The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-28%
Le deal à ne pas rater :
Xiaomi MI Watch Lite
49.99 € 69.01 €
Voir le deal

Partagez
- Bibidi Bobidi bouh -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Levi M. Amsalem
Administratrice
Levi M. Amsalem
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 4172
MessageSujet: Re: Bibidi Bobidi bouh   Bibidi Bobidi bouh - Page 4 EmptyLun 7 Déc 2020 - 15:38
L'apparition d'Evelyn - qui le réprimanda sèchement - lui arracha un bref soupir alors qu'ils retournaient pour s'isoler. Face à Sean qu'il scruta longuement en le laissant s'exprimer, Levi tâcha de maitriser sa colère. Car, oui, quand il se confrontait à quelqu'un qui lui rentrait dedans comme ça et qui lui tenait tête, l'israélien était du genre à laisser parler d'abord ce qu'il y avait de mauvais en lui. Un mordant, une violence qu'il couvait depuis toujours. Cependant, avant d'intervenir, il écouta avec patience les propos de l'adolescent et ce qui lui faisait peur finalement.

Le déroulé était désormais limpide. La venue au monde de Coleen n'avait évidemment pas que bousculer le quotidien de Levi. Il aurait dû se douter que ça aurait eu un impact sur Sean, d'une manière ou d'une autre. Il aurait espéré cependant que ça soit plus... positif que ça. Que ça ne remette pas en question sa place au sein de cette communauté - à savoir, celle qui composait la maison. Cette famille, en fin de compte. Parce que ça se résumait à un mot, désormais. Et jamais il n'avait été question d'en exclure qui que ce soit.

Depuis combien de temps tu gardes ça ? Demanda-t-il.

La naissance de Coleen ? Ou avant ? Appréhendait-il à ce point la libération de son père et tout ce que ça impliquerait pour lui ? Ils en avaient discuté ensemble il y avait longtemps. Du fait que son géniteur prenait des décisions pour son fils. C'était tout l'inverse depuis que Levi avait sa garde : les décisions importantes revenaient à Sean, même si elles étaient encadrées et sous sa supervision. L'israélien se pinça l'arête du nez, souffla un coup.

Sean, c'est pas comme ça que ça se passe, argua-t-il dans la foulée. Plus calme cependant, toujours froid mais néanmoins à l'écoute. Coleen est pas là pour t'remplacer et l'égard qu'on a pour les gens se divisent pas entre chaque, j'ai pas une quantité limitée de respect et d'attention à donner à mon entourage, tu comprends ?

C'était le point important. Et oui, Levi parlait en terme de respect et d'attention, parce que c'était ce qu'il avait en stock. De là à parler d'affection et d'amour ? Non, il n'en était pas là.

T'es pas mon fils biologique mais on a pas besoin de ça, ok ? Il plaça sa main sur l'épaule de l'adolescent. L'ADN ne définissait pas leur lien. Et tu retourneras pas avec ton géniteur, pas tant que j'serais vivant, ça j'peux t'le dire, affirma-t-il finalement en plantant un regard confiant dans celui de Sean.


Inachevés
La médiocrité commence là où les passions meurent. C'est bête mais j'ai besoin de cette merde pour sentir battre mon cœur. J'ai tellement misé sur mes faiblesses et mes failles, j'mérite une médaille au final j'ai fait qu'briller par mes absences.
Revenir en haut Aller en bas  
Sean J. Finnegan
Survivor
Sean J. Finnegan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 217
MessageSujet: Re: Bibidi Bobidi bouh   Bibidi Bobidi bouh - Page 4 EmptyMar 8 Déc 2020 - 20:13
- Depuis que tout se cumule. Cette simple phrase, ces quelques mots enchaînés en disaient long. Il vivait un cumul, alourdissant au fur et à mesure son âme de ces rancœurs et de ses peurs. En tournant le regard vers Levi, il eu la formidable impression qu’il le soulait avec ses états d’âmes, appuyant encore un peu son sentiment d’être de trop dans l’équation.

Pourtant, lorsqu’il reprit la parole, ce fut plutôt un sentiment de réassurance qui toucha Sean. Fils unique, d’une mère surprotectrice, il n’avait jamais eu à partager l’attention de qui que ce soit, ce qui expliquait sans pardonner que ce soit si compliqué pour lui de voir d’un bon œil l’arrivée du bébé et l’implication qu’elle demandait, dans une relation qui était encore en pleine construction avec son mentor.

La main de Levi vint se poser sur l’épaule de Sean alors qu’il prononçait des mots parmi les plus importants qu’il n’avait prononcé jusque là. Sean n’était pas son fils biologique, comme Coleen, mais c’était tout comme. Il ne parlait pas de son père mais de son géniteur, ce qui venait encore plus renforcer cette vérité forte qui exprimait leur respect et leur attachement mutuel. Il ne le laisserait pas aux mains de son paternel, et c’était tout ce qu’il demandait. Il aimait Indiana comme une mère de substitution, et ne l’aurait quittée pour rien au monde.

Quelque part, même s’il ne le dirait pas à voix haute, l’adolescent était soulagé, et pouvait envisager la suite des évènements avec un peu plus de légèreté, même si la peur que l’amour paternel prenne le pas sur l’attachement restait présente. Il releva le visage, et sourit à Levi.


- On va y retourner, j’crois qu’on a mis Evelyn en colère. Mine de rien, elle a l’air d’avoir un sacré caractère ! Sean rit doucement, avant de regarder Levi un peu plus sérieusement. Faut que je fasse travailler ma main si je veux ressortir au plus vite en expédition. Je vais ressortir hein ? Me laisse pas croupir ici sous prétexte qu’il y a eu un petit accident la dernière fois. Les accidents, ça arrive, et ça arrivera encore pas vrai ? Le jeune homme s’approcha de la porte, pour retourner chercher Evelyn. Mais avant d’entrer, il se tourna une dernière fois vers Levi. J’peux pas en dire autant à propos de tout le monde mais… J’ai confiance en toi P’pa.




Revenir en haut Aller en bas  
Evelyn A. Moore
Survivor
Evelyn A. Moore
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 207
MessageSujet: Re: Bibidi Bobidi bouh   Bibidi Bobidi bouh - Page 4 EmptyMer 9 Déc 2020 - 11:08
Bon, j’aurais peut-être pas dû m’énerver comme ça… En fait… Oh et puis merde. Sérieusement, c’est quoi son problème à Levi ? Alors quoi, il est beau gosse il peut tout se permettre ? C’est vrai qu’il est mignon… Ce serait être de mauvaise fois que de ne pas lui accorder ça, tout comme le fait que, jusqu’à tout à l’heure, il était plutôt touchant aussi, dans son rôle de père par procuration qui n’arrive ni à réagir, ni à faire preuve d’empathie. Sous ce masque de rudesse, se cache sans doute – ou du moins je l’espère – un grand cœur. Mais tout de même ! Me claquer ma propre porte au nez ? Alors là, c’est le pompon !

Traçant ma route d’un pas rapide, je passe devant la salle d’attente et le bureau d’accueil, sans offrir un seul sourire ni un seul regard. Ça, cette fois, c’est une erreur, et je devrais sans doute la réparer auprès de Lizzie et auprès de mes futurs patients… Mais je suis en colère, alors, j’ai le droit !

Arrivant dans la salle de pause, j’ai le plaisir d’être seule. Personne pour me demander pourquoi cette arrivée en furie, pourquoi ce regard assassin, pourquoi cette attitude résolument agressive. Machinalement, je vais jusqu’au bout de la salle de pause, et prépare à vitesse grand « V » de quoi me faire un café. Le filtre sort de son emballage d’un coup sec, j’y plonge ma main pour l’agrandir, ouvre de ma main gauche le haut de la machine, y place le filtre, et ensuite, saisi le pot de café déjà ouvert pour le placer dans le filtre. Il y a déjà de l’eau, suffisamment pour faire une cafetière complète. Je referme le tout en claquant le sommet, et appui sur le bouton qui lance, enfin, la titration du café. Et là… Il ne me reste plus rien à faire d’autre qu’à attendre, alors du coup, je me retourne et pose le bas de mon dos contre le plan de travail, et croise mes bras en attendant.

Je dois ressembler à une enfant frustrée caractérielle a qui l’on a refusé son jouet. Bras croisés, tête baissée, épaules légèrement surélevées, je tape du bout du pied sur le sol en attendant que le café soit filtré. Ma respiration est légèrement plus grande et profonde, mais aussi plus rapide. Sans doute l’enchainement d’actions réalisées rapidement, mais aussi l’augmentation de mon rythme cardiaque sous l’impulsion de l’adrénaline. Je souffle longuement, sourdement, grognant presque d’un son féminin – en comparaison à un grognement d’un homme, le mien semble dérisoire – et j’attends.

Mes vieux réflexes reviennent. Je boude. Ma mâchoire se contracte à intervalles réguliers, révélant d’autant plus le saillant de mon visage, alors que mes yeux se plissent à mesure que battent mes pensées.

Mes pensées, parlons-en. Je me refais la scène en boucle. Et à chaque fois que j’en viens à cette porte claquée à mon nez, mon sang semble bouillonner à nouveau. C’était comme si… Comme si je me sentais blessée, reniée, expulsée, jugée… Et cela, en mon propre « endroit », car il s’agit de la salle de consultation qui m’est attitrée, si je puis le dire ainsi. Et moi, qui suis là pour Sean, et aussi pour Levi afin de l’aider plus tard dans la prise en charge rééducative à domicile, je me prends un tel souffle au visage ? Ah non ! Ah ça non ! C’est trop pour moi !

Me voilà donc de nouveau énervée… Et derrière moi, j’entends enfin le bruit de la cafetière terminant sa besogne, le son du liquide brûlant filtré, s’atténuant petit à petit pour finalement s’éteindre, alors que seul réside le bruit d’une eau bouillonnante dont les volutes cherchent à s’échapper doucement. Agrippant une tasse – la mienne – je prends la cafetière pleine à raz bord, et me sert une grande tasse.

Le bouillant breuvage porté à mes lèvres, je le retire immédiatement. C’est brûlant ! Trop de colère sans doute, et pas assez de jugeote. Je passe un filet d’eau froide dans mon café, et remue le tout, avec une petite dose de sucre. Je goutte à nouveau… Mieux, beaucoup mieux ! Mais le mal est déjà fait : j’ai la lèvre brûlée.
- Hum… Soufflais-je très profondément, m’asseyant enfin à la table dressée devant moi, plaçant ma tasse au creux de mes mains et me voûtant autour d’elle. Journée… De merde.
Revenir en haut Aller en bas  
Levi M. Amsalem
Administratrice
Levi M. Amsalem
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 4172
MessageSujet: Re: Bibidi Bobidi bouh   Bibidi Bobidi bouh - Page 4 EmptyMer 9 Déc 2020 - 13:45
Sean sembla se détendre. Comprendre peut-être que ses craintes n'étaient pas fondées et ne l'avaient jamais été. Qu'il aurait sans doute suffi d'en parler pour que ça avance dans le bon sens, et que parfois, les peurs qu'on pouvait avoir n'était que dans nos têtes. Levi avait tôt fait de comprendre ce principe, pour cette raison, il n'avait aucune phobie à son actif, et savait distinguer sans peine ce qui était de lui et de ce qui était clairement dangereux. A ses yeux, il ne fallait craindre que ceux sur quoi on était sûr de ne pas avoir de prises. Des émotions ? Elles n'avaient qu'à se plier à ce qu'on désirait, il n'avait jamais été question pour lui qu'elles puissent faire loi dans son esprit.

Sauf que tout le monde n'était pas comme lui. Il savait que ça n'était pas mauvaise pour l'humanité en soi, que justement il soit unique en son genre, dans une parfaite maitrise de lui-même. Mais parfois, il arrivait qu'il se sente clairement seul à voir les choses avec autant de… Pragmatisme. Presque trop pour ce monde.

Bien sûr que tu retourneras dehors. Il te manque deux doigts. Même si ça avait été le bras entier, je te laisserais pas te la couler douce. Et on règlera ton histoire avec Zelda plus tard, fit-il alors dans la foulée.

Parce qu'il l'avait entendu aussi. Qu'elle lui avait pris la tête, et qu'il s'était passé quelque chose. Le fait que la jeune fille ne vienne plus squatter le soir y était pour beaucoup, un bon indicatif qu'elle était parvenue à se saboter sans qu'il n'ait besoin d'intervenir pour ça. Et alors que Sean s'éloignait pour aller chercher Evelyn, il lui adressa à nouveau la parole. Pour témoigner de toute la confiance qu'il ressentait pour lui, mais également pour l'appeler "Papa", à sa manière. Levi ne tiqua pas. Parce que Sean l'avait déjà fait et qu'il l'acceptait. Pour lui, il était une figure paternelle, plus ou moins correcte. En tout cas, la plus fiable qu'il connaisse.

Sean et Evelyn mirent d'ailleurs quelques minutes à revenir dans la pièce. Quelques minutes qui furent nécessaire à Levi pour se remettre en condition et chasser dans un coin de son esprit les émotions que tout ça suscitait chez lui. Il n'en montrerait rien, à personne. Il avait conscience de toute façon que ça ne concernait que lui. Quand ils arrivèrent, il les suivit du regard :

On peut reprendre, assura-t-il à Evelyn, indiquant qu'il n'y aurait plus d'autres débordements.


Inachevés
La médiocrité commence là où les passions meurent. C'est bête mais j'ai besoin de cette merde pour sentir battre mon cœur. J'ai tellement misé sur mes faiblesses et mes failles, j'mérite une médaille au final j'ai fait qu'briller par mes absences.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Bibidi Bobidi bouh   Bibidi Bobidi bouh - Page 4 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Bibidi Bobidi bouh -
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: