Partagez | .
 

 I still believe [Tam]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Auteur
Message
Kassandra Fletcher
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 414
Age IRL : 26

MessageSujet: I still believe [Tam]   Lun 9 Nov 2015 - 16:47

Elle se projetait en hiver. Elle s'imaginait encore ici quand un vent glacial s'abattrait sur Seattle. Ce renfermement pourrait durer des jours, des semaines, des mois comme des années.
Accoudé à une rambarde en hauteur, elle avait une vue quasiment parfaite sur l'ensemble du stade. Il y avait de plus en plus de gens, et les rescapés ne finissaient pas de venir de la ville. N'avaient-ils pas parler de rues totalement obstrués ? Lorsqu'elles avaient pris le cape avec June, Kassandra s'était rendue à l'évidence que son choix avait été le bon. Elles avaient agis vite, elles avaient agis dans l'urgence. Qu'en aurait-il été si elles avaient attendu un ou deux jours de plus ? La blonde savait que cela n'aurait pas été possible d'attendre, rien qu'à entendre ce qui se passer en bas et les coups de feu, elle sentait que rien n'irait plus. Les messages à la radio étaient clairs, ils proposaient, durablement ou non, une protection contre cette menace. Autant en profiter et faire comme tout le monde, attendre dans des conditions déplorables.

Un soupire lasse s'échappa d'entre ses lèvres alors qu'elle jetait encore un ultime coup d'oeil à son portable. Les communications étaient toujours coupées. Plus les heures et les jours passaient, moins elle prenait le temps de tenter des appels. Bientôt, il n'y aurait peut être plus de réseaux et elle devrait jeter son portable aux ordures. Papa, Maman, comment vont-ils ? La situation c'était sûrement généralisée et avait touché d'autres états, d'autres villes ; impossible à savoir. Mais Kassandra imaginait assez bien l'état mentale de sa mère, elle était sûrement en train de paniquer, de chercher de l'aide chez ses copines, de tenter des centaines d'appels sans abandonner. Elle était comme ça, quand quelque chose n'allait pas dans son sens et qu'elle ne savait rien, elle devenait dingue. Kassandra devrait peut être songer à le devenir. Elle était révoltée, énervée, agacée, épuisée, mais elle était encore capable de tenir et d'attendre les améliorations à venir.

« Parce qu'il n'y a pas moyen... Faut qu'ça s'améliore vite. J'ai encore une tonne de boulots et je sais même pas comment j'vais m'en sortir en rentrant. June, pour ce mois, j'avais une vingtaine de modèles à filer à mon supérieur pour la collection été de l'année prochaine. J'vais jamais m'en sor... Okay... »

Une idée excellente de parler dans le vide. June avait dû filer en douce elle ne savait où, certainement pas très emballée à l'idée d'observer les gens du haut de son perchoir. Elle pouvait très bien parler aux vieux couples à coté d'elle mais elle préféra les laisser dans leurs pathétiques discussions sur une émission à dormir debout.

« Mais merci de t'en inquiéter. »

Lâcha t-elle dans le vide en levant les yeux au ciel. Mon dieu, c'était vraiment de plus en plus déprimant. Elle avait beau faire pleins de rencontre superbe dans ce stade moisie, elle n'arrivait pas toujours à les retrouver. Déjà parce que les gens restaient jamais éternellement au même endroit, mais également parce que rester assis toute la journée vous filez des hémorroïdes. Valait clairement mieux bouger, quitte à avoir l'air bête en abordant tout le monde et n'importe qui. C'était désolant de voir à quel point elle ne reconnaissait pas grand monde voir personne. Pas de collègues de boulot, de patrons ou de manager en vue, même pas une petite mannequin pour qui elle avait préparer des modèles. Niet. Va te faire, t'as plus de vie sociale. Kassandra avait envie de lâcher son cri du désespoir, mais là elle risquait d'annuler toute envie aux gens de venir lui faire un brin de causette. Sourire, c'était l'idéal. Au même moment, en voyant que ce spectacle de gens monter les uns sur les autres n'avaient rien de très ludiques, elle se retourna un peu brusquement et cogna dans une épaule.

« Ah, désolé. »

Un petit sourire qui resta un moment figé alors qu'elle détaillait plus promptement le physique de la jeune femme en face d'elle. Super jolie, clair, mais y avait de quoi être un peu effrayée avec tous ces tatouages. D'ailleurs, le regard que la blonde lui lançait pouvait être largement interpréter. Rester silencieuse et regarder les gens de haut en bas, longuement, détaillant les tatouages, c'était pas forcément très naturel. Fallait qu'elle se reprenne et vite, un sourire presque forcé tira ses lèvres. Allez, c'était mauvais...


Revenir en haut Aller en bas
Tamara C. Kroeger
Tam Capone
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 832
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: I still believe [Tam]   Mar 17 Nov 2015 - 15:49


I Still Believe.
PV : Kassandra Fletcher

Encore une longue journée, ici à ne rien faire à part se tourner les pouces. J’étais une fille pratiquement hyperactive, j’avais toujours des choses à faire. Que ce soit chez moi ou dehors. J’aimais bouger c’était un besoin pratiquement vital et restait enfermé ici me rendais presque folle. J’avais alors décidé d’explorer le stade. Peut-être que je croiserais à nouveau Mara avec qui j’avais passé un bon moment où peut être quelqu’un d’aussi gentil. De toute façon à part espérait y a pas grand-chose à faire ici. On nous dit à peine ce qui se passe dehors, malgré les coups de feu qu’on entend par moment. J’avais fait une croix sur la vie que je laissais derrière moi après tout à part Dante mon passé est sans importance. Je levais les yeux au ciel comme si Dieu là-haut pouvait entendre mes prières et arrêter le carnage qui nous entoure depuis pratiquement un mois maintenant. S’il existait, ses créatures étranges n’auraient jamais vu le jour.

Je montais les marches du stade, il y en avait un bon nombre, mais au moins j’aurais fait mon exercice du jour. J’avais décidé d’aller tout en haut pour admirer la vue, et surtout pour apercevoir l’extérieur. Je ne savais pas si c’était possible, mais je pouvais toujours essayer. J’avais envie de voir dehors savoir ce que le monde extérieur devenait. Je n’avais personne dehors, mais je voulais croire en un avenir possible à l’extérieur de cette prison à ciel ouvert. Je remarquais une blonde qui parlait toute seule accoudé à la rambarde du stade. Je ne sais pas vraiment ce qui lui arrivait et décida de m’approchait silencieusement pour pouvoir écouté. Après tout elle devait être bien trop plongée dans ces pensées pour me remarquer. J’avais l’impression de la reconnaitre, comme si je l’avais déjà vu quelque part. Dans un magasin peut-être. Le plus simple était certainement d’aller lui demander.

Je n’arrivais pas à bouger mon cerveau essayé de remettre en place l’endroit où je l’avais vu pour la dernière fois. Est-ce qu’elle était un minimum connu ? Avait-elle jouait dans une pub quelconque ? J’avais envie d’éclaircir ce mystère qui restait entier. Elle avançait en ma direction et ne m’avais visiblement pas vu. Elle me rentra dedans incapable que j’étais de bouger. Ce n’était certainement pas la meilleure entrée en matière, mais au moins maintenant elle me regardait certainement un peu trop d’ailleurs. Je sentais son regard parcourir chaque centimètre de mon corps, je savais que mes tatouages intrigués, mais ce n’était pas souvent qu’on y prêtait autant d’attention. J’affichais un sourire gêné pendant un instant et réussis à articuler. « Ce n’est pas grave, c’est de ma faute. Je ne me suis pas poussé à temps alors que je t’avais remarqué.» Ma voix se brisait alors que cette fille me semblait de plus en plus familière.

J’en étais sure je l’avais déjà vu. « Bon c’est nul comme technique d’approche, mais je suis sûre de t’avoir déjà vu, mais je n’arrive pas à me rappeler où. Si tu pouvais m’éclairer, ça serait sympa de ta part. » Je ne m’étais même pas présenté, où étaient parties mes bonnes manières. Je devais certainement réparer ce tord et au plus vite tant qu’à faire. Je tendis une main amicale. Je ne la connaissais pas j’allais certainement lui faire la bise aussi vite. « Je m’appelle Tamriel, j’étais vendeuse dans un magasin de jeu vidéo. Comme tu peux le remarquer, j’ai un faible pour les tatouages, mais j’adore beaucoup le maquillage et la mode. » La plupart des filles aimaient la mode, je savais qu’en tablant là-dessus j’arriverais peut être à faire disparaitre le méchant apriori qu’elle était en train de se faire sur moi.

Je remarquais le portable qu’elle avait à la main. Il ne devait pas être d’une très grande utilité à présent. Je regardais alors le talkie-walkie que j’avais à la main. J’aurais au moins pu le ranger dans mon sac pour éviter qu’il ne m’encombre et paraitre encore plus étrange aux yeux de cette blonde qui semblait un peu superficielle, mais pas désagréable pour un sou. J’avais cru entendre qu’elle était avec une amie nommée June, j’espérais pour elle qu’elle était aussi présente à l’intérieur du bâtiment. Elle devait certainement être assez proche d’elle pour lui parler alors qu’elle est absence. Avant de me trouver dans une situation délicate, je décidais de poser la question « Tu es seule ici ou tu es venue avec quelqu’un ? » Je la regardais alors droit dans les yeux comme pour lui faire comprendre que malgré mon apparence, elle pouvait avoir confiance en moi.



★ The Heart Is An Organ Of Fire ★

Mes AnnexesJ'écris en #ccff99

Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Kassandra Fletcher
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 414
Age IRL : 26

MessageSujet: Re: I still believe [Tam]   Mer 25 Nov 2015 - 19:16

Observer les gens de cette façon, c'était pas ce qu'il y avait de plus reluisant. Elle parvenait à se contrôler d'habitude... Le choc qui l'avait chamboulé peut être. Enfin, cela n'avait été qu'une bousculade. Elle n'avait rien, et celle qui s'appelait Tamriel non plus. Tamriel, ça lui disait quelque chose. Vraiment vaguement. Fouiller dans ses souvenirs rapidement ne lui permit pas de trouver quelque chose de semblable. Peut être avait-elle entendu brièvement parler de ce nom dans une discussion autre ? Enfin, avec ce monde...
Où avait-elle pu entendre un prénom peu banal ? Aucune idée. Elle ne voulut pas chercher plus, tournant son attention sur les paroles de la jeune femme. Le principal c'est que Kassandra aurait enfin quelqu'un à qui parler, même si au premier abord elle restait quand même surprise par tous ces tatouages et ces attirails. Elle se posait pas mal de questions à ce sujet... Elle avait des aprioris, forcément. Mais elle était aussi curieuse. Chaque tatouages avaient-ils une signification particulière ? Avaient-ils une histoire pour la jeune femme ?

Kassandra hocha brièvement de la tête lorsqu'elle lui parla de jeux vidéos, pas forcément très intéressé par ce sujet de conversation. Elle n'aurait pas le loisir de parler de ça, ses connaissances étaient limités dans ce domaine. Elle haussa légèrement les épaules, se grattant l'avant bras. Signe qu'elle n'était pas forcément très à l'aise avec le sujet et qu'elle n'avait aucune envie de s'étendre là-dessus. Enfin, à part les éternels Call of Duty ou Assassin Creed qui crevait son écran de télé et dont elle entendait parfois les noms. Mais l'univers des jeux vidéos ne se limitaient pas à ça...
Un sourire à peine forcé tira ses lèvres alors qu'elle continua à réfléchir où elle avait pu entendre le nom de la jolie jeune femme. Elle avait des beaux cheveux, de ça elle était jalouse. Kassandra ne resta pas longtemps plongée dans le monde du jeu vidéo puisque Tamriel évoquait une toute autre passion. Elle avait bien dit mode ? C'est bien ce qui illumina clairement son regard et la tira de sa rêverie passagère.

« Oh mais j'ai rien contre tes tatouages. J'ai été surprise c'est tout... Enfin, c'est pas tous les jours qu'on trouve des gens qui se sont tatoués de la tête au pied. Je trouve ça vraiment beau, enfin sur quelqu'un d'autre quoi. Je ferais jamais tout ça sur moi. » Préféra t-elle préciser. Même si elle était à la fois choquée, surprise et intriguée, inutile d'expliquer à la jeune femme ce qu'elle ressentait vraiment.
Kassandra venait peut être de s'emballer, mais le principal c'était qu'elle venait d'entrer dans la conversation avec cette inconnue. Elle venait de s'y jeter à pied joint même. « Je suis venue avec ma meilleure amie, June. Elle vient d'ailleurs de me faire un vent, elle était à coté de moi il y a deux minutes... Elle peut pas rester en place deux minutes. » Kassandra trouvait ça affligeant mais elle pardonnait assez facilement ce genre de chose. Puis elle n'avait pas tellement envie de se prendre la tête. Ce n'était pas du tout un temps pour s'engueuler contre la seule personne avec qui elle avait une relation très proche ici. Ça saperait clairement son moral. Et... June était du genre à pas tellement aimer les conflits. La blonde inspira et expira lentement, rien que pour évacuer la tension qui l'avait habité une seconde. Elle tourna son visage vers le teint pâle de la vendeuse et désigna un chemin entre les gens amassés :

« Si ça te dit, on marche un peu en discutant, non ? Ça serait plus agréable que de faire du surplace. J'avais envie de m'en aller de ce perchoir de toute façon... Ça me fait tourner la tête de voir tout ce monde et.. Tout ce bruit, comme un écho, c'est désagréable. Tu ne trouves pas ?
Venons-en aux faits... Quels sont tes marques préférés, s'il y en a. J'pourrais peut être te conseiller en maquillage. Enfin, je suppose que si tu dis haut et fort que tu aimes la mode et le maquillage, c'est que tu en sais déjà long non ? D'ailleurs tu as deviné que j'aimais. Observatrice.
»
Elle voulait juste voir si la jeune femme en savait réellement long comme elle le pensait. Quelque chose disait à Kassandra que la conversation promettait d'être longue et qu'elle allait vite changer ses aprioris. Quand elle disait observatrice elle s'avançait peut être un peu trop. Tout le monde pouvait porter des marques, et il y avait de tous les genres ici. Pauvres, riches, modestes, on était tous mélanger. Cela ne voulait rien dire de porter des marques ici... Pourtant, ces pensées sombres ne l'empêchèrent pas de sourire à sa voisine tout en marchant entre les gens, se frayant un chemin.


Revenir en haut Aller en bas
Tamara C. Kroeger
Tam Capone
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 832
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: I still believe [Tam]   Jeu 26 Nov 2015 - 12:31


I Still Believe.
PV : Kassandra Fletcher

J’avais vite remarqué que la blonde n’était pas vraiment à l’aise sur le sujet vidéoludique. Je m’étais vite empressé de parler de mode et visiblement j’avais bien fait. J’avais vu le visage de la blonde s’illuminer quand j’avais prononcé le mot mode. Je n’avais pas les moyens de m’habiller avec des vêtements trop chers, mais pour le maquillage je me faisais plaisir c’était une certitude. Dante m’avait regardé d’un drôle d’air quand il m’avait vu emporter autant de maquillage. Il ne comprenait pas l’importance qu’il avait pour moi, mais bon c’est un homme alors je le pardonne. J’affichais un sourire calme et détendu alors que je discutais avec cette fille qui n’avait même pas pris la peine de se présenter. J’imagine qu’elle était trop pressée de parler avec moi, vu qu’elle parlait toute seule quelques instants plus tôt.

Elle semblait un peu dérangée par mes tatouages sans pour autant que ce soit négatif. J’aimais beaucoup qu’il interpelle les gens. On trouve plus facilement des hommes tatoués de la tête aux pieds que des femmes. « Ne te justifie pas voyons. J’ai l’habitude qu’on les regarde plutôt intensément la première fois qu’on me rencontre. J’ai appris à ne pas trouver ça impoli. Quand on les observe, c’est qu’on est un minimum intrigué et c’est plutôt le but. » J’étais tout à fait décomplexé à ce sujet, en même temps j’avais commencé à les porter sur mon corps depuis pratiquement une dizaine d’années maintenant. Le temps passe vite mine de rien. Je n’avais pas envie que le sujet s’éternise plus que ça. Après tout la plupart des gens que j’avais croisés ici me parlaient tous de la même chose, c’est-à-dire mes tatouages. J’avoue qu’il s’agit d’un sujet plutôt facile à aborder quand on ne connaissait pas son interlocutrice, mais bon un peu de diversité ça pourrait être bien aussi.

Elle était venue avec une dénommée June que j’avais peut-être déjà croisée du moins, le prénom m’était familier. De toutes les personnes que j’avais rencontrées pour le moment tous étaient venus avec un proche que ce soit un ami, un collègue ou un membre de sa famille. Comme quoi survivre seul c’est dur, quel que soit le milieu social dans lequel les personnes grandissent. «J’ai croisé une brune en venant ici, c’est peut-être elle non ? Je suis aussi venu avec quelqu’un, personnellement c’est mon meilleur ami, il s’appelle Dante. » Elle n’en avait certainement rien à faire, mais bon j’avais envie de le lui dire également. C’était important de discuter, visiblement le début de conversation lui plaisait vu qu’elle me proposa de marcher un peu.

Discuter en marchant c’est cool. Les pas qui nous guident un peu n’ importent où alors que nos têtes sont concentrées sur le dialogue. J’ai toujours trouvé cette sensation magnifiquement géniale. « Pas de souci, par contre, juste un truc… Tu t’appelles comment ? » C’était peut-être un peu direct, mais c’était toujours agréable d’avoir un prénom ou un pseudo pour retenir quelqu’un et pouvoir le retrouver dans la foule de monde qui nous entourait. Elle avait raison, vu d’ici les occupants du stade avaient l’air tous plus ridicule les uns que les autres. C’était affolant de voir autant de monde survivre au même endroit sans se taper dessus. Il ne faut pas oublier que l’être humain et destructeur et que c’était certainement à cause d’une expérience de laboratoire raté que tout le monde se transformer en chose bizarre dehors.

Alors que nous commencions à bouger, il était temps de revenir au sujet principal de la discussion. J’utilisais pas mal de maquillage différent alors j’espère qu’elle avait du temps à perdre. « Je t’avoue que niveau vêtement je n’ai pas beaucoup de marques en ma possession, un peu trop cher à mon gout. Pour me rattraper là-dessus. Je passe beaucoup de temps dans les friperies et j’en ai même confectionné moi-même. » C’était sans doute un peu impressionnant, mais comme je ne portais pas du tout le même type de fringues qu’elle je préférais vite bifurquer sur le sujet tant attendu.

« Alors pour te faire un petit résumé des marques que j’adore. Pour faire simple, j’en ai un sac complet avec moi. Déjà il y a Sephora parce qu’ils ont une qualité de fond de teint et de couvre tatouage incroyable. Après j’achète un peu de tout, c’est vraiment si la couleur et la texture me plait je prends. Pour les rouges à lèvres et glosses j’ai plutôt tendance à me tourner vers Urban Decay. J’aime beaucoup les colories qu’ils proposent pour le reste souvent j’alterne entre Benefit et Too Faced. » Voilà, c’était principalement les trois marques que j’utilisais, mais quand je trouvais un truc vraiment cool ailleurs je le prenais sans hésiter.

La blonde avait posé une autre question et je me devais d’y répondre. « Pour répondre à tes questions, je t’ai déjà vu quelques parts et c’était soit dans le milieu du jeu vidéo soit la mode. Quand j’ai vu ton sourire éclatant quand j’ai parlé de mode. J’ai vite compris ou je t’avais vu, maintenant si tu pouvais préciser ça serait cool. » J’affichais un sourire tout aussi généreux que la blonde quelques instants plus tôt. C’était sympa de discuter de sujet qui me tienne à cœur.



★ The Heart Is An Organ Of Fire ★

Mes AnnexesJ'écris en #ccff99

Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Kassandra Fletcher
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 414
Age IRL : 26

MessageSujet: Re: I still believe [Tam]   Dim 29 Nov 2015 - 18:22

« Ah. Pardon... J'ai oublié l'essentiel. Kassandra Fletcher au rapport. Mais... Tu as bien dit Dante ? » Elle l'avait certainement bien dit. Il était probable qu'elle parle bien de l'une des premières personnes que la blonde avait accosté ici. Kassandra s'était d'ailleurs figée, plongé dans une profonde réflexion. Enfin, profonde... Sa réflexion dura certainement une ou deux secondes. « AH ! Mais t'es cette Tam. Tamriel. C'est logique ! Mon dieu, pourquoi j'ai pas fait le rapprochement plus tôt. T'as un prénom pas commun en plus. Comme ce cher Dante. Y doit y avoir quelque chose qui fait qu'on doit impérativement se rapprocher toi, moi et lui. J'en fini jamais de le croiser dans la foule. Tu traines dans le même secteur du stade que lui alors ? » Ces avalanches de questions, de monologue avaient le don de troubler n'importe qui. Kassandra oublia assez vite l'intérêt qu'elle portait aux dessins noirs sur la peau pâle de la jeune femme. Elle s'emballait carrément de pouvoir rencontrer la jeune femme. « Il cause beaucoup de toi d'ailleurs. » Comme elle elle pourrait parler de sa propre meilleure amie pendant longtemps, quoique. Ça partait toujours d'une bonne intention de parler d'une personne qu'on aimait, mais on n'intéressait pas toujours son interlocuteur. C'était comme cette histoire de jeux vidéos qui avait assez tôt été jeté sur le bas coté : aucun intérêt de discuter de ça, Kassandra perdrait le fil et s'ennuierait de la conversation.

Là ? Impossible de s'ennuyer. Tam venait de se jeter corps et âme dans l'un de ses sujets favoris. Ça faisait un bien fou de pouvoir parler de mode avec d'autres personnes que sa meilleure amie. La modéliste avait bien pu discuter de ce genre de sujet avec l'infirmière de Century, mais elle était toujours overbookée. Puis elle avait son gamin dans ses pattes. C'était fait, Kassandra allait mettre le grappin sur Tam comme elle l'avait fait sur Dante. Elle n'allait pas lâcher ces deux gens pour rien au monde. L'intérêt qu'elle avait pour la jeune tatouée ne finissait pas de grandir. « T'es une perle toi ! Tu sais comment parler aux gens. » Glissa t-elle à demi-mot entre deux phrases. C'était important de le dire. Avant qu'elle ne commence à se vanter de ce qu'elle faisait dans la vie, de l'endroit où la jeune vendeuse avait vu la tronche de la blonde. Il y avait de quoi dire. Kassandra pourrait même donner avec exactitude les émissions ou les magazines où avait figuré sa magnifique photo et son profil. Elle prenait toujours tellement de soin à garder voir encadrer ce genre de chose... C'était pour dire. Il fallait toujours faire attention à son image dans ce genre de milieu. Un petit sourire en coin lança Kassandra lorsque

« Si t'as d'jà enfilé du Forever 21, ce qui est fort probable vu que c'est l'une des marques préférées des américaines... Probablement que c'est moi qui en ait fait les modèles. Pas tous, évidemment.
Yah, tu m'as certainement vu dans défiler, j'fais parfois quelques interviews pour des magazines ou de la télé. Vanity Fair m'aime bien. C'est réciproque. D'ailleurs vu qu'on est ami maintenant, j'pourrais te choper des échantillons de marques. Quand on les a dans notre liste d'amis, on a le droit à pas mal d'offre découverte. Urban Decay je plussoie, c'est une excellente marque ! J'pourrais te filer les miens si tu veux. Sérieusement, j'en mets pas tellement. C'est moins mon genre, plus le tiens, j'te les offrirai. Faudra juste attendre un peu vu qu'on est coincé ici pour encore quelques semaines. Enfin, j'espère que ça sera bientôt terminé.
»
Elle avait pris le temps de respirer alors qu'elles descendaient les marches. C'était fait, elle adorait déjà cette femme. Elle était curieuse de savoir d'ailleurs ce qu'elle avait pu ramener comme maquillage avec elle. « Anastasia Beverly Hills, c'est ma marque du moment. Un peu plus sobre, mais super tendance. » Puis, Tam m'était du rouge à lèvre, c'était une excellente chose à savoir. « J'peux même... Te filer quelques rouges à lèvres. J'ai le F-Bomb de Urban Decay... On peut aller où j'ai mes affaires, comme ça tu l'essaies. » Dit oui ? voulait dire le regard de la jeune femme. Qui pourrait refuser des offres pareils ? Personne. Surtout que se voir offrir quelque chose de la part de Kassandra, c'était toujours une bonne chose. Même si la blonde avait tendance à répéter ce genre d'actes lorsqu'elle appréciait une personne et que c'était parfois une excellente manière d'en faire une amie. Toutes les techniques sont bonnes hein, et avec un magnifique sourire en prime.


Revenir en haut Aller en bas
Tamara C. Kroeger
Tam Capone
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 832
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: I still believe [Tam]   Lun 30 Nov 2015 - 17:58


I Still Believe.
PV : Kassandra Fletcher

J’affichais un sourire entendu alors qu’enfin je connaissais le prénom de cette charmante blonde. Kassandra, j’aimais bien la sonorité c’était vraiment cool et une fois de plus ça me semblait familier. Je n’arrive pas à comprendre pourquoi, mais j’avais bon espoir que les pièces finiraient par s’assembler dans ma tête. « Je peux t’appeler Kass ou ça te gêne ? » J’aimais bien donner des petits noms en gens que j’appréciais beaucoup et même si pour le moment je ne la connaissais que très peu un truc chez elle faisait que je savais que le grand amour était pour bientôt.

Sans que je demande quoi que ce soit, un flot d’information se déversait sur moi. Visiblement, elle avait déjà rencontré Dante. Il m’avait parlé de la plupart des gens qu’il avait rencontrés et j’en faisais de même malheureusement, ce n’était pas toujours facile de se rappeler de tout le monde ni reconnaitre des visages que je n’avais pas encore vus. « Et oui c’est bien moi ! J’espère qu’il ne t’a pas raconté mes plus noirs secret sinon je fais pareil avec les siens. » J’affichais une posture digne d’un magicien qui vient de réapparaitre après un tour. Elle disait qu’elle tombait tout le temps sur lui, je réfléchissais un instant, il n’avait pas de signe distinctif. Ce devait être le fruit du hasard ou peut être que le destin voulait absolument que je la rencontre via l’intermédiaire de Dante.

J’analysais toutes les questions qu’elle m’avait posées d’un coup et fit de mon mieux pour répondre une à une sans en omettre. « Bah déjà tu peux mettre notre passion commune pour la mode. Je pense que c’est une raison suffisante pour que le destin nous rapproche. Ensuite, ouais on dort à côté alors on est souvent dans le même coin. Tu auras qu’à venir avec nous au moins tu sauras pourquoi tu tombes toujours sur l’un de nous deux. » C’était peut-être un peu too much, mais qui importe, l’idée me plaisait bien. Moi qui n’avais jamais pris le temps par le passé de faire connaissance avec d’autre personne. Je commençais à discuter avec tout le monde.

Savoir parler aux gens n’avait jamais vraiment été une qualité qu’elle avait développée. Elle était plutôt entrainée dans un autre domaine, celui de satisfaire les désirs. Visiblement j’avais réussi à faire naître de l’excitation à la blonde qui ne voudrait certainement plus me lâcher de la journée. Elle me révélait alors son ancien métier et je pouvais enfin comprendre. « Mais bien sûr que je connais Forever 21 ! Pratiquement toute ma tenue vient de là ! Il y a juste le débardeur que j’ai un peu modifié. » Je regardais un instant ma chemise à carreaux rouge et noir ainsi que mon jean trouvé et hocha la tête l’instant d’après pour confirmer mes propos.

Je n’avais pas encore réalisé ce qu’elle venait de dire, mais c’était tout simplement génial ! Je rencontrais une fille qui m’a habillé depuis quelques années certainement. « Mais c’est trop bien ! Je suis super heureuse de rencontrer quelqu’un comme toi. Tu sais, j’aurais rêvé avoir un métier comme le tien ! » Elle avait tout pour arriver à rentrer dans la mode, une allure particulière et les diplômes. Il lui avait manqué la motivation à l’époque, mais maintenant c’était un peu trop tard. « Tu sais ce qu’on peut faire ? Moi je te propose un troc maquillage. Je vais chercher les miens, tu trouveras peut-être des trucs qui t’intéressent. Tu aurais vu la tête de Dante qu’il m’a vu dévaliser la salle de bain ! » Cette scène restera gravée dans ma tête pendant de longs moments. Au moins on a eu un sujet de discussion pendant tout le voyage jusqu’à Century.

Anastasia Beverly Hills me parlait un peu, j’avais du tester certain de leurs produits bien que je n’avais pas trouvé mon bonheur dans ce qu’ils proposaient niveau colorie. « Oui j’ai déjà testé, j’aime bien les textures qu’ils proposent et le maquillage tient vraiment bien. Mais je n’ai jamais vraiment eu de coup de cœur pour cette marque. Je dois tout de même avoir certains de leurs produits dans mon make-up.» J’essayais de me rappeler un instant de ce que j’avais mis dans ma trousse de maquillage ce jour-là. « Je crois que j’ai le stock d’illuminateurs de teint. Je trouve qu’il a un joli rendu. Je peux t’en donner une partie si tu es intéressé. » J’espérais que quelque chose dans ma collection plairait à la blonde et qu’on pourrait s’échanger des choses intéressantes.

Elle me proposait d’aller essayer le maquillage qu’elle voulait me donner en me faisant les yeux doux. Je ne voyais même pas l’intérêt de m’appâter, j’avais mordu à l’hameçon depuis 20 bonnes minutes déjà. Lassant planer le doute quelques secondes, j’ouvris la bouche pour confirmer mon intérêt. « Mais bien sûr que je viens ! Plutôt deux fois qu’une ! Et si tu veux, tu auras le droit de me refaire le portrait à coup de rouge à lèvres et eye-liner. » J’ai toujours trouvé ça drôle de se faire maquiller par quelqu’un d’autre. Chaque personne à un style différent du coup c’est toujours intéressant de jouer à ce petit jeu.



★ The Heart Is An Organ Of Fire ★

Mes AnnexesJ'écris en #ccff99

Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Kassandra Fletcher
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 414
Age IRL : 26

MessageSujet: Re: I still believe [Tam]   Dim 6 Déc 2015 - 0:52

Kassandra hocha la tête lorsqu'elle lui demanda si elle pouvait l'appeler par son diminutif. Comme Tam, elle pourrait certainement très vite l'appeler comme ça. C'était beaucoup plus court, beaucoup plus pratique pour elle aussi. Puis, ça amenait une certaine proximité. Elle n'avait jamais été aussi rapidement amie avec quelqu'un. La brune avait su très vite trouver le point fort de la blonde, elle méritait presque des oscars pour ça. Enfin, c'était tout de même visible de la modéliste faisait partie de ce monde là, mais elle aimait croire le contraire, elle avait l'air secrète, mystérieuse. Le pompom.

Justement, il ne raconte pas tellement les plus noirs secrets de la jeune femme, ni même les siens. Kassandra eut envie d'ouvrir la bouche mais elle préféra attendre que la jeune femme termine. Elle aurait peut être plus de chances d'avoir des cartes secrètes en main avec Tam ? Fort probable. Dante n'était pas bien causant sur la particularité de sa vie. Mais il était possible aussi que la jeune tatouée prenne le temps de trier ce qu'elle dirait.

« J'peux venir squatter près de chez vous ? C'est vrai que je le vois souvent, pourtant avec ce monde... Enfin, tu vas me montrer où tu te trouves et j'irais trouver June pour qu'elle nous retrouve. Possible que tu l'aimes bien, mais elle parle que de mecs depuis qu'on est dans ce trou... Les militaires ça lui fait un de ses effets. » Oui, Mademoiselle Fletcher n'avait aucun scrupule à parler des besoins sexuelles de sa meilleure amie. De toute façon, June s'arrangeait pour en parler comme une grande. Elle anticipait juste. « J'viens. Pas sur que Dante me supporte sur la longueur. Puis, nous deux à parler de maquillages 24H/24... J'imagine pas sa tête le matin ! » Elle en rigola fort. Quelques têtes outrées s'étaient tournées dans leur direction. Kassandra ne se gênait pas pour leur adresser un sourire pas forcément des plus agréables, sourire qu'elle cacha à sa nouvelle compagnonne. Jeune femme qui lui proposa même des échanges. Elle aurait bien aimé lui dire qu'elle avait tout eu entre les mains, qu'elle avait tout tester dans des soirées girly et qu'elle connaissait certainement tout ce qu'elle avait dans sa trousse de maquillage. Mais elle évita de parler de ces choses là. Elle devait se fondre dans la société nouvelle, c'était comme ça que ça marchait. Faire comme si elle n'avait jamais eu tel ou tel rouge à lèvres entre les mains. Alors, tout ce qui sortit d'entre ses lèvres fut : « Sérieux ? On va échanger ? C'est trop cool que tu ai pensé à ramener aussi une partie de ton maquillage ! Les gens savent pas où est le sens des priorités ici. » Elle lança un sourire à un homme qui les regardait plus loin. « Même si j'ai de la terre dans les cheveux, ce qui n'arrivera jamais, je penserai à me mettre une fine couche de maquillage. » Belle face à la mort aurait pu être une de ses pensées, mais elle n'était pas tellement dans des idées noires... Donc, elle n'y pensa même pas. Tam était trop joyeuse et entraînante pour qu'elle ait des pensées pareils malgré la situation et le rationnement de la nourriture. Kassandra marchait en sautillant près de Tam qui s'arrêtait parfois pour faire des gestes exagérées. Ça appuyait les propos de la jeune tatouée, et ça lui donnait l'impression de danser. Elle était amusante. Par contre, la proposition qui vint en fin de conversation l'obligea à attraper le bras de Tam sans vraiment lui demander l'autorisation. Kassandra n'hésitait jamais à griller la distance qui la séparait de quelqu'un, surtout quand elle aimait. C'était presque si elle en avait oublié son air surpris par rapport à tous ces tatouages. « Vraiment ? » Dit elle en collant la jeune femme et en captant son regard. Elle cligna exagérément des yeux, alors qu'elle savait que la proposition était aussi un accord. Elle allait pouvoir utiliser le visage de la jolie vendeuse comme terrain de jeu. GÉNIAL. Ça faisait longtemps qu'elle n'avait pas maquiller quelqu'un à par elle ! « Si j'avais pu, j'aurai pu être maquilleuse pro... Ou coiffeuse. Enfin, j'me suis surtout dit que c'était encore plus difficile de percer dans ces domaines alors... Mais j'adorerai te maquiller ! Et... » Elle glissa ses mains dans les cheveux ondulés de la brune, les sépara, commença à faire de petites tresses comme si elle avait cinq ans et dit : « J'pourrais même m'amuser avec tes cheveux ? Y sont magnifiques, je suis presque jalouse. » Les siens étaient quand même tellement plus beaux. « J'crois qu'on a trouvé comment occuper nos journées toutes les deux. Ça devient tellement lourd cette tension dans le stade, tu trouves pas ? D'ailleurs, t'as toujours voulu être vendeuse de jeux vidéos ? »


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: I still believe [Tam]   Aujourd'hui à 4:09

Revenir en haut Aller en bas
 

I still believe [Tam]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-