The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
Dates stocks PS5 : stocks imminents chez Amazon et ...
Voir le deal
-40%
Le deal à ne pas rater :
Écharpe Lacoste en laine côtelée à -40%
60 € 100 €
Voir le deal

Partagez
- Can't read your poker face -
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aamir Rahis
The Gentle Bastards
Aamir Rahis
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 778
MessageSujet: Can't read your poker face   Can't read your poker face EmptyMar 8 Déc 2020 - 13:15
Il était heureux de sa victoire, son but ultime avait été atteint. C’était puéril, c’était stupide. Du haut de ses trente-cinq ans, Aamir agissait comme un gamin de seize ans avec Zola. Mais elle le lui rendait bien, c’était même elle qui avait lancé les hostilités en se pointant dans sa chambre en pleine nuit. Du moins, c’était ce que pensait l’indien. Alors, il renchérissait toujours ; ne s’imposant aucune limite lorsqu’il convenait de jouer avec les nerfs de l’hispanique.

Aamir s’attendait à beaucoup de chose après avoir embrassé Zola : une remarque acerbe, un regard plus noir que noir, une claque… Quelque chose de son cru qui lui permettrait, en effet, de repartir vers Chris, boire toute la soirée et pourquoi pas retenter son hélicobite fauché dans la fleur de l’âge de l’autre fois. Oui, il s’attendait à tout sauf à ça. Jamais il n’aurait imaginé voir les yeux sombres s’imbiber doucement. Son sourire fier s’effaça tout aussi lentement pour laisser place à un air perplexe. Il resta quelques longues secondes sans broncher, debout, comme un con au milieu de cette foule ; désarmé face à une telle réaction inattendue alors qu’il observait Zola s’en aller, sortir même. Sans vraiment prendre le temps de réfléchir, il se dirigea machinalement vers le bar pour reposer les verres vides et en prendre deux nouveaux.

Il ne savait pas ce qui le poussait à faire ce qu’il était entrain de faire mais quelques instants plus tard, Aamir se retrouva dehors dans le froid où il repéra rapidement la danseuse qui lui tournait le dos.

- Pourquoi personne m’a jamais dit que j’embrassais si mal ?

Un rire un peu maladroit lui échappa alors qu’il s’approchait de Zola.

- Ecoute, je sais que j’dois être la dernière personne que t’as envie de voir là tout de suite maintenant

Il lui tendit à nouveau un verre.

- Mais j’suis… Désolé ? J’pensais pas à mal, c’était… pour rire ?


Just like that, an honest man blinked
Revenir en haut Aller en bas  
Zola Saltzman
Chasseur de primes
Zola Saltzman
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 605
MessageSujet: Re: Can't read your poker face   Can't read your poker face EmptyMar 8 Déc 2020 - 15:08
Fais chier ! Crétin de Rahis à la con, argh ! Je trouve la ruelle quasi déserte, et un couple en train de discuter contre un mur, ou de se lécher le fond de la gorge allez savoir, décampe dès qu’il me voit, parce que je dois pas avoir l’air des plus amicales, là tout de suite. J’ai l’impression que je suis sur le point d’exploser, d’être à deux doigts de refaire la décoration des façades des bâtiments autour avec des morceaux de moi. Je jure à voix basse, en espagnol, donne des coups de pieds dans la benne à ordures, un coup de poing dans un des murs, me passe une main nerveuse dans les cheveux, et suis à deux doigts de hurler ce qui couve juste là, dans ma poitrine, et m’étouffe. Crétin de Rahis à la con ! Je l’ai déjà pensé, je sais, mais je fulmine tellement, contre lui, contre moi, contre la Terre entière, que je ne sens même pas la température extérieure, ces deux petits degrés de rien du tout qu’il doit faire, à tout casser.

Mes yeux me brûlent, et j’ai beau serrer les poings très fort, je sens la boule enfler dans ma gorge, sans que je ne puisse rien faire pour la chasser, quand j’y arrive d’ordinaire en un battement de cils, avec un sourire arrogant, et une remarque acerbe à souhait. La voix de l’indien retentit alors dans mon dos, et je fais volte-face brusquement pour lui faire face, opposant à son rire gêné un regard chargé d’une colère noire, brûlante. « -C’est bon, tu t’sens mieux ? Super Rahis, merci pour tes excuses, et ravie d’avoir pu te faire rire. » J’essuie cette putain de larme qui s’échappe malgré moi d’un air rageur, tout en avisant le verre qu’il me tend. « -Etouffe toi avec ton verre, et dégage, ok ? » Hé ouais…je suis la délicatesse incarnée, je sais. Mais si je lui crie assez fort dessus, et me montre encore plus désagréable qu’en temps normal, il finira bien par décamper et me laisser seule, non ?




La vida no es la fiesta que habiamos imaginado, pero ya que estamos aqui, bailemos
Some days I am goddess. Some days I am wild child. Some days I am a fragile mess. Most days, I am a bit of all three. But every day, I am here, trying.
Revenir en haut Aller en bas  
Aamir Rahis
The Gentle Bastards
Aamir Rahis
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 778
MessageSujet: Re: Can't read your poker face   Can't read your poker face EmptyMar 8 Déc 2020 - 16:38
À peine avait-il eu le temps de se faire saisir par le froid extérieur, qu’Aamir aperçut Zola entrain de passer ses nerfs sur une poubelle, puis sur un mur. Il eut comme un flashback de ce soir où il avait rattrapé Chris devant l’ORB, qui se livrait lui aussi à un combat contre la façade du bâtiment. L’indien avait-il ce talent caché de faire naître chez les gens cette envie de se frapper contre un mur ?

En temps normal, Aamir aurait pu en jouer, feintant de faire l’arbitre de ce combat perdu d’avance mais il savait reconnaître quand s’arrêter. Zola avait beau le foudroyer du regard, seul un idiot n’aurait pas vu cette larme couler ; trahissant sans doute son mal être. Jamais il n’avait voulu en arriver là, ça avait toujours été bon enfant pour lui. Mais il oubliait qu’il y avait forcément d’autres facteurs à prendre en compte, qu’il n’était peut-être rien d’autre que la goutte d’eau qui avait fait déborder le vase.

Prenant sur lui pour ne pas répondre de manière à piquer, Aamir inspira longuement avant de s’accroupir, posant le verre au sol.

- J’vais te le laisser là, au cas où tu changerais d’avis, dit-il en se redressant

Il commença à tourner les talons, se demandant s’il ne devait pas partir prévenir Chris ou Bill. Pesant le pour et le contre, l’indien finit par annuler son précédent geste, restant finalement cloué au sol ; devant Zola.

- Tu  peux m’insulter, tu peux même m’en coller une si tu veux. Si ça peut te permettre de vider ton sac ou de trouver un coupable pour tout ça.

Son ton était calme, bien loin du sarcasme qu’il utilisait habituellement avec elle.

- Parce que j’me doute bien que j’suis pas l’unique responsable de ça. Alors vas-y, lâche toi. Je bougerai pas toute façon.

Du moins, pas tout de suite, Chris comprendrait la raison de sa courte absence. Il n’allait quand-même pas la laisser seule dans cet état.  


Just like that, an honest man blinked
Revenir en haut Aller en bas  
Zola Saltzman
Chasseur de primes
Zola Saltzman
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 605
MessageSujet: Re: Can't read your poker face   Can't read your poker face EmptyMar 8 Déc 2020 - 17:17
« -Ouais voilà, fais donc ça. » Que je lui crache d’un ton mauvais, alors qu’Aamir pose le verre par terre, avant de s’éloigner de quelques pas, alors que j’en fais autant de mon côté, dos à lui, pour m’éloigner davantage de la Cage. J’ai mal à la main, je serre et desserre mon poing, remarquant aisément les écorchures qui en zèbrent la peau fine. Mais je m’en fous. Je voudrais dire à cet instant que je m’en fous de tout, mais je crois que c’est justement l’inverse, et que tout le problème est bien là. Je me fige une nouvelle fois quand j’entends la voix d’Aamir derrière moi, moi qui l’imaginais déjà à l’intérieur, en train d’emmerder quelqu’un d’autre.

Il se plante devant moi, et j’arrive à rien faire d’autre que de le regarder bêtement, à respirer difficilement, la mâchoire si serrée qu’elle me fait un mal de chien, les yeux embués comme jamais. « -Rentre, Aamir. » Ma voix n’est qu’un murmure, mais elle tremble tellement qu’elle me donne envie d’arracher mes propres cordes vocales, pour ne plus jamais entendre ce ton geignard et pathétique. Que je l’insulte ? Que je le frappe ? Bordel, que l’idée est tentante. Mais je peux pas m’y résoudre, parce que, justement, ça résoudrait rien du tout. Ça comblerait pas le vide dans mon ventre, et ça déchargerait pas ce trop plein dans ma tête. « -La seule coupable pour tout ça c’est moi. » C’est dit à voix basse, les dents serrées, comme un aveu dirigé vers moi-même, et j’ignore même si l’indien a pu l’entendre.

Par dépit, dans ce vain espoir de trouver un refuge éphémère dans quelques gorgées d’alcool, je récupère le verre par terre, le bois d’une longue gorgée en frémissant quand l’alcool me brûle la gorge, avant d’aviser le verre entre mes doigts. Il finit éclaté contre la façade du bâtiment d’en face, où il explose en des tas de morceaux qui se répandent sur le sol, un peu à l’image du masque que je porte d’ordinaire. Je finis par m’accroupir, juste là, et encercler mes jambes de mes bras, alors que ces idiotes de larmes refont surface. « -Rentre…s’il te plaît. » Une supplique. Celle d’une nana paumée, en proie à ses propres démons, sur le point de perdre la face, et qui refuse que qui que ce soit la voit comme ça.




La vida no es la fiesta que habiamos imaginado, pero ya que estamos aqui, bailemos
Some days I am goddess. Some days I am wild child. Some days I am a fragile mess. Most days, I am a bit of all three. But every day, I am here, trying.
Revenir en haut Aller en bas  
Aamir Rahis
The Gentle Bastards
Aamir Rahis
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 778
MessageSujet: Re: Can't read your poker face   Can't read your poker face EmptyMer 9 Déc 2020 - 14:05
Peut-être aurait-il dû partir après avoir déposé le verre. Déjà parce qu’elle le lui avait demandé –ou plutôt imposé– mais aussi parce que ce n’était pas sa place à lui, de la soutenir. Aamir n’avait jamais vraiment porté Zola dans son cœur. À vrai dire, au début, sa présence l’indifférait plus qu’autre chose et puis, par la force des choses, ils avaient été contraints de se côtoyer. L’indien ne se faisait aucune illusion sur la réciprocité de cet agacement. Oui, ce n’était pas sa place d’être avec elle ce soir. Et pourtant, il ne pouvait se résoudre à la laisser seule avec ses sombres pensées et ses larmes.

Alors il restait là, sans vraiment savoir comment agir. Il entendait, il écoutait la supplique de la danseuse pour qu’il rentre, qu’elle était la seule responsable de son mal-être. Bien incapable de trouver les mots qui lui faisaient souvent défaut, Aamir la regardait passer ses nerfs sur ce verre, ou du moins ce qu’il en restait. Zola finit par s’assoir mais lui demeurait immobile, debout avec son verre. Son regard balayait les alentours à la recherche d'une aide extérieure, fixait cette porte qui ne s’ouvrirait jamais . Personne d’autre qu'elle et lui dans cette situation à laquelle il n’était pas préparé. Il laissa un silence s’installer avant de se résigner à faire un pas en avant.

- Je… Ok je comprends que t’as pas forcément envie que je sois là

Il avança à nouveau.

- J’ai bien compris que pour toi… fin j’veux dire… T’as pas envie de te montrer « toi » avec moi. Mais c’est pas une honte de montrer qu’on est pas bien

Cette fois-ci, il était juste au côté de Zola, restant tout de même debout.

- T’inquiète pas, je joue très bien à l’amnésique. J’te ferais toujours chier demain comme si de rien était mais ce soir j’peux…

Dans un geste un peu hasardeux, maladroit, il tenta de poser une main réconfortante sur l’épaule de l’hispanique. Il n’était vraiment pas à l’aise dans ce genre d’exercice.    

- J’sais même pas c’que je peux faire en fait. J’peux rester là, j’peux t’écouter, j’peux te donner mon verre pour que tu l’fracasses, j’peux aller chercher quelqu’un que t’as envie de voir plus que ma gueule. Dis moi c’que tu veux qu’j’fasse. Mais j’vais pas te laisser toute seule.
 


Just like that, an honest man blinked
Revenir en haut Aller en bas  
Zola Saltzman
Chasseur de primes
Zola Saltzman
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 605
MessageSujet: Re: Can't read your poker face   Can't read your poker face EmptyMer 9 Déc 2020 - 18:49
Je ne réponds pas aux sollicitations d’Aamir, à ses paroles, à ses mots qu’il prononce et qui ne m’effleurent qu’à peine. Non, je n’ai pas envie qu’il soit là, c’est une certitude. A vrai dire, j’ai envie que personne ne soit là, que personne n’assiste à ça, qu’il n’y ai aucun témoin à cette débâcle intérieure qui est en train de me submerger. L’indien ne sait même pas de quoi il parle, et je lâche un léger rire cynique, sans joie aucune, quand il parle de montrer mon « moi », d’accepter de montrer que je ne vais pas bien. « -Je savais pas que t’étais psy avant, Rahis. » Une énième pique qui se veut désagréable, une énième tentative de le pousser à partir, et à me laisser seule avec mes démons.

Accroupie, je me pose les mains sur les oreilles quelques instants, les pressant fort, pour atténuer les bruits qui proviennent de la Cage, de la musique, de l’excitation ambiante. Il faut que je trouve mon point d’encrage, celui qui m’empêchera de flancher, de m’enfoncer en eaux troubles pour m’y noyer. Et je sais ce qui fonctionne dans ces moments-là, je ne le sais que trop bien, mes bras en portent encore les cicatrices. Cette bulle que je tente de me créer de mes mains sur les oreilles ne fonctionne qu’à moitié, et si elle calme partiellement une partie du feu qui couve en moi, elle n’est pas suffisante pour autant. Je finis par tendre la main pour saisir un des morceaux de verre fraîchement éclaté qui se trouve juste-là, par terre, et le presse en fermant les yeux de toutes mes forces au creux de ma paume, d’où jaillit immédiatement un sang sombre des plaies fraîchement faites. La douleur, physique, a toujours eu cet effet de m’apaiser lorsque c’était le tumulte, là-haut, dans ma tête, de garder les pieds sur Terre.

C’est la main d’Aamir sur mon épaule qui me fait retrouver la ruelle, le froid qui a pris possession de mes bras, la douleur au creux de ma main toujours serrée, alors qu’il parle encore, encore, encore, achevant par dire qu’il ne veut pas me laisser seule. Perdue entre ce dont j’ai envie, et ce dont j’ai besoin, je finis par lui attraper la main, et le tire pour qu’il soit à la même hauteur que moi, accroupi au sol lui aussi. « -Te fatigue pas. Y’a rien à dire. » Je frissonne malgré moi, et ne bouge pas davantage, restant dans cette position étrange, sans rien ajouter, laissant la douleur faire son œuvre, tout en essuyant de ma main valide ma joue sillonnée de larmes.




La vida no es la fiesta que habiamos imaginado, pero ya que estamos aqui, bailemos
Some days I am goddess. Some days I am wild child. Some days I am a fragile mess. Most days, I am a bit of all three. But every day, I am here, trying.
Revenir en haut Aller en bas  
Aamir Rahis
The Gentle Bastards
Aamir Rahis
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 778
MessageSujet: Re: Can't read your poker face   Can't read your poker face EmptyMer 9 Déc 2020 - 21:36
Il ne savait pas sur quel pied danser avec elle ce soir. Zola avait beau pleurer, se faire mal, être mal ; elle demeurait braquée à la présence d’Aamir. Elle continuait de le piquer, cherchant probablement à le faire sortir de ses gonds, à lui faire abandonner son envie de ne pas la laisser seule au milieu de cette ruelle glaciale. L’indien n’avait, pour une fois, pas envie de répondre à cette joute verbale aussi décida-t-il d’ignorer la réflexion de l’hispanique. Il était seulement partagé. Partagé entre l’idée de lui apporter un infime apaisement et le désir de ne pas se faire trop envahissant.  

Aamir n’était personne pour la stopper dans ce qu'elle entreprenait. Il la voyait bien ramasser ce morceau de verre, il voyait bien le sang couler de cette main qui lui paraissait soudainement si frêle. Il avait hésité, longuement, avant de venir poser sa main sur l’épaule de la danseuse. C’était juste pour lui montrer qu’il était là. Encore. Malgré qu’elle l’ait incité à partir. Ça avait beau être une tête de con, un gars pas très expressif ; il n’était pas pour autant insensible. Et il lui était difficile d’être le témoin impuissant d’une telle détresse. Il sentit la main de Zola se refermer autour de la sienne, avant qu’elle ne l’attire vers le bas ; pour qu’il ne se retrouve à sa hauteur. C’est comme ça qu’il se retrouva moitié assis, moitié accroupi au côté de Zola.

- J’pense qu’il y a beaucoup d’choses à dire mais j’suis rien ni personne pour te les faire dire

Il n’allait pas la forcer après tout. Il était là, c’était le principal. Son regard se perdit sur la main de la danseuse, toujours serrée devant elle. Le sang continuait lui aussi de couler. Sans un mot, avec toute la prudence dont il pouvait faire preuve, il approcha sa main de celle de Zola. Il voulait simplement lui faire lâcher ce bout de verre avant que l’entaille ne soit trop profonde. Ses doigts tentaient de se frayer un chemin sous ceux de Zola qui, bien entendu, résistait. Mais lui aussi, il résistait. Et ce fût la danseuse qui rendit les armes en premier, décrispant finalement ses doigts. Délicatement, Aamir balaya le morceau de verre ensanglanté de la main de Zola.

- C’est pas comme ça que les choses… Nan rien. Oublie.

Il fouilla un instant dans les poches intérieures de sa veste, trouvant finalement ce fameux mouchoir.

- J’avais prévu de renverser quelques verres sur ma ch’mise mais toute façon elle est déjà foutue! ajouta-t-il maladroitement, un sourire aux lèvres

Il plaça le mouchoir dans la main de Zola, sentant la fraîcheur de sa peau. À contre cœur, il enleva sa veste, restant en chemise, et la posa sur les épaules de la danseuse.  

 


Just like that, an honest man blinked
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Can't read your poker face   Can't read your poker face Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Can't read your poker face -
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: