The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
Dates stocks PS5 : stocks imminents chez Amazon et ...
Voir le deal

Partagez
- ¬ More than a gift -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lily Evergreen
Survivor
Lily Evergreen
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 328
MessageSujet: Re: ¬ More than a gift   ¬ More than a gift - Page 5 EmptySam 26 Déc 2020 - 23:58


❝More than a gift❞
@Caleb Campbell

Ses paroles sont comme un piqure de rappel. Je me souviens de Ash et de mon côté trop protecteur, au point d'arriver à étouffer l'enfant. J'avais tellement peur qu'il lui arrive quelque chose, jusqu'à ce que je lui fasse confiance. Et que je la perde. Il a Emilie aussi, cette soeur que je considère comme ma famille, qui me donne des sueurs froides toutes les fois où elle s'éloigne du camp pour rejoindre le NML. Est-ce que c'est ce que Caleb ressent ? Je me retrouve démunie, mal à l'aise de créer ce sentiment en lui rien que pour une sortie. Je me demande si j'arriverai à ressentir cette émotion pour un homme, pour lui surtout, si il devait partir quelques temps. D'un côté j'espère que oui, et de l'autre non. C'est invivable comme sentiment.

J'écoute attentivement sa seconde tirade, lorsqu'il m'indique les noms des personnes sur la photographie. J'avais donc visée juste. J'ai l'impression de ne pas être à ma place, d'être jugée, comme si j'étais à présent catégorisée comme maîtresse, même si le canadien est veuf. Et la beauté de sa défunte femme.. mon dieu, j'en suis presque jalouse. Elle avait un sourire, une beauté à faire pâlir les anges.

Le contact de sa main caleuse et bouillante sur la peau de ma jambe me ferait presque sursauté, et toujours le verre vite en main, je tourne mon visage vers le sien avec un petit sourire timide, quittant enfin la photo du regard. « Pas du tout, j'étais.. un peu pensive. » Pour appuyer mes paroles, je me penche vers lui pour déposer un nouveau baiser, plus furtif, appuyée sur ses genoux pour me relever. Je récupère aussi son verre au passage, pour rejoindre le comptoir et nous servir à nouveau. « Donc, tu es du Canada.. » Que je commence à dire, pour changer de sujet, finissant de servir la deuxième et dernière tournée pour moi. « .. comment tu as fais pour arriver jusqu'ici ? » Verres pleins en main, je retourne m'installer sur le canapé, cette fois-ci plus tactile, allongeant mes jambes par-dessus les siennes. Je lui donne son verre, bois une petite gorgée du miens avant de reprendre. « Si tu n'as pas à l'aise d'en parler, on peut changer de sujet. » Je caresse lentement son avant bras, un sourire bienveillant sur les lèvres. Je ne voulais surtout pas le replonger dans de mauvais souvenirs, mais plutôt en apprendre plus sur son parcours.

Mais même si j'étais curieuse, j'étais surtout fatiguée, épuisée par ma journée de boulot au jardin. Mais j'étais aussi effrayée à l'idée de partager un lit avec un homme. Est-ce que ça voulait dire.. coucher ? J'avais du mal à concevoir l'idée qu'un homme et une femme puisse partager un drap sans les extras. Même si au fond de moi je savais que Caleb n'était pas comme ça, je ne pouvais pas m'empêcher d'être inquiète. Alors, je retarde ce moment. Peut-être qu'il s'endormira sur le canapé ?

©️ Pando


in my eyes
my demons hide
I am the architect of my own Destruction
Revenir en haut Aller en bas  
Caleb Campbell
Survivor
Caleb Campbell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 415
MessageSujet: Re: ¬ More than a gift   ¬ More than a gift - Page 5 EmptyDim 27 Déc 2020 - 15:30
Caleb n’était pas dupe. Malgré son inquiétude, malgré l’anxiété naissante, il avait bien vu que la jeune femme, la douce Lily, regardait avec une curiosité angoissante la cadre qui contenait l’unique relique de l’ancienne vie du bûcheron. Que devait penser la jeune femme, face à cette photo ? Nul doute qu’elle devait se sentir illégitime, mal à l’aise… Peut-être même qu’elle en voulait au bûcheron d’avoir gardé cette photo, tout en l’accueillant chez lui, l’embrassant… Lui disant qu’il avait des sentiments pour elle…

Tout à coup, la main caleuse du géant fit sursauter Lily, qui réagit soudainement. Elle était pensive. « Mon dieu ! Pensait-il. J’ai tout gâché. Qu’est-ce que je suis en train de faire… Se demandait-il à lui-même, en proie à la panique alors qu’il éprouvait mille-et-uns remords.

Jusqu’à-ce qu’un doux médicament ne lui soit offert. Une attention toute particulière, un cadeau savoureux. Un baiser. Un baiser sucré, chaud, et bienveillant, de la part de la douce jeune femme pour qui le cœur du puissant bûcheron battait la chamade. Alors, c’était ça, l’addiction ? Vouloir une chose plus que tout, en vouloir encore et encore, sans jamais ressentir ni lassitude, ni déception.

Et puis, les lèvres de Lily quittent celles du bûcheron, lequel était resté là, les yeux fermés, comme s’il attendait la suite avec impatience. Et en guise de suite, il peut voir la frêle jeune femme se lever, et s’éloigner, les deux verres à la main, en direction du bar pour se resservir à nouveau. Elle pose alors une question bête, dont elle possède d’ores-et-déjà la réponse, et depuis bien longtemps.
- Heu… Oui, oui. A quelques kilomètres au Nord de la frontières avec l’Amérique. Répondit-il simplement, car Lily connait déjà tout cela.

Elle pose ensuite une autre question, plus délicate. Comment avait-il fait pour venir jusqu’ici… Devait-il tout raconter ? Y compris le décès de sa famille ? Que devait-il dire… Que devait-il garder pour lui… Lily revint enfin, et, comme par magie, elle se présente comme plus tactile, pile poil ce dont Caleb avait besoin. Ses jambes prennent position au-dessus de celles du bûcheron, et lui offre un verre rempli. Devant la complexité de la question de Lily, appelant à des réponses autrement plus complexes encore… Caleb prit le verre, et bu une grande rasade.
- Eh bien… J’étais en prospection dans l’état de Washington, pour une parcelle de bois que je devais exploiter. J’étais venu avec ma fille et ma femme, mais mon fils n’avait pas pu nous suivre, à cause de ses études. Je… Quand tout est parti en vrille, on a essayé de retourner au Canda, mais on a pas réussi… On a trouvé un groupe, dans la forêt… On a été attaqué par des survivants… Ils ont tués ma femme et ma fille… Et ensuite, ça a été la fuite, jusqu’ici et… Voilà. Et… Et toi ?

Pourquoi avait-il retourné la question ? Parce qu’il était gêné, sans doute. Gêné à l’idée de rajouter une couche sur ses histoires de familles, et ce faisant, de faire peur à Lily qui hésitait encore à prendre sa place auprès du colosse… Son cerveau était en ébullition, mais une ébullition contre-productive. Car il était épuisé… Ses journées à rallonge commençaient à puiser dans ses réserves, et ses cernes, de plus en plus grandes, trahissaient cet état de fatigue. Ça, et un grand bâillement qu’il ne pu contenir.
- Hum… Il boit d’un trait ce qui lui reste de breuvage alcoolisé. Lily, je… Je sais que tu n’es pas en confiance avec tout ça, mais… Il est tard, je suis fatigué, et je pense que toi aussi, vu tout le travail que nous avons en ce moment… Mais je ne veux pas te faire peur. Si… Si tu veux, tu peux dormir dans le lit, les draps sont propres. Je dormirais dans le canapé.
Revenir en haut Aller en bas  
Lily Evergreen
Survivor
Lily Evergreen
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 328
MessageSujet: Re: ¬ More than a gift   ¬ More than a gift - Page 5 EmptyDim 27 Déc 2020 - 16:48


❝More than a gift❞
@Caleb Campbell

Je cesse ma caresse sur son bras lorsqu'il commence son récit, après une bonne gorgée de son verre sûrement pour lui donner du courage. Je ne pourrai pas lui en vouloir si il décide de finalement rien dire, ou de faire juste un court résumé. Parler des problèmes du passé n'est jamais aussi facile, même pour un grand gaillard comme lui, même après une bouteille de whisky. Je rigole intérieurement, pensant qu'en fait, pour bien se confier, il faut au minimum deux bouteilles. Comme pour cette fameuse nuit, libératrice pour elle, mais aussi pour lui.

Je suis angoissée d'avoir reçut la question en retour, même si je m'y attendais, cet horrible sentiment mêlé à de la gêne. J'espère du fond du cœur ne pas l'avoir attristé à se confier, ne pas l'avoir forcé. Mais je pense qu'en se confiant ainsi, on pourra partir sur de bonnes bases. « Merci de m'avoir dis tout ça, je sais que ça doit pas être facile. » Ma voix est douce, teintée de bonnes volontés. Je saisis une de ses mains libres, plus en confiance, et me jette à l'eau à mon tour. « Je viens de Kangley, c'est pas très loin d'ici, où il y a.. avait, ma ferme. Ensuite y eu Aaron et son groupe, on a dû partir, on faisait du troc avec un autre groupe qui retenait Émilie. Je suis partie la chercher avec une jeune fille que j'avais sous mon aile, et on a erré tous ensemble jusqu'à se séparer. » Je bois une gorgée de mon breuvage, mon estomac soudain noué par le stress, quittant Caleb du regard. « Ensuite je me suis retrouvée seule avec Ash, qui.. a finit par mourir parce que je ne l'ai pas assez protégée. » Ma voix se brise, plongeant le studio dans un silence pesant. Je bois encore, prenant une grande inspiration. « Ensuite y a eu.. Peter. » Je serre la main de Caleb s'en m'en rendre compte. « Je pense que cet homme doit penser que lorsqu'une femme est sympa, ça doit vouloir dire : je veux coucher. Et puis, il devrait voir les alcooliques anonymes. » J'accompagne mes paroles par un léger rire, comme si l'humour m'aidait à mettre mon mal-être de côté. Et j'avale encore le contenu de mon verre, jusqu'à le vider complètement.
C'est fou, j'ai l'impression d'avoir retirer un rocher immense qui me pesait sur la poitrine.

Et puis, pour continuer sur les sujets sensibles, voilà qu'il enchaîne sur nos places à prendre pour la nuit. Je ne peux être que touchée par ses paroles, et il ne semble pas cacher de mauvaises intentions. Et puis, au pire, je connais la sortie. « Je suis touchée Caleb, c'est très gentil. » Je laisse mon regard se perdre un instant dans le fond de mon verre, avant de me laisser harponner par les yeux du bûcheron. « Mais.. on va se coucher ? » Que je souffle à voix basse, un sourire timide dans le creux de mes lèvres. J'ai l'impression de retrouver mes années lorsque j'étais d'adolescente.

Je rejoins donc le lit de monsieur, après avoir lâcher sa main à contre cœur, mes pas de plus en plus hésitants à mesure que je voyais le coin repos se rapprocher. Je laisse mes doigts glisser le long du drap soigneusement placé, silencieuse, analysant la situation un court instant. Finalement, je me tourne vers mon nouveau.. compagnon ? « Tu veux.. dormir de quel côté ? » J'ai l'air tellement ridicule. Mon corps s'agite faiblement à gauche, à droite, d'avant en arrière, soumis au stress de cette nuit. J'ai surtout peur de montrer des signaux qu'il ne faudrait pas, ou peut-être que oui.. AH, j'ai la tête qui va exploser.
J'attends que Caleb me rejoigne, et plus il s' avance vers moi, plus mon cœur semble prêt à lâcher. Et lorsque nos lèvres s'apprêtent à se toucher une fois encore, sans que cela me gêne, je n'ai pas réussi à m'en empêcher, et répliquer avant le contact. « Caleb, je suis vierge. » Bon, je pense que niveau gêne, malaise, et tout le tralala, j'ai dû battre un record. J'hésite même à récupérer mes affaires et prendre la fuite dans le froid.

©️ Pando


in my eyes
my demons hide
I am the architect of my own Destruction
Revenir en haut Aller en bas  
Caleb Campbell
Survivor
Caleb Campbell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 415
MessageSujet: Re: ¬ More than a gift   ¬ More than a gift - Page 5 EmptyDim 27 Déc 2020 - 17:34
Caleb était chamboulé. Il avait beau être proche de la quarantaine, il avait beau avoir eu une femme, il avait beau avoir eu des enfants… En cet instant, il n’était rien de plus qu’un adolescent inexpérimenté. Il regardait Lily avec toute la douceur du monde, comme si un regard insistant suffirait à la briser… Comme si elle était plus fragile encore qu’un morceau de porcelaine. Comme si elle pouvait se briser d’un instant à l’autre… Ou s’enfuir au moindre courant d’air.

Il écouta alors avec attention le récit de Lily. Pour Caleb, cette phase était importante : les deux survivants, aux sentiments mutuels, naissants, et beaux, apprenaient à se connaître. Cela indiquerait-il que Lily souhaitait que Caleb soit son compagnon ? Peut-être même son… Son concubin ? Ses réflexions se stoppèrent dès l’instant où Lily serra fortement la pogne du bûcheron, alors qu’elle mentionnait l’existence d’un nomme… Aux intentions tout à fait mauvaises. Alors, elle a failli être violée ? A-t-elle été violée ? Quelles atrocités a-t-elle pu vivre ?

Mais c’est après ce récit que Caleb aperçu quelque chose… Quelque chose de gratifiant. Lily esquissa un léger sourire. Très léger… Trop léger. Mais suffisamment perceptible pour l’empathique bûcheron. Elle semblait… Soulagée. L’ébéniste se souvint alors de cette fameuse soirée, en-dehors du camp, où les deux survivants s’étaient confiés tous leurs malheurs et leurs traumatismes. Lui aussi avait senti cet énorme poids se soulever de sa poitrine, et s’éloigner pour ne plus jamais revenir. Le bûcheron était heureux à l’idée d’avoir pu aider Lily… Même indirectement.

Puis, vient le moment fatidique. Lily annonce être touchée par les paroles de Caleb… Avant de lui souffler, d’un air à la fois curieux et légèrement… Aguicheur, qu’il était peut-être temps d’aller se coucher. Tous les deux.

L’esprit de Caleb eut alors un petit moment d’inactivité. Réagissant, sans réfléchir, il suivit du regard la jeune femme qui se levait, et qui, doucement, rejoignait le lit. Incapable de réfléchir, Caleb se contenta de la regarder… Avant d’expirer longuement, et doucement. Son cœur battait avec force, bondissant dans sa poitrine, arrachant à un moment un petit rictus de douleur, tant son cœur travaillait avec force. Portant machinalement sa main sur son verre, il le porta à la bouche… Avant de se rendre compte qu’il était vide. Il soupira alors, avant de finalement se lancer, après une lente, et profonde inspiration.

Il se leva, et doucement, prit la direction du lit. Le bûcheron se comporta comme le dompteur face à une armée de félins. Ses pas étaient lents, et souples, et il ne tentait aucun geste brusque. Il ne voulait point l’effrayer. Aucunement. Son regard toutefois, ne pu s’empêcher de détailler le corps de la jeune femme. Si ses formes étaient couvertes par l’épais pull-over, le bûcheron devina toutefois son tour de taille, et ses hanches, typiquement féminines.
- Heu… Le côté gauche, si tu veux bien.

Sa réponse, hésitante, fut formulée avec toute la timidité d’un enfant. Il n’osait même pas regarder la jeune femme… Il se sentait nul, il se sentait mal… Etait-il une de ses mauvaises personnes ? Alors qu’il s’approchait de Lily, Caleb ressentit une pulsion dévorante, une envie incontrôlable… C’était comme si ses lèvres étaient attirées par celles de Lily. Le sucre, et le miel de ses lèvres, attiraient celles du Caleb, comme le miel attire les abeilles. Et alors que les deux survivants s’apprêtaient à échanger un énième baiser, Caleb eut une question qui lui vint : étaient-ils ensembles, maintenant ? Il était sur le point d’avoir un début de réponse, un début sucré… Lorsque Lily fit une révélation. Elle était vierge.

Caleb éloigna alors doucement son visage de celui de la survivante. Ses prunelles déposèrent sur elle un regard doux, compatissant, empli de sentiments. La virginité de Lily, et sa peur des hommes, s’expliquaient alors à l’esprit du colosse Canadien. Alors, Caleb prit sur lui. Son cœur voulait s’échapper de sa poitrine, provoquant plusieurs décharges douloureuses dans sa poitrine… Il déposa le dos des doigts de sa main droite sur la joue gauche de Lily, glissant jusqu’à sa mâchoire, avant de glisser le long de ses deux bras. Il déposa alors doucement un baiser sur le front de la jeune femme, avant de la prendre dans ses bras, posant délicatement la tête de Lily sur son épaisse poitrine.
- Ne t’inquiète pas. Chuchota-t-il. Tu es la première femme que j’ai embrassé depuis… Trois ans. Mes sentiments pour toi ne sont pas uniquement d’ordre… Charnel. Tu peux te reposer sur moi. Je ne te ferais pas de mal. Je t’en fais la promesse.


Que dire de plus ? Que faire de plus ? Caleb n’en avait aucune idée. Il ne voulait pas la faire fuir, la voir fuir. Il voulait qu’elle reste… Il voulait s’endormir au creux de ses bras, et se réveiller en voyant son visage.
Revenir en haut Aller en bas  
Lily Evergreen
Survivor
Lily Evergreen
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 328
MessageSujet: Re: ¬ More than a gift   ¬ More than a gift - Page 5 EmptyDim 27 Déc 2020 - 18:12


❝More than a gift❞
@Caleb Campbell

Le long silence qui arrive est si horrible, insoutenable. Je n'ose même plus déposer mon regard sur le doux visage de son hôte, stressée d'y découvrir quelque chose d'horrible. Comme par exemple, un air moqueur, prêt à exploser de rire face à ma révélation, même si j'ai dû mal à y croire. Mes mains s'enlacent sans que je n'y prête attention, le geste surtout dirigé par mon esprit en ébullition. Intérieurement je me maudis, je m'insulte même, mordant sans légèreté ma lèvre inférieur ; pourquoi il a fallu que je dise une connerie pareil ? Déjà que je ne dois pas être la plus normale des femmes à ses yeux, mais alors là..

Contre toute attente, certaine d'être rejetée, c'est le contact chaud de sa main qui caresse ma joue gauche que je reçois, cette dernière teintée par une couleur rougeâtre de gêne. Par un réflexe inconnu jusque là, ma main gauche vient se déposer rapidement sur la sienne, l'empêchant ainsi de cesser le contact, de s'éloigner de moi. Mais, lassée de mes craintes, je le laisse faire, glisser le long de mes bras pour ensuite m'inviter à me lover contre sa poitrine. Je n'hésite pas, je me laisse faire. Mais le contact du tissu dérange, et contre toute attente, je fais glisser lentement mes main sous son pull pour découvrir les reliefs de son dos musclé. J'ai la sensation d'être sur un petit nuage.

Sous ses paroles plus que rassurantes, je re-découvre son parfum corsé mêlé à l'odeur des sapins, pas du tout dérangeant, mais surtout enivrant. Je n'hésite pas d'ailleurs à prendre une profonde inspiration pour en capter toutes les notes et l'imprimer dans ma mémoire, mais aussi la douceur de sa peau, sa chaleur. J'ai la sensation d'être prête à pleurer de joie tellement je me sentais libre, soulagée d'un fardeau que je me traînais depuis trop longtemps.

J'étais silencieuse, bercée par un léger balancement du corps de Caleb. Qu'est ce que je pouvais dire de toute façon ? Il n'y avait rien à dire, le moment était trop parfait pour que je l'abîme d'un mot, d'une phrase. Les yeux brillants, je n'ose toujours pas croiser son regard, même si j'en avais envie, comme goûter à nouveau le goût irrésistible de ses lèvres. Ma tête se tourne un instant vers le lit lorsque je me décolle de son torse, tenant sa main gauche dans la mienne. D'un geste lent, je me faufile jusqu'à la place qui m'était attitrée, et me love sans patience dans les draps, que Caleb me rejoigne.
©️ Pando


in my eyes
my demons hide
I am the architect of my own Destruction
Revenir en haut Aller en bas  
Caleb Campbell
Survivor
Caleb Campbell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 415
MessageSujet: Re: ¬ More than a gift   ¬ More than a gift - Page 5 EmptyDim 27 Déc 2020 - 19:58
Un véritable soulagement. Telle est la sensation puissante, étrange, et ô combien agréable, qui envahit soudainement le cœur et l’esprit du bûcheron Canadien. S’attendant à recevoir un rejet, à être repoussé par la jeune femme, et à la voir partir, comme au lendemain de leur première nuit ensemble, sentir ses doigts fins sur la peau épaisse de son dos, fut comme une rédemption inattendue. Et pourtant ardemment désirée. La sensation des ongles de la fermière passant sur sa peau, provoquèrent des frissons dans l’échine de l’ébéniste qui, dans une réponse inconsciente, commença à dodeliner doucement, berçant la jeune femme, du creux de ses bras.

Finalement, l’étreinte est stoppée par Lily. L’espace d’un instant, Caleb se demanda s’il devait prendre des initiatives quelconques, pour lui montrer qu’il était là, pleinement et entier. Mais il avait tellement peur de faire le faux pas qui détruirait tout ce que les deux survivants avaient réussis à construire jusqu’ici… Si cela devait arriver, il s’en voudrait énormément, et pour longtemps.

Alors, lorsqu’elle s’éloigna, Caleb raffermit sa prise sur la main de Lily qui, jamais, jusqu’ici, n’avait quitté la sienne. Dans une invitation tacite, la fermière invitait le bûcheron dans son propre lit, à ses côtés. Accompagnant Lily, Caleb prit toutes les précautions du monde pour ne point la heurter, ni l’écraser. Il n’oubliait pas qu’entre Lily et lui, il existait une différence d’au moins 50 à 60 kilos, et qu’ainsi, il pourrait lui briser n’importe quel os s’il s’appuyait malencontreusement sur elle. Aussi prit-il soin de ne poser ses genoux, et ses mains, que sur des endroits sûrs, pour ne pas la blesser.

S’installant à la gauche du lit, Caleb abandonna la main de Lily un court instant. Le bûcheron ne dormait pas tout habiller. Il détestait cela. Il abandonna son épais pantalon en jean tâché maintes et maintes fois, de tâches qui, depuis longtemps, refusaient de disparaître. Il se retrouva alors en sous-vêtement, avant d’abandonner son épais pull, pour ne rester qu’en t-shirt. Un peu timide, le géant Canadien cacha son corps autant que faire se pouvait, s’enfuyant dans les draps, s’allongeant sur le dos avant de poser à nouveau sa main gauche sur celle de Lily, lovée dans les draps. Il aurait dû, sans doute, ne rien dire du tout. Mais il se sentait obligé de rassurer la jeune femme, une dernière fois.
- Tu sais, tu peux venir ici autant que tu le souhaite, dormir ici autant que tu le voudras. Ton bonheur m’importe de plus en plus, et… Je ne m’étais pas senti aussi bien en présence d’une femme, depuis bien des années. Alors, j’espère que tu auras confiance en moi. Je saurais être patient, je t’en fais la promesse.

Caleb était resté à plat dos, le regard planté dans le plafond, afin de ne pas assurer une présence trop envahissante, dans ce lit aux dimensions XXXL.
Revenir en haut Aller en bas  
Lily Evergreen
Survivor
Lily Evergreen
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 328
MessageSujet: Re: ¬ More than a gift   ¬ More than a gift - Page 5 EmptyDim 27 Déc 2020 - 20:22


❝More than a gift❞
@Caleb Campbell

C'est un simple lit. Ce sont de simples draps. Pourtant, j'ai l'impression de me coucher sur un petit nuage, en endroit partagé où il ne doit régner que de la tendresse, de l'amour, très loin du monde extérieur si violent, angoissant. Moi qui voulait prendre la fuite quelques minutes plus tôt, j'étais prête à me laisser attraper, emprisonner dans la vie de Caleb. Je ne regrette en rien les mots échangés, ni même les gestes, les caresses, les baisers. Il avait réussi à toucher en plein dans le mile, où d'autres avaient échoués jusqu'à tout détruire ; et le bûcheron, petit à petit, avait reconstruit.

Malgré tout, je sent encore au fond de moi de l'hésitation face à tout ça, à ce trop plein d'amour. J'étais prête à me laisser aller, me laisser posséder en me disant que au pire, face à ce monde en ruine, je ne risquais rien de pire, mis à part devenir une vidée. Mais sans plonger la tête la première je ne pourrais pas savoir si cette histoire a une fin ou non. Si il est sincère ou non.

Toute timide, je me cache assez vite sous les draps, sur ce lit gigantesque où je serais capable de me perdre. Et, mon dieu, que j'avais chaud, c'était insoutenable. Je n'aurais pas pensée que le pull de Caleb retienne autant ma chaleur corporelle, sans parler des réchauds dans le petit appartement qui agissaient très vite pour chasser le froid. Mais je prends sur moi, laissant uniquement dépasser le haut de mon visage, et je me contente d'observer les faits et gestes du canadien.
Déjà que j'avais chaud, mais le voir maintenant se déshabiller n'arrange en rien la situation. Oui, j'ai une crainte des hommes, mais je n'en reste pas moins une femme. Et au fur et à mesure où il se débarrassait de ses vêtement, je sentais un étrange incendie ravager mes muscles et le creux de mes reins, jusqu'à finir sa course dans mes joues. Il était... parfait. Je ne vois pas quoi dire d'autre. À mes yeux, je ne vois pas de défaut.

Mes lèvres se pincent dans un geste incontrôlé, ne bougeant pas d'un millimètre lorsqu'il s'installe, bien qu'une étrange tentation m'invitait à lui déchirer son t-shirt. Ce sont ses mots qui m'aident à penser à autre chose, et pour lui répondre, je dévoile mes lèvres hors des draps. « Merci Caleb.. tu ne peux pas imaginer à.. quel point je me sent bien, avec toi. » J'accompagne mes paroles en serrant la main de mon compagnon quelques secondes, avant de disparaître une nouvelle fois sous la couverture, cette fois-ci entièrement.

De moi il ne reste que la silhouette à la vie du canadien. J'en profite alors pour retirer l'énorme pull qui m'empêchera de passer une bonne nuit, pour le retrouver les seins nus, en petite culotte et chaussettes. Lentement, je remonte ensuite à la surface, abandonnant l'énorme morceau de tissu dans un coin du lit, tournée de manière à pouvoir admirer l'ours en guimauve près de moi. J'attends un peu, quelques secondes, minutes, peu importe, le temps à mon cœur de cesser ses coups violents dans ma cage thoracique. Une fois légèrement calmée, ma main libre glisse jusqu'au bras proche de mon compagnon, laissant mes doigts se balader sur sa peau, descendre jusqu'à ses pecs et rencontrer le tissu de son tee-shirt. Je lui aurais bien proposé de l'enlever, histoire que je puisse le découvrir encore un peu, le contour de ses muscles et le parfum de sa peau. Peut-être même des cicatrices et leurs histoires.

Puis, alors que je souhaite atteindre ses cotes non visibles de ma place, je rampe lentement jusqu'à lui, comme par peur d'être prise la main dans le sac voir même jugée. Ainsi proche, ma main glisse le long de son ventre pour les atteindre, et alors que Caleb semble mieux s'installer, j'en profite pour hisser le haut de mon corps sur le sien, ma tête posée sur sa poitrine, bercée, rassurée par les battements de son cœur.

©️ Pando


in my eyes
my demons hide
I am the architect of my own Destruction
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: ¬ More than a gift   ¬ More than a gift - Page 5 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- ¬ More than a gift -
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: