The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
– 40% sur les SWEATSHIRTS & SWEATS À CAPUCHE
Voir le deal

Partagez
- Petite Lady -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alex Lockwood
Expendables | Mercenaire
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 697
MessageSujet: Re: Petite Lady   Petite Lady - Page 2 EmptyJeu 24 Déc 2020 - 3:05
Celle qui sent que le courant passe bien


Je ne me retiens pas de rire a sa repartie, sans douter que c’est une blague. Ceci dit en passant, rien que de penser a des chouchous, j’aimerais bien que cela soit vrai.Je prends un air surjouée de femme choquée:

« Quoi? Et pas de barbe a papa ou de bar a cocktail… je ne sais pas si vais rester du coup »


Bon quand il me parle de la piscine pour enfant je reste a le regarde avec un air mi amusé, mi interrogateur. Je n’ai pas encore repère la fillette du camp et rien que d’imaginer la team « entre mecs » pataugé dans une piscine gonflable, il y a de quoi rire oui.

« Oulalala j’ai presque hâte d’être a l’été pour voir Bruce faire une bombe avec ses brassards.»

Visiblement, parler confort ne déride pas Connor qui prend un air de crispé avant de se lancer dans un inventaire qui fait moins rêver que le stand de chouchous. Mais où est ce que Charlotte m’a envoyée ? Dire que je trouvais nos conditions de vie frugales et que certaines des divas enviaient que je m’infiltre dans ce qu'elle imaginaient être une vie de luxe… Pour le coup, je sais pas si j’ai fait une affaire. En même temps, c’est pas non plus comme si on m’avait laissé le choix. Je reste a l’écouter, concentrée, en me demandant si c’est parce qu’ils sont qu’entre hommes qu’ils n’ont pas optimisé le petit bienfait d’un peu de confort ou si c’est pas mon jour de chance pour trouver une raison de rester. J’évite de rebondir sur le fait que pour se chauffer, vu qu’il y a des couples ici, ca doit pas être si compliqué que ca pour tout le monde.

« La brochure du camping ne mentionnait pas tout ca… »


Avant que j’ai su répondre a sa question de mon ancien métier, et donc m’assurer que je vais rester aussi longtemps qu’il le faudra pour satisfaire Charlotte, je serre les dents et fais au mieux pour monter le meuble dans la caravane. Outre le fait que je ne suis pas une force de la nature, il y a aussi le problème de la différence de taille entre Connor et moi qui n’aide pas à la manœuvre. Mais, avec Mr Meuble, nous finissons pas arriver a placer le meuble au mieux. Je lève un sourcil un peu inquiet quand il me parle de tours de rein avant de retrouver un sourire taquin dès qu’il me parle d’appeler un ami.

« Rassure-moi, Donovan c’est pas l’ado qui semble toujours transpirer de bonheur ? »


Et qui est, surtout, le roi de l’esquive Pour le moment a part des regards froids, les contacts n’avaient pas été plus loin.  Je prends le temps de regarder ce qui va être mon chez moi avec un peu de satisfaction, a par la table a monter, et tout ce qui pourrait avoir besoin de courant, c’est pas trop mal pour quelqu’un qui vivait dans une tente il y a peu.

Quand j’aurais vu la caravane d’Alan, possible que je me rende compte que c’est très vide et spartiate. En attendant, je me sens un peu gène d’avoir mis l’affiche de papa au mur et que le lapin de Mateo soit visible, un peu vivement, je tire la couette pour faire disparaitre le doudou avant de me retourner vers Connor.

Attention, minute de silence, il va se passer une chose rare dans quelques secondes. Quand il me demande ce que je faisais avant, même si ca me brule la langue de dire autre chose, je réponds… la vérité ! Sortez le champagne !

« Au fait, avant, j’étais régisseur électrique de spectacle. En gros, je sais gérer pour mettre ce qu’il faut d’électricité où il le faut, même au milieu d’un champs si besoin a condition qu’on m’aide a trouver le matériel. Et je sais parfaitement faire en sorte que cela soit nomade.»


On va dire que mon CV a été augmenté en 5 ans de survie d’un groupe qui aimait bouger. Trouver le bon matériel, créer des systèmes électriques, savoir l’adapter et l’entretenir, gérer les câbles ou les générateurs tout en veillant la sécurité ainsi qu’a « la sensibilité artistique et les égos de chacun », ce qui na jamais été simple a faire. Je lui laisse une seconde pour digérer l’information avant d’ajouter, avec une certaine complicité :

« Je pense que je vais peut-être avoir mon utilité ici et qu’on va surement pouvoir brancher la machine a barbe a papa l’été prochain avec un peu de chance et d’huile de coude. »


Bien évidement que non, déjà, je compte bien avoir fini ma mission avant le printemps, j’ai toujours été optimiste, alors le « nous » on oublie. Mais en bonus, vu l’etat de nerf de charlotte et Emmie, quoiqu’elle réserve a Connor et aux siens, je ne suis pas certaine que cela inclura des chouchou ou d’autres sucreries.



Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Leader | Expendables
Administratrice
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 3435
MessageSujet: Re: Petite Lady   Petite Lady - Page 2 EmptyJeu 24 Déc 2020 - 10:38
Non, ça c'est Milow, répondit Connor avec sérieux. Difficile de passer à côté de la description, l'adolescent pouvait être extrêmement reconnaissable lorsqu'il s'y mettait, notamment pour faire en sorte de se faire détester. L'inverse cependant était loin d'être aussi facile, il n'y avait probablement que Bruce et lui pour parvenir à bien le supporter. Et encore, Connor pensait "supporter", mais autre chose. Donovan, c'est le tas de muscles sans cheveux, un peu comme One Punch Man, fit-il en le cherchant du regard, dehors.

Le démolisseur n'était pas dans le coin, tout comme Tony. Probablement en vadrouille ailleurs tous les deux. Tant mieux ? Avec un peu de chance, ils étaient sur un coup de filet important, ou alors ils pourraient glaner des informations nécessaires. Il soupira. Maintenant que le meuble était installé et qu'Alex expliquait ce qu'elle faisait avant, et comment elle pourrait être utile, le blond fronça les sourcils et esquissa un sourire :

Oh ok, c'est utile ça, Bruce avait donc fait une excellente prise. Mais pouvait-il douter de son bras droit ? Jusqu'ici, sa gentillesse et sa bienveillance n'avaient ramené que de bons éléments ! Il conserva son sourire d'ailleurs, ça lui permit de se rappeler de Ruby : D'ici quelques semaines, une de nos alliés va venir installer l'électricité sur nos caravanes, expliqua-t-il à Alex : Tu pourras l'aider, si tu veux !

Peut-être que ça casserait les prix, et que ça permettrait d'aller plus vite. Chez eux, vu qu'ils bougeaient, le casse-tête était très différent que pour d'autres refuges où ils n'étaient pas nomades. Connor songeait d'ailleurs au fait qu'ils ne devraient pas tarder à prendre le large. Il espérait d'ici l'été aviser un autre terrain suffisamment large pour s'y installer pour quelques mois encore. A voir comment ça allait se passer.

Hey, ça serait sympa, moi qui ais toujours voulu faire une grosse soirée fête foraine, si tu mets un manège avec tout ça, c'est parfait, plaisanta-t-il. Ses yeux bifurquèrent sur l'espace autour de lui : il s'y sentait à l'étroit mais ça convenait davantage à la taille d'Alex. Nulle vision de la peluche, mais un poster sur le mur qui attira forcément son attention : Qu'est-ce que c'est ? s'enquit-il avant de plisser le regard et mieux observer : T'aime la magie ?

Voilà qui pourrait l'aider pour la suite des choses !



Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Alex Lockwood
Expendables | Mercenaire
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 697
MessageSujet: Re: Petite Lady   Petite Lady - Page 2 EmptySam 26 Déc 2020 - 12:08
Celle qui fait de la magiiiiie


C’est moi ou il y a des tensions avec le fameux Milow ? L’art de la magie, c’est avant tout d’essayer de percer à jour ce que les gens ne verbalisent pas dans le but de mieux faire les duper, c’est la base de l’illusion. Il fut une époque où j’étais douée pour aider papa avec ça, même si cela me semble être dans une autre vie. Mentalement, pour le moment, je retiens chaque fragment d’information que je glane ici et là, comme des pièces d’un puzzle compliqué, en attendant de savoir comment les imbriquer. Charlotte ne veut pas tuer Connor ou son ami, Bob, elle veut les détruire. Cela implique surement de savoir ceux qui auront le plaisir de souffrir et mourir devant lui avant qu’il ne soit vendu ou pire, qu’il reste le jouet des divas. Un sort peu enviable et cela ne me plait pas de découvrir que leur Némésis a vraiment l’air d’un mec qui ne mérite pas ça. Sauf que je n’ai pas intérêt a commencer a trop me poser de questions ou a trop m’attacher, sinon c’est le foirage assuré et la mort de Mateo.

Je ne me rends pas compte que j’ai laissé mourir mon sourire quelques seconde, pour prendre un air pensif, avant de me reprendre quand il parle de Donovan. Je me contente de relever un sourcil avec un air dubitatif surjoué quand il me sort une référence inattendu pour un mec de son âge :

« Toi, fan de manga, qui l’aurait cru ? »

Un truc moche, mal dessiné sur un type qui en a marre d’être le plus fort si je me souviens bien, autant dire que ca vend pas forcement du rêve pour le fameux Donovan. Si je garde un faciès souriant et enthousiaste quand il me dit que je suis utile mais me propose d’aider une illustre inconnue pour mettre de l’électricité ici, en voix off c’est tout autre chose. Instinctivement, je suis plus dans le « c’est qui celle la ? » et « c’est pas plutôt elle qui va m’aider ? Non mais ho ! ». Oralement, je me contente d’un :

«On ne sera pas trop de deux je crois vu l’ampleur du chantier »


Ce qui n’est pas totalement faux même si je reste méfiante de la personne dont il me parle. J’ai ma façon de travailler et je n’aime ni qu’on sabote mon travaille, ni qu’on me donne des ordres quand il s’agit d’installations électriques. Je n’ai aucun problème de compétitivité mal placée, d’envie ou quoique ce soit du genre, comme sauraient le dire les mauvaises langues, juste que je suis prudente, voilà tout. En tout cas, il est hors de question que je perde ma meilleure chance de rester dans le groupe parce qu’une bidouilleuse veut me voler mon alibi ! C’est donc avec cette espèce de timidité teintée de maladresses, que je sais très bien joue,r que je tente un :

« En vrai, ça me ferait très plaisir de savoir me remettre à des travaux électriques, ça m’a toujours plus de faire ça et… en fait…depuis que je suis toute seule… je… enfin, j’ai eu des mauvaises surprises, du genre qui font que j’avais peur d’aller dans un camp pour des travaux. »

Je vous laisse deviner ce qui est vrai ou pas, mais je fuis du regard en faisant attention de regarder du coté de « la recherche de souvenirs », je suis une menteuse perfectionniste. Je triture le bas de ma veste pour signifier la gêne et la pudeur comme si je ne savais en dire plus, et pour cause, le seul camp que je connaisse, ceci dit en passant, il donne pas envie d’aller se coltiner d’autre groupe ceci dit en passant. Si j’avais pas été aussi entêtée pour aller vers le métier de régisseur, je suis sûr que j’aurais su tenter une carrière d’actrice. Je laisse percer un nouveau sourire en prenant un air un peu amusé quand j’enchaine avec un :  

« Je ne sais même pas comment Bruce a réussi à me rassurer assez pour me faire venir, mais je ne regrette pas. »


Puis c’est avec un regard que j’espère être sincère à Connor que clôture avec reconnaissance presque enfantine :

« Merci de me donner ma chance. »

Sous titre de cette séquence emotion : merci de pas filer le taff a une autre !!! Moi avoir besoin travail !! Dobby pas vouloir chaussette de suite !! Au moins, mon envie de vraiment retrouver ma bonne humeur revient quand il me parle de fête foraine et de manège.

« Méfie toi avec ce que tu me demandes, j’ai tendance à avoir beaucoup trop d’humour avec ce genre de bêtises. »


Et surtout avec les challenges a la con. Je sais pas pourquoi mais c’est souvent plus fort que moi. Je commence a sortir quelques affaire de mon sac pour les mettre dans la commode réalisant que le meuble est terriblement trop grand au regard de mes maigres possessions. En fait un tiroir suffirait plus que largement pour tout ce que je possède : Charlotte a veillé a ce que je parte avec le minimum.

Je sursaute quand Connor m’interroge en regardant l’unique décoration de la pièce que je regrette d’avoir exposer autant. Difficile de ne pas le regarder avec malice quand il pose sa question. Qu’est ce que c’est ? A mon avis une affiche. Je dirais même…. Comme ça, un peu au hasard, une affiche de spectacle de magie, mais là, j’ai peur d’extrapoler un peu. Oui je suis moqueuse, et alors ? Quand il me demande si j’aime la magie, je me mords la lever avec amusement avant de secouer la tête.

« Attends… penses a une carte mais ne me dit rien»

Je passe a coté de lui dans l’espace rendu un peu trop exiguë par sa taille pour attraper mon jeu de carte sous mon lit. Je n’ai jamais été mauvaise en close magic, c’est un peu la base des premiers tours que l’on apprend. Je sors les cartes avec une fausse maladresse en m’excusant pour ma main blessée. Il ne faut pas longtemps pour que je m’amuse a faire quelques tours rapides pour détourner son attention, prenant soin, devant lui, de trier les cartes « rouges et noires bien séparées » avant que le paquet ne se « volatile » entre mes mains. Un objet banal qui vient de disparaitre, reste plus qu’a le faire réapparaitre.

« Je suis prête a parier ma place ici qu’elle sera quand même dans ta poche ! »

Forcement, le paquet de carte y est au complet et dans l’ordre exacte que je lui ai montré. Comment j’ai fait ? Normalement un bon magicien ne donne jamais ses tours, il les vend dans le meilleur des cas, du coup je ne vous dirais pas que c’est le jumeau de mon paquet qui est dans la poche de Connor et que le mieux est caché dans la doublure de ma veste. Je pouffe de ma bêtise, car oui, forcement, ca carte est dedans. Pour le moment j’attends fier de moi qu’il trouve les cartes. Faire ca me ramène a mon père et le plaisir que j’avais de faire ca avec lui. Je crois que j'ai un plaisir de gosse a faire ça et pendant quelques minutes, j'en oublie que je ne suis pas la pour m'amuser et que moins Connor et les autres en sauront sur moi, plus j'aurais de chances de m'en sortir.

« Et promis, j’ai pas ramené la tenue a paillettes, le chapeau et les lapins et non, la carrière de comique était pas faire pour moi. »


Oui, je dis bien « les », car c’est rarement bon pour un animal d’être dans un spectacle de magie.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Leader | Expendables
Administratrice
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 3435
MessageSujet: Re: Petite Lady   Petite Lady - Page 2 EmptyDim 27 Déc 2020 - 14:30
Il esquissa un sourire de circonstances alors qu'elle le remerciait de lui laisser sa chance. Hochant la tête, il lui fit signe qu'il n'y avait pas de quoi le remercier. en fait, c'était tout naturel : elle pouvait faire ses preuves aujourd'hui. Et peut-être retrouver une sorte de normalité, pourquoi pas ! C'était aussi ça, faire partie d'un groupe. Quand bien même le leur n'était pas vraiment comme les autres...

Je ne sais pas non plus mais Bruce a un don pour ça, tu trouves pas ? C'est difficile de lui prêter de mauvaises intentions malgré son poids et sa taille. Il peut faire peur évidemment, mais j'ai jamais vu quelqu'un avec un aussi bon fond que lui ! souligna-t-il.

Il avait évidemment un sourire attendri en pensant à lui. D'une certaine manière, Bruce lui faisait penser à Jeff, à ce qu'il était à l'époque. A leur complicité. Évidemment, l'afro-américain était très différent de Jeff, ça, il ne pouvait le nier. Mais en compagnie de l'homme, l'absence de son meilleur ami était moins forte, moins vive dans son esprit. Et de fait, ça passait mieux dans son esprit.

Sans rire, si tu t'y connais, on a qu'a dire que c'est à toi que reviens le chantier. Et Ruby t'aidera plutôt que l'inverse. Ou en tout cas, vous serez sur un pied d'égalité, ajouta-t-il dans la foulée.

Il la laissa ranger ses affaires, lui demanda pour le poster et l'instant d'après, eu droit à un premier tour de magie qui le laissa scotché. Connor sortit de sa poche la carte en question et fronça les sourcils d'étonnement. Il n'avait jamais eu droit à un tour d'aussi près ! Et ça faisait quelque chose ! Esquissant un sourire de circonstances, il rigola sur le coup, troublé comme un gamin devant un truc qu'il n'était pas capable de s'expliquer :

Ah ouais, t'es douée, constata-t-il en rendant son attirail à Alex : Tu t'es lancée dans les backstages quand t'as compris que la scène était pas ton truc ? Ou c'est par dépit ? Demanda-t-il alors. Si elle était capable d'exécuter un tour comme ça aussi facilement, c'était dommage. Mais parfois, l'endroit où nous conduisait notre destin était très différent de nos attentes. Là d'où je viens t'aurais eu ton succès : Vegas était la ville pour ça, le jeu en général, confia-t-il sur le ton de la discussion. S'installant sur le bord du véhicule, il poursuivit : T'imagine que j'ai jamais rien parié dans un casino alors que je suis né là-bas ? Ça a jamais été mon truc, les jeux d'argent, mais mes parents adoraient toutes les spectacles qu'il pouvait y avoir, je me demande comment c'est aujourd'hui...

Probablement à une ville abandonnée, ça n'était pas difficile à deviner. Mais est-ce que la vie parvenait à se poursuivre, comme à Seattle aujourd'hui ?



Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Alex Lockwood
Expendables | Mercenaire
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 697
MessageSujet: Re: Petite Lady   Petite Lady - Page 2 EmptyDim 27 Déc 2020 - 15:43
Celle qui voulait etre plus qu'une potiche aux faux seins


C’est vrai que Bruce est unique dans son genre mais, malheureusement, j’ai peur de la suite aussi pour lui. Ma mère disait toujours que son bon cœur l’avait perdu avec papa, il fallait croire que la gentillesse était un fléau. Enfin, du coup, c’était plus moi le fléau pour le coup. Je me contente de répondre avec un sourire :

« C’est surement lui le vrai magicien ici. »

Et on dégage la culpabilité qui est en train de venir pointer le bout de son nez !!! Bruce et Connor ne vont pas me faciliter la tâche, mais je suis sûre qu’en les côtoyant je vais trouver mille et une raison d’avoir envie de les envoyer dans les bras de Charlotte. Enfin… je l’espère. Même si ca ne changera rien au fait que j’irais jusqu’au bout, j’imagine que je dormirais peut être un peu moins mal la nuit si leur vrai visage correspondait aux portraits faut par Charlotte et Emmie.

Voir Connor aussi ébahi par un simple tour m’amuse vraiment. Ca faisait longtemps que je n’avais pas fait ca et ca fait du bien. Mais très vite il refroidit l’ambiance aussi vite que l’hiver sur Seattle en posant la question que je n’aime pas. Pourquoi je n’ai pas fait comme papa. En fait, la réponse est assez évidente, c’était son rêve a lui et a un moment de ma vie, je me suis rendue compte que ce n’était pas le mien. Et surtout je ne supportais plus Mandy qui avait volé ma place. Mais il y avait, aussi, un autre problème de poids. Tout en rangeant mes cartes avec l’aisance d’une joueuse de poker, je me contente de dire pensivement :

« Si tu arrive au moins a me citer un nom d’illusionniste femme connu ca sera un tour de magie encore jamais fait. »

Il y en avait bien qui s’étaient battues pour exister, mais dans l’ensemble, aucune n’avait su vraiment se faire un nom comme David Copperfield, David Blaine, David Devant ou mon père, David Wood. Il fallait croire que sa théorie sur les David avait du vrai.

« Pour être honnête, juste a rester dans le rôle de potiche a moitié à poil sur scène pour valoriser des machos, j’ai donné avant de comprendre qu’il y avait une autre forme de magie et que j’avais le droit de pas rembourrer mon soutien-gorge pour aller travailler. »


Ouai, en vrai je voulais être catcheuse, mais bon… maintenant que je vie avec des Divas du catch je me rends compte que c’était bien moisi comme idée et que j’avais pas les épaules dans tous les sens du terme. Je me crispe quand il parle de Las Vegas :

« Attends? Tu n’es pas de Seattle ?? »

Question très con puisqu’il vient de dire qu’il était de Las Vegas. Après, on se détend, Las Vegas est une énorme ville et je ne vois pas la star du Base Ball aller a un spectacle de magie ou voir du catch. Mon père était fan de Base Ball on a même la carte dédicacée de Connor dans l’album que mon frère a gardé, sauf que je ne me souviens pas qu’il m’ait fait sa biographie ou que cela soit inscrit quelque part qu’il est de Vegas.

J’hésite un peu et vais m’installer a coté de lui. J’aimerais bien lui proposer un truc a boire mais a moins de faire de l’air drink, la carte des boissons est très réduite dans mon nouveau chez moi. Je mets un peu de temps à lui répondre car je me suis souvent posé la question aussi : Mandy et papa y était. Mateo a peut-être des vrais parents encore en vie, pas seulement une sœur bancale qui n’arrive même pas à le protéger.

« J’y ai souvent réfléchi… pour Las Vegas. C’est une énorme ville avec plein de potentielles pour organiser une survie. Sans compter le nombre de magiciens au m2, si ce n’est pas un gage de résistance. Je suis sure qu’il y a des groupes de survivants là-bas »

En vrai, la ville est un piège sournois a elle toute seule. Le nombre de personnes qui y étaient brassées, sa situation géographique pour fuir, même en octobre, au milieu de contrées désertiques et le fait qu’elle ne produisait pas grand-chose elle-même en termes de ressources vitales. Maintenant, elle comptait, aussi, un nombre intéressant de véhicules incroyables, de refuges en hauteur et de réserve pour tout. Qui plus est, pour les plus endurants, les hauteurs montagneuses pouvaient aussi offrir un bon endroit pour s’établir. Avec précautions, j’ajoute :

« Tu avais de la famille encore là-bas ? »



Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Leader | Expendables
Administratrice
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 3435
MessageSujet: Re: Petite Lady   Petite Lady - Page 2 EmptyLun 28 Déc 2020 - 18:08
Vu comme ça, tu me poses une colle, ouais, fit-il avec étonnement en fronçant les sourcils sur le coup. Effectivement, il n'était pas capable de citer une seule femme magicienne. Et c'était... affligeant. Il secoua la tête sur le coup, troublé de sa propre faiblesse. Fut un temps où ça ne l'intéressait même pas de valoriser des personnes différentes de lui - qui ne lui ressemblaient pas, donc. Sans doute parce que, comme beaucoup d'hommes de son genre, il avait été baigné dans des avantages qu'il voulait garder comme ça : intacts. Je réalise pas, mais tu aurais peut-être changé les choses, fit-il avec un sourire.

C'était sans doute absurde, ou trop optimiste, il ne se rendait pas compte. En fait, il ne pouvait pas réaliser la charge mentale, émotionnelle et physique qu'il fallait pour s'accomplir quand tout était contre soi.

Tu aurais probablement dû te battre deux fois plus pour te faire entendre, voir et respecter, mais tu en aurais eu la force, non ? Après tout, si elle était encore en vie aujourd'hui, c'est déjà qu'elle avait ça en elle. Quelque chose de puissant, une rage de vivre qui n'était pas facile à imiter. Une raison de se battre, surtout.

Il ne l'évoqua pas cependant, parce que Connor ne savait pas quelle corde sensible il pourrait toucher sinon. En fait, il ne connaissait pas Alex, et n'apprendrait à le faire qu'avec le temps, à force de se fréquenter, de se côtoyer. Avant, ça serait très probablement malvenu. Et il eut d'ailleurs un rire amusé en y pensant, alors qu'à côté, Alex relevait qu'il n'était en effet pas de Seattle :

C'est ma carrière qui m'a amené dans le coin, j'y suis pas né, j'y ai pas grandi, précisa-t-il. J'étais dans les Mariners de Seattle, je suis pas franchement l'enfant du pays, ajouta l'homme.

Est-ce que Vegas lui manquait ? Un peu, oui. Dans le fond, pour tout ce qu'il avait vécu là-bas. Mais c'était à l'homme d'aujourd'hui que ça manquait, pas à celui de deux milles quinze quand tout a commencé. Stratégiquement, il n'était pas persuadé de surcroit que Las Vegas soit une ville pertinente pour la survie. Surtout au milieu du désert...

Ouais, mes parents notamment, des amis et tout ça, précisa-t-il. J'y ai passé vingt ans de mon existence avant que ma carrière se lance, autant dire qu'il y a des souvenirs là-bas qui se perdront pas, fit-il avec un sourire : Ils me manquent mais je me fais pas d'illusion : je les reverrais pas. Pas de son vivant, ça, c'était sûr. Tu es d'où à la base, toi ? De la région ?



Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Alex Lockwood
Expendables | Mercenaire
Alex Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 697
MessageSujet: Re: Petite Lady   Petite Lady - Page 2 EmptyMar 29 Déc 2020 - 1:06
Celle qui se trouve pas aidée


Je regarde Connor comme je regardais papa quand il parlait de doux rêve et que j’avais l’âge de m’en rendre compte. C’est assez amusant de l’entendre avoir un message aussi utopique. Je reste un moment pensive car je ne sais pas lui expliquer que cela aurait impliqué être en rivalité avec mon propre père et que mes combats, je les mène rarement de front avec de la force brute. De plus, mon rêve a moi était ailleurs aussi je me contente, en haussant les épaules, d’un énigmatique :

« Maintenant on ne le saura jamais… »

Puis, avec un air malicieux quand il me dit que j’aurais dû me battre pour me faire entendre, voir et respecter, je ne sais pas retenir un :

« Tu n’as vraiment aucune idée de ce qu’est le métier de régisseur électrique dans le monde du spectacle toi ?»

Parce que pour s’imposer dans un métier de « mecs » et être celle qui dirige quand, pour eux, le seul travaille possible sous une femme, c’est sans caleçon, ça demande un certain doigté. Savoir que Connor et moi avons un point commun, à savoir s’être faits piéger par nos carrières respectives loin de chez nous, ne m’aide pas a ne pas le trouver sympathique. A croire qu’il le fait exprès !! Allez, fais un effort, c’est le moment de me dire que tu aime tuer des bébés chats, péter au lit ou penser que l’électricité c’est l’œuvre de Satan que les Amish ont tout compris à la vie !!!!

Mais non, il ne m’aide pas quand il continue à parler et que cela fait aussi écho a pas mal de choses auxquelles je n’ai pas envie de penser maintenant. Quelque part ca serait bien que j’arrive a me contenter du fait qu’il ne soit pas arrangeant pour se faire haïr pour le trouver haïssable mais ca ne marche pas très bien. J’essaye de sourire quand il me dit de ne pas faire me faire d’illusions, j’ai passé presque toute une vie à travailler pour en faire vivre aux gens, ca serait un blasphème a mon sang d’arrêter. J’entends bien sa question mais je la mets de côté pour le moment. Je le regarde et, oubliant que ma franchise m’a souvent joué des tours, je pose ma main sur son bras en disant :

« Tu n’en sais rien pour ta famille et tes amis, tu as peut-être raison, peut être tort, mais c’est maintenant qu’il faut savoir se battre deux fois plus et ne pas fermer la porte a la possibilité que les gens que l’on aime fassent de même de leur côté. »

Et ceux que l’on déteste aussi, malheureusement. Oui, je retourne un peu ses arguments de se battre contre lui, mais son sourire ne me trompe pas quand il parle de sa famille et ses amis.

« De toute façon, au pire, si tu te trompes en les pensant vivants, ca t’aura juste évité de la peine pour rien et si tu as raison, tu pourras jouir du luxe de pavaner avec ca. »

Personnellement j’ai confiance dans le fait que mon père est surement en vie, il lui faudrait plus qu’une fin du monde pour y rester, je ne connais pas d’homme plus entêté que lui. Et puis je ne sais pas imaginer le monde tourner sans lui. Je récupère ma main et regarde autour de nous pour finir sur un sourire :

«En attendant, j’ai l’impression que tu t’es retrouvé une famille… »


D’ailleurs si tu savais me lister ceux que tu préfères parmi ton groupe, Charlotte veut limite une hiérarchie et je suis pas pressée de savoir ce qu’elle a derrière la tête avec ca. C’est peut-être trop tôt pour aborder le sujet.

« Quant a ta question, à force de bourlinguer, j’arrive a oublié ou était mon vrai chez moi… »

C’est faux !! Il suffit que je ferme les yeux pour me souvenir du Maine, de cette nature encore sauvage et de ces bonheurs simples qui allaient avec. C’est avec un petit clin d’œil que j’ajoute :

« Je suis de Salem, mais possible que je sois passée un certain temps dans la ville de tous les péchés. C’est le meilleur endroit pour apprendre le métier. »

De la même façon que pour percer dans la magie ou le catch, c’était une adresse incontournable, elle restait aussi une référence pour tout ce qui concernait les métiers liés au performances artistiques J’espère que personne n’est de Salem ici, sinon je suis pas dans la merde. J’ai dû y mettre les pieds une deux fois grands max et toujours pour le bouleau, autant dire qu’a part vous dire qu’il y avait une paroisse et une supérette, je serais vite séchée. D’ailleurs je ne sais même pas pourquoi je viens de balancer le nom de cette ville ! J’ai pourtant rien bu. Je fronce le sourcils une minute avant de tenter la question qui me brule les lèvres. C’est le moment de faire une diversion je le sens.

« Je me demandais, comment on basse de champion de Base Ball a mercenaire ? Je veux dire, ce n’est peut être pas le choix le plus évident pour survivre non ? »


Surtout dans un camping sans confort avec un groupe de divas, en voisine, très remontées.




Codage par Libella sur Graphiorum


La vie n'a rien de magique
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Petite Lady   Petite Lady - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Petite Lady -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Petite virée nocturne dans les bois [Pv Angel ^.^] [HENTAÏ]
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
» [UPTOBOX] The Woman [DVDRiP]
» Le cave: Ma poupée. | [PV] Hentaï ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: