The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
Oxymètre de pouls, Compteur de Saturation en oxygène
4.10 €
Voir le deal

Partagez
- Only you and me ft Dany -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Curtis L. Reznor
The Gentle Bastards
Trader
Curtis L. Reznor
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 295
MessageSujet: Only you and me ft Dany   Only you and me ft Dany EmptySam 28 Nov 2020 - 18:42

Only you and me --The miles just keep rollin' as the people leave their way to say hello. I've heard this life is overrated but I hope that it gets better as we go. Everything I know, and anywhere I go. It gets hard but it won't take away my love.

La main glisse lentement sur les traits fatigués, le regard se perd et retrouve son focus. Se demander parfois ce qu'on est devenu, où on est partis et si on va revenir un jour. Est-ce que c'est vraiment nécessaire de trouver sa place? D'avoir des buts? Ou alors on peut se contenter de errer dans la vie ? De prendre ce qu'on veut et de jeter le reste. Trop d'évènements m'ont éloigné de mes convictions. Jamais je n'aurais pensé pour voir aimer autant. Aimer au risque de regarder quelqu'un se perdre et ne pas lutter assez pour se reprendre. L'impression de tenir sa main dans la mienne et que si souvent ses doigts sont sur le point de glisser et de m'échapper. Et cette envie pourtant dévorante de trouver un moyen qu'il ne se perde pas définitivement. Tenté d'être la lumière au bout de la nuit la plus sombre. Est-ce que ça me ressemble réellement? Je ne sais pas, je ne sais plus.

Plus je me pose des questions, plus je me retrouve face à une seule évidence. Dany. Toujours Dany. Et cela même si les sacrifices sont toujours plus grands, plus douloureux. Le regard de Nina qui ne cesse de me hanter depuis que nos lèvres se sont retrouvées pour finalement signer la fin de nous. Elle est partie. Partie parce que trop de choses se sont accumulées pour elle et que pour terminer de conclure de la briser. J'ai dû lui dire qu'il ne pourrait jamais se passer quelque chose entre nous. Malgré ses sentiments, malgré les miens aussi. La certitude que dans d'autres circonstances elle et moi cela aurait eu du sens. Beaucoup même. Mais que je ne peux pas me partager entre Dany et elle. Personne ne mérite d'être aimé à moitié. C'est ma conviction qu'il faut tout donner ou rien du tout et je ne pouvais pas lutter contre. Malheureusement, cela m'a mené à la perdre. Elle qui était si indispensable à mon équilibre. J'aurais dû la retenir. J'aurais dû la supplier de me laisser lui faire encore du mal, parce que j'avais besoin d'elle. Tout en sachant pertinemment que ce n'était pas possible de continuer comme ça. D'être une source de souffrance pour quelqu'un qui comptait autant pour moi.

Je ne digère pas son départ. Elle me manque beaucoup trop. Sa présence, ses bras, l'insouciance et la bienveillance. Toujours à mes côtés et moi aux siens. Je n'arrive pas à concevoir qu'elle soit vraiment partie. Que je ne la verrais plus. Plus possible d'aller la rejoindre dans sa caravane pour dormir contre elle. Je me sens seul, vidé. L'amie partie, le réconfort envolé. L'équilibre précaire. Je crois que pour cette fois, c'est moi qui ais besoin de réconfort. Une forme d'urgence au fond des tripes quand je me lève brusquement du lit pour partir à la recherche de Dany. Il ne doit pas être bien loin. Je le sais, je le sens. Je suis l'instinct qui me ramène inlassablement à lui. Deux âmes vouées à briller ou à s'éteindre ensemble.

Au détour d'un couloir, je l'aperçois. De dos. Je ne prends même pas le temps de regarder ce qu'il fait que je me jette contre son âme. Mon torse qui percute son dos alors qu'en me penchant, je pose mes lèvres au creux de sa nuque. Les bras glissent autour de lui et les yeux qui se ferment. Inspirant son parfum. Mon visage qui s'enfonce dans ses cheveux. Les doigts s'accrochent à ses bras. J'en meurs de lui. De l'avoir à moi, mais pas entièrement. Que ce soit physique ou psychique. Ma mâchoire se serre et je relâche mon étreinte. Trop souvent, je me retiens. Frustration au creux des tripes, tel un chat qui fait ses griffes sous la peau. Mes mains se posent sur ses épaules et je le fais tourner vers moi avec douceur. Mes lèvres qui viennent se poser sur les siennes. Mon front qui rencontre le sien. Et la gorge un peu trop serrée par tant de choses, je murmure ...

Elle est partie Dany.




    I'm still young wasting my youth. I'll grow up next summer - Watch me take a good thing and fuck it all up in one night. Catch me, I'm the one on the run away from the headlights. No sleep, up all week wasting time with people I don't like.I think that something's fucking wrong with me.
Revenir en haut Aller en bas  http://www.walkingdead-rpg.com/t13557-death-in-my-pocket 
Daniel N. Iacobo
The Gentle Bastards
Daniel N. Iacobo
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 411
MessageSujet: Re: Only you and me ft Dany   Only you and me ft Dany EmptySam 28 Nov 2020 - 20:58
Ça fait quelques temps que j'tente du mieux que je peux de me faire oublier. Depuis ma crise de l'autre nuit qui a rameuté la moitié du groupe. J'ai eu honte pendant des jours même si je garde la tête haute la journée. Parce que tout le monde ici, à présent, est au courant du déchet que je suis. Pas juste un mec excentrique sans aucune compétence de survie. Un déchet. Faith m'aide, même si ses séances sont semblables à de la torture psychologique. Mais je me dis que ça m'aide. Je le dis à Curtis, en tout cas.

Et la nuit, je subis en silence. Parce que je ne veux plus qu'il m'endure. Au No Man's Land, j'suis parvenu à choper des pilules, des genres de somnifères d'après le mec. En échange d'alcool que je parviens à piquer quand je fais le service au bar de la cage. J'en prends peut-être un peu trop et j'fais toujours des cauchemars, mais au moins … je laisse Curtis tranquille. C'était soit ça soit je me tirais une balle pour lui foutre enfin la paix. Parce que ça me tue de le voir si mal à cause de moi.

De nouveau chez nous, je fais le compte de ce qu'il m'a filé aujourd'hui, constatant avec soulagement qu'il n'essaie toujours pas de m'entuber, quand je sens un présence derrière moi. Alors j'fourre la boîte dans ma poche et mon ventre se remplit de papillons quand ses bras m'enlancent. Mes mains s'y accrochent, j'attire l'une des siennes à mon visage où j'y dépose un baiser, et je ferme les yeux, savourant les sensations de son baiser contre ma nuque.

Je lui fais face, redresse le menton pour mieux accueillir ses lèvres, en redemandant presque quand elles s'éloignent trop vite à mon goût. Il y a de la tendresse, comme toujours et … de la tristesse. Quand il parle enfin, d'une voix rauque, peinée, j'ouvre les yeux, une expression de compassion se dessinant sur mes traits. Avec douceur, je réponds, touché par sa peine :

- Qui est partie, mi ángel ?

Mes mains se lèvent de chaque côté de son visage pour se plonger dans ses cheveux blonds et les ramener en arrière. Puis je laisse glisser mes doigts sur sa joue, sous sa mâchoire. Je cherche son regard.
Nina est partie.

J'ai un instant de pause, où je fronce les sourcils. Partie … ? il me faut un temps pour comprendre qu'il ne dit pas de manière simplifié qu'elle est morte. Et encore, je doute. Je ne sais pas comment réagir face à ça. J'ai mal de le voir si peiné. J'ai toujours sur que tous les deux étaient très proches, plus que je ne l'étais de Nina. Et ça m'a toujours fait du bien de savoir qu'elle était là pour lui. Parce qu'il méritait quelqu'un qui semblait un minimum heureux de vivre.

- Comment ça, 'partie' … ? Attends ...

Je lui attrape les mains et l'entraîne avec moi jusqu'à l'une des salles communes, vide à cette heure-ci. Une pièce immense changée en salon, assez cosy, d'ailleurs. Il y brûle un feu préparé le matin. Vu le temps, dehors, c'est parfait, et je tire un gros sofa où je pousse Curtis dedans. Moi, je me pose par terre, sur le tapis, à ses pieds. Je range mes jambes en tailleur, tourné vers lui, et mes bras se posent sur ses cuisses, suivis par mon menton. Je lève mes yeux vers lui.

- Tu as besoin de quelque chose ? Je peux te raméner un truc à boire … ou un gâteau. Ou un truc à fumer.

Je crois que j'essaie aussi de gagner du temps, parce que j'ai peur de ce qu'il va m'annoncer.

- Alors... tu m'explique ?

Je lui offre un petit sourire d'encouragement, le ventre serré.


All you gotta do it cry a little, cry a little, cry a little to be fine


Revenir en haut Aller en bas  
Curtis L. Reznor
The Gentle Bastards
Trader
Curtis L. Reznor
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 295
MessageSujet: Re: Only you and me ft Dany   Only you and me ft Dany EmptySam 28 Nov 2020 - 22:06

Only you and me --The miles just keep rollin' as the people leave their way to say hello. I've heard this life is overrated but I hope that it gets better as we go. Everything I know, and anywhere I go. It gets hard but it won't take away my love.

Le retrouver. C’est toujours l’apaisement et la tempête à la fois. L’évidence sous la peau quand les âmes se retrouvent. Cette douleur délicieuse et vorace de sentir le besoin de lui toujours plus fort en moi. Il n’y a rien qui diminue au fil des jours, c’est toujours plus fort, plus beau, plus compliqué. Un cri du corps et du cœur à son simple contact.

Qui est partie, mi ángel ?

Je lui réponds sans attendre. Nina. Du mal a prononcer son prénom. Le manque qui tiraille au fond des veines. Pourquoi est-ce qu'il a fallut qu'on en arrive la? Je me sens coupable. J'aurais dû mieux gérer cette situation. Comment ? Je ne sais pas. Aucune idée. On s'est laissé attraper, prendre au piège. On aurait dû le voir venir, aviser pour éviter le pire. On s'est laissé prendre au piège et les conséquences sont ce qu'elles sont. Elle est partie. Je ferme les yeux au contact des mains de Dany, sur mon visage, dans mes cheveux. Frisson lorsque ses doigts glissent sur ma peau.

Comment ça, 'partie' … ? Attends ..

Je me laisse guider sans la moindre résistance lorsqu'il m'attire dans une pièce. Pantin entre ses mains, je suis le mouvement. Confiance absolue dans ses gestes, ses directions. Aucun besoin de lutter quand il me pousse dans le canapé et que je m'y écrase lourdement. Le bleu suit le moindre de ses mouvements. L'accompagnent lorsqu'il s'installe au sol et pose ses bras sur mes cuisses. Ma main vient automatiquement se glisser dans la sienne. Caressant doucement la peau d'un geste répétitif du pouce.

Tu as besoin de quelque chose ? Je peux te raméner un truc à boire … ou un gâteau. Ou un truc à fumer.

Je grimace. Il connaît trop bien mes travers. Les mélanges avec les siens lorsqu'il parle de gâteaux et ça dessine un sourire furtif sur mes lèvres. Je secoue la tête en signe de négation. Je hausse les épaules et sort finalement une clope de ma poche que je glisse entre mes lèvres. Lueur du briquet qui éclaire le visage avant que la fumée se répande entre nous. J'ai pas pensé à savoir si c'était une bonne idée que ce soit à lui que j'en parle. Ça me semblait juste normal lorsque le cœur est en peine de venir tenter d'arrêter l'hémorragie auprès de lui. Ça soulève pourtant pas mal de problèmes. Je passe une main sur mon visage en secouant lentement la tête.

Alors... tu m'explique ?

Comment trouver les mots juste ? Dans quel mesure je dois le préserver ? Je le connais, il aurait trop vite de se blâmer. De s'imagine être l'élément en trop qui a tout empêché alors qu'il est tout simplement pour moi l'élément essentiel. Je me souviens toujours de ses paroles, quand il m'a encouragé à aller coucher avec Nina. Je pense que si je l'avais écouté tout aurait été encore mille fois pires. Mille fois plus compliqués. Je veux qu'il puisse voir l'évidence que je ne veux que lui. Ça me rend malade de penser qu'il ne parvient pas à le concevoir. Je tire une nouvelle taffe. Recrache la fumée. Ça ne sert à rien de tourner autour du pot, autant lui expliquer la vérité. Je m'éclaircis la gorge, l'ai toujours désemparé quand j'entame de prendre la parole d'une voix calme. Trop calme.

Tu sais qu'on était proche avec Nina. Peut-être trop proche. Je pense que dans d'autres circonstances, elle et moi on aurait probablement été ensemble. Je pensais que ça ne poserait pas de problème... Qu'on s'en sortirait malgré tout. Je l'ai embrassée Dany. J'ai été faible, j'ai foiré. C'est à cause de moi qu'elle est partie. Elle m'a avoué ses sentiments...et d'une certaine façon je les partageais.

Mon regard se pose dans le sien avec intensité. Clope qui remonte aux lèvres et s'en échappe aussi vite.

Je ne vais pas mentir. Oui je les partageais. Mais pas un seul instant, pas une seule seconde cela n'a été comparable avec ce que je ressens pour toi Dany. Pas aussi fort, pas aussi évident. Je lui ai dit qu'il ne pourrait rien se passer entre elle et moi. Je m'en veux tellement de lui avoir fait mal, si mal qu'elle à juger bon de partir. C'est ma faute...

Je baisse la tête. Refoule une larme qui pourrait se perdre, mais que je mets beaucoup trop d'efforts à ne pas dévoiler. Un soupire quitte mes lèvres alors que ma main se sert autour de celle de Dany avec un peu trop de force




    I'm still young wasting my youth. I'll grow up next summer - Watch me take a good thing and fuck it all up in one night. Catch me, I'm the one on the run away from the headlights. No sleep, up all week wasting time with people I don't like.I think that something's fucking wrong with me.
Revenir en haut Aller en bas  http://www.walkingdead-rpg.com/t13557-death-in-my-pocket 
Daniel N. Iacobo
The Gentle Bastards
Daniel N. Iacobo
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 411
MessageSujet: Re: Only you and me ft Dany   Only you and me ft Dany EmptySam 28 Nov 2020 - 22:47
Je fais une moue égale quand il sort sa cigarette et plonge ma main dans ma poche pour prendre un sachet de brownie par trop périmé – même si complètement écrasé -. Je l'avale en deux bouchées, comme si j'avais pas mangé depuis deux jours, comblant ainsi mon appréhension pour la suite. Et finalement, alors que je termine ma bouche, Curtis parle.

Et j'encaisse le coup. Baissant brièvement les yeux, je hoche la tête pour mieux assimiler cette confession. Même si au fond, je crois que je m'en doutais un peu. Je crois que j'aurais préféré qu'il me dise avoir couché avec elle pour le fun plutôt qu'il m'avoue qu'elle comme lui avaient des sentiments l'un pour l'autre.
Là, ça me fait comme … je sais pas. Comme si mon cœur se pinçait douloureusement. Et je lutte contre cette foutue impression d'avoir été trahi, parce que c'est moi le con qui l'a toujours incité à aller vers elle. Au final … c'est de savoir qu'il aurait été heureux, si heureux avec elle qui me fait le plus mal. Et Nina … qui s'était toujours bien gardée de me parler de tout ça. Qui a toujours fait en sorte de m'extirper des aveux sur tout ce que je pouvais bien ressentir, en bien ou en mal, pour me conseiller à sa manière me guider.

J'suis en colère. Et intérieurement, sans que je puisse contrôler, c'est contre Nina que j'balance toute cette colère. À tel point que ça en devient subjectif et stupide. Même s'il tente me rassurer. Je le crois. Je crois surtout qu'elle a cherché, jusqu'au dernier moment, à l'avoir. En se disant être mon amie. Son amie.

Je déglutis et sert la mâchoire. Mon visage s'enfouie dans les jambes de Curtis, entre mes bras, et je soupire lentement par le nez. Oublie-toi, Dany. Oublie. C'est pas toi, là. C'est Curtis. Il a besoin de toi. Pas l'inverse.

Mes doigts serrent ceux de Curtis.

- Non … c'est pas ta faute, ángel  … pourquoi ce serait ta faute ? Elle a … elle a toujours su … pour nous deux … pourquoi elle a essayé ?

Je redresse la tête, lève ma main libre jusqu'à son visage pour la poser sur sa joue. Et je lui souris doucement. J'ai envie de dire bon vent. J'ai envie de la retrouver pour lui mettre la gifle de sa vie. Je me doute que c'est plus compliqué que ce que je comprends.

- Elle est partie sans rien dire ? Du jour au lendemain ? Tu es … tu es sûr que c'est bien ça, qu'elle est bien partie, et qu'il ne lui ait rien arrivé ?

Je me mords la lèvre pour refouler une furieuse envie de pleurer.

- Pourquoi tu m'en as pas parlé ? Pourquoi vous m'en avez pas parlé ?

Je détourne les yeux. Il paraît que je ne suis pas jaloux. Mais … c'est le fait de ne rien dire. Ça rend la chose dramatique et ça me donne l'illusion qu'on me fait pas confiance.
Ma main lâche la sienne et je tourne mon corps vers le feu se consumant lentement le temps de digérer tout ça et d'essayer de comprendre. Tirant les manches de mon sweet pour couvrir mes doigts glacés, je reste une seconde ainsi, le visage grave.

- Ca aurait été différent si j'avais été au courant … j'aurais pas été votre obstacle.

Parce qu'ils se sont bloqués seuls, ainsi, et que je peux pas m'empêcher de me voir comme le méchant de l'histoire empêchant Romeo et Juliette de vivre leur idylle.

- On aurait trouvé un compromis … pour que tu … que tu sois heureux. C'était possible, tu sais. Je me serais pas énervé. Et elle serait peut-être restée.

Puisqu'apparemment c'était sa seule ambition en restant dans le coin.


All you gotta do it cry a little, cry a little, cry a little to be fine


Revenir en haut Aller en bas  
Curtis L. Reznor
The Gentle Bastards
Trader
Curtis L. Reznor
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 295
MessageSujet: Re: Only you and me ft Dany   Only you and me ft Dany EmptySam 28 Nov 2020 - 23:42

Only you and me --The miles just keep rollin' as the people leave their way to say hello. I've heard this life is overrated but I hope that it gets better as we go. Everything I know, and anywhere I go. It gets hard but it won't take away my love.

Je le vois sur son visage que ça lui fait du mal d'entendre ça et je peux tout à fait le comprendre. Personne n'a envie d'entendre que le cœur s'est fendu même un tout petit peu pour quelqu'un d'autres. Pourtant, ce n'est pas comme ça que je vois les choses. Tout cela n'a fait que renforcer mes sentiments pour lui. Me faire réaliser que je ne veux personne d'autres que lui. J'aurais pu céder un nombre incalculable de fois, mais j'ai toujours tenu. Pour lui, grâce à lui. L'homme que j'étais avant lui n'aurait pas été capable de faire preuve d'autant de contrôle. Je ne pense même pas à l'appel du corps, simplement au fait que pour la première fois, dans cetet relation, je ne peux pas concevoir la demi-mesure. Je comprendrais qu'il soit en colère. C'est hautement justifié. Sa mâchoire est serrée et son visage disparaît un instant. Je bascule la tête en arrière. Je ne peux pas tolérer de lui faire du mal à lui aussi. Ce n'est pas le but, il fallait qu'on en parle. Parce que c'est devenu réel et que cela s'accompagne de conséquences. Finalement, il relève la tête. Ses doigts qui se serrent entre les miens, le souffle coupé au fond de ma gorge.

Non … c'est pas ta faute, ángel  … pourquoi ce serait ta faute ? Elle a … elle a toujours su … pour nous deux … pourquoi elle a essayé ?

Je secoue la tête alors que sa main se pose sur ma joue. Je ne pense pas qu'elle ait essayé. Je pense justement qu'elle a tout fait pour se retenir. Par respect pour moi, pour Dany et pour notre relation. Pas un seul instant elle n'a tenté de nous mettre des bâtons entre les roues. Encourageant même souvent notre relation à lui et moi. Jamais elle n'a eu en tête autre chose que notre bien-être. J'en suis convaincu et c'est aussi en partie ce que j'aimais chez elle. Ma joue s'appuie contre la paume de Dany. Il est là lui et au final c'est probablement la seule chose qui compte non ?

Elle est partie sans rien dire ? Du jour au lendemain ? Tu es … tu es sûr que c'est bien ça, qu'elle est bien partie, et qu'il ne lui ait rien arrivé ?  

Ça se serre au fond de mon ventre quand je le vois lutter. Malgré ses révélations, il parvient tout de même à trouver le moyen de s'inquiéter pour elle. Les questions se bousculent. J'entre ouvre les lèvres. Léger son qui quitte ma gorge avant de choisir de retourner au silence. Le temps de faire le point, d'assimiler.

Pourquoi tu m'en as pas parlé ? Pourquoi vous m'en avez pas parlé ?

Je ne veux pas que quelque chose se brise en lui, entre nous à cause de tout ça. Le seul moyen pour que peut-être il comprenne c'est que je trouve les bons mots pour lui expliquer. Et ça me rend fou quand il lâche ma main et se détourne. Ça bouillonne dans le veines, tire sous la peau. Je ne supporte pas qu'il se détourne de moi, brise le contact. Pourtant, je dois l'accepter, c'est amplement mérité. Je tire une dernière taffe sur ma clope et me penche pour la laisser tomber dans un cendrier à côté du canapé.

Ça aurait été différent si j'avais été au courant … j'aurais pas été votre obstacle. On aurait trouvé un compromis … pour que tu … que tu sois heureux. C'était possible, tu sais. Je me serais pas énervé. Et elle serait peut-être restée.

Je le savais qu'on en arriverait là. J'inspire profondément et me laisse glisser au bas du canapé pour le rejoindre sur le sol. D'un geste doux je le force pourtant à se tourner vers moi. Les jambes qui s'entremêlent pour se faire face. Trop loin toujours, de son âme, de son cœur. Brûlant d'envie de le serrer contre moi. Mais il n'en a peut-être pas envie. Ma main tremblante se pose sur son bras. L'autre glisse sous son menton pour l'obliger à me regarder.

Je suis heureux Dany. Avec toi. Tu dois le savoir. Plus que je ne le serais avec qui que ce soit d'autres sur cette terre. Sinon je ne resterais pas. Je ne voulais pas d'un compromis et probablement que Nina non plus. On mérite tous les trois mieux que ça. Tu n'étais pas un obstacle, tu es ma seule évidence.

Je m'égare. Je baisse la tête en la secouant lentement avant de la redresser pour accrocher mon regard dans le sien.

On n'en a pas parler parce que tant qu'on ignorait le problème on pensait qu'il n'en deviendrait pas un. Tu sais elle n'a jamais rien tenté. Elle te respectait et notre relation aussi. C'est moi qui l'ait embrassée..

Oui c'est moi qui ait fait le pas, moi qui suis venu sceller ce baiser. Pas elle. Et c'est peut-être là aussi que les questions se posent en vérité. Je pourrais ne pas la défendre, tirer mon épingle du jeu en blâmant toutes les fautes sur elle, mais je ne suis pas comme ça. Il faut assumer ce qu'on fait, ce qu'on dit. C'est le seul moyen de pouvoir encore se regarder en face.

C'est ma faute parce que je me suis voilé la face. Que j'aurais dû prendre les devants et empêché que la situation s'envenime. Elle m'a dit qu'elle partait. Qu'elle avait besoin de recul, de prendre ses distances. Parce que c'était trop difficile pour elle de nous voir tous les deux ensembles. Ça et tout le reste, la taverne entre autre, Jeff, son avortement. C'était trop pour elle tout ça, il fallait qu'elle change d'air. Je n'ai été que l'élément final, la cerise sur le gâteau de merde. J'espère qu'elle va bien...qu'il ne lui arrivera rien.

Que peut-être on la reverra un jour. Parce que ce qui me fait mal ce n'est pas l'occasion manquée de vivre quelque chose avec elle. J'ai déjà tout ce qu'il me faut ici, entre mes doigts. Non ce qui me fait mal c'est simplement l'absence d'elle dans ma vie. Mon amie, ma meilleure amie. Je serre les dents. Je sais que tout cela doit être confus pour lui, ça l'est pour moi aussi. Alors, je pousse un grognement rageur, parce que j'aimerais être certain de bien me faire comprendre.




    I'm still young wasting my youth. I'll grow up next summer - Watch me take a good thing and fuck it all up in one night. Catch me, I'm the one on the run away from the headlights. No sleep, up all week wasting time with people I don't like.I think that something's fucking wrong with me.
Revenir en haut Aller en bas  http://www.walkingdead-rpg.com/t13557-death-in-my-pocket 
Daniel N. Iacobo
The Gentle Bastards
Daniel N. Iacobo
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 411
MessageSujet: Re: Only you and me ft Dany   Only you and me ft Dany EmptyDim 29 Nov 2020 - 12:03
Il me rejoint au sol, s'abaisse à mon niveau et refuse de garder cette dominance psychologique sur moi. On se retrouve l'un face à l'autre, je fais passer une jambe de chaque côté de son corps tandis qu'il fait de même, et je peux pas m'empêcher de le regarder avec tout l'amour que je ressens pour lui. Ça transperce à travers tout le reste, à travers ténèbres et noirceurs. Malgré la révélation. Malgré la colère et l'amertume.
J'ai un soufflement de nez empli d'un mépris ironique quand il dit être heureux avec moi. Parce que j'aimerais le croire, sincèrement. Et ça me tue. S'il avait été heureux pour de vrai, jamais son subconscient ne l'aurait fait se tourner vers elle.

J'avale ma salive. Faut que je reste fort. Je veux pas qu'il me rassure, parce que c'est toujours comme ça que ça se passe, et que ça y revient toujours, même là. Alors même que c'est lui qui a l'air le plus mal face à cette situation.
Mais chaque fois qu'il mentionne le 'nous' en parlant de lui et elle, c'est un nouveau coup de poignard, et je comprends ce qu'est vraiment la jalousie, ce trait de personnalité que je ne pensais pas posséder jusqu'à ce que je le rencontre. Peut-être parce que j'ai peur. De le perdre. Parce que je sais qu'il y a tellement, tellement mieux que moi, que d'autres pourraient lui apporter tellement plus.

- Je sais pas ce que ça me fait … je souffle en refermant mes bras contre mon ventre.

Je relève un regard plein d'une douleur camouflée quand il reprend encore. Hochant la tête, à la fois égoïstement soulagé qu'elle soit partie, profondément blessé qu'elle ne m'ait pas dit au revoir, et complètement retourné par ce que cela suscite chez Curtis.

- Tu devrais peut-être … peut-être aller la retrouver. Ça se contrôle pas, les sentiments ...

Je hasarde un petit haussement d'épaules, perdu mais soucieux de l'aider. Même s'il me faut toute ma force et mon détachement pour lui dire ça. C'est son bonheur à lui que je veux, pas le mien, même si cela signifierait le voir me glisser définitivement entre les doigts. Parce que ça me tue de m'imaginer qu'il s'empêche de vivre quelque chose de beau juste parce qu'il est inquiet pour moi.

Mon regard se dérobe au sien alors que mes pensées m'embrouilles. L'un de mes bras restent plaqué contre mon ventre, mon autre main se lève à hauteur de mon visage. Portant mon pouce à mes lèvres pour en grignoter la peau, je réfléchis.

- Est-ce … est-ce qu'il y a quelque chose que je peux faire pour t'aider ? Pour … je sais pas … je sais pas quoi faire pour te soulager …

Je me mords la langue pour ne pas m'excuser et je lutte pour ne pas me faire passer pour la victime. Pour ne pas lui dire que je ne vaux pas le coup. Pour ne pas être navré de qui je suis et de ce qu'il a à subir avec moi. Pour arrêter de voir Nina comme une rivale, comme quelqu'un de mieux que moi, que Curtis mériterait. Au final, le laisser la retrouver, c'est la meilleure chose que je pourrais faire.
Mais … bordel j'arrive pas à croire qu'elle soit partie comme ça, juste par frustration, oubliant tout ce qu'elle avait ici.

Un soupir glisse entre mes narines et mes bras retombent de chaque côté de mon corps.

- Je veux juste ton bonheur … et si ton bonheur c'est de l'avoir avec toi … fais ce qu'il y a à faire. Retrouve-là. Ramène-là. J'suis prêt à le vivre avec vous, tu sais. C'est trop nul de s'empêcher d'aimer.

Je refoule une grimace de douleur en fronçant les sourcils. Ce "vous" sonne dissonant et agressif à mes oreilles.


All you gotta do it cry a little, cry a little, cry a little to be fine


Revenir en haut Aller en bas  
Curtis L. Reznor
The Gentle Bastards
Trader
Curtis L. Reznor
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 295
MessageSujet: Re: Only you and me ft Dany   Only you and me ft Dany EmptyDim 6 Déc 2020 - 2:51

Only you and me --The miles just keep rollin' as the people leave their way to say hello. I've heard this life is overrated but I hope that it gets better as we go. Everything I know, and anywhere I go. It gets hard but it won't take away my love.

Il ne faut pas chercher bien loin pour que je trouve l'amour dans son regard. Il est au moins aussi présent et vibrant que dans le mien. Mais, je devine aussi la douleur et c'est moi qui la lui inflige cette fois. Ça me rend fou. Malade. Ce n'était pas le but. Comment ne pas me perdre ? J'ai toujours pensé que comme il était prêt à me laisser coucher avec elle, il ne concevait pas vraiment notre relation comme exclusive. Même si en vérité elle l'a toujours été. Je ne pensais pas pouvoir deviner en lui cette pointe de jalousie. Ça me fait mal, mais au fond, ça allume aussi une petite lueur, une forme de fierté. De savoir que finalement, il préfère peut-être m'avoir pour lui tout seul. C'est ce que je veux lui offrir, je n'ai aucun doute là-dessus. Je n'en ai pas eu quand Nina était encore là et c'est bien pour cela que en dehors de ce baiser, les choses n'ont jamais déparé. Malgré les frustrations, malgré les nombreuses nuits passées dans sa caravane. Je n'aurais pas pu, jamais.

Je sais pas ce que ça me fait …

Je devine qu'il fait de son mieux pour cacher ce qu'il ressent. Je commence à connaître la moindre de ses mimiques, le moindre de ses mécanismes.

Tu devrais peut-être … peut-être aller la retrouver. Ça se contrôle pas, les sentiments ...

Je secoue la tête en signe de négation, je ne l'envisage pas un seul instant. Ce n'est pas ce que je veux. Ce que je voulais, je me suis rendu compte que c'était tout simplement impossible. J'aurais voulu ne pas les blesser l'un comme l'autre, j'ai fait de mon mieux et je suis terriblement déçu de ne pas y être parvenu. Mon amitié avec Nina en a fait les frais et il est trop tard pour faire marche arrière. J'aurais dû parler plus tôt, ne pas laisser la situation s'envenimer. Il ne reste que les regrets désormais. Son regard se détourne, s'évade. Ma main se presse contre sa jambe pour qu'il reste avec moi.

Est-ce … est-ce qu'il y a quelque chose que je peux faire pour t'aider ? Pour … je sais pas … je sais pas quoi faire pour te soulager …

Je baisse la tête, je ne sais pas trop quoi lui répondre. A la fois rien et à la fois toute une foule de choses. Je me mords l’intérieur de la joue et relève les yeux vers lui.  

Je veux juste ton bonheur … et si ton bonheur c'est de l'avoir avec toi … fais ce qu'il y a à faire. Retrouve-là. Ramène-là. J'suis prêt à le vivre avec vous, tu sais. C'est trop nul de s'empêcher d'aimer.

Je lui souris, il ne comprend pas. Il n'a jamais été questions de ce genre de sacrifices et il n'en sera jamais question. Mes mains glissent sur sa taille et je l'attire plus proche de moi. Mes bras remontent et s'enroulent autour de lui, cédant à cette étreinte que je refusais de lui imposer quelque insistants plus tôt.

Dany. Je ne veux pas la retrouver. Si elle est partie, c'est son choix. Cette situation est difficile à expliquer et je me dois d'être le plus honnête possible avec toi. Avec Nina ça ressemblait à me dire que dans une autre vie, dans d'autres circonstances ça aurait pu être bien elle et moi, mais jamais cela n'est rentré en concurrence avec toi. Ce baiser c'était juste un aveu de faiblesse de ma part, pas ce que je voulais vraiment. C'est toi que je veux et personne d'autres. Alors, non je ne vais pas tenter de la retrouver.

Je pose un baiser sur son front et le sert un peu plus fort encore. Je ne suis jamais convaincu qu'il soit conscient de l'ampleur de mes sentiments pour lui. Je fais tout pour le lui prouver au quotidien. Le problème ne vient pas de moi, mais du fait qu'il ne s'en sent probablement pas légitime. Je donnerais tout pour qu'il puisse se voir avec mes yeux. Tout pour qu'il comprenne sa valeur. C'est un travail de longue haleine, semé d'embûches. Je suis prêt à l'affronter. Chaque petite amélioration est une récompense suffisante et je vois bien que maladroitement, il tente de faire des efforts.

Pour m'aider, me soulager tu peux simplement te concentrer sur toi. Continue d'essayer d'aller mieux, c'est tout ce qui compte. Je vois que tu fais des efforts, accroche-toi et ça payera. J'en suis convaincu. Je suis là, j'ai pas l'intention de bouger, je veux être à tes côtés.

Mon visage vient s'appuyer contre le sien, je pousse un peu sa tête avec la mienne avant de venir cueillir ses lèvres. Je refuse toujours de lui faire part de mes autres attentes parce que elles sont égoïstes, elles n'ont pas leur place. Ce n'est pas du tout ce qui compte le plus aussi difficile que cela puisse être pour moi de faire preuve de self contrôle.

Et tu ne dois pas hésiter non plus à me le dire s'il y'a des choses que je peux faire pour toi, pour t'aider. Je suis désolé de t'infliger cette situation et ces révélations au sujet de Nina. Je ne veux pas te faire de mal mais...

Je me redresse et viens lui pincer le bras en souriant.

Tu ne serais pas un peu jaloux toi ?

Je me laisse allé à rire histoire de détendre l'atmosphère. J'espère qu'il comprend tout de même ce que je lui raconte, qu'il réalise toujours un peu plus combien je l'aime et combien j'ai a cœur son bien-être. Lui donner tout ce que je peux pour tenter ne serait-ce que un peu de panser ses plaies, lui donner une meilleure vie que celle qu'il pense mériter.



    I'm still young wasting my youth. I'll grow up next summer - Watch me take a good thing and fuck it all up in one night. Catch me, I'm the one on the run away from the headlights. No sleep, up all week wasting time with people I don't like.I think that something's fucking wrong with me.
Revenir en haut Aller en bas  http://www.walkingdead-rpg.com/t13557-death-in-my-pocket 
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Only you and me ft Dany   Only you and me ft Dany Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Only you and me ft Dany -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: