The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-26%
Le deal à ne pas rater :
Projecteur Vidéo Compatible avec TV Stick Smartphone PS4 HDMI VGA ...
59.49 € 79.99 €
Voir le deal

Partagez
- Dear old dad ♫ -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oswald Brainard
Survivor
Oswald Brainard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 109
MessageSujet: Re: Dear old dad ♫   Dear old dad ♫ - Page 3 EmptyMer 25 Nov 2020 - 16:33
Dear old dad

Dear old dad, remember how
I would sit on your shoulders, well how 'bout it now
Dear old dad, I was wondering why
As I get older now, the days keep going on by


Zelda n'était pas, ne semblait pas être une mauvaise personne. Oswald plissa son regard puis, il baissa la tête lorsque l'adolescente mentionna sa fille aînée. Elle avait peut-être raison, se dit-il avec un petit sourire en coin, avant de relever la tête à son adresse. Peut-être que Nelly était une débrouillarde, une battante et qu'elle réussirait peut-être à survivre jusqu'à ce qu'un jour, peut-être, les choses s'arrangent. En tout cas, c'était une bien belle vision qui fit sourire Oswald, même si au fond, le petit chercheur avait peur de voir naître en lui une lueur d'espoir. « Peut-être oui. C'est une fille courageuse et volontaire. Elle a aussi un esprit très critique ! » Renchérit-il alors en hochant la tête, se remémorant l'image de sa fille, sûrement un peu faussée avec les années.

Nelly avait la gentillesse de son père mais un esprit plus indépendant et moins naïf que ce dernier. Une chance en soi, se disait à l'époque l'ex-femme du chercheur. Il gloussa quand Zelda mentionna sa fille comme increvable et secoua la tête avant de hausser les épaules. « Oui... Après tout, je suis bien vivant, alors pourquoi pas elle ? » Une question rhétorique pour se rassurer, pour espérer, pour imaginer une Nelly, les avant-bras bandés et une arme à la ceinture, prête à survivre et pourquoi pas protéger sa mère et sa soeur cadette ?

La question de Lenore lui faisait un sujet de conversation, Oswald hocha la tête avec intérêt, recevant les remarques et arguments de l'adolescente et fini simplement par hausser les épaules. Si Oswald avait tendance à donner son avis sur la question – n'importe quelle question – il prenait sur lui pour ne pas alimenter la flamme que Zelda attisait à l'égard de Lenore. « Ela l'apprécie ? » Evidemment, chassez le naturel, et il revient au galop ! Oswald avait demandé cela d'un air désinteressé en jetant un oeil à sa tourtière qui n'en avait pluspour très longtemps.

Cependant, son air bienheureux se transforma en grimace à l'évocation d'Amanda et de ce qu'il lui avait fait. « Oui... On peut dire ça. Je n'avais pas le choix ! Je ne l'ai pas fait de gaitée de coeur ! » Se défenda-t-il cependant d'un regard outré à l'adresse de Zelda en portant une main sur son coeur. Heureusement, quand Zelda mentionna l'Arctique, un sourire revint sur le visage du quarantenaire qui plissa les yeux et rit de bon coeur à sa remarque. « Oh non, pas du tout ! Regarde ! » Attrapant une noix qui trainait dans une corbeille de fruit, il la tint entre deux doigts et expliqua. « Nous, nous sommes ici. » Il montra une petite portion de la noix. « L'Australie, c'est là-bas... » Attrapant la pointe d'un couteau, il appuya sur la noix à l'opposé pour marquer l'Australie. « L'Antartique c'est en bas ! » Il pointa avec le couteau le dessous de la noix tenue par son pouce. « Et l'Arctique, où j'ai travaillé, c'est là. » Il pointa avec son couteau l'opposé où se trouvait son index. Lui lançant la petite noix pour qu'elle constate d'elle-même, Oswald esquissa un sourire avant de secouer la tête en fronçant les sourcils. « Non ! Le Rwanda ce n'est pas qu'un génocide, c'est aussi de magnifiques paysages ! Et d'autres combats, comme la sauvegarde des gorilles. J'ai mené une étude dans les montagnes à leur sujet et celui de quelques races d'oiseaux... » Un doux souvenir au goût d'aventure qui ne rajeunissait pas notre petit chercheur.

Haussant les épaules, la mine attristée, il écouta les paroles de l'adolescente. « Peut-être... Impossible de le savoir après tout. » Conclut-il sur une note plus triste, mélancolique même. En tout cas, Oswald se concentra davantage sur les arguments de la jeune fille plutôt que la réalité de la survie des peuples d'autres continents. « C'est quelque chose de très vrai... On doit se sentir trahi et balotté à droite et à gauche... » Commenta Oswald la bouche entrouverte, complètement plongé dans le récit de la jeune fille. « Je comprends mieux... Ce n'est pas évident et c'est normal que tu aies été en colère contre eux... C'est tellement dommage que ça se soit fini ainsi... » Toujours dans l'empathie et dans la surréaction, Oswald tapota l'avant-bras de Zelda d'un air désolé et hocha la tête à son adresse. « Au moins, tu as trouvé ta place ici et des gens tiennent à toi, c'est le principal non ? »

Jetant un coup d'oeil à la tourtière, Oswald coupa le feu et ouvrit le couvercle en cuivre de cette dernière. « Sent moi ça comme ça sent bon ! » Lâcha-t-il avec enthousiasme en faisant glisser la tarte à l'aide d'un couteau vers une assiette qu'il venait de sortir. Elle était fumante, la compote gigotant encore en faisant des bulles sous l'effet de la chaleur. « Un vrai régal ! »




Dealing with some very personal stuff
that isn't even my personal stuff...

Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 5006
MessageSujet: Re: Dear old dad ♫   Dear old dad ♫ - Page 3 EmptyMer 25 Nov 2020 - 17:37
« Voilà ! »
Elle opine du chef, approuve l'optimisme d'Oswald avec enthousiasme. « C'est exactement c't'esprit-là qu'il faut avoir ! » Il est facile d'imaginer le pire mais il faut avoir une certaine force morale pour entretenir l'espoir. Et même si c'est parfois douloureux, même si on n'obtient jamais de réponse, le fait de rester optimiste incarne une victoire sur la vie. Cela dit, il faut savoir être réaliste... « Bon, après... Même si elle est en vie, faut pas non plus oublier qu'elle s'trouve quand même à l'autre bout du monde ! » Mais son but, ici, n'est pas franchement de faire déprimer son interlocuteur. Aussi abandonne-t-elle très vite le sujet pour se concentrer sur sa nouvelle ennemie favorite : Lenore !

Si Ela l'apprécie ? La question du chevelu semble un peu étrange. « Si elle ne l'appréciait pas, elle passerait pas la moitié d'son temps avec elle tu crois pas ? » relève-t-elle avec un regard entendu. Mais l'ennui c'est que cela va au-delà de la simple affection. Il y a une forme d'amour entre elles. Pas un truc dégueulasse basé sur le sexe - quoique... - mais quelque chose qui imite l'amour fraternel. « On dirait qu'elle la considère presque comme une soeur, même ! C'est dire à quel point j'vais galérer pour écarter cette démone d'Ela ! » Cela dit elle ne compte pas abandonner et si Lenore ne veut pas s'en aller d'elle-même, Zelda sera bien obligée de la forcer à se détacher de sa mère adoptive. Un peu comme une sangsue que l'on extirpe d'un habile geste de couteau. « Mais j'l'aurai à l'usure, tu peux m'croire ! » Foi d'australienne !

« Le contraire aurait été un peu inquiétant, non ? » relève-t-elle quand Oswald lui indique qu'il n'a pas tuer de gaieté de coeur. « T'en fais pas, va ! Buter quelqu'un c'est plus vraiment un crime d'nos jours ! » C'est même devenu une norme. Mais il faut savoir s'habituer à cette idée et pour l'instant, l'adolescente y reste toujours un peu réfractaire. D'autant plus que si vos semblables ne vous jugent plus pour ce genre de crimes, il n'en reste pas moins que votre propre conscience prend le relais. Et qu'elle se montre encore plus incisive que vos pairs...

Vient l'instant où ils évoquent l'arctique - et non l'antarctique - et où le chevelu illustre sa position à l'aide d'une noix. « Ouais donc en fait tu m'parles du Pôle Nord, là ! » Il ne pouvait pas être clair depuis le début ? Si on inventé la gauche et la droite ou le nord et le sud, c'est justement pour localiser plus rapidement les choses ! « Et c'est quoi la différence entre les deux, du coup ? Y'a d'la glace des deux côtés, non ? » L'adolescente est quoi qu'il en soit surprise au moment où son interlocuteur lui jette la noix. Avec un bras en écharpe et une main bandée, l'australienne se contente de regarder le projectile rebondir sur elle puis tomber au sol. « Tu vas quand même pas m'demander de la ramasser, là, j'espère ? » C'est clairement pour sa gueule, ça !

Après l'arctique, c'est au tour du Rwanda d'animer leur discussion. Oswald lui indique que le pays ne peut pas se résumer à la violence et évoque la faune et les paysages. « Parce qu'ils génocident aussi les gorilles, là-bas, en plus ? » s'étonne-t-elle. Elle voit mal en quoi c'est sensé améliorer son opinion sur le pays, ça. « Pourquoi tu t'intéresses aux oiseaux ? Les singes et tout ça j'peux comprendre mais.... des piafs ? C'est sacrément con, ces trucs-là ! » Non ?

« C'est pas d'la colère que j'ai r'ssentie quand ils m'ont abandonnée, tu sais ? » explique-t-elle. Le cuisinier semble avoir compris l'idée générale mais elle tient à nuancer sa compréhension, lui indiquer clairement ce qu'elle a pu éprouver en comprenant que son sort n'intéressait pas ses éphémères camarades d'un autre temps. « Ca a d'abord été d'la tristesse et de l'incompréhension ! Et au fil des semaines, c'est devenue d'la haine ! » Et une haine qu'elle estime par ailleurs justifiée. Même si Roza lui a expliqué que ce n'est pas de gaieté de coeur que les otages ont été mis en danger par les membres du Ranch et qu'ils ont même essayé de les récupérer. Elle est d'ailleurs bien contente qu'ils n'aient pas réussi à la délivrer puisque aujourd'hui elle a la chance de vivre à Fort Ward ! « Ouais, j'm'en suis pas trop mal tirée ! Même s'il y a sûrement autant d'gens qui veulent ma peau que d'gens qui m'apprécient, pour être honnête ! » Si elle a effectivement su se faire des amis et capter l'amitié ou l'amour de plusieurs membres du groupe, elle a aussi récolté l'inimité d'une autre partie de la population. Mais tant pis ! On mesure la valeur d'une femme - ou d'une adolescente - au nombre de ses ennemis, non ?

« Eh j'te jure que si j'deviens grosse, j't'en tiendrai pour personnellement responsable ! » s'exclame-t-elle lorsque le voit préparer une nouvelle assiette pour la tarte. « On est d'accord qu't'es pas un d'ces mecs qui nourrissent leurs victimes pour ensuite les bouffer ? Genre Hanzel et Gretel, là ? » C'est un enthousiaste de la cuisine, lui, c'est sûr. Mais à ce rythme elle aura ingurgité assez de trucs pour hiberner quelques mois... « M'enfin bon j'imagine que si j'mange pas tout ça, c'est Lenore qui en profitera ? » lâche-t-elle, laconique. Cette idée lui déplaît assez pour se forcer à manger. D'autant plus que, soyons honnête, elle n'a pas non plus besoin de faire des efforts inconsidérés pour engloutir ce qu'il lui sert. « Au lieu d'me regarder manger, tu veux pas plutôt m'expliquer c'que tu comptes faire pour le groupe ? À part m'transformer en dinde hein, bien sûr ! » Rejoindre Fort Ward, c'est gagner le droit de se tourner à nouveau vers le futur et de pouvoir faire des projets. Et des projets, Oswald, il doit bien en avoir, non ?


Can you remember who you were, before the world told you who you should be ?

Awards 2020:
 

May Zelda be with you !:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Oswald Brainard
Survivor
Oswald Brainard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 109
MessageSujet: Re: Dear old dad ♫   Dear old dad ♫ - Page 3 EmptyMer 25 Nov 2020 - 21:25
Dear old dad

Dear old dad, remember how
I would sit on your shoulders, well how 'bout it now
Dear old dad, I was wondering why
As I get older now, the days keep going on by


Penser à Nelly n'aidait pas vraiment le petit chercheur à penser au futur. Or, c'était précisément ce qu'il avait essayé de faire depuis le début de l'épidémie. Concernant Lenore, la conversation qui n'intéressait pas spécialement Oswald, capta de nouveau son attention quand il fût question de l'affection, cette fois non pas de Zelda, mais d'Ela pour la jeune femme que l'australienne haissait. Oswald haussa un sourcil et esquissa un sourire en coin avant de croiser les bras un instant. « Mais... Si tu aimes Ela, mais qu'Ela aime Lenore... Tu ne voudrais pas son bonheur ? » Penchant la tête sur le côté, Oswald haussa les sourcils et demanda, l'air de rien. « Et du coup... Si tu veux du mal à Lenore, ça pourrait faire de la peine à Ela si elle comprenait que vous n'arrivez pas à vous entendre... Non ? » Haussant les épaules, Oswald décroisa les bras et balaya l'air, comme si de rien n'était. « Enfin je dis ça... Je n'sais pas moi... »

Le petit chercheur ne voulait pas attiser la flamme davantage, mais il ne pouvait s'empêcher de se sentir intrigué et d'y aller de son petit commentaire. Sacré Oswald. Toujours est-il qu'il pouffa de rire en voyant la noix retomber sur le sol. « Quel manque de réflexe ! » Plaisanta-t-il avant de faire le tour du comptoir pour ramasser la noix. La replaçant dans la corbeille de fruit, il expliqua la différence entre les deux pôles. « Le Pôle Sud est nettement plus dangereux ! Il fait plus de -80°C en hiver ! Alors qu'on tourne aux alentours de -40°C, -50°C gros max en Arctique ! » Il haussa les épaules et expliqua : « L'Antartique est plus... ijji et donc maniipoq ! froid donc dangereux ! » Conclut-il en riant, utilisant quelques restes de la langue inuit qu'il maîtrisait un peu.

Il secoua la tête concernant le Rwanda et le braconnage des gorilles. « C'est malheureux oui... » Concernant les oiseaux, Oswald haussa les sourcils et rit de bon coeur à la remarque de Zelda. « Oh oh non Zelda ! Les oiseaux sont loin d'être stupides, ils ont surtout un grand sens de l'adaptation face à leur environnement où lorsqu'une menace pèse sur eux ! Ils sont une vraie mine d'information ! »

Concernant Fort Ward et la prise d'otage de l'adolescente, Oswald ne put ajouter quoi que ce soit d'autres. Il n'était pas anormal que la jeune fille soit si révolté et en colère contre ce qui lui était arrivé. Pas étonnant qu'elle se soit endurcie à ce point... C'était nécessaire, pensa alors le petit chercheur.
Humant les senteurs sucrées de la tarte, Oswald rit de nouveau alors que l'adolescente semblait outrée à l'idée de grossir un peu. « Ce ne sont que des bonnes choses ! Et ça fait du bien de manger un bon dessert ! Même pour une grande guerrière comme toi ! » Assura-t-il d'un ton léger en découpant deux parts dans l'énorme tarte. Il plaça les parts dans deux assiettes et s'empara d'une cuillère pour inviter Zelda à le suivre vers le petit salon où il s'assit sur l'un des canapés pour attaquer le dessert encore fumant. « Ce serait beaucoup de travail simplement pour croquer un bout d'adolescente ! » Ironisa-t-il en affichant une mine d'excuse. Evidemment qu'il plaisantait.

« J'ai vite appris tout le travail qui est effectué au laboratoire ici... C'est passionnant. Pendant mes années de survie, j'ai fait quelques recherches au sujet des infectés et j'aurais beaucoup aimé contribuer à la recherche du campement. » Il planta sa cuillère dans l'épaisseur fondante de la tarte et secoua la cuillère au rythme de ses paroles, en attendant que la pâte et les fruits refroidissent. « Au musée, j'étais aussi naturaliste. J'ai une formation d'anatomie, animale et humaine. Je conservais des corps d'animaux pour les exposer dans le musée. Des animaux morts de mort naturelle je précise ! » Voyant l'incompréhension venir au moment où il allait mettre sa cuillerée en bouche, Oswald résigna son geste et garda cette dernière à hauteur de bouche. « L'idée n'est pas d'empailler des infectés bien sûr attention ! Simplement, la formation en anatomie et mes connaissances du corps humain dans le détail peuvent permettre de mener des recherches plus poussées. Ce serait incroyable que je puisse travailler aux côtés de Friedrich Eden ! »




Dealing with some very personal stuff
that isn't even my personal stuff...

Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 5006
MessageSujet: Re: Dear old dad ♫   Dear old dad ♫ - Page 3 EmptyJeu 26 Nov 2020 - 10:43
« T'essaierais pas d'la défendre, là ? »
L'adolescente plisse les yeux, suspicieuse. Dans quel camp est-il, lui ? Le sien ou celui de Lenore ? « C'est moi qui suis sensée faire l'bonheur d'Ela ! Pas elle ! » Alors peut-être qu'elle s'y prend mal ou qu'elle ne trouve pas le moyen de lui ouvrir pleinement son coeur. Quelque part, si elle suffisait à l'israélienne, cette dernière n'aurait pas besoin de passer autant de temps avec Lenore. « Techniquement j'suis comme sa fille, tu sais ? Et les mères dignes de c'nom, elles font passer leurs enfants avant leurs potes ! » Il ne va quand même pas prétendre le contraire, si ?

« J'ai un bras en écharpe et une main trouée... » maugrée-t-elle quand il se moque de son absence de réflexes. « C'est pas gentil d'se moquer des handicapées... » Cela dit elle aurait probablement fait la même chose si leurs rôles avaient été échangés. Ce n'est pas si grave, donc. « Ouais, bon... À c'niveau-là j'suis pas sûre qu'on puisse dire qu'ça fasse une grosse différence ? » suppose-t-elle lorsqu'il lui explique la différence entre le pôle sud et nord. « En plus tu sais avec mes gênes d'australienne j'meurs dès qu'on s'approche des zéros degrés ! Donc qu'ce soit l'un ou l'autre, c'est d'toute façon djiji et  et manopuuq, là ! » Elle suppose que c'est la langue des esquimaux ? Elle les plaint, ceux-là. Naître dans des coins aussi reculés, c'est pas franchement une bénédiction. Ce qui lui fait penser... « Pourquoi t'as été envoyé là-bas, toi ? T'avais fait quoi comme connerie ? » Parce qu'il ne s'est quand même pas rendu là-bas volontairement, hein ?

En tout cas, oui, elle trouve bien dommage que les gorilles soient les victimes des locaux au Rwanda. Bon, après, elle n'aime pas particulièrement ces animaux mais ils ne méritent quand même pas de mourir pour d'obscures raisons. « Après c'est p't-être une sorte de tradition ? » se hasarde-t-elle à supposer. Si les génocides sont une sorte de sport national alors qui est-elle pour juger ? Et en ce qui concerne les oiseaux... « Loin d'être stupides, loin d'être stupides... » répète-t-elle avec sa plus belle moue dubitative sur le visage. « S'ils étaient si intelligents qu'ça, pourquoi ils se prennent des vitres ? Donne-moi un exemple qui m'prouve à quel point ils sont malins, ces trucs, okay ? » Parce que de ce qu'elle en sait ils ont pas inventé l'eau chaude, les piafs. Mais ce n'est pas elle l'experte après tout...

« Tu sais j'ai pas dix ans, hein ! » lui fait-elle remarquer lorsqu'il argue qu'elle est une grande guerrière. « Il manquerait plus qu'tu m'dises que j'vais devenir grande et forte en mangeant... » Cela dit elle ne se fait pas prier pour dévorer sa part de tarte, la débitant sans grande délicatesse à l'aide de sa fourchette. Vu les entraînement que Roza et Arizona lui infligent, elle devrait de toute façon éliminer très vite toutes ces vilaines calories. Autant se faire plaisir, donc ! Zelda lâche un petit rire entre deux bouchées lorsqu'Oswald argue que cela ferait beaucoup de travail pour l'engrosser s'il souhaitait la dévorer. « J'te l'accorde, ouais ! Après les psychopathes c'est pas forcément des gens qui réfléchissent comme tout l'monde... » Il n'y a qu'à voir Levi, par exemple. Mais elle n'évoquera pas l'israélien ici. Il ne le mérite pas !

« Des recherches sur les infectés ? D'quel genre ? » Il est donc passé de l'étude des oiseaux à celui des cadavres. C'est un brusque changement de carrière, ça, non ? Mais elle suppose qu'effectivement ses compétences peuvent être utiles d'une manière ou d'une autre dans ce contexte. « Trop bizarre !! » commente-t-elle lorsqu'il lui avoue qu'il conservait des cadavres d'animaux. « Et pourquoi pas ? » Il pourrait très bien empaillé des infectés, non ? Ce serait même plutôt intéressant à voir ! Après c'est sur qu'il n'y aurait pas un réel intérêt à faire ça. À la limite, ce serait juste marrant ! « Incroyable de bosser avec Friedrich Eden... » relève-t-elle lorsqu'il lui explique qu'il souhaite travailler avec le scientifique. L'adolescente laisse échapper un petit rire nerveux. « Tu le connais pas trop, hein, on dirait ! Ce mec, il s'prend pour un espèce d'Einstein moderne ! Si tu veux bosser avec lui j'te souhaite bien du courage ! Parce que moi, quand j'ai essayé, l'seul truc que j'ai récolté c'est une grosse claque dans la gueule ! » explique-t-elle d'un air grave. Puisque il est nouveau par ici, elle se doit de l'empêcher de faire des erreurs qu'il pourrait regretter. « Demande plutôt à bosser avec Quinn ! Elle, elle est cool ! Et sûrement plus compétente que lui ! » Petit conseil gratuit !


Can you remember who you were, before the world told you who you should be ?

Awards 2020:
 

May Zelda be with you !:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Oswald Brainard
Survivor
Oswald Brainard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 109
MessageSujet: Re: Dear old dad ♫   Dear old dad ♫ - Page 3 EmptyJeu 26 Nov 2020 - 16:46
Dear old dad

Dear old dad, remember how
I would sit on your shoulders, well how 'bout it now
Dear old dad, I was wondering why
As I get older now, the days keep going on by


Loin de lui l'idée de défendre de Lenore, ni qui que ce soit justement. Mais Zelda semblait être vraiment têtue, impossible de lui faire entendre raison. « Il vaudrait mieux en discuter avec Ela dans ce cas-là... » Dit-il l'air de rien en haussant les épaules, d'un air résigné. Peut-être pourrait-il s'en charger ? Pourquoi pas ? Le petit chercheur avait tout de suite été subjugué par le charisme et la présence de la jeune femme, alors si cela pouvait lui permettre de pouvoir lui parler d'autre chose que du quotidien dans la maison, pourquoi pas !

Le petit brun ne put s'empêcher de rire sincèrement aux remarques de Zelda. Celle-ci trouvait toujours quelque chose à redire, concernant la découverte du monde, ou quoi que ce soit d'autre d'ailleurs. Un simple sourire suffit à clore la conversation. « Tu es plutôt du genre lézard à se prélasser au soleil alors ! » Affirma-t-il avec un sourire simplement pour se montrer amical avec la jeune fille. Bien sûr, un nouveau rire s'échappa de la barbe d'Oswald qui secoua la tête en signe de négation. « C'était un choix, une offre à ne pas refuser ! » Expliqua-t-il simplement. L'adolescente n'était peut-être pas assez au courant du rythme de la vie de l'Ancien Monde pour se rendre compte de la chance qu'il avait eu de voyager aussi loin. Et comment lui en vouloir, pensa le petit chercheur en un soupire contemplatif.

« Les oiseaux comprennent le monde bien mieux que nous. C'est l'Homme qui s'est chargé de le rendre plus faible, mais aussi plus bête. Ils ont une force adaptative impressionnante dont on devrait s'inspirer de nos jours ! » Oswald était fasciné par ce sujet d'étude. Alors comment pouvait-il résister à l'envie de le défendre ? Dans le canapé, Oswald goûta un morceau de son dessert en souriant en coin à Zelda, occupée à se faire passer pour une adulte responsable et engloutissant sa propre part de tarte. « Oh, ce n'était pas ironique, je pense sincèrement que tu as toutes les qualités pour être une vraie guerrière ! » Assura-t-il en hochant la tête : « Il suffit d'être logique : tu es jeune, en bonne santé mis à part cette petite blessure, tu as de la volonté, un esprit combatif et même un sens de la stratégie qui n'est pas négligeable. Tu as grandit dans cet environnement, donc tu es plus infaillible que nous autres qui sommes plus âgés et grignotés par nos souvenirs. » Oswald pouvait se montrer bien sage. Si l'analyse qu'il faisait pouvait sonner effrayante dans son esprit, elle n'en restait pas moins une vérité sociologique qu'il pensait réellement.

« Empaillé des infectés ne serait pas vraiment utile je dois avouer... Et moralement très discutable. Mais étudier leur anatomie et les changements de celle-ci en comparaison avec un corps humain non-transformé pourrait nous donner des informations très précises sur leurs conditions de santé, leurs résistances et tout le reste. » Oswald hocha la tête en mangeant un autre morceau de tarte et prit son temps pour le mâcher et l'avaler. Mais son sourire s'évanouit lorsque Zelda rit à la mention du docteur Eden. Arquant un sourcil, Oswald nota mentalement le nom de Queen St Germain et hocha la tête d'une façon très scolaire : « Oh... Tu penses qu'elle serait plus apte à faire rentrer une nouvelle tête au laboratoire ? » Que Zelda soit une adolescente ou non, Oswald savait qu'elle était dans le campement depuis plus longtemps que lui et que sa parole était à prendre en compte, autant que les autres.




Dealing with some very personal stuff
that isn't even my personal stuff...

Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 5006
MessageSujet: Re: Dear old dad ♫   Dear old dad ♫ - Page 3 EmptyVen 27 Nov 2020 - 10:50
« Ouais, j'devrais... »
Zelda opine du chef, engloutit une nouvelle bouchée de tarte et se force à déglutit avant de poursuivre : « Ou alors tu pourrais lui suggérer d'passer un peu plus de temps avec moi, aussi ? T'sais, l'air de rien ? » L'australienne n'est guère douée pour les discussions axées sur ses sentiments intimes. À vrai dire elle ne sait même pas comment elle pourrait aborder le problème avec Ela sans écorner au passage Lenore. Et puis quelque part elle craint que l'israélienne choisisse son amie plutôt qu'elle...

« Voilà, c'est ça ! Un lézard ! » s'amuse-t-elle en entendant la comparaison de son interlocuteur. « Sauf que j'ai l'sang chaud et peu d'chances qu'mes membres repoussent ! » Ce qui est d'ailleurs fort dommage quand on y pense. L'être humain n'a rien de vraiment remarquable comparé aux autres animaux. « J'espère vraiment qu'elle en valait la peine, ouais ! En tout cas, moi, il aurait fallut m'payer très cher pour que j'accepte d'aller jouer au glaçon sur la banquise... » Quel genre d'offre a-t-on bien pu lui faire ?  Avant, de ce qu'elle en sait, tout se résumait à l'argent. C'était le dénominateur commun des envies et des obligations. Oswald a beau être original, il devait aussi se soumettre au puissant dieu Dollar ou à ses petits frères...

Quoi qu'il en soit la passion du chevelu pour les oiseaux semble bien réelle. Et même si Zelda ne partage pas vraiment son admiration pour les piafs, elle suppose qu'il s'y connaît suffisamment pour ne pas raconter trop de bêtises à leur sujet. « J'ai l'impression qu'on s'adapte plutôt bien nous aussi... » lui fait-elle remarquer en nettoyant, du bout des doigts, les miettes qui maculent le bord de ses lèvres. « Tu sais quoi ? C'est bizarre mais j'ai l'impression que j'préfère encore quand on m'insulte. J'suis pas vraiment habituée aux compliments. Ils m'gênent... » explique-t-elle dans la foulée après que son interlocuteur ait vanté ses mérites. Pour preuve, elle s'est même mise à rougir. « Après te sens pas obligée non plus d'me traiter de j'sais pas quoi pour me faire plaisir, hein ! » Gênée, oui, masochiste, non !

« J'trouve pas qu'ce soit moralement discutable, moi... » souffle-t-elle quand ils évoquent les rôdeurs et la perspective de les empailler. « J'me souviens que quand j'étais gamine et qu'on allait au musée d'Histoire naturelle, il y avait des espèces de statues de nos ancêtres ! Tu sais, ceux qui étaient tout poilus et qui se baladaient avec des peaux et des massues ? » précise-t-elle. « Les rôdeurs font partie du livre de l'humanité maintenant. Quand on aura gagné contre eux, faudra bien en mettre deux-trois dans des vitrines pour qu'les générations futures puissent voir à quoi ils ressemblaient, non ? Pour la culture générale, tout ça ! » Et puis de toute façon qui se soucie encore de la morale ? Ils ont invité des gens pour les massacrer, faisant droit des règles de l'hospitalité. Empaillé des cadavres animés, ce n'est pas forcément le truc le plus étrange qu'ils puissent faire... « Bon, ça, c'est encore si on finit par gagner contre le virus ! Parce que si les rôdeurs l'emportent, ça m'étonnerait qu'ils s'amusent à nous exposer ! » Ils se contenteront de bouffer jusqu'au dernier être vivant avant de disparaître eux aussi. Et alors les oiseaux pourraient bien prendre le contrôle du monde s'ils sont aussi intelligents qu'Oswald le prétend...

Quoi qu'il en soit l'australienne pourrait peut-être venir en aide à Oswald dans sa quête pour se rendre utile au sein du camp. Et il semble aussi partager cette idée puisqu'il lui demande davantage d'informations sur Quinn. « Ben... Techniquement c'est Friedenstein le chef du complexe mais après ça reste un mec, quoi ! » lui répond-t-elle en haussant les épaules. « J'dis pas que Quinn pourrait facilement le convaincre mais que si t'arrives à l'impressionner, y'a des chances qu'elle se batte pour qu'tu puisse bosser au labo ! Par contre faudra vraiment lui faire une bonne impression hein ! Mais si tu lui tapes dans l'oeil alors à mon avis elle pourrait bien avoir c'foutu autrichien à l'usure ! » Si elle, elle ne voit pas vraiment comment un zoologiste pourrait aider la cause scientifique, elle suppose que St-Germain pourrait lui trouver une utilité. « Après t'es vraiment sûr qu'tu veux t'infliger ça ? Tu sais, là-bas, ils s'amusent surtout à mélanger des produits et à noter des formules bizarres sur des feuilles... Tu préférerais pas partir en mission à l'extérieur ? » le questionne-t-elle. « 'Fin bref... Si tu vas voir Quinn alors apporte-lui à manger ! Un peu d'corruption ça peut pas faire de mal... »


Can you remember who you were, before the world told you who you should be ?

Awards 2020:
 

May Zelda be with you !:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Oswald Brainard
Survivor
Oswald Brainard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 109
MessageSujet: Re: Dear old dad ♫   Dear old dad ♫ - Page 3 EmptyMar 1 Déc 2020 - 22:10
Dear old dad

Dear old dad, remember how
I would sit on your shoulders, well how 'bout it now
Dear old dad, I was wondering why
As I get older now, the days keep going on by


Suggérer à Ela de passer plus de temps avec l'adolescente ? Mentionner Zelda dans l'espoir d'approcher cette créature magnifique qui intimidait beaucoup trop notre petit chercheur ? Peut-être bien. En tout cas, Oswald se sentait maintenant voué à une mission, un acte de charité en somme pour la jeune fille. Il acquiesça avec un sourire. « Bien sûr que je le peux ! » Il ne promettait rien pour ne pas risquer de blesser l'adolescente. Cependant, il s'agissait de précautions stupides puisqu'Oswald s'avérait tout de même être en présence d'une jeune personne déterminée et surtout prête à supporter les aléas du Nouveau Monde. Une survivante parfaite en devenir, selon son jugement objectif. Il rit à sa remarque en ajoutant même : « Des membres qui repoussent, ce serait tout de même bien pratique pour notre survie. Une morsure de rôdeur, on coupe, ça repousse et hop ! » Il mima ses explications avec des gestes rocambolesques et rit de bon coeur à sa proposition, avant de hausser les épaules. « Une opportunité financière oui, mais aussi de vie. Tout le monde n'a pas la chance d'avoir mis les pieds là-bas. Du moins à l'époque, ça avait de la valeur. Maintenant, ça n'a plus vraiment de sens... » Oswald avait prononcé ces mots avec une pointe de mélancolie dans la voix avant de baisser les yeux. Un émotif et un poète perdu, voilà ce qu'il était, à défaut d'être naïf et utopique.

Les compliments étaient sincères et l'aveux de l'adolescente aussi. Oswald pencha la tête et se contenta d'un sourire en coin, à l'accent paternel, content d'avoir pu, au fond, combler l'égo de la jeune fille. Il était important à ses yeux qu'une pareille force de caractère soit en mesure d'assurer la protection du Fort. Si elle était encore jeune, elle n'en restait pas moins pleine de poigne et de courage. Oswald savait reconnaître les forts caractères quand il en voyait : il s'agissait de personnalité qu'il admirait et aimait côtoyé pour son propre bien-être.

« Tu n'as pas spécialement tort concernant la notion de mémoire, mais comme tu le dis, notre avenir est tellement incertain que je ne me risquerais pas à afficher de telles horreurs en publics. Mais bien des gens ici participent déjà à nous faire perdurer dans les mémoires, à faire en sorte que tous nos efforts ne se perdent pas dans le temps, pour les générations futures. » Oswald pensait notamment à Eric Hillard qu'il avait rencontré peu après son arrivée au Fort et qui se chargeait apparemment depuis le tout début quasiment, de tenir un journal et de recueillir l'histoire des différents survivants qu'il pouvait rencontrer. Pour Oswald, c'était ça, l'important. Les corps et les vestiges attendraient.

Le surnom que Zelda donna au chef du laboratoire fit rire Oswald qui se retint en plaçant une main devant sa bouche avant de boire une autre gorgée de thé et de mordre dans un morceau de tarte. « Je n'ai jamais eu l'occasion de lui parler... Mais je prends tes conseils en compte... Si cela peut me permettre d'accéder au laboratoire, ce serait vraiment excellent ! » Enthousiaste et presque enfantin, Oswald adressa un sourire plein d'espoir à Zelda avant de hausser les épaules. « Je suis un chercheur, j'ai fait ça une bonne partie de ma vie. Faire des expériences, disséquer, comparer des données et des chiffres... Crois-le ou non mais c'est quelque chose qui me plaît vraiment. »

Oswald pouvait comprendre cependant que l'adolescente trouve cela barbant, cela avait été aussi le cas de ses frères et soeurs au même âge. « J'ai aimé être père au foyer et servir la communauté, j'aime rendre service mais j'aime aussi mes recherches et le travail scientifique, et ça me manque. » Avoua-t-il ensuite avant de rire au conseil de Zelda. Il désigna son assiette à moitiée vide et sourit. « En tout cas oui, si je lui apporte de la tarte, les choses seront peut-être plus simple ! Tout paraît plus réconfortant avec un bon dessert, pas vrai ? »




Dealing with some very personal stuff
that isn't even my personal stuff...

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Dear old dad ♫   Dear old dad ♫ - Page 3 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Dear old dad ♫ -
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: