The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-36%
Le deal à ne pas rater :
-36% sur la pot à plante en lévitation dans l’air
53.63 € 83.79 €
Voir le deal

Partagez
- Bibidi Bobidi bouh -
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Evelyn A. Moore
Survivor
Evelyn A. Moore
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 207
MessageSujet: Bibidi Bobidi bouh   Bibidi Bobidi bouh EmptyLun 23 Nov 2020 - 13:57
J’étais bien fatiguée ce matin. Je crois que j’ai été un peu trop présomptueuse en indiquant à Maeve, et aux autres, que pour le planning de la fin du mois de Novembre, j’étais disponible toute cette semaine. Résultat ? Jeudi, hier donc, j’étais de garde 12h, en journée. Aujourd’hui, je suis de nouveau en 12h, et Samedi, Dimanche et Lundi, je travaille 8h le matin. Ça m’apprendra à vouloir me la péter devant la cheffe du dispensaire. Mais bon, ça me rappelle la bonne époque !

J’adorais cette époque où j’étais résidente. Bon, je détestais les entretiens avec mes professeurs de Harvard, et cette manie qu’ils avaient de vouloir contrôler trimestriellement, via des prises de sang, si j’étais retombée dans mes anciens travers. J’excellais dans mon domaine, j’adorais passer des heures et des heures au bloc opératoire, ou dans les services de réanimation ! Le plus intéressant, c’était les gardes de 24h ! Oh ! Il n’y avait presque jamais de médecin sénior la nuit, alors, en tant que résidente, c’était à moi de tout diriger ! Et c’était jouissif ! J’étais la cheffe ! La boss ! Prescriptions, examens, consultations, anesthésies… Qu’est-ce que c’était bien… Et eux, les professeurs, qui me demandaient si j’avais recommencé à boire… Et à prendre d’autres… Trucs. Cette saloperie a failli me coûter ma carrière… Et dire que, à la base, j’avais prise cette pilule d’avortement pour la protéger, cette carrière…

Le bruit de l’eau bouillante de sort de mes pensées. Le café est prêt. Je prends ma tasse, une grande tasse, et quelques gâteaux secs, ainsi qu’une poire, une banane, et un yaourt. Et je m’installe, dans le salon. Tout le monde dort dans la colocation. Il faut dire qu’il est encore très tôt. Il ne doit pas être encore 6h30 du matin.

Et puis, la routine s’enchaine. Je remonte dans ma chambre, et me débarbouille. Pas de maquillage, sinon un peu de trait noir sous les yeux – une des dernières choses qu’il me reste dans ma trousse – pour mettre en valeur mes prunelles brunes. Une toilette, et je m’habille simplement : des chaussures hautes, un jean noir, un débardeur réhaussé d’un petit pull doux mais qui me suffit pour avoir chaud, et par-dessus tout cela, un manteau à capuche. Tout est prêt. Je repasse par la cuisine pour prendre un tuperware préparé, et c’est partie pour 12 heures de travail.

Je ne me souviens pas de tout le programme de la journée. Sur le chemin qui mène au dispensaire, j’essaie d’y repenser. Il va y avoir les traditionnelles consultations pour les rhumes, qui deviennent de plus en plus nombreux cette saison. Les petits surtouts, doivent être surveillés. Peut-être qu’une des femmes enceintes, aura sa consultation trimestrielle. Ah ! Oui ! Il y a la séance de rééducation de Levi et de Sean. Les pauvres avaient subi pas mal de choses avec cette histoire de banquet et de Skagit. L’un des deux avait perdu deux doigts, si je me souviens bien du dossier.

Mais je ne sais plus à quelle heure est leur consultation. De bon matin ? D’après-midi ? Rha ! Quelle p’tite tête parfois ! Je n’ai sans doute pas bu assez de café… M’enfin, Lizzie doit avoir tout consigner dans le carnet de rendez-vous. On verra quand j’y serais. Il me reste un peu de route.

Que le fort est beau, lorsqu’il est si calme…
Revenir en haut Aller en bas  
Levi M. Amsalem
Administratrice
Levi M. Amsalem
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 4172
MessageSujet: Re: Bibidi Bobidi bouh   Bibidi Bobidi bouh EmptyLun 23 Nov 2020 - 16:52
T'es prêt ? Souffla Levi à travers le couloir de la maison alors que Sean émergeait de son lit.

Il entendit un grand fracas, signe que l'adolescent ne s'était pas vraiment réveillé à temps pour ça, et qu'il sautait à pieds joints dans son pantalon en s'emmêlant les pinceaux au passage. Il était le seul à en être témoin, mais un bref sourire moqueur perça sur ses lèvres, s'élargissant d'autant plus quand Sean passa rapidement dans le couloir pour foncer se laver les dents. La veille, ils avaient décidé tous à la maison de ne pas se coucher tout de suite. Indiana et l'adolescent s'étaient payés une séance découverte de vieux morceaux de musique, quand lui s'amusait à lire différents mangas qu'on lui avait ramené pour l'occasion.

Au final, il était bien plus tard que minuit quand chacun avait rejoint son lit. Indiana dormait encore, Sean peinait à rattraper le temps perdu. Et lui ? Lui, ça allait, parce qu'il s'habituait de toute façon au manque de sommeil quand Coleen était là, et il avait encore la chance de pouvoir alterner concrètement la chose avec Misha lorsqu'ils se confiaient la garde la petite. Ce jour-là, elle n'était pas à la maison d'ailleurs, avec sa mère pour l'occasion. Sean apparut finalement avec du dentifrice au coin de la bouche, les cheveux hirsutes et aussi mal peigné que lui qui remettait son pull à l'endroit :

Bouge, la ponctualité c'est essentiel, souligna-t-il à ce dernier, se retournant avec lui.

Attrapant sa veste, il l'enfila sans plus attendre et derrière lui, Sean sauta dans ses chaussures pour les attacher rapidement. L'allure encore vive de Levi dans sa démarche donna d'ailleurs un peu de fil à retordre à l'adolescent mal réveillé, mais qu'importait.

On reprend les courses le matin quand tu veux, d'ailleurs, fit-il à son voisin avec un air défiant, une œillade qu'il connaissait bien pour motiver son jeune ami à le surpasser. Ce fut d'ailleurs au pas de courses qu'ils se rendirent jusqu'à chez Evelyn, qui devait peut-être les attendre, ou pas. Ils se croisèrent sur la route du dispensaire, et Levi salua la brune d'un bref signe de la tête. Sean n'était pas le seul à être en retard finalement.


Inachevés
La médiocrité commence là où les passions meurent. C'est bête mais j'ai besoin de cette merde pour sentir battre mon cœur. J'ai tellement misé sur mes faiblesses et mes failles, j'mérite une médaille au final j'ai fait qu'briller par mes absences.
Revenir en haut Aller en bas  
Sean J. Finnegan
Survivor
Sean J. Finnegan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 217
MessageSujet: Re: Bibidi Bobidi bouh   Bibidi Bobidi bouh EmptyJeu 26 Nov 2020 - 10:55
Il ne s’était pas réveillé. Et il detestait ça. Depuis qu’il n’allait plus courir avec Levi le matin, il avait perdu le rythme qu’ils s’étaient imposés. Et quelque part au fond de lui, ça l’énervait. Il faut dire qu’en ce moment, l’adolescent était un peu perturbé. D’abord, la libération de son père approchait, et avec ça, il pensait bien qu’une audience allait avoir lieu avec June pour déterminer s’il devait retourner auprès de son géniteur, ou s’il pouvait rester avec Levi. Sauf que voilà, deux évènements étaient venus perturber la ligne qu’il avait tracé jusque là. Le premier, c’était la tentative d’assassinat de Clyde sur June, et la mort de ce dernier qui l’avait suivi. Autant dire que ça avait pas mal bouleversé tout le camp, et qu’il ne savait pas si la rouquine était capable d’assurer ses fonctions. Et bon, s’il fallait en discuter avec Maddie… Il était pas vraiment chaud, mais ça, c’était une autre histoire. Et puis, il y avait eu l’arrivée de Coleen dans leurs vies. La fille naturelle de Levi n’était encore qu’un nourrisson, mais prenait beaucoup de place forcément, et il avait peur qu’elle ne prenne définitivement la sienne, ou que Levi voit là une facilité en le renvoyant chez son père. Bien entendu, ils n’en avaient pas discuté, et Sean ne se voyait pas lancer le sujet, de peur de déclencher la colère de son tuteur en lui faisant penser à une crise de jalousie.

En tout cas, lorsque la voix de Levi arriva à ses oreilles, il bondit hors de son lit. Il avait rendez vous au dispensaire, pour sa rééducation, et avait complètement oublié. En vitesse, il enfila ses vêtements et tout ce qui s’en suivait, pour rejoindre l’israelien en bas, prêt à partir en un temps record. Alors qu’ils sortaient, Levi lui affirma qu’ils reprendraient les courses lorsqu’il le décideraient, et Sean ne se fit pas prier.


- Le plus tôt possible, j’me sens tout flagada, et ça c’est juste pas possible.

Et puis il avait trop de choses à oublier, que seule la course pourrait faire disparaître de son esprit. Les souvenirs qui hantaient encore ses nuits, ses inquiétudes, sa rupture – elle l’avait quitté non ? – avec Zelda, pour un motif qu’il ne comprenait pas. Tout ça lui tournait et retournait en boucle dans son cerveau, sans qu’il ne puisse vraiment l’en chasser.

Ensemble, ils arrivèrent au dispensaire, après avoir rencontré Evelyn sur la route. Il ne la connaissait pas encore vraiment, n’ayant eu que très peu affaire à elle, mais sa première impression était plutôt bonne, et il espérait que cette séance avec elle vienne la confirmer.

Revenir en haut Aller en bas  
Evelyn A. Moore
Survivor
Evelyn A. Moore
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 207
MessageSujet: Re: Bibidi Bobidi bouh   Bibidi Bobidi bouh EmptyJeu 26 Nov 2020 - 13:38
Il fait bien froids, ce matin. Emmitouflée dans mon blouson, épaules haussées, tête enfouie dans mon écharpe, j’avance d’un pas rapide, histoire d’avoir un peu plus chaud. Je ne peux pas trop tourner la tête, puisque je suis littéralement vissée la tête dans les épaules, mais je vois tout de même deux silhouettes qui approchent. Je regarde, tournant le buste presque entièrement pour ne point prendre le risque de laisser le moindre espace d’air dans mon cou. Je devine alors Sean, et Levi, et le signe de tête de Levi.
- Oh Levi ! Sean ! Bonjour ! Je ne m’attendais pas à vous croiser si tôt ! On est tous un peu en retard, visiblement !

J’avais dit ça avec un petit rire dans la voix. C’était quand même cocasse. Moi qui déteste les retardataires, et être en retard… C’est un peu… Chiant. Ouais. C’est chiant. Comment faire une mauvaise impression dès le début ! P… Putain !

Bon, je me calme bien-sûr, car ce serait un peu bête de s’énerver sur le chemin, avant une journée qui s’annonce très longue. Et puis, le pauvre Sean, ça ne doit pas être une partie de plaisir, ces séances de rééducation… Autant faire profil bas, et faire en sorte que sa prise en charge soit plus agréable. Que ce soit un moment sympathique, au moins.

Nous terminons le chemin, sans trop parler. Il fait trop froids pour parler. Nous arrivons au dispensaire, où les lumières sont déjà allumées. Lizzie est là, ainsi que d’autres praticiens et patients qui avaient rendez-vous tôt. Nous entrons donc, et j’indique d’un signe de la main à Sean et Levi, le couloir qui part à droite.
- Désolé, je… Je suis un peu en retard. Je dois être aux transmissions avec l’équipe de nuit dans… Deux minutes. Le temps d’obtenir les infos sur la nuit, et je suis à vous ! Installez-vous dans la salle numéro 5 ! C’est la mienne pour la journée. A tout de suite !

Un grand sourire, à moitié gêné, pour leur indiquer combien je suis désolé de ce retard, et je file tout de suite jusqu’à la salle de réunion. Fort heureusement, praticiens et infirmières de jour se font leurs cafés, tandis que ceux de nuit terminent quelques écritures et annotations sur des dossiers. J’ai juste le temps de poser mon sac et mon manteau, et de prendre ma blouse blanche, quelques papiers, et mon stylo. Et les transmissions commencent.

Fort heureusement, il n’y eut que quatre patients cette nuit. Quelques bobos, un type un peu trop saoul, et quelqu’un ayant sans doute manger quelque chose de pas très frais. Rien de bien alarmant, donc. Pas la peine de faire une tournée matinale, en tout cas, pas aussi tôt ! C’est fini ? Ouf ! J’ai deux patients qui m’attendent ! Enfin, un patient et un accompagnant. Ni une ni deux, je prends une tasse de café qu’une collègue a préparée à mon attention. Trop chou la choupette ! Un merci, un sourire, et hop, je file dans mon box !

J’ouvre la porte, entre doucement, faisant une mimique gênée renforcée d’un sourire exagéré, de sourcils levés et d’yeux écarquillés, et je m’installe à ma chaine, posant ma tasse de café et me tournant vers Sean, assis sur la table d’auscultation.
- Désolé ! Désolé, désolé ! J’espère que… Vous avez pas trop attendus ? Aheum… Je me racle la gorge, j’aime vraiment pas être en retard. Je me retourne donc, regarde Sean, et rabat derrière mes oreilles quelques mèches rebelles qui veulent m’empêcher de voir la main du jeune homme. Alors… Comment ça va Sean, depuis l’opération ? Tu as des douleurs ? Tu arrives à utiliser tous les autres doigts de la main ?

Rester concentrer. C’est pas le tout d’être en retard, maintenant, il ne faut pas en prendre plus à cause d’un esprit précipité. Je boirais bien mon café quand même…
Revenir en haut Aller en bas  
Levi M. Amsalem
Administratrice
Levi M. Amsalem
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 4172
MessageSujet: Re: Bibidi Bobidi bouh   Bibidi Bobidi bouh EmptyJeu 26 Nov 2020 - 18:42
Me regarde pas comme ça, souffla à Sean dans la salle d'attente.

Tous les deux posés l'un à côté de l'autre, Levi tenait dans sa main un manga exclusivement en japonais qu'il feuilletait en donnant l'air de tout comprendre. La vérité ? C'était tout le contraire. Il n'avait aucune idée de ce qu'il était en train de regarder pour sa part, mais avant d'avoir vraiment l'apparence d'un grand nigaud, il fallait se lever tôt. Il adressa une œillade complice à son protégé, esquissant un bref rictus amusé :

Je lis pas le japonais, je matte juste les dessins, confia-t-il avant de refermer le livre rapidement. T'en veux un ?

Un, ou plusieurs. La collection de Levi commençait à être plutôt importante en la matière. S'il avait tendance à ne pas tous les garder chez lui, confiant la majorité à la bibliothèque du fort, l'homme faisait tout de même l'effort de conserver ceux qu'on lui offrait. Et depuis qu'il était arrivé - soit bientôt un an - les gens étaient nombreux à connaitre son intérêt pour la littérature japonaise et les histoires des Mangas. Il avait par ailleurs quelques favoris, comme tout un chacun. One Piece, One Punch Man, Mob Psycho,... La liste était longue, et des intrigues qui n'auraient jamais de fin compte tenu de ce qu'il s'était passé. Mais ce genre de lecture lui permettait au moins de se souvenir des instants de calme de la vie d'avant.

Enfin, il n'eut pas l'occasion de poursuivre la discussion avec Sean, Evelyn revint rapidement les voir, et ils se levèrent pour l'accueillir et s'approcher d'elle. Levi affichait son expression d'ordinaire : ni fâchée, ni avenante. D'une neutralité sans pareille, donc.

Pas de soucis, fit-il sobrement.

La brune s'excusait de son retard, se rependant d'ailleurs quasiment sur le sol pour ne pas avoir pu les prendre tout de suite. Le temps n'était pas perdu. Certes, la discussion avec Sean n'avait été que superficiel, mais entre eux, Levi avait toujours l'impression que ça se passait simplement. Il ne se doutait pas forcément de tous les tracas qu'affrontait son protégé actuellement, ni de tous les doutes qui l'envahissaient. Les questions fusèrent du côté de la jeune femme, et si Levi attendit tout juste que l'adolescent réponde, il enchaina :

Tu as une idée de s'il pourrait regagner toute la mobilité du reste de sa main ? S'enquit-il auprès d'Evelyn poliment. Mais ses yeux dévièrent vers le jeune homme : Si t'as des questions, Sean, hésite pas, ok ? Elle est là pour ça, et plus encore. Il n'était pas le seul en qui il pouvait faire confiance, logiquement. Le cadre que lui offrait Fort Ward lui était bénéfique pour se remettre d'aplomb.


Inachevés
La médiocrité commence là où les passions meurent. C'est bête mais j'ai besoin de cette merde pour sentir battre mon cœur. J'ai tellement misé sur mes faiblesses et mes failles, j'mérite une médaille au final j'ai fait qu'briller par mes absences.
Revenir en haut Aller en bas  
Sean J. Finnegan
Survivor
Sean J. Finnegan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 217
MessageSujet: Re: Bibidi Bobidi bouh   Bibidi Bobidi bouh EmptyJeu 26 Nov 2020 - 22:04
La médecin le faisait sourire. Déjà parce qu’elle s’excusait de trop. Elle n’avait pas besoin de le faire, Sean et Levi ne lui en aurait pas voulu pour ça. S’il lui était appris que la ponctualité était une vertu, c’était pour se l’appliquer à lui, les autres vivaient avec leur conscience, et il avait appris à occuper efficacement le temps d’attente. D’ailleurs, pendant que Levi lisait son manga auquel il ne comprenait rien – ce qui entraînait chez l’Irlandais un sourire moqueur - , l’adolescent répétait sans même s’en rendre compte les quelques mouvements qui lui avaient été appris en sortie du dispensaire, pour éviter de perdre encore plus de mobilité qu’il n’en avait déjà perdu. Ce n’était pas vraiment facile, comme situation, à quinze ans, on imagine pas pouvoir être privé de ses doigts, surtout d’une manière aussi violente. Mais voilà, c’était arrivé, et maintenant il fallait apprendre à vivre avec, et trouver de nouveaux moyens d’utiliser cette main qui ne fonctionnait plus de la même manière.

Lorsqu’Evelyn les rejoint dans la salle, Sean lui sourit franchement. Malgré les évènements récents qui l’avaient endurcis, il restait un jeune homme plutôt très apprécié à Fort Ward. Il était poli, serviable, et toujours souriant, et il semblait que c’était quelque chose que les adultes appréciait. Sean était quelqu’un sur qui on pouvait compter, et ça faisait toute la différence avec d’autres. Comme Zelda. Ah ! Voilà qu’elle revenait dans ses pensées ! Il secoua très légèrement la tête, avant de se reconcentrer sur Evelyn, qui lui demandait comment évoluaient ses doigts, après le raccommodage qu’il avait subi. Même si celui-ci avait été parfaitement bien effectué.


- Mmmh… Ben ça va. J’vais pas dire que c’est la grande joie parce que bon… Il leva sa main devant lui. Il me manque quand même des morceaux… Mais dans l’ensemble, ça va concernant la main. De temps en temps, ça m’fait des trucs un peu bizarre, j’ai mal aux doigts, alors qu’ils sont plus là, ou alors j’ai froid. Mais quand j’veux les réchauffer, ben ils sont pas là, tu vois ce que je veux dire ?

C’était une sensation étrange. Il avait fait quelques recherches, à la bibliothèque, et avait lu des trucs à propos de douleurs fantômes et tout ce genre de trucs, mais c’était très abstrait pour lui et il n’en comprenait pas bien toutes les ficelles. Il remua le pouce et l’index, mais le majeur eu du mal à se mouvoir.

- Lui c’est mon soucis. Quand j’veux le bouger, on dirait que les absents le retiennent…
Revenir en haut Aller en bas  
Evelyn A. Moore
Survivor
Evelyn A. Moore
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 207
MessageSujet: Re: Bibidi Bobidi bouh   Bibidi Bobidi bouh EmptyVen 27 Nov 2020 - 15:00
Bon, il semblerait que mon retard ne soit pas trop mal perçu. Je soupir d’un plus ou moins profondément, quelque peu rassurée par tout ça. C’est vrai, le retard, c’est quelque chose de très désagréable. J’ai déjà renvoyé des patients chez eux à cause d’un trop grand retard, et moi, par le passé. Je déteste ça. Mais là, tout va bien ! Ouf ! Levi brisa donc ma dynamique mi-stressée mi-organisée, en me demandant si Sean pourrait retrouver toute la mobilité de sa main.
- Oh oui ! Oui, ce genre d’opération n’est pas très impressionnante, et les patients récupèrent très bien généralement. Les deux doigts perdus ne participent pas à ce que l’on appelle « la pince », faite par le pouce, l’index et parfois le majeur. Il pourra donc de nouveau refaire des choses précises, comme écrire, dessiner, tenir une visse, attraper un fil à coudre… Enfin, une utilisation normale !

Je me veux rassurante, souriante, surtout à l’intention de Sean. Car le jeune n’est pas dupe, au contraire, ses beaux yeux semblent briller d’une certaine intelligence. Et puis, ce n’est plus un enfant. Il a l’air d’être un, grand gaillard. Si quelqu’un peut se soigner et faire une bonne rééducation, c’est lui. Ainsi, il vaut mieux qu’il comprenne que tout ira bien, du moment qu’il ne baisse pas les bras.
- Oui, ça s’appelle des douleurs fantômes. On ne sait pas trop pourquoi elles existent, mais c’est très répertorié niveau lecture scientifique. Si tu veux, je peux te donner des médicaments pour les apaiser, mais elles ne disparaîtront sans doute jamais. Un petit sourire gêné, une moue compatissante. Il me fait un peu de peine ce jeune homme… Perdre deux doigts, si jeune. Ça ne doit pas être évident tous les jours. Si ça peut te rassurer, j’ai vu les radios et les scanners. La chirurgie a été excellente. Tes tendons et tes muscles sont en place, et tu ne devrais plus être gêné à l’avenir. Toutefois, ce mouvement que tu as du mal à faire, c’est tout à fait normal. Regarde avec ton autre main. Pour allier l’utile à l’agréable, je place ma main droite face à sa main valide. Et j’allie le geste à la parole. Dans ta main, tu as deux paires de tendons : certains qui ramènent le doigt vers la main, d’autres, qui l’en éloignent. Et contrairement à ce que l’on pourrait croire, il y a deux nerfs qui innervent ta main. Et certains doigts, notamment l’auriculaire, l’annulaire, et le majeur, sont entre guillemet liés, de part leurs structures anatomiques. Regarde avec ta main valide. Essaie de plier, comme moi, ton majeur. Tu vois ? L’annulaire suit, naturellement. Essaie de plier seul n’annulaire. Tu vois encore ? Le majeur se plie, et l’auriculaire encore plus. Sur ta main blessée, tu n’as plus ces doigts-là, mais les structures internes à ta main existent toujours. Le but de ta rééducation maintenant, ça va être de renforcer tes tendons, d’une part, et que tu arrive à les isoler, d’une autre part. Ainsi, tu réussiras à t’affranchir en partie de cette difficulté. Avoir encore une phalange de l’annulaire, ça pourra quand même t’être utile. Maintenant, il va falloir travailler tout ça, et ça va pas être drôle tous les jours. De nouveau, un sourire doux, un regard maternel. Mais je suis sûre et certaine, que tu y arrivera ! Et quand tu en auras fini avec tout ça, je te propos de t’offrir un beau gâteau au chocolat !

L’adolescent n’en aurait peut-être pas grand-chose à faire, de ce gâteau-là. Mais c’était un moyen d’humaniser le moment. De ne pas rester froide et professionnelle.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Bibidi Bobidi bouh   Bibidi Bobidi bouh Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Bibidi Bobidi bouh -
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: