Partagez | .
 

 Follow me and shut up.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Auteur
Message
Jenna Heartfield
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 181
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Follow me and shut up.    Sam 5 Déc 2015 - 23:18

    A-t-on vraiment besoin de dire que lorsqu'il asséna son poing sur le visage du gars, un sourire satisfait naquit sur son visage. Enfin, elle n'avait pas tout à fait la même vision de la chose que lui, mais bon. Là où lui voyait le moyen de dire à leur hôte qu'il valait mieux pas s'en prendre à sa bande, elle avait l'impression qu'il lui portait une attention quelconque. Et dans la seconde qui suivait, le regard autoritaire de Leroy la fit redescendre sur terre, et elle prit une mine boudeuse, profondément vexée de comprendre qu'en fait… Il n'avait pas vraiment quelque chose à faire de la cambrioleuse, si ce n'est garder son leadership. Tiens, il faudrait qu'ils abordent le sujet, un de ces jours, parce qu'elle le supportait de moins en moins. Mais ce n'était ni l'heure, ni l'endroit.

    - Laisse tomber… Tu vois pas qu'il est en train de...

    Partir, pensa-t-elle. Mais elle ne prononça pas non plus la fin, alors qu'elle parlait en même temps que lui. Alors que Bob essayait d'hurler, puis de mordre Leroy, elle avait aussi entendu les moteurs se rapprocher, et même s'arrêter loin de là. Enfin les véhicules s'étaient arrêtés, les moteurs eux, continuaient de tourner. Ils n'allaient pas rester longtemps, et surtout prévoyaient d'être sur leurs gardes et de partir vite, c'était pas vraiment bon signe.

    Alors qu'il laissait retomber Bob au sol, et mit en place sa mise en scène macabre, elle surveillait l'entrée, à moitié cachée par le chambranle de la porte. Puis elle sentit sa main forte l'aggriper pour l'enfermer avec lui dans le burant, tirant l'armoire pour bloquer la pièce. Puis derrière le bureau. Sérieusement, il n'avait pas trouvé plus facile à découvrir comme cachette ?

    Ils entendirent les hommes entrer dans la boutique, sans doute attirés par le boucan. Trois voix différentes, étaient-ils plus ? Elle n'en savait rien. Visiblement, ils tombèrent sur les cadavres, et un tir fit sursauter Jenna, tout contre Leroy. Ils avaient abbatu Bob. C'était pas étonnant, n'est ce pas ? Et pourtant… Puis les pas prirent la direction du bureau. Merde. En une fraction de seconde, son regard et son esprit travaillèrent ensemble pour trouver une solution. Attrappant fermement l'avant bras de son compagnon, elle se leva. Elle avait repéré un placard entrouvert, avec des balais. Exigu, mais elle avait aussi remarqué la clé sur la serrure. Elle la tira, entra suivie du mastodonte, et verrouilla derrière eux.

    Coincés là, c'était plus compliqué. Il y avait vraiment peu de place, et ils se retrouvaient collés l'un à l'autre, Leroy dans son dos. Elle sentait son souffle dans son cou, et ses doigts vinrent chercher ses mains pour éviter de toucher la porte et d'attirer l'attention. Dehors, ils entendirent cogner contre la porte, puis l'armoire métallique bouger, pour finalement s'effondrer. Les soldats faisaient le tour de la pièce, et finirent par s'approcher de la porte du petit placard. De l'extérieur, on voyait bien qu'il n'était pas épais. La poignée tourna, une fois, deux fois. Jenna retint son souffle et ferma les yeux, le dos pressé contre le torse de Leroy. Ils essayaient d'ouvrir… Jusqu'à ce qu'une voix s'élève.

    - Porte verrouillée. Secteur nettoyé, on dégage les gars.

    Il fallut attendre de nombreuses minutes pour que le bruit des moteurs s'éloignent à nouveau. Mais elle n'osait pas bouger...





Revenir en haut Aller en bas
Leroy M. Hooker
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 02/11/2015
Messages : 167
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Follow me and shut up.    Dim 6 Déc 2015 - 0:41

Ce genre de situation, ce n'était absolument pas le genre qu'il aimait. Bien loin de là. Être bloqué dans une pauvre pièce sans réel accès de secours alors qu'à côté, on entrait en trombe pour dézinguer tout ce qui bougeait... Le seul et unique tir qu'il entendit le fit sursauter. Jenna quant à elle se laissa aller contre lui, toute aussi surprise. Inconsciemment, il la prit contre lui, le temps qu'elle se remette. Bob était mort, ça c'était une chose. La seconde, c'est que les hommes s'apprêtaient à entrer dans leur planque. Avant d'avoir pu trouver une quelconque solution d'urgence, la rousse prit les devants et tout se déroula très vite. Trop vite puisqu'il ne parvint à réaliser les choses que lorsqu'elle les enferma dans le placard.

Leroy, d'abord, calme sa respiration au mieux. Il ne devait pas trahir leur présence. Pourtant, son coeur trahissait la crainte d'être prit et de se faire exécuter. Il craignait de savoir que sa camarade subirait le même sort et pire encore, qu'il laisserait Luke sans protection. Non pas qu'il le prenait pour un gosse mais son insouciance le ferait courir à sa perte à un moment ou un autre. La réalité revint à la figure du maçon quand la femme, collée contre son torse, vint lui prendre les mains. La mâchoire serrée de stress, l'homme glissa ses doigts entre les siens, sa façon de les rassurer tous les deux.

En une poignée de secondes, les hommes entrèrent dans la pièce, firent le tour et essayèrent d'ouvrir le casier dans lequel ils étaient cachés. Retenant son souffle, les doigts crispé entre ceux de Jenna, Leroy dirigea lentement l’entrelacs de doigts jusqu'à son flanc, s'apprêtant à sortir son arme en cas de besoin. Finalement, la voix qui s'éleva le fit sursauter et il eut pour réflexe de serrer les doigts entre les siens, oubliant l'espace d'un instant sa force. Les pas s'éloignèrent et le géant recommença à remplir ses poumons d'air. La situation était si tendu qu'il se laissa même aller à poser le front de la jeune femme, yeux fermés.

- Ouvre... Je n'ai pas envie de finir claustrophobe... S'il te plait...

Quand enfin il pu prendre une nouvelle bouffée d'air, l'homme soupira profondément, une de ses mains encore liée à celle de sa compagne. Là, ils avaient sans doute frôler la mort ou juste une virée vers un camp qu'ils n'auraient sans doute pas pu quitter. Ses yeux se posèrent sur elle et il la dévisagea longuement. Elle aussi était encore crispée mais elle semblait reprendre des couleurs.

- Bien joué.

Deux mots qui suffisaient à montrer sa reconnaissance. Puis vint le moment de couper le contact physique. Il lâcha la main féminine et s'approcha lentement de la porte, allant l'ouvrir pour passer la tête par l'encadrement. Bob avait bel et bien été tué. Une balle dans le crâne. S'approchant alors de lui, il serra les lèvres et se releva. Un mouvement de tête vers la rouquine et un haussement d'épaules.

- Nos provisions. Ensuite on rentre. Je crois qu'on a suffisamment jouer avec le feu...

Décidément, il était difficile de s'en remettre.
Revenir en haut Aller en bas
Jenna Heartfield
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 181
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Follow me and shut up.    Dim 6 Déc 2015 - 9:51

    Avant de sortir de là, il avait serré ses doigts si fort qu'elle en avait grimacé de douleur. Puis sa voix avait soufflé, derrière elle, d'ouvrir la porte, pour qu'ils puissent sortir. Difficiellement, elle se sépara de sa main droite, gardant précieusement la gauche, pour faire tourner la clé, et finalement ouvrir la porte prudemment. Lorqu'ils se furent extirpés de l'endroit, il se tourna vers elle, et la fixant longuement. Et comment dire ? Là, dans la situation, ses yeux bleus semblaient un refuge dans lequel elle s'engouffrait, pour retrouver ses esprits.

     - Merci.

    Il lâcha sa main, et elle eut envie de la reprendre aussitôt, mais le geste aurait semblé bizarre non ? Aussi ne le fit-elle pas, se contentant de le suivre sagement pour observer la situation. Ouais, Bob avait bien été abattu et la balle dans le crâne confirmait ce qu'il leur avait dit auparavant. Si les militaires tiraient directement dans la tête, c'est que c'était bien là le point faible des infectés… Elle le nota dans un coin de sa tête, tout en acquiescant auprès de son compagnon. Oui, elle avait envie de rentrer, et retrouver Sha', Lena et même Luke.

    - On y va.

    Ils chargèrent ce qu'ils avaient à emmener ici, puis sortirent prudemment de la boutique. Ils n'entendaient plus les moteurs, ce qui était plutôt une bonne nouvelle. A pas légers, elle rasait les murs. Par chance, elle avait eu raison, et la supérette n'était vraiment pas loin, à peine une centaine de mètres plus en avant.

    Mais elle ne s'approcha pas de l'entrée. Au contraire, elle contourna l'établissement en passant par la ruelle adjacente. Là, derrière l'épicerie, il y avait une réserve. Evidemment ils ne pourraient pas fracturer la porte blindée, mais il y avait là plus interessant. Une petite fenetre était restée entrouverte, juste à droite de la porte, plus en hauteur. Ah, voilà qu'on touchait à son rayon, et qu'elle se ferait un plaisir de se faufiler jusque là. Elle envoya un clin d'oeil à Leroy et tira doucement la grosse poubelle à roulette où la supérette jetait ses déchets. La placant juste sous la fenetre, elle se hissa en s'appuyant sur le rebord pour l'ouvrir plus. L'encadrement était étrooit, et Leroy n'y serai jamais passé. Mais c'était bien assez pour elle, qui bientôt disparu à l'intérieur du bâtiment. De là, elle tenta d'ouvrir la porte de l'intérieur, mais celle ci était fermée à clé. Jenna fit le tour de la pièce, avant de trouver une petite armoire métallique, comme un boitier électrique, sauf qu'il renfermait toutes les clés de l'établissement.

    Une longue minute après son entrée, la serrure cliqueta, et la lourde porte s'ouvrir sur le visage de son partenaire.

    - Et voilà !




Revenir en haut Aller en bas
Leroy M. Hooker
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 02/11/2015
Messages : 167
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Follow me and shut up.    Dim 6 Déc 2015 - 19:01

Le chemin jusqu'à la supérette s'était fait en silence. L'homme était encore trop inquiet pour pouvoir faire la causette avec Jenna, d'ailleurs, il la laissait diriger l'opération, la suivant sans histoire. Pourtant il haussa un sourcil pour observer la jeune femme faire son travail, leur permettant ainsi d'avoir les portes ouvertes pour les cités d'Or. Souriant en coin, l'homme tapota l'épaule de sa compagne.

- Doublement bien joué.

Posant le pied dans l'entrepôt, Leroy dégaina son flingue, s'avançant à pas lents. Pas questions, après ce qu'ils venaient de traverser, de se faire prendre par surprise à nouveau. S'approchant de quelques boîtes, il rangea son arme puis fit descendre le sac de ses épaules. Se retournant vers la rousse avant de s'écarter de quelques pas, le maçon fini par siffler longuement, cherchant à faire le tour des stock d'un regard. Putain, s'ils pouvaient s'établir ici, ce serait le pied mais ce serait aussi encore plus risquer qu'autre chose, si l'on devait prendre en compte qu'ils ne seraient certainement pas les seuls à vouloir prendre les possessions des denrées qui se trouvaient là. S'éloignant un peu plus, il prit un carton au hasard et entreprit de l'ouvrir, étonné de sa légèreté. Mauvaise pioche, il s'agissait de protections féminines. Ricanant une seconde, il leva une boite de sa trouvaille pour s'adresser à sa seconde.

- Hey, Jenna, on prend ça, aussi ? Y en a besoin ?

Fier de lui, il pouffa de rire avant de laisser trainer la boîte. Se promenant entre les rayons, il en choppa une autre, plus lourde et la déposa pour pouvoir l'ouvrir simplement. Mouais, rien de bien sympa. Du matériel scolaire, génial le truc quoi. Soupirant et s'impatientant, il revint vers la jeune femme et mit les mains dans les poches, contemplant à nouveau les lieux. Putain, que ça faisait rêver. Finalement, il reprit son sérieux et se dirigea vers les portes menant au magasin en lui même.

- Tu restes là et j'explore, histoire de voir si on peut récupérer des trucs plus intéressants, ça te va ou tu préfères qu'on visite et qu'on remplisse ensuite ? Sinon, on peut toujours remplir et se tirer. Faudrait qu'on trouve s'ils ont des balles en ventes, tiens.

Pour une fois, Leroy faisait un truc qu'il n'aimait pas faire, laisser les directives à quelqu'un d'autre. Pour le coup, la demoiselle devait se sentir honorée qu'il mette sa fierté de côté. Puis après tout, il le lui devait bien, elle les avait sans doute sauver.
Revenir en haut Aller en bas
Jenna Heartfield
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 181
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Follow me and shut up.    Dim 6 Déc 2015 - 20:56

    Ah non, il fallait qu'ils arrêtent les contacts physiques et les compliments, parce que la rouquine n'arrivait plus à déterminer si c'était vraiment sincère, ou si c'était juste un moyen pour lui de l'adoucir histoire d'asseoir un peu plus sa place de leader. Enfin pour le coup, elle en profitait un peu parce que c'était pas tous les jours que le mastodonte soit aussi sympa.

    Leroy entra avant elle, suivant son pistolet, et Jenna s'engagea derrière lui. Elle préférait ne pas sortir d'arme à feu, un peu trop novice avec ce type d'objet, elle aurait peur de blesser son compagnon par inadvertance. Alors elle avait plutôt saisi fermement sa batte, prête à frapper encore plus fort que ce qu'elle n'avait cogné Bob quelques dizaines de minutes avant. Visiblement, l'endroit était désert, et elle avait grand espoir qu'il le reste. Ils avaient connus assez d'émotions fortes aujourd'hui.

    Il ne faisait pas très clair dans le magasin, seulement éclairé par les lumières des issues de secours qui devaient marcher par générateur. Le courant avait été coupé, il était donc hors de question de prendre des denrées sorties des congélateurs ou des frigos, au risque de se faire intoxiquer et de crever de dysentrie. Au moins, le rideau de fer n'avait pas encore été touché, et du coup le magasin semblait être resté à l'identique, pas encore pillé. Ils seraient les premiers à faire leur marché, autant en ramener le plus possible. Elle tomba le sac à son tour, et commença à le remplir. Jusqu'à ce que la voix de Leroy ne lui fit tourner la tête, et qu'elle ne le regarde d'un air moqueur.

    - Vous vivez avec trois nanas. Franchement, oui, on va les prendre. Quelques paquets chacune, en tout cas. Et ça aussi, qui sait, ça pourrait servir… Dit-elle, en désignant des boîtes de préservatifs, pensant aux tentatives de Shannon envers Luke, qui pourraient bien aboutir. Il vallait peut être mieux éviter que cette gourde se retrouve en cloque. Pour son bien et celui du groupe. Vas y, fait un tour, j'vais continuer à charger.

    Sur ces mots, elle emporta quelques gels douches, bandages, eau oxygénée et lingettes pour bébé, avant de se diriger vers un rayon beaucoup plus interessant qui était celui des conserves, histoire d'emporter par mal de trucs. Du thon, des légumes, des plats tout prêts. C'était pas toujours très bon, mais ça les dépannerai bien le jour où ils n'auraient plus rien à manger. Elle prit aussi quelques paquets de pâtes, de riz, avant de se rendre compte que son sac allait être un peu trop petit. Elle balaya l'espace, jusqu'à tomber sur des sacs tissés à la caisse, assez grand, et commenca à les remplir aussi.

    - Tu trouves des trucs interessants ?




Revenir en haut Aller en bas
Leroy M. Hooker
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 02/11/2015
Messages : 167
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Follow me and shut up.    Mar 8 Déc 2015 - 0:59

Leroy avait rit à la remarque de sa complice et il avait tout simplement ramener le carton jusqu'à la femme pour qu'elle choisisse combien de paquets elle voudrait prendre puis il sourit moqueusement à son tour à sa proposition. Bonne idée. Luke voudrait certainement s'en servir à un moment ou un autre. Sinon, lui, il pourrait... Non. Il vira très vite cette idée et s'en alla faire un tour à l'avant du magasin, laissant la jeune femme remplir comme elle pouvait les sacs.

Lui, il ne s'était pas cassé le cul, il avait prit un des caddies qui trainaient dans la réserve et se promenait entre les rayons, ça évitait de chercher à l'arrière sans trouver. En se baladant entre les rayons, l'homme n'hésita pas à récupérer quelques denrées. Eau, conserves, couteaux de cuisines parce que mine de rien, Bob avait donné une bonne idée d'armes et autres trucs comme des piles, des allumettes et des briquets et surtout d'autres sacs pour transporter toute la merdasse. Finalement, l'homme poussa le caddie jusqu'aux caisses et s'apprêta à aller vers le bureau d'accueil, s'arrêtant quand la rousse l'interpella.

- Le problème, c'est qu'il y a tellement de trucs qu'on pourrait prendre pour être bien un moment que nos quatre bras suffiraient pas. J'vais voir si y a un ou deux cons qui ont oublié les clés de leur caisse. On chargera le tout puis s'il le faut, on fera des allés retours pour ramener les sacs à la plaque. Puis, j'sais pas toi, mais avoir une caisse, c'est toujours pratique, je trouve, en cas de besoin.

Offrant un clin d'oeil à la demoiselle, le maçon se dirigea d'un pas tranquille jusqu'au bureau. Ils pouvaient bien prendre un peu leur temps. Ils avaient fermé derrière eux, le rideau métallique était baissé donc personne ne pouvait entrer à moins d'y mettre pas mal de force et puis, ils pouvaient prendre le maximum de trucs, des trucs qui pouvaient franchement s'avéré utile. Genre, le papier allu', ça pouvait être pas trop dégueu, à la fois pour servir de marqueur, genre, un morceau pour montrer la direction à prendre, pour faire un récipient de fortune ou que savait-on encore. Dans tous les cas, ça pouvait être éventuellement pratique. Ces pensées lui tirèrent un sourire en coin. Il aurait dû écrire un bouquin sur la survie, tiens, il en avait des idées pas trop nazes. Bon, okay, c'était pas non plus le mec qui s'y connaissait en survie mais bon, il avait des idées.

A l'accueil, Leroy tomba sur une porte verrouillée. Dommage. On pouvait pas tout avoir, pas du premier coup en tout cas. Repassant près de Jenna, il lui posa la main sur l'épaule, l'observant le plus sérieusement du monde.

- Est-ce que tu sais crocheter une serrure par hasard ? J'aimerai éviter de faire trop de bruit et fracasser une porte, je doute que ce soit le meilleur moyen d'être discret.

Hooker mit les mains dans les poches, jetant un regard aux sacs remplient de sa camarade. Eh bah, elle avait pas chômé ! Bon, okay, les autres non plus ne trainaient pas quand il sortait avec eux, sauf peut-être Lena qu'il s'amusait à enquiquiner de temps à autre et qui tentait de lui tenir tête avant de craquer. Tranquillement, il se mit de côté pour la laisser passer devant et lui permettre d'aller voir d'elle-même la porte à ouvrir.

- J'ai déjà essayé le "Sésam, ouvre toi !" mais rien.

Petite plaisanterie pour la route. Ouais, il se détendait, largement même. Son corps se remettait enfin du coup de frayeur d'avant et l'adrénaline quittait peu à peu ses veines. Il respirait un peu mieux même s'il savait pertinemment qu'une fois dehors, il faudrait recommencer à vivre en faisant gaffe à tout.
Revenir en haut Aller en bas
Jenna Heartfield
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 181
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Follow me and shut up.    Mar 8 Déc 2015 - 9:20

    Il avait bien raison, il y avait bien trop de choses à emmener, elle-même avait déjà rempli quatre gros sacs et demi. Et elle ne voyait pas comme ils allaient bien pouvoir ramener tout ça à pieds, surtout s'il fallait éviter les infectés qui traînaient dehors, les autres personnes vivantes qui pouvaient les piller, et les patrouilles militaires. Ouais, une caisse, ça pouvait être franchement pas mal pour tout ça, et pour fuir en cas de problème.

    Elle leva un sourcil devant son clin d'oeil. Il n'allait pas l'appater comme ça. Oui, clairement, ça se passait bien, mais fallait peut être pas exagérer non plus. Elle se concentra à nouveau sur ses « achats », embarquant tout ce qui pouvait lui sembler utile. Des biscuits, des trucs du style. Des trucs qui se périmaient pas trop vite quoi. Et puis Leroy revint vers elle, et posa sa main sur son épaule, lui arrachant un frisson parce qu'elle ne s'y attendait pas. Et dans la foulée, elle tourna vers lui un regard malicieux et un grand sourire.

    Crocheter une serrure ? C'était un peu son métier, sa façon de survivre avant tout ça. Alors évidemment qu'elle savait le faire. Elle se leva, et retourna au rayon hygiène, du côté des brosses à cheveux, pour trouver un lot de pinces à cheveux, qu'elle ouvrit pour en prendre deux. Normalement, elle utilisait un crochet aussi, mais là, elle n'avait pas trop le temps d'en trouver. Elle se dirigea vers la porte, et inséra les pinces, commençant à trifouiller la serrure, et regarda Leroy.

    - Normal… La bonne formule c'est...

    Un clic se fit entendre, et elle appuya sur la poignée de la porte, qui s'ouvrit devant eux.

    - … Abracadabra.

    Ils pénétrèrent dans le bureau, et Jenna ne pu s'empêcher de remarquer à quel point l'atmosphère redevenait tranquille et chaleureuse. Il leur avait fallu un peu de temps pour se remettre de ce qui s'était passé dans la quicaillerie. Mais ils n'auraient que peu de répit, car il faudrait bien finir par ressortir de là. Pour l'instant c'était safe, mais quand les autres survivants commenceraient à vouloir piller ici aussi…

    Ils firent un tour dans le bureau, au milieu des quelques écrans de videosurveillance, du coffre où ils stockaient l'argent récolté au cours des journées de travail, des papiers multiples et divers. Là au fond, un panneau de liège avec des clous, sur lesquels étaient pendues un certains nombre de clés avec des étiquettes au dessus. « Porte de devant », « Porte arrière », « Vitrine alcool »,  « rideau de fer »…

    - Bingo !

    Elle lui lança un trousseau de clés, estampillé d'une marque automobile.

    - Votre carrosse est avancé, cher ami.




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Follow me and shut up.    Aujourd'hui à 15:04

Revenir en haut Aller en bas
 

Follow me and shut up.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Shut up and drive — LIBRE
» I'll follow you until you love me, Papa~paparazzi ! [Pv Sasuke]
» Follow me in Wonderland ~
» FOLLOW ME DEEP SEA BABY~ ft. keelan
» [Cinéma] Eyes wide shut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-