Partagez | .
 

 La Terre est furieuse. Pv. Rebecca

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
Nara S. Turner
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 335
Age IRL : 22

MessageSujet: La Terre est furieuse. Pv. Rebecca   Mer 2 Déc 2015 - 13:36

La Terre est furieuse. | Pv. Rebecca Lindgren

Clic clic clic. Clic clic clic. Ce son résonne dans le gradin où est assise Nara. Elle est furieuse. De mauvaise humeur. Clic clic clic. Deux pierres l’une contre l’autre. Un angle précis. Les petites mains de Nara se font malmener par le lithique qui ne fait pas dans la dentelle. Elle s’est disputée avec une famille. Au début, elle ne voulait pas se mêler de leur conversation. C’était pendant le petit déjeuner. La mère se plaignait des rations de nourriture. Nara et Buzz mangeait leur part sans faire d’histoire, en lisant à tour de rôle les bulles d’une BD, histoire de se divertir un peu, en faisant les voix. L’un faisait celle de l’ogre, et l’autre celle du chevalier. Et ainsi de suite. Les enfants de cette famille écoutait en riant lorsque Nara essayait, en vain, de prendre une grosse voix effrayante. L’ambiance aurait pu être détendue, si la mère de famille ne s’était pas énervée.

« Non mais franchement, vous croyez que vous aidez en vous comportant comme des enfants ?! »

C’est ce qu’elle leur avait dit. Nara avait levé les yeux vers elle et avait eu envie de se jeter sur elle pour lui donner une gifle. Comment les gens pouvaient-ils être si médisant ? Buzz avait retenu Nara en lui prenant soudainement l’avant-bras. Pourtant, d’eux deux, il était le plus impulsif, celui qui n’avait jamais culpabilisé à l’idée de se faire remarquer. Nara avait explosé, en lui disant que de toutes façons, ça ne servait à rien de se plaindre, qu’elle n’avait qu’à ronger son frein, comme tout le monde. Que c’était la faute de l’Homme si ils en étaient à devoir camper dans ce stade, que les morts avaient décidé de ne plus pourrir dans des cercueils et qu’elle finirait par se faire bouffer par l’un d’entre eux. Nara avait dit tout ça, sans s’arrêter, après s’être levée, dominant la mère de famille assise et pétrifiée. La voix de la chercheuse en paléontologie portait dans un petit périmètre, assez pour que d’autres personnes ne soient spectateurs de cette scène.

Alors elle était partie. Elle s’était réfugiée dans les derniers gradins, tout en haut, avec deux pierres, une dans chaque main, dans l’idée de fabriquer une pointe de lance comme elle l’avait apprit théoriquement pendant ses études. Clic clic clic. Alors elle tapait sur cette pierre à l’aide de l’autre, avec une certaine rage au ventre. Elle avait envie de voir son père, son pochtron de père, cet artiste qui ne saurait pas se débrouiller tout seul face à cette situation apocalyptique. Elle le savait. Nara n’était pas une pleurnicheuse. Elle n’était pas du genre à fondre en larme de désespoir. Elle préférait extérioriser ce qu’elle ressentait en frappant sur cette pierre. Elle se tapa plusieurs fois sur les doigts en visant mal. « Putain… » Marmonnait-elle pour elle-même en se suçant le pouce, avant de reprendre de plus bel. Elle avait envie de se barrer d’ici, de ne plus avoir à supporter ce genre de remarques idiotes de la part de personnes qui n’auraient pas pu se débrouiller seules dehors.

Est-ce que Nara aurait pu survivre à l’extérieur ? Peut-être. Mais elle n’arrivait pas à se donner le courage de partir d’ici. Elle espérait que son père arrive à les rejoindre. Buzz aurait voulut aussi quitter le stade pour partir à sa recherche, mais il voulait aussi montrer le bon exemple à son amie qui était révoltée que le monde finisse comme ça. Elle avait vu un avenir, elle avait un travail, elle avait un appartement, une vie sociale épanouie. Elle ne s’imaginait pas que tout soit gâché par la main de l’Homme. Elle savait que c’était de sa faute. Une épidémie comme celle-ci ne se déclare pas par hasard. Ca n’était pas la peste ou le choléra, mais bien une maladie qui transformait les gens en mort-vivants. Quand la fiction devient réelle. Les jeunes auraient pu trouver ça amusant au début, si leurs proches n’avaient pas été dévoré par leur créatures de fictions favorites.

