Partagez | .
 

 Nespresso, What else? ₪ Axel J. Kennedy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Auteur
Message
Dwight A. Momsen
Leader | Northern Creek
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 3306
Age IRL : 22

MessageSujet: Nespresso, What else? ₪ Axel J. Kennedy   Mer 18 Nov 2015 - 22:10


Nespresso, What else?
PV : Axel J. Kennedy

La situation commençait à être pénible. Dwight continuait tout de même de travailler. Pour le moment la vie devait continuer à avancer. Il ne savait pas que dans quelques jours il ne serait plus à Seattle, mais en attendant, il profiterait d’un dernier café dans le coin et d’un journal qui parlerait d’autre chose que de ce qui se passe en ce moment. Il n’était pas comme certain à faire une sélection de café et se contenter d’aller toujours dans les mêmes, il aimait l’aventure et changer d’établissement à chaque fois en était un risque relativement modéré quand on a une vie tranquille et bien ranger. Le Norvégien rentrait dans la boutique. C’était truc un peu particulier qu’il n’avait pas vu avant. Il devait certainement y avoir des tas, mais la plupart du temps il préférait les bars, c’est souvent bien plus drôle, surtout le soir quand il y a déjà des gars bourrés qui décident de se foutre sur la gueule.

Le blond se dirigeait en direction des magazines, après avoir passé un long moment à feuilleter ceux qui parlaient de technologie. La plupart n’avaient rien d’important à lui apprendre, peut-être une nouvelle technologie qui était en train d’être développée pour avoir d’énorme économie d’énergie grâce aux LED électroluminescentes. Enfin, il regarda Sports Illustrated, sur la couverture, il pouvait voir son footballeur préféré. Son choix fut vite fait, il l’achèterait en même temps que le café, au moins, il aurait un truc à faire. Il s’installa sur ce qui semblait être le comptoir, il y avait des tabourets aligné tout le long, il décida de s’assoir dans celui qui était tout à gauche.

- Je prendrais un expresso sans sucre avec ce magazine s’il vous plait.

Il ne leva même pas les yeux sur la personne qui exécutait sa commande, peut être que personne ne l’avait entendu. Il resta un instant à tourner les pages pour voir si quelque chose d’intéressant se trouvait dessus. Il apprit deux ou trois choses qui ne lui seraient certainement d’aucune utilité et qu’il oubliera certainement rapidement. Il leva alors les yeux et remarquait le serveur qui semblait être en train de lui préparer son café. Il était bien plus jeune que lui, peut-être qu’il payait ses études en travaillant ici. Il n’aurait jamais pu en faire de même en y repensant, trop d’heures de cours et de travail. À peine le temps de se reposer le week-end, mais il ne regrette pas, pour la plupart ça reste de très bons souvenirs malgré tout. Sent qu’il s’en rende compte un sourire s’afficha sur son visage alors qu’il fixait le jeune homme qui s’appeler Axel à en croire le badge qu’il avait sur sa poitrine. Il avait toujours trouvé réducteurs ses autocollants qui te réduisent à un prénom. Il ne pouvait rien y faire à part ignorer cette information.

Il sortit son portefeuille de la poche intérieure de sa veste, en attendant qu’on lui indique la somme à payer. Il sortit tout de même un billet de vingt dollars tout en indiquant au jeune homme qui pouvait conserver la monnaie. Il n’avait plus besoin d’argent surtout quand on savait que la vie environnante était des plus perturbés.

- Je m’appelle Dwight, il n’y a pas beaucoup de monde aujourd’hui.

C’est une façon comme une autre d’ouvrir la discussion. Dire qu’il n’y avait pas  grand monde était un doux euphémisme, il ne devait y avoir que deux ou trois autres clients. Les temps étaient durs et les gens préféraient rester enfermés chez eux. La vraie question c’était qu’est-ce qu’il faisait là. Il devrait rentrer chez lui et préparer ses affaires, surtout qu’il avait un chien qui l’attendait patiemment.



₪ Crush Your Enemies. See Them Driven Before You ! ₪

Mes AnnexesDwight écrit en #6699cc
Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Axel J. Kennedy
Bras droit | Sanctuary Hills
Modérateur
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 710
Age IRL : 24

MessageSujet: Re: Nespresso, What else? ₪ Axel J. Kennedy   Jeu 19 Nov 2015 - 18:42


    La librairie avait toujours été pour moi un coin calme et serein, rien ne semblait pouvoir l'atteindre et je m'y sentais relativement bien. J'avais appris à apprécier certains clients, à discuter de choses et d'autres avec eux, et je m'étais convainc d'être poli avec les autres ; c'était mon boulot après tout, être transparent sur mes humeurs, souriant en toutes circonstances. Chose que j'étais incapable de faire dans ma vie personnelle. Évidemment, il y avait comme partout ce genre de clients qui vous cassent les pieds et qui m'horripilaient au plus haut point, mais je devais prendre sur moi si je ne voulais pas qu'on me mette à la porte.

    Cependant, depuis quelques jours, le café était relativement plus calme, seuls quelques habitués venaient encore y traîner, errant ci et là comme des fantômes. L'inquiétude se lisait sur leurs visages et, pour ceux qui ne rechignaient pas à discuter, ces craintes semblaient relativement fondées. J'avais en effet eut vent de ces émeutes, de ces morts inexpliqués et des ''meurtres'' que la police avait commis. Décidément, les hommes sont vraiment une race irrécupérable, à mettre en place des révoltes pour des futilités, et nos forces de l'ordre qui semblent choisir la facilité. Nous n'avons certes pas énormément d'information concernant cette situation, mais la vie finira certainement par reprendre son court, comme si de rien n'était, comme d'habitude.

    Pris dans mes pensées, je n'entend pas la porte s'ouvrir et la petite sonnette tinter ; il faut dire qu'aujourd'hui, la boutique était plus que vide, il n'y avait eut que trois personnes, dont un homme qui était toujours assis au coin de la pièce. Finissant de préparer mon café double, j'y ajoute du lait et de l'arôme de noisette ; avec l'hiver qui approche, les feuilles qui virent de ton, j'ai des envies de n’emmitoufler dans une ambiance un peu plus cosy. Relevant la tête je vois un homme approcher du comptoir et s'y installer ; grand, blond, propre sur lui, je l'avais encore jamais vu ici. Lorsqu'il énonce sa commande, je secoue la tête, exaspéré par ce manque de politesse constant des nouveaux arrivants, même pas foutu de lever la tête. Ayant terminé ma préparation, je pose la tasse devant l'homme et, croisant son regard, je lui souris d'un air poli. J'eus un petit air surpris quand le blond laissa son billet de vingt et me contenta de le remercier ; ma première pensée fut qu'il devait être un de ces bourges qui n'en ont rien à foutre du fric, mais qu'est-ce que quelqu'un de la haute société viendrait faire ici ?

    L'homme, nommé Dwight, me tira de mes pensées en se présentant et en engageant la discussion. Prenant mon café préalablement préparé, je m'appuya sur le comptoir et entrepris de lui répondre.

« Bienvenue ici, Dwight, moi c'est Axel, il avait certainement déjà vu mon badge mais qu'importe. C'est assez calme en effet, je pense que les gens préfèrent rester chez eux au vu de la situation. »

    Même si nous n'avions pas d'information réelle sur ce qui se tramait réellement, les gens avaient cette capacité de s'en faire pour peu ; à peine leur quotidien était perturbé que leur petit monde semblait avoir une faille. Après avoir jeté un regard dehors, je poursuivis :

« Je ne vous ai encore jamais vu ici, qu'est-ce qui vous amène dans le coin ? »

    Ce n'était pas vraiment de la curiosité, ou peut-être quand même un peu ? Je me devais de faire mon travail et de rendre cet endroit agréable pour tout client ; Dwight avait l'air d'avoir envie de discuter et je n'avais rien de mieux à faire, alors pourquoi pas.





« Tout le monde dit que la ''survie'' n'est pas facile,
que ce n'est qu'un état second clôturé soit par une renaissance, soit par la mort.
J'ai eu ma renaissance.
»

Revenir en haut Aller en bas
Dwight A. Momsen
Leader | Northern Creek
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 3306
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Nespresso, What else? ₪ Axel J. Kennedy   Ven 20 Nov 2015 - 11:03


Nespresso, What else?
PV : Axel J. Kennedy

L’homme réalisait que son comportement n’était certainement pas très sympathique pour son serveur. C’est à ce moment qu’il leva les yeux pour faire la discussion. Son esprit carburait bien trop fort pour se rendre compte qu’il y avait encore du monde autour de lui. Il devait le mettre sur pause un peu et discuter avec cet homme. Il n’était certainement pas méchant et il pourrait l’aider concernant les événements récents. Il avait certainement un avis à donner comme n’importe qui. Réfléchir était à la portée de tout le monde et il avait certainement pu parler avec beaucoup plus de monde que lui. D’un coup il semblait plus vieux, Dwight aurait certainement dû le regarder un peu plus attentivement avant de le juger.

Il reportait un instant son attention sur le café qu’il avait entre les mains et en bu une longue gorgée tant qu’il était encore chaud. Il aimait sentir le gout amer du liquide dans sa bouche et la chaleur parcourir son corps. Il s’agissait d’ailleurs d’un breuvage de bonne qualité. Depuis qu’il avait arrêté de passer ses journées et soirées à boire tout et n’importe quoi, il avait appris à apprécier les bonnes choses. Il était content d’avoir pu évoluer de la sorte gardant le coup du café en bouche encore quelques instants. Axel se présentait à lui et s’appuya sur le comptoir doucement, on avait l’impression qu’il faisait ça très souvent, je souriais bêtement en repensant à tous les films que j’avais pu voir. Il entama la discussion un peu plus franchement qu’il n’avait été capable de le faire.

- Vous marquez un point. Mais pourquoi continuer à travailler ? Je suppose que vos collègues on fait croire qu’ils étaient malades. Du moins, c’était le cas ce matin quand j’ai été sur mon lieu de travail, on était que vingt-cinq pour cent de la masse salariale de l’entreprise.

Il faisait certainement des personnes restantes. Dwight était pas mal non plus dans le genre, il est souvent parti travailler alors qu’il y avait un temps pourri dehors ou qu’il était malade comme un chien sachant pertinemment qu’il pouvait tout de même avancer le travail chez lui grâce au mystère de la technologie qu’il bravait un peu plus chaque jour. Il savait décortiquer bien plus facilement le fonctionnement d’une machine que d’un être humain. Il avait passé trop de temps à regarder des robots et des radios lui qui avant était si populaire avait perdu la recette dans un coin de sa tête.

- Je passe devant l’établissement depuis des jours, je n’ai jamais pris la peine de m’arrêter. Pourquoi je le fais aujourd’hui me diriez-vous ? J’avais envie d’un café et c’était un des rares établissements encore ouverts.

Beaucoup avaient préféré fermer et il pouvait aisément les comprendre de toute façon la plupart des gens préféraient rester en famille et attendre que le jugement dernier arrive. Bon c’était certainement un peu exagéré comme idée, mais l’idée trotter dans sa tête depuis quelques jours déjà. Heureusement elle ne le faisait pas souffrir à chaque fois qu’elle revenait au galop. Bien qu’elle lui faisait peur. Il voulait retrouver sa sœur et la revoir indemne. Il ne pourrait rester sur Seattle trop longtemps c’est une certitude.

- J’avoue que je n’avais pas envie de me retrouver seul dans mon appartement. J’avais besoin d’échanger avec quelqu’un sur ce qui se passe ici. J’hésite beaucoup concernant les derniers événements. Dois-je ne serais ce qu’y croire ? Ça me parait un peu gros pour que ce soit la réalité, mais je doute que les médias nous montrent ce genre d’horreur pour qu’on les ignore.


Sur internet beaucoup d’images étaient diffusées en avant-première et il les avait toutes regardés à plusieurs reprises le cœur lourd et la conscience tremblotante. Il voulait protéger Feather, mais elle habitait si loin de lui.



₪ Crush Your Enemies. See Them Driven Before You ! ₪

Mes AnnexesDwight écrit en #6699cc
Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Axel J. Kennedy
Bras droit | Sanctuary Hills
Modérateur
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 710
Age IRL : 24

MessageSujet: Re: Nespresso, What else? ₪ Axel J. Kennedy   Mar 24 Nov 2015 - 22:13


    Le blond, Dwight, répondit plus franchement et sembla d'un coup ne pas faire parti de ces bourges qui viennent ici uniquement pour critiquer la boutique et notre ''manque de savoir faire''. Je souris légèrement lorsqu'il annonça les excuses de ses collègues, me disant que peut-être les miens en avaient fait de même. Buvant une gorgée du café brûlant que je tenais entre mes mains, je répondis à sa question.

« J'aime ce boulot, et la situation ne me semble pas encore assez grave pour me cloîtrer chez moi. »

    Certes, je n'avais que très peu de considération pour mes semblables, mais il n'empêchait que je tenais à honorer mon emploi et qu'il était hors de question pour moi de me porter malade pour je ne sais quelle raison idiote. Et comme je le disais, la situation n'était pas encore aussi dramatique que ça. Il y a des pillages, et des agressions, mais ça ne changeait pas vraiment de certains autres endroits du monde ; les hommes étaient comme ça, il fallait toujours qu'ils aggravent leur cas. L'homme m'annonça donc la raison de sa présence ici, je ne fus pas plus surpris que cela, et il n'était jamais trop tard pour venir.

« Heureusement que je suis venu alors, qui sait ce qui serait arrivé sinon. »

    J'avais ponctué ma phrase d'un nouveau sourire ; mécanisme professionnel auquel je m'étais étonnamment bien accommodé. J'étais néanmoins sincère, repensant à toutes ces boutiques vides qui ornaient désormais les rues, Dwight avait raison, peu d'entre elles étaient encore ouvertes et cela donnait à la ville un air relativement étrange. Les rues étaient plus vides et plus calme -quand il n'y avait pas de pillage- ce qui ne me dérangeait guère, mais j'étais heureux d'être venu tenir le café aujourd'hui, je sais que je ne me serais pas senti bien à rester chez moi en attendant que les choses se passent ; j'avais besoin de vivre.

    J'écoutais le nouveau récit de mon client, hochant la tête à de nombreuses reprises. Je comprenais son besoin d'en discuter, même si je n'avais jamais été de nature à faire la parlote, ça n'avait rien de désagréable d'avoir les avis des autres, même s'ils avaient souvent tendance à paniquer au moindre événement. Je me mis à réfléchir à la question, que pouvions-nous croire réellement ? Étant de nature fataliste j'étais prêt à croire beaucoup de choses sur la fin du monde, l'apocalypse, mais tout cela me semblait tout de même relativement incohérent.

« Les seules informations qu'on a pour le moment sont trop périodiques pour qu'on s'avance, mais si vous voulez mon avis ça n'annonce rien de bon. »

    Je n'étais pas sûr de croire à ce que je disais, comme souvent les Hommes finiraient bien par se calmer et la vie reprendrait son cours. Mais une partie de moi me disait que ces clichés et vidéos disponibles sur l'Internet étaient tous plus réels les uns que les autres. La Gouvernement ne se gênait pas pour nous cacher toutes sortes de choses, la plupart des humains n'hésitaient pas non plus à falsifier certaines choses, mais à cette échelle ça semblait vraiment réel. Reportant mon attention sur Dwight, je lui lançais :

« De nombreux clients viennent avec toutes sortes de récits tous plus aberrants les uns que les autres... Il n'y a pas trop d'émeutes chez vous ? Est-ce que vous avez déjà vu ce qu'il y a dans les médias ? »

    J'évitais de préciser ''avez-vous cru voir'', cela donnerait un aspect de folie qui n'avait semble-t-il pas sa place ici. J'attendais patiemment la réponse de l'homme qui me faisait face, souhaitant en savoir plus.





« Tout le monde dit que la ''survie'' n'est pas facile,
que ce n'est qu'un état second clôturé soit par une renaissance, soit par la mort.
J'ai eu ma renaissance.
»

Revenir en haut Aller en bas
Dwight A. Momsen
Leader | Northern Creek
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 3306
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Nespresso, What else? ₪ Axel J. Kennedy   Jeu 26 Nov 2015 - 0:29


Nespresso, What else?
PV : Axel J. Kennedy

Le principal dans la vie c’était d’aimer la façon dont on gagnait son argent. Le boulot c’est la raison pour laquelle on se lève tous les matins, et quand on n’aime pas ce qu’on fait, c’est dur d’arrêter le réveil et d’aller s’habiller. C’est un peu pareil pour lui c’est dernier temps, mais avec le crédit de son appartement plus sa voiture, il ne pouvait pas me permettre d’envoyer tout voler.

Axel soulignait que s’il n’était pas venu travail ce matin, le norvégien ne pourrait pas se trouver assis à ce comptoir à siroter un bon café. Le blond lui sourit avant de le remercier.« Oui, je vous remercie d’être là, enfin je ne reviendrais sans doute pas demain, car j’aime bien voguer d’un endroit à l’autre, c’est ma goutte de folie dans un quotidien bien trop similaire. Bon j’avoue que pour des rendez-vous d’affaires que ce soit privé ou professionnel je ne tente pas le diable et je préfère allez dans un endroit qui m’a plus. » Le fait est qu’il n’avait plus envie de se promener dans les rues de la ville non plus.

Il repensait à ce que disaient les médias à la population. C’est très simple, ils ne savaient rien. Un fou a tué quelqu’un en le mangeant, voilà. Et ils n’avaient pas plus d’information. Comment se défendre d’une menace qu’ils ignorent parce qu’on les empêchait d’en voir plus ? « Je suis complètement d’accord et je suis persuadé que les informations nous cachent la moitié des choses qui se passent autour de nous pour éviter que la situation devienne pire trop brutalement. » C’était certainement de la paranoïa comme ceux qui imaginent des complots d’état partout. Il savait qu’il avait raison et voulais le prouver, s’il pouvait il irait certainement le crier sur tous les toits.

Il ne s’inquiétait pas trop de son avenir. Il avait acheté un appartement dans le quartier le plus hype de la ville. Il avait dépensé beaucoup, mais son appartement et son immeuble étaient vraiment très sécurisé personne ne pourrait lui porter des noises. « Pour le moment c’est plutôt calme, j’habite dans les immeubles plutôt bien sécurisés du coup les voyous ne s’y engagent pas trop. Et pour le moment aucune de ses choses n’est apparue dans mon champ de vision par ma fenêtre. » Il avait aperçu ses choses de par la fenêtre de son boulot, mais pas de chez lui. Il avait vu de ses yeux un monstre. « Que ferez-vous si la situation devient ingérable ? Vous avez prévu un plan de secours ? Déjà qu’on est déjà dans le pétrin avec les braquages. » La situation était déjà dans un sale état et chaque jour le tout s’empirait.

« J’ai reçu un email avec une vidéo où on voit une bestiole, je vais vous la montrer. » Il sortit alors son téléphone portable dernier cri et en quelques pressions de son doigt il retrouva la vidéo. Il posa l’objet sur le comptoir pour qu’Axel puisse en profiter. On pouvait voir deux hommes. Le premier avait le regard dans le vide et semblait totalement ailleurs, le second plus jeune et vif s’amuser à tourner autour de plus en plus prêt. Malheureusement ce qui devait arriver arriva et il se fit attraper et manger.

Dwight regardait pour la seconde fois cette vidéo avec un air morne. Il ne comprenait pas la bêtise humaine. « Il s’agissait de mon stagiaire. Le cameraman c’est son tuteur officiel, mais c’est avec moi qu’il travaillait. » Il travaillait sur la partie électronique de son projet et par moment, il lui donner des coups de pouce pour débloquer la situation.



₪ Crush Your Enemies. See Them Driven Before You ! ₪

Mes AnnexesDwight écrit en #6699cc
Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Axel J. Kennedy
Bras droit | Sanctuary Hills
Modérateur
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 710
Age IRL : 24

MessageSujet: Re: Nespresso, What else? ₪ Axel J. Kennedy   Sam 28 Nov 2015 - 11:31


    Je hochais la tête lorsque Dwight affirma qu'il ne reviendrait certainement pas demain ; je comprenais son besoin de changer d'environnement, découvrir de nouvelles choses et ne pas s'encrer dans un endroit en particulier. Je ne pu cependant m'empêcher de secouer la tête lorsqu'il parla de la raison qui le pousserait à revenir une seconde fois dans un même endroit, un léger sourire était marqué sur mon visage. Je n'avais pas pour ma part une relation solide et n'avais pas pour habitude d'en rechercher, mais il est vrai que je serais prêt à aller n'importe où pour les personnes qui me sont chère. Lorsqu'il répondit à mes paroles, je l'écoutais calmement, réfléchissant à sa question. Est-ce que j'avais un plan ? Je n'en étais même pas sûr ; je répondis donc d'une voix songeuse.

« Si vraiment les choses dégénéraient trop je pense que j'irai me réfugier à la maison familiale, dans le Montana. Mais pour le moment le seuil critique n'est pas encore atteint. »

    J'avais tenté d'avoir une voix posée, le rassurer quant à la situation ; même si personne n'était dupe et il faudrait du temps pour que la vie reprenne son cours. Et si les choses allaient en s'empirant ? Si je pouvais enfin me libérer de ce poids qu'on appelle ''le futur'' et vivre au jour le jour, alors je pense que je pourrais enfin commencer à vivre comme il se doit. Mais pourquoi ça serait le cas ? Je n'avais jamais su m'adapter à ce monde et aux gens qui m'entouraient, pourquoi l'univers me ferait-il une telle faveur ?

    Une autre personne entra dans la boutique et, dans un bref signe de tête morose, monta à l'étage afin de fureter dans les livres. Reportant mon attention sur l'homme qui me faisait face, je ne pu empêcher un voile d'intérêt se poser sur mes yeux et je me mis à attendre qu'il me montre la vidéo dont il parlait ; prenant une gorgée de café avant de mettre sur le comptoir un bol de petits sablés faits la veille. Les minutes qui suivirent j'avais fixé l'écran de son téléphone sans rien dire, encaissant tout ce qu'on voyait sur ces vidéos. J'étais à la fois sans voix face à la détermination de celui qui semblait malade, et à la fois complètement exaspérer par le petit jeu dangereux du plus jeune homme de la vidéo. Dwight m'annonça finalement que ce jeune en question était son stagiaire. J'aurai certainement dû éprouver de la peine pour ce gars qui s'était fait avoir, ne sachant rien de l'immensité du fléau qu'il avait décidé d'affronter, mais en réalité je ne ressentais aucune compassion ; chaque personne qui jouait avec le feu finissait toujours par se brûler à un moment ou à un autre. Faisant de mon lieux pour rester formel, j'esquissais néanmoins le fond de ma pensée.

« Désolé pour votre perte... mais si je peux me permettre il l'a bien cherché. »

    J'avais fait mon possible pour ne pas paraître trop acerbe, mais il était évident que je n'avais pas eu le tact nécessaire à ce genre de situation. Repensant à la vidéo, à cet homme qui attaquait un autre pour s'en nourrir ; ça me rappelait tous ces films de morts-vivants ou je ne sais quelle fiction cannibale. Était-ce vraiment la vérité ? Difficile de le nier après avoir vu ces images.

« Je crois que c'est l'une des vidéos les plus pertinentes que j'ai vu... Pas facile de se persuader que tout va bien après l'avoir vu. Réfléchissant un instant, j'ajoutais : Est-ce que vous savez ce qu'il s'est passé ensuite ? »

    J'étais curieux, curieux de savoir ce qui nous attendait, de connaître l'ampleur de la chose. Il ne me suffisais pas d'avoir la preuve de ce qui avait provoqué ces pillages, il m'en fallait plus.





« Tout le monde dit que la ''survie'' n'est pas facile,
que ce n'est qu'un état second clôturé soit par une renaissance, soit par la mort.
J'ai eu ma renaissance.
»

Revenir en haut Aller en bas
Dwight A. Momsen
Leader | Northern Creek
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 3306
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Nespresso, What else? ₪ Axel J. Kennedy   Sam 28 Nov 2015 - 20:16


Nespresso, What else?
PV : Axel J. Kennedy

Il parlait d’une maison familiale qui se trouvait dans le Montana, ce qui eut le pouvoir de remémorer à Dwight la maison que son père avait achetée, il y a une bonne dizaine d’années. Il y avait fait venir ses parents pour qu’elle ressemble à une maison familiale alors que ce n’était pas du tout le cas. Peut-être qu’il pourrait se réfugier là-bas également. Il se rappelait vaguement des plans de la maison, et l’idée semblait plutôt intéressante. Il gardait ses songes pour lui-même tout en répondant au serveur. « J’ai bien peur qu’il arrive plus vite qu’on pourrait le prévoir. Personnellement je pense que le point de non-retour a été atteint.» C’était les pillages qui lui faisaient dire ça. Beaucoup de personnes ne faisaient pas marche arrière après être tombées dans les bras de la criminalité.

Il avait l’impression qu’Axel se voulait rassurant concernant les événements actuels. Le norvégien n’était pas très réceptif aux ondes positives qu’il envoyait, bien qu’il conserve son calme sans aucun problème. Il avait toujours fait de son mieux pour paraitre le plus neutre possible même quand c’était la troisième guerre mondiale dans sa tête et c’était déjà arrivé à plusieurs reprises que ce soit à cause du travail ou des filles qu’il fréquentait par le passé. Un sourire un peu amusé apparu alors sur son visage une poignée de seconde.

Il disparut assez rapidement surtout quand l’homme en face de lui regardait la vidéo. Dwight savait qu’il aurait le droit à certaines questions, mais il ne s’attendait pas du tout à ce qu’il s’excuse pour la fin tragique de son stagiaire. C’est vrai que le blond le connaissait, mais il n’avait jamais vraiment pu l’apprécier en tant que personne. « Ne soyez pas si cérémonieux, il s’agissait là uniquement d’un collègue qui faisait un travail remarquable, mais qui n’était rien d’autre qu’une tête brulée. Nous n’avions jamais pu nous entendre. » Le blond était tout à fait d’accord sur l’affirmation de son interlocuteur. Il avait cherché les ennuis, et il en avait payé le prix fort. « Je ne peux que confirmer l’affirmation que vous venez de dire. » De toute façon Dwight ne l’aurait jamais revu alors qu’il meurt ou non ne changeait pas sa pauvre existence, il n’était pas heureux de cette mort, car c’était un être humain qui partait, mais il n’était pas bouleversé par les émotions.

Après son premier commentaire, il semblait analyser ce qu’il venait de voir pendant que Dwight rangeait son téléphone qui ne lui servirait bientôt plus à rien. Il était prêt à entendre les prochaines questions. Elles ne tardèrent pas et le blond fit de son mieux pour y répondre. « Déjà, pour commencer, je l'ai reçu juste un peu après-midi. C’est ce qui m’a poussé à finir ma journée plus tôt. » Marquant une petite pause et ressortant son téléphone pour lire le contenu de l’email qui accompagnait cette horreur.

Les mots lui faisaient toujours autant froid dans le dos. Il se demandait comment son collègue avait pu imaginer qu’il trouverait ça drôle. « Déjà l’expéditeur de ce courrier électronique est toujours en vie. Il m’a téléphoné peu de temps après pour s’assurer que j’avais bien vu. Il m’a expliqué que c’était l’idée du stagiaire et qu’il a pu s’enfuir parce que sa voiture n’était pas garée loin. » Devait il parler du contenue de l’e-mail également ? Après tout ça ne servait pas à grand-chose puisque Axel ne les connaissait pas. « J’aurais appris que la plupart des gens de ma boite sont des pourris. Ce qui en soit ne m’étonne qu’à moitié. » Il adorait discuter avec les ouvriers, certains étaient adorables, mais ses collègues directs étaient vraiment des abrutis.

Si la vidéo avait pu sensibiliser Axel, c’était une bonne chose. Il ne le connaissait pas depuis longtemps, mais il avait déjà plus d’empathie pour lui que le stagiaire mort il y a quelques heures maintenant. « Ne prenez pas mal ce que je vais dire, mais j’ai l’impression que si les choses tournent mal, vous n’aurez que peu de difficulté à vous en sortir contrairement à d’autre. » C’était une sorte de sixième sens chez les Momsen, analyser les gens et connaitre leurs prédispositions, à la chasse ou la survie.



₪ Crush Your Enemies. See Them Driven Before You ! ₪

Mes AnnexesDwight écrit en #6699cc
Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Nespresso, What else? ₪ Axel J. Kennedy   Aujourd'hui à 15:02

Revenir en haut Aller en bas
 

Nespresso, What else? ₪ Axel J. Kennedy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» ted kennedy on obama's camp!!!
» U.S. Senator Ted Kennedy dies at 77
» Lou Kennedy [Pouffy]
» Cadeau pour Axel
» Axel Haire [Pouff']

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-