Partagez | .
 

 Follow me and shut up.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Auteur
Message
Leroy M. Hooker
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 02/11/2015
Messages : 167
Age IRL : 22

MessageSujet: Follow me and shut up.    Ven 4 Déc 2015 - 16:39

Nulle doute que s'ils avaient été seuls, Luke et lui, Leroy n'aurait pas eu besoin de se séparer de son ami. Pourtant, là, il le fallait. Si Luke n'avait pas proposé aux filles de les accompagner, sans doute que le maçon les aurait laissé pourrir sur le toit sans scrupules. Mais son camarade avait prit la parole sans le consulter au préalable et ce qui était fait ne pouvait être défait. Qu'importe. Il avait posé les bases. Le mastodonte ne l'avait rappelé qu'une fois, qu'il était le meneur du petit groupe et bien sûr, il avait insisté sur le fait qu'un seul faux pas et il en était fini du partenariat entre les filles et eux. Cependant, pour l'heure, la situation devenait urgente. Il fallait des vivres.

Considérant son ami comme son bras droit, Hooker lui laissa la direction de leur camp de fortune. Jamais il ne le trahirait et il le savait suffisamment fort pour tenir tête à deux nanas.   Vidant son sac à dos sur le sol de la baraque qu'ils squattaient tous en attendant que ça se calme dehors, les yeux du leader se posèrent sur la rousse du groupe avant de détourner les yeux pour vérifier son arme. Après tout, c'était légèrement différent de son flingue d'air soft mais ça marchait pareil, fallait vérifier que tout soit parfait si on voulait que ça marche.

- Jenna, tu sors avec moi. Luke, tu restes avec les filles. Vous faites gaffe. Personne n'entre et ne sort, si ce n'est nous deux. Comme d'hab, on évite les bruits, on s'fait pas voir. Si les infectés arrivent vous savez comment vous en sortir et on se rejoint à la maison qu'on a vidé y a deux jours. Vous avez intérêts à être tous vivants à notre retour.

Les dernières instructions donnés, l'homme chargea son arme, prêt à tirer, mit le sac sur ses épaules puis un coup d'oeil à sa compagne du jour, attendant qu'elle lui obéisse et le suivre sans discuter. Ils avaient déjà fait ça, à plusieurs reprises, avec chacune des filles ou avait envoyé Luke le faire en attendant son rapport pour savoir ce qu'il s'était passé ou non. Il jaugeait toujours autant chaque membre de son équipe. Le plus faible serait un potentiel appât en cas de besoin ou bien simplement leur première perte pendant une mission, dans tous les cas, le faible pourrait mettre en danger la petite troupe. Jetant quelques regards à sa partenaire pour s'assurer qu'elle était encore derrière lui, Leroy lui fit un signe pour bifurquer dans une ruelle. Inutile de prendre les grands axes, ça les exposait juste à plus de danger.

- On évite le centre commercial. Y aura des trucs intéressants mais c'est p't'être largement plus dangereux. On va essayer de trouver une épicerie. On prend le max de trucs et on se tire.

Sans doute le savait-elle déjà, comment ça fonctionnait, mais il le rappelait par mesure de sécurité. Il savait qu'elle n'était pas bête mais voilà, ça faisait parti de l'épreuve. Petit regard à l'angle de la rue. RAS. C'était le moment d'y aller. Marchant à ras le mur, l'homme se faisait très prudent, arme pointé en avant. Plus vite ils trouvaient à grailler, mieux ce serait.
Revenir en haut Aller en bas
Jenna Heartfield
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 181
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Follow me and shut up.    Ven 4 Déc 2015 - 18:24

    Ca faisait quelques jours maintenant, que les trois gonzesses s'étaient alliée à Luke et Leroy. Ils bougeaient de squat en squat, essayant d'éviter les ramassages militaires, les émeutes, et les espèces de trucs chelous qui zonaient la dehors. Surtout que maintenant, fallait nourrir 5 personnes, et ça faisait quand même pas mal. Ce matin, ils se reposaient. Enfin, Lena chouinait dans un coin, Shannon tentait des approches désespérées envers Luke, et Jenna, elle, observait Leroy du coin de l'oeil. Oh elle avait bien compris qu'il n'était pas ravi de leur présence, mais visiblement c'était pas le leader du duo.

