeux vidéo, pour moi, ils n’étaient plus vraiment humains. Ils ressemblaient un peu à ses créatures de jeux vidéo, qui ne savent pas vraiment quoi faire, ou qui vous attaque seule alors que comme vous êtes 25.

L’avenir me donnerait raison ou tort, mais ce n’était pas vraiment ma priorité. Je sentais tous les civils autour de moi tendus. Je serais un peu plus fort la main de Dante que je tenais fermement dans la mienne. Le voyage jusqu’à l’aéroport se déroulait dans le silence, personne n’osait parler. Et puis pour parler de quoi en même temps ? J’étais un peu triste, ma théorie du complot était en train de s’effondrer plus on voyait des mobs autour de nous. Mon sourire habituel devenait de plus en plus crispé au fur et à mesure qu’on avançait.

C’était la première fois de ma vie que je mettais les pieds dans un aéroport aussi vide. Ce qui donnait une impression plutôt étouffante à la structure. J’avais l’impression d’être une fourmi dans une pièce de milliards de fois plus grande que moi. Alice avait certainement eu la même sensation lorsqu’elle avait croqué dans le différent aliment de son pays imaginaire. Le commandant Grass prit alors la parole pour nous donner les indications sur le chemin du retour. Il avait décidé de me séparer de Dante. J’avais envie de me révolter et de crier à l’injustice.

Au lieu de ça, je regardais mon Diabo avec un regard triste tout en parlant une nouvelle fois pour moi-même « Pourquoi j’ai dit que je m’appelais Tamara quand je suis arrivé ici moi déjà ? » Je regrettais mon choix qui n’en avait pas vraiment été un, il était plus proche d'une obligation. Je n’aurais pas dû être aussi honnête pour une fois. Tamriel, c'est tellement mieux, ou Tam c'est bien aussi, mais pas Tamara. Je n'avais jamais aimé mon prénom. Doucement, je réalisais qu’on m’avait mis une arme à feu entre les mains. J’aurais préféré qu’il me donne mon arc, mais je suppose que les armes des civils sont toutes laissées au même endroit et qu’ils n’y touchent pas.

Aucune question ne me venait en tête dans l’immédiat. Je me tournais alors vers Dante qui tout comme moi semblait bouleversé à l’idée d’être séparé. Cependant, je savais qu’on ne discutait pas les ordres. Je le pris dans mes bras, j’avais besoin de le rassurer autant que de l’être. Nous avions rejoint cette mission pour rester ensemble et voilà que nous étions séparés. « Il ne nous arrivera rien. On se retrouvera dans le stade. » On sentait au ton utilisé que j'essayais de me convaincre autant que lui.

Je finis par le lâcher et retourna en compagnie de mon binôme. Je l’appréciais plutôt bien, même si pour le moment, je ne le connaissais pas beaucoup. La situation ne semblait pas facile pour lui. J’avais appris tant de choses de mon ancienne vie. La violence des hommes et leurs cruautés. Oui nous allions devoir tirer sur des humains, j’aurais certainement plus de mal avec les enfants et les femmes. Les hommes étaient pour moi tous des vicieux et ceux depuis des années maintenant. Je n’avais plus confiance en eux depuis longtemps. J’aurais certainement préféré tirer sous la ceinture, mais l’ordre était de viser la tête. « Allan, j’ai l’impression que c’est comme certaines maladies extraterrestres, tu ne peux pas en guérir une fois que tu es infecté. » Bon, les maladies extraterrestres n’existent pas et il y avait des exemples de maladie incurable comme le SIDA. Sur le coup, je n’avais pas trouvé un meilleur exemple.



★ The Heart Is An Organ Of Fire ★

Mes AnnexesJ'écris en #ccff99

Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Mission Century #1   Mar 29 Déc 2015 - 0:40

La situation n'avait pas beaucoup changé depuis que Rebecca avait pu voir la ville dans cet état, le silence était juste un peu plus ancré qu'auparavant, certainement du au fait que, soit ceux qui étaient restés étaient mort où était réfugiés quelque part, comme elle... Cependant les restes des émeutes se voyaient... Mais sans personne autour, en temps "normal" il y aurait eu soit les personnes qui avaient causé tout ça, ou alors des pompiers, des policiers.... Là absolument rien, un vide, une nature complètement morte...

Rebecca écoutait attentivement les explications de Kyle, et au même moment pouvait observer quelques une de ces créatures au passage, au passage, sans s'en préoccuper... Ensuite il leur en expliquait un peu plus sur eux en montrant en exemple l'une d'entre eux... et la suédoise pris un peu plus de temps pour l'observer bien qu'ils étaient en train de rouler.... Elle ne les avait jamais vraiment regardé quand elle en croisait quelques un, bien trop préoccupée par les émeutes et s'éloigner le plus possible, que les quelques un qu'elle avait vu s'était fait descendre aussitôt par des soldats... Cette "renaissance" ne les avait pas vraiment réussi... rester mort était peut être une solution bien meilleure... D'ailleurs ils étaient surement mort, impossible vu leur état et de ce qu'elle avait entendu, qu'ils aient encore une conscience, ce qui les a fait revenir et probablement une sorte de bactérie ou un parasite ou que savait elle encore qui arrivait a activer et à envoyer des messages électriques  aux corps pour qu'ils puisse bouger... Enfin ce n'était que théorie et la biologiste n'était pas spécialisé dans ce domaine et ce n'était certainement pas elle qui allait donner des réponses à tout le monde, l'heure n'était pas aux hypothèses et il fallait qu'elle se concentre sur leur "mission"...

L'aéroport... Le premier endroit qu'elle a vu de Seattle, elle ne le reconnaissait pas du tout, pourtant cela ne faisait que quelques mois même moins qu'elle était arrivée dans la région, il était vide, ce qui était déjà un grand changement en soit... Une fois arrêtée Kyle donna ses instructions et le groupe devait se séparer en deux équipe bien évidemment, comme dans ce monde, les choses n'allait jamais dans le bon sens Tam et l'autre homme (avec qui elle devait faire équipe d'ailleurs), elle avait pu remarquer leur proximité auparavant et leur déception quand les duo étaient finalement formés... Rebecca réfléchissait et elle se disait qu'au final ça pouvait être à la fois une bonne et une mauvaise chose, c'était quitte ou double, le fait d'être séparé pourrait leur permettre d'être plus rationnel dans leurs décisions si les choses tournaient mais au contraire, leur inquiétude vis à vis de l'autre pourrait également les déconcentrer un peu... Evidemment Rebecca aurait préféré être avec Alan ou même Tam qu'elle connaissait aussi un peu, mais les choses étaient faite ainsi.
Le mari de Christina lui souhaita un bonne chance et sa compatriote se retint de lui répondre qu'elle le tuerait probablement une deuxième fois si il lui arrivait quelque chose mais elle se dit que ce n'était pas le moment de tester s'entraîner à faire de l'humour...

Elle s'inquiéta un peu quand on lui donna une arme... Elle savait tirer mais elle ne s'en était jamais servi en situation, Rebecca se sentait ridicule face à eux tous, les trois avaient l'air d'être des personnes fortes, de plus avec son mètre cinquante sept cela ne l'aidait pas beaucoup à se valoriser, elle se sentait petite par rapport à eux tous... Mais elle était forte, plus qu'elle ne le pensait, il fallait qu'elle se ressaisisse et qu'elle arrête de s'enfermer dans cette carapace, ce n'était pas le moment de faire un complexe d'infériorité.
Revenir en haut Aller en bas
Maitre du Jeu
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 06/05/2013
Messages : 2960

MessageSujet: Re: Mission Century #1   Mar 29 Déc 2015 - 19:28




Mission #1
Alan Karlson, Tamara Kroeger, Dante Lassiter & Rebecca Lindgren

Inévitablement, il y a quelques questions. Kyle hoche doucement la tête.

- Nous ne connaissons pas bien la maladie, et nous ne savons pas aujourd’hui comment la contenir. Le mot choisi n’est pas anodin. Il n’est même pas question de guérison. Cette mesure est extrême, j’en suis conscient et elle n’enchante personne ici. Mais pour faire un parallèle, ces gens sont comme… des terroristes, endoctrinés depuis trop longtemps. Ils sont agressifs et il n’y a aucun moyen de les raisonner. C’est leurs vies contre les nôtres. Vous pouvez me croire.

Il plante ses yeux sombres dans ceux d’Alan. Au cœur de l’ère post 11 septembre, la comparaison parle à tout le monde. Il pose son regard sur tous les autres volontaires : Tamara, Dante, Rebecca et les autres. Le militaire répond à quelques autres questions, énonce quelques paroles qui se veulent rassurantes, puis chacun prend son poste. Il faut quelques minutes supplémentaires pour que le convoi se mette en branle. Grass est dans la voiture de tête, et alors que vous prenez la route, il dit dans la radio qui émet dans les autres véhicules :

- On ouvre l’œil.

Les premières minutes se font dans un silence pesant. Votre rôle est simple, vous devez scruter le bord de la route et signalez une présence que vous jugez dangereuse. Rien de plus. Pas de tir en pleine tête ou quoi que ce soit de ce genre. Vous êtes aux aguets comme jamais, ayant du mal à évaluer avec précision le danger. Pourtant comme à l’aller, vous sentez la tension des militaires avec vous. Le convoi avance doucement.

Trente minutes se sont écoulées peut-être quand les voitures ralentissent puis s’arrêtent.

- Merde, souffle Grass en regardant devant lui. Quatre silhouettes errantes encombrent le chemin. Impossible de les contourner, impossible de foncer dans le tas. A l’arrière, vous ne voyez pas ce qui se passe… Seule la voix de Kyle retentit sous les grésillements de la radio : obstacle. On s'en occupe, dit-il d’une voix mécanique.

La tension vient de monter d’un coup. Kyle Grass invite ses deux partenaires à sortir du véhicule et s’avance vers les infectés d’un pas prudent. Ces derniers aussi s’approchent.

- Couvrez-moi. Et souvenez-vous : dans la tête !


Informations

♦ Parce que les dés, c’est fun, on tire juste pour savoir quelle équipe est dans la voiture de tête et quelle équipe est dans celle qui ferme le convoi. Chiffre pair : Tam et Alan devant et chiffre impair : Rebecca et Dante.
EDIT : Rebecca et Dante, vous êtes dans la voiture de devant ! Vous seuls tirerez les dés sur ce tour de jeu !

♦ Si la première partie du trajet est calme, vous observez néanmoins plusieurs infectés. Ce sont les militaires avec vous qui décident de ne rien en faire. Un seul coup de feu a retenti jusqu’ici, net, entre les camions massifs. Vous n’avez pas vu le rôdeur tomber, seuls ceux à l’arrière du convoi peuvent observer le corps sur le sol.

♦ Tour de jeu plus sportif pour les chanceux de la voiture de tête (uniquement !). Kyle va éliminer deux des rôdeurs avec facilité, mais les autres s’avancent dangereusement. Vous écopez d’un infecté chacun. Tirez chacun le dé dans votre sujet de mission pour définir comment vous vous en sortez :
1 : C’est la panique totale, vous êtes même dans l’incapacité de tenter de tirer, pétrifié. Grass achèvera le mort, alors qu’il est tout près de vous. Vous avez même pu sentir son haleine fétide.
2 et 3 : C’est la panique aussi, vous êtes à la ramasse, cran de sureté et tout le tintouin. Grass achèvera le mort à distance raisonnable.
4 et 5 : Vous armez votre pistolet avec un calme tout relatif et tirez en direction du mort. Viser la tête, c’est facile à dire, mais bien peu évident à mettre en pratique dans une telle situation. Vous tirez 2 ou 3 balles, qui ralentissent la créature et permettent à Grass de l’achever.
6 : C’est hésitant, mais votre deuxième balle finit dans la tête du rôdeur, qui tombe avec lourdeur.
♦ Les autres, votre tour viendra ! Pour l’instant, vous restez dans le brouillard et entendez simplement les coups de feu, sans savoir exactement ce qui se passe. Frustrant, hein ? Vous pouvez questionner votre chauffeur ou l’autre militaire présent avec vous.

♦ On va rester sur un RP par personne par tour de jeu, c’est plus dynamique ! A vous !
Revenir en haut Aller en bas
Maitre du Jeu
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 06/05/2013
Messages : 2960

MessageSujet: Re: Mission Century #1   Mar 29 Déc 2015 - 19:28

Le membre 'Maitre du Jeu' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'd6' :
Revenir en haut Aller en bas
Tamara C. Kroeger
Tam Capone
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 832
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Mission Century #1   Jeu 31 Déc 2015 - 1:39


mission #1
PV : Alan, Dante & Rebecca

J’avais écouté chacun des mots de Kyle. Je n’avais aucune raison de mettre ses mots en doute. J’avais peur, mais je devais rester forte au moins pour que Dante puisse faire son travail sans trop se soucier de moi. Je prenais place à côté d’Alan dans le véhicule qui fermait le convoi. J’aurais préféré être devant pour voir le chemin savoir ce qui se passe. D’ici on ne pouvait voir que les roues et le cul de la voiture d’en face. Si Dante ne s’en sortait pas vivant, je m’en voudrais pour le reste de ma vie.

Le voyage de retour se déroulait tranquillement, j’avais perdu toute notion de temps. Je faisais de mon mieux pour scruter l’horizon. J’avais pensé à prendre mes lunettes ce qui m’évitait de voir des taches informes devant les yeux. Ce qui n’aurait pas été très pratique pour évaluer le danger qui se trouvait devant soi. J’arrivais à détailler les mobs qui ne se trouvaient pas trop loin de notre véhicule. Ils avaient tous le même regard morne et laiteux comme si toute rage de vivre avait disparu. J’avais l’impression qu’ils répondaient à une entité supérieure et qu’ils avaient subie à lavage de cerveau de l’empereur Palpatine.

Je ne pus m’empêcher de laisser un sourire ce dessiner sur mon visage. Les militaires ne me remarquaient pas, je pouvais donc sans trop de problèmes sourire sans avoir à subir des représailles. De temps en temps je regardais Alan du coin de l’œil. Il semblait un peu tendu par la situation et je pouvais le comprendre. Mon regard se tournait à nouveau vers l’arme qu’on m’avait foutue entre les mains. Dante m’avait inculqué les bases du tir, mais cela ne faisait pas de moi une experte pour autant. J’espère qu’il pourrait se défendre, je ne demandais pas grand-chose de plus.

D’un coup un coup de feu brisa le silence et mon cœur manqua un battement. Je retenais difficilement les larmes qui voulaient commencer à couler le long de mes yeux. Je savais qu’être séparé de Dante serait dure, mais je n’aurais jamais pensé que ce le soit autant. On pouvait voir du côté droit du convoi le corps sans vie d’un mob qui avait pris une balle dans la tête. Une tache rougeâtre commençait à se dessiner autour de lui, je me sentais alors rassuré de savoir que Dante n’avait rien et que c’était ce truc qui était mort.

Enfin c’était sans parler du convoi qui était en train de se stopper alors qu’on devait être uniquement à mi-chemin du stade. Je lançais cette fois-ci un regard paniqué vers Alan. « Pourquoi on s’arrête ? Ce n’est pas normal ! » Je faisais de mon mieux pour me contenir, mais je m’inquiétais, comme une femme pour son homme, une sœur pour son frère et même une mère pour son enfant Dante étaient tout ça pour Tam et elle ne pouvait pas vivre sans lui. Elle entendit d’autres coups de feu, sans pour autant voir ce qui se passait devant. Elle faisait de son mieux pour se grandir, mais impossible de voir plus loin que la voiture de devant.

Elle avait qu’une envie sortir du véhicule et retrouver Dante, mais elle savait que ce n’était pas une bonne idée. « Alan, tu vois quelque chose ? Je suis bien trop petite pour espérer apercevoir ce qui se passe devant. » Peut-être aurait-il quelque chose à lui dire qui pourrait la rassurer, elle n’en savait rien, mais espérait en tout cas.



★ The Heart Is An Organ Of Fire ★

Mes AnnexesJ'écris en #ccff99

Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Mission Century #1   Aujourd'hui à 6:45

Revenir en haut Aller en bas
 

Mission Century #1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant
» Ordre de Mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Missions & Demandes de Mission-