The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -39%
Prix cassé sur le Smartphone Samsung Galaxy ...
Voir le deal
479 €

Partagez
- Sooner or later -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maes F. Tremblay
The Exiles
Maes F. Tremblay
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/03/2020
Messages : 153
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Sooner or later   Sooner or later - Page 3 EmptyDim 8 Nov 2020 - 8:56
Toute cette histoire avec New Eden prenait des proportions de plus en plus dangereuses. Qu'en était-il de démanteler un avant-poste ? Ca aussi, c'était stupide comme plan, d'autant qu'ils n'étaient pas si nombreux dans les faits mais... Maes devait avouer que depuis qu'il avait rejoint les Exilés, sa mentalité avait bien changé. Autrefois, il ne les aurait même pas accompagné dans cette potentielle mission suicide sauf que dans les faits, aujourd'hui, il ne pouvait décemment pas abandonner les siens. Ils combattraient ensemble, jusqu'au bout. Pourtant, ça ne l'empêchait pas d'être inquiet quant à la suite. Tant et si bien qu'il s'était contenté d'intégrer le pick-up avec Ruby, Joaquin, Yulia et Dana. Avec la blonde, ils avaient parlé tout du temps de tant de choses qu'ils avaient probablement gonflés les autres passagers mais il s'en fichait, ça faisait du bien à l'architecte de croire que les lendemains seraient brillants après cette quête.

Une fois arrêté, tous étaient descendus, autant exilés qu'expendables, des alliés de choix si on considérait qu'ils les avaient déjà aidé durant l'attaque. Ils avaient répondu présents et ça rassurait un peu plus le brun qui voyaient en cette prise de position une chance supplémentaire de s'en sortir intact. Tranquillement, il prit le temps de mettre un pull épais et laissait ses pupilles claires détaillés leur groupe. Lorsque Yulia demandait s'ils lui faisaient confiance, Maes retint un soupir. Bien sûr qu'ils lui faisaient confiance et tous les autres le confirmait. Ils la suivraient jusqu'au bout du monde, s'il le fallait. Là encore, il comprit bien qu'il avait changé et un léger sourire naquit au coin de ses lèvres. Toujours en restant un peu en retrait, le brun tira une cigarette de son paquet et l'alluma en fixant Allïa. Elle n'avait pas l'air de bonne humeur et il devrait sans doute aller la rejoindre mais... Durant tout ce temps, il s'était demandé comment il avait pu accepté qu'elle les suive. Elle avait déjà été blessé récemment, il avait eu peur pour elle et en avait peut-être un peu voulu à Isha, beaucoup à dire vrai, de ne pas avoir pu épargner cette frayeur. Heureusement, l'architecte n'en avait pas voulu longtemps au mécano, conscient que c'était terriblement stupide d'agir ainsi alors qu'il n'avait pas pu prévoir. Un long soupir quitta les lèvres du dakotain tandis qu'il recrachait la fumée de sa cigarette, cendrant au sol au passage. Une main dans les cheveux pour arranger ses mèches rebelles et l'homme se détourna pour rejoindre son "beau-frère". Il avait besoin de lui dire quelque chose. "Bah tu boudes ?" qu'il demandait en guise d'ouverture de bal. Légèrement, Maes se rapprocha pour venir murmurer à l'oreille d'Isha. "J'dois te demander deux trucs." laissait-il échapper, faisant une pause pour avoir l'attention du stagiaire. "Si on s'en sort tous d'ici, j'veux que tu m'aides à choisir une bague pour Allïa, j'veux l'épouser, même si ça doit être une idée con." Là encore, une pause pour que le mécano comprenne la demande puis encore un soupir. "Ensuite, j'veux que tu me jures que tu la mettras en sécurité si ça tourne mal, quitte à me laisser derrière, ok ?" demandait l'architecte, tout le sérieux du monde dans le regard. Au bout de quelques secondes, l'homme tapota l'épaule d'Isha et le quitta pour se détourner.

Ses pas le guidèrent jusqu'au pick-up où il récupéra une épaisse veste, souriant en voyant Joaquin et Ruby dans le véhicule. L'homme passa rapidement vers la fenêtre où se tenait son amie et lui fit signe. "Je vais définitivement me lancer !" qu'il annonçait avant de s'éloigner après lui avoir fait un clin d'oeil. Elle était la seule au courant avant qu'il en parle à Isha ce soir mais c'était une façon de renforcer son courage. Oui, il ferait sa demande après ce foutoir. Enfin, il parvint à la hauteur de la chasseuse qui partageait sa vie depuis quelques mois et tendrement, il vint poser le vêtement qu'il avait récupérer, sur ses épaules. Lentement, il s'abaissa et l'enlaça, embrassant délicatement sa nuque puis son épaule. Ils n'étaient pas du genre démonstratifs en dehors de leur chambre mais cette fois, il avait la conviction qu'il devait montrer à la jeune femme à quel point il l'aimait, si fort qu'il ne pouvait plus vivre sans elle, plus respirer sans qu'elle soit à ses côtés. S'installant à sa gauche, il vint lui prendre la main pour entrelacer leurs doigts puis leva sa main libre. "Par ici les cookies et l'alcool !" qu'il réclamait, comme pour apaiser les sentiments d'inquiétude qui le tiraillaient encore, au plus profond de son âme.


Guilty all the same
Revenir en haut Aller en bas  
Isha Cornwell
The Exiles | Chasseur de primes
Bad Boy Sensible
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 20/02/2020
Messages : 2997
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Sooner or later   Sooner or later - Page 3 EmptyDim 8 Nov 2020 - 12:37
Celui qui a des petites manies

Je soupire dans mon coin en regardant les autres se réunir. C’est étrange ce besoin avant un combat de pas rester seul… moi aussi je le faisais, dans ce qui me semble être une autre vie, avec mon équipe avant d’aller sur la lice risquer notre vie pour le bon plaisir de la foule. Repenser à mes anciens frères d’armes me rend nostalgique et je lève le nez vers les étoiles, tombant malgré moi sur la constatation de Cassiopée, ce qui n’arrange rien a mon moral. Au final, je suis le dernier du groupe encore en vie a ma connaissance et qui sait, peut-être que demain je rejoindrais mes camarades… ou mon géniteurs, de suite, c’est moins fun. Etrangement, je reste plutôt serein devant cette possibilité. La mort est une vieille copine avec qui j’ai tellement flirté que quand il faudra faire ma dernière danse avec elle, je ne me déroberais pas.

J’hésite à quand même aller me joindre au autres mais voire la gueule puante de bonheur de Connor et aussi reconnaitre l’autre fous qui espérait faire des amazones des esclaves sexuelles, magie de ma façon de comprendre le monde, me bloquent dans mon élan. Si c’est mon dernier soir, j’entends bien le passer sans contrariété. Et qui d’autre que la LM et Mauricette pour ca, vu que la Allia ronfle déjà ? Je pensais pas trop mal m’en sortir pendant que je vérifie la pression des pneus quand Corky vient me parler et là… je crois qu’on m’aurait enfoncé un balais dans le cul, j’aurais été moins raide et plus détendu. Attendez ?!! Il veut une bague pourquoi ? Non mais pas de contrariété j’ai dit !!! Je reste figé ne sachant pas trop quoi lui dire a part qu’il va se prendre un râteau dans la tronche et pas que par elle. On cause de ma bro là… Quand il me tapote l’épaule ça me réveille et c’est assez sec que je lui réponds :

« Ouai c’est bien une idée a la con… et t’inquiète, j’ai pas attendu que tu me le demandes pour veiller sur MA bro… »

Non mais il se croit où Corky ??? Mon cerveau me rappelle à l’ordre sévèrement. Tout handicapé qu’il est, il est quand même là, lui et si je crève, ca reste rassurant de savoir qu’elle aura quand même quelqu’un qui s’inquiète pour elle. Un luxe au regard de ce qu’est devenu le monde. Un peu gêné je le retiens.

« Attends… excuses moi… je suis pas cool… c’est juste que je m’y attendais pas et… ok, je te promets de tout faire pour que vous vous en sortiez tous les deux… mais toi, tu me jure que si je crève tu veilleras sur elle plus que sur ta propre vie. »

Je le regarde partir vers les autres en me forçant a sourire. C’est assez étrange de penser au future la veille d’une bataille. A l’arène on disait que ca portait malheur. Qu’il fallait vivre comme si a chaque saturnale on y restait et se réjouir de revoir le soleil le lendemain pour les victorieux. J’espère sincèrement que Maes pourra quand même faire sa demande a Allia, même si c’est évident qu’elle dira non. N’est ce pas ? Hein ?

Je soupire et me dis que ca serait surement bien d’aller vérifier une nouvelle fois le moteur déjà bien inspecté et re inspecté quand je croise le patron. Yulia a demandé si on lui faisait confiance, je me suis bien gardé de répondre, pas seulement parce que c’est une foufoune, mais aussi parce qu’elle a tiré sur Anton et qu’elle a pas méga bien géré quand c’est parti en couilles pour sauver le type qui retenait la môme de Joaquin. Je dis pas que ce type de gestion me gêne, mon ancienne patronne c’était Mallow, je pense que tout est dit… mais Val me parait plus réglo et surtout plus a réfléchir avant de brailler ou de tirer.  C’est un mec en même temps. Même s’il est zarbe avec ses histoires de bouchons de nez ou ses envies d’Ordres, alors que je suis plus branché Chaos, je crois que je lui fais confiance pour nous guider dans l’attaque. Je sors une flasque de bourbon de mon sac et lui tend avec un peu d’humour :

« Ca va aller Patron ? Bon, j’ai la boisson mais pas la chaise longue, je crois que j’arriverais jamais a assurer a 100% »

J’essaye de lui sourire avant de m’appuyer sur la camionnette.  Et c’est aussi pensivement et maladroitement qu’un puceau qui invite la belle du lycée au bal du samedi que je me lance :

« A Detroit on avait une tradition de merde avant de nous envoyer au combat, fallait saluer le chef… c’est con, mais autant de temps a aller au-devant de la mort en le faisant, je crois que j’aurais peut être besoin de le faire encore. Ils avaient raison là-bas en disant qu’on appartiendrait à l’Arène pour toujours.  Est-ce que … enfin... je sais que je suis toujours à l’essai … mais… tu crois que ca te gênerait si je te le faisais ? »

Je le regarde avec mon air de chien battu en quête éternelle de ce foyer qui est aussi utopique que d’essayer de se palucher tous les épisodes des feux de l’amour sans se faire exploser le neurone.


Codage par Libella sur Graphiorum






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Ruby Finley
The Exiles
Trader
Ruby Finley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 02/01/2020
Messages : 1660
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Sooner or later   Sooner or later - Page 3 EmptyDim 8 Nov 2020 - 13:06
Je sursautai soudainement, quand quelqu’un de plus grand et presque aussi large que l’autre fou furieux m’interpella tout proche du pick-up. Mon cœur avait bien failli se décrocher de ma poitrine. C’était Connor, le chef de leur faction. Je le détaillai avec des yeux effarés. Si je comptais rester planquée ici encore longtemps ? « Peut-être bien. » Ca avait l’air de le faire marrer, lui. J’imaginais bien qu’ils n’allaient pas se montrer ouvertement agressifs devant leurs alliés… Enfin, tout était possible, mais ce serait vraiment très con. « J’attends qu’on me le prouve. » J’hésitai, quand il m’indiqua de revenir avec eux. Ca sentait bon, en plus. Le colosse était vraiment occupé à distribuer des cookies ? La scène semblait assez invraisemblable. Et voilà maintenant que Connor parlait de se faire une tisane ! Je soufflai à Joaquin, qui venait de me rejoindre : « Ils font salon de thé ou quoi ? » Trop bizarre.

Je relevai un regard dubitatif vers lui. « Tu connais ce gamin en plus ? Je suis sûre que c’est le pire et qu’il cache bien son jeu. » Alors si en plus il s’amusait à changer de coloration… Je pariais qu’il avait cherché à se faire oublier, lui aussi. « C’est un cookie que tu as là ? » Non mais… Il avait posé ma boisson et un autre cookie sur le capot ! C’était beaucoup trop loin pour que je puisse les attraper d’ici sans sortir de ma cachette. « Sérieusement, Joaquin ? » Il me cherchait là. Le taulard mangeait même son propre cookie juste sous mon nez, comme si de rien était. Je lui rendis un regard mauvais et, avant même qu’il réalise ce qui venait de se produire, je lui avais subtilisé des mains pendant que le cookie faisait le trajet vers sa bouche. J’avais déjà sauté de l’autre côté du pick-up avant qu’il ne me mette la main dessus. Il n’y avait que mes mains qui dépassaient pour récupérer ce qu’il avait laissé sur le capot. Je fis le tour du pick-up dans l’autre sens, tout en restant cachée, pour me carapater le plus vite possible avant qu’il me repère.

Bon, là, les possibilités étaient plutôt limitées pour trouver refuge quelque part. Je m’imposai carrément à Dana et Yulia en me glissant entre elles sous le plaid, sans leur demander leur avis. « Désolée ! » Il n’y avait pas vraiment la place pour trois là-dessous, mais je n’en prenais pas beaucoup plus non ? Et puis, entre les deux femmes, c’était à peu près le seul endroit où j’allais me sentir un peu à mon aise… Même si elles clairement pas. Ici, personne ne viendrait me chercher, même pas Joaquin pour récupérer son cookie. D'ailleurs, ça avait plutôt l'air de le faire marrer lui. Je croquai dedans, avant de pousser une petite exclamation ravie. « Ils sont vraiment trop bon. C’est encore meilleur quand on les pique à Joaquin en plus. » Je coupai le second en deux pour en tendre un morceau à chacune, pour me faire un peu pardonner de leur voler leur instant entre meilleures amies. J'observai avec un mince sourire aux lèvres l'échange de Maes et d'Isha d'ici, sachant très bien ce dont il était question.


« Les monstres sont réels, les fantômes le sont aussi.
Ils vivent à l'intérieur de nous et parfois ils gagnent. »
Revenir en haut Aller en bas  
Alan Nielsen
Expendables
Alan Nielsen
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 16/06/2020
Messages : 187
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Sooner or later   Sooner or later - Page 3 EmptyDim 8 Nov 2020 - 16:10
Sooner or Later

A grands coups de verre de Kéfir
Ivres de joie & sans le savoir
On reprenait Mers el-Kébir
Puis c'était nos chars en dinky
Contre les tigres-doryphores
Qui libéraient la french county
En bas dans la ruelle des morts


Passant son bras autour de l'épaule de Kaz, se blottissant sous le manteau, Alan laissa échapper un soupire de contentement. La présence de leurs camarades et l'ambiance familliale rendait l'opération beaucoup plus légère qu'elle n'allait l'être en réalité. Alan eut un sourire en constatant l'ambiance familiale de cette veillée et but une gorgée du breuvage de Yulia, qui faisait du bien autant à l'intérieur qu'à l'extérieur. Il souleva un sourcil en voyant Kaz lorgner sur son ouvrage et lui passa une main affective dans les cheveux. « La Marche des Dix mille de Xénophon. Une marche du désespoir pour des soldats qui n'avaient plus rien à défendre. Attaqués de tous les côtés, les soldats et mercenaires, durent marcher dans un désert sans vivres, et attaqués de toute part... L'humanité mise à mal. » S'humidifiant la lèvre inférieure d'un coup de langue gourmand, croquant dans un cookie, avant qu'il ne lève le nez vers l'assistance.

Une jeune fille, qu'Alan avait déjà vu au banquet, avait encore l'air de se méfier d'eux. Pourtant, les Expendables ne semblaient pas spécialement sanguinaire. De tous les joyeux compagnons du galeriste, aucun ne semblait prendre du plaisir de manière malsaine à l'action et la violence. Cependant, il aurait été hypocrite de dire qu'il s'agissait d'une bande d'enfants de coeur. « Cette jeune fille est réactive et m'a toujours parue sympathique. Mais elle semblait se méfier de nous. Isha est aussi un camarade... Que j'ai déjà dû corriger pour lui remettre les idées au clair. » Alan avait dit d'une voix tranquille, pas spécialement basse mais pas assez haute pour être entendu par tous. Effectivement, en essayant d'avoir éprouvé de la sympathie envers Isha, celui-ci, aveuglé par sa peine et sa jalousie, avait tenté de s'en prendre à Alan. Celui-ci n'avait pas pu faire autrement que de le frapper pour tenter de lui remettre les idées au clair. De toute sa vie, Alan ne s'était jamais emporté par désespoir, ce n'était certainement pas aujourd'hui qu'il allait commencé.

« Isha, un esclave sexuel ?! » Lâcha Alan en se mettant à rire avant de tourner une page. Il frictionna distraitement l'épaule de Kaz, de bonne humeur et tourna la page de sa main de libre. « On aura tout vu... » Commenta le cinquantenaire pour lui-même, secouant la tête en rebaissant son regard pour lire un passage à travers le verre de ses lunettes. Il proposa un morceau de cookie au bel éphène sans rien dire, simplement en le lui tendant, tout en constatant la tentative d'approche de Connor, qui semblait plus détendu que d'ordinaire. Ce dernier semblait prêter attention à une consommation d'alcool. Alan ignorait que le chef de la bande avait eu des soucis à ce niveau-là, mais si c'était le cas, le cinquantenaire était plutôt satisfait de le voir se montrer raisonnable avant une situation importante.

Du coin de l'oeil, Alan observa la jeune femme, Ruby, se glisser entre deux autres membres de son groupe, un sourire au lèvre retrouvé et une mine espiègle particulièrement délicieuse sur le visage. Alan esquissa un sourire et continua distraitement de caresser les cheveux de Kaz en poursuivant sa lecture.




APOCALYPSE IS A CONCEPT

Revenir en haut Aller en bas  
Milow V. Lewis
Expendables
Milow V. Lewis
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/09/2018
Messages : 948
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Sooner or later   Sooner or later - Page 3 EmptyDim 8 Nov 2020 - 20:23
Un léger sourire avait fait une furtive apparition sur son visage au contact de la main de Kaz sur son épaule. Il faisait parti des rares humains capable de l'approcher, de le toucher même, sans que le jeune Lewis ne montre les dents. Sourire qui d'ailleurs, s'effaça aussi vite quand le medium prit place sous le bras d'Alan et que la couverture les rapprocha plus encore. Malgré lui, Milow engloba le duo d'un regard mauvais avant d'en détourner son attention, croquant avec colère dans son cookie. C'est pas qu'il était jaloux. C'est qu'il trouvait pas ça juste.

Joaquin et lui se regardèrent au même moment, pour se reconnaître dans la même temps. Un fin sourire un peu espiègle répondant d'abord à sa question, l'adolescent haussa les épaules :

- Ca repousse, les cheveux.

Inutile de préciser que les racines qui repoussaient, ce n'étaient pas beau. Il n'avait pas envie de passer pour le mec qui se souciait de son apparence. Manquerait plus qu'on le pense gay.

- Apparemment pas les tiens, ajouta-t-il dans un demi-sourire taquin.

Il lui lança un petit regard en biais. Leur rencontre était marquée à l'intérieur de son crâne, parce que tout aurait pu tourner vraiment très mal si les deux n'avaient pas mis leur sale caractère de côté pendant un moment.

- J'dis oui pour la tisane, aussi, surenchérit-il en lançant son regard sur Connor.

Il en profita pour détailler, au loin, les quelques silhouettes qui ne s'étaient pas jointes à eux, sans reconnaître Isha. Bien dommage, sans doute que sa morosité ce serait considérablement amoindrie. À la place, Milow se contenta de rester-là, plantant son regard clair sur les flammes, entendant sans les écouter les bribes de conversations qui lui parvenaient.

De la poche de son sweat, il sortit sa GameBoy, qu'il alluma dans la foulée. Penché dessus, il arrivait à peine à voir à cause du manque de luminosité, mais il s'en fichait, tant que ça lui permettrait de se dérober des autres un instant. Oh, il n'avait pas peur qu'on la lui vole, ou quoi. Si quelqu'un tentait de lui piquer, il lui couperait la main dans la foulée.


Run for your life bitch !

Revenir en haut Aller en bas  
Valérian Zacharias
Leader | The Exiles
Chasseur de primes
Valérian Zacharias
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 26/01/2019
Messages : 1659
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Sooner or later   Sooner or later - Page 3 EmptyDim 8 Nov 2020 - 22:31
Une couverture en laine sur les épaules, Valérian avait plongé son regard dans les flammes, songeant à l'issue du combat qui les attendait, et dans lequel les Exilés se jetaient comme dans la gueule d’un monstre gigantesque - prêt à les avaler tous crus. Il avait confiance en chacun d’entre eux. Mais le dénouement de cet affrontement était si incertain que le grec sentait son coeur se serrer chaque fois qu’il y songeait.

Le front barré d’une ride, Valérian émergea de ses pensées lorsque Yulia prit la parole. Alors que chacun des Exilés lui assurait sa confiance, le grec la dévisagea quant à lui un instant et comprit à ses lèvres serrées, à la pâleur de son visage, l’ampleur du poids qu’elle portait sur ses épaules. L’ampleur de cette responsabilité qui les rongeait tous les deux et qui la faisait douter ; jusqu'à ébrécher l'aplomb dont elle se parait au quotidien. « Oui. » répondit alors Valérian d’une voix ferme, les yeux rivés à ceux de la russe. « Plus que jamais. »

C’était la vérité. Il puisait effectivement en Yulia la conviction d’agir pour le mieux, en dépit de la folie que représentait cette entreprise. La conviction qu’ils avaient une chance de l’emporter, bien qu’ils fussent des souris s’attaquant à un géant. Et la conviction qu’ils iraient jusqu’au bout - coûte que coûte. « J’ai confiance en toi. Tout comme j'ai confiance en chacun d’entre vous. » ajouta-t-il en regardant les Exilés. « Ce, même si certains ici sont de sacrés casse-pieds ; des brutes épaisses ou encore des râleurs invétérés. » Un petit sourire fit frémir ses lèvres. « Et parfois même les trois à la fois ! »

Valérian secoua la tête d’un air amusé et tendit à Yulia son gobelet. « Je dois reconnaitre que nous formons une belle bande de délurés. Et c’est précisément pour cette raison que nous pouvons remporter le combat qui se profile. » Il but une gorgée de son verre. « Parce qu’il n’y a que les fous pour réaliser l’impensable. Et que c’est ce que nous allons faire. »

Du reste, la réaction de Ruby à l’arrivée de Bruce arracha un souffle amusé au grec qui salua d’un signe de tête Connor et le reste de son groupe. Après avoir poliment complimenté la qualité des cookies de Bruce, Valérian se redressa finalement et sortit son paquet de cigarettes de sa poche. « Je reviens. » grommela-t-il, sa clope entre les dents, avant de s’éloigner de quelques pas pour n’incommoder personne avec sa fumée.

Alors qu’il expirait pensivement des volutes grisâtres à proximité des véhicules, le grec sursauta légèrement à l'arrivée d’Isha qui lui tendit une flasque d’alcool. « Pas de chaise longue ? Tu m'en vois déçu. » lui répondit Valérian, la commissure des lèvres frémissante, avant de plisser les yeux d’un air soupçonneux face à l’hésitation de son cadet. Quoi maintenant ?

« Tu veux… Me saluer ? » répéta Valérian d’un air abasourdi, avant de secouer la tête. « Écoute, Isha. Je ne sais pas de quelle période d’essai tu me parles, mais tu appartiens à ce groupe maintenant. Et certainement pas à cette foutue Arène. » Le grec se pinça les lèvres, partagé entre l’agacement et la résignation. « Si tu tiens vraiment à me faire ton cirque, alors j’y consentirais. À condition cependant que tu sois discret ! » Sinon, autant dire qu'ils en entendraient tous les deux longtemps parler.


You wear your honor like a suit of armor. You think it keeps you safe, but all it does is weigh you down - George R.R. Martin.

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Kaz H. Hargraves
Expendables
Kaz H. Hargraves
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 15/08/2020
Messages : 178
Age IRL : 35
MessageSujet: Re: Sooner or later   Sooner or later - Page 3 EmptyLun 9 Nov 2020 - 0:49


Je ne peux pas m'empêcher de remarquer le regard mauvais de Milow. Je ne sais pas exactement ce qu'il cache, mais il est certain qu'il n'approuve pas ce qu'il voit. Et je serais tenté de lui dire de nous rejoindre, mais ce serait totalement inapproprié, je le sais bien. Simplement que quand je le vois se renfermer dans sa bulle, je ne peux pas m'empêcher de ne pas supporter de l'y voir seul. Cette envie toujours de péter cette bulle pour y entrer avec lui. J'affiche brièvement un air contrarié. Je me rassure en me disant que je pourrai très bien revenir vers lui plus tard. Et je chasse cette mine renfrognée pour me concentrer sur Alan qui m'explique de quoi parle son livre.

Ah ! Et tu ne pouvais pas trouver un truc plus joyeux vu les circonstances ?

Je glousse doucement, mais ça se sert violemment au creux de mon ventre. Je me mords la langue pour refouler tout ça du mieux que je peux. Je suis alors son regard vers la jeune fille en question puis vers Isha tout en hochant la tête. Je me demande bien comment il a bien pu le corriger et pourquoi. Je lui adresse un regard interrogateur, toujours avide d'en savoir plus sur tout ce qui m'entoure. Il relève finalement mon anecdote sur ma rencontre avec Isha et je ne peux pas m'empêcher de penser à Chester qui est resté derrière. J'aurais aimé qu'il soit là, tout est plus facile pour moi quand il est dans le coin. Je reviens pourtant rapidement sur ma pensée. C'est bien comme ça finalement, ça fait une personne de moins qui prend des risques. Une personne de moi pour qui s'inquiété. Même si je m'inquiète toujours pour lui. Un sourire absent sur les lèvres, je me demande bien ce qu'il est occupé à faire et dans quoi il a pu se fourrer. J'espère le retrouver bientôt. Le plus vite possible. D'une voix un peu plus lourde, je réponds tout de même à Alan.

Ouais avec Chester. Y avait une histoire de concombre dans le cul. On a tous pas très bien compris j'crois.

Et mon ajout n'apporte aucun sens à cette anecdote surréaliste. Alan me tend un morceau de cookie que je viens saisir à pleine dents directement entre ses doigts. Le calme s'installe et je n'ai pour cette fois pas du tout envie de lire. Surtout pas un récit aussi fataliste. Alors, mon regard se perd sur les visages. L'atmosphère est bonne, mais je ne peux pas m'empêcher de sentir les tensions que beaucoup font de leur mieux pour cacher. Ça me contamine, me ronge. De me dire aussi qu'il y a des risques pour que certaines de ces âmes se trouvent irrémédiablement séparées de ceux qu'ils aiment. Des fantômes et des ombres qui se dessinent sur les visages. Je me mords la lèvre. Qu'elle fantastique position pour un empathe. Je pousse un grognement qui s'approche du gémissement et enfoui mon visage contre la gorge de Alan. Jugulaire qui bat contre ma peau. Sous le manteau ma main vient se serrer sur le tissu de sa chemise et en remontant légèrement la tête vers son oreille, je murmure doucement.

J'ai peur... enfin un peu.

On ne peut pas dire que j'ai un mauvais pressentiment, mais certainement pas qu'il est bon non plus. Ça se mélange, c'est confus, je me perds un peu. Bien loin de la confidence dont je me promets de faire preuve quand ce sera nécessaire.



    We are not written for an instrument alone; I am not, neither are you. I’m not wise at all. I told you, I know nothing. I know books, and I know how to string words together.It doesn’t mean I know how to speak about the things that matter most to me.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Sooner or later   Sooner or later - Page 3 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Sooner or later -
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: