Partagez | .
 

 Gregory Lock ¤ Le loyer attendra...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Auteur
Message
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Gregory Lock ¤ Le loyer attendra...   Mer 25 Nov 2015 - 21:22


Gregory "Big daddy" Lock
38 ans • Afro-Américain • Surveillant (lycée) • Travelers

i've got a war in my mind



Gregory fait partit de cette génération d'enfant à n'avoir connu ni téléphones ni ordinateurs, il passait ses journées dans les quartiers populaires de New York comme Brooklyn, le Queens ou Harlem, avec une tonne d'amis. En fait, il s'en faisait de nouveaux chaque jours. La plupart du temps, il rejoignait à vélo son meilleur ami pour faire le tour des terrains de basketball des quartiers. Quand ils ne pouvaient pas jouer, ils allaient lire des comics chez son oncle, ou ils retrouvaient d'autre amis sur des terrains vagues. Ce train de vie insouciant a rendu Gregory naturellement sociable, il arrive à aimer et se faire aimer par la plupart des gens. Ayant perdu son père assez jeune, il a vécu avec sa mère et son grand père dans un appartement modeste d'Harlem; il a donc reçu une éducation basé sur l'amour, la confiance, le respect et la tolérance (sans oublier la religion). Ces valeurs ont fait de Gregory quelqu'un d'intelligent, qui sait reconnaître une personne bonne ou mauvaise, et qui a développé naturellement un esprit critique, ce qui lui permet de ne pas tomber dans les pièges de la vie. Comme il le dit souvent "Plus d'une fois, j'aurais pu devenir un criminel : Une proposition de braquage pour aider sa mère à payer le loyer, vendre de la drogue à des gamins inconscients, faire des trafiques, ou se lancer dans des histoires macabres ... j'ai vu trop d'amis finir en taule, ou pire, au milieu d'une rue une balle dans la tête." Cette sagesse assez précoce de Gregory n'ont pas fait de lui un saint pour autant, il n'a jamais caché avoir volé des tonnes de bonbons pendant son enfance, ou avoir passé quelques nuits en garde à vue après des bastons sur les terrains de basket. En fait, Gregory sait vivre avec son temps, et surtout il s'est d'adapté à son milieu, selon lui, dans les quartiers chauds de New York, "il ne faut être ni craint, ni même respecté de quelque façon que ce soit, car quand tu commences à avoir un nom dans ce monde-là, tu te retrouves avec une prime sur ta tête."
Malgré les portes qui se sont fermées les unes après les autres, Gregory n'a jamais désespéré. Il faut dire que depuis son enfance, c'est un grand optimiste, qui trouve toujours une solution et qui aime aider ses amis, et le fait d'avoir déménagé à Seattle, loin de ses amis et de sa famille le prouve, quand Gregory a une chance, il la saisit.

Mais comme tout être humain, "Big Daddy" comme le surnomment ses amis, n'a pas que des qualités. Et le premier défaut, c'est peut-être le fait d'être, justement, trop optimiste, un idéaliste, qui croit qu'avec quelques belles paroles et de la bonne volonté, les choses vont se régler, car c'est ce qu'il a toujours fait, avec ses proches et les gars qui habitaient les même quartiers que lui. Arriver sans CV, avec très peu de culture, 2 mètres 16 de muscles et de tatouages à Seattle pour être agent de sécurité, sachant qu'il vient d'Harlem, à New-York, et qu'il n'a pas un casier judiciaire vierge lui ont causé quelques ... problèmes durant les entretiens. Ces nombreux problèmes ont radicalement changé Gregory sur quelques points de sa personnalité. D'origine patient et calme, il est maintenant souvent sur les nerfs, impatient, ne supportant plus les remarques racistes ou humiliantes qu'il a pourtant souvent entendues dans sa jeunesse, et c'est au bord de tout plaquer que Gregory a fini par trouver un travaille. Son aise à l'orale, et son physique qui impose le respect l'ont amené dans un lycée des quartiers chauds de Seattle, comme surveillant. Se retrouvant plus dans le monde qu'il a connu, Gregory a retrouvé un train de vie qui lui était familier : régler les problèmes, trouver des solutions, parler aux jeunes et éviter la violence, il était enfin heureux, même à des milliers de kilomètres de sa famille. C'est peut-être son meilleur défaut qui l'a sauvé de la dépression : Grégory est un éternel têtu, il déteste avoir tort ou avouer son échec, alors il a remué ciel et terre pour décrocher ce job.

C'est triste de savoir qu'au final, il ne l'a pas gardé longtemps ...


and blood on my hands



Gregory aurait pu naître petit et gros, ou grand et maigre, ou le contraire. Mais ça ne s'est pas passé ainsi. La nature en a fait un géant, le ghetto en a fait un homme et le sport en a fait un monstre. Quand on fait 2 mètres 16 pour 144 kilos de muscles taillés par le basketball, la vie n'est pas facile. tout le monde vous regarde, les gens s'écartent, peuvent être impressionnés ou ont peur. Ajoutez à cette taille et cette corpulence incroyable la couleur de peau ébène dû à ses origines africaines lointaines, et les nombreux tatouages qu'il s'est fait, par choix ou influencé par ses connaissances. Il en a partout sur le corps, ils retracent le petit bout d'histoire qu'il a vécu. Comme Gregory le disait souvent : "Je suis né avec la taille parfaite, tous les atouts pour devenir un grand basketteur, mais je suis né du mauvais côté de New-York."

Au niveau vestimentaire, Greg est quelqu'un de simple qui fait avec ce qu'il a. Il se contente généralement d'un T-shirt de couleur foncée avec une veste imprimé "New York Knicks", ainsi qu'un short noir ou des jeans délavés, et enfin des vieilles sneakers Nike qui ont survécu de nombreuses années.
En été, Greg enfile généralement ses ensembles de Basket, avec un maillot des Knicks N°7 au nom d'Anthony, ou alors un ensemble Jordan qu'il s'est offert avec sa première paye.
Le jour de son départ à Seattle, Big Daddy a dépensé beaucoup d'argent avec l'acquisition d'un costume assez chic.

Après l'apocalypse, Gregory a décidé de porter un treillis militaire, des grosses chaussures de marche noires avec des protèges tibias qui ne se voient pas. Pour le haut, il a gardé son maillot Jordan comme première couche. Il a par-dessus une veste à capuche noire, pour l'hiver une grosse parka noire aux motifs militaires, et un bonnet noir.

Il possède un sac de montagne noir et rouge avec à l'intérieur quelques outils de base (un marteau, un tournevis, un mètre avec quelques clous rouillés), des conserves qu'il trouve au fil de ses voyages, un chargeur de Kalachnikov qu'il a trouvé sur un cadavre, un ballon de basket dégonflé, deux bouteilles d'eau vide, une gourde que Gregory s'efforce de remplir, ainsi qu'une petite casserole en aluminium qui lui sert à faire bouillir de l'eau. Il a quelques pansements, une petite bouteille d'alcool à 90° vide aux 3/4, et des antibiotiques qui font partis de ses biens les plus précieux.
Il s'est fabriqué une canne d'1 mètre 50 qu'il utilise pour marcher, un couteau de cuisine neuf qu'il vient de voler avec un étui de piètre qualité qu'il s'est confectionné en l'espace de plusieurs années. Enfin, il a un Sig Sauer Sg 556 vide et enraillé qu'il tente de réparer, et qui peut impressionner.


a storm is coming



- Tu te fous de ma gueule Greg?

Jason se lève d'un bond faisant tomber sa chaise, les personnes dans la salle le dévisagent.
Il n'a pourtant pas lâché son coca qu'il continue de siroter en faisant un bruit agaçant, et tout en regardant d'un oeil noir Gregory.

- Jazy assis-toi, et non, je suis sérieux.

Gregory, assis calmement sur la banquette sale du fast food, mange ses frites une par une, la tête baissé, les genoux hauts dû à sa taille. Il a le dos courbé, et même assis, il est assez impressionnant. Il boit une gorgée de soda, croque une énorme bouchée dans son Big Mac et regarde avec de gros yeux Jason, qui est toujours debout, la paille à quelques centimètres de sa bouche, avec un léger filet de bave qui tombe, l'air ahuris.

- (Il s'essuie la bouche et reprend) Comment tu peux me faire ça, mec? Tu m'abandonnes? Moi, ta mère, ton oncle, tous tes potes, pour une connerie?

Cette fois, tout le monde s'arrête de parler dans le MacDo'. Les serveurs comme les clients regardent les deux gars se disputer. Gregory finit de mâcher sa bouché de Big Mac, il le pose, se lève rapidement faisant trembler la table pourtant solidement fixé au sol, et regarde du haut de ses 2 mètres 16 Jason, qui n'a pas l'air plus impressionné.

- Jazy, je t'ai dit d'asseoir ton putain de cul sur cette putain de chaise, tu vas continuer à boire ton putain de coca, manger tes putains de frites, et finir ton putain d'hamburger assis. Tu comprends ou 'faut que je traduise?

Le géant a enchaîné les insultes d'un calme glaciale. Mais ce n'est pas sa taille qui a fait s'asseoir Jason, mais bien sa dernière phrase "Faut que je traduise?" : littéralement, et c'est le cas de le dire, cette phrase de forme interrogative prédit un crochet du droit assez puissant qui conduirait Jason à l'hôpital. Même étant meilleurs amis, question de culture ou de caractère, voir les deux, ils se battaient relativement souvent. Quoiqu'il en soit, Jason voulait apparemment passer le reste de la journée en un seul morceau, et a finit par s'asseoir. Il faut dire que 144 kilos de muscles, ça laisse à réfléchir.

-Bordel Greg, pourquoi tu nous fais ça? Pourquoi aussi loin? Qu'est-ce qui t'arrive mon vieux?

- Pourquoi je vous fais quoi? J'ai envie de bouger, de sortir mon cul de ces quartiers de merde, 25 ans que je me traîne dans le Queens, dans Harlem et Brooklyn, 10 ans que je règne sur tous les terrains de basket du milieu sans me faire repérer, aucun contrat, je pourris dans l'équipe du quartier avec des gens qui n'ont pas le quart de mon niveau ! J'en ai marre, il n'y a rien pour moi ici, Seattle, c'est mon avenir gros ! Je pourrais trouver un emploi stable, gagner ma vie, rencontrer quelqu'un de bien !

- Quoi mec? Je suis pas quelqu'un de bien moi?

- (En esquissant un sourire) La ferme Jazy, tu sais que t'es mon meilleur pote, et t'as compris ce que j'ai dit. Mais ici, c'est finit, on nous laisse crever dans ces quartiers de merde, Seattle c'est l'avenir. Tu devrais venir avec moi. Toi et Tanasha vous serez bien !

- (Baissant la tête) Venir avec toi et laisser mon père alcoolo seul? Il est même plus capable de rentrer chez lui seul maintenant, et j'ai pas les moyens de le foutre en cure ou en maison pour zombies. Si tu crois que t'as rien à perdre ici t'as tout faux, ta mère qui s'en sort à peine avec ton oncle, tous les petits du quartier qui croient en toi, moi et Tanasha ... Tu peux pas partir !

Gregory baisse la tête, finit de manger son hamburger, et sort une bière de son sac. Il en profite pour sortir un gros ticket.

- Chaque mois, j'enverrais de l'argent à ma famille, et à toi si t'en as besoin. Là bas, je suis sur de trouver un Job comme Vigile au début, j'aurais un salaire correcte, j'me prendrais un p'tit studio dans les quartiers, et je vivrais bien, puis après j'demanderais à rentrer dans la Police, avec des moyens d'évolution, je vais bien gagner ma vie. J'ai déjà tout décidé Jazy, je suis désolé, mais ma décision est prise, je pars le mois prochain, j'ai mon billet regarde.

Jason regarde la billet, un aller simple pour Seattle. Il le pose, commence à se frotter les yeux et on voit presque une larme couler. Il faut dire que Jason et Gregory, ce sont encore plus que des frères de sang, plus que de simples amis ... Comme dit Jason "Lui et moi, on est pareille, si l'un de nous à un problème, l'autre fera tout pour le sortir de la merde, quoiqu'il en coûte, on est des frères du Ghettos."
Peut-être que Gregory a fait la plus grande erreur de sa vie, ce jour-là.

~~~~ 25 ans plus tôt ~~~~


on the highway to hell

ton histoire depuis le tout début de l'épidémie 10 LIGNES MINIMUM. N'hésite pas à te tourner vers la chronologie du forum pour savoir plus précisément comment ça se passe. Les premiers temps, comment ton personnages en est arrivé où il en est, ce qu'il fait. Un bref topo peut suffire.

time to meet the devil

• pseudo › sur internet, Jimy
• âge › 16 ans et demi, parce que ça compte, comme Dacia.

• comment as-tu découvert le forum ? › C'était durant une longue nuit d'hiver, il y avait un épais brouillard, et je me souviens d'une lumière, une lumière seule au milieu de l'obscurité ... Celle de mon ordi, je suis allé sur google et voilà.
• Ton ancien personnage ?  › Pour tous ceux qui ont connu l'épreuve du reboot Very Happy -> Jimy Resolwess °°
• et tu le trouves comment ? › Sombre ... Donc parfait.
• présence › Irrégulière, mais par ma barbe je vais tout faire pour être présent autant que possible ! 

• code du règlement › Ok by Jay
• crédit › de la bannière et du gif, écrire ici
passeport :
 

fiche (c) elephant song.
Revenir en haut Aller en bas
Dwight A. Momsen
Leader | Northern Creek
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 3306
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Gregory Lock ¤ Le loyer attendra...   Mer 25 Nov 2015 - 21:30

Hello to you Very Happy



₪ Crush Your Enemies. See Them Driven Before You ! ₪

Mes AnnexesDwight écrit en #6699cc
Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Gregory Lock ¤ Le loyer attendra...   Mer 25 Nov 2015 - 21:48

bienvenue à toi big daddy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Gregory Lock ¤ Le loyer attendra...   Mer 25 Nov 2015 - 21:54

Merci Thor, merci Ygritte Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Bobby Smith
Lost Angels
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 02/11/2015
Messages : 1587
Age IRL : 39

MessageSujet: Re: Gregory Lock ¤ Le loyer attendra...   Mer 25 Nov 2015 - 21:57

Euh... Bienvenue sur le Forum... Euh... Fais attention ok? Euh... Un autre géant... Euh... On pourra se parler si tu veux?



Perdre les gens qu'on aime vous affecte en profondeur. La douleur est ensevelie dans votre corps, votre âme et votre cœur. Et en résulte alors un énorme gouffre de souffrance et de douleur. Ce gouffre peut transformer un être de lumière en ténèbres...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Gregory Lock ¤ Le loyer attendra...   Mer 25 Nov 2015 - 21:59

Comme je l'ai dit je suis très sociable :') Mais t'inquiète, j'essaierais de ne pas te voler la vedette l'ami :p
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Gregory Lock ¤ Le loyer attendra...   Mer 25 Nov 2015 - 22:17

Salut monsieur muscles :p

Bienvenue parmi nous
Bonne chance pour ta fiche ! :smile6:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Gregory Lock ¤ Le loyer attendra...   Aujourd'hui à 5:00

Revenir en haut Aller en bas
 

Gregory Lock ¤ Le loyer attendra...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» 06. One less margarita, one more trip to the shrink - PV Gregory
» 07. Need you now [PV Gregory Grimson]
» Présentation de Gregory Donovan. [Validée]
» I4M A CAPS LOCK LOVER §§§
» A LOCK

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives Fiches :: Fiches Abandonnées / Refusées-