Nara repensait à tout ça et frappait avec une cadence plus rapide sur ses pierres. Il fallait dégager une forme pure pour pouvoir commencer à tailler la pointe. Comme elle l’avait lu dans les livres. Mais quelqu’un vint lui faire de l’ombre, en la dominant de sa taille. Nara leva la tête en posant une pierre devant elle, la main au dessus des yeux pour se les protéger du soleil. Elle ne connaissait pas cette personne.


"Si la pierre coupée coupe la main,
elle doit pouvoir aussi couper autre chose."


   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
http://fanficamplificatum.blogspot.fr/
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: La Terre est furieuse. Pv. Rebecca   Mar 15 Déc 2015 - 19:16

Rebecca était seule, comme à son habitude à prendre son petit déjeuner, elle n'avait pas encore parlé à grand monde et n'arrivait pas encore bien à s'intégrer, les personnes préféraient souvent rester avec leurs familles, leurs amis, ce qui était compréhensible c'était leur point de repère dans ce monde là... Enfin tout était relatif, vu le monde qui était entassé, on ne pouvait pas vraiment dire à proprement parlé qu'elle était seule, mais personne venait beaucoup lui parler... mise à part quelques rares personnes.
Elle entendait une altercation entre deux femmes, l'une d'elle avait remis à sa place l'autre, elle n'avait pas bien suivie mais le sujet de discorde mais la première avait l'air sacrément en rogne et assez pour qu'elle parte seule dans son coin.
Rebecca fini son semblant de repas sans se plaindre et s'était remis tranquillement dans son petit coin. Heureusement pour elle elle ne ressentait pas la fin, elle était très endurante physiquement et avait l'habitude de savoir gérer son corps et son énergie. Ses compétences en biologie et ses capacités sportives l'avaient aidée plus qu'elle ne le croyait, au final, ses parents et sa sœur qui la raillait et reniait pour avoir choisit cette carrière... Au final ça l'avait plutôt bien servi... D'autant plus que cette famille qu'elle détestait tant l'avait entraîné au tir et à la défense... et toute la pression et cette indifférence et ce mépris qu'ils avaient pour elle, au final malgré eux Rebecca à su en tirer parti pour s'endurcir... Ils auront fait quelque chose de bien... à leur manière... Peut être que ce nouveau monde était son destin, savoir s'adapter, ne plus être dépendant des autres hommes, la nature qui reprendrait ses droits, peut être que tout ça était peut être bénéfique finalement...
Un bruit vint sortir Rebecca de sa bulle et de ses pensées philosophiques.... Un clic clic clic incessant et constant qui venait de plus haut dans les gradins... C'était étrange et elle ne voyait personne s'en préoccupait, en même temps, il y avait peu de monde encore et le reste était plus bas en train d'avoir des relations sociables contrairement à Rebecca. Peut être qu'il y avait un problème en haut ? Une machine en panne, une de ces choses qui était montée et qui était coincée... elle ne savait pas et elle préféra vérifier en suivant le bruit... au final ça ne ressemblait pas du tout à ce à quoi elle pensait quand elle se rapprochait et en voyant ce qui faisait du bruit elle remarqua qu’effectivement il ne s'agissait pas d'une machine ou d'une de ces choses mais d'un humain et bien vivant de surcroit. Elle pensait reconnaître la femme qui avait eu une altercation avec une autre et en voyant les pierres qu'elle avait dans la main, elle compris vite d'où venait le bruit, peut être un moyen de passer ses nerfs sur quelque chose.

- Oh, je.... excusez moi, j'avais entendu du bruit et je pensais que... laissez tomber ce n'est rien...

Rebecca pouvait très  bien sentir que la jeune femme était encore en colère après ce qui s'était passée, et ça l'avait mise un peu mal à l'aise et l'avait conduit à parler d'une façon très maladroite.


- J'ai cru vous voir tout à l'heure.... ça va aller ? dit elle d'un ton beaucoup plus calme et détendu qu'il y a quelques secondes.
Revenir en haut Aller en bas
Nara S. Turner
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 335
Age IRL : 22

MessageSujet: #BF6274   Mar 15 Déc 2015 - 22:59

La Terre est furieuse. | Pv. Rebecca Lindgren

Elle aurait peut-être se faire plus discrète. Elle aurait peut-être dû éviter de sortir de ses gongs. Mais Nara avait évité le pire, elle avait évité d’en venir aux mains. Cette pauvre femme n’y pouvait rien, elle n’était que l’attardée moyenne de moins de cinquante ans qui se contentait de subvenir aux besoins de ses enfants, à avoir l’air d’une femme parfaite, lambda et dénuée de tout intérêt. Du coup, tailler un silex comme Nara avait pu le lire dans les livres était la seule façon de calmer ses nerfs. Elle aurait pu se défouler sur cette bonne femme elle-même, mais ça aurait été plus problématique, la vie en communauté n’était pas de tout repos et surtout, il ne fallait pas que Nara attire les ennuis. Elle avait déjà fait face aux regards réprobateurs des militaires en voyant son meilleur ami, tatoué à de nombreux endroits, comme ils avaient pu juger sans connaître Tamriel, la jeune femme qu’elle avait rencontré quelques jours auparavant.

Une femme avait été attiré jusqu’à Nara à cause du bruit des pierres. Nara releva la tête vers elle. Elle semblait en forme, malgré le fait qu’elle était toute menue. Nara quant à elle, avait perdu du poids et portait un sweat qui appartenait à Buzz. Elle reporta son attention sur sa pierre et lui asséna un deuxième coup de percuteur pour en dégager une pointe. Une pointe un peu grossière mais une pointe quand même. C’était un bon début. Nara sourit, contente d’elle-même et inspira un gros coup pour chasser toute la mauvaise humeur qui émanait d’elle. « Excuse-moi… » Dit-elle alors à la jeune femme en face d’elle, avant de se passer une main dans les cheveux. Apparemment, elle avait été témoin de la dispute du petit-déjeuner.

« Ah… Oui j’ai dû déranger tout le monde. » Avoua Nara avec un petit rire qui lui servait à se donner de la contenance. Elle n’était pas fière d’elle, elle aurait préféré qu’on ne la remarque pas. Parce que Nara était de mauvaise foi. Elle était nettement plus calme que son ami Buzz, mais elle pouvait être très calme comme à deux doigts d’en venir aux mains. C’était l’un de ses plus gros défauts à vrai dire, elle apprenait à se contrôler. Elle faisait ce qu’elle pouvait, comme tout le monde, pour garder son calme face à la situation. « Moi c’est Nara, et toi ? » Demanda alors la chercheuse pour tenter de paraître plus abordable et moins en colère. Elle aurait pu paraître plus gentiment, ça ne l’aidait pas pour s’ouvrir aux autres.

« J’ai perdu mon calme, j’aurais pas dû m’énerver devant la maman parfaite, mais elle m’a vraiment poussé à bout. » Nara sentait le besoin de se justifier. Elle n’avait fait que s’amuser aux côtés de Buzz pour que le temps passe plus vite, pour qu’ils aient moins l’impression d’être en pleine Apocalypse. « Ça regardait les chaînes de déco, ça lisait les magasines féminins et après ça s’étonne que ce soit l’Apocalypse… » Commenta Nara en levant les yeux au ciel. Elle ne savait pas si elle s’adressait à la bonne personne, mais cette jeune femme n’avait pas l’air aussi faussée et aussi factice que certaines femmes que Nara avait du mal à aborder.

Elle l’invita à avancer, qu’elle n’irait pas la manger, promis juré. Nara tenta un nouveau sourire en posant un instant ses pierres sur ses genoux. « C’est juste que les gens se voilent la face, au bout d’un moment c’est fatiguant de garder son calme… » Nara haussa les épaules comme une enfant qui aurait fait une bêtise avant d’ajouter « Mais bon j’aurais pas dû crier… Peut-être… »


"Si la pierre coupée coupe la main,
elle doit pouvoir aussi couper autre chose."


   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
http://fanficamplificatum.blogspot.fr/
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: La Terre est furieuse. Pv. Rebecca   Jeu 24 Déc 2015 - 13:11

- Oh non ce n'est rien, enfin pour ma part ça ne m'a pas dérangé, ce sont des choses qui arrivent... Moi c'est Rebecca.

Nara n'avait pas l'ai plus calmée qu'auparavant mais Rebecca sentait bien qu'elle essayait de faire l'effort de l'être en s'adressant à elle. Elle continua à parler, sa tentative de paraître plus détendue s'était vite dissipée et parla encore de "l'incident" de ce matin, Rebecca n'avait pas encore bien saisie ce qu'il s'était saisie mais en l'écoutant elle avait l'impression qu'elle avait eu une bonne raison d'avoir agit comme elle l'a fait, après tout elle n'avait que sa version et pas celle de l'autre femme, mais elle avait l'ai sincère et pas quelqu'un de mauvais, peut être juste à cran... Quand elle énonça le terme de "maman parfaite" elle ne put s'empêcher d'esquisser un sourire, elle voyait parfaitement le genre de personne que c'était.

- Je vois très bien le genre... ça se croit mieux savoir que tout le monde... Vous avez raison ces personnes là sont les premières à se plaindre mais ce sont les dernières à faire pour que les choses s’améliorent...

Cela lui rappelait un peu ses parents, croyant toujours que ce qu'ils faisaient était exemplaire, était mieux que la voie qu'elle avait choisie elle, croyant d'ailleurs mieux savoir que tout le monde... Cependant si elle pouvait leur reconnaître une chose c'est que malgré tout ils n'étaient pas profondément mauvais et faisait au mieux pour arranger les choses d'une différente manière... Nara s'excusa, par la suite du fait d'avoir crier, Rebecca ne pouvait pas lui en vouloir pour ça, surtout pas elle...

- Vous savez, ce n'est pas forcément une bonne chose de tout contenir pour soi, il faut que ça sorte sinon, on risque d'exploser et ne plus se contrôler par la suite..disait-elle en toute connaissance de cause.
Et puis, je comprends ce que vous dîtes, je ne pense pas que les choses reviendront comme avant, les gens doivent changer, mais il se raccrochent à cet espoir... ce que je peux comprendre mais ce n'est pas forcément bon...
Revenir en haut Aller en bas
Nara S. Turner
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 335
Age IRL : 22

MessageSujet: #BF6274   Lun 28 Déc 2015 - 13:20

La Terre est furieuse. | Pv. Rebecca Lindgren

Nara avait levé la tête vers la dénommée Rebecca en souriant. Elle avait décelé quelque chose dans sa voix. Elle ne venait pas d’ici. C’était encore plus horrible. Elle devait peut-être s’inquiéter de l’état de ses proches, où qu’ils soient. C’était tout naturel après tout. Nara ne savait pas où était son père, et le fait de rester ici à attendre bêtement constituait une véritable torture. Elle n’avait pas envie d’être ici, mais après tout, personne n’avait envie de l’être. Elle aurait volontiers regagné son appartement en compagnie de Buzz, en espérant y retrouver son père, mais c’était impossible. Les évènements étaient trop horribles pour se voiler la face, et c’était précisément ce qu’elle reprochait à la mère de famille qu’elle avait rencontré le matin même.

« Excuse-moi, ton accent… Tu n’es pas du coins toi, je m’trompe ? » Demanda-t-elle avec un sourire beaucoup plus doux qu’auparavant. Elle se souvenait l’avoir croisé avec son drôle de chapeau, mais elle ne lui avait jamais parlé. Il est vrai que les premiers temps, Nara était restée très près de Buzz, parce qu’il était son meilleur ami, parce qu’elle se sentait en sécurité avec lui. Mais désormais, maintenant que tout le monde se savait coincé ici pour une durée indéterminé, autant commencer à se faire quelques connaissances. Nara avait alors essayé de rencontrer quelques personnes. Rebecca semblait seule, cela se voyait dans ses yeux, et cela donnait envie à la jeune chercheuse de s’adresser à elle.

« T’as raison. Il m’arrive de m’emporter, mais j’aime pas ça. Je préfère rester dans mon coin avec mes cailloux. » Affirma Nara d’un petit hochement de tête, toujours un petit sourire aux lèvres, comme une enfant soudainement bien timide. Elle leva les yeux vers la blonde en tâtant la pierre qu’elle était en train de tailler. Elle ne voulait pas passer pour la nana qui pétait les plombs, elle n’était pas comme ça. « Tu le penses aussi ? » Répondit Nara en ayant un air beaucoup plus assuré en s’adressant à Rebecca, qui semblait partager son point de vue. « D’après toi, pourquoi ça a tourné aussi mal ? » Nara avait déjà une réponse toute prête, elle avait eu le temps de se donner son propre avis sur la situation, et elle y croyait dur comme fer.

« Après, j’admet que ça doit pas être facile pour une maman avec des enfants en bas âge de se dire que tout ce qu’elle avait planifié pour eux, c’est foutu, mais bon. » Nara haussa les épaules en retroussant ses lèvres à l’intérieur. « Les humains l’ont bien cherché, c’est triste de l’admettre mais c’est comme ça. » Sur cette phrase, Nara changea de position, ramenant ses jambes, assise désormais en tailleur, hochant de nouveau la tête, convaincue par sa propre théorie. Elle étudiait les pré-Homme et leur habitat, elle savait qu’ils n’auraient jamais mit la Terre dans cet état. C’était de leur faute à eux, les humains civilisés.



"Si la pierre coupée coupe la main,
elle doit pouvoir aussi couper autre chose."


   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
http://fanficamplificatum.blogspot.fr/
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: La Terre est furieuse. Pv. Rebecca   Mer 6 Jan 2016 - 22:50

Cela faisait la deuxième fois qu'on remarquait son accent... elle pensait que Christina l'avait remarqué parce que son maris était suédois mais visiblement il n'était pas aussi léger qu'elle le pensait... Quoique depuis peu le fait qu'elle soit totalement étrangère ne soit plus vraiment un secret ici... Elle se sentait parfois observée... ses origines se voyaient tant que ça ?

- Je suis suédoise, je viens de Stockholm, je suis arrivée en Amérique il y a seulement un peu plus d'un mois... Tu es d'ici je suppose, tu as l'air d'être proche de certaines personnes.

Rebecca faisait référence à l'ami de Nara qu'elle voyait souvent avec... Ils avaient l'air complice ils se connaissaient forcément d'avant, où alors ils ont tout de suite accroché... mais c'était bien moins probable, ce n'était pas forcément le contexte pour nouer une telle relation aussi vite... Quoique Rebecca n'en savait trop rien, peut être qu'au contraire cela rapprochait les gens... L'être humain était si complexe surtout socialement... et on ne pouvait pas dire qu'elle était spécialiste malgré son empathie.

- Oui je le pense aussi... A la base j'avais l'idée un peu folle d’explorer le monde malgré toutes ces créatures, histoire de voir tout ce que je pouvais...Histoire de na pas rester bloqué à ne rien faire, et profiter en quelque sorte..

Rebecca s’arrêta, un peu tard, de parler, elle ne voulait pas paraître pour une folle quoique c'était déjà fait...

- Je ne sais pas du tout... scientifiquement c'est absurde tout ce qui se passe... c'est pour ça que je pense fort à cette remise en question de tout... mais d'un point de vue humain, je pense que ça s'est agavé, car on est pas en cohésion, hypocrite, et que l'humanité ne peut pas gérer quelque chose d'une telle ampleur sans se déchirer entre eux, déjà que c'est le cas en temps normal...

Rebecca pouvait paraître un peu cynique mais malheureusement ce qu'elle disait était simplement la vérité... Même si elle était très idéaliste ça ne l'empêchait pas de voir la réalité en face... Peut être que c'est en voyant tout ça qu'elle était comme ça, espérant améliorer les choses... C'était possible pourtant, si chacun s'y mettait un tout petit peu... Mais personne avait cette petite conscience, cet élan...

- Peut être que la nature cherche à reprendre ses droits... Elle nous a donné une chance trop de fois, elle s'est laissée faire... Maintenant elle agit, elle...

Nara avait l'air de penser un peu comme elle, plus ou moins en tout cas... Mais ça faisait plaisir, elle pouvait avoir une discussion sérieuse et parler de tout ça en toute honnêteté dans qu'on ne le traite de folle ou de "connasse sans cœur"...
Revenir en haut Aller en bas
Nara S. Turner
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 335
Age IRL : 22

MessageSujet: #BF6274   Mar 12 Jan 2016 - 22:56

La Terre est furieuse. | Pv. Rebecca Lindgren

Effectivement, Nara avait raison. Rebecca n’était pas américaine. Elle l’avait reconnu dans sa voix, mais aussi parce qu’elle avait l’air d’avoir un regard nouveau sur les choses. Mais Nara se sentait bête d’avoir pensé ça. Avec la situation, n’importe qui pouvait avoir un regard nouveau sur les choses. Plus rien n’était comme avant. Si tout était resté normal, si la maladie n’avait pas transformé des corps sans vie en mangeurs de chairs, Nara aurait été en train de prendre un chocolat chaud pendant que son père siroterait son sixième whisky de la journée. Une situation banale. Au lieu de ça, elle se retrouvait dans cette situation, à expérimenter manuellement ce qu’elle étudiait entre autre depuis des années, à discuter avec une suédoise dans un stade de foot gigantesque.

Est-ce que ça valait la peine de survivre dans de telles conditions ? Personne ne le savait, mais l’humain a un instinct de survie très primaire, ce qui est assez contradictoire compte tenu du niveau de vie dans lequel il évoluait depuis la révolution industrielle. Nara eu un petit sourire amusé lorsque la blonde lui fit la remarque : Elle l’avait déjà aperçu avec Buzz. Buzz, c’était son binôme. Ils étaient si proche qu’elle aurait pu deviner ses pensées. Heureusement qu’il était à ses côtés, pensait Nara, puisqu’il parvenait à maintenir le calme et la sagesse qu’elle avait acquit au fil des années. Il se chargeait d’être la grande gueule, et elle la jolie jeune femme calme avec son caractère, pourtant bien trempé, endormit tout au fond de son être.

« C’est Buzz, mon meilleur ami. » Expliqua la chercheuse en préhistoire. « On s’est rencontré quand j’ai emménagé à Seattle. Il est super, heureusement que je l’ai. » Elle était honnête et transpirait d’affection pour son ami en disant cela. Elle s’en voulait peut-être un poil de sortir ça à cette fille qui était peut-être toute seule ici, souffrant de ne pas pouvoir parler à ses proches. Rebecca avouait même vouloir parfois s’en aller d’ici pour explorer les terres dévastées. Nara haussa les sourcils, impressionnée par le culot de sa nouvelle camarade, avant d’esquisser un sourire entendu. « C’est pas bête ton idée, mais quand on voit ce dont ils sont capables, ça fout les j’tons. Mais c’est vrai qu’on est cloitré ici, c’est tellement frustrant ! » S’exclama Nara en donnant un coup dans le morceau de silex qu’elle avait entre les mains à l’aide du percuteur. Un morceau parti en éclat sur le côté ; Nara se pencha pour le ramasser.

Le reste du discours de Rebecca plaisait à notre petit bout de femme. Elle acquiesçait à ce qu’elle disait en recommençant à donner des coups réguliers sur sa pierre, beaucoup plus détendue cette fois. Elle s’arrêta de nouveau pour se frictionner ses poignets fins qu’elle sollicitait depuis un moment déjà en acquiesçant toujours à ce que disait sa potentielle nouvelle amie. « C’est vraiment cool de trouver quelqu’un qui partage le même point de vue. » Affirma-t-elle en affichant un sourire conquit. Elle agitait le percuteur qu’elle tenait dans sa main pendant qu’elle parlait, contente de pouvoir s’exprimer avec quelqu’un qui réagirait comme elle.

« C’est exactement ça. Tu vois, on a tellement déformé la planète, on fait n’importe quoi avec les énergies fossiles, et tout le reste. C’est franchement pas étonnant que le cœur même de la science se soit retourné contre nous, tu vois c’que j’veux dire ? » Nara donna un puissant coup de percuteur contre son silex, enthousiaste de partager ce qu’elle pensait avec quelqu’un d’agréable. Rebecca avait l’occasion d’entendre ce que Nara taisait depuis des semaines. Elle n’en avait même pas exprimé autant auprès de Buzz. « Ok ça paraît flippant, des sortes de zombis tout droit sortis d’un film de Romero, mais ça nous pendait au nez. On a bien ce qu’on mérite finalement ! » Elle n’avait pas le regard mauvais mais rancunier, envers la race humaine. Elle ne détestait pas les gens individuellement, mais les Homo Sapiens dans leur entièreté pour les bêtises commises à cause de l’appât du gain.

« J’étudiais le paléolithique avant que tout ça n’arrive. Et je peux te dire que je regrette de ne pas pouvoir me téléporter m’excuser auprès de nos ancêtres. C’est la honte, vraiment. » Nara souffla comme si elle se sentait un poids partir de sa poitrine. Cela la soulageait vraiment de pouvoir vider le fond de sa pensée.



"Si la pierre coupée coupe la main,
elle doit pouvoir aussi couper autre chose."


   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
http://fanficamplificatum.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: La Terre est furieuse. Pv. Rebecca   Aujourd'hui à 2:52

Revenir en haut Aller en bas
 

La Terre est furieuse. Pv. Rebecca

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Probabilité d’un nouveau tremblement de terre 5.0 avant 21 février
» tremblement de terre haiti
» Entre Ciel et Terre [pv Nuage d'Or et Nuage Enneigé]
» Un temple sous terre [PV Kusari]
» 7.0 earthquake hits Haiti / Puissant tremblement de terre en

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-