The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -41%
SanDisk Carte microSDXC UHS-I pour Nintendo Switch 128 ...
Voir le deal
25.55 €

Partagez
- Never stop arriving -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amalia S. King
Bras droit | Reign of Venus
Modératrice
Amalia S. King
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 477
MessageSujet: Re: Never stop arriving   Never stop arriving - Page 4 EmptyMer 9 Déc 2020 - 10:31
Chaque mouvement que fait mon corps quand je respire me fait mal. J'en ai carrément le souffle coupé par moments et pourtant tout ce que j'arrive à faire c'est m'inquiéter pour les autres. J'y peux rien, je suis comme ça et c'est pas aujourd'hui que ça va changer. Si j'avais fait plus attention, si je m'étais pas faite avoir aussi facilement, j'aurais sûrement pu leur éviter de prendre autant de risques. Quand je pense à Oxana qui a pas hésité à faire barrière de son corps pour me protéger d'une potentielle nouvelle attaque, ou aux filles qui ont pris le risque d'attirer des morts pour détourner l'attention du fauve... Bordel ce que je m'en veux.

J'essaie de mieux m'installer contre le mur et ça m'arrache un couinement de douleur accompagné d'une grimace et d'une flopée de jurons. Pourtant, je sais pas pourquoi, j'ai un léger rire – enfin ce qui y ressemble – qui m'échappe quand Oxy me dit de ne pas bouger pendant qu'elle découpe mes fringues. Chier, j'aimais bien ce haut moi... Ouais, j'essaie de faire de l'humour et de détendre l'atmosphère alors que je suis pas du tout dans une situation qui me permet d'être un tant soit peu convaincante. Mais je vois bien l'inquiétude dans le regard des autres.

Thea, Joe et M-A courent dans tous les sens pour suivre les ordres de l'ukrainienne et ça me fait vraiment chier de les mettre dans une telle situation. Même si, d'un autre côté, j'ai presque envie de dire que j'avais raison de me méfier. Que c'était beaucoup trop calme et qu'on aurait mieux fait d'abandonner cette idée de venir chercher une bagnole dans cet endroit. Qui nous dit que ce type a vraiment réussi à la déposer ici sans se faire bouffer par la panthère qui nous a attaquées ? Si ça se trouve, c'était vraiment juste un putain de piège. Et cette idée me fait bouillonner de rage.

En tout cas, je me garde bien de lâcher un « je vous l'avais dit », parce que je sais très bien que ça changerait rien au résultat. Et en plus, j'ai juste eu besoin d'un rapide coup d’œil en direction de Johanna pour voir dans ses yeux qu'elle a rapidement rivés sur le sol toute la culpabilité qu'elle pouvait ressentir. C'est même pour ça que je fais l'effort de reprendre la parole même si ça me fait un mal de chien. Prenez pas de risques... C'est... C'est juste des p'tites griffures... Et Joe... Je fais une petite pause en attendant qu'elle me regarde, avant de reprendre. Arrête de te dire que c'est ta faute. C'est même pas une demande, c'est plutôt un ordre. Elle pouvait pas savoir. Aucune de nous ne pouvait.

Par contre, quand je sens d'un coup le tissus se poser contre la plaie de mon ventre, je suis à deux doigts de tourner de l’œil tellement ça fait mal. Je serre les dents, étouffe comme je peux le cri de douleur qui manque de s'échapper de ma gorge, et me tords de douleur. Putain... ça craint... Et c'est rien de le dire.



Imitation Game
Parfois, ce sont ceux à qui on ne pense jamais qui font les choses auxquelles personne n'aurait pensé.
Revenir en haut Aller en bas  
Mary-Abigail Gordon
Reign of Venus
Mary-Abigail Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 222
MessageSujet: Re: Never stop arriving   Never stop arriving - Page 4 EmptyLun 14 Déc 2020 - 12:27
J’écoute ce que me dit Théa, hochant la tête tant bien que mal alors que je prends donc une bonne inspiration. Ca fait pas passer le goût de vomi que j’ai dans la bouche, mais je crois que ça va aller. Et j’ai un vague sourire quand elle dit que j’ai fait du bon boulot. Je sais pas vraiment si c’est le cas ou si ça a une quelconque importance là, de suite.

Et je me fige quand je vois la panthère bouffer un des mordeurs. « … mais c’est vraiment dégueu sérieux… » Encore plus que tout ce qu’on voit en temps normal, si, si, j’vous jure. Et je suis les filles, soulagée de retrouver Oxana et Amalia, même si elle a une sale gueule. Enfin un sale bras. Enfin… bref. Elle est pleine de sang et ça, pas besoin d’avoir fait médecine pour savoir que ça craint.

Je hoche la tête quand Oxana me dit d’aller faire le tour avec Théa, ma batte couverte de sang entre les mains. Je grimpe à l’étage aussi vite que possible, plutôt contente de voir qu’il y a personne et j’en profite pour fouiner dans la salle de bains. Y a des bandages et un désinfectant périmé. Ca pourra toujours servir.

Je saute dans les escaliers pour revenir, jetant un regard en direction de Théa avant de lâcher, un peu essoufflée. « C’est super calme. S’ils sont pas morts, ils se sont tirés depuis longtemps, tout est couvert de poussière. » Et je tends mes trouvailles à Oxana, me dandinant d’un pied sur l’autre sans trop savoir quoi faire. Même si je finis par fouiller dans mon sac à dos pour en sortir une bouteille d’eau que je tends à Amalia, avant de finir par m’assoir par terre, avec une autre bouteille alors que je bois de longues gorgées. « On peut sortir avec Joe et ramener la voiture. Théa resterait pour vous aider ici. » J’crois que pour la Cadillac, c’est un peu râpé pour cette fois. C’est dommage de rater si près du but en vrai, mais là, on peut pas trop continuer de fouiner non ? Enfin, j’attends ce que disent les filles de tout ça, même si je suis pas sûre que Johanna sache conduire une voiture en vrai. Tiens, c’est une bonne question ça. Non parce que bon, si elle sait pas conduire, à quoi elle va lui servir la voiture ? On va dormir dedans ? Oh et puis, est-ce qu’on m’apprendra à conduire ?

Je laisse les questions se bousculer dans ma tête sans les dire à haute voix. Parce que ouais, j’suis pas vraiment sure que l’ambiance soit propice à ce genre de conversations, allez savoir pourquoi.


We are all lost stars trying to light up the dark...
Revenir en haut Aller en bas  
Thea De Souza
Reign of Venus
Thea De Souza
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 166
MessageSujet: Re: Never stop arriving   Never stop arriving - Page 4 EmptyLun 14 Déc 2020 - 20:55
Thea avait le cœur qui battait vite, si vite dans sa poitrine, lui donnant l’impression d’être une véritable pile électrique, et que l’explosion n’était pas bien loin. Oh, elle était habituée au sang et aux blessures bien sûr, cela faisait cinq ans qu’ils survivaient après tout, et elle avait eu à y faire bien plus souvent qu’elle ne l’aurait voulu. Mais là…là, c’était différent. Si la brésilienne ne pouvait prétendre connaître réellement Amalia, elles vivaient ensemble, au sein du même groupe, et elle n’était pas juste une survivante quelconque, dont l’état de santé ou la survie l’indifférait. Et puis…elle doutait sincèrement qu’une panthère comme celle qui s’était un peu trop intéressée à elles ai pu faire de simples petites griffures, comme la bûcheronne avait l’air de le suggérer. Non, ça devait être grave, sans doute profond. Quoi qu’il en soit, la blondinette fila bien vite, couteau en main, pour aller chercher du tissu à venir poser sur les plaies dont souffrait sa camarade, sans rencontrer heureusement la moindre âme dans la maison, le moindre corps décharné.

Mary-Abigail sur ses talons, Thea se précipita dans le couloir, jusqu’à trouver la salle de bain, et tandis que sa cadette fouillait les placards, une excellente initiative qui lui permit de mettre la main sur des flacons et d’autres produits qui seraient sans doute utiles, elle-même filait vers l’autre bout de la pièce. La brésilienne s’empara d’une poignée de serviettes de bain après avoir balancé celle sur le dessus de la pile, privilégiant celles en dessous, protégées de la poussière et soigneusement rangées dans un placard, et dévala les marches à la suite de la petite rouquine. La blonde déposa le tout sur le canapé, grimaçant ouvertement devant les plaies qui zébraient le bras et le ventre d’Amalia, dont le teint était devenu plus pâle, les traits figés de douleur. Thea se sentait si impuissante à cet instant, et, livide, elle s’agenouilla aux côtés d’Oxana. « -Dis-moi ce que je peux faire…ce qu’on peut faire…dis-nous… » dit-elle d’une voix rendue rapide par la peur, le stress, avant de tourner son visage vers Mary-Abigail, qui faisait une proposition, celle d’aller chercher la voiture avec son aînée. « -Ou je peux y aller moi…je suis discrète, je me faufile facilement partout. Et il vaut peut-être mieux qu’une seule d’entre nous mette son nez dehors…» argumenta-t-elle, en posant le regard à tour de rôle sur chacune de ses camarades, avant de le reporter sur leur Boss, qui prendrait la décision finale.


Be fierce, but be kind.
People will quit on you. You gotta get up every day and make sure you never quit on yourself.
Revenir en haut Aller en bas  
Oxana D. Lyssenko
Leader | Reign of Venus
Administrateur
Oxana D. Lyssenko
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 592
MessageSujet: Re: Never stop arriving   Never stop arriving - Page 4 EmptyLun 21 Déc 2020 - 9:27
- Ce n’est la faute de personne, appuya l’ukrainienne suite à ce qu’Amalia dit à Johanna.

Et elle le pensait. Ce qui s’était passé aurait pu arriver n’importe où, dans n’importe quelle circonstance. L’état était devenu hostile, elles le savaient. Loin des zones plus « peuplées » de Seattle, la nature régnait définitivement en maître. Sans l’Homme pour dissuader les animaux sauvages de trop prendre leur aise, ils avaient réaffirmé leur suprématie. Et une telle panthère devait véritablement ne pas avoir de prédateur naturel aux États-Unis, à moins qu’elle ne tombe sur un grizzli.

Les filles toutes de retour dans le salon, Oxana prit la serviette de Thea et la posa sur le ventre de la bucheronne pour faire pression. Ce n’était pas forcément l’idéal question hygiène mais… elles n’auraient pas mieux. C’était déjà miraculeux qu’elles aient ça et que la benjamine ait dégoté de quoi la panser proprement. Johanna parlait d’une issue à l’arrière, Thea se disait volontaire, plutôt que la rouquine, pour se rendre à la voiture discrètement. Les mâchoires de la proxénète se serrèrent brièvement alors qu’elle réfléchissait. C’était bête mais… qui savait conduire ici hormis elle ? Trop peut sûre des compétences de ses protégées en la matière – et ce n’était pas le moment de lancer un débat – elle décida :

- Johanna, prends ma place, le saignement avait déjà rougi une bonne partie de la serviette blanche, mais il fallait continuer l’effort, Abi, tu restes ici avec ta sœur et Amalia. T’es chargée de les défendre.

Grosse responsabilité pour l’adolescente mais la quarantenaire ne la traitait plus comme une enfant depuis un moment. Dehors, le nombre de rôdeurs avait doublé et le félin avait finalement battu en retraite. Il fallait espérer qu’ils n’aient pas capté le mouvement de leur fuite et se contentent de bêtement courir après un animal qu’ils ne rattraperont jamais. Si les voraces se disperseraient d’eux-mêmes, ce serait excellent pour elles !

- Thea, tu viens avec moi. On va récupérer la caisse et venir ici.

La partie du plan la plus risquée. Trouver un autre itinéraire, ne pas se perdre, ne pas tomber face à des charognes excitées ou une panthère en colère… puis trouver l’itinéraire jusque ici par la route. Oxana avait beau avoir un bon sens de l’orientation, elle n’avait pas google map dans le crâne.



Queen among the plague
You probably thought I wouln't get this far ♪  you thought I'd end up in the back of a car ♫ You probably thought that I'd never escape, I'd be a rat in a cage ; I'd be a slave to this place ♫ I can be your whore ♪ I am the dirt you created ♫ I am the sin, I am you whore ♪ But let me tell you something baby : you love me for everything you hate me for ♫
Revenir en haut Aller en bas  
Johanna L. Gordon
Reign of Venus
Administratrice
Johanna L. Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 1604
MessageSujet: Re: Never stop arriving   Never stop arriving - Page 4 EmptyLun 21 Déc 2020 - 13:36
Arrêter de se dire que c'était de sa faute. Déglutissant péniblement, Johanna baissa le regard. Plus facile à dire qu'à faire, à l'évidence. Mais elle hocha la tête alors pour maintenir l'illusion. Un mensonge pieux, peut-être, en tout cas, suffisamment convainquant pour donner le change. Thea et Mary-Abigail étaient nerveuses à l'idée de ne rien faire. Le fait de se rendre utile semblait important pour tout le monde dans la maison, et Johanna se rapprocha quand Oxana distribua les ordres. Soufflant silencieusement, elle fut rassurée de voir l'ukrainienne partir avec Thea et non avec sa soeur. Mais c'était pourtant logique : jamais l'adolescente ne serait partie sous les ordres de la matrone, surtout s'il y avait d'autres alternatives.

Je vais faire ce qu'il faut, promit Johanna avant de pousser un bref soupir. Son S&W a portée de main, elle vérifia une dernière fois qu'il était dans le creux de ses reins par sécurité. Espérant ne pas avoir besoin de s'en servir, elle se rapprocha un peu plus d'Amalia pour prendre la place d'Oxana : On barricadera quand vous sortirez et on se tiendra prête à vous attendre en face, précisa-t-elle.

Il faudra déplacer Amalia et l'aider à avancer sans aggraver ses plaies. Autant dire que ça n'allait pas être particulièrement facile. Elle vérifia un instant que les plaies de sa grande soeur s'épongeaient correctement avant d'accompagner Thea et Oxana à l'arrière avec Abigail pour couvrir leur avancée. Il faudrait fermer la porte et la maintenir comme ça de toute façon. Les deux blondes sortirent et dans la foulée, la rouquine et elle posèrent une chaise contre la poignée en refermant le verrou comme elles purent.

Revenant auprès d'Amalia, Johanna tenta d'être rassurante. Plus facile à dire qu'à faire, encore une fois. Elle se posa juste à côté d'elle et s'excusa une dernière fois en soulevant les linges qui compressaient ses plaies :

Ca va te faire une super cicatrice de guerrière encore, souffla-t-elle d'une voix éteinte, inquiète évidemment, mais qui tentait d'être optimiste : Tu vas avoir l'air encore plus d'une gladiatrice ! Et quand on va raconter ça aux autres, que tu t'es battu avec une panthère, elles vont halluciner !

Bon, c'était probablement exagéré. Battue, c'était un grand mot, Amalia avait été mise rapidement sur le carreau. Ses yeux se relevèrent vers Abigail avant de passer à autre chose. Elle changea les linges imprégnés de sang et en prit d'autres pour revenir presser les blessures de la bucheronne. Un peu trop fort, puisque la blonde gémit sous la pression :

Désolée, s'excusa-t-elle. Et pas seulement pour ça.


Décimer l'amour avant de l'avoir vu
T'en fais pas pour moi, je connais ce petit jeu : J'ai pas l'air comme ça mais je sais c'que j'veux. On est bien d'accord, j'vais pas m'attacher, juste crier encore après tes fessées. J'veux pouvoir me dire que j'suis pas trop conne, que j'ai bien fait de jouir sans qu'on s'abandonne.
Revenir en haut Aller en bas  
Amalia S. King
Bras droit | Reign of Venus
Modératrice
Amalia S. King
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 477
MessageSujet: Re: Never stop arriving   Never stop arriving - Page 4 EmptyLun 21 Déc 2020 - 15:07
Je sais pas ce qui m'énerve le plus dans cette situation de merde. Est-ce que c'est la douleur en elle-même ? Est-ce que c'est le fait de m'être faite avoir par surprise sans être capable de réagir à temps par une panthère ? Ou est-ce que c'est parce que je vois qu'en cet instant je suis en train de forcer les autres à prendre des risques considérables – en plus de les inquiéter ? Sûrement un mélange de tout ça, qui ne fait qu'attiser la colère que j'ai toujours en moi. J'ai envie de me faire violence, de me relever et de dire que tout va bien pour être capable de retourner jusqu'à la voiture et, s'il le faut, les protéger jusqu'au bout.

Le problème c'est que je suis même pas capable de me redresser. Et c'est pas faute d'avoir essayé. Sauf que j'ai pas d'autre choix que de me rendre à l'évidence : j'y arriverai pas. La moindre tentative de contracter les muscles de mon ventre me fait gémir de douleur et me fait voir des étoiles. Pas super idée du coup d'essayer de me remettre debout. De toute manière, j'ai l'impression de plus avoir de force là tout de suite, parce que toutes celles qui me reste sont focalisées sur le fait de pas tomber dans les pommes. Et c'est vraiment pas simple.

Je remercie d'un petit signe de tête Abi qui me tend une bouteille d'eau et la prends de ma main libre même si elle a l'air de poser une tonne tout d'un coup. Alors, pour l'instant, je me contente de la poser à côté de moi en attendant d'être un peu plus capable de la porter jusqu'à mes lèvres. Et toutes qui, une à une, proposent de prendre tous les risques du monde pour aller chercher la bagnole et la ramener près d'ici alors qu'il doit certainement y avoir de nombreux morts et que la panthère rôde sûrement encore dans le coin elle aussi.

Je peste, frappe faiblement de mon poing serré sur le sol à côté de moi et relève mon regard sur les filles. Vous devriez surtout vous servir de cette occasion pour vous tirer et m'laisser les attirer ici. Et le pire dans tout ça c'est que je suis sérieuse. C'est pas comme si j'avais encore à prouver que j'ai aucune hésitation à privilégier leur sécurité – et leurs vies – à la mienne. Sauf qu'évidemment, personne m'écoute. Sûrement parce que ma voix portait pas autant que d'habitude et avait du coup pas vraiment autant d'impact que j'aurais aimé. Tant pis.

Thea et Oxana partent à l'extérieur pour chercher la voiture, les sœurs Gordon restent ici pour veiller sur moi. Évidemment que j'aurais pu pisser dans un violon que ça aurait eu autant d'effet que ma remarque. Enfin, au moins j'aurai essayé. Pendant quelques minutes je reste seule dans la pièce avant que Joe et M-A ne reviennent vers moi. La blonde s'installe à nouveau à mes côtés et je me tends quand elle soulève les tissus couvrant ma plaie pour essayer de contenir les saignements. Un grognement de douleur m'échappe et je grimace évidemment, parce que ça fait un mal de chien. Arrête de t'excuser. Et... je me suis plutôt faite laminer par une panthère tu veux dire... Un léger rire nerveux m'échappe et me fait évidemment couiner de douleur l'instant d'après. Bah oui Einstein, ça fait contracter les abdos de rire. Qu'est-ce que je peux être conne parfois.

Je sais pas pourquoi, mais quand l'aînée des deux sœurs me dit que les autres vont halluciner, j'essaie tout de suite d'imaginer la réaction que pourrait avoir Alba. Je sais déjà qu'elle va m'engueuler, soit juste parce que ça va la faire chier soit parce que ça l'aura inquiétée un peu aussi. Allez savoir. En tout cas, je suis rapidement tirée de mes pensées quand Joe change les linges recouvrant mon ventre et mon bras rapidement, venant encore une fois me dire qu'elle est désolée.

De ma main libre, je viens la placer sur la joue de Johanna pour la forcer à me regarder même si j'ai vraiment une tronche à faire peur à mon avis. Du genre bien pâle et à deux doigts de s'évanouir. En même temps, c'est le cas, donc bon. Eh. Ce truc, ça aurait pu arriver n'importe où... C'est pas ta faute. Juste après, je la relâche parce que garder ma main en l'air me demande beaucoup trop d'énergie là tout de suite, et je tourne la tête vers la rousse. J'ai bien entendu quand Oxy lui a dit de nous protéger, et du coup je me dis que ça peut pas lui faire de mal ce que je vais lui dire. Prends ma hache. Je peux pas trop m'en servir là, et puis... Cette fois c'est à toi de veiller sur nous.

J'espère juste qu'il n'arrivera rien à Oxana et Thea dehors. Et aussi qu'elles reviendront vite. Parce que je sais pas combien de temps je vais tenir encore comme ça.



Imitation Game
Parfois, ce sont ceux à qui on ne pense jamais qui font les choses auxquelles personne n'aurait pensé.
Revenir en haut Aller en bas  
Mary-Abigail Gordon
Reign of Venus
Mary-Abigail Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 222
MessageSujet: Re: Never stop arriving   Never stop arriving - Page 4 EmptySam 26 Déc 2020 - 13:10
Une fois la maison sécurisée, je reviens avec Théa, la mine sérieuse. C’est pas trop le moment de raconter n’importe quoi, j’ai bien pigé. Et mon regard s’attarde sur la serviette déjà rouge du sang d’Amalia. J’écarquille les yeux avant de sursauter quand Oxana reprend la parole. Je hoche la tête, prenant une grande inspiration. « Compris. J’ferais de mon mieux. »  J’ai un peu… non beaucoup… la trouille. Qu’elles reviennent pas ou qu’il nous arrive un truc avant que ça arrive. Je me contente de lever les yeux au ciel quand Amalia nous dit de l’abandonner ici et je suis bien contente que tout le monde l’ignore. Parce que ouais, c’est n’importe quoi ce qu’elle dit.

Mais je retiens tout ce qui me vient parce que ce serait pas hyper constructif, surtout avec Amalia qui est genre trop blessée. Alors je hoche la tête pour confirmer ce que dit Johanna, l’aidant à barricader les lieux avant de regarder autour de moi et de souffler, vachement plus convaincue que je le suis vraiment. « Elles vont revenir super vite. Faudra qu’on soit prêtes pour filer d’ici. » Et je pose une main sur l’épaule de Johanna quand elle s’excuse, avant de souffler, en direction d’Amalia. « Déconne pas, c’est probablement l’histoire de blessure la plus cool que j’aurais jamais entendue. Une PANTHERE quoi ! Ca claque. » Je hoche la tête, clairement impressionnée. Avant d’attraper sa hache avec une grimace. Je suis même pas sûre que je serais capable de m’en servir en vrai, mais bon, elle me fait confiance et ça, c’est vachement important.

J’ai un temps avant d’ajouter, tout en continuant de regarder autour de moi. « Tu seras capable de marcher ou pas ? Sinon, faut qu’on arrive à te fabriquer une espèce de brancard. En s’y mettant toutes, on devrait pouvoir te soulever. Ou au moins un truc pour t’aider à marcher. » Je me frotte le nez, pensive, commençant à fouiner autour de nous le plus discrètement possible pour essayer de trouver quelque chose qui nous sera utile. Et surtout, je fais plein d’aller-retours en direction de la fenêtre pour regarder entre les deux planches qui l’ont condamnée. Pour le moment, c’est super calme. On dirait que la panthère a fait un gros ménage. Je leur fais des rapports à mi-voix de temps à autre alors que j’ai l’impression que le temps passe pas. Enfin il passe assez pour qu’Amalia commence à être vachement pâle mais en vrai, je me dis que ça doit faire que quelques minutes. Et, à défaut de trouver un truc pour la porter quand Oxana et Théa reviendront, je trouve une bouteille de whisky que je ramène. « Ca branche quelqu’un ? » Et, avant que Johanna m’engueule, je reprends, avec mon air le plus innocent. « Quoi ? Ca peut anesthésier la douleur, ce serait bien non ? » Toujours avoir des arguments en stock, c’est important.


We are all lost stars trying to light up the dark...
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Never stop arriving   Never stop arriving - Page 4 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Never stop arriving -
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: