Partagez | .
 

 CONTEXTE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
Fondateur
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 02/01/2013
Messages : 690
Age IRL : 28

MessageSujet: CONTEXTE   Sam 31 Oct 2015 - 15:00




CONTEXTE
the dead are walking


Avez vous vu cette personne ? Elise Matthew, 35 ans. Taille moyenne, cheveux bruns, yeux verts. Si vous avez la moindre information, merci de contacter la police de Seattle.

Ce genre d'alerte devient de plus en plus fréquentes dans la cité d'émeraude. Depuis début septembre, des informations étranges parviennent aux habitants. Une rumeur de nouveau virus similaire à la grippe, bien que plus virulent, court les rues comme la panique qui monte crescendo. Certes, des vaccins ont été mis à disposition pour éviter l'infection mais un sentiment d'angoisse tient le ventre des civils de Seattle. Les média passent en boucle de nombreuses manifestations violentes en ville tandis que des policiers sont surpris à tirer à vue sur des passants désarmés à l'attitude inexplicable. Parfois, les victimes sont criblées de balles mais continuent d'avancer de leur démarche maladroite. La foule s'inquiète, s'insurge, et la crise démarre. Incompréhension, colère, peur sont les nouveaux maîtres mots. Seattle est en ébullition. Rien ne semble logique dans ces émeutes où chacun décide de prendre les armes ou de s'enfuir face à la police. Le centre ville est déserté de certains qui préfèrent se barricader en attendant que les choses se calment, se forçant à ne pas entendre les cris, les coups de feu pour garder ce qui leur reste de foi. Seattle donne l'impression d'être à feu et à sang. Seattle est à feu et à sang. La nuit, certaines personnes déambulent dans les rues, agressives, attaquant les premiers passants à leur portée. Les informations ne cessent de diffuser des images sans donner de réelles explications. Ils martèlent simplement à la population inquiète de rester enfermée, à l'abri de toute personne semblant malade. Malade de quoi ? Personne ne le sait vraiment.

Seattle a peur. Seattle change.

Le doute s'insinue comme un poison dans les veines des habitants. Des disparitions, encore. Des morts, encore. Braquages, vols, agressions, pillages et violences rythment le quotidien de la ville, autrefois calme, alors que le monde semble devenir fou. À nouveau, des disparitions, des mises en garde... Même le gouvernement semble perdu malgré son entêtement à assurer que tout est sous contrôle. Pourtant, sans que le peuple des Etats-Unis soit mis au courant, plus rien n'est sous contrôle. Ce fameux virus reste inconnu des plus grands scientifiques et malgré leurs recherches, ils s'avèrent incapables de trouver une explication sur son origine ou d'expliquer sa propagation fulgurante. Le nombre d'infectés ne cesse de croître, et des créatures agressives et visiblement insensibles à la douleur hantent les rues. Des gens physiquement morts, qui pourtant, défiant toute logique, reviennent hanter les vivants.

Face à l'incapacité du gouvernement à contrôler la situation, la loi martiale est désormais instaurée. Les forces armées sont réquisitionnées et diverses interventions sont lancées à travers le pays pour sécuriser les grandes villes. À Seattle, c'est l'opération Emerald Freedom qui est mise en place. Officiellement, son but est simple : contenir les émeutes et protéger les civils des affrontements. Officieusement, les militaires sont avant tout là pour gérer du mieux possible l'infection. Rapidement, les nouvelles autorités en place invitent la population à quitter leurs habitations, désormais jugées trop dangereuses, pour rejoindre les camps de réfugiés établis dans chacun des grands districts de la ville. Sous l'affluence des citoyens, l'admission dans ces zones sécurisées se fait de plus en plus en stricte. Ainsi, des veines de survivants commencent à se former autours du cœur agonisant de la cité d'émeraude, rejoignant le camps le plus proche de chez eux. L'opération Emerald Freedom établie son QG dans un des lycées de la ville, le Garfield High School, tandis qu'une unité secondaire de plus petite taille prend possession du stade Century Link Field.

Un silence inquiétant règne dans la cité d'émeraude et le seul écho de son bourdonnement d'autrefois, ce sont les bruits des hélicoptères survolant la ville, dans l'espoir de retrouver d'éventuels survivants. Leur succès est quasiment inexistant. Des gens qui peuplaient les rues grouillantes de Seattle autrefois, il ne reste désormais que leurs sourires sur le papier défraîchi des affiches qui clament leur disparition.

Le monde a changé. Seattle ne sera plus jamais la même. Désormais, la survie est de prime. L'humanité souffre, elle agonise. Et son dernier souffle réside dans ceux qui tentent de trouver un moyen de s'en sortir. Amis, familles, voisins... Ils n'existent plus vraiment, chacun cherchant à s'en sortir par tous les moyens possibles. Amis ou ennemis ? La ligne est indéfinie, plus floue que jamais. La survie était le quotidien des premiers Hommes, et elle est désormais la vôtre.

Seattle a changé. Certaines choses ne changeront cependant plus jamais.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com
 

CONTEXTE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Contexte # Dans quel contexte vivons nous ?
» Contexte évolutif
» Contexte de Nox Aeterna
» Contexte One Piece Requiem
» Le Contexte du RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Règles et Informations :: Règlement et Contexte-