The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
L’ORÉAL PARIS Men Expert – Lot Gel ...
Voir le deal
8 €

Partagez
- Sooner or later -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Antony L. Danvers
Expendables | Mercenaire
Modératrice
Antony L. Danvers
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 14/04/2020
Messages : 223
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Sooner or later   Sooner or later - Page 2 EmptyJeu 5 Nov 2020 - 9:14
J'pense pas vraiment que ça ait choqué qui que ce soit que j'ai décidé de faire partie de cette expédition. Et dans le fond, même si c'était le cas je m'en fiche un peu. J'ai réussi à convaincre Donovan de rester au camp, histoire de le surveiller et de s'occuper de Paco. Tant pendant mon absence que si je devais jamais revenir. J'sais pas trop pourquoi, mais j'ai cette impression au fond de moi. Celle qui me hurle que je suis peut-être en train de me jeter la tête la première vers la mort. C'est vrai que ce serait quand même super con de mourir comme ça, après avoir si bien survécu toutes ces années. Mais d'un autre côté, faut bien y passer un jour non ? Et puis, j'risquais pas de décliner en apprenant que Salem allait partir au front avec les autres de la distillerie. Hors de question que je la laisse seule. Que quelqu'un s'en prenne à elle et que je sois pas là pour la protéger. Surtout quand on sait de quoi ces fils de putes sont capables.

On avait tous voyagé dans la Love Mobile, le surnom débile du camion militaire de Isha. Moi, forcément, j'étais resté silencieux pendant tout le trajet. Parfois je dormais, parfois je me contentais de servir de chauffage et de coussin à Salem. A d'autres moments, on se retrouvait à se regrouper chacun de son côté, les Expendables de l'un et les Exiles de l'autre. J'sais pas trop pourquoi, mais fallait parfois le faire aussi. Tout ce que j'sais, c'est que j'ai l'impression que la route est interminable. Et c'est pas prêt de finir en plus. On est en chemin que depuis quelques jours à peine, et je crois pas qu'on ait fait le tiers encore.

En tout cas, quand le camion s'arrête, j'vois tout le monde qui descend en s'emparant de plaids et autres trucs qui pourront les aider à avoir chaud. J'sais pas trop pourquoi, mais pendant un temps j'reste encore à l'intérieur. J'm'assois sur le bord de la remorque, les jambes dans le vide et le regard levé vers le ciel. J'suis en plein dans mes pensées et je sais pas trop pourquoi. Peut-être, encore une fois, cette éventualité de ne jamais rentrer. Cette peur qui me tord les tripes de me dire que Salem aussi risque sa vie. Si seulement j'avais pu la convaincre de pas partir. La savoir en sécurité, c'est la seule chose qui m'importe après tout.

Je sors de mes pensées en voyant Anton s'approcher pour récupérer une bouteille dans son sac et je lève les yeux au ciel avant de me lever pour rejoindre les autres, les mains dans les poches. Rien que de le savoir pas loin de moi, ça m'énerve. Parce que cet idiot de première serait capable encore de tenter de jouer à celui qui a la plus grosse juste pour compenser le fait qu'il est pas capable de faire son boulot correctement.

Glissant une clope entre mes lèvres, je l'allume avant de me rapprocher du feu et – bien évidemment – de Salem. La blonde est enroulée dans son plaid et je lui adresse un rapide regard comme pour lui demander si j'ai le droit de venir avec elle alors que je suis en train de fumer. En soit, si ça l'avait déjà dérangée, je pense que je serais au courant maintenant. Alors, laissant ma question con de côté, je m'approche d'elle et viens m'installer de manière à me retrouver derrière elle, les jambes tendues de part et d'autre des siennes, le torse appuyé contre son dos. Sûrement le meilleur moyen de lui tenir chaud.

J'fais un rapide signe de la main pour faire revenir le plateau de cookies et en attrape un avant de le refaire passer dans l'autre sens. Celui-là, je le garde pour plus tard, quand j'aurai fini ma clope. Par contre, j'veux bien de la mixture chaude bizarre qu'ils ont tous l'air de boire. Je sais pas trop ce que c'est, mais au moins ça peut que réchauffer. J'peux t'emprunter ton gobelet ?, que je glisse à voix basse dans l'oreille de Salem après lui avoir rapidement déposé un baiser sur la joue. Puis, quand elle acquiesce, je tends celui-ci vers la russe qui fait le service tout en soufflant la fumée de ma clope par le nez. S'il te plaît. Ouais bon faut pas non plus s'attendre à des phrases complètes.

Quand mon verre est rempli je lui adresse un signe de tête en guise de remerciement et me remets correctement contre la blonde. J'sais pas trop ce qu'elle va donner cette soirée. Mais pour une fois, j'suis loin d'être le seul à tirer la tronche. On dirait presque que j'me fonds parfaitement dans le paysage.



tumblr_inline_opm2p6yhIt1ul4f46_250.giftumblr_inline_opm2tzS8nh1ul4f46_250.gif
The quieter you become, the more you are able to hear ♛by wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Milow V. Lewis
Expendables
Milow V. Lewis
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/09/2018
Messages : 948
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Sooner or later   Sooner or later - Page 2 EmptyJeu 5 Nov 2020 - 10:31
Il avait roulé des yeux et rentré sa tête dans ses épaules quand Bruce avait beuglé. Il commençait très sincérement à se demander si ce n'était pas un tic, un genre de syndrôme de la Tourette, qui lui faisait crier ça sans arrêt et sans raison. Pour attirer l'attention, c'était parfait. Mais c'était peut-être ce qu'il voulait.

À son tour, l'adolescent s'installa proche du feu. À moitié caché par son gros sweat Spiderman et la capuche sur sa tête, il comptait bien se faire oublier et retourner au plus vite bouquiner ses Comics.

Mais avec Bruce, c'était peine perdue. Il se mit en tête de faire le cv du garçon qui se voûta un peu plus en laissant son regard glisser brièvement sur tous ces inconnus.

- 'Lut … baragouina-t-il plus pour la forme qu'autre chose.

Un peu intimidé ? Peut-être. Ça allait de paire avec le fait qu'il affirmait ne pas aimer les gens en tout cas. Se retrouver au beau milieu d'un groupe d'adultes, comme ça, ça lui foutait le cafard.
Il jeta un regard en biais à Bruce qui lui tendait la vodka avant de la faire passer à qui en voulait bien sans en prendre une goutte. Puis il retourna dans son mutisme et dans la contemplation des flammes en se faisant oublier du reste.
L'ambiance est particulière. Autant il s'agit d'une soirée autour d'un feu de camp, et les gens ont pas l'air de mauvaise humeur, autant Milow n'oubliait pas la raison de cette sortie. Ils partaient pas en vacances, là. Peut-être que certains des visages présents ici ne repartiront pas de cette sortie. Peut-être même que ce sera le sien.

- J'peux avoir un cookie ? S'enquit-il d'une voix éteinte en tendant le bras vers le plateau.

Il reconnut un visage parmi eux, mais n'arriva pas à remettre le doigt sur son prénom. Une femme avec l'accent russe, qui avait croisé sa route il y a bien de cela des années. Ou peut-être pas ? Sa mémoire lui faisait défaut.


Run for your life bitch !

Revenir en haut Aller en bas  
Alan Nielsen
Expendables
Alan Nielsen
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 16/06/2020
Messages : 187
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Sooner or later   Sooner or later - Page 2 EmptyJeu 5 Nov 2020 - 10:33
Sooner or Later

A grands coups de verre de Kéfir
Ivres de joie & sans le savoir
On reprenait Mers el-Kébir
Puis c'était nos chars en dinky
Contre les tigres-doryphores
Qui libéraient la french county
En bas dans la ruelle des morts


Le trajet avait été plutôt calme dans l'ensemble. Alan n'avait presque pas bougé d'un yota, comme en méditation sur la suite des événements. Il était vêtu tout de noir et s'était occupé d'atteler dans le paquetage d'embarquement son marteau de chantier. Pendant le trajet, le galeriste avait réfléchi aux diverses éventualités. Se battre, laisser exploser la fureur qui vivait tout au fond de lui, d'accord, mais ne pas se laisser emporter, sous aucun prétexte. Car le cinquantenaire avait conscience qu'ils s'attaquaient à un poisson bien plus gros qu'eux. À vrai dire, l'exactitude du nombre et des moyens était flou, c'était ce qui l'inquiétait le plus. Il avait déjà subi par le passé l'assault d'ennemis beaucoup mieux armés que son groupe et cette erreur de calcul avait été le début de la descente aux Enfers pour la notoriété, l'égo et l'être tout entier d'Alan Nielsen. Non, il ne ferait pas la même erreur.

Autre chose dérangeait le grand brun, qui observa d'un oeil distrait le petit monde autour de lui s'installer le plus confortablement possible. Alan n'eut pas vraiment besoin de faire d'efforts pour voir qui s'était installé où, qui restait en retrait, essayant – et c'était plus fort que lui – d'analyser la situation en essayant de comprendre les actions de chacun. Mais bien vite, il fût forcé de constater que ce rassemblement de leurs deux groupes assurerait une ambiance solidaire. Il n'avait donc aucune raison de rester à part. Attrapant son long manteau, il vint s'installer près du feu avec les autres. S'asseyant par terre en étendant ses longues jambes près du feu, le galeriste sorti de sous son manteau un ouvrage qu'il avait emporté pour la route, La marche des Dix-mille de Xénophon et se plongea alors dans la lecture, ses petites lunettes cerclées de métal sur le bout du nez.

Voyant Yulia servir une concoction qui laissait échapper des vapeurs chaudes et enivrantes, Alan acquiesça alors avec un demi-sourire pour qu'on lui tende un verre. Il croisa alors le regard de Kaz en se redressant pour attraper le verre, acquiesça et but une gorgée. « Exactement ce qu'il nous fallait. Merci. » Sa voix fût appée par la montée de chaleur provoquée par le breuvage qui fit rire le grand brun. Ce dernier se rassit dans sa position initiale et se replongea alors dans sa lecture, le verre à côté de lui, buvant de petites gorgées par moment pour se réchauffer. Son long manteau était étalé sur lui comme une couverture et lui assurait une position assez confortable. Après quelques instants, il leva le nez pour chercher du regard le bel éphèbe qu'il avait pour Muse.

Quand il rencontra son regard, il tapota à côté de lui, sur le côté de sa cuisse à travers le manteau noir pour l'inviter à s'asseoir à ses côtés. Alan n'était pas pudique ni gêné à l'idée que les autres découvrent un quelconque lien entre le jeune homme et lui, et à cet instant, le cinquantenaire avait envie d'avoir sa Muse à ses côtés pour profiter de la lecture de cette marche sans fin opérée par douze-mille-huit-cents soldats grecs. Un récit passionnant et troublant dans laquelle leurs pauvres âmes de survivants en Post Apocalypsia se reconnaitraient sûrement. « Viens te réchauffer. » Proposa alors le galeriste au jeune homme en proposant de partager le manteau qu'il tira sur le côté, assez grand pour les recouvrir tous les deux.




APOCALYPSE IS A CONCEPT

Revenir en haut Aller en bas  
Kaz H. Hargraves
Expendables
Kaz H. Hargraves
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 15/08/2020
Messages : 178
Age IRL : 35
MessageSujet: Re: Sooner or later   Sooner or later - Page 2 EmptyJeu 5 Nov 2020 - 23:54

Les derniers jours avant le départ, j'ai fait les incantations qu'il faut, les rituels et les sacrifices pour porter chance au groupe dans l'entreprise qui nous attend. J'ai attaché les grigris aux sacs de chacun sans prêter attention à voir si il se dessinait des regards désapprobateurs. Qu'ils y croient ou non, je ne vois pas ce que ça peut le faire de me laisser faire justement. Au mieux ça fonctionne, au pire ils ont un joli bibelot qui pend à leur sac. Plume, os cailloux. Et je n'ai pas regardé si ils les y ont laissés parce que je sais que je tournerais vite à l'obsession dans le cas contraire. Le trajet, trop long. Pas facile de tenir en place pour moi dans le camion alors j'ai demandé à Milow de me montrer son comics. De me raconter toute l'histoire de tel ou tel gars avec une cape et un collant. Mon menton posé sur son épaule pour regarder les dessins. Une petite bulle que je tente de créer avec lui parce que je ne sais pas trop pourquoi, mais je me sens comme responsable de lui donner le sourire quand je peux. Même si devant les autres, il se montre plus froid et blasé probablement que lorsque nous sommes tous les deux.

Et depuis la descente du camion, je fais de mon mieux pour retenir l'empathe. Éviter au maximum de me laisser parasiter par une émotion ou l'autre. Il faut que je garde des forces. Alors, j'installe un peu la distance, je reste dans mon coin. Je n'en connais pas beaucoup finalement de ces visages en dehors de notre groupe. C'est plus facile du coup de rester en retrait. J'accepte la boisson chaude qui m'est tendue dans un sourire. Mon regard qui rencontre finalement celui de Alan et s'y accroche avec un peu trop d'insistance avant qu'il ne replonge dans sa lecture. Je me demande bien ce qu'il peut lire. Je lutte pourtant contre l'envie de le rejoindre, espérant qu'il en fasse la demande. Et malgré la boisson chaude, j'ai froid et mes mains se pressent contre le récipient pour en emmagasiner la chaleur.

Les regards se croisent finalement à nouveau. Et sa main tapote à côté de lui. Invitation lancée. Je me décolle du camion sur lequel j'ai pris appuis et je me dirige vers lui avant de bifurquer vers Milow et de poser ma main sur son épaule. Les doigts qui se pressent sur le tissu de son sweat-shirt. Simple geste qui a pour seul but de lui rappeler que s'il le veut je suis là et qu'il n'a pas besoin de s'enfermer tout seul. Je lui adresse un clin d'œil et daigne finalement rejoindre Alan. Je m'arrête devant lui et me contente de hocher la tête à sa proposition. Je me glisse sous l'épais manteau et me colle contre lui pour profiter de la chaleur. Son bras que je force à passer autour de moi, mon visage qui s'approche de son oreille.

T'en connais beaucoup toi des gens ici? Et tu lis quoi?

Je pointe Isha du doigt et ajoute rapidement.

Lui je le connais. Et la rencontre était assez cocasse. Je lui ai fait croire que je voulais qu'il devienne mon esclave sexuel. C'était drôle.

Je glousse un peu en y repensant avant de poser les yeux sur le livre.




    We are not written for an instrument alone; I am not, neither are you. I’m not wise at all. I told you, I know nothing. I know books, and I know how to string words together.It doesn’t mean I know how to speak about the things that matter most to me.
Revenir en haut Aller en bas  
Ruby Finley
The Exiles
Trader
Ruby Finley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 02/01/2020
Messages : 1660
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Sooner or later   Sooner or later - Page 2 EmptyVen 6 Nov 2020 - 12:41
La route pour l’avant-poste des New Eden allait nous prendre une petite dizaine de jours. C’était affreusement long, quand on y repensait, même en si bonne compagnie. Maes avait décidé de monter dans le pick-up avec moi, si bien qu’on saoulait tout le monde à l’intérieur avec nos discussions interminables. On avait commencé à parler des prochains contrats concernant les réseaux électriques pour dévier sur les énergies renouvelables en général, sur les alcools qu’on pouvait distiller, pour finalement retomber sur ce projet de drones. Il y avait quantité de choses à penser, pour l’avenir… On en parlait de manière si insouciante, comme si ce voyage ne risquait pas de s’arrêter là pour certains. Ou peut-être même pour nous deux.

Prendre des risques pareils, c’était plutôt insensé. On risquait de mettre un gros coup de pied dans une fourmilière, sans bien savoir ce qui allait en ressortir ensuite. Mais attendre sans rien faire ? C’était pire encore. Quand on s’arrêta pour prendre une pause, tout le monde était affreusement calme. Je fixai le feu, plongée dans mes pensées, avec un plaid autour de moi. Quand Yulia brisa le silence, je relevai la tête vers elle sans bien comprendre. D’autres avaient été plus prompts à lui assurer son soutien, en toute occasion. Un mince sourire étira mes lèvres, répondant à la suite de Dana : « Oui, évidemment. » On ne l’aurait pas suivi jusque là, dans le cas contraire. C’était son idée, à la base… Un plan audacieux qui pouvait nous rapporter gros. Je m’étais bien posée mille questions avant de partir, mais maintenant qu’on y était… On ne pouvait plus reculer. A une époque pas si lointaine, je menais des opérations de pillage en compagnie d’Hayden et du reste de son groupe. Ca avait tellement bien porté ses fruits que notre groupe s’était fait démantelé, jugé trop dangereux par d’autres. J’avais beaucoup appris auprès de lui et ça me servirait sans doute sous peu. L’appréhension que je ressentais était assez semblable à celle d’autrefois, avant une opération d’envergure. Mais là, clairement, ça nous dépassait.

Je tendis la main quand Yulia nous proposa un petit cocktail pour nous réchauffer le corps. « Merci Yulia ! » Les discussions allaient bon train. J’en bus quelques gorgées, avant qu’un titan débarque soudainement en hurlant sur nous. J’abandonnai tout sur place, hormis mon fusil, pour aller me réfugier d’un bond à l’arrière du pick-up, pareil à une petite souris qui s’enfuyait dans son terrier. Je détaillai Bruce avec des yeux apeurés, en me demandant vaguement qui c’était ce fou furieux. Je l’avais déjà aperçu à l’attaque de la distillerie, et il m’avait fait le même effet. Mais heureusement, il était resté à distance de moi. Bien vite, ces compagnons venaient le rejoindre. Franchement, je n’aimais pas ça. Je savais bien qu’ils étaient nos alliés, mais les groupes entièrement masculins ne suscitaient que ma méfiance. Je les observai d’un œil vigilant de là où j’étais, en espérant qu’on m’oublie vite.


« Les monstres sont réels, les fantômes le sont aussi.
Ils vivent à l'intérieur de nous et parfois ils gagnent. »
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Leader | Expendables
Administratrice
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/09/2014
Messages : 3067
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Sooner or later   Sooner or later - Page 2 EmptyVen 6 Nov 2020 - 16:02
Connor avait fait un signe de la tête à Bruce pour l’encourager à y aller. Il voulait finir sa clope avant toute chose et récupérer des affaires pour avoir un peu plus chaud. Grillant sa tige entre ses lèvres, il poussa un sourire. Il aurait pu profiter du silence et du calme, si derrière lui, les choses n’étaient soudainement pas aussi agitées. Il secoua la tête. Ses pas le devièrent un temps alors qu’il retourna vers le pick-up et aperçut la silhouette de la petite blonde l’intérieur, comme cachée. C’était douteux mais… d’une certaine façon, il comprenait :

Tu comptes restée dans ton pickup longtemps ? Demanda-t-il avec un sourire moqueur en attrapant son sac à dos et en sortant de celui-ci une large écharpe que Joséphine lui avait laissé. Elle portait son odeur, ce qui était plaisant. Serrant un peu plus son manteau contre lui, il fit mine de rien. D’un calme olympien, il rajouta cependant : Tu sais qu’on mord pas ? souffla-t-il à Ruby.

Oh, ils n’avaient pas l’air comme ça mais la majorité n’était pas gratuitement violent dans son équipe. Il lui fit un signe de la tête pour l’inviter à les rejoindre, ou en tout cas à rester près des siens si elle ne voulait pas se mélanger aux campeurs. Retrouvant l’équipe, la russe lui demanda son mug qu’il tenait entre les mains et il secoua la tête vivement :

Non merci, souffla-t-il. Pour sa part, il la jouerait sage. Depuis plus d’un an, Connor ne buvait plus d’alcool, et il n’était pas question de replonger maintenant que les choses allaient définitivement mieux pour lui. Il devait absolument se tenir à cette régularité et ne pas faire une rechute sur un coup de tête : Désolé mais je vais me contenter de mes tisanes, ajouta-t-il en sortant son propre paquet. Et faites-vous plaisir si vous voulez vous foutre de ma gueule, ajouta-t-il.

Il mit sa propre eau à chauffer, et s’installa auprès des autres. Il scruta autour de lui, et esquissa un sourire de circonstances. L’ambiance était étrange forcément mais… Cette parenthèse n’était pas déplaisante du tout.

Je suis partant pour le cookie aussi, fit-il à Bruce.



Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Joaquin Hernandez
The Exiles
Trader
Joaquin Hernandez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 29/12/2019
Messages : 1881
Age IRL : 39
MessageSujet: Re: Sooner or later   Sooner or later - Page 2 EmptySam 7 Nov 2020 - 10:49
Je garde le silence alors que j’suis enroulé dans mon plaid en regardant le ciel, un peu à l’écart des autres. J’me souviens pas avoir vu autant d’étoiles et j’avoue, ça a un côté presque apaisant. A l’interrogation de Yulia, je me contente de hocher la tête en silence. Y a pas grand-chose à dire, les autres ont bien résumé. Si on lui faisait pas confiance, on serait pas là. Et je pensais qu’elle le savait. Ou alors, elle a juste besoin de se rassurer, de se dire que ça va aller, qu’on fera pas de la merde. Sauf qu’on sait pas vraiment comment ça va se passer, si on va revenir en vie de cette histoire.

Au moins, cette fois, on est presque tous là. Prêts à faire front. Et je sais qu’on peut compter les uns sur les autres pour assurer nos arrières. Je me tâte à accepter sa boisson bizarre, mais vu qu’Anton propose du whisky, autant dire que je penche plus vers le plan russe. Mais j’ai pas vraiment le temps d’y réfléchir qu’un groupe de types débarquent et qu’un type beaucoup trop grand se met à gueuler. Je cherche d’instinct mon flingue que j’attrape mais je me détends aussi sec quand je vois qu’il s’agit de nos alliés. Sauf que je fronce les sourcils en voyant Ruby qui abandonne tout pour s’éloigner. Y a eu un souci avec eux ? Je reste un peu con, finissant par me redresser pour saluer tout ce petit monde et reconnaissant vaguement le gamin. « T’étais pas blond la dernière fois que je t’ai vu toi ? » Possible. Allez savoir. Et je souffle, en direction des autres, avec une ombre de sourire. « Content de voir que vous êtes encore là pour les coups durs. » Ouais, j’ai pas oublié ce qu’ils ont fait pour nous. On a une sacrée dette envers eux.

Je finis par attraper le verre que Ruby a abandonné et par faire signe à Yulia de le remplir, ainsi que le mien. Et je pique deux cookies au grand baraqué. « Il était bon ton gâteau au chocolat de la dernière fois. Merci. » Même si j’étais pas assez sociable pour aller le partager avec eux, c’est pas pour autant que j’oublie. Et je me rapproche de Ruby, me contentant de m’installer contre le pick-up, entre elle et le reste du groupe, posant son verre et le cookie sur le capot avant de boire le mien et de grimacer. « J’vais ptet me rabattre sur la tisane en fait. S’il y a moyen. » Quoi ? J’vais pas me faire traiter de gonzesse pour si peu quand même. Mais j’avoue, ce groupe me laisse perplexe et, même s’ils nous ont sauvé les miches, un peu méfiant. Faut dire que j’ai pas eu de bons souvenirs des groupes exclusivement masculins alors, forcément, ça les fait remonter. Mais j’dois pas m’arrêter à ça, j’essaie en tout cas.


Nous sommes chacun notre propre démon et nous faisons de ce monde notre enfer...
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Sooner or later   Sooner or later - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Sooner or later -
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: