The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-23%
Le deal à ne pas rater :
Télétravail : Logitech Business Webcam en promo
84 € 109 €
Voir le deal

Partagez
- ¬ everything in its right place -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Caleb Campbell
Survivor
Caleb Campbell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 410
MessageSujet: Re: ¬ everything in its right place   ¬ everything in its right place - Page 2 EmptyMar 29 Déc 2020 - 21:16
Caleb jouait au parfait amant – ou serait-il un parfait mari ? – avec Lily, la couvant, la choyant, la chérissant, à la moindre occasion. Moins que jouer, c’était surtout la libération de sa personnalité la plus profonde : il était un homme né pour être aimé, et aimant, et il était d’une douceur innée. Mais là, aujourd’hui, il devait être un amant, et un survivant, peut-être même un professeur, étant donné qu’il se débrouillait sans doute mieux que Lily en matière de survie. Peut-être, mais il n’en n’était pas certain. Toutefois, elle avait confié avec du mal avec les rôdeurs. Il était temps de s’entraîner.

Toutefois, il faisait tout son possible pour masquer ses craintes, et ses angoisses. Ici, ils ne pouvaient plus compter que sur eux-mêmes. Il n’y avait plus les soldats de fort Nisqually, il n’y avait plus les barricades. Il n’y avait qu’eux. Alors, il exprimait un sourire bienveillant, mais ses méninges émettaient tout un tas d’hypothèses : et si elle tombait ? Et si le rôdeur au sol réussissait à attraper la cheville de Lily, et la faisait choir ? Si elle se ratait et se retrouver blessée ? Si elle tombait sur son arme ?

Chaque inquiétude, chaque hypothèse pessimiste, lui arrachaient le cœur. Son palpitant faisait de plus en plus des siennes, provoquant douleurs et sensations de malaises. Le premier coup fut un échec, et en essayant de retirer la lame, Lily perdit l’équilibre, et se retrouva au sol. Le cœur de Caleb manqua alors un battement, et une violente décharge électrique parcourut l’immensité de son échine. Ses mains se portèrent vers l’avant, saisissant sa hachette. Il prépara une immense enjambée, prêt à abattre le rôdeur avant qu’il ne touche son aimée. Car elle était son aimée ! A lui ! Et rien, ni personne, ne pourrait la lui enlever !

Mais Lily fut la plus rapide. Sa chute ne symbolisait point l’échec dans la récupération de sa machette. Elle parvint à la reprendre, donc, et cette fois-ci, portant le coup de grâce à cette créature abominable. Caleb était à quelques centimètres d’abaisser sa hache pour en finir, mais devant la réussite de Lily, il s’arrêta immédiatement, tel un robot annulant son propre mouvement. Il souffla longuement, discrètement, pour que Lily n’entende rien, mais fut incroyablement soulagé lorsqu’il saisit sa main tendue, pour l’aider à se remettre sur ses pieds.

Regardant Lily, avec des yeux ahuris, il voulut l’étreindre, l’embrasser, ressentir le sucré de ses lèvres et la chaleur de sa peau, comme si c’était pour la première fois. Mais il se retint. Conscient que la jeune femme devait être dans tous ses états, qu’elle devait être pleine d’adrénaline, il voulait éviter de mêler à cette adrénaline, la sensation d’une intrusion dans sa zone de proximité. Il ne voulait tout simplement pas la perdre.
- Je crois que j’aurais pu m’en passer aussi. Dit-il d’un sourire malhabile.

Mais la survivante passe à autre chose, et Caleb, la voyant s’éloigner un peu, pousse un soupir de soulagement, avant de regarder partout autour de lui, juste au cas-où. Il suit ensuite Lily, qui dit avoir trouver une librairie. A sa question, il répondit par la négative, en mouvant son visage, sans rien dire. Il était encore sous le coup de l’émotion.

Lily, elle, semblait de nouveau pleine d’énergie. Car une fois la réponse de Caleb réalisée, elle entreprit de poursuivre la route, passant à proximité du bûcheron qui pu sentir son odeur, et voir, l’espace d’un instant, la beauté de son visage éclairé par une brise dans ses cheveux. Tous les deux continuèrent leurs routes, s’éloignant de plus en plus de Fort Nisqually, ne trouvant rien d’intéressant… Jusqu’à-ce qu’un autre rôdeur ne croise leur route… Et que Lily ne veuille recommencer.

Caleb la laissa faire, la gratifiant d’un sourire franc, encourageant et bienveillant. Il la vit dégainer, prendre la direction du rôdeur, se préparer… Il pu sentir son cœur battre de plus en plus vite, de plus en plus puissamment, il put ressentir les gouttes de sueur poindre dans ses cheveux et venir s’étouffer sous son bonnet. Il la vit frapper, et réussir, et ce, sans jamais choir ni perdre l’équilibre. Heureuse, elle exulte et joue la pom-pom girl tout en prononçant une phrase qui, si elle n’attendait aucune réponse, en extirpa une de la part du colosse :
- Tu es une vrai guerrière ! Les rôdeurs doivent te craindre maintenant !

Voulait-il l’embrasser ? L’étreindre ? Pour ressentir à nouveau sa présence, le sucré de ses lèvres, l’odeur de sa peau, qu’il pourrait perdre d’un instant à l’autre en cet environnement dangereux ? Oui. Mais encore une fois, il ne le fit point. A la place, il la suivit, et fit les mêmes constatations qu’elle, devant les vitrines et les bijoux.
- Une bijouterie. Je ne pense pas qu’on trouve quoi que ce soit d’intéressant ici. Tu veux quand même qu’on fouille l’arrière boutique ?

Caleb entendait d’autres grognements, provenant justement de l’arrière boutique. Y aller l’inquiétait un peu, mais il ne voulait pas imposer quoi que ce soit à la jeune femme. Tout comme il ne voulait pas la perdre.
Revenir en haut Aller en bas  
Lily Evergreen
Survivor
Lily Evergreen
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 327
MessageSujet: Re: ¬ everything in its right place   ¬ everything in its right place - Page 2 EmptyMar 29 Déc 2020 - 22:15


❝everything in its right place❞
@Caleb Campbell

Mes deux mains placées sur les lanières de mon sac à dos, je lève un court instant mon regard vers une porte se trouvant au fond du magasin, d'où provenait un vacarme angoissant. Sûrement la réserve, ou le bureau de l'ancien directeur, puisqu'on pouvait entendre très nettement des articles tomber au sol sous l'agitation du mort. Je décide de faire comme si de rien n'était, traînant des pieds au milieu des restes de bijoux. Je me penche même pour en ramasser un, l'admirer de plus près, puis le reposer et attraper un second pendentif, et l'admirer tout autant. Je n'ai jamais été très fille, les soirées dansantes, le maquillage, tout ça. Mais en vieillissant, je me rends compte que c'est quelque chose que j'aurais pu apprécier, si j'en avais eu l'occasion. Danser avec mon petit copain, de manière romantique ou sensuelle, me pavaner avec une belle coiffure, pleurer en recevant un beau bijou. C'est la voix de Caleb qui me tire de ma rêverie. « À part des bijoux et sûrement un petit frigo en panne, je ne pense pas qu'on trouvera quelque chose d'intéressant.. » Je repose au sol le petit bijou poussiéreux par le temps, me redressant pour rejoindre le canadien. Un doux sourire sur le bord des lèvres, ma main gauche caresse son bras pour l'inviter à me suivre à l'extérieur, me demandant si, avec lui, j'aurais le luxe de profiter de ce que j'ai pas connu.

De nouveau dans la rue, de nouveau les mains libres, j'inspecte les voitures abandonnées une à une, dans le silence, sans vraiment savoir quoi chercher. Après tout, cette sortie n'était qu'un prétexte ridicule pour me retrouver seule avec lui. Et je suis même pas capable de tenir une discussion intéressante. Je croise son regard de temps en temps, mon palpitant faisant des siennes à chaque fois que je me perds dans le marron de ses yeux. Je devais ressembler à une vraie adolescente lors de son premier rancard ; ce qui me rassure, c'est que je pense qu'il doit avoir l'habitude, maintenant.

Je crois qu'on a dû marcher comme ça, sans jamais rien trouver, au moins.. deux bonnes heures. Des magasins vides, déjà pillés, ou des produits périmés depuis un certain moment. Rien d'intéressant donc. Je retourne auprès du canadien, un peu dépitée de n'avoir rien trouvée ; bon, je connaissais bien l'endroit aussi, je savais qu'il serait vide. Mais encore une fois, vue qu'il fallait que je trouve une excuse.. « Bon, c'est pas glorieux comme sortie. » Mes lèvres se pincent, jouant la blasée. Un dernier coup d'œil autour de nous, essayant de me repérer dans le temps, sans montre. Sans succès. « On s'arrête manger un morceau ? »

©️ Pando


in my eyes
my demons hide
I am the architect of my own Destruction
Revenir en haut Aller en bas  
Caleb Campbell
Survivor
Caleb Campbell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 410
MessageSujet: Re: ¬ everything in its right place   ¬ everything in its right place - Page 2 EmptyMar 29 Déc 2020 - 22:40
Caleb acquiesça mollement devant la réponse tout à fait critique de Lily. Les bijoux n’étaient pas utiles, en ces temps de survie. Tout juste auraient-ils pu être utiles à un forgeron, désireux de fondre l’or pour en faire autre chose. Mais cet autre chose serait pleinement inutile, encore une fois. Pourquoi créer des clous en or ? Des armes en or ? Ce métal n’est pas assez résistant, et peut se plier sous un coup de marteau très fort. S’encombrer de ce matériau est un luxe qui n’est plus nécessaire. De plus, prendre le risque d’affronter le ou les rôdeurs dans l’arrière-boutique, pour fouiller un vieux frigo, représente un trop grand risque pour un trop gros maigre butin.

Mais alors que Lily faisait marche arrière, Caleb tomba sur une bague en or blanc. Vu la taille de la bague, et son diamètre, elle était destinée aux doigts d’une femme, et elle ferait une magnifique bague… De fiançailles. Toutefois, le bûcheron chassa immédiatement cette idée. C’était trop tôt. Qui pouvait l’assurer que Lily n’irait pas choisir quelqu’un d’autre, quand elle aurait marre de la trop grande gentillesse – et parfois naïveté – de l’ébéniste. Et puis, ils ne se fréquentaient que depuis presque un mois… Mieux valait prendre le temps.

Les deux survivants déambulèrent pendant deux autres heures encore. Le soleil grimpait dans les airs, approchant de midi, et ni Lily ni Caleb n’avaient pu trouver quoi que ce soit d’intéressant, pas même une vieille barre de céréale, une bouteille d’alcool, ou une boite de conserve. Ni même du lait en poudre, ou quoi que ce soit de séché.
- Non, nous ne sommes pas l’expédition la plus prolifique de l’histoire de Nisqually. Répondit Caleb, riant doucement tout en caressant le bras de Lily comme pour la rassurer. Oui, j’ai faim ! Il est bientôt midi, si j’en juge par la position du soleil. Tiens, il-y-a une maison, là.

Pointant la demeure en question, Caleb montra à Lily une grande maison d’au moins trois étages, aux volets fermés et vraisemblablement condamnés. Prenant Lily par la main, il l’emmena, parcourant les 50 mètres qui les séparaient de la maison. De sa main droite, il prit sa hache, prêt à l’utiliser. De sa main gauche, il tenta d’ouvrir la porte, qui était condamnée. Il la fit vaciller, frappant du poing dans bois de la porte, avant de tendre l’oreille : aucun grognement. C’était une bonne nouvelle. Caleb décida de faire alors le tour de la maison, passa au-dessus d’une petite haie, et trouva une porte, à l’arrière de la maison. Mais la porte n’était pas blindée, et bien qu’elle soit elle aussi fermée, Caleb savait qu’il pouvait le faire sauter.
- Attention !

Eloignant Lily, Caleb frappa du plat de la lame, brisant la vitre juste à côté de la serrure. Protégeant sa main dans le tissu de son épais manteau, il la libéra de l’autre côté, enlevant le verrou, pour finalement tourner la poignée… Et entrer dans la demeure. Il n’y avait pas d’odeur particulière, mais il restait sur ses gardes. Combien de fois avait-il été surpris par un rôdeur caché dans une chambre ? Et cette maison faisait 3 étages…
Revenir en haut Aller en bas  
Lily Evergreen
Survivor
Lily Evergreen
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 327
MessageSujet: Re: ¬ everything in its right place   ¬ everything in its right place - Page 2 EmptyMar 29 Déc 2020 - 23:11


❝everything in its right place❞
@Caleb Campbell

Je ne peux m'empêcher de lâcher un souffle de surprise lorsque Caleb attrape ma main pour m'entraîner vers une habitation un peu plus loin, pour se mettre à l'abri le temps du repas. Je ne suis pas gênée par ce contact, loin de là, il va même jusqu'à provoquer en moi un sentiment de plénitude, de joie, tandis que mon cœur s'emballe pour une rien, encore. Un sourire satisfait incontrôlable vient même courber mes lèvres, alors que je me laisse emporter par le canadien vers la grande maison au bout de la rue. J'ai la sensation de passer bientôt un nouveau cap, alors que l'on y va juste pour manger un morceau. Le contact rompu, j'ai l'impression d'être mise à nue, et saisit aussitôt ma machette par réflexe, pendant que le bûcheron tente de trouver un moyen de nous faire entrer. Mes yeux eux, alternent entre ses faits et gestes et les alentours, et éviter de se faire surprendre par un mort trop curieux.

Une fois à l'intérieur, je n'attends pas une seconde et dépose mon sac à dos sur le canapé encore présent, en piteux état avec les années ; celui de notre première nuit semblait bien plus confortable, ou alors c'est l'alcool qui m'offre ce souvenir. Je prend quelques secondes la main de Caleb, comme pour le rassurer, l'invitant à se mettre en place pour se rassasier. Même si un rôdeur tournait dans la maison, on aurait pas de mal à l'entendre. De mon sac je sors deux sandwichs, un plus imposant que l'autre, évidemment destiner à mon vaillant protecteur ; il doit beaucoup manger pour entretenir ce corps ! « Monsieur est servi ! » Que je lui souffle avec un ton serviable et amusé, lui tendant son plat dès deux mains comme si c'était le saint graal. Du miens, je n'en fais qu'une bouchée, appréciant les bons légumes du jardin et le pain frai du jour. Un délice.
A la fin du repas, rassasiée, je m'étire sans retenue. Et par un premier pas hésitant, je pars chercher un peu de chaleur et de tendresse dans les bras du grand canadien qui, tout comme moi je pense, ne dira pas non à quelques minutes de repos. Même si, bon, la matinée n'avait pas été productive.

Au bout d'un long moment dans cette position, enveloppée par les bras protecteur de Caleb, mon visage dans le creux de son cou pour profiter au mieux de son parfum et du goût de sa peau, je finis par me relever, étirant mon corps de nouveau. « Je.. je vais finir par m'endormir comme ça ! » Que je lui confie accompagné d'un léger rire nerveux, profitant qu'il se lève lui aussi pour ranger mon sac et le réajuster sur mon dos.

©️ Pando


in my eyes
my demons hide
I am the architect of my own Destruction
Revenir en haut Aller en bas  
Caleb Campbell
Survivor
Caleb Campbell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 410
MessageSujet: Re: ¬ everything in its right place   ¬ everything in its right place - Page 2 EmptyMer 30 Déc 2020 - 22:53
N’était-elle point magnifique ? N’était-elle point magique ? N’était-elle point… Parfaite ? Ces questions, Caleb se les posaient à lui-même encore et encore, trouvant toujours la même réponse positive, alors qu’il scrutait, analysait et rêvait chaque mouvement et chaque expression de Lily. La façon dont elle déposa son sac avec hardiesse, la façon dont elle offrit de bon cœur ce succulent et imposant sandwich, fait sur mesure – si l’on en juge par la différence de taille entre le sandwich de Caleb et celui de Lily – et avec un sourire tout ce qu’il y avait de plus ravissant… C’était comme la connaître pour la première fois, encore et encore, et retomber amoureux d’elle, encore et encore.
- Wow, ce sandwich à l’air terriblement appétissant ! Merci beaucoup Lily ! Bon appétit !

Après toutes ces heures à marcher dans les rues désertées d’une cité abandonnée depuis longtemps, l’estomac de Caleb criait famine, et à la vue du sandwich, cette famine s’était transformée en révolte grondante dans ses entrailles, révolte qui trouva sa solution dans la première bouchée prise dans cet énorme sandwich. Poussant un râle de soulagement, Caleb ferma les yeux, et offrit à Lily cette moue typique de l’homme en train de se rassasier, faite de yeux fermés, de joues de hamsters et de mouvement de tête de haut en bas.

Le repas se termina, et les deux survivants se collèrent l’un contre l’autre. Placée dans le cou de Caleb, Lily offrait au bûcheron le souffle régulier et doux de ses expirations, devenant de plus en plus lentes à mesure qu’elle s’abandonner à une petite sieste digestive. Elle était si frêle à côté de Caleb, qu’il pouvait sans peine la porter contre lui, l’enchâsser de ses bras, le caler contre lui… Et être encore suffisamment à l’aise pour pouvoir, lui aussi, s’adonner à cette sieste. Le souffle de Lily dans son cou, était d’un apaisement sans commune mesure. Souriant, sans le vouloir ni le contrôler, Caleb sombrait de plus en plus dans la léthargie de l’homme repu en charmante compagnie… Jusqu’à-ce que Lily ne s’éveille, ne s’étire, et ne s’apprête à reprendre la route.

Etait-il déçu ? Oui. Tout à fait déçu. Tout comme ce matin, où il aurait préféré procrastiner dans les bras de sa bien-aimée, jusqu’à-ce que le lit lui-même ne trouve la force de les rejeter manu militari.
- Oui, moi aussi… Répondit-il, s’étirant puis baillant aux corneilles. Mais il faut reprendre la route. Allons-y.

Réajustant ses affaires, le colosse ouvrit la voie, sortant de la maison, et se dirigeant vers d’autres rues, d’autres espaces à fouiller, et ce… Jusqu’au soir.
Revenir en haut Aller en bas  
Lily Evergreen
Survivor
Lily Evergreen
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 327
MessageSujet: Re: ¬ everything in its right place   ¬ everything in its right place - Page 2 EmptyMer 30 Déc 2020 - 23:54


❝everything in its right place❞
@Caleb Campbell

J'installe mon sac à dos sur le épaules, déjà prête à repartir alors que Caleb vient tout juste de se lever à son tour. J'affiche un doux sourire, touchée par ses paroles, et m'approche par réflexe de lui pour l'aider à réajuster les lanière de son sac, comme ma mère arrangeait la chemise de mon père. Je suis parcouru par un léger courant électrique, cessant mes gestes, me rendant compte de ce que j'étais en train de faire ; la bonne épouse. Mes lèvres se pincent sans que je le remarque, finissant mon geste pour ensuite tapoter faiblement sa poitrine, souriante. L'air de rien.

On s'engage alors dans la rue, les pieds qui traînent contre le bitume comme si je faisais maintenant parti de ces groupes de morts revenus à la vie. J'ignore par où commencer, enfin reprendre, surtout que mon objectif premier n'était pas de fouiller mais passer du temps en compagnie de Caleb. Le tester. L'analyser. Et je dois dire qu'il réussit à la perfection l'examen, à moins qu'il réussisse à mentir sans que je le remarque. Faut dire que j'ai eu le temps de m'entraîner. Mais j'ai le temps de me demander.. Pourquoi j'agis comme ça ? Il est si adorable. Peut-être la peur de s'engager ? De tomber au fond du gouffre ? Oui, je pense.

Les heures sont longues quand on doit faire semblant. Je me concentre, pense aux enfants du camp, qui vivent sans se soucier de la nourriture qui va garnir les assiettes le midi et le soir. À manger. Je me focalise sur ça, penser à autre chose. Au début ça marche, puis j'engage parfois la conversation avec Caleb histoire de, recommence à fouiller et ainsi de suite. C'est au bout d'une seconde rue qu'on emprunte que les choses se compliquent.

En tournant, nous faisons face à une horde importante, trop importante que je n'arrive pas à compter. Plus de trente ça c'est clair. Ou peut être que la peur change ma façon de voir les choses, enfin, dans tout les cas, y en a beaucoup. Et j'ai vraiment peur. « C.. C.. Caleb.. » Ma voix tremble sous la panique, mon palpitant semble lui aussi de la partie, et je n'arrive pas à trouver la force de bouger, contrairement à la horde. Ce n'est que lorsque j'entends un grognement me souffler à l'oreille que je reprends mes esprits, peut être un peu trop tard pour que je réagisse, mais pas pour mon compagnon. Mon souffle se coupe alors que je me débat dans le vide, lorsqu'une hache s'abat sans douceur sur le crâne du mort. Il vient de me sauver la vie. Soudain piquée par l'adrénaline, sourde, je vois Caleb m'obliger à avancer, jusqu'à ce qu'il décide de me bousculer un peu pour que je retrouve mes esprits. Oui, oui bouger. De toute façon le soleil se couche.

Je commence à courir comme si ma vie en dépendait- ce qui est le cas, j'ai presque envie d'en rire- essayant de garder une bonne proximité avec le bûcheron qui galopait pas mal. On ralentit un peu, la horde étant quand même assez lente. Mais alors qu'on s'apprête à emprunter la route pour rentrer au camp, on se retrouve bloqués par d'autres morts. Je lâche un juron sans m'en rendre compte. « CALEB ! » Que je lui hurle en dégainant ma machette pour la fendre sur un rôdeur prêt à le dévorer vivant. J'ai cru que j'allais avoir une crise cardiaque, c'est pas possible. Mes mains, mes jambes, mon corps entier tremble alors que je suis encore dans la même position d'attaque, cherchant du courage dans le regard du bûcheron qui semble aussi calme qu'un lac gelé. C'est déconcertant. Il saisit mon bras, sans rien me dire, pour m'obliger à rebrousser chemin. Il s'engage dans un petit chemin à travers les arbres, et je reconnais au loin la maison de ce midi ; on ne pourra pas rentrer alors. Il me jette presque à travers la porte ouverte plus tôt, pour ne pas perdre de temps, alors que le temps de quelques secondes je le fixe, lui attrape la main, et l'engage avec moi dans les escaliers du bâtiment pour atteindre le grenier. Escalier déployé, je regarde vite fait le lieu transformé en garçonnière, m'assurant que la pièce était sans danger pour grimper avec Caleb. Il referme derrière nous, alors que j'essaye de reprendre mes esprits.

Et là, j'ai l'impression que le temps s'arrête. Immobile à quelques mètres de l'ombre du canadien, je ne vois de lui que son visage et ses yeux chocolat, des prunelles que j'ai l'impression de découvrir pour la première fois. Mon cœur n'arrive pas à s'arrêter, j'ai la sensation d'être prise de vertige, presque de nausées, alors que tandis que je me rassure en me disant que nous sommes en sécurité, une simple étincelle allume un brasier que je n'avais pas ressenti jusqu'ici. Ravageur, brûlant, incontrôlable. Une petite braise qui se transforme en incendie à chaque fois que je le regarde. Je laisse tomber mon sac au sol, et au fur et à mesure que je me rapproche de lui, je laisse tomber manteau, écharpe, et accélère le pas pour lui sauter au cou. Je ne m'inquiète pas pour sa force, il en a assez pour me soutenir.
Mes petites mains tentent d'envelopper sa mâchoire, pendant que mes lèvres viennent prendre le contrôle sur les siennes, dans un baiser qui ne voulait sûrement pas dire uniquement : aime moi. Plutôt, comme si j'obligeais mon prédateur à prendre possession de ma peau. Mon souffle s'accélère, se coupe, j'ai parfois l'impression d'étouffer. Mes pieds re-découvre enfin le sol, toujours dans des gestes presque brutaux, je continue à retirer mes vêtements tout e' essayant de ne pas quitter ses lèvres ravageuses.

©️ Pando


in my eyes
my demons hide
I am the architect of my own Destruction
Revenir en haut Aller en bas  
Caleb Campbell
Survivor
Caleb Campbell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 410
MessageSujet: Re: ¬ everything in its right place   ¬ everything in its right place - Page 2 EmptySam 2 Jan 2021 - 19:30
Caleb ne se doutait point, à aucun instant, que cette sortie était un prétexte utilisé par la jeune femme, pour pouvoir passer plus de temps avec lui. Pourtant, il y avait de nombreux signes qui pourraient lui mettre la puce à l’oreille. Par exemple, Caleb n’était presque jamais en expédition dans les rues de Tacoma, et des cités environnantes. Ses seules sorties, surtout en ce moment, se limitaient aux zones boisées, afin d’en réaliser l’extraction. De plus, ce secteur urbain avait été maintes fois visité, quand bien même il n’était point vraiment au courant de cette information.

De toute manière, sans doute n’aurait-il point changer d’avis, à aucun moment. Cette opportunité était également sienne, et il voulait apprendre à connaître la jeune femme, autant qu’elle voulait le connaître lui… Sinon plus encore.

« C.. C.. Caleb.. » une voix douce, mais fébrile, tire Caleb se sa rêverie, alors qu’il pensait encore et encore aux mille-et-unes façon de se rapprocher de son aimée. Cette voix lui fit se rendre compte de l’impressionnante horde qui se présentait face à eux. D’abord circonspect, le bûcheron reprit bien rapidement ses esprits lorsqu’un grognement vint de derrière lui, et qu’il put voir Lily aux prises avec un rôdeur patenté. Dégaina sa hachette, il fit les quelques pas qui le séparait de sa douce, et enfonça violemment la lame dans le crâne de cette charogne, redevenue immédiatement tas de chaire informe et sanguinolant. Mais le mal semblait fait : Lily semblait surprise, inquiète… Il fallut que Caleb la bouscule pour qu’elle puisse enfin reprendre contenance, et continuer à fuir.

Les deux survivants fuient, courant à toute jambe, courant à perdre haleine. Jusqu’à un énième détour, et une ruelle qui semblait calme. Haletant, après une course qui fut tout sauf aisée pour un tel gabarit, Caleb s’abandonna un instant, baissant sa garde, afin de reprendre son souffle. Jusqu’à-ce qu’encore une fois, la voix de Lily ne le ramène sur terre, dans cet enfer actuel. Un rôdeur s’était faufilé jusqu’à lui. Caleb n’eut que le temps de lever son bras, dans une tentative désespérée de se protéger, lorsque soudain, Lily trancha nettement dans le vif du sujet. Et de sa lame, tranchante, elle neutralisa la menace morte vivante. Caleb, lui, la regarda avec un calme olympien. Il était fier de ce qu’elle venait d’accomplir, mais aussi, il se sentait dans l’obligation de rester calme, lucide, afin de se sortir vivant de cette impasse.

La suite s’enchaina rapidement. Caleb posa une pogne ferme sur le frêle bras de la fermière, l’entraînant dans sa fuite. Une fuite qui mena les deux survivants jusqu’à la demeure reconnue de ce midi. Caleb, soucieux de la survie de la jeune femme, la propulsa sans ménagement jusqu’à l’intérieur de la demeure pour qu’elle soit un peu plus en sécurité. Il la rejoignit, et ensuite, ce fut à son tour d’être tiré par le bras, et la jeune femme l’emmena jusqu’au grenier, à l’aide d’une échelle déployable… Qu’il referma enfin.

Ils étaient en sécurité. Mais il ne s’attendait pas à subir un autre type d’assaut. Un assaut qu’il n’avait plus connu depuis un bon nombre d’années. Un assaut qu’il ne pensait plus vivre, plus ressentir. L’assaut motivé non pas par une pulsion vengeresse, une pulsion de désordre, une pulsion de mort… Mais par une pulsion de désir, une pulsion dévorante… Une pulsion de vie.

L’assaut commença au niveau de ses lèvres, possédées de manière si brutale par Lily. Une brutalité mêlée d’une douceur sans nom. Une passion dévorante, nouvelle… Et insoupçonnée. Entrouvrant les yeux, Caleb fut le corps de Lily se dévêtir encore et encore, sans que jamais l’assaut ne soit cessé. Soulevant Lily, lui offrant une étreinte forte, il la reposa, et lorsque les doigts cornés de sa main épaisse touchèrent la douceur et la chaleur de la peau de Lily, une peau d’ordinaire cachée par des vêtements… Caleb cessa de réfléchir. C’était comme s’il s’abandonnait tout entier, comme s’il accueillait Lily, comme s’ils n’étaient plus des adolescents, ni de simples amants… Mais comme s’ils ne faisaient plus qu’un.

Alors, avec une douceur mêlée de fermeté, Caleb allongea la jeune femme sur le lit présent dans ce grenier, devenu garçonnière, et s’allongeant contre elle, enleva le peu d’habits qu’il restait sur leurs corps… Pour ne faire réellement plus qu’un.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: ¬ everything in its right place   ¬ everything in its right place - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- ¬ everything in its right place -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: