Partagez | .
 

 Jeff Jennigs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Auteur
Message
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Jeff Jennigs   Mar 1 Déc 2015 - 23:02


Jeff Jennings
38 • AMERICAIN • PROFESSEUR DE MATHS (COLLEGE) •EMERALD FREEDOM

i've got a war in my mind



Un homme étrange. Lunatique. Oh, il n'est pas violent, ni même dangereux. Jeff n'aime pas montrer ses sentiments. Il les cache donc avec des changements d'humeurs plutôt imprévisibles, passant de la joie de vivre au renfermement sur lui même sans la moindre explication. Et sans logique apparente, comme si ce n'était qu'une sorte de camouflage pour ses vrais pensées. Difficile de savoir quand il cache son jeu. Est-ce quand il veut un peu de solitude ? Ou bien quand il pratique une ironie mordante pour changer de conversation?

Si l'on oublie cette volonté de ne rien laisser transparaître, c'est quelqu'un de très à l'écoute. Il parle peu, mais est là quand il le faut, tout ceux qui le connaissent vous le diront. C'est le type sympa dont on ne sait pas grand chose mais qui a une sorte de don pour vous mettre en confiance. Quand vous êtes avec lui, vous savez que vous pouvez tout lui dire, sans crainte d'être jugé. Il vous dispensera même des conseils, après une étape de silence et que ses yeux vous aient scrutés, comme si il cherchait à lire au fond de vous.

C'est un type plutôt gentil en fait. Certes, il n'accorde pas sa confiance aisément, et même quand vous l'avez, vous n'en saurez pas beaucoup plus sur lui. Mais si il vous fais confiance, il vous sera loyal jusqu'au bout.

Il veut comprendre le monde. Un rien l’intéresse, montrez lui un phénomène quelconque et il voudra comprendre le pourquoi du comment. Il est patient, très patient. Que ce soit pour apprendre, ou pour transmettre ce qu'il sait, il le fait toujours avec enthousiasme, c'est sûrement les seuls moments où il ne change pas soudainement d'humeur.

Jusqu'à présent, Jeff a presque toujours évité le conflit. Il n'est pas violent de nature et préfère régler les différents de façon diplomate plutôt que de laisser parler ses poings.
Pour résumer de manière concrète, c'est un homme que personne ne connaît vraiment (pas même son ex-femme ou ses gosses), mais qui sait être généreux et présent pour les autres. Le parfait confident, conseiller.

Ah oui, c'est un maniaque. Le genre qui va ranger les boites de conserves en fonction des tailles et des couleurs. Pour s'occuper l'esprit quand il pense trop.



and blood on my hands

Jeff est plutôt élancé, d'un corpulence moyenne, ni gros, ni maigre, pas spécialement musclé, sans être dépourvu totalement de force. Un type banal quoi. Cheveux châtains mi-courts, des yeux gris perçant, une barbe bien entretenue. Il est vêtu la plupart du temps d'une veste marron, à la texture similaire à celle du cuir. On le voit souvent avec une chemise à carreaux « type bucheron », rouge, bleu marine ou grise, ainsi qu'un jean et sa traditionnelle paire de rangers, souvenir de son passé de grand fan de musique metal.
Il a une cicatrice a l'avant-bras, après s'être entaillé avec un couteau étant jeune, un accident stupide..

a storm is coming

Bon. Je sais pas vraiment par ou commencer. Je ne sais pas trop ce qu'il se passe en ce moment, mais je suis sur d'une chose, c'est que j'ai peur. Peur comme je n'ai jamais eu peur. Je regrette de ne pas avoir pu passer plus de temps avec vous, mes filles... Ashley... Shannon... C'est pour ça que j'ai décidé d'écrire ma vie sur ce journal, j'espère que vous le trouverez et que vous me comprendrez.

Je suis né à Seattle, dans une famille plutôt modeste. Mon père, Stephen Jennings était infirmier, et ma mère, Lily Jennings (Hopkin de son nom de naissance) était secrétaire comptable pour une association d'aide aux SDF. J'avais également deux frères, Jack, de deux ans mon ainé et John qui a 3 ans de moins que moi. Mon enfance était plutôt tranquille pour ce que je m'en souviens.
A l'école et au collège, j'étais le type pas super populaire. Je n'étais pas un bouc émissaire mais je passais quasi inaperçu, à part pour les 2-3 amis que j'avais, qui étaient en fait dans le même cas que moi.

Au lycée, on s'est retrouvé séparés, ils sont allés dans des établissements privés tandis que je me contentais de l'établissement du coin, mes parents n'ayant pas les moyens pour m'offrir une place ailleurs. C'est là que j'ai commencé à me faire un peu plus d'amis. Voyez vous, les personnes commencent à murir à cette période là, et les autres ados de mon lycée m'ont vu comme quelqu'un de sympa, même si un peu bizarre. Surement parce que c'était ma période où je m'habillais tout de noir, avec des t-shirts de groupes de hard rock, de heavy metal, etc, ainsi que mes rangers que je n'ai plus vraiment quittée depuis.
Dans le fond, c'était une manière pour moi d'attirer le regard. Même si je n'aime pas parler de moi, j'aime parler aux gens, les écouter, les comprendre. Je suis devenu le réceptacle de tout les secrets, j'étais le type qui savait garder les choses pour lui.
C'est là que j'ai rencontré Fanny, j'avais 17 ans. Elle parlait beaucoup, je parlais peu, mas ça m'allait et ça lui allait. On s'est mis ensemble au bout de quelques semaines, on a été heureux. Mon premier amour.
Et puis, j'ai tout gâché. Notre relation commençait à devenir vraiment profonde, ça m'a fait peur, j'avais peur de m'attacher, peur de me plonger dans quelque chose de complètement inconnu.

Du coup, je l'ai quitté. Sans raison. C'était stupide, un acte que j'ai longtemps regretté.
Hormis cette première relation, mon lycée fut monotone, cours la semaine, quelques soirées avec des amis le week-end, quand l'un d'entre nous arrivait à faire passer des bouteilles à la superette.

Après tout ça, je me suis lancé dans des études de mathématiques, à Portland dans l'Oregon. Je voulais devenir ingénieur, je me suis donc lancé là dedans. Au bout de trois ans, je pouvais passer le concours. Je l'ai raté la première fois. J'ai travaillé encore plus dur pour le tenter à nouveau. Sans succès, j'avais perdu.
Frustré, plus solitaire que jamais, (les cours en amphi ne m'avait pas trop donnés l'occasion de me faire des amis, j'ai passé trois ans quasiment seul hormis ma famille le week-end et des amis du lycée occasionnellement) je me suis donc tourné vers l'enseignement. Si je ne pouvais pas créer, je pourrais donner l'opportunité aux générations futures de le faire.

Cette fois, ça s'est bien passé. J'ai réussi le concours, même si c'était de justesse, et j'ai reçu mon affectation. Un collège de Seattle. Je me suis préparé, et c'est le jour de la rentrée que j'ai rencontré votre mère, Esther. Elle était prof également, prof d'histoire. Elle avait le même âge que moi, mais déjà deux ans d'expérience de plus avec mes années perdus sur le concours d'Ecole d'ingénieur. C'est elle qui m'a guidé au début, qui m'a prodigué des conseils, m'a montré les ficelles du métiers.

Dans mon collège, j'étais le prof pas sévère, mais qui réussissait à garder l'attention de sa classe en parlant de manière passionnée. Je m'autorisais parfois à parler d'autres choses que de maths, leur expliquant des phénomènes astrologiques, des expériences sociologiques, bref des sujets qui me fascinent.

Pour parler un peu de vos oncles, Jack est devenu barman, et a décidé d'aller vivre à New York, quand à John, il s'est orienté dans la vente de stupéfiants et s'est malheureusement fait prendre, il est toujours en prison à l'heure actuelle.

On a finis par passer plus de temps que nécessaire ensemble avec Esther, la machine à café de la salle des profs était un peu notre lieu de rendez-vous. Puis, un jour, je l'ai invité à prendre un verre, et tout est allé très vite. Au moment de se dire au revoir, je l'ai embrassé, et elle m'a rendu son baiser. Le mois suivant, on a emménagé ensemble. Cinq mois plus tard, elle était enceinte, de toi Ashley. La grossesse s'est bien déroulé et tu es né, j'avais 26 ans. Tu étais si petite, j'ai passée de longue heures le soir, à te tenir dans mes bras, à juste te regarder me regarder, de tes grands yeux verts. Et deux ans plus tard, c'est toi qui est venu au monde Shannon. Tu étais beaucoup moins calme que ta sœur, chaque nuit, tu nous réveillais, des fois pour rien en plus !
Je vous ai vu grandir pendant un moment, jusqu'à tes cinq ans Ashley, et tout a basculé.
Mes parents étaient morts. Accident de voiture, un ivrogne les a percutés sur une nationale. Je n'arrivais pas à gérer ça, je ne savais pas comment réagir. Je ne sais pas ce qui m'a pris.

Pendant un mois, je suis partis. Sans laisser un mot, sans mon portable. Je suis allé dans plein d'endroits, j'ai erré, j'ai réfléchi, j'ai pensé.
Quand je suis revenu, comme si de rien n'était, plus rien n'était comme avant. Entre moi et Esther, tout est devenu froid, vide. On s'est séparé quelques mois après, j'avais 31 ans, je ne savais plus trop quoi faire. Elle a eu votre garde et a demandé et obtenu une mutation à Spokane. Au début, je vous voyais tout les week-end. Puis un week-end par mois. Puis seulement pendant les vacances. C'est devenu de plus en plus rare.
Je me suis retrouvé à nouveau seul, avec mon travail et quelques amis, une vie des plus monotone. Le temps a passé. Je n'ai plus jamais connu de relation durable.

Le temps a passé. Je n'ai plus jamais connu de relation durable.

Ce petit train-train a duré jusqu'à aujourd'hui. J'ai 39 ans. A présent vous avez respectivement 13 et 11 ans.. Je ne vous ai pas vu depuis 3 ans, je le regrette parce que je ne sais pas si j'aurais l'occasion de vous revoir.
Il se passe des choses, des choses que je ne comprends pas.l


on the highway to hell


Ça a commencé il y a une ou deux semaines. Je n'ai rien remarqué et au fond, je ne sais pas plus ce qu'il se passe aujourd'hui qu'au début. Il y a eu des morts. De plus en plus de morts. Au début, j'ai continué à mener ma vie normalement, allant au travail tout les jours. Mais il y avait de moins en moins de monde en classe, que ce soit des élèves ou des profs. La dernière journée, j'avais 4 élèves, sur ma classe de 25. Il y en avait un qui semblait terrifié. Il n'a rien voulu me dire. J'ai pensé qu'il s'était fait taper par les plus grands, mais quand j'ai croisé son regard, j'ai compris qu'aucun gosse de 3ème ne pouvait le terrifier comme ça.

Je suis rentré chez moi. Le lendemain, la police, le gouvernement ou je sais pas quoi ont commencé à nous dire de nous rassembler dans des camps de réfugiés. J'ai discuté avec mes voisins. Certains ont entendu parler de rumeurs, de gens qui devenaient fous et qui attaquaient les autres.

J'ai décidé de partir. J'ai pris le peu de nourriture qu'il restait chez moi, un sac de couchage, des bouteilles d'eau, une carte de la ville, j'ai tout mis dans un sac a dos et j'ai quitté l'appartement. Dans la rue, j'ai croisé une.. Une chose. C'était un humain, un SDF à vue d’œil. Mais il avait un regard vide, il titubait. Je lui ai demandé si ça allait. Pas de réponses. Un de mes voisins s'est approché et le SDF s'est jeté sur lui. On a réussi à tirer Pedro de ses mains, et on a couru le plus loin possible de ce dingue. Pedro et sa famille ont trouvé une voiture et on s'est dit au revoir.

J'ai entendu dire qu'un camp de réfugié avait été fondé par l'armée à la Garfield High School. Je vais aller là bas, je pense que j'y serais en sécurité.

Mes filles, si vous lisez ça, sachez que j'espère de tout cœur que vous allez bien. J'espère pouvoir vous revoir avant que tout ça soit finis, mais si ça n'est pas possible, je veux que vous sachiez que vous me manquer et que je pense a vous.
Faites attention.
Votre Père qui tient à vous.

time to meet the devil

• pseudo › Sur ce site, c'est Jeff Jennings. Ailleurs, ça dépend du forum et du thème.
• âge › 20 ans

• comment as-tu découvert le forum ? › Google^^
• Ton ancien personnage ?  › Aucun.
• et tu le trouves comment ? › De ce que j'ai vu, visuellement c'est réussi, mais pour l'ambiance (les gens, le rp) et tout ça, j'attend d'en voir un peu plus Wink
• présence › A priori, au moins une fois par jour

• code du règlement › Ok by Jay
• crédit › de la bannière et du gif, écrire ici
passeport :
 

fiche (c) elephant song.
Revenir en haut Aller en bas
Jaden Preston
Administrateur
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 08/09/2014
Messages : 1364
Age IRL : 29

MessageSujet: Re: Jeff Jennigs   Mar 1 Déc 2015 - 23:36



bienvenue sur le forum !

Te voilà fraîchement inscrit sur The Walking Dead RPG ! Après avoir lu consciencieusement le règlement du forum, voilà quelques petites choses à retenir pour tes débuts parmi nous :

1 – Le délai pour finir ta fiche est de 10 jours. Un délai supplémentaire peut être accordé par un Administrateur.

2 – Si tu as oublié de le faire avant de t'inscrire, jette un petit coup d’œil aux bottins des noms, des prénoms, des métiers et des avatars.

3 – Lors du choix de ton avatar, il est important de bien respecter ces deux points du règlement : Les images choisies doivent être cohérentes avec le contexte, et l'âge de ton personnage avec l'aspect physique de ta célébrité.

4 – Afin d'éviter les RP répétitifs d'intégration dans un camp, nous te conseillons d'intégrer ton personnage à un groupe dès son histoire ! Si tu choisis d'intégrer le groupe des solitaires, il te faudra conserver ce statut durant 1 mois minimum avant de pouvoir t'installer dans l'un des groupes sédentaires.

5 – Si ton histoire comporte des personnages que tu souhaiterais proposer en Scénario, sache qu'il faudra également patienter 1 mois et être actif en zone RP.

6 – Une fois ta fiche terminée, signale le dans ce sujet AVERTIR ▬ FICHE TERMINÉE.

Bonne rédaction !


Bienvenue encore une fois ! Si tu as la moindre question n'hésite pas !

Par contre, il faudra retourner faire un tour du côté du règlement, il te manque un bout du code Wink


You handle your own when you become a man

And become a man when you handle your own
Ain't much I can do but I'll do what I can
But what can I do if I do till it's gone...
Revenir en haut Aller en bas
Dwight A. Momsen
Leader | Northern Creek
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 3306
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Jeff Jennigs   Mer 2 Déc 2015 - 0:23

Bienvenue ici
Bon courage pour ta fiche, c'est déjà un personnage intéressant!



₪ Crush Your Enemies. See Them Driven Before You ! ₪

Mes AnnexesDwight écrit en #6699cc
Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Arthur E. McLeod
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 570
Age IRL : 31

MessageSujet: Re: Jeff Jennigs   Mer 2 Déc 2015 - 2:20

Bienvenue !
Quel bon choix d'avatar ! C'est vraiment la GRANDE classe de jouer Ewan Very Happy !



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Jeff Jennigs   Mer 2 Déc 2015 - 7:05

Bienvenue à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Alan S. Karlson
Modératrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 1637
Age IRL : 24

MessageSujet: Re: Jeff Jennigs   Mer 2 Déc 2015 - 7:47

Bienvenue et bon courage pour ta fiche !



Revenir en haut Aller en bas
Bobby Smith
Messiah
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 02/11/2015
Messages : 1585
Age IRL : 39

MessageSujet: Re: Jeff Jennigs   Mer 2 Déc 2015 - 9:54

Euh... Bienvenue et fais attention à toi ok ?



Perdre les gens qu'on aime vous affecte en profondeur. La douleur est ensevelie dans votre corps, votre âme et votre cœur. Et en résulte alors un énorme gouffre de souffrance et de douleur. Ce gouffre peut transformer un être de lumière en ténèbres...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Jeff Jennigs   Aujourd'hui à 21:35

Revenir en haut Aller en bas
 

Jeff Jennigs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Jeff Drouin Deslauriers
» Jeff The Killer
» Les Canadiens de Montréal acquièrent Jeff Petry

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives Fiches :: Fiches Abandonnées / Refusées-