Partagez | .
 

 Kasey L. Taylor - Why ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Auteur
Message
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Kasey L. Taylor - Why ?   Mer 2 Déc 2015 - 16:43


Kasey (Laureline) Taylor
27ans • Américaine • Gymnaste professionelle •The Travelers

i've got a war in my mind

 
Pour commencer, on peut dire que Kasey est une jeune femme très sportive. Pas une journée ne se déroule sans qu'elle fasse des exercices. Bon, il faut dire qu'elle fait preuve d'une belle énergie qu'elle n'arrive pas à canaliser autrement. Ce dynamisme fatigant pour les autres fait qu'il ne se passe pas un jour sans qu'elle ne coure partout, qu'elle fasse cent trucs à la fois. Bref, elle a de l'énergie à revendre et vous aurez probablement du mal à la suivre. Malgré cela, c'est une personne plutôt réfléchie en général. En effet, devant un problème, la jolie demoiselle prendra le temps d'analyser la situation pour tenter de trouver la bonne solution. Cependant, cela ne l'empêche pas de se laisser emporter par son tempérament bagarreuse quand on la titille un peu trop. Parfois, elle ne peut réfréner son envie de vous mettre la tête au carré. Oui, elle se montre parfois impulsive, mais seulement quand elle sent que l'on tente de la faire passer pour une conne. Elle a du mal avec les gens qui ne lui montre pas de respect. Donc, pour redresser les tords qui ont été commis à son encontre, rien ne vaut l'usage d'un high kick ou bien d'un bon coup de boule. À côté de cela, quand elle sent l'énervement la gagner et qu'elle arrive à se maîtriser, Kasey peut se montrer acerbe voir un peu trop franche. Elle vous dira les quatre vérités sans détour et sans prendre de gants. Que cela vous plaise ou non, elle n'en a rien à faire et si vous voulez vous battre pour régler le petit problème, elle vous accueillera avec plaisir. Cela fait une bonne occasion de se défouler un peu. Il faut aussi savoir que la jeune sportive fait preuve d'une détermination impressionnante. D'ailleurs, elle n'est pas devenue l'une des meilleures dans son sport en se tournant les pouces. Non, il y a eu beaucoup de travail alimenté par son énergie naturelle et sa détermination sans faille. Quand la belle se fixe un objectif, elle fait ce qu'il faut pour l'atteindre. Cela la pousse souvent aux limites et il ne faut pas grand-chose pour qu'elle saute le pas afin de passer la ligne de séparation. À cause de cela, certaines personnes pensaient à l'époque qu'elle était un peu cinglée. Elle n'avait peur de rien et n'hésitait jamais à faire des trucs complètement fous. Bien que consciente du danger que représentent certaines choses ou situations, elle ne ressent pas la sensation de peur. Ses détracteurs disaient qu'elle n'était pas câblée correctement. Ils n'avaient pas totalement tort, elle souffre juste d'une maladie rare qui pousse à acquérir de l’adrénaline. Cela a pour effet de lui ôter les inhibitions liées au sentiment de peur. Ceci dit, elle est encore parfaitement consciente des dangers qui peuvent la guetter et fait preuve d'assez de jugeote pour ne pas foncer tête baisser. Par contre, elle n'hésitera jamais si elle doit foncer dans le tas, sauter dans le vide, etc.


and blood on my hands


Kasey est une jeune femme à l'allure particulièrement athlétique. Entre sa relative grande taille et sa fine musculature, la belle brune présente une silhouette svelte avec une taille plutôt bien marquée. Bien que garçon manqué, la jeune femme possède malgré tout une démarche gracieuse proche de celle d'un prédateur. On appelle cela de la grâce naturelle, car K-T a reçu une éducation de mec de la part de son père. Bref, Kasey est plutôt un joli bout de femme aux courbes assez harmonieuses même si elle trouve sa poitrine un peu petite. Elle possède une chevelure brune plutôt abondante qui cascade le long d'un joli petit minois mutin à l'air d'adolescence pour achever sa course à peu près à mi-dos. La couleur brune de ses cheveux renforce l'impression de douceur qui se dégage du visage finement ciselé de la jeune femme. Cependant, Kasey possède quasiment en permanence un sourire malicieux accroché à ses fines lèvres et qui fait échos à son pétillant regard bleu-gris. Ceci dit, les expressions de son faciès angélique sont trompeuses, car la belle peut jouer avec afin de faire passer le message qu'elle veut. Nombre de personnes se sont laissées avoir par son aspect de jeune fille fragile, alors qu'elle est en fait une féroce combattante dans l’âme. C'est d'ailleurs cet aspect de Kasey qui l'a rendu assez célèbre dans le monde du sport professionnel. Une  beauté angélique qui cache un véritable démon quand elle entre en colère. Bref, ce contraste assez vendeur lui permit de mener une petite carrière de modèle dans des magasines de sports à côté de sa carrière de gymnaste professionnelle.

D'un point de vue vestimentaire, Kasey est et restera un garçon manqué. Donc pas la peine de chercher bien loin avec elle. Exit les robes, les froufrous et autres fringuent de nana. Non, en ce qui la concerne, c'est sportswear ou bien un bon vieux jean, pull trop grand avec un blouson en cuir et aux pieds une paire de chaussures dans le genre Caterpillar afin de peaufiner son look rock et un peu "j'm'en-foutiste". Il est donc facile d'imaginer que la belle brune n'a pas recours à des artifices comme le maquillage en abondance ou bien des bijoux pour tenter de se mettre en valeur. En ce qui la concerne, elle préfère se tourner vers les tatouages. Elle en possède quelques-uns plutôt discrets et qui ne sont pas forcément visibles pour tout le monde, car certains sont plus secrets que d'autres et il faudra partager une grande intimité avec elle pour admirer ses œuvres d'art. Malgré la violence des entrainements de son sport, Kasey n'a jamais eu à souffrir de graves blessures. Pas de fracture comme c'est souvent le cas chez les gymnastes. Faut dire qu'elle s'entraîne sans relâche pour éviter ce genre de problème. Cependant, elle possède une légère cicatrice à l'épaule gauche, stigmate d'un parkour plus difficile que les autres face à une rivale qui voulait prouver qu'elle méritait toujours sa place de numéro un. Bien que ce soit une grande sportive, K-T est une véritable fêtarde qui aime bien boire de l’alcool en soirée, etc. Il n'est donc pas étonnant de la voir prendre une bouteille et boire au goulot.

a storm is coming

Flash Back
Un rude gaillard qui bossait dans le Space Needle fit son entrée dans le bouiboui où il avait l'habitude de casser la croûte lors de la pause de midi. Là, il fut foudroyé par tout un tas de sentiments et sensations. Il y avait une nouvelle serveuse, un joli petit bout de femme qui donnaient faim à la meute de loups qui fréquentait l'estaminet. Elle distribuait à qui voulait ses larges sourires et une bonne dose de bonnes humeurs, de bonheur. Le coup de foudre fut réciproque quand elle croisa le regard acier de l'homme qui s'était fixé sur elle sans pouvoir s'en détacher, comme si elle était un aimant. Les deux restèrent une éternité, quelques secondes interdite à se regarder, à se détailler, à rêver debout. Finalement, la jeune femme fit le premier pas pour inviter l'homme à s'asseoir à une table. Pas la peine de le lui redire, le rude gaillard prit place docile et obéissante. Elle prit sa commande, il prit le plat du jour. Jamais il n'avait mangé aussi bon plat de spaghetti carbonara de toute sa vie. À la fin de sa pause, il quitta les lieux sans oser parler à la jeune femme. Puis il revint le lendemain, le sur-lendemain et tous les jours suivants avec une indéfectible fidélité. Finalement, les deux âmes trouvèrent le moyen de parler quelques minutes, juste le temps de se donner rendez-vous le soir même. Un rendez-vous qui les mena jusqu'au bout de la nuit pour une conclusion des plus romantiques. Dès à présent et pour l'éternité, ils étaient liés par un amour réciproque. Amour donnant naissance à une jeune fille qui fut prénommée Kasey, le nom de jeune fille de la mère.

...


Flash Back.
De vivaces éclats de rire lézardaient les murs. Kasey rigolait si fort que le vieux Perkins était sorti de sa boutique de bonbons pour voir ce qui se passait. Il tomba nez à nez avec une gamine de quatre ou cinq ans morte de rire. Sans savoir pourquoi, le vieux bonhomme se mit à rire, pris par le fou rire communicatif de la tête brune. Cette scène cocasse attira les badauds qui se retrouvèrent eux aussi gagnés par une vague de joie, de bonne humeur, de bonheur et de rire. Instant fugace d'un plaisir simple. D'un moment de communication sans chichis. Après quelques minutes qui avaient paru une éternité, tout le monde repris sa route un sourire accroché aux lèvres. Essoufflée et les larmes aux yeux, la gamine peinait à retrouver son sérieux. Pourquoi avait-elle ri comme cela ? Mystère et même sa mère qui se tenait à côté d'elle ignorait ce qui avait provoqué l'hilarité de Kasey. Le vieux bonhomme intrigué s'approcha pour parler à la fillette de sa voix chevrotante.


- Le vieux Perkins: Ben alors mon enfant, qu'est-ce qui a bien pu te faire rire comme ça ?

- Kasey Taylor: Bah c'est lui qui m'a fait rire. Dit-elle en montrant un vieil automates tout déglingué.

En y regardant de plus près, il n'y avait rien de drôle aux yeux d'un adulte, mais allez savoir ce que l'esprit d'un enfant avait bien pu imaginer, voir dans ce vieil automate. Cela restera un mystère pour tous et même la brunette serait bien en peine de vous expliquer le pourquoi du comment aujourd'hui. Le vieux bonhomme reprit la parole pour s'adresser à la petite fille.

- Le vieux Perkins: Oh ! Et tu peux me dire comment tu t'appelles ?

- Kasey Taylor: Moi ? Je m'appelle Kasey, Laureline, Taylor.

Des gamins arrivèrent à ce moment pour acheter quelques bonbons. En entendant la gamine se présenter, l'un d'eux lui trouva un surnom.

- Un des gamins: Ouais, C'est K-T quoi !

- Kasey Taylor: Meuh non ! S'insurgea vigoureusement l'enfant. Moi, c'est Kasey Taylor et pas KT.

Les gamins se mirent à rire de la remarque idiote de la petite blonde et disparurent dans le magasin en la laissant interloquée par leur réaction. C'était des grands qui avaient déjà commencé à apprendre à lire et écrire, ce qui n'était pas son cas. Il fallut que le vieux Perkins lui explique.

- Le vieux Perkins: Ils veulent dire que que si on prend les initiales de ton nom et prénom, cela donne K-T.

Voilà comment se retrouver affublée d'un surnom débile sans aucun fondement. La mère n'étant pas assez proche pour entendre ce qui s'était dit à ce moment et donc ne pouvant pas rectifier l'orthographe du prénom de la jeune brune. À partir de ce moment, pour tous les commerçants du quartier ainsi que les autres gosses, Kasey serait K-T.

...


Flash Back d'une casse cou, casse gueule.
Depuis toute petite, Kasey avait toujours montré un côté garçon manqué au grand dam de sa mère. Il fallait dire qu'elle était encouragée dans ce sens par son père qui l'amenait partout avec lui. Sur les Docks, à la chasse, voir les Raiders ou bien à la salle de sport où elle regardait les boxeurs se battre pendant que le père soulevait de la fonte ou bien frappait un sac de sable. Puis, ce n'était pas la dernière à faire des conneries ou relever un défi débile au possible. Ce fut d'ailleurs comme cela qu'elle se retrouva sur le toit de son immeuble avec les autres gamins du quartier pour voir qui aurait le courage de sauter sur le toit du bâtiment voisin. Tous les gamins se tenaient sur le bord en regardant la ruelle qui se trouvait plusieurs mètres plus bas. La peur commençait à les tirailler, mais pas K-T qui recula pour prendre son élan. Sans rien dire à personne, elle commença sa course et prit son impulsion sur une dalle de béton qui pouvait servir de tremplin. Tel un ange elle s'envola au-dessus du vide sous le regard médusé de ses potes de conneries. Alors qu'elle voyait le toit d'en face se rapprocher, elle constata qu'elle serait trop courte. Elle fit une douloureuse rencontre avec le mur avant de chuter lourdement sur le balcon de l'échelle d'incendie de l'immeuble. Affolés, les garçons dévalèrent l’escalier pour traverser la rue et s'engouffrer dans l'immeuble voisin afin de rejoindre leur amie. En arrivant, tous purent remarquer qu'elle allait plutôt bien. Kasey était quitte pour quelques plaies sans importance, des contusions sur les bras et les jambes. Un sacré morceau de chance.

En rentrant chez elle, elle prit une nouvelle soufflante avec ses parents quand ils apprirent comment elle s'était blessée. Ça ne tournait pas rond chez la gamine et malgré le peu de moyens de la famille, Kasey se retrouva à l'hôpital afin de déterminer pourquoi elle était comme cela. Le verdict tomba sous la forme d'une maladie rare et incurable. Fort heureusement, elle n'était pas mortelle. Le docteur expliqua que la fillette avait un problème au niveau du cerveau qui faisait qu'elle ne percevait pas les messages de la peur qui sont les garde-fous dans la plupart des cas. Il conseilla aux parents de trouver le moyen de canaliser l'incroyable énergie de la jeune blonde afin de limiter les situations de ce genre. Enfin, il fallait absolument l'éduquer sur le danger des situations afin qu'elle y fasse attention même si elle ne ressentait pas la peur salvatrice. Ce fut comme cela que Kasey se retrouva à faire toute sorte de Gymnastique dans le but de mieux la canaliser. Elle ce spécialisa plus tard dans la gymnastique acrobatique et le trampoline pour faire du parkour et prendre ça vengeance sur le mur qu’elle avait pris en pleine face. Comme quoi, parfois le hasard faisait bien les choses.

...


Flash Back Un tournois, le début d'une star.
Des vestiaires, K-T pouvait entendre la rumeur grondante qui venait des gradins. La jeune femme allait connaître son premier tournoi professionnel à l'âge où les filles se souciaient plus de se trouver un partenaire pour le bal de promo. Ouais, K-T n'avait jamais été une élève très assidue et elle avait pris un peu de retard. Elle était considérée comme un cancre et se retrouva même dans la section mécanique de son lycée. La section des ratés, de ceux qui n'avaient rien à faire à l'école, mais cela plaisait assez à la gamine qui préférait passer son temps dans le cambouis plutôt que le cul vissé sur une chaise à écouter un vieux con radoter des trucs inutiles. Bref, elle avait à peine dix-huit ans et elle faisait déjà ses débuts professionnels. La jolie brune allait affronter une gymnaste un peu plus expérimentée qu’elle et très douée. En gros, ce n’était le genre de personne qui pouvait apprendre de manière impressionnante. Comme Kasey avait déjà la réputation de ne rien lâcher, en tout cas bien plus qu'une gymnaste de son âge, les organisateurs avaient cru bon mettre un adversaire de ce genre pour faire durer le spectacle.

La porte s'ouvrit, c’était son père qui venait la soutenir, l'encourager, la motiver ... Bref, il venait voir sa fille. À sa posture, elle sut immédiatement qu'il était fier d'elle. Cela se sentait dans sa façon de parler, de bomber le torse et surtout, cela se voyait dans son regard acier. Gonflée à bloc, elle se leva et se dirigea vers son destin s'engouffrant dans le corridor sombre qui là mené vers la lumière, vers la gloire. En débouchant, une vibrante clameur s'éleva des gradins pour accueillir la jeune femme. C'était un public majoritairement composé d'hommes. Il lui était entièrement acquis. Il n'y avait pas de comparaison possible entre elles, un joli bout de femme d'un mètre soixante-dix environ et l'autre qui devait faire à peu près un mètre cube. Kasey 1 Fergusson 0. Puis, sur le ring K-T montra toute sa supériorité. Elle virevoltait dans les airs avec une grâce incomparable au grand désarroi de son adversaire. Chaque figure faisait mouche, ébranlant un peu plus la détermination de son adversaire à terminer sa démonstration. Ce fut à la fin de sa démonstration que la belle brune exécuta un magistral quadruple saut périlleux arrière, K-T en profita pour enchaîner avec une pirouette virevoltante avant de finir en levant les mains au ciel. La jeune gymnaste venait d'envoyer son adversaire au tapis. Spectacle terminé sur une victoire à l'unanimité. Première victoire d'une longue série dont l'apothéose fut ce fameux combat du 4 juillet 2015 où Kasey détrôna la reine de la discipline. C'était la confirmation de la naissance d'une star.

...


Flash Back le début de la fin.
Elle rentrait tranquillement chez elle. Évidemment, elle avait bien entendu parlé vaguement d'un problème à l'hôpital de Seattle, mais elle ne connaissait pas vraiment les tenants et les aboutissants de l'histoire. Quelle ne fut pas sa surprise de voir le ciel rougeoyer après avoir entendu une terrible déflagration ! À ce moment précis, K-T ne se doutait pas que l'enfer venait d'ouvrir en grand ses portes, que les morts allaient déferler sur le monde afin de le purger de toute forme de vie. À ce moment, la belle brune pensait que ce n'était certainement qu'un accident ou une station essence qui avait pris feu et vue la tournure des événements, il aurait mieux valu cela. Sans se soucier de ce qui se passait, elle rentra tranquillement chez elle. Kasey posa ses affaires et fila à la douche histoire de se décrasser de sa longue journée d'entraînement. Puis, toujours coupée du monde, elle se mit à cuisinier. Après une longue journée de labeur, il n'y avait rien de plus réconfortant qu'une bonne bouffe à part peut-être de la partager avec des gens que l'on aime. Pas con comme idée. Elle prit son téléphone pour tenter de joindre ses parents. Pas de tonalité. Cela devait être plus grave que ce qu'elle avait bien pu penser. Alors, pour en avoir le cœur net, elle alluma la télé et vit la dure réalité. Un virus venait bel et bien de se déclarer et les forces de police sont renforcées.

Inquiète, elle pensa un moment sortir pour rejoindre sa famille, ses amis(e)s, mais un message passait en boucle à la télé. Il fallait rester chez soi le temps que les forces de l'ordre reprennent la situation en main. Chose qui n'arriva jamais. Un peu perdue dans ses pensées, Kasey fut surprise d'entendre quelqu'un toquer à sa porte. Ne pensant pas que la situation avait dégénéré aussi vite, elle se dirigea vers l'entrée de son appartement pour voir qui venait. Peut-être ses parents, qui sait ? En fait, c'était la jeune voisine, une adolescente de seize ans dont le père était un sacré bâtard qui passait ses nerfs sur elle. La gamine avait pris l'habitude de venir se réfugier chez K-T quand ça partait en vrille. Cependant, Vivianne n'était pas seule. Des types bizarres la suivaient, poursuivaient. Laissant entrer l'adolescente, la belle blonde se dépêcha de refermer la porte, mais elle vola en éclat quelques minutes plus tard. Vivianne avait juste eu le temps de parler des types qui la pourchassaient. Elle disait que c'était des cannibales, qu'elle les avait vus dévorer son père vivant. Qu'ils aient bouffé cet enculé, n'était pas une si mauvaise chose n’en soit ... Mais la situation décrite à la télé, les révélations de l'ado, tout semblait indiquer une grave crise. Quand la porte vola en éclat, les types furent reçus comme K-T savait si bien le faire. À peine les avait-elle envoyés au tapis, qu'elle avait pu voir d'autre arrivée par les escaliers. Elle avait compris que tout partait littéralement en couille. Elle attrapa sa jeune voisine par la main et fila à travers son appartement pour quitter le bâtiment par la fenêtre de sa chambre. Ce fut ainsi que commença le long périple de K-T pour rester en vie.

...


on the highway to hell

Les bruits de pas cadencés résonnaient entre les arbres du kerry park. Surgissant de l'ombre, une brune passait à toute vitesse. Plus loin, on pouvait deviner la masse informe et grouillante de cadavre gémissant pour rameuter d'autres marcheurs sans âmes afin de coincer enfin le gibier pris en chasse. Se sachant en danger si elle restait dans le coin, elle se mit en tête de courir jusqu'au quartier d'habitations le plus proche. Malgré les culs-de-sac, les voies sans issue et autres pièges, Kasey arriva à quitter le park sans trop de difficultés, mais les morts-vivants ne semblaient pas prêts à stopper la chasse. Tels des automates, ils continuaient à avancer inéluctablement dans sa direction avec pour seul objectif de la bouffer. La brunette s'engouffra dans une ruelle qui la mènerait vers le Space Needle. Au moment de traverser cette fameuse route, une légère brise la balaya et la transporta en un autre temps.



Continuant à cavaler sans se retourner pour ne pas voir ce qu'était devenu le terrain de jeu de son enfance, Kasey accéléra encore. Le souffle se faisait de plus en plus court, les jambes de plus en plus lourdes, mais il ne fallait pas lâcher maintenant. Pas tant qu'elle ne s'en était sortie. Pas tant qu'elle n'avait pas semé les marcheurs qui la suivaient obstinément. En arrivant à l’Olympic sculpture park, la belle brune restait en territoire connu. Après tout, elle avait vécu quasiment toute sa vie dans le coin. Elle avait fait les quatre cents coups avec ses potes. En approchant de la boutique du vieux Perkins, la brunette fit un nouveau saut dans le passé.



En tournant, K-T vit le vieil automate déglingué qui avait bercé son enfance dans le quartier. Elle savait que si elle remontait la rue sur environ cinq cents mètres elle déboucherait sur l'artère principale et qu'à partir de là, elle aurait plus de facilité pour se faufiler dans les ruelles et tenter de grimper dans un immeuble pour semer les zombies sans que ces derniers ne puissent la retrouver. Un dernier effort. Une dernière accélération histoire de mieux se jouer des marcheurs décérébrés qui la poursuivaient depuis l’extrémité du Kerry Park. La voilà qui s'engouffrait dans la dernière ligne droite. Plus que quelques mètres et elle pourrait enfin voir les immeubles de sa jeunesse. Ceux où elle avait grandi, ceux où elle en avait fait tant de bêtises. Que des moments perdus à jamais dans le tumulte du monde.



K-T voyait l'immeuble de son enfance approcher rapidement. Elle irait trouver refuge à l'intérieur en passant par la ruelle sur la droite. De là, elle pourrait certainement passer par derrière en sautant par-dessus la palissade qui interdisait l'accès de la courre du bâtiment. Oui, c'était un bon plan et comme cela, elle pourrait enfin arrêter de courir et souffler un peu. Oui, enfin ça c'était le plan, mais comme tout le monde le sait, les plans se déroulent toujours sans accrocs. Donc évidemment, Kasey se retrouva avec un groupe de zombies dans la ruelle où elle voulait tourner. Il lui fallait donc trouver une autre échappatoire. Continuant à courir avec de nouveaux poursuivants, la belle blonde commençait à montrer des signes de fatigue. En courant, elle remarqua qu'une échelle de secours d'un immeuble condamné lui était accessible si elle trouvait le moyen d'y accéder. Dans un dernier effort, elle accéléra afin de gagner en vitesse. Puis elle sauta sur le capot d'une bagnole en ruine qui traînait là sans ralentir. Se retrouvant sur le toit en un clin d’œil, elle sauta en direction de l'échelle qui pendait dans le vide. Elle s'y agrippa et à la force des bras arriva à se hisser sur la plateforme de secours qui se trouvait à quatre ou cinq mètres du sol à vue de nez. Ouf !

Elle allait pouvoir souffler un peu et avec un peu de chance, les marcheurs passeraient sans remarquer sa présence. Ceci dit, par précaution, elle décida de chercher un moyen de rentrer dans le bâtiment. Une fois à l'intérieur, elle dut se faire à l'obscurité ambiante, mais son instinct animal lui disait qu'elle n'était pas seule ici. Puis, elle remarqua dans un coin un gus à la barbe et la coiffure hirsute la dévisager avec des yeux déments. Sans prévenir, l'homme se rua sur elle en vociférant comme un damné. S'engagea une lutte sans merci entre les deux survivants, une lutte à mort, une lutte pour rester en vie encore quelques minutes de plus, peut-être quelques heures ... Enfin pour continuer d'espérer.



Malgré sa fatigue, Kasey se montra féroce avec son adversaire qui se retrouva expulsé par là où elle était entrée. L'homme alla s'écraser dans la ruelle sans passer par la case plate-forme de secours. Il se retrouva au milieu d'un groupe de marcheur qui se rua sur lui pour se délecter de sa chair rance. Sans une émotion, K-T regarda l'homme disparaître sous la masse des marcheurs venus se restaurer. Rapidement elle se détourna de ce spectacle afin de se concentrer sur la pièce où elle se trouvait. Il ne fallait pas baisser sa garde pour le moment. Il y avait peut-être d'autres "ennemis" dans le coin. Ce fut seulement après une inspection minutieuse de l'endroit où elle se trouvait pour s'assurer qu'il n'y avait personne d'autre et que les accès étaient parfaitement hermétiques que K-T put se reposer un peu. Elle allait pouvoir souffler un peu. Il était temps, car cela faisait maintenant près de vingt-quatre heures qu'elle jouait à cache-cache avec les zombies. Vingt-quatre heures ponctuées de courses effrénées pour échapper à leurs mâchoires acérées. Doucement, dans la quiétude de cette fin d'après-midi, la belle brune se laisse glisser dans les bras de Morphée afin de profiter d'un repos bien mérité.

...

La jeune femme se réveilla en sursaut. L'image de sa jeune voisine incrustée dans la rétine de ses yeux. Une grimace passa fugacement sur son joli petit minois. Elle avait toujours du mal à se dire qu'elle n'avait rien pu faire pour sauver cette gamine. Dehors, c'était vraiment la loi du plus fort et Vivianne n'était pas de la race des survivants malheureusement, mais ce genre de considération n'était pas une consolation. C'était à elle de protéger cette gamine, de lui apprendre comment survivre. Elle avait échoué. Pire, elle se sentait coupable d'avoir abandonné cette gamine qui croyait en elle. Pendant un bref instant, K-T ressentit une profonde rage. Une de ces rages qui pouvait vous faire soulever des montagnes. Une de ces rages qui vous donnent l'envie de foncer dans le tas, la force de tuer cent ennemis à mains nues. Une de ces rages qui faisait entrer les gens dans la légende un peu à la William Wallace hurlante liberté en pleine éviscérassions. De repenser à cette gamine qui s'était faite bouffé redonner une envie de vivre sans égale à K-T. Elle le devait à cette adolescente comme elle le devait à sa famille et ses amis disparus dans ce merdier. D'ailleurs, c'était ce qu'elle tentait de faire depuis ces onze derniers jours et il fallait bien l'avouer que ce n'était pas chose si facile. Changer souvent de coin pour éviter de se faire coincer par les zombies ou pire par d'autres survivants pas très commodes. Trouver de quoi manger, se soigner, une arme, un petit havre de paix histoire de se reposer un peu. En gros, avoir une vie de nomade dans sa propre ville sachant que tout Seattle était à feu et à sang et qu'il devait en être de même du reste du pays, voir du monde. Elle avait une mission maintenant. Kasey savait qu'elle devait survivre ... NON, vivre pour tous ceux morts. Il fallait faire la nique à la mort, lui dire merde ou mieux encore "JE T'EMMERDE SALOPE". Ouais, K-T avait la rage, la rage de vivre et elle n'était pas prête à baisser les bras.

time to meet the devil

• pseudo › xNeiiKyZ1
• âge › 23ans

• comment as-tu découvert le forum ? › en cherchant sur le net
• Ton ancien personnage ?  › ...
• et tu le trouves comment ? › Trop cool !!!!!
• présence › fréquente

• code du règlement › Ok by Jay
• crédit › Tumblr
:
 

fiche (c) elephant song.
Revenir en haut Aller en bas
Bobby Smith
Lost Angels
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 02/11/2015
Messages : 1589
Age IRL : 39

MessageSujet: Re: Kasey L. Taylor - Why ?   Mer 2 Déc 2015 - 16:49

Saluant timidement la jeune femme, Robert essaya de cacher sa laideur...

Euh... Bienvenu sur le forum... fais bien attention à toi ok ?



Perdre les gens qu'on aime vous affecte en profondeur. La douleur est ensevelie dans votre corps, votre âme et votre cœur. Et en résulte alors un énorme gouffre de souffrance et de douleur. Ce gouffre peut transformer un être de lumière en ténèbres...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Kasey L. Taylor - Why ?   Mer 2 Déc 2015 - 17:01

Hey, Merci beaucoup Bobby. Et également pour le conseil, je tacherais de faire attention Razz
Revenir en haut Aller en bas
Dwight A. Momsen
Leader | Northern Creek
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 3309
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Kasey L. Taylor - Why ?   Mer 2 Déc 2015 - 17:04

Bienvenue Kasey.
Si tu veux dans ta fiche tu peux mettre le second prénom complet de ton personnage ^^



₪ Crush Your Enemies. See Them Driven Before You ! ₪

Mes AnnexesDwight écrit en #6699cc
Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Kasey L. Taylor - Why ?   Mer 2 Déc 2015 - 17:08

Merci Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Kasey L. Taylor - Why ?   Mer 2 Déc 2015 - 17:14

Bienvenue à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Kasey L. Taylor - Why ?   Mer 2 Déc 2015 - 17:16

Merci beaucoup cheers
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Kasey L. Taylor - Why ?   Aujourd'hui à 2:52

Revenir en haut Aller en bas
 

Kasey L. Taylor - Why ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» [TERMINE] Epilogue. ♪ (Taylor A. Lacey)
» Taylor A. Lacey
» Présentation de Taylor Black. [Validée]
» Mick Taylor
» Everything collapses {Cameron-Taylor-Isma}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives Fiches :: Fiches Abandonnées / Refusées-