    C'était dommage quelque part. Elle aurait bien aimé discuter avec lui, mais elle le trouvait fermé, et n'osait pas vraiment s'approcher de plus près. Elle soupira, et détourna le regard au moment où lui le tournait vers elle. Mauvais timing, ça arrive. Enfin, elle rebascula le regard lorsqu'elle entendit sa voix. Adressée directement à elle en plus, alors ça c'était étonnant. Okay, elle était de sortie. Ça ne la dérangeait pas. Elle avait beau aimer ses amies, elle ne les supportait plus depuis deux jours. Et puis… Le cambriolage, c'était sa spécialité non ?

    Elle n'appréciait pas vraiment son ton autoritaire, en revanche. Ca marchait peut être avec Shannon et Lena, mais elle était plus réticente à l'obéissance aveugle, si bien qu'elle prépara ses affaires sans trop se presser, histoire de lui faire comprendre gentiment qu'il n'avait pas d'ascendant sur elle et qu'elle était loin d'être un esprit faiblard. Une fois prête, elle prit sa suite, pour s'engager dans la rue. Elle bifurqua dans la ruelle, et fit la grimace.

    - Entre le centre commercial et l'épicerie, on aurait pu trouver un milieu. M'enfin, c'toi le chef.

    Elle avait appuyé le mot en grommelant. Elle voulait lui faire comprendre qu'elle avait du mal avec ça. Mais en même temps, elle n'avait pas vraiment envie de le froisser. Elle ne savait pas combien de temps ils resteraient ensemble, et il valait mieux éviter de se mettre de possibles alliés de survie à dos, n'est ce pas ? A nouveau elle soupira, et s'approcha de lui. Ç'aurait été mentir que de dire qu'en le suivant, elle n'en profitait pas pour observer la bête. Mais elle finit par secouer la tête. Ce n'était absolument pas le moment, et elle n'était pas Shannon, il n'était pas question de sauter sur le premier venu sous pretexte de « On sait pas si on va mourir demain ».

    - Si tu me fais confiance, tournes à gauche à la prochaine, il me semble qu'il y a une supérette.



Revenir en haut Aller en bas
Leroy M. Hooker
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 02/11/2015
Messages : 167
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Follow me and shut up.    Sam 5 Déc 2015 - 1:40

La suggestion de la rouquine fit hausser un sourcil à Leroy. Il est vrai que bien souvent, quand ils étaient de sortit, elle proposait quelques solutions. Pourtant il retint difficilement un "Je n'ai pas confiance en toi." lâchant à la place un "Okay passe devant.". Quelque part, c'était sa façon d'être sûr qu'elle ne lui ferait pas de crasses et puis, si elle était renseignée, valait mieux en faire la guide.

Jusqu'à présent, rien ne faisait d'eux de potentielles cibles pour des pillards ou des bouffeurs d'humains. Pourtant au loin, le maçon entendait le bruit d'un moteur grondant comme jamais. Quelqu'un approchait à toute allure ? Un coup d'œil dans les alentours à la recherche d'un endroit où se planquer. Voyant une porte à demi défoncée, Leroy s'élança pour attraper Jenna et la tirer de son côté. Si elle n'avait pas eu le temps de parler pour lui faire part de sa possible stratégie, l'homme, lui avait réagit très vite.

Entrant dans une boutique ressemblant à une vieille quincaillerie, il libéra rapidement la jeune femme, ferma la porte tant bien que mal avant de récupérer sa complice pour la faire passer derrière un comptoir. Sa respiration était rapide et son cœur battait la chamade. Ses yeux bleus fixèrent la rousse un instant, s'attendant à la voir rouspéter puis il prit la parole en chuchotant.

- À combien de mètres encore, la supérette ? Tu es certaine que c'est par là ? On va attendre une dizaine de minutes que le moteur ce soit éloigné av...

Doucement l'homme fit signe de ne plus faire de bruit, se mettant un doigt contre les lèvres. Lentement il se leva et pointa son flingue vers la réserve. Il avait cru voir une ombre passée. D'un geste de main, sans la regarder, le mastodonte fit signe à sa compagne de se lever lentement pour le suivre. Finalement, sèchement il entra en trombe dans la pièce et aperçu un pecno armée d'un couteau de boucher. L'inconnu tenta de parler et Leroy répondit d'une voix rauque.

- La ferme. Ferme juste ta gueule du con. Jenna, son arme. Toi, tu bouges et t'es mort. Regarde si y a pas du gros scotch ou un truc dans le genre. On va l'attacher. J'ai rien contre toi le vioc' mais c'est d'la précaution. Grouille Jen.

Une fois le pauvre homme saucissonné, Leroy abaissa son glock et soupira. Le moteur dehors signalait voulait sans doute dire qu'une patrouille fouillait les alentours à la recherche de survivants. S'approchant de sa compagne, l'homme vint murmurer au plus près de son oreille, tout bas pour qu'elle soit la seule a entendre les paroles de maçon.

- On fouille, on chope ce qui peut servir et dès que le moteur s'est éloigné, on va chercher les vivres et on rentre. On s'exposera trop sinon. Et pour lui... On le laissera là. S'il gueule, on le bute. Compris ?

Sa dernière phrase, le chef l'avait prononcé un peu plus fort, suffisamment pour que l'otage puisse capter. Intérieurement, 'Roy espérait ne pas devoir en venir là. Certes il était prêt à piller mais tuer serait une nouvelle étape. Arriverait-il à appuyer sur la détente ? Possiblement s'il y était vraiment obligé. Tranquillement il se trouva un coin à explorer en silence, tentant de trouver quelque chose d'utile.
Revenir en haut Aller en bas
Jenna Heartfield
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 181
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Follow me and shut up.    Sam 5 Déc 2015 - 11:07

    Elle passa donc devant, non sans un regard souriant envers Leroy. C'pas qu'elle essayait de se le mettre dans la poche, mais elle sentait bien que ça confiance n'était pas acquise, et qu'il allait falloir travailler la dessus. Elle était plutôt sûre d'elle quand à la direction à prendre, et marchait d'un bon pas bien que rasant les murs. Mais elle aussi se stoppa soudain. Elle avait entendu le ronronnement d'un moteur à pleine vitesse. Et pas un moteur de simple bagnole d'après elle, plutôt un truc un peu plus lourd, style Humvee.

    Elle cherchait un endroit où se planquer, lorsqu'elle se sentit aspirer sur le côté. La main de Leroy s'était refermée sur son bras et l'avait attirée à l'intérieur d'une boutique dont elle eu l'occasion de comprendre qu'il s'agissait d'une quincaillerie dans le court laps de temps durant lequel il la lâcha pour fermer la porte, avant qu'il ne l'attrape à nouveau et ne s'élance avec elle derrière le comptoir. Presque serrée contre lui, elle posa la paume de sa main sur son torse, et sentit son coeur battre à tout rompre. Elle même était pas mal essouflée, et une mèche rousse faisait barrage devant son œil droit, placée là par l'agitation soudaine dont ils avaient fait l'objet, son regard planté dans le bleu de celui de son partenaire. Elle entrouvrit légèrement la bouche, comme pour parler, mais aucun mot n'accepta de s'échapper de ses lèvres. Heureusement qu'il reprit la parole, parce qu'elle aurait pu se perdre là, et que ça ne lui plaisait pas du tout.

    Mais il ne finit pas sa phrase. Au lieu de ça, il lui fit signe de se taire, et se leva, pour mettre en joue la reserve. Jenna attendit son signal pour se lever à son tour, et la voix caverneuse de Leroy s'éleva pour donner des ordres. Qu'elle suivit bien évidemment. S'approchant de l'inconnu, elle saisit le couteau de boucher et le jeta un peu plus loin. Puis elle fit le tour de la boutique. Evidemment dans une quincaillerie purement américaine, elle n'eut aucun mal à trouver quelques rouleaux de ducktape, ce qui serait bien assez suffisant pour attacher poignets et chevilles, et lui clouer le bec.

    Elle s'approcha à nouveau, et le ligota assez consciencieusement, attachant ses poignets, puis ses chevilles, le forçant ainsi à s'asseoir. Puis elle revint à hauteur de Leroy, suffisamment près pour que lorsqu'il murmura à son oreille, elle se fit violence pour réprimer le frisson causé par son souffle sur sa peau.

    Et puis finalement elle frissonna quand même.

    Elle en avait fait, des trucs, jusque là. Voler, mentir… Mais tuer ? Jamais. Est ce qu'il était sérieux ? Est ce que lui avait déjà fait ça ? Elle n'était pas vraiment sûre de vouloir connaître la réponse. Non, il fallait l'empêcher de gueuler, c'était plus simple, ça stoppait le problème à sa base, et au moins ils ne se poseraient pas la question. Si bien que pendant que son compagnon faisait le tour de la boutique, elle s'approcha et leva sa batte pour lui en asséner un coup sur le crâne. Pas assez pour le tuer, mais bien assez pour qu'il ne s'effondre sur son côté droit, révélant quelque chose qu'elle n'avait pas vu en le ligotant.

    - Leroy ? Faut que tu vois ça...

    Une tâche écarlate souillait la chemise bleue ciel du propriétaire de la boutique. Et lorsqu'elle souleva celle ci, elle se retrouva face à une plaie qu'elle n'avait jamais vu avant. Une sorte de morsure. Non, clairement, c'en était une, on distinguait tout à fait la marque des dents de la mâchoire inférieure, et de la mâchoire supérieure.





Revenir en haut Aller en bas
Leroy M. Hooker
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 02/11/2015
Messages : 167
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Follow me and shut up.    Sam 5 Déc 2015 - 14:10

Le tour de la réserve fut bien vite fait. Entre les quelques articles qui trônaient ici et là, y avait largement de quoi faire. Le maçon avait déjà commencé à faire un tas de bricoles qui pourraient éventuellement servir dans les baraques que squattaient le groupe. Le timbre de voix de sa compagne trahissait quelque chose ressemblant à l'inquiétude, ce qui obligea l'homme à se retourne pour s'approcher d'elle.

- Qu'est-ce qu'il y a ?

Tandis que la femme lui indiqua l'objet de l'inquiétude, Leroy s'accroupie pour voir la tâche de sang souillant la chemise puis, en dessous, une plaie béante. C'est avec une grimace que Leroy l'examina. La peau avait été arrachée et le sang coagulait déjà. L'homme releva la tête vers sa compagne, une interrogation sur le visage. Finalement il se risqua à chercher le pouls de l'individu, le trouvant difficilement. Serrant enfin les dents, l'homme se releva lentement, essuyant ses mains sur son jeans.

- On en fait quoi, du coup ? Son pouls est faible et il a de la fièvre. Tu crois qu'il a tenté de nous dire qu'il s'était fait mordre ?

Se demandant comment le bougre avait pu se faire croquer, Leroy récupéra le couteau de boucher et le passa a sa ceinture. Hors de questions de s'attarder plus longtemps dans le coin. Dehors, il y avait encore le moteur qui grondait. Putain, ils pouvaient pas se casser ceux là ?! C'pas comme si c'était déjà assez difficile de survivre, si en plus on empêchait les quelques fous qui tentaient de survivre par eux même de se déplacer, c'était mal barré. S'approchant de Jenna et dans un geste léger, il lui effleura le coude pour lui indiquer qu'elle devait sortir de la pièce.

- Retourne derrière le comptoir. Je ramène les trouvailles devant et je m'occupe de lui. Si jamais le moteur s'arrête prêt de nous, tu me rejoins et on se cache. Compris ?

Toujours dans un geste délicat, l'homme poussa la femme en dehors puis fixa l'assommé. S'occuper de lui sans le tuer. Il était déjà attaché, que fallait-il faire de plus ? Lentement, il se dirigea vers le tas de babioles qu'il avait entassé dans un coin, les ramenant lentement jusqu'à la rouquine.
Finalement, après avoir effectué deux voyages pour tout mettre à l'extérieur de sorte qu'ils puissent les récupérer avant de rentrer a la casbah, Leroy s'approcha de l'homme qui reprenait petit à petit connaissance. Fallait croire que Jenna n'avait pas frappé assez fort ou qu'il était résistant pour un mec affaiblit. Précautionneusement, Hooker remit l'homme en position assise et lui affligea de petites tapes sur les joues, constatant tout de même que la fièvre montait toujours plus.

- Hey, le vioc', réveille toi. Eho. Mec, debout.

S'il entendait la voix du maçon, le captif ne parvint pas à ouvrir les yeux. Finalement, sa compagne avait bel et bien frappé trop fort. Une commotion ? Probable mais bon, il ne pouvait rien y faire. Accroupi, il attendit que l'homme parvienne a ouvrir un oeil pour l'observer d'un air mauvais. Un sourire moqueur aux coins des lèvres, le maçon tapota le bras du jambonneau vivant.

- T'es arrivé quoi ?



Revenir en haut Aller en bas
Jenna Heartfield
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 181
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Follow me and shut up.    Sam 5 Déc 2015 - 17:23

    Mordre ? Bah visiblement, il n'y avait pas cent mille solution vu la plaie. Maintenant, est ce qu'il avait essayé de leur dire quoi que ce soit… C'était plus compliqué à deviner. Le fait est qu'ils étaient coincés là, visiblement avec quelqu'un d'infecté, et que dehors, la patrouille semblait toujours tourner. Elle soupira et leva les yeux au ciel, attrappa ses cheveux pour les ramener sur une seule épaule. Leroy s'approcha d'elle et l'effleura. Elle devait retourner derrière le comptoir pour surveiller l'avant, tandis que lui s'occuperait de leur hôte à l'arrière. Et à nouveau très délicatement, il la poussa.

    Vraiment, des fois, il la désarçonnait. Autant il pouvait être carrément imbuvable, avec ses attitudes un peu supérieures, et son air de chef, et à d'autres moment, il était doux comme ça avec elle. Enfin, ce n'était pas vraiment le moment de se poser des questions, et elle obéit, retournant se mettre à l'abri du comptoir, écoutant attentivement, laissant Leroy au contact de leur interlocuteur.

    Et lorsque celui ci parvint à ouvrir les yeux, il ne réussi qu'à envoyer un regard mauvais au pote de la conasse qui l'avait frappé. Ce qui lui était arrivé… Est ce qu'il avait seulement la force de lui raconter tout ça ? Il tenta en tout cas.

    - Hum… Mon frère était… Il était dehors. Et puis il est rentré, avec une morsure. Et j'ai… On... Parler semblait un effort surhumain pour lui. Chaque mot lui coutait un nouveau souffle. Il a eu… De la fièvre et tout ça. Et puis il est mort. Et puis… Ses yeux se sont ouverts à nouveau. J'ai… J'ai halluciné, ils étaient laiteux, bizarres. J'ai essayé de lui parler mais… Mais il m'a attaqué. Et il m'a mordu… Je…. J'me suis défendu, il a pris mon couteau en plein dans le bide. Mais ça lui a rien fait. J'ai tapé quoi… Quatre. Cinq fois, rien n'y faisait. Et puis la lame s'est plantée dans son crâne, et il est tombé. Pour de bon. J'crois que… C'est comme ça qu'on les tue.

    Jenna, derrière son comptoir, hallucinait, tant et si bien qu'elle se rapprocha d'eux.

    - Et si tu m'crois pas, Connard, tu peux vérifier, il est dans le bureau du fond.

    La rouquine ne demanda rien à personne, et se glissa jusqu'à la porte indiquée pour l'ouvrir. En effet, il y avait un cadavre, immobile, au milieu de la pièce. Elle s'en approcha, non sans craintes, et observa. Les coups du couteau de boucher étaient bien présents, il n'avait pas menti. Y compris celui qui avait quasiment ouvert le crâne en deux. Faisant marche arrière pour les rejoindre, elle réfléchissait. Ils ne pouvaient pas sortir, à cause de la patrouille, mais ils ne pouvaient pas non plus rester en présence d'un mec qui allait crever et changer à ce point. Non, y'avait qu'une solution.

    - Faut qu'on le bute. Avait-elle dit en se posant à l'encadrement de la porte.
    - Tiens ta chienne en laisse mon pote.

    Elle fit quelques pas et lui asséna un violent coup de pieds dans les douloureuses. Le tuer, c'était la seule option potable. De toute façon, d'après ce qu'il avait dit, il allait crever, alors c'était plus un coup de main qu'un meurtre non ?



Revenir en haut Aller en bas
Leroy M. Hooker
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 02/11/2015
Messages : 167
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Follow me and shut up.    Sam 5 Déc 2015 - 22:24

Leroy voulu exploser de rire quand Jenna balança son pied pour frapper celui qui venait de la rabaisser, à la place, il se contenta de lâcher un ricanement. D'un geste lent, l'homme se frotta le bout du nez, un petit tic qu'il avait quand il réfléchissait à une chose importante. Finalement, le maçon releva la tête du bonhomme puis lui mit une droite. L'inconnu s'écroula et Roy le releva pour le faire rasseoir. Il observa sa lèvre ouverte d'où perlait le sang avant de coller le revers de sa main contre son front brûlant.

- La dame s'est défendue. Mais j'avais pas encore frappé. Tu vas la respecter. En combien de temps ton frangin est mort avant de ressuciter ?

S'attendant à ce que la demoiselle rouspète, le mastodonte lui jeta un regard ferme. C'était lui le leader ici, pas elle. Elle n'avait pas intérêt à le défier et surtout pas ici. Puis ses yeux bleus se reposèrent sur leur captif et il se frotta le poing, signifiant qu'il serait prêt à frapper une seconde fois si la réponse ne lui plaisait pas. Finalement, il soupira et souleva à nouveau le visage de l'autre, cherchant à capter son regard qui se faisait de plus en plus évasif et vitreux.

- Bob ? Ouais, j'vais t'appeler Bob. Donc Bob, j'suis là. Oh. J'en ai pas fini avec toi. Tu vas pas me clamser entre les doigts alors que...

Sa phrase n'eut pas de fin. Dehors, le bruit des moteurs s'était rapproché et le dénommé Bob utilisa ses dernières forces pour tenter d'hurler. Instinctivement, Leroy lui plaqua le bras contre la bouche du malade. Ce dernier tenta d'enfoncer ses dents dans la chair du maçon qui le repoussa sèchement contre une étagère et il s'écroula, tout faible qu'il était. Craignant que le brouhaha attire les troupes en dehors, Leroy coupa les liens de Bob, lui remit la couteau dans les mains puis se dirigea rapidement vers le bureau pour sortir l'autre corps et le balancer aux côtés de son frère, finissant par récupérer la main de la jeune femme pour s'enfermer avec elle dans la pièce, bloquant la seule issue avec une armoire.

Retenant sa respiration, l'homme s'écarta lentement, prenant garde à ne faire aucun bruit et fit signe à sa compagne de venir avec lui et de se cacher derrière le bureau de bois massif. S'asseyant contre le mur, l'homme se tint sur le qui-vive, ses doigts effleurant la crosse de son arme, mâchoire serrée. Lentement il revint effleurer le bout de son nez, cherchant à trouver un moyen de fuir si besoin. Par moment, il jetait des coups d'oeil à sa complice puis revenait fixer le plancher, attentif à chaque mouvement.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Follow me and shut up.    Aujourd'hui à 4:11

Revenir en haut Aller en bas
 

Follow me and shut up.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Shut up and drive — LIBRE
» I'll follow you until you love me, Papa~paparazzi ! [Pv Sasuke]
» Follow me in Wonderland ~
» FOLLOW ME DEEP SEA BABY~ ft. keelan
» [Cinéma] Eyes wide shut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-