The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- And I've learned that Home isn't a place, it's a feeling || Connor -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joséphine Duprès
Survivor
Joséphine Duprès
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 2384
MessageSujet: And I've learned that Home isn't a place, it's a feeling || Connor   And I've learned that Home isn't a place, it's a feeling || Connor EmptyLun 28 Déc 2020 - 18:58
Gemma était intarissable. Comme bien souvent, certes, mais là, c’était encore pire que d’habitude, à tel point que Joséphine craignait qu’elle finisse par se faire un nœud à la langue à force de parler autant, et aussi vite, un trait qu’elle avait hérité d’elle. Avec force de détails, la mini brune lui détailla son Noël à la Distillerie, avec les Exilés et les Expendables, les cadeaux qu’elle avait reçu, sa nouvelle copine Ava, beaucoup d’informations, trop d’ailleurs, même si l’hispanique tentait de suivre avec attention, le petit corps de la fillette lové contre elle dans le canapé, sous ce plaid épais qui les couvrait. Les doigts fins de la pompier glissaient dans les cheveux de la fillette, grimaçant à chaque fois qu’elle tombait sur une mèche brûlée, un accident de fer à lisser lui avait-on raconté, alors que régulièrement le nez de Joséphine allait se perdre dans la chevelure brune, humant cette douce odeur qui lui manquait quand la fillette n’était pas là.

Cela faisait quelques semaines que les parents de Gemma avaient instauré ce système de garde partagée, la gamine passant les semaines paires à Nisqually avec sa mère, et les semaines impaires à la distillerie, avec son père. Et si techniquement c’était à Joséphine d’avoir sa fille cette semaine, Noël et l’anniversaire d’Isha avaient un peu bousculé le calendrier, la pompier proposant de bon cœur à son ex d’avoir leur fille pour ces deux jours-là. Il était donc venu la récupérer à Tacoma, Gemma armée de son petit sac à dos contenant ses affaires, et les cadeaux pour son père. Joey passait cette soirée avec sa fille, puis elle resterait de nouveau une semaine avec son père, une séparation qui serrait d’avance le cœur de la jeune mère. Ces derniers temps, la pompier se sentait étrangement à fleur de peau, les nerfs à vif, comme si tout ce qu’elle ressentait était amplifié, décuplé, accru. Ce qui n’était pas forcément facile pour elle à gérer tous les jours, qui oscillait constamment entre ces émotions, dont elle se sentait à la totale merci. La colère la guettait parfois pour des broutilles, quelques mots ou une contrariété manquaient de la faire pleurer à chaudes larmes, ou elle se sentait parfois étrangement euphorique, sans raison particulière, alors que l’hispanique reportait la faute sur les récents événements, l’absence de Gemma, la fatigue qui s’accumulait.

Sur la table du salon, quelques mets que Joséphine avait troqué au No Man’s Land à son arrivée, quelques légumes issus du camp aussi, rien qui ne ferait de cette soirée un Noël d’exception à marquer d’une croix dans le calendrier, mais elle s’en moquait. La pompier avait hâte de vivre ces quelques heures qui s’annonçaient, qui sonnaient déjà comme un baume sur son cœur malmené, tout comme elle redoutait déjà la séparation, un détail qu’elle essayait de reléguer au fond de son esprit. Dans la chambre à l’étage, celle qu’elle utilisait lorsqu’elle se trouvait ici, quelques cadeaux dans son sac à dos, ceux que le “Père Noël” avait ramené à Connor, mais qu’il ne faudrait pas offrir devant Gemma, qui croyait toujours en la magie du gros bonhomme rouge, ainsi que des petites choses de la part de Ludwig. Une Gemma d’ailleurs en forme, qui sauta sur ses pieds aussitôt qu’on toqua à la porte d’entrée de la maison, surexcitée. Avec plus de lenteur, Joséphine s’extirpa à son tour du canapé en repoussant le plaid, se dirigeant vers l’entrée où se trouvait déjà sa fille, Bandit gambadant autour de la fillette en battant de la queue frénétiquement.

La pompier ouvrit donc la porte rapidement, il ne faisait pas très chaud dehors, un sourire trouvant aussitôt ses lèvres quand son regard se posa sur le visage de…”-CONNOOOOOR !!” Et la minimoy lui sauta dans les bras aussitôt, sous une moue amusée de sa mère, qui se décala pour laisser entrer le sportif qui s’était fait alpaguer par la brunette. “-Désolée de pas pouvoir t’offrir ce genre d’accueil quand on se voit !” dit-elle pour plaisanter, se voyant mal sauter ainsi dans les bras de son homme, même si elle ne doutait pas qu’il n’aurait aucun mal à la rattraper. Joey glissa néanmoins une main dans la nuque du blond, et vint trouver ses lèvres le temps d’un court baiser qu’elle aurait cependant aimé faire durer plus longtemps. “-Ca a été, ton trajet ?” demanda-t-elle d’un ton concerné après avoir fermé la porte, venant caresser la tête de Khan, qui poussait sa main pour un peu d’attention.


Storm in her eyes, peace in her smile.
I hope to arrive to my death late, in love, and a little drunk.
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Leader | Expendables
Administratrice
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 3430
MessageSujet: Re: And I've learned that Home isn't a place, it's a feeling || Connor   And I've learned that Home isn't a place, it's a feeling || Connor EmptyMar 29 Déc 2020 - 13:11
Gemmaaaa ! Répondit Connor de concert en se baissant pour accueillir la petite dans ses bras.

La fille de Joséphine et Isha l'appréciait sans doute plus que ses deux parents réunis. S'il n'y avait pas de véritable compétition en ce qui concernait son père, il  y avait pourtant match au sujet de sa mère. En serrant l'enfant contre lui, la portant à bout de bras, il adressa un regard complice à cette dernière suivit d'un clin d'oeil de circonstances. Elle s'approcha, l'embrassa rapidement - trop rapidement aux yeux du blond - et il rigola à sa remarque :

Je vais dire que ça m'arrange, pas pour sous-entendre que tu es lourde, mais plutôt pour confirmer que je me fais vieux ! souffla-t-il à la brune alors que Gemma attirait finalement son attention. Ils refermèrent la porte, Khan tourna autour de lui pour tenter d'avoir également la préférence de l'enfant contre lui, mais qu'importait, Gemma semblait n'en avoir que pour lui pour l'instant : Alors, qu'est-ce que tu as eu pour Noël ? S'enquit-il.
Le Père Noël, il m'a amené trop de trucs ! Confirma la brunette.

Et encore, Connor avait eu l'occasion d'en être témoin. D'abord, du côté de la Cage lors de la soirée à laquelle il avait assisté avec d'autres. Un nouvel an en avance qui avait eu l'occasion de les tenir occupés et saouls pour la majorité. Et également au Noël de la Distillerie où entre Gemma et Ava, il y avait eu beaucoup à faire :

J'ai pu voir le Papa Noël et même son enfant, tu savais qu'il avait des enfants ? Bah moi je l'ai vu, il est comme lui ! Expliqua la petite avec enthousiasme : Ava, elle m'a dit que c'était lui, d'abord, moi je la crois Ava parce que c'est une grande !

Dire qu'il aurait pu la ramener, songea Connor en adressant un regard en coin à Joséphine. Peut-être pour l'appeler au secours ? Il avait l'impression que lancé ainsi, Gemma n'allait jamais s'arrêter. Elle gigotait dans ses bras d'ailleurs, faisant de grands gestes en manquant parfois de le frapper au passage. C'était tout un sport d'agilité d'éviter les coups :

J'ai pas pu amener tous mes jouets mais si tu veux je te prête ceux que j'ai là aujourd'hui ! Fit-elle avec un grand sourire.
Totalement, ça a l'air d'être une bonne idée, tu vas les chercher ? Suggéra-t-il en déposant Gemma au sol finalement. Un soupir lui échappa alors qu'elle s'enfuyait en courant vers ses affaires. T'as oublié de me dire que ta fille s'était transformée en locomotive vampire, je pensais que les fêtes la fatigueraient un peu mais elle perd pas en énergie, elle s'auto-alimente ! Fit Connor en se redressant finalement. Et toi, le trajet ? fit-il.

Le sien avait été, mais il venait de moins loin que Joséphine de toute façon.

C'est cool de pouvoir te voir, souffla-t-il en se rapprochant d'elle, venant l'étreindre en douceur. Noël s'est bien passé, au fort ?



Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Joséphine Duprès
Survivor
Joséphine Duprès
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 2384
MessageSujet: Re: And I've learned that Home isn't a place, it's a feeling || Connor   And I've learned that Home isn't a place, it's a feeling || Connor EmptyMar 29 Déc 2020 - 21:45
Comme depuis qu’elle l’avait récupéré quelques heures plus tôt, Gemma parlait, parlait, parlait encore, sous le sourire amusé de sa mère, qui entraîna, ou du moins essaya d'entraîner, le duo vers le salon, où ils seraient bien mieux installés que dans l’entrée. La gamine parla de ce Noël où elle avait été gâtée, un euphémisme au vu de tous ses nouveaux cadeaux, avant de parler de cette histoire d’enfant du Père Noël auquel Joey n’avait encore pas tout compris, ne cherchant cependant pas à contredire sa fille sur le sujet. Elle espérait préserver l’innocence de la Minimoy le plus longtemps possible, ça lui semblait primordial, presque vital dans un monde comme le leur. Les gesticulations de la brunette qui mettait du cœur dans ses propos firent rire doucement l’hispanique, qui s’attendait à tout moment à ce que le nez, le menton, la pommette de Connor se prennent un mauvais coup. Mais le sportif s’en sortait à merveille dans le jeu de l’esquive des petits poings de Gemma, qui ne tarda pas à proposer de lui prêter ses jouets, sous le regard fier et attendri de sa mère.

La mini-brunette retrouva donc la terre ferme, et s’esquiva rapidement pour aller farfouiller dans ce coin du salon où se trouvaient ses affaires, les deux chiens la suivant aussitôt. La remarque de Connor fit rire doucement la jeune hispanique : “-Ouais, je sais pas avec quoi il la nourrisse à la distillerie, mais elle est sur batterie nucléaire depuis que je l’ai récupérée. Mais en général elle finit par s’épuiser avant la fin de la soirée.” dit-elle avec un sourire malicieux, venant entourer le cou du blond de ses bras lorsqu’il vint la prendre entre les siens, une étreinte dont elle avait bien besoin. La brune sourit doucement, avant de hausser une épaule. “-Nickel. Tu sais bien que je suis prudente.” dit-elle avec aplomb, sans préciser qu’elle avait trouvé ce trajet plus long qu’habituellement, et que cela lui avait donné tout le loisir de laisser parler ses pensées, de se poser des tas de questions sans réponse, et surtout, de trépigner face à cette soirée à venir.

Un fin sourire se posa sur les lèvres de Joséphine quand le sportif trouva “cool” qu’ils puissent se voir, alors qu’elle lui répondait d’un ton amusé : “-Oui, moi aussi je trouve ça...cool.” dit-elle en plissant le bout du nez, avant de détourner à peine le regard à sa question. “-C’était...incroyablement normal.” souffla-t-elle après une brève pause, en haussant les sourcils, avant de fondre ses yeux sombres dans ceux bleus, qu’elle aimait tant. “-Le sapin, les décorations, le banquet, l’ambiance...tout était...presque comme avant, tu vois. C’était vraiment bien...” ajouta-t-elle, avant de déglutir un peu difficilement. Ce Noël au sein de Nisqually l’avait irrémédiablement renvoyé trois ans en arrière, lorsqu’ils avaient fêté Thanksgiving à Fort Hope, et que leurs vies avaient pris un tournant si dramatique et macabre. Joséphine avait été incapable de totalement se détendre lors de cette fête avec tous ses voisins, et pourtant, elle ne pouvait nier que tout était propice à passer un bon moment. “-C’était un peu bizarre...de pas fêter Noël avec...tu sais…” dit-elle sans ajouter de détails en haussant les épaules, faisant référence à ceux avec lesquels elle avait partagé un camion pendant deux ans et demi, et fêté trois Noël, sans savoir à ce moment là que c’était le dernier qu’ils vivaient ensemble. La brune secoua légèrement la tête, comme pour chasser de concert ses pensées, et cette petite pointe qui perçait son cœur, avant de reprendre. “-Et toi ? Bien fêté ? Ca a été, avec les Exilés ?” demanda-t-elle, sondant le regard de son amant pour y déceler une quelconque réponse avant qu’il ne prenne la parole. Elle espérait qu’Isha ne s’était pas montré aussi imbuvable avec lui qu’il pouvait l’être en sa présence à elle.

Gemma détourna un instant l’attention de Joséphine par l’un de ses rires enfantins, alors que les deux chiens lui léchaient joyeusement le visage. “-Bon...je crois que pour le bain, c’est fait !” dit la brune dans une grimace amusée, alors qu’elle se détachait de Connor pour aller retrouver la petite brune, qui occupée avec Bandit et Khan se faisait oublier. “-Je sais pas si je lui prête ça, ou si je lui prête celui-ci...Connor, tu préfères les barbies, ou les petits poney ?” demanda-t-elle en posant son regard sur le blond qui paraissait géant aux côtés de la fillette, qui ne lui laissa pas le temps de répondre : “-Je vais te prêter les deux. Comme ça, la Barbie, elle pourra jouer avec les poneys !” annonça-t-elle finalement après avoir pris sa décision, mettant tout ça entre ses petits bras, semant deux poneys au passage, alors qu’elle déposait le tout sur les genoux du sportif. “-Celui-là, c’est mon préféré, tu vois...mais j’aime bien celui-ci, et...celui-là aussi…” expliqua-t-elle, levant tantôt un poney, puis un autre, alors que Joséphine venait prendre place dans le canapé à son tour, installée sur ses jambes repliées sous ses fesses. “-Et toi, il t’a amené quoi le Père Noël ? T’as été gentil ?” demanda la brunette, se hissant à son tour sur le canapé, entre les deux adultes, alors que Joey repoussait d’un geste doux une des mèches de cheveux rebelles que Gemma avait hérité de sa mère. “-Tiens maman, pour toi aussi.” dit-elle en lui collant un poney violet entre les doigts, lui adressant un petit sourire de chipie.


Storm in her eyes, peace in her smile.
I hope to arrive to my death late, in love, and a little drunk.
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Leader | Expendables
Administratrice
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 3430
MessageSujet: Re: And I've learned that Home isn't a place, it's a feeling || Connor   And I've learned that Home isn't a place, it's a feeling || Connor EmptyMer 30 Déc 2020 - 22:37
Ouais, je me souviens, c'était toujours un peu bizarre, commenta-t-il en cherchant dans sa mémoire les instants qu'il avait pu passer au fort, avant ça au ranch. Avant encore, à Tacoma ou à Evergreen.

Évidemment, ça remontait à terriblement loin, et les images étaient déformées, certaines visages disparaissaient avec le temps malgré ses efforts. Connor s'était penché plusieurs fois sur les dessins de Ludwig pour revenir les marquer dans son esprit, espérant réveiller en lui des évidences qui avaient disparu avec le temps. Il poussa un bref soupir en chassant la nostalgie qui l'envahissait :

Un moment unique, qui laisse des souvenirs forcément mais... C'est surtout l'impression de presque normalité qui revient quand on s'y attend pas, surtout après... tout ce qu'il s'est passé, souffla-t-il. Il ne pouvait que comprendre Joséphine donc et saisir son impression si étrange qui opprimait sa poitrine.

Il tourna les yeux vers Gemma dans un coin, quand la brune mentionna le fait que c'était surtout l'absence de ses amis qui faisait la différence. Pinçant les lèvres, il eut comme une boule au ventre avec l'angoisse de ne pas être suffisant pour elle. Il savait que la brune finirait par se reconstruire un vrai entourage à Nisqually. Est-ce que ça effacerait pour autant l'amitié avec ceux de Detroit ? Il n'en savait rien. Avec le temps, peut-être que leur manque serait moins puissant cependant.

Alors je vais tâcher de te faire oublier ce sentiment étrange, tu vas voir : celui qu'on va passer aujourd'hui, ensemble, il va balayer absolument tous ceux que t'as vécu avant ! Certifia-t-il en la saisissant par la taille pour la faire tournoyer dans ses bras un instant et la serrer avec force contre lui.

C'était du défi oui ! Mais Gemma serait là pour l'aider. Et puis ici, il y avait un peu à faire. Un repas - catastrophique - à préparer pour eux, quelques décorations à ajuster et du temps à partager entre eux :

C'était bien ouais, si on omet quelques... Il pinça les lèvres en cherchant le mot le plus judicieux : Enfin, j'imagine que mon Secret Santa a pas été super inspiré quand il s'est dit que m'offrir une bouteille d'alcool était une bonne idée, difficile de savoir si on lui avait soufflé l'initiative, il se doutait qu'Isha pouvait avoir une part de responsabilité là-dedans. Mais le reste de mes cadeaux était vraiment super, on m'a trouvé des boites de thé vraiment, de première qualité !

Sincèrement, Connor en était vraiment content. Et il avait d'ailleurs préparé d'autres cadeaux qu'il donnerait à Joséphine dans l'intimité d'un moment à deux, quand Gemma serait couchée. Ils se rapprochèrent d'elle d'ailleurs et l'écoutèrent expliquer tout un tas de choses. Le blond se retrouva avec des jouets dans les mains et se mit en tailleur devant la petite :

Allez ! Fit-il avec enthousiasme. Ca faisait bien longtemps qu'il n'avait pas eu cinq ans... Ok, donc ça c'est qui ? Demanda-t-il à Gemma pour faire le tour de ses personnages, de son univers et... se laisser totalement embarquer par l'histoire. Fut un moment où le blond était carrément à plat ventre au sol, à imiter des bruitages un peu étranges en jouant avec la petite. Ils avaient récupéré une sculpture de caneton sur un meuble d'ailleurs, et venaient à bout tous les deux d'une terrible aventure : ... Et là super Canard regarde les autres et dit : Vous inquiétez pas, on se retrouve dans le coin-coin !
Il dit ça parce que c'est un canard ! S'exclama Gemma avec enthousiasme !
Mais t'es trop forte ! Fit Connor en levant la main pour qu'elle tape dedans dans la foulée. Et voilà que Gemma agitait l'animal sous le nez de sa mère :
C'est mon nouveau jouet préféré ! Souffla-t-elle en se relevant pour le faire voler à travers la pièce dans sa petite main.



Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Joséphine Duprès
Survivor
Joséphine Duprès
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 2384
MessageSujet: Re: And I've learned that Home isn't a place, it's a feeling || Connor   And I've learned that Home isn't a place, it's a feeling || Connor EmptyVen 1 Jan 2021 - 22:49
Le nez de Joséphine s’était brièvement froncé à cette histoire de bouteille d’alcool qui lui avait été offert, mais elle préféra ne pas s’y attarder, souriant en apprenant que Connor avait également reçu du thé, une boisson avec laquelle elle l’avait toujours vu, depuis leur rencontre, un cadeau qu’il avait d’ailleurs l’air d’apprécier. “-Et en plus, t’as une super boîte pour ranger tes thés et tisanes maintenant. Quel veinard !” dit-elle avec taquinerie en glissant une main dans son dos, puisqu’il y avait près de deux mois, elle lui avait offert une boîte de rangement pour son anniversaire. Un instant de sérénité et de complicité qu’ils s’étaient accordés en tête à tête dans un chalet au milieu de nulle part, mais qui semblait dater de si longtemps maintenant, au vu de tous les événements qui s’étaient déroulés depuis cette nuit merveilleuse. Tout était passé si vite, encore plus que d’habitude, et Joey n’en revenait toujours pas quand elle songeait que cela allait bientôt faire un an qu’elles étaient arrivées à Seattle.

Gemma se rappela au bon souvenir des adultes, et fourra dans leurs mains des jouets, alors que l’hispanique finissait par caler son dos contre un fauteuil, l’un des petits poneys en main, se contentant d’observer la scène sous ses yeux, un léger sourire décontracté, épanoui même, fleurissant sur ses lèvres. Sans un mot, en simple spectatrice, elle assistait au moment de jeu que partageaient Connor et la minimoy, qui se lançaient dans une histoire rocambolesque aux terribles rebondissements, qui accentuaient parfois le sourire de Joséphine. Les voir ensemble, faire quelque chose d’aussi banal et normal que jouer, comme si rien d’autre n’existait que les poneys, la barbie, le canard, ou l’une des autres figurines, comme si le monde ne s’était pas cassé la gueule au dehors de ces murs faisait du bien à Joey, réchauffait son âme, touchait son coeur. A tel point qu’elle sentit un vague picotement dans ses yeux, qu’elle chassa d’un battement de cils quand Gemma vint lui sauter dessus, pour exhiber son nouveau jouet, avant de gambader dans la pièce, aussitôt suivie par Khan et Bandit. “-M’sieur Coincoin voooole !!” disait-elle avec enthousiasme, venant le faire glisser sur le canapé, la table basse, le fauteuil. “-Notre histoire, elle était trop bien Connor !” ajouta-t-elle en lui sautant sur le dos, venant passer ses petits bras autour du cou du sportif.

Gemma lui fit ce qui ressemblait à un câlin maladroit, avant de retourner près de sa mère, pour venir chuchoter à son oreille avec sa discrétion propre à la gamine de trois ans qu’elle était. “-Je peux lui offrir son cadeau maintenant ? C’est trop long d’attendre…” dit-elle d’une voix excitée, sans même se rendre compte que Connor pouvait parfaitement entendre, alors que Joey tentait de réprimer son sourire amusé. “-C’est ton cadeau Gemma, tu l’offres quand tu veux.” répondit-elle néanmoins, et il n’en fallut pas plus à la gamine pour courir jusqu’à son sac, et aller y piocher un paquet cadeau, qu’elle ramena au blond, en trottinant, s’asseyant sur sa cuisse. “-Tiens, c’est pour toi. Maman elle a dit que c’était ton anniversaire avant, quand vous êtes tous partis, mais je pouvais pas te le donner. Alors je te le donne maintenant, même si c’est passé. C’est moi qui l’ai fait.” dit-elle non sans fierté, tendant à Connor un petit emballage sur lequel se trouvait plus de scotch que de papier, parce que la mini brunette voulait s’assurer que ça tiendrait vraiment, mais vraiment bien. Caleb avait été d’un précieux secours, gravant sur le rond de bois le dessin que Gemma avait fait sur un papier, et l’aidant avec la cordelette, ne bronchant qu’à peine face aux excès d’impatience de la petite fille.

Le cadeau se retrouva donc dans la main du Mariners, alors que Gemma gloussait : “-C’est un bracelet avec toi et maman !” lâcha-t-elle dans un grand sourire, alors que Joey rigolait malgré elle. “-Chaton, c’est plus une surprise si tu dis ce qu’il y a dedans…” dit-elle en souriant à sa fille, qui réfléchit quelques instants, avant de se pencher vers l’oreille de Connor : “-C’est pas vrai ce que j’ai dit c’est pas un bracelet en fait ! C’était pour de faux !” ajouta la Minimoy en essayant de se rattraper avant de lui offrir un grand sourire, qui empêchait Joséphine de pouvoir rester sérieuse. Mais sourire, rire, se gaver de ces rares instants qu’elle pouvait passer avec les gens qu’elle aimait rassemblés au même endroit, elle en avait besoin, et elle prenait toutes ces bonnes ondes, toute cette joie, toute la douceur de ce moment également, pour les graver en elle, où elle pourrait s’y raccrocher quand les temps seraient plus difficiles.


Storm in her eyes, peace in her smile.
I hope to arrive to my death late, in love, and a little drunk.
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Leader | Expendables
Administratrice
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 3430
MessageSujet: Re: And I've learned that Home isn't a place, it's a feeling || Connor   And I've learned that Home isn't a place, it's a feeling || Connor EmptySam 2 Jan 2021 - 1:04
Connor couva la scène avec un regard tendre. En observant Gemma, puis Joséphine, son coeur était gonflé d'une véritable amour qu'il ne s'expliquait pas. Evidemment, il pensa à Isha. Au fait qu'à aucun moment il ne voulait prendre sa place auprès de sa fille. Mais aussi que bien malgré lui, il aimait cette enfant avec une force qui lui venait du meilleur au fond de lui-même. Il pinça les lèvres et quand Gemma lui annonça vouloir lui donner son cadeau, Connor fronça les sourcils et fit mine de rien. Très vite, l'homme se retrouva avec un petit paquet entre les mains et éclata de rire lorsque la cadette du trio tenta de camoufler le secret qu'elle venait de confier. Il fit mine de rien et haussa les épaules en débalant l'objet en question :

Eh mais tu m'as eu ! C'est vraiment un bracelet avec un dessin ! Fit-il en imitant la surprise du mieux qu'il pouvait. Il essaya de se l'attacher autour du poignet évidemment, et dut demander l'aide de Joséphine pour le refermer correctement. C'est mon plus beau cadeau d'anniversaire ! fit-il à Gemma.

Il se releva ensuite cependant, faisant signe à la petite fille de s'approcher pour lui dire un secret. Lorsqu'ils furent proches, ils partaèrent un regard complice, et il lui glissa doucement à l'oreille :

J'ai aussi un cadeau pour toi, et deux pour ta maman dans mon sac, tu veux aller les chercher ? Suggéra-t-il. L'enfant hocha vigoureusement la tête alors qu'il lui désignant son sac à dos : Je vais faire le repas de ce soir, annonça-t-il aux deux femmes de sa vie.

Il s'esquiva en récupérant ce qu'il fallait pour se mettre à la préparation. Dans la poche arrière de son jean, il trouva d'ailleurs une feuille sur laquelle Bruce avait noté des recettes et des conseils de cuisine pour lui. Rien d'extraordinaire pour le commun des mortels, mais suffisamment pour lui, histoire qu'il fasse un plat acceptable. Dans le salon, il pouvait entendre Gemma faire la distribution, s'assurant fièrement bien avoir son cadeau. Joséphine également. Il était un peu nerveux, inquiet que l'objet qu'il lui avait trouvé puisse ne pas lui plaire.

Mais ça avait une signification particulière pour lui. Il lui avait écrit une lettre dans un premier temps. Une lettre qu'il avait fermé à la cire, sur laquelle figurait une indication. A lire quand tu seras seule. Il y avait deux paquets cependant. Une boite ronde qui contenait une boussole avec un double fond, dans lequel elle pouvait y mettre ce qu'elle voulait. Un petit mot dedans. Pour que tu me reviennes toujours. Dans l'autre, une bague soigneusement emballée, au contour d'or et d'argent, une perle à la place de la perle. La bague était vieille, vintage avait analysé Alan lorsqu'il lui avait montré. Et la discussion était tombée : comptait-il demander à Joey en mariage ? Connor n'y avait pas pensé. Il avait seulement envie qu'elle ait avec elle quelque chose qui lui ferait penser à lui.

Coupant avec soin les légumes, les plongeant dans la poêle contre le réchaud, il releva le nez quand Joséphine fut dans l'encadrement de la cuisine. Il lui offrit un sourire, le cœur agité par l'émotion.

Tu liras la lettre quand tu rentreras, ok ? Fit-il alors tout simplement.

Gemma, de son côté, avait à faire. Parce qu'il lui avait trouvé une caisse de légo pour construire un château de princesse.



Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Joséphine Duprès
Survivor
Joséphine Duprès
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 2384
MessageSujet: Re: And I've learned that Home isn't a place, it's a feeling || Connor   And I've learned that Home isn't a place, it's a feeling || Connor EmptySam 2 Jan 2021 - 12:28
Un doux sourire attendri trouva les lèvres de Joséphine lorsque Connor, jouant le jeu jusqu’au bout, fit mine d’avoir finalement cru Gemma lorsqu’elle avait prétendu que ce n’était pas un bracelet, feignant la surprise à la perfection, ce qui provoqua un grand sourire ravi sur les lèvres de la Minimoy. Avec des gestes un peu brusques, elle aida le sportif à enfiler le bracelet, alors que Joey arrivait à la rescousse pour resserrer les fines cordelettes autour du poignet du blond. L’hispanique les couva d’un regard, gonflant sa poitrine d’une longue inspiration qui vint taire toutes les angoisses qui l’assaillaient sans cesse ces derniers temps, et contre lesquelles elle n’avait plus aucun rempart. Ici, avec ces deux êtres pour partager quelques heures volées, Joséphine se sentait mieux que ça n’avait été le cas depuis des semaines, bien plus apaisée également. Heureuse, tout simplement.

La brune observa d’un air suspicieux Connor se lever et se pencher à son tour vers Gemma pour partager quelques mots qui échappèrent à la pompier, mais qui firent hocher vivement la tête de la minimoy, qui s’éloigna vers le sac du survivant. De son côté, le blond annonça aller préparer le repas, alors que Joey lui adressait un sourire tendre : “-Appelle si t’as besoin d’un coup de main…” souffla-t-elle, alors que Gemma tirait victorieusement du sac du sportif trois paquets, qu’elle ramena auprès de Joey en trottinant. “-Tiens maman, c’est pour toi.” lança-t-elle, déjà curieuse de savoir lequel lui était destiné, avant de sautiller sur place quand sa mère lui tendit le sien. Alors que la mini brunette déchirait l’emballage avec un enthousiasme non feint, Joséphine s’intéressa à ses propres présents, plissant légèrement le regard devant cette lettre cachetée entre ses doigts. Du bout de l’index, elle glissa sur les lettres inscrites de la main de Connor, ne pouvant nier être intriguée. Puisque la lettre ne devait être ouverte que lorsqu’elle serait seule, Joey la posa sur sa cuisse, et ouvrit le premier paquet, ne pouvant retenir un sourire amusé, face à la boussole qu’elle déballait entre ses doigts. Elle découvrit rapidement le double fond, trouvant ce petit mot qui lui fit fermer les yeux quelques instants, alors qu’elle pouvait entendre la voix chaude de Connor les prononcer. L’hispanique porta le petit mot à ses lèvres, dans un geste inconscient, et vint le ranger soigneusement dans le double fond, non sans sentir son cœur amoureux tressauter dans sa poitrine.

D’un coup d'œil, elle vérifia que Gemma était occupée avec son cadeau, et Joey entreprit d’ouvrir le deuxième qui lui était destiné, pour découvrir une bague surmontée d’une perle, qui lui fit serrer les lèvres, et hausser un peu les sourcils. L’anneau trouvait parfaitement sa place sur son doigt, la taille était parfaite, et la pompier tendit la main devant elle, pour mieux observer le rendu, trouvant le bijou magnifique. Avec souplesse, Joséphine se releva, glissant une main dans les cheveux fins de Gemma, alors qu’elle rejoignait la cuisine, se posant quelques instants contre l’encadrement de la porte pour regarder Connor cuisiner, et se nourrir de cette vision simple. Elle lui adressa un sourire similaire au sien, lui répondant un simple “-Hm hm” quand il parla de cette lettre qu’il lui conseillait de lire à Nisqually, ou au moins, lorsqu’elle serait seule.

L’hispanique entra alors dans la pièce, venant se placer derrière son homme, poitrine contre dos, bras autour de sa taille, l’enlaçant avec toute la force des sentiments qu’il éveillait chez elle. Joey resta un long moment ainsi, avant de se dresser sur la pointe des pieds, pour venir poser ses lèvres dans le cou du blond, juste sous son oreille. “-La bague est une merveille.” dit-elle avec douceur, tendant sa main devant lui, pour qu’il puisse constater par lui-même l’effet du bijou sur ses doigts fins. “-Et...je te reviendrai toujours, avec ou sans boussole. Je t’aime, Connor. J’aime ta lumière, et tes parts d’ombre aussi, j’aime chacun des moments qu’on passe tous les deux, j’aime ce qu’on construit ensemble.” avoua-t-elle sans aucune difficulté, et avec sincérité, alors que parler de ses sentiments, ou faire des grandes déclarations n’était pourtant pas un domaine dans lequel elle excellait.

Joséphine relâcha finalement son étreinte sur le corps de Connor, se doutant qu’elle devait le gêner dans ses mouvements tandis qu’il cuisinait, alors qu’elle venait se poser à côté de lui, lui adressant un doux sourire. “-Merci pour ces beaux cadeaux. Je suis très touchée.” souffla-t-elle, en reposant son regard sur la bague, glissant son pouce dessus avec délicatesse. “-Il se pourrait que le Père Noël ai déposé quelques petites choses pour toi aussi sous le sapin de Nisqually...je t’offrirai ça quand Gemma sera couchée…” dit-elle d’un ton malicieux, en lui adressant un sourire en coin, avant de retrouver un semblant de sérieux. “-Oh, et j’ai des choses de la part de Ludwig aussi dans mon sac. Il t’adresse le bonjour, évidemment, et il y a une lettre, et des plantes, je crois.” ajouta-t-elle, venant piquer un morceau de carotte crue pour le manger comme ça.


Storm in her eyes, peace in her smile.
I hope to arrive to my death late, in love, and a little drunk.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: And I've learned that Home isn't a place, it's a feeling || Connor   And I've learned that Home isn't a place, it's a feeling || Connor Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- And I've learned that Home isn't a place, it's a feeling || Connor -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: