The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Can't fake another smile -
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maeve Wheelan
Survivor
Maeve Wheelan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 454
MessageSujet: Can't fake another smile   Can't fake another smile EmptyDim 15 Nov 2020 - 19:34
Les yeux fixés sur le patient encore inconscient, elle serre les mains contre la barrière du lit à s'en fait blanchir les jointures, impuissant quant aux résultats de l'attaque sordide qui vient d'avoir lieu. Se tournant légèrement, son regard se porte sur les trois autres personnes alitées et blessées. Quel gâchis ! Certes, ils s'en remettraient et leurs blessures guériraient mais Maeve ne peut faire taire la petite voix qui lui murmure à l'oreille que tout ceci aurait pu être évité. Quatre personnes ici étaient déjà trop. La chirurgienne avait beau avoir exprimé son désaccord à haute voix devant tout le monde, refusé de participer à cette mascarade de justice, elle ne pouvait pas aller contre ce serment qui lui tenait encore à cœur. Et la voilà à ramasser les pots cassés de cette décision arbitraire prise en un claquement de doigts et presque ovationnée par la foule.
Elle n'en revenait toujours pas de la facilité malsaine avec laquelle certains avaient glissé de l'autre côté de la barrière, même les habitants les plus lambda n'ayant jamais ôté de vie et n'ayant jamais eu à le faire. Mais ce n'était pas son problème. Ce serait à eux de vivre avec ça sur la conscience, si tenter que leur décision les pèse à l'avenir. Au moins avait-elle été droite dans ses bottes et logique avec sa vision des choses et surtout du genre humain.

Griffonnant sur une feuille blanche les recommandations de soins et ceux déjà réalisés pour ses collègues médecins et infirmières, elle accroche celle-ci sur le bord du lit avant d'indiquer à Lucy qu'elle se retire mais qu'elle reste disponible en cas de besoin. Après un hochement de tête mutuel, la toubib s'éloigne, allant au lavabo le plus proche pour se laver les mains. Elle frotte, plus qu'elle ne devrait, comme pour retirer une couche de crasse inexistante. Se penchant, elle s'asperge légèrement le visage, fermant les yeux et expirant bruyamment, loin de tout regard indiscret. Elle est épuisée mais consciente que le sommeil ne la trouvera pas avant un long moment. Le dispensaire est devenu sa second demeure depuis quelques semaines, sans ce côté rassurant et apaisant qu'elle lui trouve d'ordinaire. C'est ici qu'elle passera sa soirée et une partie de la nuit, avant qu'on la relève et qu'elle puisse, elle l'espérait, tomber dans les bras de Morphée.

« Docteur Wheelan ? »

Se redressant du lavabo et coupant l'eau, elle laisse couler son regard sur Lizzie et elle se force à sourire.

« Mme Phelbs est ici. »
« Elle est blessée ? » Et malgré la colère, quelque part, son inquiétude est réelle.
« Seulement des blessures superficielles de ce que j'ai pu voir. »

Fermant à nouveau les yeux quelques instants, elle se pince l'arrête du nez du pouce et de l'index. June était bien la dernière personne qu'elle avait envie de voir présentement mais ses désirs de femme passaient rarement avant son devoir de médecin. Rouvrant les paupières, elle finit par souffler un bon coup.

« Je m'en occupe... »

Et prenant la direction indiquée par la secrétaire, la doc entre dans une pièce réservée aux auscultations, tombant nez-à-nez avec leur leader. Durant quelques secondes, elle se contente de la fixer, ne parvenant pas à faire fi de sa rancoeur et réussir à étirer ses lèvres en ce sourire de façade qu'elle maîtrise pourtant si bien. Restant de marbre, elle finit par se rapprocher, tentant de mettre tout ça derrière elle et de rester professionnelle. « Tu as demandé un médecin ? » Elle laisse ses yeux détailler la rousse sans voir, pour le moment, le moindre signe de blessures.


+ Do your worst, I'll do my best +
Revenir en haut Aller en bas  
June D. Phelbs
Leader | Remnants
Administrateur
June D. Phelbs
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 2182
MessageSujet: Re: Can't fake another smile   Can't fake another smile EmptyJeu 19 Nov 2020 - 10:30
Octobre 2020 ••

Il y avait eu tellement de choses à gérer qu’elle n’avait pas pris le temps de se changer. Sécuriser les cadavres, évacuer les blessés, faire nettoyer le buffet, faire contacter l’équipe sur la Camano Island avec la radio. Tout était en bonne voie : les Skagit n’étaient plus. La nuit était bien avancée qu’elle put enfin souffler et… ressentir toutes les protestations de son corps épuisé. La faim, le froid, la douleur. Respirer provoquait des picotements dans son thorax et sa gorge était douloureuse. Cette brute ne l’avait vraiment pas ratée…

Par acquis de conscience, elle se dirigea vers le dispensaire. De toute façon, elle allait se renseigner sur la prise en charge de leurs ressortissants. Une poignée de dommages collatéraux pour une soirée risqué. Après s’être brièvement informée auprès de Lizzie, elle demanda à cette dernière si quelqu’un était disponible pour la recevoir. Et oui : Maeve. L’avocate prit donc la direction de l’une des salles d’auscultations et attendit que la chirurgienne n’arrive. Pendant quelques secondes, quand ce fut le cas, elle lui rendit son regard fixe et impénétrable.

- Oui, répondit-elle à cette dernière d’une voix égale, après qu’elle eut enfin prononcé quelques mots, juste… un check up.

Son regard descendit brièvement sur ses vêtements : elle se rappela tout juste que si elle avait nettoyé son visage du sang qui avait coulé de ses lèvres, et ses mains des preuves de son meurtre, son pull vert bouteille était largement assombri par l’hémoglobine de sa victime. Son jean, lui, était noire, donc les dégâts ne se voyaient pas.

- C’est pas le mien, informa immédiatement June d’un timbre laconique, j’ai juste été… frappée dans les côtes. C’est pour vérifier si rien n’est cassé.

Ni plus, ni moins. Pour le reste, elle était simplement fatiguée et bien plus échevelée qu’en début de soirée. La quarantenaire ne réclamerait ni cachet ni rien de supposé faire passer la douleur ou noyer les images gravées à jamais dans sa mémoire. La rouquine n’était pas à une bonne raison près de ne pas dormir. Et puisqu’elles allaient devoir en arriver là, elle commença à ôter ses vêtements, non sans grimacer et retenir un grognement quand il fallu se contorsionner pour quitter son pull souillé.



Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy and plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Titres:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Maeve Wheelan
Survivor
Maeve Wheelan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 454
MessageSujet: Re: Can't fake another smile   Can't fake another smile EmptySam 21 Nov 2020 - 20:26
Approchant doucement, elle se contente de hocher la tête par l'affirmative dans un silence peu coutumier. Ses yeux tombent sur le haut imbibé de sang qu'elle a soigneusement évité jusqu'ici, serrant les mâchoires et s'évitant de penser à ce qui a pu conduire l'avocate à en être couverte. Elle ne veut pas savoir, ni le général, encore moins les détails. Les personnes qui lui sont chères sont revenues saines et sauves, elle n'a pas besoin de connaître le reste. Fermant les yeux autant pour se redonner contenance que pour retirer cette image de son esprit, elle comble finalement le peu de distance qui existait encore entre les deux femmes. Ce n'est pas tant la vision du sang qui la rebute, après tout il a été longtemps son lot quotidien, mais tout ce qu'il représente, tout le spectacle horrible qui a du se dérouler là-bas. « Lizzie m'a déjà prévenu que tu n'avais pas de blessures graves. »

La chirurgienne a beau tenter de conserver un certain professionnalisme, rien n'y fait. Le masque ne cache plus rien et ne la protège pas davantage. Demandant à June de retirer son haut pour constater l'étendue des dégâts, elle détaille ses mouvements pour noter une quelconque gêne et un signe quelconque de douleur. Quelques grimaces plus tard elle pousse le vêtement légèrement plus loin, constatant que le peu qui couvre la rousse est également tâché de rouge. Tentant de faire abstraction, elle se place entre les jambes de la jeune femme, laissant ses doigts glisser sur son abdomen et sur ses côtes là où des hématomes ont déjà noirci sa peau. Elle inspecte soigneusement chaque côte hypothétiquement meurtrie sans déceler le moindre renflement anormal, sachant pertinemment qu'une fêlure est parfois difficile à diagnostiquer par une simple palpation. S'attardant sur une zone plus marquée, elle appuie à plusieurs endroits stratégiques, là où d'ordinaire l'os est le plus prompt à céder. « Sur une échelle de un à dix à combien tu évalues la douleur quand j'appuie ? » Le ton est détaché, bien loin de la bienveillance et de la chaleur qu'elle offre d'ordinaire à ses patients.
Mais elle n'y arrive pas, et le fait que June se trouve face à elle n'y change rien, bien au contraire. Bien qu'elle la respecte depuis le début de leur vie communautaire, l'avocate ne l'a jamais impressionnée. La toubib sait que c'est l'effet que cette dernière peut produire sur certaines personnes du camp, les plus jeunes en tête de file, mais malgré tout le travail effectué pour cette drôle de tribu, elle ne restait qu'une femme. Maeve ne l'avait jamais mis sur un piédestal et les derniers événements ne risquaient pas de lui faire changer d'avis sur la question.

Quelques années en arrière, elles étaient un tant soit peu plus proches sans se considérer comme amies. Mais la prise de pouvoir avait eu lieu et elles s'étaient naturellement éloignées, sans remords ni regrets.

Passant dans son dos, elle attrape un stéthoscope et place les embouts dans ses oreilles, le positionnant juste en bas de son omoplate. « Inspire et expire à fond, même si c'est douloureux. » Attendant que sa patiente obtempère, elle ne détecte aucune difficulté respiratoire. « Encore. » S'assurant que tout est normal sur ce point, elle repose l'instrument, se plaçant sur le côté. « Essaie de lever ton bras, vers l'avant, puis sur le côté » Et pour s'assurer qu'il n'y ait pas de quiproquo elle mime les gestes.


+ Do your worst, I'll do my best +
Revenir en haut Aller en bas  
June D. Phelbs
Leader | Remnants
Administrateur
June D. Phelbs
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 2182
MessageSujet: Re: Can't fake another smile   Can't fake another smile EmptyLun 23 Nov 2020 - 1:03
- Je ne sais pas… trois, répondit-elle avec une forme de lassitude.

La question était réellement difficile car ces dernières années leur avait forcément appris à revoir leurs échelles. Après cinq années de peur, de faim, de privations, de maladies et de blessures en tout genre… ces ecchymoses noires sur son thorax, c’était presque une routine. Presque. Aussi indéchiffrable que la chirurgienne était détachée, June obtempérait aux consignes. Inspirer, expirer. Lever le bras, devant, sur le côté. A peine trésaillait-elle quand un pic de douleur lui foudroyait la poitrine.

Un moment, ses orbes d’émeraude accrochèrent les prunelles insondables de Maeve. Une connexion involontaire, fugace, qui raviva dans un flash les images d’une proximité révolue. Elles avaient su se côtoyer, discuter des heures durant, avec une légèreté qui paraitrait aujourd’hui absolument déplacée. L’avocate avait même imaginé la séduire, à une époque où Valentine n’était pas encore là, mais où elle craignait encore trop que son image de marque soit écornée.

De l’histoire ancienne.

La rouquine pourrait énumérer sans mal ce qui les avait éloignées. La prise de conscience d’abord, quand les civils avaient appris que la bulle dans laquelle ils étaient conservés était comme… une bulle d’oxygène dans un monde intoxiqué. S’ils ne prenaient pas soin de cette bulle, elle exploserait et ils mourraient tous asphyxiés. Ensuite, quand June avait pris la place de Benjamin Chambers, le changement en elle s’était opérée sans qu’elle ne s’en rende compte. Les relations « amicales » passèrent au second plan, les occupations de confort aussi… et Maeve n’était plus devenue qu’une collègue comme les autres. Un outil particulièrement utile dans sa boite multifonction.

- Tu as quelque chose à me dire ? questionna subitement June, après accompli les gestes que lui demandait la chirurgienne.

Elle connaissait suffisamment cette dernière pour savoir comment elle était d’ordinaire… et donc que sa froideur actuelle était inhabituelle. Tôt ou tard, elles devraient discuter sur le sort des Skagits, car le refus de participer de sa cadette était significatif et une femme si brillante ne tairait pas indéfiniment sa contrariété. Autant qu’elles l’abordent maintenant, à chaud. La nuit n’était plus à quelques minutes perdues près.



Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy and plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Titres:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Maeve Wheelan
Survivor
Maeve Wheelan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 454
MessageSujet: Re: Can't fake another smile   Can't fake another smile EmptyMer 25 Nov 2020 - 15:24
Trois. La chirurgienne acquiesce inconsciemment à l'information. Le chiffre était plutôt bas vu les circonstances, ce qui était bon signe. Trois signifiait rarement une côté fêlée ou cassée. Mais Maeve savait aussi à quel point l'adrénaline pouvait diminuer le ressenti réel de la douleur. Combien de fois des patients avec un os apparent avaient eu la force de se relever de leur lit, traumatisés par leur accident, à la recherche de leurs proches ou dans un delirium qui leur faisait refuser les soins ?
Elle détaille donc chaque réaction de la leader quand cette dernière relève le bras, d'abord vers l'avant, puis plus particulièrement sur le côté. Fronçant les sourcils, la toubib remarque une ecchymose plus importante jusque là cachée sous le dernier vêtement qui couvre son corps. La laissant néanmoins terminer cette série « d'exercices » elle repasse derrière l'ancienne avocate, arquant un sourcil que celle-ci ne peut pas voir. Des choses à lui dire ? Probablement. Du venin liquide à lui cracher au visage, des reproches acides en pleine figure. Quelle importance ? Elle était un mur de marbre, insondable, inattaquable. Bergère d'une troupe de moutons qui bêlaient leur approbation aussi sûrement que l'hiver succédait à l'automne. Prophète couronnée de lauriers par des adeptes lobotomisés. Alors elle se contente de remplir le rôle qu'on lui a confié cinq années auparavant.

« Je ne pense pas que tu aies de côte fêlée. Mais comme on n'est jamais trop prudent... j'ai besoin de vérifier l'hématome en dessous de ton aisselle et ceci me gêne. » Elle tire doucement sur l'attache de son sous vêtement, attendant cependant l'assentiment de la jeune femme pour le dégrafer, faisant glisser la bretelle sur son épaule et se plaçant sur le côté. Relevant précautionneusement son bras pour ne pas la faire souffrir davantage, elle vérifie avec plus d'attention la côte la plus haute, remontant doucement en tâchant de passer outre le fait que la cheffe de file est à moitié nue devant elle.
Difficile de garder un certain professionnalisme quand travail et privé se mélangeaient aussi sournoisement au quotidien. Encore plus quand la rancoeur s'en mêlait. Elle aurait presque pu ressentir de la gêne avec une autre, ainsi dévêtue et plus vulnérable. Mais c'était June. Un roc non ?

Remontant son regard sur l'épaule puis le cou de la rouquine, elle constate d'autres bleus, jusqu'ici passés inaperçus, trop concentrée sur son abdomen. Se plaçant à nouveau devant la leader, entre ses jambes, elle place ses mains de chaque côté de sa gorge, relevant son visage pour que les plafonniers éclairent mieux cette zone. Plusieurs hématomes, longs et presque parallèles, séparés chacun d'un vulgaire centimètre. « Quelqu'un a essayé de t'étrangler ? » Malgré la colère, elle ne peut cacher une certaine surprise et... de l'inquiétude ? Sans doute pas. Elle ne sait plus.


+ Do your worst, I'll do my best +
Revenir en haut Aller en bas  
June D. Phelbs
Leader | Remnants
Administrateur
June D. Phelbs
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 2182
MessageSujet: Re: Can't fake another smile   Can't fake another smile EmptyJeu 26 Nov 2020 - 15:39
Maeve ne semblait pas décidé à parler, alors l’avocate n’en fit pas un cas. Elle avait suffisamment en tête pour tirer les verres du nez de la chirurgienne, fussent-elles amies autrefois. Ce n’était pas une nouveauté : il lui arrivait de contrarier, d’offusquer, de choquer… mais si c’était le prix à payer pour mener sa mission à bien, elle l’assumait sans sourciller.

Non sans grimacer à cause de la douleur, June dégrafa elle-même le sous-vêtement qui dérangeait la praticienne pour la laisser poursuivre son examen. Dans cette situation, ses prunelles d’émeraude ne cherchaient plus à croiser les yeux de la brune. Ce n’était de la gêne qu’elle ressentait, le contexte très professionnel empêchait de rendre les palpations de Maeve intrusives ou intimes. Toutefois… se dénuder devant quelqu’un, c’était toujours se rendre vulnérable. Montrer une partie de soi qu’on ne montrait jamais. Le fait qu’elles se connaissaient rendait cette sensation plus tangible encore.

Quand la chirurgienne se désintéressa de ses côtes pour venir étudier son cou à la lumière du plafonnier, la rouquine recouvrit machinalement sa poitrine d’un avant-bras. La proximité s’éternisait, tout un paradoxe quand on savait à quel point elles s’étaient éloignée, moralement parlant. La pointe d’inquiétude dans la voix de la praticienne, jusque là neutre, surpris légèrement l’avocate. Elle n’en fit pourtant pas mention et se contenta d’un « Oui ».

Maeve ne voulait pas de détails, n’est-ce pas ? En tout cas, puisqu’elle n’avait pas tolérer participer à cette mission d’importance, il était probable qu’elle ne veuille pas connaître les circonstances de la mort de leurs invités. Consentant toutefois à la rassurer, June précisa :

- C’est rien. Les coups les plus graves étaient ceux aux côtes.

C’était la vérité : hormis une légère gêne dans la gorge, à cause de ses muqueuses enflées par la pression, elle ne ressentait rien. Son agresseur n’avait pas eut le temps de faire durer son geste – fort heureusement. L’examen arrivant à priori à sa fin, la rouquine quitta alors momentanément le rôle de la patiente pour réintégrer celui de la leader.

- Une partie de l’équipe de Stanley et d’Arizona rentrera bientôt. Ils ont deux blessés graves. Est-ce qu’Ismaël sera là pour prendre le relais ?

Elle ne doutait nullement des compétences de Maeve, bien au contraire, mais elle était sur le pont depuis longtemps. Passer la main pour prendre quelques heures de repos paraîtrait tout à fait légitime.


Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy and plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Titres:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Maeve Wheelan
Survivor
Maeve Wheelan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 454
MessageSujet: Re: Can't fake another smile   Can't fake another smile EmptyLun 30 Nov 2020 - 16:34
Ses mains encerclent doucement sa gorge à coups de palpations qu'elle mesure pour ne pas réveiller une douleur inutile. Comme les dires de l'avocate, aucun traumatisme ne semble ressortir des ecchymoses qui parsèment son cou et elle se contente d'acquiescer, tentant de repousser les images qui affluent dans son esprit. C'est ainsi que son inconscient la punit depuis quelques temps, en visualisant de façon un peu trop réaliste ce qu'elle entend.
Ses yeux descendent sur le bras que la rousse a placé pour conserver une certaine pudeur et la chirurgienne se détourne, cherchant un linge quelconque que cette dernière asperge avec un peu d'eau au moment où sa patiente lui annonce l'arrivée de deux nouveaux blessés graves. Fermant les yeux, à présent le dos tournée à la leader, elle laisse retomber sa tête en avant, épaules voûtées alors que ses mains se resserrent sur le linge humide pour l'essorer avec la même force que ses mâchoires. Combien de personnes allait-elle voir défiler pour une décision si arbitraire et stupide ? Combien de pots cassés à recoller ?
Sa colère s'envole rapidement quand un sentiment d'inquiétude s'empare soudainement d'elle. Se retournant vivement, elle fixe la femme qui lui fait de nouveau face, se rapprochant d'elle. Elle sait que June l'aurait prévenu si Arizona faisait partie des blessés mais elle doit en avoir le cœur net. « Arizona ? Elle n'a rien ? » Non pas que l'état des autres ne la préoccupait pas mais on parlait de son amie, et l'une de ses plus proches. « Tiens... pour te débarbouiller... » Elle lui tend le linge humide alors que ses yeux glissent sur le sang rougissant sa peau que son t-shirt n'a pas complètement absorbé.

Par respect pour sa nudité elle se détourne et après avoir été rassurée sur la santé de son amie jette un coup d'oeil à sa montre, calculant rapidement les heures accumulées depuis le début de la journée. Ou bien était-ce celle d'avant ? « Lucy reste auprès des malades pour la fin de la nuit. Ismaël ne devrait plus tarder et Jackie prendra le relais d'ici quelques heures. » Elle étale les informations aussi banalement qu'on énonce le temps, épuisée mais bien trop orgueilleuse pour l'avouer.

Évitant toujours de trop la dévisager, elle finit par fouiller dans un placard à la recherche d'un vêtement quelconque, en vain. Soupirant, elle défait les boutons du gilet qu'elle porte par dessus son pull et le pose à côté de June pour qu'elle puisse s'en couvrir, la voyant mal remettre son haut maculé de sang encore humide. « Les autres s'en tireront, si jamais ça t'intéresse... » Ses prunelles bleues se plantent un instant dans les siennes, acides.


+ Do your worst, I'll do my best +
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Can't fake another smile   Can't fake another smile Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Can't fake another smile -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: