The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Sam'dit un truc [Sam et Edwin] -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Edwin Broden
Inglorious Fuckers
Edwin Broden
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 619
MessageSujet: Sam'dit un truc [Sam et Edwin]   Sam'dit un truc [Sam et Edwin] EmptyDim 22 Nov 2020 - 17:38
Je devrais vraiment penser à me prendre une maison plus proche du NML, plutôt que de faire le trajet depuis Kirkland tous les trois ou quatre jours.  Mais d’un autre côté j’étais vraiment attaché à ma maison et je n’étais pas sûr de trouver quelque chose de satisfaisant pour la remplacer pour le moment. Certes, il allait falloir que je me bouge car elle allait bientôt me tomber sur le coin de la gueule, mais pour le moment je vais attendre. J’ai laissés mes rôles au placard pour le moment, je n’ai pas besoin d’eux.

Venir troquer au NML m’aide à survivre et c’est une bonne chose. J’avais récupéré des livres et des trucs de collection pour les échanger contre un peu de nourriture.  Au détour d’un étalage, j’ai croisé une brune dont le visage m’étais vaguement familier : « … On s’est déjà vu nous ? » C’est un peu nul comme entrée en matière, mais c’était exactement ce que je ressentais, je l’avais déjà rencontré, c’était certains. Allez, au hasard : « T’étais pas à la soirée de nouvel an d’Epstein en 2009 ? Celle qui a terminé en partouze là… ça avait fait gologolo dans tous les sens !» C’était un grand souvenir ! Le lendemain, je me suis réveillé, j’avais la tête dans les seins d’une blonde dont j’ai oublié le nom, mais bordel qu’ils étaient doux !

Mais non elle était pas à la partouze, du moins pas à celle là ! Je la reconnais maintenant, c’était une joueuse de tennis, un petit prodige ! Je m’en souviens maintenant, elle avait une sœur, une rousse bonnasse elle aussi : « Putain non ! Sam.. Dean ! Je me souviens ! Je suis venue à une de vos soirées d’anniversaire à toi et ta sœur. On s’était à peine calculé, mais j’me souviens bien de toi ! Tu me reconnais ? Edwin ? » Je suis content de la voir, enfin un visage que je connais un minimum depuis toutes ces années. Enfin, on a aucune relation, j’ai été invité chez elles car j’étais célèbres et puis il y avait de la coke et des filles faciles. C’était le bon temps ! « Comment tu vas ? » Pour ce que ça me coute d’être poli ! Qui sait, elle pourrait peut-être m’aider ou alors on pourrait simplement parler du temps où nous étions riches et célèbres… qu’il me manque ce temps là parfois.


I'VE SPENT SO LONG IN THE DARKNESS
Revenir en haut Aller en bas  
Sam H. Dean
Leader | The Devil's Rejects
Modératrice
Sam H. Dean
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 291
MessageSujet: Re: Sam'dit un truc [Sam et Edwin]   Sam'dit un truc [Sam et Edwin] EmptyMer 25 Nov 2020 - 9:05
Le meilleur moyen d'obtenir des informations a toujours été de se rendre à l'endroit où il y a le plus de personnes qui gravitent. Écouter les conversations qui se tiennent d'une oreille discrète, discuter innocemment avec certaines personnes pour en savoir plus sur telle ou telle chose, je crois qu'il n'y a pas mieux que le No Man's Land pour ça. Et je le sais depuis bien des années. Comme à peu près toutes les personnes vivant dans Seattle ou gravitant autour de la ville. L'entrepôt, son système de troc et tout ce qui va avec, ça a gagné en notoriété dans le coin et je crois que personne n'ignore son existence. Enfin, à moins de débarquer de l'autre bout du pays ou de l'état. Ou d'avoir vécu dans une grotte pendant les cinq dernières années.

Quoi qu'il en soit, je suis surtout passée dans le but de m'offrir une nouvelle fois une couverture parfaite pour ce qui est censé bientôt se produire. Les mots de Horacio, concernant ma mise en contact avec « ces pillards » qu'il ignore bien heureusement être nous, résonnent encore dans ma tête. Je suis plus à même que lui de faire ce que bon me semble au No Man's Land car personne n'a placé de cible sur mon dos. Et puisque, officiellement, je suis censée chercher à collecter des informations sur ce groupe, autant donner l'illusion que c'est ce que je fais.

Avançant dans les allées, je croise le regard d'un des hommes ayant déjà fait ses preuves plus d'une fois dans l'art de donner des informations à son insu. Une vraie commère celui-là, pour mon plus grand plaisir. Un simple « bonjour » et toutes les rumeurs circulant dans le coin seront déballées dans les minutes qui suivent. Sauf que cette fois, il n'a absolument rien à m'apprendre. C'est bien ma veine. Me voilà forcée de l'écouter en faisant semblant d'être intéressée par ce qu'il me dit pendant des minutes qui me semblent être des heures.

Quand enfin la liberté est à portée de main, je saute dans la brèche et m'éclipse rapidement en saluant l'homme au passage. Enfin, c'était sans compter sur un type qui vient m'aborder la seconde d'après. Je me retiens de justesse de lever les yeux au ciel et revêt une nouvelle fois mon masque de sympathie à toute épreuve en affichant un sourire éclatant à cet inconnu. Par contre, je ne peux retenir un rire quand il me demande si on s'est pas déjà vus, en parlant même d'une partouze ayant eu lieu il y a plus d'une dizaine d'années. Quelque chose me dit que t'as pas dû conquérir beaucoup de filles avec cette entrée en matière, je me trompe?

Par contre, c'est vrai que son visage me dit quelque chose. J'essaie de le replacer quelque part, mais j'ai un peu de mal. Faut dire qu'à l'époque, des visages, j'en ai vu beaucoup trop pour réussir à m'en souvenir. Surtout que la plupart du temps, je n'y faisais pas particulièrement attention. Des fans, des sponsors, des journalistes, et j'en passe. Autant dire que je risque d'avoir du mal à retrouver pourquoi il me dit quelque chose s'il ne m'en dit pas plus sur lui.

Comme s'il venait d'avoir une illumination, il reprend la parole sans attendre et prononce même mon nom et prénom avant même que j'aie besoin de me présenter. Bon, personnellement ça m'aide pas plus. Après tout, Horacio aussi savait qui j'étais alors qu'on s'était jamais rencontrés avant. Juste parce qu'il s'intéressait au tennis. Du coup, je croise les bras sur ma poitrine en l'écoutant poursuivre sur sa lancée jusqu'à ce qu'il en arrive à dire qu'il avait été invité à l'une de nos soirées d'anniversaire à l'époque. Je hausse un sourcil, davantage encore en entendant son prénom. Broden? Oui, je l'ai jamais appelé par son prénom donc bon...

Un sourire séducteur étire mes lèvres alors que je plonge mon regard dans le sien, mon expression s'étant faite d'un coup bien plus charmeuse maintenant que je l'ai reconnu. Il a jamais vraiment fait partie de mont tableau de chasse mais ces derniers temps je suis pas vraiment regardante. Et il est pas si dégueu à regarder faut dire. Quoi qu'il en soit, je me demande quand même d'où il sort comme ça. S'il avait fait partie des récurrents du No Man's Land, je l'aurais déjà revu depuis le temps. Pourquoi réapparaître comme ça s'il ne vient pas d'un autre coin et n'est pas présent ici qu'épisodiquement ? Et qui dit habitation lointaine dit aussi potentielles informations intéressantes sur ce qui se passe plus loin. S'il y a des groupes à piller, par exemple...

Contente de voir que ces cinq dernières années n'ont rien gâché à ta gueule d'ange. Mais dis-moi, d'où tu viens comme ça ? C'est rare de voir d'anciens visages refaire surface comme ça, surtout ici, après tout ce temps... Autant y aller doucement pour commencer. On verra bien où ça nous mène.




- Sanity, where have you gone? -
Revenir en haut Aller en bas  
Edwin Broden
Inglorious Fuckers
Edwin Broden
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 619
MessageSujet: Re: Sam'dit un truc [Sam et Edwin]   Sam'dit un truc [Sam et Edwin] EmptyMer 25 Nov 2020 - 22:29
« C’est marrant, t’es pas la première à me reprendre sur la façon d’aborder les femmes. » Je rigole un peu à mes dépends mais bon, j’insiste pas plus que ça, finalement elle me reconnait, bon elle ne saute pas au plafond mais elle me reconnait et c’est déjà pas mal, un net progrès par rapport à la violoncelliste ! Sans compté que son visage passe du « PTDR TKI » au « hey mister. » J’aime voir ce genre de sourire sur le visage d’une dame. Elle me complimente sur ma belle gueule, avant de me demander comme ça va et où j’habite.

Je prends mon air de diva avant de répondre : « J’ai ma garçonnière du côté de Kirkland, un endroit formidable avec un donjon SM, des plants de coca et une thaïlandaise qui me fait des massage. » Puis je change pour un air un peu plus sérieux et sincère : « En vrai, j’ai ma maison là bas, le problème c’est que je commence à avoir fait le tour et j’ai du mal à trouver de la nourriture et j’ai pas trop confiance envers les 2-3 groupes qui trainent par chez moi. » Je préfère venir ici, au moins je peux troquer et mal me comporter sans me faire remarquer.

La politesse m’oblige rendre le compliment que m’a fait Sam : « L’apocalypse te réussit plutôt bien à toi aussi, faut pas se mentir. » J’avais toujours eu un crush sur les sportives, le ventre plat, les muscles, la forme et l’endurance. Puis elles savaient s’amuser, à toujours bien se comporter, à toujours faire attention pendant les tournois, les saisons sportives, mais dès qu’il s’agissait de faire la fête, on finissait toujours sur le bar à se faire snifer de la cocaïne étalée sur le ventre. Enfin, c’était vraiment une autre époque. A mon tour de lui rendre la politesse et d’en apprendre un peu plus sur elle : « Je te retourne la question du coup, tu es du quartier ? J’espère que ta sœur va bien d’ailleurs, si ma mémoire est bonne vous étiez très proche non ? » Forcément, des jumelles ! Mais ce n’est pas tant que je m’inquiète pour sa sœur, simplement pour être sympa et la pousser à parler un peu.


I'VE SPENT SO LONG IN THE DARKNESS
Revenir en haut Aller en bas  
Sam H. Dean
Leader | The Devil's Rejects
Modératrice
Sam H. Dean
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 291
MessageSujet: Re: Sam'dit un truc [Sam et Edwin]   Sam'dit un truc [Sam et Edwin] EmptySam 28 Nov 2020 - 12:00
Sincèrement, je m'attendais pas vraiment à ce qu'un type comme lui soit capable de survivre dans un monde comme celui-là. Faut dire que je l'ai toujours vu comme le genre de mec incapable de se débrouiller tout seul, qui compte sur les autres pour tout faire à sa place. Donc je l'imaginais mal s'en sortir sans avoir toute une batterie de gardes du corps autour de lui. Enfin, d'un autre côté je sais pas comment il en est arrivé jusqu'ici. Si ça se trouve il est effectivement resté très longtemps bien entouré, à pas avoir besoin de se salir les mains, et maintenant qu'il se retrouve tout seul il essaie de se réfugier au No Man's Land.

Enfin, avant de tirer des conclusions trop hâtives, je ferais peut-être mieux de l'écouter me répondre. Sans perdre le sourire charmeur que j'ai au coin des lèvres, histoire de l'encourager à se confier, je laisse mon regard courir sur lui. Sans aucune gêne, effectivement. Ce type n'a jamais vraiment été mon genre et ça explique certainement pourquoi est-ce qu'on a jamais couché ensemble par le passé s'il a déjà fait partie des invités à nos soirées d'anniversaire avec Billie. Mais comme on dit, faute de grives on mange des merles, n'est-ce pas ? Et là, j'ai besoin de m'occuper l'esprit avec tout ce que je trouve.

Je hoche donc lentement la tête en continuant de l'écouter parler, ayant même pris la peine de forcer un rire qui paraissait pourtant parfaitement sincère lorsqu'il a tenté l'humour en me disant qu'il avait de la coke et une thaïlandaise chez lui. Oh j'en fais des efforts pour essayer d'obtenir ce que je veux. J'ai bien retenu qu'il vivait sur Kirkland et ce qui ne m'a pas échappé non plus c'est le fait qu'il y ait des groupes dans les environs de chez lui. Tu vis tout seul alors ? Et pourquoi tu fais pas confiance à ces groupes ? Enfin, je suis curieuse... T'es pas obligé de me répondre si tu veux pas... Je prends une moue faussement gênée et hausse les épaules en lui offrant un sourire presque timide. Je sais que ça marche quasiment à coup sûr ce petit jeu là, surtout avec des types comme lui.

Quand il me retourne mon compliment de tout à l'heure, je viens instinctivement passer ma main dans mes cheveux pour les ébouriffer légèrement et les faire retomber sur mes épaules. Le regard aguicheur posé sur Edwin, je ne perds pas mon sourire. Loin de là même. Disons que j'essaie de m'entretenir... Petit clin d’œil appuyé, et me voilà qui joue la carte de celle qu'on n'aura pas si facilement en détournant le regard pour observer les environs. La séduction est vraiment quelque chose que j'adore utiliser. Non seulement ça me plaît mais en plus ça m'amuse. Alors autant en profiter.

Reportant mon attention sur le brun, je penche légèrement la tête sur le côté comme si je faisais mine de réfléchir. Puis je finis par enfin me décider à lui répondre. Effectivement, nous étions très proches... Et rassure-toi, on l'est toujours. Elle va bien, j'y veille personnellement. Les derniers mots étaient un peu plus appuyés, comme une menace dissimulée mettant en garde quiconque voudrait s'approcher de ma jumelle. On ne sait jamais.

Je me racle légèrement la gorge et m'approche de l'ancien acteur d'un pas presque félin, venant poser ma main sur son torse en relevant le menton vers lui pour pouvoir planter mon regard dans le sien. Et si on se trouvait un coin plus tranquille pour discuter, plutôt que debout là au millieu de tout le monde ? Si tu veux, je peux même nous récupérer une bouteille au passage. Vois ça comme... un cadeau de bon retour ? Mes lèvres s'étirent à nouveau légèrement dans un sourire à la fois charmeur et espiègle. J'espère qu'il dira oui. Parce que je veux en savoir plus sur ces groupes dont il a parlé et qui pourraient potentiellement être intéressants pour un prochain pillage. Et parce que j'ai clairement envie de m'envoyer en l'air avec lui. J'imagine que cinq ans de survie ont pas totalement annihilé la réputation qu'il avait à l'époque. Enfin j'espère.




- Sanity, where have you gone? -
Revenir en haut Aller en bas  
Edwin Broden
Inglorious Fuckers
Edwin Broden
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 619
MessageSujet: Re: Sam'dit un truc [Sam et Edwin]   Sam'dit un truc [Sam et Edwin] EmptyLun 30 Nov 2020 - 11:55
J’ai un petit rire à la question de Sam, pourquoi je ne fais pas confiance aux groupes de Kirkland ? Je lève la manche de ma veste et je montre les résultats de la fusillade de 2018 ; une balle dans le bras et un coup de couteau sur la poitrine, mais ça elle le verra plus tard : « Tu faisais confiance à la plèbe quand on était riche et célèbre ? Moi non et il y a des choses qui ne change pas. » Ah ça non ! Les autres sont dangereux et il faut s’en méfier, se mêler à eux, boire avec eux et en profiter, oui évidement. Mais la règle numéro une est de ne jamais les laisser accéder à ta vie privée. J’avais toujours su protéger mon adresse avant la chute par exemple.

Elle me parle ensuite de sa sœur, qui va bien et j’aime comment elle insiste sur le fait qu’elle veille personnellement à cela. Peut-être que c’est une sis-con ? J’avais entendu parler de ce phénomène chez les jumeaux, où ils sont amoureux l’un de l’autre. Game of throne style : « Tant mieux, je plains celui qui osera s’en prendre à elle. » Il n’y a rien de plus précieux qu’un frère ou une sœur, du moins c’est ce que j’ai compris en jouant Dirk dans Star Scape. J’ai un sourire quand elle me propose d’aller boire un verre dans un coin moins vulnérable, oui je souris beaucoup j’ai l’impression : « T’sais quoi, c’est une putain de bonne idée, t’es plus maligne que j’en ai l’air. » cette réplique, elle venait d’American Hot Dog… C’est toujours mieux que d’inventer des phrases de séduction par soi-même non ?

Quelques minutes plus tard, on est autour d’une table à la cage et on peut partager ce verre des retrouvailles : « J’aime bien ce genre de cadeau de retour. » Et j’aime ce genre de regard qu’elle me lance, c’est exactement ce qu’il me manquait, ces yeux qui flattent l’égo, qui disent « t’es mignon et t’es célèbre, je te veux. » La dernière fois avec Maze, c’était cool, mais il y avait eu ce jeu de séduction où mon nom et mon histoire n’avaient pas pu jouer et je dois dire que c’est assez frustrant quand on y repense, là, c’est bien mieux. Je n’ai pas d’effort à faire, elle m’offre un verre et elle m’offre ce regard lubrique : « Cinq ans de sobriété et de solitude, ça se fête par un petit verre, je suis d’accord avec toi ! » Si elle veut m’utiliser d’une quelconque façon, je suis son homme et plutôt deux fois qu’une.

L’égo gonflé, le verre à la main et un air charmeur sur le visage, je simule un intêret pour sa famille et elle-même : « Du coup Sam, vous faites quoi de beau pour survivre avec votre sœur ? » Vu le physique qu’elle et sa sœur ont, il est peu probable qu’elles aient souffert de la fin, elles auront toujours d’excellents arguments pour se faire payer de la nourriture, de la protection ou quoi que ce soit en fait.



I'VE SPENT SO LONG IN THE DARKNESS
Revenir en haut Aller en bas  
Sam H. Dean
Leader | The Devil's Rejects
Modératrice
Sam H. Dean
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 291
MessageSujet: Re: Sam'dit un truc [Sam et Edwin]   Sam'dit un truc [Sam et Edwin] EmptyMar 1 Déc 2020 - 13:22
Il ne nous a pas fallu très longtemps pour qu'on décide de quitter ce trou à rat qu'est le No Man's Land pour aller boire un verre ensemble à la cage. C'est pas forcément plus accueillant comme endroit, mais rien que le fait d'être en affaires avec cet endroit me fait déjà me faire me sentir plus à l'aise. Comme si j'étais en terrain conquis quoi. Et d'ailleurs, c'est avec une cigarette au bord des lèvres que je saisis le verre qui se trouve devant moi sans pour autant quitter Edwin des yeux.

Le sourire que j'ai aux lèvres est toujours aussi enjôleur, alors que je détaille tout ce que je peux voir de l'homme qui se trouve en face de moi. Pour être totalement franche, il ne correspond pas vraiment à mon « genre » d'homme. Mais ce n'est pas pour autant qu'il devient inintéressant. A vrai dire, ce sont plutôt toutes les informations qu'il doit avoir sur Kirkland, ses groupes et ses alentours qui le rendent même particulièrement à mon goût. Et qu'il y a-t-il de mieux pour atteindre les secrets d'un homme que de savoir atteindre son entrejambe ?

Je connais la façon de fonctionner des hommes, et encore plus de ceux comme l'ancien acteur qui m'accompagne. Il aime plaire, se savoir désiré, dévoré du regard. C'est la raison pour laquelle c'est exactement ce que je lui offre. Je n'ai pas à me plaindre, je vois bien la manière dont il me regarde lui aussi. Il aime ce qu'il voit et je dois dire que ma veste entrouverte juste assez pour qu'il puisse plonger son regard dans mon décolleté n'est pas là pour rien.

Levant mon verre pour trinquer avec le blond après sa phrase, je vide rapidement mon shooter que je repose sur la table sans même sourciller. Ce n'est pas avec si peu que quelqu'un risque de mettre à mal l'une des jumelles Dean après tout. Alors, soufflant la fumée de ma cigarette par le nez, je fais un rapide signe de la main à Vaughn derrière le bar pour qu'il nous remette la même chose.

Innocemment, je viens croiser mes jambes sous la table et en profite pour remonter mon pied contre le mollet de l'ancienne célébrité avec lenteur, pendant que je l'écoute me poser une question concernant ma sœur et moi. Comme si ça l'intéressait vraiment. Mais je vais faire comme si je croyais qu'il était sincère. Hm, disons qu'on se débrouille avec les moyens du bord. Je sais pas si tu as entendu parler de produits d'hygiène artisanaux qui sont vendus – enfin échangés – dans le coin. Si oui, ce sont les nôtres. Bille et moi sommes à la tête d'un petit groupe sans prétention... Au moins, ça nous permet de survivre, comme tous les autres ici. Le jeu de la femme sans défense, je sais le jouer à la perfection. Si je n'étais pas actrice par le passé, il n'empêche que j'aurais pu l'être sans le moindre problème si tel avait été mon objectif.

Puis, penchant légèrement la tête sur le côté en laissant mes cheveux retomber en cascade le long de mon épaule, je tapote ma cigarette sur le bord du cendrier sans perdre Edwin du regard. Et toi... Parle moi de Kirkland. Enfin, à moins que tu aies un autre sujet en tête. Suggérer, donner l'impression qu'on laisse le choix pour mieux atteindre ses objectifs par la suite. Ça aussi, ça fait partie de mes méthodes.




- Sanity, where have you gone? -
Revenir en haut Aller en bas  
Edwin Broden
Inglorious Fuckers
Edwin Broden
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 619
MessageSujet: Re: Sam'dit un truc [Sam et Edwin]   Sam'dit un truc [Sam et Edwin] EmptyMar 1 Déc 2020 - 17:12
Allez, on est parti pour la phase de conversation chiante, mais j’crois qu’elle-même elle s’en moque en vrai. Elle veut un truc et vu son comportement avec moi, ça ressemble beaucoup à une tranche d’Edwin. En même temps, elle n’est pas ultra subtile. Mais ça me convient : « Sympa ça, je t’avoue que j’en aurais bien besoin… je tourne avec des restes de trucs récupérés un peu partout, ça me tient propre mais tu sens que les produits périment. Faudrait que tu mes donnes tes tarifs, que tu me les fasses… essayer. » Elle pourrait les essayer avec moi d’ailleurs, je ne dirais pas non. Comme ça je serai tout beau et propre pour la prochaine groupie.

Mais bon, on peut pas parler uniquement de savon et je ne peux pas trop penser au cul, j’vais lui parler rapidement de Kirkland histoire qu’elle voit à quel point l’histoire est chiante : « Kirkland est relativement déserte, je tente de produire ma propre nourriture, vu que j’ai une maison cotière, je peux attraper des poissons. Après je survis en récupérant ce que je peux dans les maisons vides. il n’y a que deux groupes d’une douzaine de personnes et de temps en temps quelques pillards. J’ai eu des ennuis avec plusieurs d’entre eux il y a deux ans. » J’ai une belle cicatrice sur le torse, que je me ferai un plaisir de lui montrer : « Je crois que les commu’ peuvent pas se blairer, j’ai déjà entendu des coups de feu. Alors moi je reste loin de cette merde. Pourquoi elles ne déménagent pas d’ailleurs ? » La réponse elle doit être surement un truc en mode « C’est chez nous ». Dans tous les cas c’est pas mon problème.

J’fais un sourire en tendant ma jambe en direction de celle de Sam et en buvant un shot de cet alcool : « Dis moi Sam, il y a quoi comme divertissement dans le coin, à part la cage ? Les gens font quoi quand ils veulent s’amuser ? » Je jette un regard appréciateur sur ses seins, a mon avis la salle des fêtes doit être ouverte et certainement prête à me recevoir, faut juste qu’on fasse encore un peu semblant pour la forme, qu’on parle un peu. Mais vu comment elle a l’air open, j’vais pas me faire prier, je veux bien parler de tout ce qu’elle veut et pendant des heures. J’ai toujours fantasmé sur elle et sa sœur. Dommage qu’elle ne soit pas là, ça aurait été marrant.


I'VE SPENT SO LONG IN THE DARKNESS
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Sam'dit un truc [Sam et Edwin]   Sam'dit un truc [Sam et Edwin] Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Sam'dit un truc [Sam et Edwin] -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: