The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-35%
Le deal à ne pas rater :
WD Elements Disque dur portable externe 5 To USB 3.0
99.99 € 152.99 €
Voir le deal

Partagez
- NSFW -
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: NSFW   NSFW - Page 2 EmptyLun 18 Jan 2016 - 18:19

- Mmmh tu disais ? demanda Adam en relevant le nez, stoppant net la contemplation de son verre de whisky.

Sa femme leva les yeux au plafond du Cosme, l'un des grands restaurants de New-York où les Shepherd avaient leurs habitudes. La discussion du soir ne l'intéressait guère et très franchement, il n'avait pas la tête à ça. Ses pensées étaient tournées ailleurs, vers une brune, très certainement installée confortablement dans son divan, un verre de vin français à la main, en train d'étudier un dossier pour son travail. Une coup d’œil à sa montre lui indiqua l'heure. Vingt-deux heures. Vu comme elle était bûcheuse, il y avait de grandes chances que Michaela ait déjà fini. À peine eut-il pensé ça qu'il dut résister à la tentation de s'emparer de son téléphone et de s'absenter le temps de l'appeler. Pour qui connaissait Adam, le voir aussi enthousiaste, et passablement inquiet par la même occasion, était chose rare. À dire vrai, cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas été aussi motivé par un projet quel qu'il soit et l'envie de savoir si elle serait avec lui était prenante.

- Je suppose que tu en as parlé à Michaela ? questionna Amanda en le voyant lorgner vers son smartphone pour la seconde fois.
- Tout à l'heure, oui, répondit l'homme avant de boire une gorgée du single malt.

Un dernier regard avant de se redresser et d'avancer quelque peu sa chaise, signe qu'il se concentrait de nouveau sur ce qu'il avait directement en face de lui. Adam n'avait jamais caché à sa femme son affection pour son assistante et de toute façon, il était tellement tourné vers son travail que ne pas parler d'elle aurait été difficile. Cela avait été fait dès le premier jour d'ailleurs, et si les éloges étaient toutes aussi rares que son enthousiasme, il lui avait bien fait comprendre qu'il était plus que satisfait du travail de la jeune femme. Était-elle jalouse ? Il n'en savait trop rien, il n'était pas dans sa tête. D'un certain point de vue, elle aurait dû l'être. Le trentenaire se sentait beaucoup plus proche de son assistante que de sa propre femme. Ils se comprenaient. Une sorte d'alchimie. Professionnelle certes, mais une alchimie quand même. D'un autre côté, ce n'était pas à Michaela qu'il avait passé une bague au doigt en lui jurant fidélité et amour. Même si, fidèle, hin, c'était pas toujours ça. Dans tout le cas, ce n'était pas avec Michaela qu'il passait la majeure partie de ses soirées, comme ce soir-là. Non. Le fait qu'il était en pensée avec la brune moins d'une minute plus tôt ne comptait pas. D'accord. Ça comptait un peu. Mais au moins il ne couchait pas avec elle ! Pas qu'il n'y ait pas songé une ou deux fois. Bon, peut-être un peu plus. Comme il l'avait déjà signifié, il aurait fallu être aveugle pour ne pas désirer une femme avec sa plastique. L'imaginaire est l'une des forces de l'Homme donc forcément qu'il avait imaginé ce à quoi coucher avec elle pouvait ressembler. Imaginé seulement. Il n'avait jamais rien tenté et Michaela non plus. Une autre chose à mettre au crédit de son professionnalisme.

Le reste de la soirée fut monotone, à ses yeux du moins, et sa nuit, sans rêves. Il ne fut pas plus passionné par sa lecture quotidienne du journal que par le reste de sa routine matinale. Durant toutes ces heures, une partie de lui n'avait cessé de penser à l'ouverture des bureaux, à l'arrivée de Michaela dans le sien et au compte-rendu qu'elle lui ferait de sa lecture. Adam n'eut pas à attendre très longtemps après son arrivée. À peine installé dans son fauteuil qu'elle passait la porte. Ses mots le firent sourire. Plus que ses mots, c'était sa manière de les dire. Son ton, son sourire. La brune jouait de ses charmes en véritable experte et si, comme à son habitude, il parvenait à rester de marbre, il était forcé de reconnaître que malgré les apparences, elle lui faisait de l'effet.

- Très bien, lâcha-t-il en ouvrant un tiroir duquel il sortit une simple feuille. Tiens. Le trentenaire fit glisser la page sur le bureau. Il y a toutes les infos qui ne figuraient pas dans le dossier que je t'ai remis hier. Noms des investisseurs, domaine d'activité, nom de la compagnie...

Un bref sommaire de toutes les données qu'il avait masqué la veille afin que le jugement de son assistante ne soit pas biaisé. Il lui laissa quelques secondes pour en prendre connaissance, scrutant avec une certaine avidité le moindre de ses réactions. Haussement de sourcil – ou au contraire, froncement –, sourire, moue, peu importe, Adam ne voulait pas en perdre une miette. Il suivit ses yeux du regard alors qu'il la voyait lire la première ligne, puis la deuxième, puis la troisième.

- Ma décision est prise depuis longtemps, je vais me lancer là-dedans, reprit-il lorsque l'analyste eut fini sa lecture. Et je te veux avec moi dans cette entreprise, Michaela, dit-il d'un ton posé, sans détour et sans la quitter un instant du regard. Le trentenaire marqua une pause. Il n'y avait et aucun charme, aucun jeu, aucun enfantillage dans sa voix. Il n'avait pas non plus été froid comme il pouvait l'être parfois. Il lui avait juste parlé avec tout le sérieux du monde. Je compte informer les grands patrons de mon départ imminent cet après-midi, continua l'homme sur le même ton. C'était pour ça le rendez-vous. Je n'espère pas que tu te décides d'ici là, et très franchement, si tu as besoin de temps pour réfléchir, prends-le, mais si je veux pouvoir intercéder en ta faveur pour que tu me remplaces, le plus tôt sera le mieux. De toute façon, il faudra que tu prennes le temps d'étudier ça. Adam prit une demie-douzaine de feuilles agrafées qu'il remit à la jeune femme, en main propre cette fois-ci. Il va de soi que l'offre n'est pas aussi intéressante pour toi que si tu hérites de mon poste, mais si l'entreprise tourne bien, ton salaire sera évidemment revu à la hausse dès et autant que possible, tu peux compter là-dessus. J'espère en tout cas tu ne me tiendras pas rigueur de mes petites cachotteries ces derniers temps, fit-il d'un ton plus léger. Elles étaient nécessaires.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: NSFW   NSFW - Page 2 EmptySam 2 Juil 2016 - 16:49



En attendant qu'Adam prenne en compte l'avis qu'elle venait de lui donner, Michaela commençait déjà à établir la liste des choses qu'elle devrait faire à la suite de leur entretien. Après autant d'années à travailler à ses côtés, son patron n'avait plus trop de mystère pour elle. Généralement, son avis rejoignait le sien et inversement. Tous les deux ne se trompaient que très rarement et, lorsque le doute s'emparait d'eux, ils n'hésitaient pas à revoir les choses ensemble. Comme c'était le cas à cet instant précis. Si les choses se passaient comme elle le pensait, Adam lui répondrait brièvement sur le sujet puis il la laisserait quitter le bureau pour retourner s'asseoir au sien tout en sachant qu'elle s'occuperait des premières démarches et qu'il n'aurait qu'un rapide coup d’œil à jeter sur son travail.

« Très bien. » Oui, les choses se passaient comme s'y attendait. Avec une lenteur presque exagérée, Michaela croisa les jambes en laissant son dos reposer contre le fond de son fauteuil. Il cherchait des papiers. Papiers qu'il lui donnerait avec quelques directives pour qu'elle se mette au travail rapidement. Lorsqu'il fit glisser le papier sur le bureau, Michaela ne bougea pas d'un millimètre, seuls ses yeux avaient suivi le mouvement de la feuille. Elle attendait les ordres sauf, qu'au lieu de ça, il lui donnait toutes les informations concernant la compagnie. Pourquoi ne pas lui avoir donné dès le début ? La brune fronça les sourcils, son regard perçant posé sur Adam. N'avait elle déjà pas assez fait ses preuves ? Pourquoi venait il de la tester ? Parce qu'il ne pouvait pas en être autrement, Adam avait du vouloir la tester puisqu'il avait gardé des informations secrètes, ne lui donnait que le strict minimum à étudier. Le visage fermé, elle avait décollé le dos du fauteuil dans un mouvement brusque pour récupérer le document qu'elle étudia avec un dédain presque palpable.

Ses sourcils se froncèrent au fur et à mesure que ses yeux parcouraient les lignes inscrites. Il ouvrait sa propre boite. Elle n'eut pas le temps d'analyser la situation, de se demander de qu'elle allait devenir ou ce qu'il comptait réellement faire puisqu'il enchaîna directement à peine avait elle relevé la tête. Sa décision était prise depuis longtemps disait-il et il voulait qu'elle l'accompagne dans cette aventure. Le regard qu'il posait sur elle ne laissait nul doute sur son sérieux. Ce n'était pas un jeu, ni un test, ni quoi que ce soit d'autre. Il était parfaitement sérieux. Pendant ce silence, les informations commencèrent à fuser dans la tête de la brune. Il allait quitter la boite et il le ferait dès l'après midi. Son départ pouvait être signe de promotion pour Michaela. Elle seule était capable de reprendre le travail d'Adam puisqu'elle y participait activement. Mais allait-elle laisser passer la possibilité de travailler avec lui comme seul et unique patron ? Il y avait bien évidemment le risque que sa société se casse la gueule et si Adam échouait, elle échouerait aussi. Ce qui n'était pas envisageable pour elle. Alors allait-elle se laisser tenter par un projet risqué et audacieux comme elle l'avait dit ou au contraire, préférerait elle conserver la sécurité que lui garantissait Blackstone ?

Le visage toujours fermé, elle récupéra la pile de document que lui tendait Adam et elle resta parfaitement silencieuse jusqu'à ce qu'il ait terminé de parler. Pendant de longues secondes, elle fixa son patron, la tête légèrement penchée puis, finalement, elle décroisa lentement les jambes et redressa le dos. La pile de document coincée contre son avant bras, elle se releva complètement et déplissa sa jupe de sa main libre. « Tu auras ma réponse dans une heure. » Se contenta elle de dire avec son habituel air aimable. Le bruit de ses talons contre le sol résonna dans la pièce jusqu'à ce qu'elle emprunte la porte qui faisait communiquer leurs deux bureaux. D'un geste ample, sans même se retourner, elle referma l'accès, signe qu'elle ne voulait pas être dérangée. Une fois installée derrière son bureau, elle déposa la paperasse en face d'elle puis, elle appuya sur le bouton destiné à faire sonner la standardiste postée à l'entrée de l'étage. « Daniella, faites en sortes que personne ne me dérange. » Dit elle distraitement, le nez déjà plongé dans le dossier. « Très bien Mademoiselle Lewis. Souhaitez-vous autre chose ? » Lui répondit la fameuse standardiste blonde au tailleur gris immonde. « Non. » Et elle raccrocha directement derrière sans même prendre la peine de remercier l'employée.

Comme elle l'avait demandé, rien ni personne n'était venu l'interrompre pendant l'heure. Méthodiquement, Michaela avait réparti les dossiers sur l'imposante plaque de verre que formait son bureau. Pas de bordel sans nom où tous les papiers auraient été étalés à même le sol. Non, Michaela était restée assise, ses longues et fines jambes toujours croisées. Jonglant entre les papiers et son ordinateur, elle étudia chaque possibilité qui s'offrait à elle jusqu'à ce que finalement elle eut sa réponse. D'un coup de talon elle poussa légèrement sa chaise vers l'arrière, elle prit un dernier instant pour revoir l'ensemble du projet dans sa tête tandis que ses ongles pianotaient sur le rebord de son bureau. Elle en était certaine, son choix était le bon.

Comme à son habitude elle vérifia sa tenue, son maquillage et l'état impeccable de ses cheveux avant de s'engouffrer dans le bureau de son patron. Était il occupé ? Elle n'en savait rien, elle n'avait même pas pris la peine de toquer avant d'entrer. De toute façon, vu l'ampleur du projet Adam ne devait attendre que sa réponse. D'un pas plus rapide qu'à l'accoutumé, Lewis traversa la pièce pour non pas se poster devant le bureau mais bien pour en faire le tour et venir s'asseoir sur le rebord, juste à la gauche de son boss. Avant de lui annoncer son choix, elle reposa les documents qu'il lui avait confié devant lui, puis, elle croisa les mains sur ses cuisses. « Je crois que les prochains mois vont être intenses. » Un fin sourire sur les lèvres, elle haussa un sourcil amusé. C'était sa réponse. Elle n'avait pas besoin d'en dire plus pour qu'Adam comprenne parfaitement qu'elle était de la partie.

« Je te laisse leur annoncer. » Rien que d'imaginer la tête de leurs directeurs en apprenant la nouvelle fit sourire l’assistante. Leurs prochains moi s'annonçaient compliqué pour eux aussi.

Revenir en haut Aller en bas  
- NSFW -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Abandonnés-
Sauter vers: