Partagez | .
 

 First time together

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Auteur
Message
Hope S. Arlington
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 16/12/2014
Messages : 632
Age IRL : 23

MessageSujet: First time together    Sam 7 Nov 2015 - 11:35

Mon frère, vous savez où il est ?

Sautillant sur ses appuies devant le militaire qui lui avait permis de rentrer dans le stade, Hope sentit l'exaspération traverser le regard de l'homme. Encore plus lorsqu'elle l'attrapa par le bras en tirant dessus, ne manquant pas de le secouer en répétant cinquante fois la même phrase. Même Heather, derrière elle, ne savait plus du tout ou se mettre, même si elle comprenait parfaitement que ce que faisait sa meilleure amie était nécessaire pour obtenir une réponse. Cette dernière ne fut pas celle escomptée, puisque Hope se retrouva repoussée en arrière, les fesses par terre, avant que le militaire ne lui hurle presque dans les bronches :

On a pas le temps pour ça, alors allez retrouver votre place et foutez moi la paix !

L'homme fit volte-face en causant dans son talkie, tandis que Heather remettait son amie sur ses jambes.

Putain, souffla-t-elle en ravalant sa colère.

C'était un monde... Le comble du grand n'importe quoi. Elle ne demandait pas grand chose pourtant ! Pouffant une nouvelle fois d'exaspération, Hope tourna sur elle même en espérant pouvoir y voir la silhouette haute de son frangin. Mais pas une trace de Daryl. Et le pire dans tout ça, c'était que le stade en lui même pouvait accueillir près de cent milles personnes sans le moindre soucis, et qu'elle, elle était sur le point de chercher une aiguille dans une botte de foin. Elle ne savait même pas par où commencer... Elle avait fait toute cette route depuis Chicago jusqu'à Seattle pour se faire couper net tout près du but. Heather posa sa main sur son épaule en attrapant son sac à dos, lui lançant un regard compatissant. Encore un peu et Hope était sûre de se mettre à pleurer surtout devant la charge de travail qui l'attendait.

Tu peux aller mettre mon baluchon à sa place ? Je vais essayer de le trouver.
T'inquiète, je m'en charge.
On se rejoint à notre place, ok ?

Heather hocha la tête, et Hope prit la direction des gradins sans attendre de réponse vraiment. Son cœur battait à tout rompre alors qu'elle arriva au premier niveau en passant la lourde porte à battant. Devant elle ? Un spectacle indicible. Le stade était plein, oui. De gens qui grouillaient, de tentes qui servaient de refuge. Les gradins fourmillaient de vie, et le terrain en lui-même était utilisé par les militaires qui allaient et venaient sur la pelouse pour décharger des cargaisons ou ce genre de choses. C'était incroyable...

Pendant un bref instant, Hope en oublia ce qu'elle était venue faire ici. Daryl passa derrière ses pensées et tout le reste, parce qu'elle se rendit compte que la situation était pire que ce qu'elle imaginait. La route jusqu'à Seattle n'avait pas été une partie de plaisir, mais là... Dans quoi est-ce qu'elle s'engageait ? Dans quoi est-ce que le monde s'enfonçait, surtout ?

Elle descendit les marches en s'accrochant à la rambarde, retournant à niveau du terrain. Ses pieds foulèrent la pelouse lorsqu'elle passa par dessus l'une d'elle, se tournant enfin vers les gradins. Il y avait tellement de gens. Tellement... Et là-dedans se trouvait son frangin, la chair de sa chair, quelque part... S'il y était vraiment arrivé avec Emily ! C'était une option qu'elle n'avait pas arrêté d'envisager en voiture. Et s'il n'avait pas réussi ? Se passant une main sur le visage, elle poussa un long soupir en fronçant les sourcils. Se laisser aller à pleurer avant d'entamer le boulot, c'était pas son genre. Mais la fatigue de la route, le fait que les nuits avaient été très courtes ces derniers jours ou encore la peur qui lui tenait le ventre avec l'incompréhension de tout ça...

C'était dur de rester forte.

Tati ?

Une petite voix résonna et la sortit de sa torpeur. Hope se tourna. Regarda en haut, puis en bas, puis derrière elle alors que la question se répéta dans son champ d'écoute. Une petite voix qu'elle était certaine de connaître, et pas sûre d'imaginer.

Tati Hope? Répéta-t-elle alors qu'une petite silhouette perça sur la pelouse jusqu'à elle.

Vêtue d'un jean et d'un pull trop large, la petite tête blonde arriva en galopant dans sa direction, avant que l'adulte ne réalise vraiment. Emily était là. Et elle l'avait reconnu. Elle tenait un ballon dans ses mains qu'elle lança sur le sol avant de bondir dans ses bras :

Emily ! Emily, t'es là ! Oh bordel, c'est génial ! C'est génial !
Haha, t'as dit un gros mot, maman va pas être contente ! souffla l'enfant en se blottissant contre elle.

Tant pis. Elle gérerait Sally plus tard. C'était juste trop bien de revoir sa nièce en vie et en bonne santé...

Et pas toute seule visiblement ?




No it isn't
Please understand, this isn't just goodbye... This is I can't stand you, this is where the road crashed into the ocean, it rises all around me and now we're barely breathing a thousand faces we'll choose to ignore ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Joshua E. Arlington
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 67
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: First time together    Sam 7 Nov 2015 - 20:43

    Le temps au stade, c'était long. Il faut l'avouer, c'était horriblement long. Y'avait pas grand-chose à faire, on avait vite fait le tour de l'endroit. Ouais, il aurait pu essayer de discuter avec les gens, faire connaissance, mais quel interêt, là, tout de suite ? Combien de temps cette situation allait-elle durer ? Ils n'allaient pas rester ici toute leur vie quand même. Sa mère était fatiguée, et passait la plupart du temps allongée dans la tente qui leur avait été attribuée. Et puis elle portait le deuil, ce phénomène qu'il ne comprenait pas. Il préférait se réjouir de la vie qu'il avait eu plutôt que s'attrister encore et encore du fait qu'il soit mort. Alors oui, au début, il avait été triste, en colère même, que son père se soit éteint. Il avait encore besoin de lui, sa mère avait encore besoin de lui. Mais il n'était plus, et c'était quelque chose qui durerait éternellement. Aucune raison de s'apitoyer sur leur sort.

    Il était plus inquiet pour son frère et sa sœur. Comment était la situation pour eux ? Est ce qu'ils étaient en sûreté ? Est ce que sa sœur avait essayé de revenir vers Seattle ? Il les imaginait sur la route… Mais en même temps, il essayait de ne pas trop y penser non plus, pour ne pas se faire trop de mal.

    Enfin aujourd'hui, c'était un jour de beau temps. Et c'était plutôt rare, à Seattle. Alors il en profitait. Il faisait le tour du stade, tranquillement, jusqu'à croiser un petit minois qui lui fit bondir le coeur. Elle lui rappelait les enfants de son frère, et il eu un léger pincement en se souvenant qu'il ne les reverrai plus. L'enfant avait l'air enjouée, mais seule. Il ne voyait pas d'adulte autour d'elle, et elle semblait perdue dans la foule que représentait ce stade.

    - Hey, salut toi, comment tu t'appeles ?

    - Emily.

    - Tu es toute seule, Emily ? Tu veux jouer au ballon avec moi ?

    Sa conscience d'adulte lui martela l'esprit de toutes les images que pouvaient se faire les autres, en le voyant embarquer cette fillette sous pretexte d'aller jouer au ballon. Mais il s'en foutait. Tant qu'il pouvait rendre une enfant heureuse, c'était tout ce qui comptait pour lui. Aussi l'emmena-t-il jusqu'à son sac, et en tira son ballon de football US. Puis ils se trouvèrent un endroit un peu plus calme et aéré, pour se faire quelques passes.

    Mais soudain, l'enfant sembla fixer son regard derrière lui, et le dépassa en courant.

    - EMILY !

    Qu'est ce qui se passait ? Il prit sa suite, à pas plus rapide, presque en courant. Il fallait avouer que la petite courait vite, et qu'il avait presque du mal à la suivre. Il dût accélérer le pas encore un peu, avant de se stopper net. Emily s'était jetée dans les bras d'une jeune femme, visiblement sa tante. Alors là, il était sonné. Les retrouvailles étaient terriblement émouvantes, et il ne savait plus où se mettre. Il fit quelques pas de plus pour ramasser le ballon qu'elle avait jeté au sol, puis se redressa, pour faire face aux deux individus féminin, dont la fameuse tante.

    Ce qui se passa à ce moment là fut assez… Troublant et inexplicable pour lui. Soudainement, il se retrouvait sans voix. Le sourire de cette jeune femme était en train d'effacer chaque parcelle de journée sombre jusqu'à maintenant. Oh c'était pas la première fois qu'il craquait pour une nana hein, loin de là, et surement pas la derniere, pensa-t-il. Mais là. Elle lui coupait le souffle. Il dût pourtant bien se résoudre à ouvrir la bouche, ne serait-ce que pour se présenter.

    - Hum. Salut. Moi c'est Joshua. Mais tu peux m'appeller Josh. Emily m'appelle Josh. On jouait au ballon pour… Passer le temps….
Revenir en haut Aller en bas
Hope S. Arlington
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 16/12/2014
Messages : 632
Age IRL : 23

MessageSujet: Re: First time together    Sam 7 Nov 2015 - 21:33

Papa est avec toi ?

Emily secoua la tête. Lorsqu'elle avait entendu la voix grave la suivre ensuite, Hope avait eu l'espoir de voir Daryl, la talonner de près et la rattraper. Mais il n'en fut rien, il ne s'agissait pas de l'aîné des Cooper, mais plutôt d'un illustre inconnu que Hope ignora dans un premier temps. Trop occupée à enlacer la petite fille qui était pendue à son cou comme un petit singe, la brunette releva les yeux derrière elle finalement au bout d'un certain temps à sourire à s'en décrocher la mâchoire. C'était agréable de voir que malgré les événements, la petite avait gardé sa joie de vivre...

Quand Hope croisa le regard de celui qui se prénommait Joshua, elle fut tout d'abord distance. Le regardant de haut en bas en donnant l'impression de le mépriser alors qu'elle ne faisait que s'en méfier, elle se détendit légèrement pour avoir l'air aimable quand il lui annonça qu'il jouait simplement avec Emily. Se raclant la gorge, elle murmura à l'oreille de sa nièce :

C'est vrai ma puce, tu joues avec Joshua au ballon ?
Oui, il est gentil. Il m'a appris des trucs, tu veux que je te montre ?
Bien sûr ! Fit la jeune femme avec un grand sourire.

La déposant au sol, et la laissa prendre un peu de distance à regret. Retrouver cette petite source de bonheur, quelques secondes, lui avait fait du bien. Emily ici, ça voulait dire que son frère allait bien. Ça voulait dire que Daryl était là, parce qu'il ne serait jamais venu sans elle. Soulagée, Emily trotta quelques mètres plus loin, laissant l'occasion à la cadette des Cooper de se rapprocher du dernier venu.

Hope, fit-elle en lui tendant la main d'une manière très formelle.

Une vilaine habitude très probablement. Avec son métier, elle devait toujours être très sérieuse tout en étant accessible. Harvey, son patron, insistait beaucoup sur ce point. Maintenant, c'était comme une seconde peau chez elle, ou plus simplement une tenue qui la recouvrait quand elle se sentait en terrain pas tout à fait conquis. Là, au milieu d'un stade blindé, devant un illustre inconnu et sa nièce qui semblait totalement en confiance... Hope ne se sentait pas vraiment en terrain conquis. Elle avait tout à apprendre du coin et des habitudes de ceux qui deviendraient ses nouveaux voisins, bien loin de son appartement tout confort de Chicago...

Vu les tentes qui s'alignaient, le « tout confort » était bien loin d'être viable ici. Elle avait détesté le camping avec ses parents, et ça n'était pas au milieu de cent milles personnes qu'elle allait apprendre à l'aimer. Et le pire, c'était que tout ce qui se passait dehors lui semblait encore totalement abstrait, sinon très lointain, alors qu'elle en venait tout juste.

Josh, envoie le ballon ! Je vais le rattraper, tu vas voir ! Hurla Emily en sautillant les bras en l'air.

La gamine releva même les manches de son vêtement trop grand pour dévoiler ses petites mains. Elle se mit en position, laissant l'homme faire son lancé. Hope les admira, l'un comme l'autre, en restant spectatrice de ce qu'il se déroulait. Et puis, elle décida de se laisser aller, de se mettre en confiance. Si Emily se sentait bien, il n'y avait pas de raisons qu'il en soit autrement pour elle, n'est-ce pas ?

Puis, Joshua n'avait vraiment pas l'air méchant. Il regardait même la gamine avec une tendresse toute paternelle que Hope pouvait voir souvent dans les yeux de son frangin en observant sa fille. C'était donc qu'il était bien, assez pour pouvoir communiquer avec lui...

En fait, je viens vraiment juste d'arriver ici, et... Emily est ma nièce, voilà, commença-t-elle en gardant le sourire, un peu tâtonnante. Commencer avec les évidences, c'était une bonne idée, ça posait les bases : Tu es là tout seul ? Depuis longtemps ? Comment ça se passe ici, ça va ? Je veux dire... Comparer à dehors, tout ça...




No it isn't
Please understand, this isn't just goodbye... This is I can't stand you, this is where the road crashed into the ocean, it rises all around me and now we're barely breathing a thousand faces we'll choose to ignore ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Joshua E. Arlington
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 67
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: First time together    Lun 9 Nov 2015 - 15:41

    Il les laissait tranquille. Il ne voulait pas interferer dans des retrouvailles qu'il imaginait fortes en émotions. En fait, Joshua ne pouvait pas faire autrement que d'imaginer ce qu'il aurait ressenti lui même si c'était ses neveux ou nièces qui s'étaient élancés vers lui, leurs bouilles souriantes, les yeux remplis d'innocence. Tous ces enfants qui étaient là, dans ce stade, accompagnant leurs parents terrifiés, horrifiés, et qui, eux, du haut de leurs quelques années, ne comprenaient pas ce qui se passait dehors. Ne comprenait pas que les gens ne mourraient plus. Qu'il fallait se retrouver en sécurité pour survivre.

    Et il aimait ça, ils avaient un côté raffraîchissant, une candeur et une douceur qui tendaient à lui faire oublier un peu tout ce qui arrivait dans leurs vies. Alors là, tout de suite, le tableau de cette jeune femme enlaçant cette petite fille, avec autant d'amour et de joie que ce qu'elles pouvaient s'en donner, cette image brûlait son coeur. Ouaip. Son petit coeur de pierre fondait complètement en voyant ça.

    Il n'était plus vraiment ouvert à ce qui se passait d'autre. D'ailleurs, il ne se rendit même pas compte qu'elles s'étaient détachées l'une de l'autre, et que la petite demoiselle s'était éloignée de quelques foulées, tournée vers lui, remontant ses manches pour libérer ses mimines. Il finit par la capter lorsqu'elle hurla en sa direction. Lancer le ballon. Ah oui ! Il l'avait dans les mains. Détachant son regard de la brunette, il le reporta sur Emily.

    Il prit sa position lui aussi, prêt à lancer, le regard fixé sur l'enfant. Puis il effectua son lancer, le bras ferme et en avant, tout en donnant une impulsion douce pour qu'elle puisse le rattraper assez facilement. Ce qu'elle fit, et il se laissa entraîner par son rire. Gardant un œil sur la petite qui revenait vers eux, il se tourna vers Hope, à qui il adressa un sourire doux.

    - Oh j'avais bien cru comprendre qu'il y avait un lien familial entre vous deux… Dit-il en riant. J'suis là avec ma mère. Mon père est… Hum… Bref, y'a pas longtemps, mes frères et sœur sont loin, du coup j'veille sur elle, tu vois. Elle est importante la maternelle. Ici c'est… Honnêtement ? On se fait chier, un peu. Mais j'imagine que c'est mieux que d'être coincés dehors, pas vrai ?



Revenir en haut Aller en bas
Hope S. Arlington
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 16/12/2014
Messages : 632
Age IRL : 23

MessageSujet: Re: First time together    Ven 20 Nov 2015 - 12:31

Hope enregistra toutes les informations que Joshua daigna bien lui donner. Elle comprit à mi-mot que le père de l'homme n'avait pas survécu, qu'il était mort, et qu'il n'était là qu'avec sa mère. Ses frères et sœurs étant loin, c'était lui qui prenait soin de la dernière personne de sa famille encore proche de lui. Elle eut un petit sourire triste, comme pour se montrer compatissante, et ne put s'empêcher de lui demander :

Tu as eu des nouvelles d'eux ? fit-elle en parlant de ses frères et sœurs.

Sans savoir combien ils étaient ni où ils étaient, elle avait de la peine pour lui. Être si proche de retrouver Daryl après toutes ces semaines intenses la rendait toute chose. Elle avait l'impression que son cœur allait exploser, et se demandait sérieusement comment elle arrivait à tenir aussi longtemps sans se mettre à courir en direction de son aîné. La conversation du dehors vint sur le tapis, et Hope pinça les lèvres. En rentrant dans Seattle, Heather et elle étaient tombés sur un convoi de militaire qui les avait mises dans leur gros camion en leur sommant de leur obéir, qu'ils allaient les amener en sécurité. Ils l'avaient fait... Mais ce qu'il se passait en dehors de ces murs étaient parfaitement indescriptible...

Je viens juste d'arriver alors mieux, je sais pas. Ça peut qu'être mieux, je pense, souffla-t-elle en croisant les bras sur sa poitrine, comme pour se protéger. On était dehors il y a quelques heures encore avec Heather... Ma meilleure amie... Et... C'est indescriptible. Je crois qu'on a de la chance d'être ici.

Elle le pensait, sincèrement. Parce qu'à faire la route depuis Chicago, elle avait eu le temps de voir des choses qu'elle considérait encore comme parfaitement « confuses ». Hope n'arrivait pas à mettre des mots sur ce qu'elle avait pu observer malgré elle. Des morts ? Étaient-ils vraiment morts ? Elle se souvint d'une scène, à son départ de Chicago, ou un homme s'était jeté sous ses roues, le sang déjà aux lèvres en tentant de passer à travers le par-brise. Elle se souvint des cris qu'elle avait poussé en sommant Heather de le faire partir, en activant méthodiquement les essuie-glaces, comme si ça pouvait changer quoique ce soit. Par miracle, elles s'en étaient défaits. Mais elle restait parfaitement horrifié...

Puis, c'est le temps qu'ils maîtrisent ce qu'il se passe dehors. C'est qu'une question de semaines je pense. D'ici là... ça s'arrangera, j'en suis sûre.

Il lui fallait être confiante. Surtout que Emily venait tout juste de revenir dans leurs jambes, rendant son ballon à Joshua. Elle attrapa la main de Hope avant de lui demander d'une petite voix douce :

Tu veux aller voir papa ?
Oui, j'aimerais beaucoup ! souffla la brune en sentant son cœur battre très fort.
Alors suis-moi !

Emily prit de l'avance en sautillant, tandis que Hope se tourna vers Joshua pour lui demander :

Tu viens ? T'as le droit à une place pas loin d'eux non ? Pour avoir trouvé Emily, j'imagine... Elle eut à peine le temps d'esquisser un sourire que sa nièce les avait déjà distancé tous les deux, et qu'elle fut contrainte de l'appeler : Va pas trop vite, Emily !

La gosse lui fit un geste de la main pour lui sommer de se dépêcher. Digne de son père. Elle devait d'ailleurs avoir simplement hâte de voir Daryl heureux de retrouver sa sœur. Et puis paradoxalement, demander à Josh de la suivre, c'était aussi un moyen de s'assurer de ne pas se retrouver toute seule à un moment donné. Elle allait voir son frangin. Avec ce qu'elle avait vécu dehors, c'était inespéré, et parfaitement étrange, et elle n'était pas sûre de réaliser. Mais elle allait revoir Daryl...

Elle n'a pas l'air de s'ennuyer ici, si tu veux mon avis, fit Hope en haussant les épaules, un petit sourire sur le visage. Ça fait combien de temps que tu es là, avec ta mère ?




No it isn't
Please understand, this isn't just goodbye... This is I can't stand you, this is where the road crashed into the ocean, it rises all around me and now we're barely breathing a thousand faces we'll choose to ignore ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Joshua E. Arlington
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 67
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: First time together    Dim 22 Nov 2015 - 12:02

    Joshua sembla se renfrogner, l'espace de quelques secondes.

    - Des nouvelles de mes frangins ?

    Il soupira, et de sa main droite vint se gratter l'arrière de la tête, une petite moue sur les lèvres, le genre d'attitude qui faisait toujours ou presque craquer les nanas qui s'adressaient à lui. Pourtant ce n'était pas le but, là, mais elle touchait à une corde sensible en se questionnant sur sa famille. Après tout, non, il n'avait pas de nouvelles, et il commençait plus que fortement à s'inquiéter pour eux, mais essayait, au quotidien de ne pas le montrer, pour ne pas inquiéter sa mère plus qu'il ne le fallait déjà. Elle avait déjà perdu son mari, et était bien trop bouleversée par la situation, pour ne pas en rajouter en plus.

    Non, ça, c'était hors de question.

    - J'en ai perdu un. Ça je le sais. Lui et sa famille, une histoire bizarre de grippe qui, vu les évènements actuels, me fait fortement penser que c'était pas juste une simple maladie virale, si tu vois ce que je veux dire. Ma frangine, on a pas réussi à la joindre, j'espère qu'elle s'en est sortie, qu'elle est en sécurité, avec son mec – même si je l'aime pas lui, j'aimerai bien qu'elle soit pas seule dans ce merdier tu vois. Et mon autre frère… Il est au Japon. Peut etre que là bas, ils sont épargnés ? Je rêve là, pas vrai ?

    A nouveau, un petit sourire gêné s'installa sur ses lèvres. Clairement, il rêvait, mais est ce qu'on pouvait vraiment le blâmer d'espérer que sa famille soit saine et sauve ? C'était humain, c'était louable même, de réussir à garder un peu d'espoir dans la noirceur de ces jours là. Il planta son regard sur Hope, décidant de ne pas la lâcher des yeux tant qu'elle lui parlerait. Jusque là, il avait évité de se mêler à la population du stade, mais là, il avait envie de converser avec elle. Elle ne lui semblait pas fragile comme d'autres, et pas chiante non plus. Ouais, c'était quelqu'un avec qui il pourrait sans doute s'entendre.

    Elle lui parlait de l'extérieur. Visiblement, ça ne s'était pas arrangé depuis les quelques jours qu'ils étaient là. Si elle parlait d'indescriptible, c'est que ça l'était vraiment sans doute… Quelques semaines… Il sentait bien qu'elle avait dit ça pour se rassurer, et aussi pour ne pas inquiéter la petite bouille qui les avait rejoint. Il le savait, parce qu'il avait le même ton lorsqu'il essayait de rassurer sa mère, alors que lui même n'en était pas convaincu du tout. Lorsque l'armée descendait dans les rues, et ramassait les gens pour les parquer, c'est qu'eux-mêmes ne savaient pas vraiment comment gérer la situation, pas vrai ?

    Hope se tourna vers lui, demandant s'il voulait les accompagner pour rencontrer le père d'Emily – qui était donc le frère d'Hope, s'il suivait bien –. Il acquiesca. Il n'était pas sûr de voir le faire, mais il n'avait pas envie de la laisser. Et si il n'était pas là, parti dans le stade à la recherche de sa fille ? Non, il ne voulait pas qu'elle se retrouve seule, et triste et tout ça. Pourquoi ? Après tout il ne la connaissait que depuis quelques minutes, c'était juste ridicule, absolument ridicule, mais il ne pouvait s'en empêcher.

    - C'est une vraie pile, cette enfant. Vous deviez pas vous ennuyer pendant les réunions de famille...

    Lui-même se rappelait les Thanksgiving, les Noël passer avec ses neveux et nièces, qui couraient partout, jouaient, se coursaient dans le jardin en poussant de grands cris. Devoir se déguiser en gros bonhomme rouge et blanc pour faire rire les gamins… Il adorait ça, et ça lui manquait. Et bizarrement au fond de lui, il savait que ça allait lui manquer pendant longtemps. Il avait perdu les neveux qu'il avait déjà, et avait la désagréable impression qu'il n'en connaitrait jamais d'autres.

    - Ca fait quelques jours à peine. Mais elle est très fatiguée. C'est pas une vieille femme non plus, mais elle a été pas mal éprouvée ces dernières années, et elle a vieilli d'un coup.

    Il semblait peiné. Il avait déjà vu la maladie et la déchéance de son père, et il ne voulait pas, surtout pas voir sa mère prendre le même chemin. Jetant un coup d'oeil autour de lui, il repérait où ils étaient dans le stade, histoire de retrouver le chemin du retour. C'était pas si loin que ça, mais vu l'ampleur de la population, il valait mieux se méfier.

    - Bon et la prochaine fois, c'est toi qui passe chez moi !

    Oui, parce que chassez le naturel, il revient au galop, et que son sourire charmeur se glissa jusqu'à Hope.

Revenir en haut Aller en bas
Hope S. Arlington
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 16/12/2014
Messages : 632
Age IRL : 23

MessageSujet: Re: First time together    Dim 22 Nov 2015 - 12:53

C’était le sujet sensible, et Hope s’en rendit immédiatement compte. Elle regretta amèrement ses paroles, avant de se rassurer en se disant que finalement, il valait mieux être fixé sur ça que faire une bourde à un moment. Et vu que Joshua était dans l’incertitude pour deux d’entre eux, maintenir l’espoir qu’ils se portaient bien était un bas pour rester accrocher à quelque chose de viable. En ces temps troublés, pour Hope, espérer était tout ce qui pouvait maintenir une civilisation soudée, durable,… Elle lui fit un sourire confiant, avant de secouer la tête. Rêvait-il ? Probablement. Mais elle préféra se dire qu’en fait, il y avait une chance, même infime que ça soit vrai. Peut-être que le japon allait très bien. Peut-être que sa sœur était en sécurité. Et qu’il n’avait aucune raison de s’en faire.

Elle qui venait du dehors, et qui avait vu des choses inédites parmi les survivants du campement, elle gardait espoir dieu savait comment.

Poussant un petit soupir, elle prit la direction qu’empruntait Emily, la gardant à l’œil pour ne pas la voir disparaitre. Ils devaient rejoindre les gradins de ce qu’elle comprit. Et la réflexion de Joshua lui arracha un sourire amusé. Elle releva le nez vers Joshua :

Figure toi que ça n’était pas vraiment elle qui mettait l’animation à la maison, fit-elle avec un petit rire. Mon frère et moi étions bien plus doués. Du coup, elle a appris à bonne école pour le reste !

Les Noël dans la famille Cooper étaient sans doute les meilleurs et les plus animés du voisinage. Entre les cris de Hope et les rires de Daryl, les commentaires d’Emily au milieu et les réflexions des parents, l’intervention des pièces rapportées… Toutes ces soirées resteraient de très bons souvenirs, et avec la mort de ses parents qui lui revint en mémoire survenue quelques semaines plus tôt, elle se sentit soudainement comme vidée de ses forces. Son regard se ferma, ses yeux manquèrent de s’embuer, elle préféra immédiatement se concentrer sur autre chose :

Si tu as besoin d’aide pour quelque chose, je suis là… Souffla-t-elle doucement pour que seul lui puisse l’entendre avant de se justifier : Je veux dire, tu t’es occupé de distraire Emily un peu, tu peux compter sur moi en retour. C’est normal.

Histoire d’établir des relations de bons voisinages… Puis, la déclaration de Joshua la coupa net : Elle releva le nez vers lui immédiatement, arquant un sourcil surpris. Chez lui ? Etait-ce une invitation sérieuse cachée sous de l’humour ? Elle haussa les épaules avant de capter son sourire charmeur qui ne manqua pas de la faire rire doucement. Bon sang, des comme lui, elle n’était pas sûre d’en avoir déjà croisé. Et elle devait admettre qu’il ne perdait pas le nord. Et qu’elle n’était pas non plus totalement insensible. Mais toute juste arrivée dans le coin, prête à retrouver Daryl, à s’installer pour au moins plusieurs semaines dans un campement difficile… Elle n’était pas certaine de vraiment savoir si elle était dans le juste ou pas. Et puis… Qu’est-ce que ça disait sur lui, surtout ?

Je rêve ou tu me dragues ? Demanda-t-elle de but en blanc.

Sans pouvoir s’empêcher de sourire un peu bêtement. Elle baissa la tête vers ses frusques avant de lâcher :

Parce que si oui, je suis pas sûre d’avoir amené dans mes valises de quoi être vraiment présentable.

Elle eut un petit rire en atteignant les escaliers, tandis que Emily se retournait plus loin pour voir ce qu’elle faisait, et qu’elle lui fit un signe de la main pour lui dire qu’elle était toujours là. La petite blonde continua tout droit en trottinant joyeusement, tandis qu’elle souffla à Joshua :

Et surtout, mon frère est dans le coin…

Hope lui fit un clin d’œil complice avant de prendre un peu d’avance. Emily commençait à vraiment tracer, et elle ne voulait pas la perdre de vue.




No it isn't
Please understand, this isn't just goodbye... This is I can't stand you, this is where the road crashed into the ocean, it rises all around me and now we're barely breathing a thousand faces we'll choose to ignore ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: First time together    Aujourd'hui à 15:04

Revenir en haut Aller en bas
 

First time together

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin
» Choucroute time !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-