Partagez | .
 

 I'm Just Fine ★ Nara S. Turner

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Auteur
Message
Tamara C. Kroeger
Tam Capone
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 832
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: I'm Just Fine ★ Nara S. Turner   Jeu 19 Nov 2015 - 15:54


I'm Just Fine.
PV : Nara S. Turner

D’après Nara j’apprécierais énormément Buzz. Je n’allais pas mettre sa parole en doute, je lui souriais en retour tout en hochant la tête. Je l’imaginais ressemblant à un de ses chanteurs de rock un peu underground. Il ne devait certainement pas ressembler à ça, mais j’aime bien me faire une image mentale des gens qui m’entoure. Souvent elle ne ressemble pas du tout à la réalité, mais ça m’aide à me rappeler d’eux. C’est une sorte de pense-bête qui je l’avoue est un peu étrange. « Je ne demande que ça ! Entre tatouer c’est une évidence. » Je rigolais avec un peu plus de liberté, je n’avais pas l’intention de lui piquer son ami, il ne m’intéressait pas.

Je ne suis pas chiante comme fille et je m’adapte à toutes les situations sans broncher. « Ne t’inquiète pas, je ne te volerais pas ton pote. J’ai déjà le mien. » J’avais presque l’impression qu’on parlait comme si on était de couple alors que ce n’était pas du tout le cas. Par moment, j’ai l’impression qu’on est vraiment étrange.

J’écoutais attentivement le récit de Nara tout en l’observant pendant qu’elle me narrait son histoire, elle semblait à la fois touchée et détachée de me le raconter. Comme si elle savait que c’était une histoire passée et que jamais plus elle ne pourrait profiter de son ancienne vie. Je trouvais que c’était vraiment noble de sa part de réagir de la sorte. J’avais fait une croix sur le passé également, mais depuis bien longtemps et j’avais eu du mal à l’accepter au début. « Ton père était peintre ? Ce ne doit vraiment pas être un métier facile. Surtout pour élever une petite fille. Je suis sûr qu’il a du faire des choix assez compliqués pour conjuguer vie de famille et professionnelle. » Je ne savais pas vraiment ce que ça représentait en vrai, mais si c’était proche de ce que les films nous montraient, je ne l’enviais vraiment pas. J’avais eu une enfance bien plus simple de mon côté.

Avoir un plan B ? Pour cela, il faudrait déjà avoir un objectif dans la vie. Nous avions passé notre temps à vivre au jour le jour sans nous soucier de demain alors avoir un plan B faut pas rêver non plus. « Absolument pas ! On n’a jamais pensé à plus loin que demain. Alors, avoir un objectif plus lointain de survie autant dire que c’est impossible. Par contre on a hésité à venir ici, enfin surtout Dante, mais j’ai fini par le convaincre qu’on serait en sécurité et qu’on pourrait dormir sur nos deux oreilles alors il a accepté.» On aurait pu faire en sorte de retourner au Canada dans nos anciennes maisons, retrouver les vestiges de nos anciennes vies et lui revoir sa sœur comme il lui avait promis.

Elle avait plus de chance que moi concernant ses occupations. Avant ça, je passais la plupart de mon temps libre en ligne à jouer en réseau autant dire que ce n’est pas génial de reproduire la même chose ici. « Je n’ai pas énormément de choses à faire, j’aimerais beaucoup organiser une partie de roleplay papier, mais je n’ai pas assez de volontaires. Sinon je dessine un peu quand ça me prend, mais je n’ai pas beaucoup de motivation à l’heure actuelle. » Se sentir enfermé à longueur de temps n’est clairement pas la meilleure motivation pour dessiner des œuvres d’art. C’est vrai que se dépenser physiquement ferait du bien.

Je regardais mes New Rock à talon d’un air dubitatif. Je n’avais certainement pas les chaussures les plus adéquates pour courir et n’avais même pas pensé à prendre des changes. J’avais presque envie d’organiser un concours sportif pour permettre aux gens de dépenser leurs trop-pleins d’énergie, mais qui pourrait les suivre? « J’aimerais beaucoup courir. On pourrait peut-être faire des tours de stade sans grande difficulté, peut-être qu’on nous prendra pour des folles… » J’affichais un sourire enchanté à cette idée.

J’avais l’habitude d’être traité différemment des autres et la provocation était devenue une de mes armes favorites, j’en usais et en abusait à longueur de temps. « Tu sais quoi promis la prochaine fois que j’ai du temps libre je te les apporte. Ce qui implique que ce sera demain parce que du temps libre on a que ça ici ! » J’avais la flemme de bouger mon cul aujourd’hui alors la prochaine fois me parait être un bon compris.



★ The Heart Is An Organ Of Fire ★

Mes AnnexesJ'écris en #ccff99

Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Nara S. Turner
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 335
Age IRL : 22

MessageSujet: #BF6274   Jeu 19 Nov 2015 - 22:41

I'm Just Fine | Pv. Tamara C. Kroeger

Nara souriait davantage, à mesure qu’elle discutait avec Tamriel. Elle n’était pas spécialement possessive, mais peut-être que ce risque que Buzz trouve Tam à son goût lui avait traversé l’esprit. Alors, qu’elle lui précise qu’elle ne comptait pas le lui prendre, cela la mettait encore plus à l’aise. Il y avait bien des choses que Nara n’arrivait pas à s’avouer. Elle n’arrivait pas à s’avouer en colère contre les autres humains, contre les actes qui dégradaient la Terre, et elle était persuadée que cela avait contribué au développement de la bactérie, le virus, n’importe quelle chose chimique qui avait fait de ce monde un monde peuplé de morts-vivants dénués de toute humanité. Nara essayait de ne pas penser à ça, et c’était contenté de hocher la tête à Tam, un sourire aux lèvres.

Quand Nara avait raconté son histoire à Tamriel, elle avait vraiment l’impression de se confier à une amie. Peut-être qu’elle s’emballait trop vite, mais Nara était sociable et surtout très conciliante, elle trouvait la plupart du temps, des qualités dans n’importe quel individu. Tamriel cita une « vie de famille » qui fit sourire Nara. Un sourire en coin à l’arrière-goût désagréable. Elle ne pouvait pas donner de crédit à sa mère, qui avait trouvé l’herbe plus verte très loin d’elle et de son père. La jeune femme se contenta de hausser les épaules : « Y avait pas de vie de famille. Ca va de pair avec la vie d’artiste, c’est pas plus mal. Y avait que lui et moi. » Pas besoin d’épiloguer sur le sujet, ça n’était pas nécessaire. Sa mère était loin, peut-être à l’abri de cette épidémie, peut-être en son cœur, Nara ne le savait pas et s’en fichait pas mal, finalement.

Parler de la survie était nettement plus intéressant. Nettement plus logique également. Il était essentielle de penser à sa propre survie, et pas seulement à ce campement qui avait été instauré dans la panique, comme le pensait Nara. De toute évidence, personne ne savait comment gérer ça. Personne ne savait ce qui avait été donné comme ordre depuis la sorte de mise en quarantaine. Personne ne savait quoi faire face à cette horreur. Tamriel confiait à la jeune chercheuse qu’elle ne savait pas vraiment de quoi seraient fait les prochains jours. Qu’il fallait évoluer au jour le jour.

Nara était habituée à improviser, elle avait toujours fait avec, mais elle aurait aimé trouver un refuge très vite, à défaut d’une solution. Cet endroit convenait pour le moment. « On verra bien par la suite si ça pose problème ici. Ils nous ont empaqueté là l’dans comme des autruches le temps de voir si la situation se calme. » Nara se pencha un peu plus vers Tamriel, un regard un peu plus sérieux le temps d’une remarque : « Si tu veux mon avis, ça va aller en s’empirant. »

Tamriel semblait passionnée à l’idée de se divertir, en attendant que le temps passe, ce qui était tout naturel. Elle voulait peut-être aussi mettre un peu de côté les horreurs de l’Apocalypse, ce que Nara comprenait tout aussi bien. Elle hocha la tête avec un sourire et haussa les sourcils, alertée par ce qu’elle venait de lui dire. « Eh ! Pourquoi pas ? Buzz et moi on serait partant pour faire du RPG papier ! Ça doit faire des millénaires qu’on en a pas fait ! » S’exclama Nara avant de rire, une bonne humeur contagieuse. Cela faisait nettement plus de bien de parler de ce genre de chose plutôt que des horreurs de la survie, même si cela était indispensable. « On pourrait courir, après tout c’est un stade. J’ai toujours aimé ça. Mais… » Nara baissa les yeux vers les chaussures de son amie, un sourire en coin légèrement taquin : « C’est pas vraiment la paire qu’il te faut ! » Nara plissait ses petits yeux noirs, un rire complice résonnant aux alentours de leur position.

« Tu peux venir me voir quand tu veux, ça me fait plaisir de parler et de faire de bonnes rencontres ici. Ca fait passer la pilule plus facilement. » Avoua Nara en hochant la tête, sincère.


"Si la pierre coupée coupe la main,
elle doit pouvoir aussi couper autre chose."


   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
http://fanficamplificatum.blogspot.fr/
Tamara C. Kroeger
Tam Capone
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 832
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: I'm Just Fine ★ Nara S. Turner   Ven 20 Nov 2015 - 18:21


I'm Just Fine.
PV : Nara S. Turner

Vivre au jour le jour c’était clairement mon crédo. Je sentais une pointe d’amertume dans sa voix. Peut-être qu’elle aurait aimé que je pouvais lui apporter une solution. Ne connaissant pas les environs je n’en avais simplement aucune. Je ne me formalise pas là-dessus. Après tout c’est qu’un petit détaille. Je préfère rebondir sur son expression qui me faisait sourire. « Empaqueté comme des autruches ? J’aime bien l’expression. Je la noterais dans un coin et essayerais de la ressortir à l’occasion en tout cas je l’adore ! Ma chéwie, elle est manifaike ! » Toujours voir le côté positif et rire de tout c’était également quelque chose que j’aimais faire. Même si Nara annoncé que ça serait pire dans les prochains jours. Après tout je le savais aussi secrètement sans me l’avouer.

Je préférais rester dans le déni, mais elle venait de me mettre une claque, en me secouant dans tous les sens et en me criant dans les oreilles demain ça sera pire. Je ne lui en voulais pas, par moment j’avais besoin qu’on m’aide à regarder la vérité en face. C’est important dans la vie de tous les jours je le sais parfaitement, mais une force obscure m’en empêche. C’est frustrant et horrible, mais je fais avec et garde mon sourire sur le visage. « Je le sais, et le problème c’est qu’on ne peut rien y faire a par attendre que ça nous tombe dessus. » Je soupirais en prononçant ses mots, plus parce que le monde m’exaspérait qu’autre chose.

J’étais contente de pouvoir avoir deux joueurs de plus dans ma folle aventure. Mon cerveau était déjà en train de construire une histoire et les idées fusées, certaine était bonne d’autre moins. J’en parlerais avec Dante. Je suis sûr qu’il voudra se joindre à nous. « Sérieux ? Mais c’est génial. Je suis partante à cent mille pour cent. J’en parlerai à Dante on sera quatre, mais il manquerait au moins une personne pour avoir un groupe normalement constituer. Bon j’ai uniquement quelques dés, mais j’en ai uniquement de 6 et 10 mais on fera avec je pense. Faudra qu’on définisse le thème pour que je fasse un scénario. » J’étais bien plus excité qu’une puce a cette idée. Le roleplay était vraiment important pour moi. C’était une des rares choses qu’on ne pouvait pas m’enlever.

Elle regarda alors mes pieds et se moquait de moi. C’est vrai que j’aurais pu prévoir d’autre chaussure, mais bon je suis un peu bête et je l’assume. J’avais un attachement bien trop important avec ces chaussures, je n’arrivais pas à me résoudre à les laisser derrière moi, mais comme c’était des talons pratiques je pouvais me le permettre surtout que j’avais l’habitude de les porter. « Tu sais, je pense que je pourrais me trouver des chaussures dans le coin. C’est un stade, il doit bien y avoir une caisse à vêtement trouvé. Vu que j’ai une pointure standard je trouverais peut être chaussures à mon pied et si elles sont un peu grandes tant pis. » Je partirais rapidement à la recherche de chaussure. Le sport c’est important surtout si on doit s’échapper d’ici dans un futur proche.

Elle me disait que je pourrais venir l’embêtait n’importe quand ! C’était super touchant. Je la regardais avec un sourire avant de lui faire un bisou sur la joue. « Merci c’est pareilles pour toi ! Par contre je vais te laisser. Dante doit être réveillé maintenant et je n’ai pas envie qu’il retourne le stade pour me retrouver. J’espère que je pourrais voir Buzz la prochaine fois que je te croiserai. » Je préférais d’abord parler de son existence à Dante avant de lui présenter et je suppose qu’il en était de même pour elle est Buzz. C’est le cœur léger et un sourire sur le visage que je retourne voir mon meilleur ami qui semble réveillé maintenant.



★ The Heart Is An Organ Of Fire ★

Mes AnnexesJ'écris en #ccff99

Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: I'm Just Fine ★ Nara S. Turner   Aujourd'hui à 2:03

Revenir en haut Aller en bas
 

I'm Just Fine ★ Nara S. Turner

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» Maison de Nara
» Ike Turner est mort !
» Tarte fine abricots/frangipane
» Caaat powaaaaaaaa! /ZBAF/ Prèz' de Fine Patte :
» Nathan Turner (kit)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-