The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% sur Logitech Z207 Système de hauts-parleurs Bluetooth pour PC ...
30 € 50 €
Voir le deal

Partagez
- Never stop arriving -
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Johanna L. Gordon
Reign of Venus
Administratrice
Johanna L. Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 1604
MessageSujet: Never stop arriving   Never stop arriving EmptyMer 25 Nov 2020 - 15:16
La lettre dit que c'est dans cette ville, souffla Johanna en présentant la lettre aux autres.

Elle l'avait usé, cette lettre. Usée, abimée, à force de la lire et de la relire pendant des heures et des heures. La montrer aux filles, c'était attester qu'elle n'avait de cesse de s'y pencher encore et encore, peut-être dans l'espoir bête de trouver un mot caché, une phrase qu'elle n'aurait pas vu, une pensée de Victor, une dernière sûrement. Il n'en était rien : tout était là. Elle pinça les lèvres et rapprocha la feuille de ses yeux :

Dans une maison à Bellevue, à Pine, lut-elle alors avant de souffler un coup. Bon, elles étaient arrivées, donc. Oui, je crois qu'on y est...

Dans la voiture d'Oxana, elle leur fit un signe de la tête. Etait-il temps de dire à Mary-Abigail qu'elles savaient où était sa cachette ? Par deux fois au cours du trajet, Johanna l'avait entendu toussé, sans intervenir. L'ukrainienne lui avait fait comprendre de ne rien dire, juste pour qu'elle continue à penser qu'elle était discrète. Ce qui n'était évidemment pas le cas. La blonde se retourna, à genoux sur la banquette arrière, elle tapota sur le coffre doucement :

Tu dis quand tu veux sortir, hein ! Lança-t-elle avec enthousiasme avant de rire doucement en se moquant de sa frangine.

Nul doute que ça aurait son petit effet. De son côté, l'ancienne pompon girl s'extirpa du siège arrière et sortit, aidé par Amalia qui était aussi de l'expédition. S'étirant, elles ouvrirent finalement le coffre et retirèrent l'amas de couverture de sur la rouquine, qu'elle tira à son tour de son piège. Quand elles furent toutes à l'extérieur, Johanna posa ses mains sur ses hanches et soupira.

Faut juste trouver la maison j'imagine... Commenta-t-elle.

Pas mieux.
Le souci étant que le quartier n'était pas tout petit, et que les maisons étaient néanmoins nombreuses. Victor aurait-il pu lui laisser une indication sur place peut-être ? Un message ? Un tracé ? Un dessin ? Qu'importait, mais quelque chose pour lui donner la bonne route le moment venu ? Elle l'espérait ! Avec ça, elle irait beaucoup plus vite pour récupérer la Cadillac et rentrer avec. Johanna croisait les doigts. Elle espérait que la voiture était rose et que les fauteuils en poil seraient confortables.


Décimer l'amour avant de l'avoir vu
T'en fais pas pour moi, je connais ce petit jeu : J'ai pas l'air comme ça mais je sais c'que j'veux. On est bien d'accord, j'vais pas m'attacher, juste crier encore après tes fessées. J'veux pouvoir me dire que j'suis pas trop conne, que j'ai bien fait de jouir sans qu'on s'abandonne.
Revenir en haut Aller en bas  
Mary-Abigail Gordon
Reign of Venus
Mary-Abigail Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 222
MessageSujet: Re: Never stop arriving   Never stop arriving EmptyMer 25 Nov 2020 - 16:32
Je vais TELLEMENT mourir en fait.

Pourtant, j’étais trop sûre de ma planque à la base. Le coffre de la bagnole. Un classique mais qui marche tout le temps dans les films que j’ai vus. Enfin, dans la plupart des films, en vrai, c’est plutôt les gens qu’on kidnappe qu’on fout dans le coffre… du coup, c’était ptet pas la meilleure des idées. Mais j’avais pas trop eu le temps de réfléchir à un truc plus poussé qu’elles parlaient déjà de partir. Alors j’ai improvisé comme j’ai pu.

Sauf que non ! Mauvais idée !

Ouais parce que bien évidemment, je suis pas arrivée ici par hasard. Elles ont dit que je devais pas venir, trop jeune, pas sûr, blablablablaaa… bon je sais pas du tout si elles ont dit ça mais, du moment où j’ai eu un non en réponse à ma demande si poliment formulée, j’ai arrêté d’écouter, tout en songeant à la façon dont je pourrais me taper l’incruste et les aider au cas où. On sait jamais !

Alors je me suis planquée dans un milliard de couvertures, persuadée que personne me trouverait jamais. Avant de me rappeler que c’était pas le meilleur plan pour mon asthme. J’ai essayé d’utiliser l’inhalateur deux ou trois fois discretos, de tousser quand la voiture faisait du bruit et j’étais TROP SURE que ça avait marché.

Ou pas donc.

Je plisse le nez, mécontente, quand j’entends la voix de ma sœur. Et je me contente de ronchonner jusqu’à ce que la voiture s’arrête. Mais le coffre s’ouvre pas et, l’espace d’un instant, je me demande si elles vont pas me laisser là en représailles.

Non parce que, ce qu’on dit pas, c’est que les coffres… BAH CA S’OUVRE PAS DE L’INTERIEUR !

Et ça, c’est bien de la merde.

Mais on finit enfin par me libérer. Je prends une grande goulée d’air et je me laisse tomber dans les bras de la première à portée. « J’ai failli mouriiiir ! Vous vous rendez pas compte ! » Et je saute du coffre, remettant une mèche de cheveux en place avant de regarder autour de moi. « On est où alors ? C’est quoi le plan ? » Et j’ai un temps d’hésitation avant d’ajouter, non sans zieuter tout le monde en mode suspicieux. Ouais j’ai appris ce mot y a pas longtemps. Il est trop cool. « Bon, c’est quoi qui m’a trahie ? Nan parce que si je veux pister des gens, faut que je bosse dessus. Voyez quoi. » Je vais pas me faire engueuler quand même ? Ou pire, avoir des corvées en plus. Ce serait tellement l’horreur.


We are all lost stars trying to light up the dark...
Revenir en haut Aller en bas  
Amalia S. King
Bras droit | Reign of Venus
Modératrice
Amalia S. King
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 477
MessageSujet: Re: Never stop arriving   Never stop arriving EmptyJeu 26 Nov 2020 - 23:01
Comment je me suis retrouvée embarquée là-dedans encore ? Ah oui, c'est vrai. Parce qu'elles s'étaient mis en tête d'aller récupérer une prétendue bagnole dans une ville voisine suite à une lettre écrite par un mort. Ouais, je sais, je donne pas dans le sentimentalisme mais sur ce coup là je suis la seule à sentir venir le coup foireux ? Ou j'ai juste des tendances un petit peu paranoïaques ces derniers temps ? Difficile à dire. En tout cas, c'était sûr et certain que j'allais pas laisser Oxy et Joe partir toutes les deux toutes seules je ne sais trop où. Je sais qu'elles savent se débrouiller mais... Bah... Voilà quoi. Bref.

Le pied appuyé sur le siège avec le genou remonté vers moi – j'ai quand même eu le réflexe de retirer ma chaussure avant de faire ça, vieille habitude – je laisse mon regard se promener sur ce qui se passe à l'extérieur. Le paysage qui défile, tout ça. Assez pensive, j'arriverais même pas à dire tout ce qui me trotte en tête tellement y'a de trucs. Alors j'ai pas desserré les dents une seule fois de tout le trajet. Les seules fois où mon visage s'est un peu déridé, c'est quand on a entendu les quintes de toux étouffées au mieux de Abi dans le coffre. Elle pensait vraiment être discrète ?

En tout cas, on finit par arriver enfin à destination et je me fais pas prier pour sortir de la bagnole en enfilant ma hache autour de moi. Restant près de la portière ouverte, je tends la main vers l'intérieur pour que Johanna puisse la saisir et s'extirpe du véhicule à son tour. Refermant la porte ensuite, je me dirige avec l'aînée Gordon jusqu'au coffre pour l'ouvrir et porter les nombreuses couvertures qui tentaient de dissimuler la présence de sa sœur.

Levant les yeux au ciel, je remets les plaids dans le coffre une fois la rouquine sortie de sa planque et l'observe ensuite pendant qu'elle ose demander ce qui a bien pu la trahir. Un soupir m'échappe et je viens coincer une clope entre mes lèvres avant de l'allumer et de mettre une petite pichenette derrière la tête de l'adolescente. Tu veux dire, à part le fait qu'un coffre ça tousse pas normalement?, que je lui demande d'un air parfaitement détaché.

Soufflant ma fumée par le nez, je fais un signe de tête à la jeune pour qu'elle traîne pas trop et que je puisse aussi enfin refermer le coffre. J'observe un peu les environs et glisse ma main libre dans l'une des poches de ma veste. Du coup, on sait au moins où on va ? Et que c'est pas un piège à la con ? Ah, ma bonne humeur toujours au rendez-vous.



Imitation Game
Parfois, ce sont ceux à qui on ne pense jamais qui font les choses auxquelles personne n'aurait pensé.
Revenir en haut Aller en bas  
Oxana D. Lyssenko
Leader | Reign of Venus
Administrateur
Oxana D. Lyssenko
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 594
MessageSujet: Re: Never stop arriving   Never stop arriving EmptyVen 27 Nov 2020 - 12:27
D’un point de vue purement pragmatique, cette sortie était inutile. Trouver une cadillac, laissée par un amant décédé à Johanna ? Bitch please, l’ukrainienne avait toutes les raisons de dire « non ». Elle avait d’ailleurs fait sentir à la jeune femme, le jour de leur fameuse discussion, que toute cette histoire était stupide, mais… il y avait autre chose. Un facteur qu’Oxana n’avait pas vraiment envisagé en réunissant un groupe de femmes dans le besoin au motel : c’était qu’elle s’attache à elles. A ce point en tout cas. Son affaire commerciale, basée sur un échange de bon procédé, était devenue une affaire de famille… et ces survivantes, supposées être des « employées » qu’elle les protégerait, étaient devenus… ses « filles ». D’une façon un peu tordue.

Bref, voilà pourquoi elle en était là, laissant Seattle dans le rétroviseur du monstre à quatre roues confectionné par Kara et Monroe, pour rejoindre Bellevue. Voilà pourquoi elle dilapidait de son temps – et de ses ressources – pour faire plaisir à Johanna. Elle ne l’admettrait jamais bien entendu mais peut-être… peut-être à ce moment de sa vie, ses protégées étaient les seules éléments qui lui permettaient de garder intacte sa santé mentale. Car seulement quelques jours plus tôt, elle se défoulait sur un homme avec une ignominie sans nom. Et jusqu’à maintenant, elle n’en éprouvait aucun regret.

Quittant l’habitacle, Oxana avait même un sourire aux lèvres. Ça faisait du pied de s’éloigner de la métropole. Comme si… l’air là-bas y était étouffant et qu’elles profitaient d’une petite virée complice, loin des emmerdes du quotidien. Trois têtes blondes et… une intruse rousse qu’elle avait fait signe, non sans malice, de la laisser gamberger dans son coffre.

- Heureusement, t’es pas morte, rétorqua-t-elle à Mary-Abigail avec légereté, ou « malheureusement »… tu en penses quoi Johanna ? Taquina la proxénète en se tournant vers l’ainée Gordon.

Néanmoins, il ne fallait pas oublier où elles étaient : en terrain hostile. Le quartier était plutôt chic, les maisons grandes, aussi sinistres aujourd’hui qu’elles devaient être proprettes autrefois. Le genre catégorie moyenne-plus, cliché à la Desesperate housewives. On imaginerait presque les quarantenaires en lycra faire leur jogging sur le trottoir, smartphone sur le bras et berger australien marquant le rythme.

- La lettre mentionnait un cours de tennis, répondit-elle à ses cadettes blondes en s'allumant une clope également, on peut commencer par là. Je crois… que ça parlait d’une piscine dans le jardin aussi.

Il était aussi question de devoir la réparer mais… ne cassons pas les espoirs tout de suite : elles pourraient évaluer les choses d’abord et… revenir avec Monroe si nécessaire.


Queen among the plague
You probably thought I wouln't get this far ♪  you thought I'd end up in the back of a car ♫ You probably thought that I'd never escape, I'd be a rat in a cage ; I'd be a slave to this place ♫ I can be your whore ♪ I am the dirt you created ♫ I am the sin, I am you whore ♪ But let me tell you something baby : you love me for everything you hate me for ♫
Revenir en haut Aller en bas  
Thea De Souza
Reign of Venus
Thea De Souza
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 170
MessageSujet: Re: Never stop arriving   Never stop arriving EmptyVen 27 Nov 2020 - 17:57
Mains enfoncées dans les poches de sa veste en cuir, Thea s’était mêlée au reste des filles quand il avait été question de sortir du motel, pour retrouver une voiture qu’un survivant avait légué à Johanna. Elle n’avait pas tous les tenants et les aboutissants de cette histoire, ne savait d’ailleurs même pas qui était ce Victor disparu, mais elle n’osa pas poser de questions, encore dans la retenue que lui imposait son statut de « nouvelle »…ou simplement parce qu’elle était du genre discrète, à ne pas chercher à se faire remarquer. Un fin sourire étira néanmoins ses lèvres quand Thea entendit Johanna toquer contre le coffre, signalant ainsi à sa cadette que sa supercherie était dévoilée, et ce depuis plusieurs kilomètres déjà, alors que la blonde quittait le véhicule, posant déjà un regard tout autour d’elle. Ses yeux clairs accrochèrent les façades abîmées par le temps et les intempéries, divers dégâts, les pelouses bien trop hautes, les clôtures qui avaient fichu le camp, et dont la peinture s’était écaillée depuis longtemps déjà. Tout semblait calme, mais la blonde savait à quel point cette sensation pouvait être trompeuse.

La petite rouquine sortit du coffre, et il fallut quelques secondes de plus à la brésilienne, et la remarque d’Amalia qui lui tira un sourire en coin, pour qu’elle se retourne vers ses comparses, alors que l’odeur de la nicotine emplissait l’air autour d’elle. Thea souffla un léger rire sans joie par le nez quand Oxana évoqua un cours de tennis et une piscine dans le jardin, se gardant bien dire que c’était typiquement le genre d’endroit où elle avait grandi, au Brésil. « -J’ai l’impression que des piscines, on va en trouver pas mal dans le coin… » souffla-t-elle néanmoins, en regardant encore une fois les maisons, qui se ressemblaient au final toutes plus ou moins. Si la chance n’était pas de leur côté, les survivantes allaient en avoir pour un moment à faire le tour du quartier. « -Il t’a jamais parlé d’un truc en particulier pendant vos rendez-vous…euh…une vue particulière ? Ou un arbre ? La couleur de la façade ? Quelque chose qui sort de l’ordinaire ? » demanda-t-elle néanmoins en fronçant légèrement le nez, espérant peut-être raviver chez Johanna un souvenir, n’importe quoi qui pourrait au moins les orienter un peu.


Be fierce, but be kind.
People will quit on you. You gotta get up every day and make sure you never quit on yourself.
Revenir en haut Aller en bas  
Johanna L. Gordon
Reign of Venus
Administratrice
Johanna L. Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 1604
MessageSujet: Re: Never stop arriving   Never stop arriving EmptyVen 27 Nov 2020 - 18:23
Va falloir t'entrainer un peu plus à la discrétion, frangine ! Rit Johanna en restant à côté d'elle.

Sur le coup, les autres se moquaient mais c'était surtout bon enfant. Après tout, la tentative de Mary-Abigail n'était pas exactement une franche réussite, et mieux valait le prendre avec philosophie que le vivre comme un échec cuisant. Surtout que ça avait le mérite d'être amusant, et Johanna n'était pas mécontente de pouvoir se détendre. Elle n'en parlait pas aux autres, mais devoir être au dernier endroit où avait été Victor avant de trouver la Cadillac, ça lui faisait vraiment quelque chose. Comme un coup au cœur, c'était quasiment un sentiment oppressant, et véritablement douloureux.

Par chance, elle était capable de donner le change. Elle était capable de soutenir le regard des autres et maintenir l'illusion que ça allait. Il n'y avait bien que dans son journal que Johanna parvenait à s'épancher longuement à ce propos, mais là encore, elle ne comptait pas se montrer impudique, même si auprès des filles, elle était raisonnablement dans un espace suffisamment sûr pour ne pas être jugé ou mal considérée.

Oui, le cours de tennis, ça doit être vraiment à proximité, fit-elle après la mention d'Oxana. Ses yeux bifurquèrent néanmoins sur Thea, a qui elle fit un sourire contrit : Hm, non, rien de tout ça, souffla-t-elle. C'est surtout que je n'ai pas eu l'occasion de vraiment le questionner avant sa mort, alors... Je n'ai aucune idée d'où elle peut être à vrai dire, précisa-t-elle ensuite.

Et ça n'était vraiment pas très pratique, mais Johanna n'y pouvait rien.

J'espère qu'on la trouvera rapidement en tout cas, ajouta-t-elle.

Elles se mirent d'ailleurs en marche, toutes, veillant les unes sur les autres. La blonde ne manqua pas de regarder autour d'elle, à la recherche d'un panneau ou alors d'une mention de quelque chose, un indice, une orientation peut-être. Mais rien de tout ça. Bellevue était grande notamment, elle croisait les doigts pour qu'il n'y ait pas cinquante cours de Tennis dans le coin. Et alors qu'elle songeait à ça, les femmes du motel dépassèrent un panneau indiquant un parc et finalement, une indication salie pour... Un cours de Tennis !

Vous pensez que c'est celui-ci ? S'enquit-elle de l'avis des autres.

Elle avait envie de s'y précipiter, et à la fois, son cœur la suppliait de ne pas aller trop vite pour ne pas être déçue.


Décimer l'amour avant de l'avoir vu
T'en fais pas pour moi, je connais ce petit jeu : J'ai pas l'air comme ça mais je sais c'que j'veux. On est bien d'accord, j'vais pas m'attacher, juste crier encore après tes fessées. J'veux pouvoir me dire que j'suis pas trop conne, que j'ai bien fait de jouir sans qu'on s'abandonne.
Revenir en haut Aller en bas  
Mary-Abigail Gordon
Reign of Venus
Mary-Abigail Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 222
MessageSujet: Re: Never stop arriving   Never stop arriving EmptySam 28 Nov 2020 - 20:25
Je croise les bras, soufflant sur une mèche rebelle, alors que j’attends les réponses des unes et des autres. Et je souffle, sans me démonter, en direction d’Amalia. « Ouais, à part ça ! Non parce qu’avant, vous m’aviez pas repérée ? » C’est important de le savoir non ? Je plisse des yeux en direction d’Oxana à sa réplique. « Tu parles, tu serais trop triste. Au moins… DEUX MINUTES ! J’espère. Je vaux au moins ça non ? » Ouais, ouais, on est peu de choses maintenant. Mais si au moins, j’ai quelqu’un qui n’est pas Johanna qui me pleure, même deux minutes, c’est que j’aurais compté un peu non ? Enfin, j’suis pas sure qu’Oxana soit du genre à pleurer en vrai.

Enfin bref. J’ai une moue songeuse, avant de lâcher, vers Johanna. « Je vais devoir faire un entrainement de ninja. » Et pour le prouver, je fais mine de me cacher derrière elle en mode là tu me vois, là tu me vois plus. Avant de pouffer de rire et de la serrer quelques secondes contre moi. Je sais que pour elle, cette petite virée est pas facile alors je souffle, à mi-voix. « J’voulais pas te laisser affronter ça sans ta petite sœur préférée. Juste pour pas que t’oublies que j’suis là. Enfin… je SAIS que tu peux pas l’oublier, je suis inoubliable mais… au cas où. » Qu’elles comprennent que c’était pas uniquement par esprit de contradiction. Pas que.

Bon je sens que, quand même, la suite de l’expédition va être plus hasardeuse. Et j’ai une moue alors que je regarde les alentours en me disant que c’est quand même pas gagné tout ça. J’attrape la batte de baseball que j’avais emmenée avec moi dans le coffre et je la pose sur mon épaule avant de suivre le petit groupe. « C’est genre chicos un peu ici quand même. » J’aime bien. Je me trouverais bien une maison comme celles autour de nous, pour quand on sera plus vieilles avec Johanna et que je pourrais veiller sur elle pour de vrai.

Et vu que tout le monde pose les bonnes questions, j’en rajoute pas une couche alors que je gambade tranquillement. Je hoche la tête quand elle voit l’indication pour le cours de tennis. « C’est possible ouais. Ca coûte rien d’aller vérifier. » Mais j’ai quand même un temps, attrapant le bras de Johanna pour souffler, à mi-voi. « Jo… dis-toi que… si on trouve rien. C’est pas si grave. Il a pensé à toi. T’étais importante pour lui. Le reste… » On s’en fiche. J’ai pas envie qu’elle soit déçue et que ça lui brise encore le cœur. Parce qu’elle est trop sensible ma sœur. Et ça lui fait toujours du mal.


We are all lost stars trying to light up the dark...
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Never stop arriving   Never stop arriving Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Never stop arriving -
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: