The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-30%
Le deal à ne pas rater :
-30% sur le portefeuille Lacoste Chantaco en cuir piqué uni (3 ...
56 € 80 €
Voir le deal

Partagez
- De l'influence de la malbouffe sur l'anorexie -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: De l'influence de la malbouffe sur l'anorexie   De l'influence de la malbouffe sur l'anorexie - Page 2 EmptyMar 8 Déc - 22:21
Nan tu ne mélangeras rien du tout ! S'exclama t-elle, tu vas quand-même gâcher des légumes dans un morceau de cadavre !!!
Puisqu'elle le prenait ainsi elle la boufferait sa bidoche quitte à maculer ses chiottes, d'autant qu'elle ne semblait même pas connaître les végétaux qu'elle avait énuméré. Pourtant, ces genres de plantes poussaient tellement facilement qu'il n'y avait pas besoin de s'en occuper et tellement en abondance qu'il n'y avait qu'à se baisser pour les ramasser. D'ailleurs, il y en avait beaucoup sur les étals du NML. Mais peut-être ne venaient-ils de Fort Ward ?

Mal sourit intérieurement. La gamine n'avait pas prit le temps le constater comment Logan avait encaisser l'affront mais elle, elle était certaine qu'il avait dû très mal le prendre car il avait un ego sacrément démesuré le gus même s'il assurait concernant les flingues et sa méthode d'enseignement. La jeune fille cala d'ailleurs dans un coin de sa tête que Zelda n'avait pas refusé de s'entraîner avec eux.

J'y  ai déjà pensé, répondit Mal à l'idée de faire un commerce de ses portraits et passant outre les compliments qui l'émouvaient un peu trop. Mais je ne suis pas certaine d'avoir envie. Je fais d'abord ça pour moi, pour oublier personne et puis maintenant je n'aurai plus trop le temps vue que je veux devenir tireur d'élite.
Elle réfléchit quelques instants et ajouta:
disons qu'un jour j'aurais peut-être envie de créer une galerie d'art au camp. Y en a pas et ça manque je trouve. Comme ça, tous ceux qui font des choses artistiques pourraient exposer  leurs œuvres et tout le monde en profiterait.

Puis la conversation vira sur un sujet beaucoup moins drôle.
Bah oui, je le connaissais. Dit-elle en parlant de Clyde. Et j'étais loin d'être la seule car il zonait pas mal au NML.
Elle poussa un soupir et poursuivit:
le plus con dans l'affaire c'est qu'il était sympa. Malhonnête mais sympa. Et quand j'y repense, je crois qu'être cool, c'était peut-être un style qu'il se donnait pour passer inaperçu et faire des mauvais coups en douce, ça ne m'étonnerait pas du tout.
Elle se rappelait comment il avait tenté de l'entourlouper avec le combat dans cage et comment il avait été prêt à filer avec les gains. Heureusement qu'elle était méfiante de nature !

Zelda semblait vexée que June ait demandé à Mal de prendre le rôle d'espion. Pourtant la jeune fille ne voyait absolument pas cette demande sous le même angle de vue de l'adolescente.
Je vois, lança t-elle. Elle t'a demandé la même chose j'imagine.
Elle laissa passer un temps de silence et continua:
je pense que June demande ça à tous ceux en qui elle a confiance. Elle est très fine psychologue. Je crois qu'elle sait d'avance à qui elle peut demander ça ou non et si je te l'ai dit c'est parce que j'étais sûre qu'elle t'avait confié ce rôle à toi aussi comme à plein d'autres ici. D'ailleurs y a que toi qui le sait. Conclut-elle, ce qui était vrai.

Mal n'était pas certaine d'avoir envie de connaître Kassy. Si elle ressemblait à Zelda alors l'adolescente était largement suffisante, pas besoin d'en avoir deux.
Tu peux lui faire goûter mais n'exagérez pas et si vous vous faites pincer et que tu dis que c'est moi qui t'ai donné ça t'es morte, tu n'en n'aura plus jamais, parole !
Elle avait bon dos de lui avoir reprocher d'avouer qu'elle était espionne alors qu'elle allait chanter devant toutes ses amies qu'une généreuse donatrice les gâtait outrageusement.

Le joint montait à la tête de la jeune fille qui commençait à avoir le cerveau en coton.
Dans ton cul l'escalope et la saucisse, je t'ai dit que j'aimais pas la viande, maugréa t-elle entre deux eaux avant de se détendre et fermer les yeux.
Putain je plane là, pas toi ?
Demanda t-elle en regardant Zelda.
Et tout à coup elle éclata de rire, ce qui la rendit soudainement plus humaine et plus jolie aussi.
Comme il faisait nuit, elle avança les mains vers la source de lumière qui venait de la porte-fenêtre de la cuisine et fit des ombres chinoises qui se reflétèrent sur le mur.
Là c'est le loup dit-elle en se marrant. Il va entrer dans la cuisine et  bouffer ton steak.
Adieeeuuu barbaqueeeuuu ! Chantonna t-elle en fixant l'adolescente avec des yeux pétillants de malice. Autant dire, rien à voir avec la Mal qu'on connaissait.
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 5032
MessageSujet: Re: De l'influence de la malbouffe sur l'anorexie   De l'influence de la malbouffe sur l'anorexie - Page 2 EmptyMer 9 Déc - 6:52
« Non mais je rêve ?! »
Zelda n'est pas la dernière lorsqu'il s'agit de râler. Et il semblerait qu'elle ait trouvé une partenaire digne de ce nom avec Malo, pour le coup. « Déjà c'est toi qui vas pas saloper ma viande avec tes légumes, hein ! Et la bidoche, d'abord, ça gâche jamais rien ! » Voilà ! Elle comprend maintenant pourquoi certaines personnes ont de la peine avec les végétariens, là ! Ils veulent jamais rien manger alors que c'est la fin du monde ! Ils tuent des gens - comme tout le monde - mais refusent de bequeter un animal mort. Comme si la bestiole était plus importante que l'humain ! « T'es hyper mal élevée ! » maugrée-t-elle, un brin agacée par cette invitée pénible qui refuse de manger autre chose que de l'herbe !

Cela dit la jeune femme sait au moins dessiner et ça, c'est quand même vachement cool ! « L'un n'empêche pas l'autre ! Tu peux dessiner dans ton lit, avant de dormir ! Ou pendant les pauses ! » lui fait-elle remarquer lorsque son interlocutrice lui rappelle qu'elle veut devenir une tireuse d'élite. « Par contre le prend pas mal mais... à quoi ça peut bien servir, l'art, aujourd'hui ? » Elle doute qu'une galerie soit vraiment utile. Une salle remplie de jeux vidéos, ça, par contre, ça serait vraiment classe. « C'est pas des dessins qui vont nous faire gagner la guerre ! Et puis ça demanderait des ressources et tout... » Mais peut-être que Malo a déjà réfléchi à la question et qu'elle possède des arguments à peu près valables pour la faire changer d'avis ?

L'adolescente lâche un petit ricanement lorsqu'elles évoquent Clyde et que son invitée lui annonce qu'elle le trouvait sympa. « Ouais... Aussi sympa qu'un cancer généralisé ! » ironise-t-elle. Même si elle ne peut pas nier que Clyde avait ses bons moments, il n'a jamais vraiment correspondu à la définition de la sympathie. Du moins, aux yeux de l'australienne. « Tu sais que c'mec a débarqué un jour, ici, dans le jardin ? Ce jardin ? » explique-t-elle en désignant l'étendue d'herbe devant la maison. « On s'est pris la tête et ce mongole, il m'a hyper incitée à lui trancher la gorge. J'te jure, il a lui-même posé la lame sur son cou et tout et tout ! » Malhonnête, oui. Sympa, peut-être. Mais ce qui est sûr c'est qu'il était complètement con ! « Et si tu savais comme je regrette d'pas l'avoir fait ! Un petit coup, couic, et il aurait jamais pu s'en prendre à June ! » Les lèvres de l'adolescente vrillent de colère. Si une telle opportunité se représentait, elle n'hésiterait pas. Ou moins, en tout cas ! L'inaction, c'est sûrement la pire option qui existe...

Le sujet dévie sur le rôle que June a attribué à Malo. Celui d'espionner. Et forcément, un brin jalouse, l'adolescente marque sa désapprobation en fustigeant le manque de retenue de la jeune femme. Et lorsque cette dernière suppose que la rouquine lui a demandé la même chose, Zelda lâche un petit rire amusé. « J'suis sûrement la personne la moins discrète du camp ! Si t'étais June, tu m'engagerais comme espionne ? » C'est pourtant exactement ce qu'elle a fait. Mais contrairement à Malo, l'australienne ne compte pas confirmer ce postulat. « Du coup c'est con mais tu viens juste de te griller ! Et même si j'suis la seule personne à qui tu l'as dit, c'est déjà trop ! » Et puis elle ne compte pas davantage s'attarder sur le sujet. Comment Malou peut-elle être sûre que l'adolescente espionne aussi pour le compte de la Boss ? Elle prêchait le faux pour savoir le vrai, voilà tout ! Et elle ne compte pas du tout tomber dans un piège aussi grossier. Elle est jeune, Zelda. Pas débile !

« Relax, va ! » tempère Zelda quand l'autre lui annonce qu'elle ne lui filera plus jamais de shit s'il advenait qu'elle donne son nom après avoir été grillée. « J'suis pas une balance ! » Quoique... Il faut dire qu'elle a pas mal donné d'informations à June, justement. Mais ce n'est pas pour autant qu'elle sacrifie inutilement ses sources ou ses fournisseurs. D'autant plus qu'en refusant de le faire, elle obtient leur respect ou leur confiance. Une punition, ce n'est pas très cher payé considérant ce qu'il y a à gagner.

Et les voici qui savourent le mélange de l'herbe et du chichon à l'extérieur, posées devant la porte-fenêtre. Zelda questionne son aînée sur ses préférences sexuelles et l'intéressée lui répond complètement à côté de la plaque. La gêne de l'adolescente s'accentue. Elle préfère les métaphores que les mots exactes. Mais là, Malou ne lui laisse pas le choix ! « Non mais ?! C'est pas c'que j'te demande ! Moi c'que j'veux savoir, c'est si tu broutes des minous ou si tu préfères les bites ! » Elle avait compris, quand même, non ? « C'est juste que... Bon, le prends pas mal, hein ! Mais tu m'fais penser à un garçon comme tu t'comportes, tu vois ? » Autant être honnête de toute façon. Elle a le droit de poser la question de toute façon. Malou, elle, possède le droit de refuser d'y répondre. La balle est dans son camp !

Et là... L'anorexique se met à rire ! Subitement ! L'australienne sursaute et s'écarte un peu, méfiante. « T'es flippante quand tu fais ça ! » D'ailleurs c'est probablement la première fois qu'elle la voit franchement rigoler depuis qu'elle l'a rencontrée. Vive les joints ! « Si si, je plane assez ! » confirme-t-elle après un instant d'introspection. « Mais eh ! Maîtrise-toi, hein ! Va pas sauter partout ou j'sais pas quoi ! » C'est que ses colocataires ne risquent pas d'apprécier si Malou fout le bordel et se met à casser des trucs en faisant des pirouettes...

Vient enfin l'instant des ombres chinoises. Un brin amusée, Zelda observe les animaux que son invitée projette dans l'éclat de la lumière. Un brin amusée et, surtout, mal à l'aise. « Dis... Juste par curiosité, hein ! Tu crois qu'j'ai quel âge ?! » C'est presque un peu vexant quand on y pense... « Malo ! T'es sûre qu'ça va ? Tu fais un malaise ou un truc du genre ? T'es allergique à l'herbe ? » s'inquiète-t-elle. Elle va quand même pas lui claquer entre les mains, si ? Ou alors elle est partie dans une crise de démence, là, peut-être ? « Ca fait combien d'temps que t'avais plus fumé ? » C'est peut-être ça, le problème ? Elle n'est plus du tout habituée ?


Can you remember who you were, before the world told you who you should be ?

Awards 2020:
 

May Zelda be with you !:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: De l'influence de la malbouffe sur l'anorexie   De l'influence de la malbouffe sur l'anorexie - Page 2 EmptyMer 9 Déc - 21:52
Voilà que Zelda recommençait avec ses trucs sur l'éducation, cela avait l'air d'être une idée fixe chez elle. Elle avait eu des parents psycho-rigide ou quoi ?
Je ne suis pas « mal » élevée, rétorqua t-elle, j'ai juste pas été élevée du tout.
Voilà, elle savait tout et elle n'allait plus la pomper avec ses idées de politesse !
Et puis ta viande, tu pourras bien me la servir avec ce que tu veux après tout.
Mal, Malo ou Malou comme on voulait aimait bien elle aussi chercher des noises, des poux dans la tête, ronchonner et se fâcher à condition d'avoir raison.
Et puis on avait dit que le jeu c'était de bouffer un truc dégueulasse donc là c'est logique finalement.

Elle cédait quelque chose à l'ado, il faudrait donc une contre partie:
par contre, pour faire passer ça on va faire des patates genre purée avec. Non ?
Juste un peu dégueu avec trop de sel et de poivre par exemple ?
(c'était toujours mieux qu'un steak!).
Bref, elles causaient et elles causaient encore et toujours de ce morceau de viande mais en attendant il n'était pas encore dans la poêle et bientôt les mouches viendraient pondre dessus ou pire au train où ça allait.

Ouais... Mais en fait c'est déjà ce que je fais, de dessiner dans mon lit... Je pourrais en faire quelques-uns quand je m'ennuie c'est sûr, comme ça je pourrai en donner.

Mais quand Zelda souleva le problème de l'inutilité d'une galerie d'art, Malo la regarda avec suspicion.
Bah ! S'exclama t-elle, c'est toi-même qui vient de me dire que les gens aimeraient acquérir des portraits; les galeries d'art c'est pour ça ! Les visiteurs choisissent et puis y a ceux qui préfèrent avoir une peinture ou un paysage sur leur mur ou même du contemporain qui représente rien.
Elle n'était pas du tout d'accord avec la môme, l'art c'était très important.
L'art ça sert à communiquer qu'il y ait la guerre ou pas. Y a des personnes qui ont besoin de mettre leur état d'âme dans une création et une autre qui aura envie de l'avoir parce ça la touche. Mais c'est sûr que toi tu peux pas comprendre, tu ne penses qu'à te battre ou à bouffer de la barbaque comme les corbeaux sur les mangeurs d'homme !
C'était sans compter sur le fait qu'ouvrir une galerie pouvait ne coûter rien d'autre que trouver une grange, une poignée de clous et un marteau.
Si c'est ouvert que l'été, y a pas besoin d'électricité donc ça ne coûtera aucune ressource.

Zelda lui parla de Clyde et ses frasques à Fort-Ward. Vu sous cet angle ce type avait forcément un grain, pourtant elle n'avait rien remarqué de tel au NML le concernant. Que lui était-il arrivé ?
Il a peut-être pété un plomb parce qu'il n'était pas bien ici ? Demanda t-elle. D'un autre côté je ne l'ai pas connu tant que ça et les cinglé n'ont pas forcément « maladie mentale » de marqué sur leur front.
C'était sûr que si Zelda l'avait tué, il n'aurait pas tenté d'assassiner June alors qu'en plus il le demandait...
Ouaip. La prochaine fois quand un gus demandera à se faire suicider, faudra le faire, tu as raison.

A propos des soi-disant espions, Malo continuait d'être en désaccord total avec Zelda.
C'est justement parce que tu n'es pas discrète que je te l'aurais demandé si j'avais été June. Tu fouines partout, tu connais tout le monde, tu causes même avec moi alors c'est sûr... Mais d'un autre côté, si elle te l'a pas demandé c'est qu'elle a ses raisons. Peut-être que finalement tu pourrais trahir qui sait...
En tout cas la jeune fille ne se sentait pas avoir trahi quoi que ce soit et le dit haut et fort.
Je te répète que June demande ça à presque tout le monde et c'est normal. Ca n'a rien de secret. D'ailleurs elle n'a pas prononcé le mot « espion », elle a juste dit de venir lui raconter ce qui semblait louche, c'est tout donc je ne vois pourquoi je me cacherai.

Malo fut vraiment rassurée que Zelda ne soit pas une balance. Il n'était certainement pas interdit de posséder de la drogue mais elle ne voulait pas que tout le monde le sache à commencer par les parents d'adoption de l'adolescente qui n'avaient pas l'air commodes.

Tu parlais des préférences sexuelles ??? Demanda Malo interloquée.
Elle ne connaissait absolument pas cette expression et la trouva crade vu qu'elle n'aimait pas la viande.
Ce que tu peux être vulgaire ! Lui lança t-elle pour se venger de la comparer à un garçon.
Je préfère les mecs. Répondit-elle. Un jour j'ai embrassé Nina sur la bouche pour savoir si j'étais bi. Ca m'a amusé mais je n'aurais pas eu envie de coucher avec elle. Et toi ?

D'un coup, la jeune fille arrêta de faire le loup avec ses mains.
J'y peux rien. Répondit-elle aux inquiétudes de la môme, la beuh ça me fait rire et le chichon ça me donne envie de dormir donc comme tu as coupé, ça me fait les deux.
D'autant que jouer aux ombres chinoises sur les murs, c'était pas forcément réservé aux enfants, il y en avait même qui en faisait des spectacles, alors...
Mais du coup avec tes réflexions tu me casses mon délire, t'es vraiment rabat-joie quand tu t'y mets !

Malo n'avait jamais fumé beaucoup, c'était pas son truc mais avec Nina elles avaient passé des soirées épiques entre drogue et alcool à se marrer comme des gamines. Elle en avait la nostalgie malgré tout ce qu'elle avait à reprocher à cette ex-amie.
Par contre toi, ça te rends angoissée apparemment, tu devrais arrêter, c'est un conseil sinon tu vas finir avec des neurones comme ceux de Clyde.
Ca c'était bien balancé dans la tronche et ça la vengeait de tout ce que cette môme pouvait articuler avec sa bouche faussement innocente.

On cuisine quand du coup ? J'ai presque faim, dit-elle.
Ce n'était pas tout à fait vrai mais premièrement il fallait qu'elle mange et deuxièmement il fallait qu'elle trouve un plan pour balancer ce steak à la poubelle ou ailleurs.
T'as pas un chien par hasard ? Ou un chat ?
Presque tout le monde possédait ce genre de bestioles inutiles et stupides mais carnivores, pourquoi pas Zelda ?
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 5032
MessageSujet: Re: De l'influence de la malbouffe sur l'anorexie   De l'influence de la malbouffe sur l'anorexie - Page 2 EmptyJeu 10 Déc - 7:39
« Ceci explique donc cela... »
Zelda fait une petite moue désapprobatrice. Elle cherche à cacher ce petite sourire qui menace de poindre sur ses lèvres. « Si tu veux, moi, j'peux t'faire un cours de rattrapage pour l'éducation, hein ! » C'est une menace gentille, presque amicale. Mais ce n'est pas seulement une plaisanterie. Après quelques coups, quelques claques, Malo pourrait peut-être devenir une personne respectable. C'est qu'elle est de l'expérience sur le savoir-vivre, Zelda, grâce à Ela. Après il est vrai qu'elle n'est pas la première à le mettre en oeuvre... « Un truc dégueulasse pour toi mais bon pour moi, vu qu'je suis pas difficile ! » nuance-t-elle en levant un doigt lorsque l'autre reconnaît que les règles du jeu sont respectées. « J'veux bien t'venir en aide mais l'but c'est aussi que j'me fasse un peu plaisir, tu vois ? » Ce qui explique la présence de viande et l'absence de légumes, donc.

« Tu veux faire d'la purée ? » Elle n'a rien contre cette idée, Zelda. Mais elle ne sait pas trop comment ça se cuisine, ça. « Tu sais en faire ? On a c'qu'il faut ? » Cela dit elle n'as pas très envie que ce soit trop salé ou poivré,, elle. « Si tu veux tu peux en faire deux doses ! Une dégueulasse pour toi et une bonne pour moi ! » Parce qu'à nouveau, elle n'entend pas se sacrifier non plus !

« Bah oui mais pour eux ! » s'exclame-t-elle quand Malo lui rappelle qu'elle l'a encouragée à dessiner les gens du camp. « Ils ont pas forcément envie d'se voir accrochés aux murs d'une galerie, tu vois ? Y'en a qui assument pas leurs têtes ! R'garde la vieille Dickson, par exemple ! Tu penses qu'elle veut voir son goitre exposés sur un dessin, à la vue d'tous ? » Elle, en tout cas, elle n'a pas envie de s'infliger ça ! « Pis tu sais si tu d'mandes à Eve-Mad' de t'laisser le salon pour en faire une galerie, là... Elle va forcément accepter ! » Parce que les gens qui croient vraiment à ce faux dieu sont plutôt sympas, dans le fond. « Comme ça on pourrait économiser des locaux pour des trucs plus utiles, tu vois ? Genre pour y stocker des munitions ou des prisonniers... » Mais elle n'a pas vraiment son mot à dire là-dessus, Zelda. Alors elle n'insiste pas davantage.

L'adolescente hausse les épaules lorsqu'elles évoquent Clyde et Malo, la possibilité qu'il ait pété un câble parce qu'il n'était pas bien au sein du camp. « Mouais, j'sais pas ! Son câble il l'avait déjà pété longtemps avant d'arriver ici, si tu veux mon avis... » Il lui a semblé dérangé dès leur première rencontre. Et il venait tout juste de poser ses affaires à Fort Ward. « Et puis j'vois mal comment on peut se sentir mal ici ! Il y a de la nourriture, du confort, des murailles et en plus il avait même réussi à pécho ma colocataire, Maya ! Et même s'il lui manque une jambe, elle est plutôt jolie ! Donc j'vois pas trop d'quoi il aurait pu s'plaindre, ce con ! » Mais bon, elle ne prétend pas non plus être entrée dans sa tête, à Clyde. Alors peut-être qu'il éprouvait quand même un malaise, allez savoir. Mais maintenant, c'est bon, il est mort. Les problèmes sont terminés pour lui !

« Moi ? Trahir ? » Zelda s'interrompt, relève un regard noir en direction de son invitée. Elle désigne alors son épaule. « Tu vois, ça ? C'est parce que justement j'suis pas une traîtresse que j'ai mangé une balle ! Je t'aime bien Malo mais si tu sous-entends encore une seule fois un truc du genre, j'te fais bouffer tes dents ! Et t'iras pas les vomir, celles-là ! » siffle-t-elle. Et puis l'adolescente agite une main de manière agacée devant elle, signifiant qu'elle ne souhaite pas davantage parler de June et du fait que, soi-disant, elle demande à tout le monde d'espionner en son nom. C'est faux ! Et si c'est vrai, l'australienne préfère tout de même se convaincre qu'elle est l'une des rares privilégiées qui officient pour la rouquine.

L'étrange relation qui s'installe entre les deux filles semble axée sur la confrontation. C'est marrant. Et puis visiblement, ça ne les empêche pas vraiment de s'apprécier. Elles se retrouvent même à fumer un joint toutes les deux dans le jardin. Un honneur que Zelda ne réserve qu'aux personnes qu'elle apprécie un minimum...

« J't'ai pas choquée, au moins ? » demande-t-elle à sa comparse lorsque cette dernière comprend enfin qu'elle évoquait ses préférences sexuelles et la trouve vulgaire dans la foulée. « Non, moi non plus j'aurais pas eu envie d'coucher avec Nina ! » plaisante-t-elle, éludant la question que lui retourne Malo. Elle ne la connaît même pas, cette fille. Les pensées de l'adolescente s'orientent un instant sur Kassy. Elle garde le silence jusqu'à ce que le joint lui revienne et en tir une longue bouffée. « Donc t'as envie de rire et dormir à la fois ? C'est... bizarre, non ? » Mais la voici qui rigole à son tour, l'esprit allégé par la drogue. Tout ce qu'elle sait, elle, c'est qu'elle n'a pas envie d'aller se coucher. Et qu'elle apprécie le mélange de l'herbe et de ce shit.

Mais son rire s'estompe quand l'autre lui conseille d'arrêter de fumer, arguant qu'elle pourrait bien finir comme Clyde. « Ca, ça m'étonnerait ! » N'empêche qu'elle regarde le joint avec un mélange d'appréhension et de méfiance. Elle plaisante là, Malo, pas vrai ? « T'inquiètes pas, va ! On termine le spliff et on s'y met ! » rétorque-t-elle quand Malo semble impatiente d'aller cuisiner. C'est plutôt bon signe, ça. Aurait-elle retrouvé l'appétit ?

Et, donc, une fois le joint terminé, elles se retrouvent à nouveau au chaud. Et c'est à ce moment-là que son invité décide de l'interpeler sur la présence d'un éventuel animal de compagnie de la maison. « Si, on a un chien ! Enfin c'est plutôt celui de Kassy. Clay lui a offert quand ils sont arrivés au Fort, pour lui remonter un peu l'mo... » Elle s'interrompt, décide que tout ceci est une histoire personnelle et n'en dit donc pas davantage. « Et on aura bientôt un chien quand j'aurai réussi à faucher celui d'Ismaël ! Mais c'est... compliqué ! » Et comme elle trouve cette remarque étrange, Zelda ne tarde guère à s'intéresser de plus près à son origine. « Pourquoi ? J'croyais qu't'aimais pas la viande ? » C'est à ni rien comprendre. « Tu veux pas bouffer Bulle, hein, on est d'accord ? » Elle plisse les yeux, la jauge du regard. Hors de question qu'elle bouffe le chien de son amie. « Viens plutôt m'aider à fourrer des trucs dans la viande, au lieu de dire des bêtises ! Mais d'abord, laves-toi les mains ! J'ai pas envie d'choper ton anorexie, là ! » Et puis c'est une question basique d'hygiène, aussi.


Can you remember who you were, before the world told you who you should be ?

Awards 2020:
 

May Zelda be with you !:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: De l'influence de la malbouffe sur l'anorexie   De l'influence de la malbouffe sur l'anorexie - Page 2 EmptySam 12 Déc - 0:04
Malo ne ressentait absolument pas le besoin d'avoir des cours de rattrapage en matière d'éducation, elle se trouvait très bien ça aussi déclina t-elle le service en balayant l'air avec sa main d'un air désabusé.
Pour le steak t'auras qu'à prendre les trois quart et moi le quart vu que mon estomac est encore tout petit. Décida t-elle en espérant que Zelda accepte le deal.
Et pour la purée c'est pas difficile, il faut des patates. Du lait, si y en a c'est le top, sinon on peut la faire à l'eau et... J'ai pas trop envie de m'embêter à cuisiner deux portions donc ce sera une seule avec juste ce qu'il faut en poivre et en sel. De toutes façons le trop salé personne ne peut en manger, c'est pas une question d'anorexie.
Après toutes ces négociations, peut-être arriverait-elle à manger quelque chose de correct finalement.

La jeune fille haussa les épaules avant d'ajouter:
j'ai pas dit que j'exposerai tous les portraits dans la galerie; seulement les plus beaux avec l'autorisation des gens. Ce que je voudrais c'est que d'autres personnes fassent des œuvres elles aussi. Des peintures, des sculptures, des collages ou même des poteries artistiques.
Puis elle regarda l'adolescente presque effrayée. Eve-Madeleine ?
Mais elle n'acceptera jamais ! Elle aime être tranquille chez elle et c'est une maniaque du ménage, elle deviendrait folle si plein de monde venait dans son salon !
Vraiment cette fille disait parfois n'importe quoi.
De toutes façons on ne stocke pas des prisonniers dans une grange, il faut une prison pour ça, avec des barreaux sinon ils se font la malle.

Malo ne su pas quoi répondre par rapport à l'hypothèse du mal être de Clyde chez les Remnants. D'abord parce qu'elle ne le connaissait pas plus que ça, ensuite parce qu'elle donnait raison à la môme: comment pouvait-on se sentir mal ici alors qu'il y avait tout et même des cours de tirs, des missions dangereuses et une prochaine guerre, peut-être. Il fallait vraiment être difficile pour se plaindre !

Elle regarda la cicatrice à l'épaule de Zelda d'un ait détaché. Ca ne prouvait rien du tout. Elle aurait très bien pu se faire blesser justement parce qu'elle était une traîtresse mais elle n'avait pas tellement envie de bouffer ses dents alors elle prit pour acquis le geste de la main de l'ado et ne moufta rien de plus à ce sujet. Après tout la môme avait sa conscience pour elle, à elle de se débrouiller avec.


Non, je ne suis pas vraiment choquée, répondit-elle à propos des escalopes et des saucisses..
Mais quand-même, pour quelqu'un qui prétend être polie et vouloir me donner des leçons de bonne éducation, ça la fout mal.
Malo se gratta la tête d'un air perplexe. Evidemment que Zelda n'avait pas envie de coucher avec Nina puisqu'elle ne la connaissait pas.
De toutes façons je me doute bien que tu ne dois pas être bi; ça se verrait sinon. Rétorqua t-elle un peu en mal d'arguments.

Ouaip. J'ai envie de rire et de dormir en même temps et ça n'a rien de bizarre. C'est toi qui est bizarre avec toutes tes questions. Puis, voyant Zelda rire, elle se remit à rigoler elle aussi. Mais ne t'inquiète pas, je n'ai pas envie d'aller me coucher, c'est juste que je suis bien.

La jeune fille se releva elle aussi et se dirigea dans la cuisine, les neurones un peu dans le coltar et le morale au beau fixe.
J'ai pas envie de bouffer le clebs de ta copine, se défendit t-elle, je demandais ça parce qu'il pourrait me rendre un petit service. Il est dans le coin ?
Pendant ce temps Malo se lava les mains, prit quelques pommes de terre et commençait à les éplucher quand une nouvelle réflexion incongrue sortit de la bouche de Zelda.
Mais... Y a pas besoin de fourrer quoi que ce soit dans un steak, c'est pas une dinde !
Fallait croire que l'ado savait encore moins faire la cuisine qu'elle. Pour un peu, elles auraient vraiment un repas infecte sans avoir fait exprès.
T'as juste besoin d'une poêle, tu mets un peu de graisse dedans et quand c'est chaud tu fais frire la viande. Ou sinon tu la fait griller sur un grill si tu préfères et si tu en as un.
Elle resta silencieuse quelques instants et ajouta:
mais si tu choisis le grill, tu fais ça dehors sinon y aura de la fumée qui pue dans toute la maison.
Il valait mieux prévenir, on ne savait jamais avec cette môme.

Et sinon, tu fais quoi toi comme loisirs quand tu as fini ton boulot, tes cours et tes entraînements ? Tu peins ? Tu bouquines ? Tu fais des sudoku ? Des bouquets de fleurs ?
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 5032
MessageSujet: Re: De l'influence de la malbouffe sur l'anorexie   De l'influence de la malbouffe sur l'anorexie - Page 2 EmptySam 12 Déc - 14:01
« On fait un tiers pour toi et j'prends l'reste ! Et en prime, on a un deal ! »
Elle gratte un peu, Zelda, là. Mais si elle fait ça, si elle prend le risque de provoquer la colère ou la fuite de Malo, c'est tout de même pour son bien. Et puis elle suppose qu'il en ira de même pour la répartition de la purée. « On a pas de lait, non, désolée... » Il faudra donc se débrouiller avec de l'eau. « Quoique... On pourrait aller traire Misha éventuellement mais j'sais pas, ce serait un peu malaisant quand même j'me dis ? M'enfin si t'as envie d'essayer... » Et pas qu'un peu, en plus. L'australienne n'a pas adressé ne serait-ce qu'un mot ou un regard à la rouquine depuis qu'elle est au courant pour Coleen. Alors débarquer pour lui demander un peu de lait... Ce serait franchement trop louche !

« Sérieux ?! Elle est maniaque, Eve-Mad' ? » Elle rigole un peu malgré elle. Il fallait bien que cette femme ait des défauts, quand même. Et puis au final ça ne l'étonne pas tant que ça. Elle comprend mieux pourquoi la nonne se sentait obligée de l'aider quand elle nettoyait l'église. Ou encore pourquoi elle va faire le ménage chez Roza... « Mais genre... Si tu déplaces un truc pour qu'il soit plus aligné, ça lui fait péter un câble et tout et tout ? » Parce que ça, clairement, ça pourrait devenir une activité super marrante. Déplacer des trucs, voir la frustration se peindre sur le visage d'Eve-Mad. « J'ai p't-être une idée... Dessine Jésus une fois ou deux ! Tu gribouilles aussi une église dans le lot et tu lui dis qu'tu fais une expo à la gloire des bigots ! Elle osera pas dire non, comme ça ! » Clairement, ça semble être une bonne idée. M'enfin la religieuse risque de ne pas être dupe. Faudra qu'elle se la joue maline, Malo !

Les voici dehors, à savourer le mélange d'herbe et de shit. Et à parler escalopes et saucisses. Zelda se fend d'un petit sourire lorsque son invitée lui promet qu'elle n'est pas choquée. Autant à cause des effets de la drogue que parce que ça l'amuse. « C'est cool, alors ! D'habitude les adultes aiment pas trop quand on s'intéresse à leur sexualité alors que c'est un sujet vachement intéressant, j'trouve ! » Et puis plutôt marrant, aussi. Cela dit la remarque sur le fait qu'elle ne soit pas polie fuse dans la foulée et l'australienne hausse les épaules. « Ah mais moi j'ai jamais prétendu que j'étais polie, hein ! Et j'espère que j'le serai jamais, d'ailleurs ! » affirme-t-elle très sérieusement. « Puis moi j'voulais pas t'éduquer, hein ! Juste te remnantiser ! » Elle marque une pause, prend conscience d'un truc. « Ouais donc si, en fait, j'voulais t'éduquer ! 'Scuse, j'suis foncdée ! » Parce que ça revient un peu au même, oui, c'est vrai. Elle s'est trompée !

Et puis tandis qu'elle recrache la fumée en direction des cieux et qu'elle s'amuse de la danse des volutes, Malou lui indique qu'elle a bien vu qu'elle n'était pas bi. « Comment tu peux l'savoir, ça ? Y'a des signes distinctifs ? » Elle se garde néanmoins bien de préciser qu'elle, elle n'est pas bien sûre de n'être qu'une hétéro. Parce que si c'est drôle de parler de la vie affective des autres, de les décortiquer sans la moindre pitié, il est bien difficile d'exposer la sienne au même processus.

« Ben si c'est un peu bizarre quand même... » proteste-t-elle mollement quand son interlocutrice se défend d'être bizarre avant de lui reprocher les questions étrange qu'elle lui pose. « Ouais, des fois j'fais ça ! » concède-t-elle avant d'acquiescer quand l'autre lui dit qu'elle ne compte pas s'endormir. « Au pire tu peux, hein ! Le divan est plutôt confortable en plus ! Mais seulement quand t'auras bouffé ! » Et les voici d'ailleurs qui terminent le joint et rentrent à l'intérieur. Malou demande s'il y a un chien dans la maison et lorsque Zelda la prévient qu'il est hors de question de le manger, elle la rassure en lui disant que l'animal pourrait lui rendre un petit service. « Heu... Mais c'est un chien ! » C'est trop bizarre ! « J'vois pas trop quel service il pourrait t'rendre mais si tu veux que j'l'appelle, va falloir qu'tu m'en dises plus ! Parce que j'ai pas envie d'annoncer à Kassy que j'ai laissé une folle faire des trucs louches avec son clebs, hein ! » Elle ne voit même pas comment elle pourrait justifier ça...

« Non, d'accord, mais on peut p't-être en profiter pour essayer des trucs innovants, un peu ? » propose-t-elle quand son ainée lui annonce qu'on ne peut pas fourrer un steak. « Tous les plats qu'on mange, ils ont bien été inventés un jour ou l'autre, non ? Donc faut essayer... » Seulement oui, c'est un peu difficile de fourrer un steak et ça, Zelda s'en rend compte bien assez vite. « Non mais sinon on va juste le faire cuir, ouais, hein ! » Et la voici qui balance la viande sur la poêle et tourne le bouton à fond. Faut que ça crame ! « L'ancien locataire avait un grill mais on a presque plus de gaz alors on l'économise pour les grandes occasions, tu vois ? » explique-t-elle, justifiant du même coup son utilisation de la plaque chauffante.

Et tandis qu'elle appuie avec sa fourchette sur la viande pour "l'aider" à cuir plus vite - et parce que c'est marrant aussi - Malou lui demande ce qu'elle peut bien faire en dehors de ses entraînements, ses cours et toutes les choses qu'elle fait pour le groupe. « Franchement ? La plupart du temps j'fais des conneries ! » Au moins, c'est clair. « J'sais pas trop quoi te dire, en fait ! J'fais un peu de tout ! Des soirées à la cave avec les potes, souvent. Ou alors je bouquine, oui ! Par contre... Quel genre de personne s'amuserait à faire des bouquets de fleurs ? » Elle se retourne vers son invitée, partagée entre l'amusement et la curiosité. « Ca sert à que dalle, ça, non ? Tu fais ça, toi ? » Après tout c'est une artiste. Il faut se méfier de ces gens-là ! « Ces temps j'passe pas mal de temps à faire des allusions bien senties à Misha, aussi. Mais je m'adresse pas directement à elle, tu vois ? J'balance juste ça quand elle est dans les parages, quoi. Histoire de bieeen lui faire comprendre que c'est une salope ! » Cela dit cette histoire n'intéresse peut-être pas Malou. « Et toi ? À part dessiner et t'forcer à manger, j'veux dire. T'as des vraies passions ? » Parce que l'art, clairement, ça compte pas comme une vraie activité. « Tu dragues qui en c'moment ? T'as besoin d'un mec ? Parce que là, j'ai un joli p'tit lot de dispo si ça t'intéresse ! Tu vois qui c'est Nathan ? » Si elle peut aider son ami, hein...


Can you remember who you were, before the world told you who you should be ?

Awards 2020:
 

May Zelda be with you !:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: De l'influence de la malbouffe sur l'anorexie   De l'influence de la malbouffe sur l'anorexie - Page 2 EmptyDim 13 Déc - 14:57
Un quart ça faisait plus qu'un tiers... Elle était chiante Zelda à la fin ! Si Malo avait su que le menu dégueulasse serait tout bêtement de la viande elle n'aurait pas joué !
Et en plus il n'y avait pas de lait. Et en plus elle soulevait l'hypothèse de traire une femme... Non mais c'était plus possible tout ça.
On ne peut pas prendre le lait de Misha enfin ! S'exclama t-elle outrée, ça ne se fait pas, t'as  été élevée où toi ?! En puis ça n'a pas le même goût et on n'aura pas la quantité qu'il faut.
C'était clair; la purée serait à l'eau, ce serait moins bon mais tant pis.

Elle n'aurait jamais dû confier à l'adolescente que Eve-Madeleine était maniaque; à coup sûr elle aurait des soucis avec ça un jour ou l'autre. C'était incroyable comme la môme avait le don de rebondir sur la moindre connerie à faire...
Oui Eve est maniaque mais si on bouge un de ses objets,, elle ne dit rien et le remets à sa place gentiment. D'ailleurs c'est mal élevé de toucher aux affaires des autres sans autorisation. Répliqua t-elle en conclusion pour démontrer une fois de plus qu'elle n'avait pas besoin d'être éduquée par cette gamine.

Malo n'avait pas envie de dessiner Jésus et encore moins une église. Les bâtiments ce n'était pas son fort et sauf preuve du contraire, elle n'avait jamais croisé le « fils de Dieu » pendant l'apocalypse, du coup il ferait incongru dans sa collection de visages.
Laisse tomber, répondit-elle à la proposition, j'ai pas envie de faire des expos dans notre maison. Il faut un endroit spécial pour ça, comme les musées.

Zelda trouvait la sexualité très intéressante aussi Malo en profita t-elle pour lui demander:
qu'est-ce que tu trouves intéressant dans la sexualité ?
Et voilà qu'en plus elle prétend n'avoir jamais affirmé être polie ? La menteuse !
Mais après tout Malo s'en fichait. Tout cela n'avait aucune importance à ses yeux et la meilleure remnantisation possible était d'apprendre à tirer pour assassiner les ennemis afin de protéger le camps.

Bah oui, y a beaucoup de signes distinctifs en fait, répondit Malo à la question sur l'homo ou la bisexualité.
D'abord, tu regarderais toutes les filles qui te plaisent en leur faisant les yeux doux et puis tu lorgnerais leur cul et leurs seins comme font les mecs. Et aussi quand y en aurait une qui te plairait vraiment, tu roulerais des mécaniques comme eux ou alors tu rougirais chaque fois qu'elle poserait ses yeux sur toi. Et puis après, tu serais toute rêveuse et tu voudrais toujours être à côté d'elle dès fois qu'elle accepte un baiser sur la bouche.
D'ailleurs cela lui faisait penser au fameux test de Nina, donc elle le lui proposa:
si tu veux savoir si t'es bi, t'as qu'à m'embrasser sur la bouche. Si tu as aimé c'est que tu l'es.

Mal planait bien mais n'avait pas pour autant envie d'aller s'allonger sur le canapé même après le repas. D'autant que Misha risquerait de s'y installer avec son lardon vagissant sur les genoux.
Quant aux services que pouvait rendre un chien, ils étaient quand même nombreux.
Bah, un chien ça monte la garde et en plus ils sont tellement gourmands qu'ils peuvent servir de poubelle. Mais t'inquiète, je pourrai l'appeler moi-même finalement.

Un truc innovant à mettre sur un steak ? A part de la crème chantilly, Malo ne voyait pas trop et puis il faudrait que ça fasse original ou beau tant qu'à faire.
Bah je ne sais pas...  On pourrait le cuir dans du jus de pomme et ajouter du miel dessus avec des noix et de la betterave rouge pour que ce soit joli ?
Zelda décida qu'il serait cramé à la poêle. La jeune fille n'ayant pas d'idée précise sur la question la laissa faire  mais quand l'ado lui parla de grill au gaz, elle la regarda de manière bizarre, pour de vrai cette fois.
Mais... Hésita t-elle, un grill ça  marche pas au gaz mais au charbon de bois...

Malo n'était pas du tout étonnée que le passe-temps favoris de Zelda soit de faire des conneries, elle devait même avoir un calendrier bien chargé !
Non, les bouquets de fleurs ça sert à rien, rétorqua t-elle, je disais ça comme ça.
Par contre elle ne voyait pas l'intérêt d'envoyer des saloperies à la tronche de la fameuse Misha même si elle avait fait un bébé avec un autre. Sa plus grande faute pour Malo n'était pas d'avoir couché avec un type qui n'était pas son régulier mais plutôt d'avoir pondu un mioche, d'où qu'il vienne.
Qu'est-ce qu'on s'en fou que Misha soit allée voir ailleurs ? Ça fait pas forcément d'elle une salope. Et puis peut-être que la saucisse de son concubin ne marche pas bien ? Ou pas du tout ?

La jeune fille ne prit même pas le temps de réfléchir à la question concernant ses passions autres que le dessin, la réponse était couru d'avance:
faire  la guerre, répondit-elle. Partir en mission dangereuse et tout ça. C'est ce qui me botte le plus. Les autres trucs ne m'intéressent pas vraiment.

Malo repensa à Nounours l'Homme de sa vie mort trop tôt puis à Vaughn et à Tyler, ses trois histoires d'amour râtées avant de lancer:
je drague personne et j'ai pas envie de tomber amoureuse si tu veux savoir.
Zelda lui proposa tout de même Nathan mais elle ne connaissait absolument pas cette personne. Elle redouta même que ce fut un gamin ou un croulant. Disons qu'elle ne l'avait pas  repéré comme pouvant potentiellement lui plaire. Mais sont-on jamais ?
Et il a quel âge ton Nathan ? Demanda t-elle curieuse malgré tout.
Hey ! Ton steak il est pas tout noir là ?
S'exclama t-elle en retirant du feu sa gamelle de pommes de terre.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: De l'influence de la malbouffe sur l'anorexie   De l'influence de la malbouffe sur l'anorexie - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- De l'influence de la malbouffe sur l'anorexie -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: