The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -65%
Geox – Bottes Chukka Garçon
Voir le deal
31 €

Partagez
- Young hearts run free -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emilie Knox
Medic | The Exiles
Emilie Knox
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 332
MessageSujet: Re: Young hearts run free   Young hearts run free - Page 2 EmptyMar 24 Nov 2020 - 16:48
Comme elle s’y attendait, la réaction d’Isha valait tout l’or du monde, même si elle avait cru à un moment qu’il fallait qu’elle lui fasse un dessin. Et pas sur qu’il aurait mieux compris à vrai dire. Alors qu’il finit ennnnnfin par comprendre où elle voulait en venir, Émilie ne put se retenir de rire. Il était d’un naturel étonnamment stupide et honnêtement la blonde trouvait que ça lui donnait un certain charme.

Isha resta figé pendant quelques instants et elle se demandait si tout allait bien. Est-ce qu’elle était allée trop loin ? Après tout, elle ne savait absolument rien de lui, peut-être qu’il préférait les mecs, comme avec Maes, et à cette idée, Émilie commença à stresser. En fait, elle avait vraiment agi comme une cruche, à quoi avait elle pensé à ce moment-là ? À rien, oui, mais surtout pas au fait qu’Isha ne serait tout bonnement pas intéressé, ou qu'il puisse penser qu'elle était folle, ça ne faisait que quelques minutes qu'ils " discutaient " c'était complétement dingue comme proposition. Et oui, les remords après la bêtise. Il lâcha finalement sa boîte à outils pour l’attirer vers lui, la regarder droit dans les yeux. À ce moment-là précis, le cœur de la sage-femme se mit à cogner plus rapidement qu’à son habitude. Il finit par lui demander, ses lèvres aux plus proches de celles d’Émilie si c’était vraiment ce qu’elle voulait.

Alors qu’elle laissa ses yeux plongés dans ceux d’Isha, c’est elle qui se retrouva sans savoir quoi dire. C’était pourtant elle qui avait entamé le jeu, lui il lui avait poliment renvoyé la balle, à elle de faire set et match et pourtant, aucun mot ne sortit de sa bouche. Elle n’était pas à son match d’essai, mais elle se retrouva prise au dépourvu. Et oui, quand tu veux jouer, il faut assumer. Elle ferma alors les yeux, essayant de chasser toutes les pensées qui la bloquait. Tout ce qui venait de se passer ces derniers jours, toute la fatigue qui pesait sur ses épaules. Et finalement, tout le reste.

Elle rouvrit ses yeux et posa ses lèvres sur celle du mécano, délicatement, presque de manière hésitante. Non pas qu’elle hésitait, en réalité, elle n’avait tout simplement plus embrassé personne depuis un moment. Et ce simple contact lui avait lancé une petite piqure de rappel et pas que mentalement, mais physiquement aussi, certaines parties de son corps commençaient à se réveiller doucement. « Je croyais que t’étais pas du genre causant » avait elle finit par lui répondre en souriant, ses yeux dans les siens.

Elle l’embrassa encore une fois et de manière plus convaincante cette fois-ci, sa réponse ne pouvait pas être plus claire.


Revenir en haut Aller en bas  
Isha Cornwell
The Exiles | Chasseur de primes
Bad Boy Sensible
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 3537
MessageSujet: Re: Young hearts run free   Young hearts run free - Page 2 EmptyMer 25 Nov 2020 - 6:32
Celui qui est trop romantique


Depuis quand tout est devenu aussi compliqué ? Fut un temps ou il suffisait d’une bière, d’une blagounette et d’un sourire pour finir en coït romantique dans les toilettes des boites de nuit. Et comme j’étais grand seigneur, les capotes étaient pour moi, si c’était pas beau les sorties. Je veux dire, avant la vie, c’était simple comme un coup de bite quand on voulait s’envoyer en l’air… mais je ne suis pas sur que ca soit la fin du monde qui ait changé ça. Je pense que c’est surtout moi qui complique tout.

A ma décharge, 3 mois à me faire peler la peau du dos, enfermé dans le noir avec des moisis puants et grognants non stop, a ne me faire sortir du trou qui me servait d’oubliettes que pour me faire avouer un viol et me rappeler les règles du consentement, ca laisse quelques séquelles. Tout ca parce que mon ex avait préféré rester a se prélasser dans les bras d’un autre plutôt que venir éclaircir la situation. Je suis peut-être un tueur, un connard et plein de choses, mais je ne crois pas être un violeur.  Je parle sérieux là… ça vous clou le cul j’en suis sur. On s’attend rarement a ca de ma part et pourtant ca m’arrive.

Mais bon, la c’est un autre cul qui appelle a être cloué j’ai l’impression. Quoi j’ai encore un doute ? Ca vaaa ouiii !!! Vous avez vu, comment je viens de casser l’ambiance lourde en une phrase. Donc revenons a ce moment ou deux ados maladroits essayent de se faire comprendre mutuellement qu’ils ont envie de plus que des bisous. Attention, séquence pas forcement romantique.

Pour le moment, c’est un silence un peu gêné qui traduit un « tu veux ou tu veux pas » presque hésitant entre nous. Emie, accueille mon baiser avec un art du suspense digne d’une fin de saison de Netflix et semble motivée pour me faire attendre le tournage de la suivante pendant que je la garde collée contre moi à me demander si les dés ne m’ont pas, encore, fourvoyé. Putain, si ca se trouve, la carrosserie, c’est pas pour elle, c’est pour une amie, c’est toujours pour des amis au final… bah du coup… j’ai envie de dire : trop tard !! je reste a la regarder avec un sourire en coin un peu provocant en me disant que sur un malentendu, ca sait passer. J’arrive même à rire quand elle me dit qu’elle me pensais pas causant.

Je ne sais pas si c’est le froid de ce début de nuit, la magie des étoiles qui sont surement pas alignées comme d’habitude ou un pari perdu, mais finalement la blondinette se penche et me rend un baiser qui ne laisse plus de place au malentendu, ni au fait qu’on a bien toutes nos dents. Ouai, du coup, on vérifie là, et sans les mains.

Finalement, il ne fait plus si froid que cela… putain… pourquoi j’ai mis cette combinaison de merde sous mes fringues… pis merde… pas le moment de penser a ça. Sans vraiment lui lâcher les lèvres, je l’attrape et la soulève pour l’attirer vers l’habitacle de la LM. Pas que je suis pudique, mais c’est plus la saison pour se rouler a poil dans l’herbe… en espérant que j’arrive a me dessaper. C’est un peu maladroitement, forcement, une langue dans sa bouche, son cul sous ma main, l’autre qui tâtonne autant pour ouvrir la portière que dégrafer son soutif que j’arrive à nous faire entrer dans la LM en espérant que coté entrée il y en aura une autre ce soir au compteur. Déjà j’ai réussi a esquiver de lui cogner la tête sur le plafond, si c’est pas la méga classe. Ouai je suis un gros romantique.
A peine je l’ai posée sur la banquette en me débattant avec ma veste et mon t shirt (toujours qu’a une main et la bouche occupé, des années de pratique) je percute deux trucs : la combi Dead Pool risque de devenir un sac de chasteté et surtout… j’ai pas de capote. Bah ouai, on me parle de massacre moi, quand on me dit de sortir couvert je prends mon bouclier et mon épée, je pense pas aux restes. Un peu essoufflé et a contre cœur je libère ses lèvres entre deux baisers :

« Attends… faut que j’aille chercher un truc…. Jure moi que tu bouges pas ok ???»


Pis comme je suis grande classe et qu’on me changera pas, c’est avec un grand sourire que je dis :

« Commence sans moi je reviens vite !!! »

Avant de la laisser pour rapidement aller taxer le seul qui a des capotes a ma connaissance ici. Je ne mets pas trop de temps a retrouver Papy Anton et là je suis pas en mode « je viens faire la causette ». ouai, j’ai encore mon fut’, même s’il est a moitié ouvert, le haut c’est le costume de Dead Pool, mes cheveux ca doit être version plumeaux mexicain…  et j’ai peur que ca se voit que je suis au taquet.

« Mec, c’est pour une urgence… je sais te taxer des capotes… heu… c’est pas pour moi hein, c’est pour une Amie »

Enfin une Emie. Tout en parlant je me tortille avec le fermoir du costume qui veut rien savoir lui. Bordel !!! Y’a une superbe nana qui dit oui et le fermoir me fait sa frigide !! Mais nooooon nooon nonnn !!!

« Putain, et aide moi aussi steuplé, je suis crois que j’ai pété le fermoir… »

Ah.. c’est vrai, c’est aussi sa meuf… merde… le malaise… bon, mieux vaut demander pardon que la permission, je règlerai ca plus tard parce que là, j’ai trop de pression dans le pantalon.



Codage par Libella sur Graphiorum






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Allïa Andrews
The Exiles
Trader
Allïa Andrews
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 2367
MessageSujet: Re: Young hearts run free   Young hearts run free - Page 2 EmptyMer 25 Nov 2020 - 8:01
Il était tard ce soir-là, Allïa et Maes s'apprêtaient à aller se coucher. Elle avait glissé sa main dans la sienne tandis qu'ils regagnaient l'arrière de la Love Mobile après avoir traversé le campement. Allïa avait du mal à penser à autre chose qu'à ce qu'il s'était passé dans le camp des New Eden et ils évoquaient une fois de plus les questions sans réponse qui perturbaient toutes leurs pensées. Ils évoquèrent également l'après, ce qui se passerait une fois qu'ils seraient à la distillerie. Ils avaient tous les deux besoin de souffler. Une fois à côté de la camionnette, elle repoussa légèrement Maes contre la tôle en prenant garde à ne pas trop bousculer ses côtes blessées. La brune l'embrassa mais s'arrêta dès qu'elle entendit du bruit à l'avant. Elle laissa échapper un soupir. Isha ne dormait pas lui non plus. Ils feraient mieux d'aller voir si tout allait bien pour lui. Elle esquissa un petit sourire à Maes avant de se diriger avec lui vers le côté conducteur de la Love Mobile.

La brune ouvrit d'un coup la portière en lançant : "Tiens Isha, ça..." La bouche d'Allïa s'arrondit de surprise quand elle ne trouva pas son ami, comme elle s'y attendait, mais PP, à moitié à poil. "Ah, euh.. Je.. Je... Je pensais trouver Isha.. Tu dors là ? C'est... cool." Bizarre plutôt. Ouais vraiment bizarre. PP avait donc lâché les siens pour dormir dans la camionnette, pourquoi pas. Maes lui, avait bugué et fixait la jeune femme. "Hé !" Elle pinça le bras de Maes et il détourna enfin le regard. Elle fronça les sourcils avant de reporter son attention sur PP.

Ils se retournèrent quand ils entendirent du bruit derrière eux. Isha débarqua à moitié à poil lui aussi. Allïa le fixa avec de grands yeux, puis fixa Emi, puis refixa Isha avec ses capotes dans la main. Elle comprit enfin et laissa échapper un "Oh" de surprise. "Oh !" reprit-elle. Wahou, le malaise là. C'était gênant, vraiment gênant. "Je.. On va vous laisser, désolée.." Elle se retourna en tirant Maes par la main. "C'est cool en tout cas !" Elle se mordit la lèvre, pourquoi fallait-il toujours qu'elle parle trop quand elle était gênée ? Aucune idée et elle continua sur la même lancée : "On est à l'arrière, alors faites pas trop de.. Quoique non, faites ce que vous voulez.." Ouais, qu'elle ne leur mette pas trop la pression non plus. "ça va c'est bien isolé." Chut chut chut. En plus, c'était faux, totalement faux, elle en avait fait l'expérience durant leur road trip. Ils allaient TOUT entendre ! "On va aller compter les étoiles je crois.." glissa-t-elle à Maes.


Hunt or be hunted
We’ve all got a monster inside of us and we’re all responsible for what it does when we let it out

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Anton Donovan
The Exiles | Chasseur de primes
Chat Noir
Anton Donovan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 1005
MessageSujet: Re: Young hearts run free   Young hearts run free - Page 2 EmptyMer 25 Nov 2020 - 10:54
Profitant d’une pause pour la nuit, Anton s’était isolé pour passer un peu de temps tranquillement. Le trajet était encore long et ses pensées allaient de plus en plus souvent vers une douche chaude et une bonne nuit de sommeil. Presque un mois d’absence… la première chose qu’il ferait après la douche serait de profiter de son lit et dès le lendemain il se rendrait au motel pour aller voir Johanna. Il lui avait promis de revenir vivant et il était vivant. Il avait même un cadeau pour elle… C’était d’ailleurs lui qu’il était en train de nettoyer quand il eut le déplaisir d’être déranger par Isha, qui venait lui demander des… préservatifs pour une amie… Anton soupira, il ne pouvait pas vraiment lui refuser une telle demande, après tout Isha s’était très bien comporté et il méritait bien de se détendre : « Isha ? J’t’en files une, tu te démerde pour la lubrifier. »
Par contre, pour le lubrifiant, il n’allait pas partager, c’était rare et précieux. Il avait qu’à se débrouiller pour faire mouiller correctement sa partenaire. Mais c’était mal barré par contre, car Isha avait besoin d’aide pour retirer sa combi… encore une fois Anton soupira avant de se lever pour l’aider : « Comment tu as fait pour te reproduire la première fois… C’était par mitose cellulaire en fait ? »

Anton examina la tenue d’un œil critique avant de trouver la solution, puis il donna un avertissement au jeune homme : « Hé t’es gentil, si elle fait du bruit tu la bâillonne, c’est plus excitant qu’un costume de deadpool et moi je pourrai dormir. » Il força sur la fermeture éclair avant que celle-ci ne finisse par se décoincer finalement. Anton regarda le jeune homme avant de lever les yeux au ciel. Quelle drôle d’idée il avait eu encore de vouloir s’envoyer en l’air alors qu’il y avait tant de monde autour.

Quand ce fut bon, il sortit la boite de capote et lui en donne une, comme promis et pas question de lui filer du lub’ ! En espérant pour lui que cet idiot saurait trouver le bon sens du premier coup et qu’il serait assez prudent pour ne pas la craquer : « Allez, va tremper ton biscuit. » Il observa Isha s’éloigner avant de retourner à ses occupations. Il avait vraiment pas interêt à trop faire de bruit l’autre.




No pain, no gain
ANAPHORE

The Exiles:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Emilie Knox
Medic | The Exiles
Emilie Knox
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 332
MessageSujet: Re: Young hearts run free   Young hearts run free - Page 2 EmptyMer 25 Nov 2020 - 15:18
Maintenant elle était sûr, Isha avait compris le message. Les dés étaient jetés, ils allaient pouvoir commencer la partie, et c’était très clairement la plus intéressante. Non pas qu’Émilie n’aimait pas les minutes qui précédaient l’action, mais là tout de suite, elle n’aurait pas eu la force d’essayer de faire dans la dentelle et du coup, c’était très bien comme ça. Le mécano ne s’était pas fait attendre, il avait répondu avec envie aux baisers qu’ils s’étaient échangé.

Les festivités avaient alors commencé depuis quelques instants et Émilie était déjà prête pour tout ce qui allait suivre, même s’ils galeraient tous les deux à se dévêtir, et Isha bien plus que la blonde apparemment, elle se demanda alors ce qui lui était passé par la tête pour se décider à porter un costume aussi ridicule. Certes, il n’avait très certainement pas prémédité ce qui allait se passer ce soir-là, mais bon, ça semblait quand même pas super pratique. Qu’à cela ne tienne, elle n’allait pas se laisser déconcentrer par ce genre de détails dont elle discuterait de toute manière plus tard.

Allongée sur la banquette avant de cette fameuse Love Mobile, elle se fit arrêter net par son amant du soir. Il l’informa poliment qu’il avait un truc à chercher. C’était quelque peu frustrant, surtout que le corps d’Émilie lui avait clairement fait comprendre qu’elle était tout à fait prête pour ce qui allait se passer ensuite, les petits papillons s’étaient doucement transformés en délicieuses piqures de plaisir dans son bas-ventre. Mais ce ne fut rien en comparaison de la phrase qu’il lui lâcha juste avant de s’éclipser. Elle éclata de rire et alors qu’il était déjà partie en courant comme un enfant à qui l’on offrirait un cadeau de Noël en avance, elle secoua la tête. « Putain, sans déconner, qu’est-ce que tu’es en train de foutre Emi ? » Elle finit par repenser à ce qui allait lui arriver d’ici quelques minutes et elle se pinça les lèvres, elle savait exactement ce qu’elle faisait. Elle allait prendre du bon temps, et elle ne l’avait pas volé, des mois que personne ne l’avait touché avec autant d’envie et elle restait un être humain, elle avait des besoins.

Elle entendis finalement après quelques minutes à nouveau du bruit, Isha surement qui revenait avec, elle l’espérait de quoi pouvoir étancher leur soif de désir. La porte s’ouvrit et … « Oh seigneur ! » Ce n’était contrairement à ce qu’elle avait pu croire pas son cavalier en costume de Deadpool qui se trouvait là devant elle, mais Allia et Maes. Prise de surprise, et c’était peu dire, elle faillit basculer de la banquette, tout en essayant de remettre son t-shirt le plus rapidement possible, Maes qui la fixait toujours. « Ouai, euh, c’était vide alors … Hum » alors que l’excuse aurait pu parfaitement fonctionner, il avait fallu que tel un héros revenant d’un périple, les bras remplis de trésors, Isha déboula, le pantalon aux chevilles et le signe d’une future bonne nuit dans les mains. « Oh non … » Moment de génance ultime, même dans sa vie d’avant elle ne croyait pas avoir été au mal à l’aise. Fort heureusement Allia semblait tout à fait compréhensive, elle était adorable et ils s’en allèrent rapidement « Regarder les étoiles » un peu plus loin avec Maes. « Euhm, merci … »

Alors que le couple partait, elle regarda Isha, moment de silence, et elle éclatait en fou rire. « Est-ce que c’est toujours comme ça avec toi ? » Dans d’autres circonstances, elle se serait enfuie en courant, mais là, elle ne put s’empêcher de sourire, bêtement surement. Elle enleva alors à nouveau son t-shirt, son sourire se voulait de nouveau plus aguicheur. « Alors, … Tu viens ou tu vas rester là à attendre que ça passe ? »

Elle n'avait visiblement pas perdu le nord et elle espérait qu'Isha non plus même si avec lui, elle commençait à le comprendre, il fallait s'attendre à tout.

Revenir en haut Aller en bas  
Isha Cornwell
The Exiles | Chasseur de primes
Bad Boy Sensible
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 3537
MessageSujet: Re: Young hearts run free   Young hearts run free - Page 2 EmptyJeu 26 Nov 2020 - 6:24
Celui qui galère mais ne lâche rien


Le problème avec les vieux, c’est qu’on comprend pas toujours ce qu’ils racontent. Je sais pas ce qui se passe, mais, a mon avis, quand tu arrives après la trentaine, POUF, t’es plus dans le même dico que le reste du monde normal. Je sais même pas s’ils se comprennent entre eux les papy mamies. Je reste un peu médusé quand il me cause de lubrifiant. J’ai pas le temps ni la tête, voir autre chose, pour lui expliquer qu’à ma connaissance, a moins de vouloir passer par les petits chemins boueux, j’ai jamais trop compris l’utilité de ce son précieux machin qui sonne comme ce que je fous dans les moteurs. Putain, p’être que lui aussi il croit que je vais faire de la mécanique ce soir ? Faut que j’arrête de réfléchir là sinon ca va être la débandade, déjà que je suis limite quand il me parle de mycose de je sais même pas où pour se reproduire… mais c’est dégueulaaaaaaseuh. Et Johanna le kiffe ? Ca doit etre un truc de Canadienne… Au moins il m’aide avec le costume et a à peine fini que je suis déjà en train de me retirer, sans aucune connotation.

« heu merci hein et.. heu... t’inquiète… hein… c’est pour un ami… je pense qu’il saura faire sans ton truc de vieux… »


Promis, faudra que je lui explique comment faire sans avec une meuf, mais pas maintenant, là c’est pas un poney en piscine que je veux monter. C’est pas le moment… une belle blonde m’attend et j’ai peur qu’elle ait fini avant que j’arrive. Je me dessape en route, et arrive avec le costume sur la cheville, la teub le t-shirt bouchonné pour cacher ma grande « impatience » et avec juste mes chaussures quand je croise Allia et Maes.  Je sens le regard de ma bro qui m’a déjà vu a poil et je m’arrête pas pour lui lancer :

«PREM’S !!!  La cabine avant est pas dispo ce soir !! Trouvez vous un autre endroit !! »

A tous les coups ils cherchent où tirer le leur ! Non mais ho ! C’est que pendant les trois ans de road trip a travers le pays, le baisodrome a roulettes du groupe ca a vite été la cabine avant. Je suis heureusement surpris de retrouver Emie dedans et lui offre un grand sourire amusé quand je la vois. En fait, possible qu’avec ma poisse et le merdier, je me disais qu’elle aurait surement changer d’avis, à défaut de main, avant que j’arrive.

Je lui montre triomphant, le saint graal avant de grimper dans le véhicule, virer ce qui me reste de vêtements, c’est-à-dire pas grand-chose, j’ai fait le petit poucet avec et fermer la portière. J’éclate franchement de rire a sa question :

« Si je te réponds, j’ai peur que tu ne fuies… »


Je ne me fais pas répéter l’invitation deux fois pour me glisser contre elle et reprendre ou nous en étions. Bon, si vous voulez que je vous décrive un scenario de film de boules, que je vous raconte par le menu nos galipettes ou que je vous dévoile plus que des secrets d’alcôves sur la blondinette, j’ai peur que vous soyez très déçus. Ce qui s’est passé entre Emie et moi restera entre elle et moi pour ma part. Je me contenterai de vous relater que ce fut sportif, libérateur et suffisamment agréable pour avoir envie de remettre ça.

J’éviterais, par contre, de vous dire que l’auto radio s’est déclenché a cause d’un pied mal placé, que deux crétins sont venus toquer à la portière pour un putain de souci de pneus de merde avant de comprendre que c’était pas le moment d’avoir besoin d’un mécano (quand je leur ai balancé ma boite à outils dans la gueule avec des noms d’oiseaux pour leur maman quoi) et que baiser sur « hey hi hey ho on rentre du boulot » n’est pas a la portée de tous. Ouai, possible que le premier jet n’ait pas été le bon, trop de pression surement, et perso, rire, ca me détend trop. Parce que oui, vues les circonstances, je me suis aussi tapé une crise de fou rire nerveux en me disant que le karma était vraiment pas mon pote. Heureusement que JAMAIS vous ne saurez tout ça.

Mais je vous promets qu’au deuxième essai, j’ai mis du cœur à l’ouvrage et fait plus que des pieds et des mains pour me rattraper et ne pas faire regretter a Emie de m’avoir attendu. Je pourrais vous faire croire qu’on a fini à midi, mais en vrai, il y avait encore des étoiles dans le ciel quand j’ai rabattue la couverture de mon sac de couchages sur nous en la gardant dans mes bras. Mieux qu’un planétarium la LM la nuit. Vous vous attendez tous à ce que je lui balance une belle phrase de beauf n’est ce pas ?  En vrai, je suis resté un long moment dans le silence avec elle contre moi, savourant juste la chaleur humaine de cette étreinte avec une certaine mélancolie. Je ne me leurre pas des masses sur la suite, elle va repartir dans le camp secret des cul terreux et moi dans ce Seattle qui va serrer le cul de la réplique des NE. Surement que ce n’est qu’une parenthèse, après les claques de mon ex et de Sam, j’essaye de plus rien attendre, mais je me dis que j’ai peut être envie de la vivre cette parenthèse et plus qu’avec un coup de bite chaotique.

Je finis par briser le silence avec un sourire en coin :

« Bon c’est le moment ou je te demande avec ma voix de lover si tu es heureuse et ou tu me demande une clope pour aller fumer dehors ? »

Je penche ma tête vers elle avec un air espiègle de gamin fier de lui, je parle pas de la bête a deux dos, mais plus de ma connerie. Faut bien être fier d’un truc non ? Je reprends, un peu plus sérieusement, pour ne pas dire maladroitement :

« Sinon… tu sais aussi rester ici si tu en as envie… »

Qui ne tente rien n'a rien... et puis... tout en parlant ma main passe doucement sur la cicatrice de son épaule. Je n'ai pas besoin de demander pour savoir comment on récolte ce genre de marque. On m'a marqué d'un aigle romain sur la poitrine et je ne me souviens que trop bien de la douleur et de l'odeur de ma chair brulée. A partir de là, quoiqu'on fasse, ou que l'on aille, on sera toujours un peu cet animal qu'on a fait de nous. Je n'ose pas lui poser de question, ni sur sa marques, ni sur les zébrures de son dos. Pour moi, c'est surement plus intime que ce que l'on vient de vivre, surtout en repartant du camp NE.



Codage par Libella sur Graphiorum






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Emilie Knox
Medic | The Exiles
Emilie Knox
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 332
MessageSujet: Re: Young hearts run free   Young hearts run free - Page 2 EmptyJeu 26 Nov 2020 - 9:41
Les derniers moments qu’Émilie venait de passer l’avaient faite passer par toutes sortes d’émotions. Ils avaient été sportifs et lui avait permis d’éliminer un maximum de calories. Passionnés, les deux amants avaient pu étancher leur soif de désirs. Gênants, dans un aussi petit endroit, les positions auxquelles ils s’étaient adonné ne leur avaient pas procuré que du plaisir. Drôles, même dans les moments les plus intimes, ils n’avaient pas manqué de rire, et plus d’une fois. Tendres, parce que finalement c’était ce qu’Émilie allait le plus retenir. Sous ces aires d’idiots et de pitres de la classe, elle avait remarqué qu’il avait fait en sorte qu’elle se sente bien et que tous les deux puissent passer une agréable soirée. C’était un pari réussi, elle en ressortait épuisée physiquement et mentalement mais surtout apaisée, sereine et satisfaite.

Les deux amants étaient à présent allongés, l’un contre l’autre, leurs corps encore chauds de ce qui venait de se passer. Elle aurait bien voulu le remercier mais elle avait pensé que ce serait trop cliché et même très certainement très gênant pour l’un comme pour l’autre. Elle se contenta de rire après la proposition de la cigarette qu’Isha lui avait faite. C’était franchement marrant, elle y avait pensé même si elle ne fumait pas. C’était sans doute le plus gros cliché présenté dans presque tous les films. Son air espiègle la faisait craquer, elle était bien là, dans ses bras même si elle savait que ce moment ne durerait pas éternellement.

Il lui proposa alors de rester encore un peu. Elle souffla. Elle ne savait pas trop quoi penser. L’avantage quand ils étaient encore en pleine action était qu’il n’y avait pas besoin de penser à l’après, mais juste de profiter du moment. Elle sentis la main de son partenaire glissait le long de son dos, de sa cicatrice la plus visible. Il ne dit rien cependant. Elle apprécia, elle avait vu elle aussi les stigmates du passé d’Isha et même si elle se demandait d’où cela provenait, elle comprenait parfaitement qu’on n'avait pas envie d’en parler. Elle leva la tete vers lui, passant doucement sa main sur son torse, sur ses cicatrices à lui. « Les guerriers de la rédemption » Le nom de ce groupe de combattant faisait encore frisonner la blonde. Elle se leva légèrement et s’appuya sur son coude tout en continuant ses caresses. « Ils ont troqué mes connaissances médicales contre les vies de plusieurs personnes » Un sacrifie qui avait valu la peine d'après Emie. Elle l’embrassa puis revint se lover dans ses bras. Elle n'en avait pas parler pour qu'il en fasse de même, juste parce que bizarrement, elle avait pensé qu'il pouvait comprendre et qu'il écouterait, sans juger. Elle se sentait vraiment bien en sa présence. « Je vais rester là si tu veux bien »

Elle finit par penser à la suite. S’il y avait des gens capables de vivre au jour le jour, Émilie n’était pas de ce genre-là. Elle était un peu triste, car même si elle n’était pas entrain de faire des projets, elle ne pouvait s’empêcher de se dire que c’était vraiment bien, une parenthèse des plus agréables, mais qu’elle aurait une fin, et là tout de suite, elle ne voulait pas qu’elle finisse alors de rester dans les bras de son compagnon de mission était la meilleure décision. Il y avait bien longtemps qu’un homme ne lui avait pas donné une telle attention et elle comptait bien en profiter au maximum. Elle se rendit compte également qu’elle n'avait pas mal de questions à lui poser, mais ça ne semblait pas être le moment idéal pour cela. Elle aurait de toute manière le reste du voyage de retour pour lui poser toutes les questions qu’elle avait en tête. Finalement, elle se mit à rire. « D’où te vient cette idée de porter ce costume ? »

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Young hearts run free   Young hearts run free - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Young hearts run free -
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Oops! this is hentaï, partenariat ?
» [UPTOBOX] Tropa de Elite 2 - O Inimigo Agora É Outro [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Ninja Assassin [DVDRiP]mp4
» [UPTOBOX] Le Retour des Charlots [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Shaolin Basket [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: