The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-23%
Le deal à ne pas rater :
Télétravail : Logitech Business Webcam en promo
84 € 109 €
Voir le deal

Partagez
- Prison break ! -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joaquin Hernandez
Trader
Joaquin Hernandez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 2765
MessageSujet: Re: Prison break !   Prison break ! - Page 2 EmptySam 7 Nov 2020 - 10:34
J’ai un sourire absent aux réponses des uns et des autres, même s’il se fait un peu plus affirmé aux paroles de Dana et à son geste. Je tousse un rire à la réaction de Ruby et je lâche, d’un ton plus léger que je l’aurais cru. « T’aurais dû prévenir, on aurait pris la pose. »

Tout le monde a l’air alerte et prêt à aller à l’assaut de cette foutue prison. En espérant qu’on se foire pas totalement et qu’on sorte de là sans dommages. J’explique la base du plan, entre mes souvenirs et ce que j’ai pu retrouver hier et, globalement, le groupe est plutôt okay rapport à ce que je propose. J’ai une grimace pensive quand Salem parle d’un véhicule blindé et je tapote l’entrée principale. « S’il y en a, ils seront là. Au milieu des rôdeurs. J’me souviens pas en avoir vu ailleurs, mais ça coutera rien de fouiner un peu. »

Et les questions fusent. J’essaie de me rappeler les infos que j’aurais pu oublier et je souffle, en direction d’Anton. « Des gardiens, y en aura, c’est sûr. Morts en tout cas. Les rares vivants étaient avec nous et se sont tirés quand ils ont pu. Le QHS est là… » Je tapote le block à côté du mien. « C’est le premier qu’ils ont évacué. Le seul qu’ils ont pu évacuer correctement en fait. Donc j’serais infoutu de te dire ce qu’il y a dedans. »

Je finis par hocher la tête quand Ruby prend la parole. « Ca fera la cuisine, le chenil que j’ai pu apercevoir de loin. L’armurerie. Y avait encore des trucs quand on est partis. » Tout en parlant, je tapote des endroits sur la carte. « Et là, y a la zone administrative. J’y ai pas mis les pieds, c’était trop le bordel. » Je montre la cour, avec une grimace. « On avait barricadé les entrées de la cour comme on a pu, ça grouillait de mort. On a fait pareil avec l’entrée principale. Je saurais pas vous dire à quel point ça a tenu toutes ces années. Mais j’suppose qu’on va vite le savoir. » J’ai un sourire en coin, avant de replier la carte de reprendre, sérieux. « C’est simple. Quand on entre on longe les murs extérieurs plein est. Puis on vire au sud à la première tour de surveillance. Là on aura accès à tout ce qui pourra nous intéresser. Et si on doit se casser rapidement, même chemin. » A voir si on va se séparer une fois sur place pour aller plus vite, ça dépendra de la situation je suppose.

Et j’attrape mes armes, mon sac à dos. « C’est parti pour une petite marche à travers les vignes. » Je gobe la fin de ma barre de céréales avant d’ouvrir la marche en silence. C’est super calme autour de nous. On entend juste le vent et quelques piafs.

… jusqu’à cet espèce de grondement que j’avais entendu la dernière fois, quand je suis venu en repérages. Je me fige au milieu des vignes redevenues sauvages, le regard rivé vers la prison, mes poings se fermant sans que je m’en rende compte. Et je finis par prendre une grande inspiration, alors que ce bruit pulse dans mon crâne, continuant ma marche jusqu’à me retrouver au pied de la brèche. Ca nous prend 10 minutes à tout casser et j’suis plutôt soulagé de voir que rien n’a bougé depuis toutes ces années. « C’est bon signe. Mais va falloir grimper sur ce tas de cailloux. » J’ai un bref regard en direction des autres et je reprends, comme si de rien était. « Au moment de l’émeute, t’as un groupe qui a réussi à choper je sais pas comment des explosifs ou un truc du genre. Ils ont fait péter ce mur dans les premiers jours et se sont tirés par là. J’ai plus jamais entendu parler d’eux mais j’ai vu des restes quand j’suis sorti quelques semaines plus tard. » J’ai un haussement d’épaules avant de reprendre, sourcils froncés. « Et pour ceux qui se demandent pourquoi on a pas pris plus de matos… c’était… on avait foutrement aucune idée de ce qui se passait dehors. On était assez cons pour croire que c’était ptet juste ici ou que dehors, c’était plus calme. J’sais pas trop. Et après, perso, j’avais pas envie de remettre les pieds ici. Faites gaffe où vous marchez. »

Et je commence à grimper tant bien que mal les gravats… pour me vautrer la tête la première de l'autre côté. Je m’écorche les mains et je jure en espagnol avant de souffler, me tournant vers les autres. « Faites pas comme ça quoi… » Ca commence bien. Comme quoi, j’avais vraiment pas envie de revenir ici.

Spoiler:
 


Nous sommes chacun notre propre démon et nous faisons de ce monde notre enfer...
Revenir en haut Aller en bas  
Ruby Finley
Trader
Ruby Finley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 1898
MessageSujet: Re: Prison break !   Prison break ! - Page 2 EmptySam 7 Nov 2020 - 12:50
Dana et Joaquin qui prenaient la pose ? J’avais un peu de mal à me le représenter en tête. Ca avait l’air forcément un peu ridicule, en fait. Ils étaient bien au naturel, mes clichés avaient l’air authentique comme ça ! Je rangeai mon ipod pour prendre plutôt mon fusil en main, parce qu’il allait être temps de partir. A l’intérieur de la prison, on n’aurait moins l’occasion de rigoler un peu. Je me souvenais encore de ma dernière mission de récupération d’envergure et… Ca avait été épique. J’avais vraiment cru que les rôdeurs ne finiraient jamais d’affluer. Est-ce que ce serait pire encore ? Certainement. J’allais me sentir un rien claustrophobe entre ces quatre murs, avec assez peu de possibilités d’échappatoire. Les prisons étaient pensées de cette façon, malheureusement… Et mon principal atout restait souvent la fuite. Il allait falloir ruser davantage.

Je n’avais pas très envie de nous risquer à dégotter un véhicule blindé mais… « Si on fait diversion, avec pas mal de boucan, peut-être que vous pourrez en récupérer un. Sinon, mieux vaut oublier. » Il fallait impérativement provoquer un mouvement de masse parmi la horde de rôdeurs dans la cour. Ca m’était déjà arrivé de jeter des rôdeurs sur un camp adverse pour faire diversion le temps de les piller, mais là… La diversion, ce serait forcément l’un de nous. Le risque était grand.

La bonne nouvelle, c’étaient les gardiens restés sur place. Ils seraient peut-être bien accompagnés, mais on pouvait tenter de les isoler assez pour récupérer leur équipement directement sur eux. Mieux encore, certains avaient sans doute voulu défendre la prison, et ils devaient être à terre à moitié dévorés. Pour le moment, mieux valait commencer tranquille. Ca nous permettrait de nous faire une meilleure idée de la situation sur place. En cinq ans, les choses pouvaient beaucoup changer.

J’emboîtai le pas à Joaquin, une fois que le plan d’attaque fut convenu, disparaissant complètement dans le champ de vigne. On ne savait pas si la prison n’avait pas été réquisitionnée par un groupe qui aurait laissé les rôdeurs dans la cour pour faire fuir les curieux, alors… Mieux valait rester prudent au maximum. Le silence fut bientôt rompu par des râles qui se faisaient entendre par centaines. Ca me filait la chair de poule, mais je ne m’arrêtais pas en si bon chemin.

Enfin, nous arrivâmes à la brèche. Je la regardai plus en détail, pour jauger un peu le terrain. C’était un énorme tas de gravats à passer… Et Joaquin s’engagea sans attendre. Je murmurai d’un ton pressant : « Joaquin, reviens ! » Trop tard. Je l’entendis dégringoler de l’autre côté, probablement pas sur ses pieds. Il ne savait même pas ce qu’il y avait derrière, et il aurait mieux fait de me laisser passer avec une corde pour éviter ça. Je soufflai, un peu dépitée. En fait, c’était comme d’habitude. Il fonçait toujours tête baissée si je ne l’en empêchai pas à temps. Le pire ? Souvent, ça fonctionnait pour lui. Alors pourquoi il changerait d’approche ? Je lui envoyai la corde de l’autre côté. « Attrape ! » Je la vis se tendre un peu. Parfait. J’en confiai l’autre bout à Anton, pour franchir à mon tour les gravats en me maintenant à celle-ci. Je glissai souplement de l’autre côté pour me réceptionner en douceur… Je murmurai de nouveau : « Ca va, t’as rien ? » Je ne lui laissai pas vraiment l’occasion de répondre, ni même de se retourner vers moi. Je lui tapotai l’épaule pour lui désigner quelques rôdeurs en approche… On oubliait l’approche furtive, de toute évidence. « Une dizaine de rôdeurs ici ! Dépêchez-vous ! » Je n’allais quand même pas tirer dans le tas, non ? Je récupérai la corde à Joaquin pour lui laisser les mains libres. Je n’étais pas sûre d’arriver à la maintenir, mais c’était toujours moins pire que de me demander de temporiser contre autant de rôdeurs au corps-à-corps, le temps que les autres rappliquent.


« Les monstres sont réels, les fantômes le sont aussi.
Ils vivent à l'intérieur de nous et parfois ils gagnent. »
Revenir en haut Aller en bas  
Allïa Andrews
The Exiles
Trader
Allïa Andrews
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 2366
MessageSujet: Re: Prison break !   Prison break ! - Page 2 EmptyLun 9 Nov 2020 - 14:50
Allïa restait silencieuse tandis que les commentaires sur le plan allaient bon train. Chacun avait quelque chose à dire, que ce soit sur la prison et ses endroits stratégiques à fouiller, les véhicules blindés, la présence d'anciens gardiens à dépouiller... Les plans, ce n'était guère son truc, elle laissait parler ceux qui avaient l'habitude. Dana et Anton en tant qu'anciens flics connaissaient largement mieux le terrain qu'elle, tout comme Joaquin qui était un ancien prisonnier, Salem s'y connaissait en véhicules... Bref, parfois et même souvent, elle se demandait ce qu'elle faisait là, au milieu de tous ses experts. Qu'est-ce qu'ils avaient pu lui trouver pour bien vouloir l'accueillir au sein de la faction quelques mois plus tôt ? Du coup, la chasseuse écoutait, notait dans son esprit les différentes parties du plan tout en finissant sa barre de céréales. Elle but également quelques gorgées d'eau. De toute manière, elle se contenterait de faire ce qu'on lui ordonnerait comme d'habitude et d'utiliser son arc à bon escient. Elle hocha la tête quand Joaquin leur dit qu'il était temps d'y aller.

Ils marchèrent une dizaine de minutes au milieu des vignes. Au fur et à mesure qu'ils se rapprochaient de l'enceinte imposante de la prison, un bourdonnement se faisait entendre. Les rôdeurs devaient être plus d'une centaine là-dedans et certainement pas de la première fraicheur. Ce dernier point était plutôt positif pour eux. Si les morts étaient enfermés là depuis 5 ans, ils ne seraient pas aussi rapides et vifs qu'un mort plus récent comme ils en croisaient souvent dehors. La chasseuse réagit à peine au bruit. Elle n'avait pas peur, elle ne craignait pas les rôdeurs. Par contre, la sortie qui les attendait d'ici quelques jours l'angoissait davantage. Elle préférait ne pas y penser pour le moment. Le jour du départ arriverait bien trop vite.  

Ils arrivèrent au pied du tas de gravats dont leur avait parlé Joaquin. Allïa fronça les sourcils en l'entendant chuter de l'autre côté, avant d'esquisser un sourire, moqueur. Elle retint un petit commentaire à l'attention de la maladresse de l’hispanique. Ce serait bête qu'il se casse quelque chose avant même d'avoir passer officiellement la porte. Ruby passa à son tour de l'autre côté. Allïa agrippa la corde tendue et se hissa assez facilement en haut du tas de gravats avant de se laisser retomber de l'autre côté. Son regard se posa aussitôt sur les environs. Ils étaient dans une des enceintes, formant un long couloir sans grande possibilité d'échappatoire.

Ruby signala alors une dizaine de rôdeurs qui allaient dans leur direction. Allïa se glissa aux côtés des deux survivants puis avança sur quelques mètres avant de poser un genou au sol. Elle tendit son arc. La première flèche fit mouche, directement dans le crâne du premier rôdeur qui s'avançait vers eux. "Grouillez-vous !" lança-t-elle à ceux qui n'étaient pas encore passés de leur côté. Les rôdeurs avançaient vite et en effet, ils n'étaient pas de la première fraicheur. Leur chaire était décomposée, la peau leur collait sur les os partiellement brûlée par le soleil. Leurs intentions par contre, restaient très précises : les bouffer. Elle se reconcentra et un nouveau tir élimina un deuxième mort assez proche.

Spoiler:
 


Hunt or be hunted
We’ve all got a monster inside of us and we’re all responsible for what it does when we let it out

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Salem Parker
Chasseur de primes
Modératrice
Salem Parker
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 975
MessageSujet: Re: Prison break !   Prison break ! - Page 2 EmptyLun 9 Nov 2020 - 16:59

Sal haussait les épaules aux remarques. C’était une idée comme ça, pas comme s’ils allaient se balader partout en blindé, mais pour échapper à une attaque des New Eden qui les forcerait à quitter d’urgence la Distillerie… C’était pas obligé de fouiller pour ça, une remarque tout simplement et s’ils tombaient sur un véhicule de genre… Bref, elle était peut- être un peu susceptible au réveil, mais certains commentaires l’avait piqué un peu.

Quoi qu’il en soit, fallait se bouger et en un rien de temps ils se retrouvèrent au travers des vieilles vignes, à approcher la prison et la fameuse brèche dont avait parlé Joa en la pointant sur son plan. La petite mécano se demandait vraiment sur combien de goules ils allaient tomber en entrant par-là. Fallait se préparer. Ça allait peut-être être plus calme ou alors ils allaient débarquer au milieu d’une fiesta de macchabées. Rapido par contre, ça avait pas l’air hyper stable tous ces gravats. Faudrait peut-être faire un peu gaffe avant de grimper là-dessus, surtout que ça risquait de faire un peu de bruit… Mais Joaquin s’élançait, sûr de lui. Sal s’en faisait peut-être pour rien, faudrait être rapide ici avant de trop attirer l’attention, alors de trop prendre son temps ce serait pas à leur avantage ? Si elle avait été seule, elle aurait sans doute pas réfléchi deux fois avant de foncer, mais avec ses amis…

L’Hispanique confirmait toutefois qu’il vaudrait mieux faire gaffe, tandis qu’il semblait glisser et se casser la gueule de l’autre côté de la brèche. On tendit une corde et Ruby alla le rejoindre, ce qui arracha un p’tit sourire à la mécano. Bien vite par contre, c’est la voix de Ruby qui les alerta des goules présentes avec eux dans le couloir. Allïa devança la petite blonde, mais Salem lui emboita le pas et s’engouffra elle aussi par la brèche à l’aide de la corde retenue par Anton. L’archère avant elle était déjà en position et Sal l’imita rapidement, décochant une flèche qui vint heureusement se loger dans le crâne d’une de ces pourritures malgré la pénombre ambiante. Allïa tuait un deuxième cadavre ambulant, forçant Salem à bouger un peu pour en viser un autre.

C’est là que la mécano mit malencontreusement le pied sur un morceau de gravats et elle perdit l’équilibre en glissant dessus. Sa flèche percuta le mur à côté d’elle et se cassa, tandis que Sal tombait à la renverse sur le dos. Elle eut la présence d’esprit de ramener la tête vers elle et ne se cogna pas le crâne au sol, mais la chute lui coupa le souffle. Le temps de reprendre ses esprits et Salem essayait de se remettre sur pieds rapidement.

Spoiler:
 




The fire inside me burned brither than the fire around me

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Anton Donovan
The Exiles | Chasseur de primes
Chat Noir
Anton Donovan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 1002
MessageSujet: Re: Prison break !   Prison break ! - Page 2 EmptyLun 9 Nov 2020 - 20:57
Anton écouta les autres, en particulier Joaquin, il était de loin la personne la mieux renseignée sur cet endroit. Le policier resta discret pendant le reste de la réunion, approuvant plus ou moins avec tout ce qui avait été dit jusque là. Simplement désireux de protéger les siens à ce niveau : « Moi ça me va. J’vous suis. » Mais la première étape de leur aventure impliquait de passer par un chemin très pentu, avec des rocailles… Anton les regardant pendant plusieurs secondes avant de s’y refuser, il se serait tuer. D’autant plus que deux de ses camarades venaient de tenter le passage et s’était plus ou moins planté.

Il hésita quelques secondes avant d’opter pour la prudence : « Je… vais prendre la corde hein. » Anton s’agrippa donc au cordage. Il était désireux d’éviter de se casser les dents comme Joaquin et Salem. Vu son équilibre et son agilité… Cependant, quand il posa son poids dessus, il sentit comme un coup de mou avant qu’elle ne se stabilise. Celui qui la tenait avait dû être surpris par la masse du policier. Anton descendit en espérant ne pas se faire précipiter dans le vide à une vitesse inadéquate à sa survie. Quand ses pieds touchèrent le sol, il surprit Joaquin à moitié sur Ruby, qui était à moitié sur la corde. Le policier eut un sourire en voyant ça.

Il devait bien faire la masse des deux réunis en réalité. Il eut un large sourire, donnant une petite tape sur l’épaule de l’un et de l’autre avant de commencer à faire le ménage. Il saisit sa barre à mine pour recevoir le premier zombie qui se présentait à lui. Anton envoya un violent coup de taille, qui toucha la tempe du mort de très juste, trop juste. Puis il se tourna vers le second qui se dirigeait vers lui. Entre les vignes, c’était compliqué de voir clair et correctement. Anton jurea en lui plantant la barre en métal dans l’œil. Saloperie de merde, à la limite de son regard, il perçut une flèche qui alla s’exploser contre un mur, l’œuvre d’Allia ou de Salem. Il eut un sourire avant de reprendre sa position prêt des autres, évitant de cette façon de finir isolé. « Bordel, si on loot rien, je vous jure que j’oblige Joa à être mon serveur pendant une semaine. »

Spoiler:
 




No pain, no gain
ANAPHORE

The Exiles:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Maes F. Tremblay
The Exiles
Maes F. Tremblay
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 177
MessageSujet: Re: Prison break !   Prison break ! - Page 2 EmptyMar 10 Nov 2020 - 7:30
La veille, le groupe était arrivé jusqu'au bâtiment religion et avec Ruby, l'architecte s'était mis à admirer l'édifice d'un oeil fasciné. Les deux amis s'étaient perdus dans des discussions d'intérêt vis à vis de la structure avant de vaquer à leurs occupations pour préparer l'expédition du lendemain. Au réveil, le brun, n'étant de base pas bavard, s'était contenté de manger son petit déjeuner en écoutant chacun de ses camarades, ses yeux glissants sur le plan de la prison dessiné par l'hispanique en essayant de mémoriser les lieux du mieux qu'il pouvait. Lorsque vint le moment de partir, Maes se contenta d'effleurer la main de sa compagne, demande silencieuse pour qu'elle fasse attention à elle puis attrapa ses affaires et s'assura que son matériel était correctement fixé. Sac à dos, couteau de chasse, flingue... Tout était ok.

A travers les vignes, l'ambiance n'était pas vraiment des meilleures. La marche semblait interminable alors que la visibilité manquait grandement. Un macchabée pourrait sortir d'il ne savait où pour essayer de croquer un bout mais heureusement pour eux ça n'arriva pas. Cependant... Les grondements venant de la prison, d'abord léger bruit de fond avant de devenir brouhaha chaotique, lui fit avoir un frisson dans le dos. Combien étaient-ils dans cette foutue enceinte ? Des centaines, probablement et ça, c'était aussi une très mauvaise nouvelle s'ils devaient rencontrer des difficultés monstrueuses. Et vue leur poisse... Lentement, l'architecte secoua la tête pour effacer ses pensées. Leur groupe viendrait à bout de tous les obstacles qu'ils rencontreraient. C'était ça, la force des Exilés.

Devant le mur à escalader, Maes retint un sifflement. Il n'avait jamais été sur un chantier de prison mais il ne pouvait que comprendre que chaque mur, chaque protection était pensée pour qu'aucun prisonnier ne pouvait s'évader alors ceux qui y étaient parvenus... Chapeau. Surtout qu'il n'avait sans doute pas été aisé d'exploser le pan du mur tant il avait l'air épais. Pas le temps d'inspecter le travail que Joaquin s'était lancé en avant, s'éclatant probablement un truc d'ailleurs, au grognement qu'il lâchait, suivit de Ruby qui annonçait la couleur puis Allïa, Salem et Anton. Le brun jeta un regard à Isha pour voir s'il voulait y aller avant mais finalement il ne laissa pas le temps à son camarade de choisir qu'il s'empara de la corde pour rejoindre les autres. Une fois de l'autre côté, l'homme vit rapidement quelques cadavres au sol mais aussi d'autres encore bien sur leurs pieds. Sans attendre plus que nécessaire, il tira sa lame au clair pour venir planter le crâne le plus proche avec facilité, relâchant le mort qui tomba lourdement tandis qu'un de ses potes approchait à son tour. Cette fois, Maes le repoussa contre le mur pour venir le planter avant de s'en débarrasser. "Eh bah pour l'instant on est pas si mal...." marmonnait l'architecte en s'approchant de Salem pour lui tendre la main et l'aider à se relever.

Spoiler:
 


Guilty all the same
Revenir en haut Aller en bas  
Isha Cornwell
The Exiles | Chasseur de primes
Bad Boy Sensible
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 3532
MessageSujet: Re: Prison break !   Prison break ! - Page 2 EmptyMar 10 Nov 2020 - 14:59
Celui qui traine la patte



Je sais pas si c’est de passer dans les vignes, enfin, dans ce qui en reste après 5 ans de pampa ou d’avoir l’impression qu’un truc cloche, mais je me sens un peu moins festif que je pouvais l’imaginer. Pourtant le Joa nous envoie du rêve putain. Plaine de mort, pas de règles et surement pas de lapin. C’est presque la sortie a Disneyland.  Pourtant je ferme la marche et je suis pas a sautiller partout. Vous pensez que je couve un truc ? Maintenant que je sais que je sais être malade… Bon, je dis pas grand-chose quand je vois le pote nous montrer par ou passer et se vautrer a part un :

« Ca va ? »


J’aurais été réactif je serais passé en premier et j’aurais tendu une corde pour les culs lourds, enfin là c’est plus la tête qui est partie en premier pour Joa. Je pensais pas qu’il avait pris autant le melon de retourner dans son ancien chez lui. Mais je vous jure, il a basculé mieux qu’une brindille sursiliconnée emportée par ses nénés. Comment ça j’en rajoute toujours ? Mais même pas vrai !!

Je vous le dis, petite forme moi. A tous les coups c’est le cochon des buissons qu’Allia m’a fait bouffer la veille qui passe pas. Si j’étais un peu plus honnête avec moi-même je saurais que la prison représente quelque chose de presque aussi négatif que les lapins pour moi, pas dans le sens flippant mais dans celui ou je rêvais que mon vieux ne revienne jamais quand les flics arrivaient a le coincer pour des conneries, jamais pour ce qui aurait sauver nos vies de lui. Aller dans un de ces temples de l’échec du système hypocrite se voulant bienveillant me chamboule plus que je ne le voudrais.

J’arrive en haut du mur et prend le temps de contempler le vaste lieu qui aurait surement fin par aussi etre mon chez moi dans une autre ville si le monde n’avait pas eu la délicatesse de sombrer dans le chaos. Ouai, y’a un malaise…  Heureusement, voir Salem se gaufrer, Anton sortir Margueritte, ou Pâquerette, je sais plus le nom bucolique de sa grosse barre pour commencer a en défoncer et les autres y aller gaiement aussi, mon instinct de mec qui aime taper reprends le dessus. Je saute dans la mêlée, pas loin de Salem au cas où elle est besoin, la Mauricette au clair pour commencer a trancher dedans. Mais comme je suis un peu râleur, malgré le coté badass d’en trancher deux avec un moulinet parfaitement exécuté, j’arrive a penser que les moisis sont trop vieux, que ça manque de challenge… c’est moche de vieillir.

HRP:
 





Codage par Libella sur Graphiorum






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Prison break !   Prison break ! - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Prison break ! -
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» [UploadHero] La Grande évasion [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: