The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
Soldes Nike : remise supplémentaire de 15% ...
Voir le deal

Partagez
- Fly me to the moon (ou juste la distillerie, c'est moins loin) -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isha Cornwell
The Exiles | Chasseur de primes
Bad Boy Sensible
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 3537
MessageSujet: Re: Fly me to the moon (ou juste la distillerie, c'est moins loin)   Fly me to the moon (ou juste la distillerie, c'est moins loin) - Page 3 EmptyDim 20 Déc 2020 - 16:27
Celui qui fait pas ce qu'il faut

Est-ce que je suis heureux ? Oula…. Est-ce que je sais seulement ce qu’est le bonheur a part un affreux mensonge et de faux espoirs ? Non en fait non, je sais très bien ce que c’est. Je n’ai qu’a repenser au jour ou j’ai tenue pour la première fois Gemma dans mes bras et qu’elle a saisi mon petit doigt en se blottissant contre moi pour me souvenir que je sais ce que c’est.  J’essaye de réfléchir a sa question, Gemma est ici, on a passé une très agréable soirée, si on oublie l’attentat a la flotte dans la salle de bain et le fait qu’une pomme est plus velu que moi, j’ai Emie avec moi et je me sens bien malgré l’accident de capote… je reste pensif avant de me rendre compte de la réponse.

« Je … oui je crois que je le suis… »

Je la resserre contre moi et un sourire revient sur mes lèvres au fur et a mesure que je me rends compte que, depuis que Peppers est arrivée dans ma vie, ça va étrangement bien. C’est limite flippant si on réfléchit bien aux merdes a venir ou au fait que les choses agréables se finissent toujours mal avec moi.

Je frissonne presque sur sa caresse et je profite vraiment de l’instant. Oui, je suis bien. Emie me fait du bien. Je ne sais pas combien de temps ca va durer, mais je veux vraiment prendre tout ce qu’elle sait me donner. Je me raidi un peu quand sa main descend dans mon dos et effleure mes cicatrices qui me complexent toujours un peu. Je lui rends doucement ses attentions, ce n’est pas des attouchements passionnés, juste une façon tendre de laisser mes doigts profiter de sa douceur et de la sentir proche de moi.

Je l’écoute quand elle m’explique, avec ses mots, qu’elle a envie de plus qu’une amourette de retour de massacre. Est-ce que c’est aussi ce que moi je veux ? Après le carnage fait par mon ex ou le fait de m’être senti repoussé par Sam quand je lui ai dit ne plus vouloir qu’etre sex toy. Surement qu’inconsciemment, je me sens prêt a être plus qu’un amant de passage dans la vie de quelqu’un et j’imagine bien les choses auprès d’une Peppers Potts. Trop bien même. Un beau rêve, doux, agréable, bien trop tentant pour quelqu’un comme moi. Je regarde Peppers avec gravité parce que je meurt d’envie de lui dire oui, sauf que si je fais ca, je vais forcement lui faire du mal. Je suis un connard, je suis violent, je détruits tout ce que je touche… si on m’abandonne toujours derrière, c’est bien qu’il y a une raison que seul Allia a su déjouer, pour le moment.

Est-ce que Pepper mérite ça ? Est-ce que je suis égoïste a ce point là ? Mais en même temps, s’il y a un bébé… ca change tout non ? Et oui, je suis faible. La bonne réponse était de lui dire que ce n’était que des galipettes sans lendemain, de faire une petite blague et de vite me barrer de ce lit trop plein de « et si » qui vont forcement mal se finir. C’est d’ailleurs fort de cette résolution que je commence a dire, sur le temps de la plaisanterie :

« Moi qui me pensais inoubliable… »

Ouai, au point d’en éventrer les capotes. Mais rapidement j’ai plus envie de rire et c’est surement avec beaucoup trop de gravité que j’enchaine un :

« Je veux que tu reviennes… »


Putain… une partie de moi a envie de se flinguer de lui faire ça. J’en m’en veux car je sais que je ne suis pas une bonne chose pour elle.

« Et toi… tu es heureuse... je veux dire ici… avec moi ? »



Codage par Libella sur Graphiorum






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Emilie Knox
Medic | The Exiles
Emilie Knox
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 332
MessageSujet: Re: Fly me to the moon (ou juste la distillerie, c'est moins loin)   Fly me to the moon (ou juste la distillerie, c'est moins loin) - Page 3 EmptyLun 21 Déc 2020 - 15:39


Le beau mécano resta un moment pensif. Est-ce que c’était plutôt bon signe ? Émilie aurait été incapable de le dire, elle avait commencé doucement à prendre le pli avec Isha, tout était possible. Finalement, il lui répondit par la positive. Un sourire niais et digne d’une enfant à qui l’on apprend que l’on va à Disneyland s’afficha sur son visage, elle était rassurée et en même temps apaisée. Elle ne savait pas où toute cette histoire allait les mener, mais elle était déjà comblée de ce qu’elle avait reçu jusqu’à présent. Évidemment, Isha aurait manqué à tous ses devoirs s’il ne lui avait pas sortie une plaisanterie, surtout dans un moment aussi sérieux. Inoubliable hein ? Ce n’était pas totalement faux, pour la blonde en tout cas et elle ne pouvait clairement pas se l’expliquer. A peine quelques semaines et de vertigineuses galipettes avaient suffi à mettre Émilie sous le charme complet de cet homme dont elle ne connaissait quasiment rien. Puis finalement, des mots qui sonnèrent presque trop en douceur aux oreilles de la douce et bienveillante sage-femme. Il les avait finalement prononcés, lui aussi, il voulait qu’elle revienne.

Ces mots auraient dû faire le plus grand plaisir à Émilie, mais elle ne put s’empêcher de rester simplement pensive. Mettre des mots sur des sentiments était parfois libérateur, mais dans leur situation, cela voulait dire bien plus que simplement « Vivons joyeusement notre amour au grand jour » Cela impliquait tout un tas de nouvelles questions. Comment allaient-ils se voir ? Quand ? Où ? Est-ce qu’ils devaient officialiser quelque chose ? En gros, qu’est-ce qui allait se passer maintenant et qu’est-ce que ça voulait vraiment dire ? Des questions, sûrement bêtes voir inutiles, mais qui laissèrent Émilie perdue dans ses pensées. Très vite cependant, elle fut ramenée à la réalité par la dernière question de son amant. Était-elle heureuse avec lui ? Elle avait joué la maline en posant la question la première mais il fallait maintenant qu’elle y réponde à son tour. Elle lâcha un petit rire tout bas « Non, tu penses bien. C’est d’ailleurs pour ça que j’ai hâte de rentrer, c’est tout à fait … invivable ici … bien au chaud … dans tes bras … » Elle tenta en vain de garder son sérieux pour finir par exploser de rire à la vue de la tête d’Isha. Oh allez, … Il pouvait bien subir aussi un peu de son humour foireux. Elle fini par se calmer et reprendre plus sérieusement « Je crois bien que oui. J’ai l’impression, sûrement naïvement, de retrouver mes 15 ans … D’oublier, que cette vie est une succession d’épisodes foireux et que dans tes bras, tout nous est permis à nouveau » Mais la réalité les rattraperait bien assez vite.

Elle stoppa ses caresses pour venir l’embrasser, tendrement et simplement, Emie n’avait pas chercher à réveiller les désirs d’Isha. Leur petit accident l’avait quelque peu refroidie, même si curieusement, elle ne s’en inquiétait pas plus que ça. Peut-être aurait-elle du ? Pour le moment tout ce qui comptait était de profiter des dernières heures d’étreinte avant son départ. Elle ne savait pas quand elle le reverrait et même s’il lui avait dit avoir envie qu’elle revienne, pour le moment tout ceci restait de l’ordre de l’envisageable, rien de concret, trop de questions encore en suspens.

Ils restèrent ainsi, collés l’un contre l’autre le reste de la nuit. Ils se contentèrent de la présence et de la chaleur de leurs corps entrelacés, quelques baisers et douces caresses pour montrer leur affection. Ils finirent par s’endormir puis se réveillèrent finalement pour se dire adieu, encore une fois. Contrairement à celui de la dernière fois, il avait laissé aux deux amants un goût bien moins amère accompagné d’une douce brise portée par la promesse qu’ils allaient se revoir « A bientôt » avait elle simplement murmuré à l’oreille d’Isha.




.
Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 3966
MessageSujet: Re: Fly me to the moon (ou juste la distillerie, c'est moins loin)   Fly me to the moon (ou juste la distillerie, c'est moins loin) - Page 3 EmptyLun 21 Déc 2020 - 22:26
Je traine un peu des pieds en me levant, observant la distillerie qui est incroyablement silencieuse. Il me faut faire un tour rapide du couloir pour veiller à ce que tout le monde ronfle bien dans sa chambre et qu'ils sont tous rentrés, d'une manière ou d'une autre. Une fois rassurée, c'est un jus de fruit que je mérite et que j'me sers, qui me permet de me réveiller. La nuit a été courte de mon côté, trop. Faut dire que Jaren a pas oublié de me tenir durant quelques heures en éveil, un peu ivre peut-être j'en sais trop rien mais en tout cas en forme pour m'empêcher de fermer l'oeil. C'est vers cinq heures d'ailleurs que Valérian rentre pour sa part, Anton sur l'épaule en le ramenant dans sa chambre. On se croise avec surprise, et je lui fais un signe de la main :

Pas la peine de m'expliquer, j'ai déjà tout compris, que je souffle au grec avec un sourire amusé. Couche le dans le chambre de Markus et retire lui juste son pantalon, on inventera une histoire pour demain matin...

Et je ris sous cape. C'est bizarre, pas vrai ? Les deux mains autour de la tasse, je peux pas m'empêcher d'imaginer sa gueule en se réveillant dans une chambre qui est pas la sienne, avec le pantalon aux chevilles et l'air de pas piger ce qu'il se passe. J'ai tellement hate de lui expliquer tout ça avec son café en otage. M'enroulant dans un plaid, j'me mets à la fenêtre et attend un peu de trouver le sommeil. Vu le temps qui passe, j'finis par me remettre à une lecture quelconque pour me distraire un peu et prier pour que ça m'assommer, mais pour ça faudrait que j'trouve un des bouquins de philosophie que Valérian m'a conseillé...

Des bruits de pas dans le couloir me font émerger du canapé sur lequel je me suis vautrée. Qui se réveille ? La tête à l'envers, c'est une blonde que je vois, mais qui ressemble pas du tout à Salem. D'autant que notre mécano est plutôt du genre à aller dormir chez son Tony. Ni Ruby, elle passerait dans un gros pyjama pour trouver de quoi grignoter. Une nouvelle ?

Salut ? que je lui souffle alors en me redressant et en me relevant. D'où elle vient comme ça ? Je compte les portes, celle d'Isha est encore ouverte. Oooh t'es la copine d'Isha ! que je constate : Sam, c'est ça ? Que j'enchaine avec le sourire, quasiment sûre de moi. C'est pas ta soeur qu'il a mis enceinte avant de se mettre avec toi ? C'est en tout cas ce que m'a dit Ruby !



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Isha Cornwell
The Exiles | Chasseur de primes
Bad Boy Sensible
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 3537
MessageSujet: Re: Fly me to the moon (ou juste la distillerie, c'est moins loin)   Fly me to the moon (ou juste la distillerie, c'est moins loin) - Page 3 EmptyMer 23 Déc 2020 - 10:51
Celui qui aurait du faire avocat

Je n’ai pas beaucoup dormi cette nuit, déjà parce que j’avais envie de profiter de la présence d’Emie et aussi… la crainte de faire un cauchemar et d’être violent. Combien de fois mon ex s’est réveillée avec un couteau sous la gorge ou terrorisée parce que j’avais du mal à me souvenir que tout allait bien.  Dans le doute et parce que je n’ai absolument pas envie de risquer de faire fuir Pepper Potts, enfin, MA Pepper Potts du coup. D’y penser je crois que je souris comme un con au plafond. J’ai l’impression que cette fois, les choses vont bien se passer. J’ai une femme formidable qui a l’air sincère et franche dans mes bras et je crois que oui, je suis bien heureux.

Le réveil, enfin, le sien surtout, du coup, est aussi doux que le reste et j’oublie vraiment trop de chose, a commencer par ma nature, ma poisse et aussi mes joyeux camarades de la distillerie. Son « a bientôt » sonne le début d’une tentative de kidnapping :

« Pourquoi à bientôt ? Tu ne m’avais pas dit que tu comptais t’installer ici pour être sûr de jamais m’oublier ? »

Je lui fais un grand sourire innocent du mec qui a pas tout compris au cas ou ca passe. Sait-on jamais, sur un malentendu.

« Franchement c’est vraiment mieux de vivre dans des champs plutôt qu’une distillerie ? En plus il y’a plein de truc a voir dans le coin !! T’as déjà visité le NML ?»

Je ne compte pas la laisser partir si vite et je suis motivé a essayer de lui faire prolonger son séjour ici. Y’en a qui dise que chiner dans le NML, c’est mieux que les puces de Paris. Je suis pas sur de voir le rapport avec le pays des bridés et celui des mangeurs des grenouilles ni savoir en quoi c’est bien d’avoir des puces, mais ca reste a voir quand même. Pis, en plus, depuis l’épidémie de poux, on chope vachement moins de trucs là-bas. Bon, pas sur que cet argument suffise, faut que je tente autre chose.

« et puis il ne fait pas vraiment jour… reviens dans le lit…. »

La aussi, sur un malentendu et des rideaux que je tire rapidement, ca sait passer. A sa tête je comprends que c’est pas gagné… J’entrouvre la porte de la chambre d’Allia avec un :

« Laisse moi au moins t’apporter un petit déjeuner de reine au lit… et me laisser une chance de te convaincre »


J’ai pas le temps d’aller plus loin qu’il y a la patronne qui passe et qui mélange tout. OMG !! Mais elle me fait quoi elle ? Elle a pas cuvé ou quoi ? Maintenant je comprends mieux comment j’ai échappé a ma validation ici et pourquoi Jaren y est toujours : elle est pas physionomiste du tout !!! Encore une qui assume pas de devoir porter des lunettes et préfère faire Renée la taupe quitte a se taper 100 fois le même mecs en pensant que c’est d’autres. Oh PUTAIN !! Je commence a comprendre aussi pour le roulage de pelle avec Allia. Surement une erreur aussi.

« Salut Patronne et… heu… bah non, c’est Emie ma copine. Sam est brune avec des gros seins, et Billie rousse avec un grs bide du coup. Faut suivre un peu quand même et je le répète haut et fort,  l’etat de Bille n’a absolument rien a voir avec nos acrobaties. Je sais pas ce que la Allia t’a dit, mais elle a rien compris. Il s’est rien passé, comme avec Maes d’ailleurs !! »




Codage par Libella sur Graphiorum






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Emilie Knox
Medic | The Exiles
Emilie Knox
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 332
MessageSujet: Re: Fly me to the moon (ou juste la distillerie, c'est moins loin)   Fly me to the moon (ou juste la distillerie, c'est moins loin) - Page 3 EmptyMer 23 Déc 2020 - 21:16


Les tentatives désespérées de la faire rester à la distillerie firent rire Emilie. S’il elle n’était pas aussi réfléchie, très certainement qu’elle aurait succombé, mais elle savait pertinemment que ce n’était pas la meilleure des idées, même si elle en mourrait d’envie. Rester quelques jours de plus ? Intéressant. Visiter le NML en amoureux ? Vraiment intéressant. Revenir dans le lit, … sexuellement de plus en plus intéressant. Un petit déjeuner ? Bon, après tout, ça n’engageait à rien « Un petit déjeuner … J’accepte la proposition » Après un doux baiser posé sur ses lèvres qui aurait pu annoncer une délicieuse journée, ce qui avait suivit aurait pu s’apparenter à une seconde apocalypse. En tout cas, dans le cœur et la tête d’Émilie.

Premièrement, la copine d’Isha, ça aurait plutôt plus aux oreilles de la blonde si un prénom différent du siens n’avait pas accompagné la remarque de la jolie brune. Sam ? Mais enfin, c’était qui celle-ci ? Vint ensuite la seconde remarque, Isha aurait mis enceinte sa sœur ? Tout ceci n’était clairement à n’y rien comprendre. Apparemment, le mécano si romantique n’avait pas tout raconté à la sage-femme, ou du moins, il lui avait dit ce qu’il avait eu envie de dire. Le cœur d’Émilie cessa de battre le temps d’un instant et lui lança une vive douleur dans la poitrine. Est-ce que la jeune femme avait dit ça pour rire ou bien Isha s’était clairement bien moqué d’elle ? Sa réponse ne fit qu’aggraver le mal qui rongeait déjà la blonde, elle commençait sérieusement à se sentir mal. Il assumait pleinement le fait d’avoir fait des acrobaties avec une certaine Billie apparemment, et le fait qu’elle soit enceinte ne découlait soit disant pas de son fait. Malheureusement pourtant, elle avait eu la preuve la nuit qui venait de s’écouler que c’était en réalité tout à fait probable s’ils avaient utilisé les mêmes capotes pourries qu’eux. Elle s’était fait avoir, encore. Mais qu’est-ce qu’elle s’était imaginée ? Qu’un homme aurait réellement eu envie d’elle, sincèrement et honnêtement. Il l’avait bien mené en bateau et ça, vraiment s’en était trop pour elle.

Elle retenue du mieux qu’elle put les larmes qui commençaient à monter. Elle avait la gorge serrée, elle aurait été prête à l’entendre, mais pas de cette manière là, elle avait pourtant été claire, ou du moins elle l’avait pensé, elle pouvait supporter tout, ou presque, mais pas les mensonges ou les coups bas. Son honnêteté avait forgé qui elle était aujourd’hui et clairement, elle ne pouvait pas s’engager avec quelqu’un qui ne le serait pas avec elle. Enfin, du coup la, elle était pas sur qu’il ait vraiment voulu s’engager avec elle. Elle souffla avec difficulté « Euhm, … J’ai l’impression que c’est pas très claire tout ça, je … euhm, je crois qu’il faut vraiment que je rentre » Elle n’avait pas hurlé ou fait de scène, mais ça avait été plus fort qu’elle, les larmes avaient déjà commencé à glisser le long de ses joues. C’était complètement con, mais Émilie était réellement très sensible et impossible pour elle de cacher ses sentiments. Elle se contenta de tourner les talons le plus rapidement possible, le plus loin possible aussi pour ne pas avoir a faire face a ce qu’elle venait de prendre en pleine gueule. Elle se sentait perdue et déçue. Oui la, elle avait mal au cœur et c’était vraiment douloureux.






.
Revenir en haut Aller en bas  
Isha Cornwell
The Exiles | Chasseur de primes
Bad Boy Sensible
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 3537
MessageSujet: Re: Fly me to the moon (ou juste la distillerie, c'est moins loin)   Fly me to the moon (ou juste la distillerie, c'est moins loin) - Page 3 EmptyVen 25 Déc 2020 - 22:20
Celui qui pense qu'il y a vachement de râteaux sur la lune




Cette Yulia putain, je vous jure que dès que j’ai l’occasion, elle les aura ses lunettes de vieilles bigleuses et son guide pour savoir reconnaitre a l’aveugle une brune d’une blonde d’une rousse, parce que là, ca devient n’importe quoi. Elle se barre en levant ses yeux de taupes au ciel pendant que je me retourne vers Emie pour lui demander ce qui lui ferait plaisir au petit dej quand je me fige. C’est moi ou elle est limite de chialer ? Merde…. Il se passe quoi ? je dois tuer qui ?

« Attends… qu’est ce qui te mets en pelote comme ça ? Et le petit dej ? »

Elle me dit que c’est pas clair et qu’elle veut rentrer ce qui me met le doute. Bordel, vous pensez qu’elle a deviné pour la patronne ? Ohhh bordel de sa mère la pute en short !!! Je comprends que ca la mette dans cet etat là et j’essaye de me montrer rassurant parce que moi aussi j’ai été choqué quand elle m’a dit qu’elle voulait qu’on baise pour que je sache rester. Comment ca est ce que je connais le sens du mot ironie ?

« Écoute si c’est pour la patronne je te jure que je fais tout pour pas coucher avec, t’inquiète, si c’est ca qui te chagrine. »

J’ai pas le temps de lui expliquer ni de la prendre dans mes bras qu’elle est déjà en train de tourner les talons. Je me sens repoussé et désarmé avec l’option « aussi gauche qu’un panda sous acide dans une boutiques de poche de verroterie. Je reste à la regarder douloureusement sans vraiment réussir a comprendre pourquoi cette fuite. J’ai beau me dire que c’est peut être mieux comme cela plutôt que ca aille plus loin avant qu’elle se rende compte que ca va pas le faire, parce que ca se fini toujours ca au final.. mais j’avoue que, truc très con, surtout alors qu’on se connait a peine, j’avais espéré qu’on aurait quand même un petit bout de chemin ensemble avec une vraie chance d’avoir plus.

Visiblement, je me suis encore gouré. Je soupire et vais a sa suite.

« Emie, je ne sais pas ce qui se passe, mais hors de question que je te laisse rentrer seule, surtout dans cet état… viens, je vais te raccompagnée. »


Je ne lui laisse pas trop le choix et on va chercher, dans un silence pesant, Gisèle II, ma Harley, la I étant morte a Detroit quand mon géniteur a eu la bonne idée de nous rouler dessus et de me laisser agoniser des jours sous une benne a ordure a coté de ma moto morte, une longue histoire. Je la dépose a l’adresse qu’elle m’indique, un des avant-postes des TH. C’est tendu pour se séparer et je n’ose même pas essayer de la serrer dans mes bras ou lui poser des questions. Je me contente juste d’un :

« Je… je suis désolé, je ne voulais pas te blesser ou te faire pleurer et…. J’étais sérieux pour le bébé… et je le suis encore… »

C’est un peu les derniers mots de dit avant de voir la jolie blonde partir et me laisser avec cette impression d’être une merde digne de ce nom et mettre toutes ses belles paroles qu'elle m'a dite sur le compte d'un excès d'alcool et d'enthousiasme. En fait, je le vie très mal, mais je n'ai pas le choix que de me résigner et d'accepter.



Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Fly me to the moon (ou juste la distillerie, c'est moins loin)   Fly me to the moon (ou juste la distillerie, c'est moins loin) - Page 3 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Fly me to the moon (ou juste la distillerie, c'est moins loin) -
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Règles sur l'âge et le hentaï
» Pensionnat Hentaï*! // Partenariat ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: