Partagez | .
 

 I Can't Hear Your Voice ☩ Ayden W. Forestier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Auteur
Message
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: I Can't Hear Your Voice ☩ Ayden W. Forestier   Ven 11 Déc 2015 - 15:53

Combien de temps maintenant ? Trois semaines, un mois ? Plus ? Jace ne pourrait même pas situer quand il était arrivé exactement au lycée, tant les jours se ressemblaient. Les premiers avaient passé sans qu’il les remarque vraiment, le deuil ayant fait de lui un véritable fantôme, errant ci et là entre les murs froids de l’école. Et petit à petit il s’était habitué, petit à petit il s’était laissé entraîné dans une sorte de routine sans queue ni tête. Maintenant, il tournait en rond comme un poisson dans un bocal, l’attente se faisant de plus en plus insoutenable. Le bibliothécaire avait tout de même espoir de pouvoir sortir d’ici la fin de l’année, se demandant toutefois quel monde tous retrouveraient à leur sortie… C’est que peu d’informations filtraient, et qu’il n’étaient pas du genre à contester la pseudo-dictature imposée par l’armée.

De toute façon, il avait ses propres problèmes à gérer en attendant. A commencer par des conflits de voisinage: il avait eu la malchance de s’installer à côté d’une famille d’espagnols dont la mère s’était révélé particulièrement…emmerdante. Jace était fautif bien sûr, il le reconnaissait volontiers: à peine avait-il sorti briquet et clopes de ses poches que la mégère lui avait envoyé une salve de réprimandes, le sommant d’aller s’intoxiquer ailleurs plutôt que d’en faire également profiter aux autres. Mais depuis, la grognasse l’avait pris en grippe et ne manquait aucun prétexte pour s’égosiller sur le jeune homme, qui décampait sans demander son reste. Pas de temps à perdre avec les harpies de mauvaise foi.

Mais la situation perdurant, il avait finalement décider qu’il était temps d’agir. Et ce qu’il pensa être une solution se présenta sous la forme d’une magnifique poupée, laissée là par une famille qui avait disparu sans qu’aucune explication ne soit donnée. Un cadeau pour la cadette et d’énièmes excuses accompagnées d’un large sourire: Jace espérait enfin s’enlever cette épine du pieds, et pour de bon.

Malheureusement, c’est une nouvelle fois avec une pluie de réprimandes, savant mélange d’anglais et d’espagnol qu’il comprit comme d’habitude à moitié, qu’il fut reçu. Tant pis pour la matrone: Jace était maintenant décidé à répliquer. Plus questions de fuir le problème. Heureusement, la fillette n’avait manifestement pas hérité du tempérament de sa mère, et sitôt celle-ci retournée, avait remercié le jeune homme d’un paquet de gâteaux. Denrée qui chaque jour prenait de la valeur, tant la nourriture ici pouvait être infâme, en plus d’être servie en portion de plus en plus minuscules.

Paquet à la main - et à sa grande satisfaction, il s’agissait de cookies - Jace était finalement parti chercher un coin tranquille où il pourrait s’intoxiquer tout seul comme un grand. Histoire de se détendre un peu. Pas certains que les militaires apprécient, si l’un d’eux venaient à le surprendre ; mais la température dehors était de plus en plus basse, suffisamment dissuasive pour ne pas s’aventurer dehors en tout cas.

Cela faisait bien un quart d’heure qu’il explorait le lycée - qui malgré les semaines, restait un gigantesque labyrinthe pour lui - quand son chemin croisa celui de deux hommes, attablés et tasse de café à la main. Il allait passer sans mots dires, avant que son regard ne croise le carnet que tenait l’un d’eux. Une photo, manifestement. Pourtant, celle-ci dégageait quelque chose d’étrange, attirant suffisamment son attention pour qu’il dévie de sa trajectoire. Non, le portait était en réalité un dessin. C’était plus flagrant, de près, mais de loin, Jace n’aurait pu y voir que du feu. Si c’était l’un des deux types là qui l’avait dessiné, alors il avait un sacré talent. Et comme le bibliothécaire était plutôt du genre avenant, il ne se pria pas pour le lui signifier:

" C’est vraiment magnifique. C’est de vous ?"

Il allait lui demander de qui il s'agissait, le portrait lui disant vaguement quelque chose. Mais n'ayant pas remarquer leurs étranges signes de mains et face au temps de réaction du premier, il se tourna cette fois vers le second homme, se rappelant soudainement les politesses:

"J’allais oublier, moi c’est Jace. Un cookie ?"

Evidemment, le paquet toujours à la main, il lui semblait évident de leur en proposer. Qui n’aime pas les cookies, après tout !
Revenir en haut Aller en bas
Ayden W. Forestier
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 02/11/2015
Messages : 201
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: I Can't Hear Your Voice ☩ Ayden W. Forestier   Jeu 17 Déc 2015 - 21:47

Finalement, se sociabiliser ne semblait pas si compliqué que ça. C'était même totalement un exercice que le muet appréciait grandement. Bon, fallait dire les choses, Ian facilitait la tâche, il était aimable, sympa et tout ça. C'est avec un grand sourire qu'il assura à son compagnon qu'il était sérieux quant au fait de lui laisser le thermos plein de café. De toute façon, lui ça lui allait pas. Il était incapable de dormir sinon, incapable de réfléchir et déjà qu'il est d'un naturel stressé, là ça empirait les choses, il devenait limite parano. Mais ça, il évitait de lui précisé. Puis finalement, il l'écouta attentivement. Ah ouais, c'était ici qu'il qu'avait étudié et son fils aussi. Hun. Tout s'expliquait donc.

- Je ne peux que te donner raison. Un prison, c'est le mot juste.

Ah bah ça... Vue que les soldats avaient les pleins pouvoirs et que les simples citoyens n'avaient pas leur mot à dire, clairement... C'était une prison, voire pire qu'une prison, s'il y avait pire. Franchement, si ce n'était pas la prison, c'était le goulag, ou un des camps à la Hitler. Alors ouais, ce qu'il pensait était aussi très fort, voire violent mais se faire retenir ainsi, c'est tout ce que ça lui faisait comme effet.

Puis leur attention se posa sur son illustration. C'est un sourire plein de tendresse qui naquit sur ses lèvres. Il s'agissait de Seth, souriant, un des dessins qu'il avait fait avant qu'ils se fassent évacuer vers l'établissement. Les paroles de son invité firent rire Ayden qui se contenta de montrer sa bonne humeur avec un long visage sur le visage. Tranquillement il tapota l'épaule de Ian et haussa les épaules avant de recommencer à parler.

- Eh non ! On s'ressemble pas ! Parait qu'il y a des traits communs selon l'angle mais perso, j'en vois aucun et je ne suis pas le seul ! C'est plaisant.

Alors qu'il allait lui proposer de grignoter un morceau, un inconnu les aborda. D'abord surpris, l'illustrateur posa son regard interrogateur sur Ian, face à lui. Lui même semblait étonné. Ah bah non, ça voulait bien dire que le jeune homme n'était pas une connaissance au père. Le nouvel arrivant avait le regard posé sur son oeuvre et le français se mit à sourire en coin, bien plus encore quand il se présenta et offrit des cookies, comme s'il cherchait à se faire pardonner à cause de son incrustation. Dans geste se voulant amical, le muet proposa au dénommé Jace de s'installer avec eux, en ayant consulté au préalable Ian qui servirait d’interprète.

Toujours aussi lentement, l'artiste salua son nouvel invité et mit son carnet au centre d'eux trois, que les deux autres puissent feuilleter à leur guise les différentes oeuvres.

- Peux-tu proposer à notre nouvel ami à boire ? Oh et n'hésitez pas à regarder. Il y a de tout, des oeuvres personnelles, des commandes, des livres que j'ai pu illustrer ou des portraits.

Tranquillement il se leva, prêt à jouer les hôtes et sorti une bouteille d'eau ainsi qu'une petite bouteille de sirop à la menthe, se servant un verre, attendant patiemment la commande du jeunot. Eh bien, vraiment, se sociabiliser, parfois, c'était vraiment ultra facile.
Revenir en haut Aller en bas
Ian F. Lennon
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 21/11/2015
Messages : 850
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: I Can't Hear Your Voice ☩ Ayden W. Forestier   Ven 18 Déc 2015 - 0:23


I Can't Hear Your Voice
PV : Ayden & Jace
Ian avait l’air un peu hébété durant ses quelques secondes d’un coup une nouvelle inconnue dans l’équation. Un troisième homme qui visiblement semblait un peu plus jeune que lui et son ami muet. Il se doutait qu’il devrait faire la transition entre les deux hommes et cette idée lui faisait peur. Il n’avait jamais servi d’interprète. C’était l’occasion d’essayer comme certains diront, mais il n’aime pas beaucoup qu’on le force à faire des choses qui ne l’aime pas. L’homme semblait plutôt agréable et il semblait lire dans ses yeux quelques choses qu’il n’avait encore jamais croisées. Un brin d’imagination ou de désir de liberté tant de chose que Ian ne connaissait pas.

Ayden semblait tout aussi surpris que lui par la présence de l’homme visiblement, il ne le connaissait pas non plus. Ian essayait de se rappeler un vague souvenir dans sa tête lui laissait croire qu’il l’avait déjà rencontré un jour alors qu’il mangeait, mais rien de bien flagrant lorsqu’il y repensait. Il devait être là depuis un moment aussi, mais certainement beaucoup plus discret que d’autre personne. C’est triste mais un muet attire beaucoup plus l’attention qu’un homme qui n’a aucune spécificité physique. Sans aucune pensée méchante de sa part. Pour lui tout le monde était égal.

Il tendit alors une main amicale à Jace pour qui lui serre en signe de bienvenue. Il regardait Ayden qui demandait d’accueillir cet invité comme il se doit. Il se contentait de sourire au muet une nouvelle fois avant de prendre la parole. « Je te confirme que c’est bien Ayden qui fait ses dessins, celui-ci c’est son frère un militaire du camp. Peut-être que tu l’as croisé en tout cas moi, son visage ne me parle pas beaucoup. » Son coup de crayon était vraiment superbe et visiblement le nouvel arrivant semblait d’accord avec lui. Ian avait tout de même l’impression que quelques choses dans le regard de ses deux frères étaient similaires.

Il se tourne à nouveau vers le carnet. Il devait certainement faire de cet art son métier vu ce qu’il était en train de lui dire. « Il nous invite à regarder les autres dessins qu’il a faits. Je pense pouvoir dire qu’il en a fait son métier puisqu’il a fait des couvertures de livre et des commandes.» Il espérait avoir plutôt bien traduit la volonté de l’illustrateur. Il tourna rapidement les deux ou trois premières pages du cahier avant de le reposer sur la table. « Tu as vraiment un talent exceptionnel. Au moins tu gardes une trace de ce que tu fais. » Il savait les métiers de création très difficile sans pour autant en connaitre les détails.

Il savait que dans quelques minutes, il se sentirait mal à l’aise entre Ayden et Jace qui le regarderait certainement fixement. L’idée le fit frissonner un instant, mais il se contenta de faire comme si de rien était. « Je m’appelle Ian, installe-toi donc avec ta boite de cookie. Ayden semble être plein de ressource en matière de boisson. Si tu préfères, je peux également partager avec toi le café qu’il m’a donné. » Ian faisait de son mieux pour paraitre le plus agréable possible. Il avait vraisemblablement plutôt bien réussi avec le muet alors il espérait continuer dans la lancée.

Il se tournait alors vers Jace, il savait que Ayden était dessinateur, il voulait maintenant connaitre le métier de l’inconnue. On dit souvent qu’on apprend beaucoup de chose sur un homme de par son activité. « Comme, j’ai bien l’impression que c’est la minute parcours professionnel. Je vous annonce que j’étais urgentiste à l’hôpital Kindred dans le nord de Seattle. Donc, c’est maintenant à ton tour Jace de nous dévoiler le métier que tu faisais. » Il souriait amicalement à l’homme, il ne voulait pas qu’il se sente mal à l’aise et espérait que la question n’était pas trop déplacée.


HRP:
 



☩ Walking Down On The Road So Far ☩

Mes AnnexesIan écrit en #990000

Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: I Can't Hear Your Voice ☩ Ayden W. Forestier   Aujourd'hui à 15:04

Revenir en haut Aller en bas
 

I Can't Hear Your Voice ☩ Ayden W. Forestier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» If you can hear me now I'm reaching out to let you know that you're not alone PV
» Hello hello, can you hear me? I can be your china doll if you want to see me fall. ₪ 31 jan, 20h15
» Hart & Danielson vs The Voice Of Truth
» [Émission #1] Who's that voice ? - TERMINÉ
» Résultats du 2e Voice Actors Award

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Abandonnés-