The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
Ventes privées Lacoste : de 30% à 50% de remise
Voir le deal

Partagez
- Home w/ Lisandro et Selene -
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lisandro Sedillo
Survivor
Lisandro Sedillo
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 876
MessageSujet: Re: Home w/ Lisandro et Selene   Home w/ Lisandro et Selene - Page 2 EmptyLun 9 Nov 2020 - 14:32
La main qu’elle saisit lui donne un peu d’espoir. Ce soir, les tensions au sein de cette famille seront mises de côté. Pour Eli. Parce qu’au final, cette famille resterait toujours au cœur de leurs priorités. Ils accompagnèrent ensemble Duncan et les autres qui amenèrent Eli jusqu’à l’infirmerie. Très rapidement, l’un des lits fut installé pour l’accueillir, y ajoutant même une couverture plus chaude que le chilien posa sur ses jambes. Il ne l’ausculte pas tout de suite, il est beaucoup trop sous le choc pour ça. Ça ne l’empêche pas de jeter un rapide coup d’œil sur lui, soulagé de ne trouver que quelques égratignures. Il devait sûrement avoir faim, et soif aussi.

Il laisse Selene s’approcher, lui donner des nouvelles rapidement de tout le monde, pendant qu’il prépare un verre d’eau, et envoie Erika aux cuisines pour ramener de la soupe, un bouillon, un peu de pain, quelque chose qu’il pourrait manger facilement. Quand il revient, c’est avec ses outils pour prendre ses constances. Mais c’est également à ce moment-là que le jeune homme remarque quelque chose, ou son absence plutôt. Il n’avait pas encore remit sa prothèse, et à vrai dire pour la première fois depuis longtemps, il l’avait complètement oubliée. Il pose son stéthoscope sur le lit, avant de poser sa main valide sur la jambe d’Eli.  « C’est… C’est une longue histoire. » Il jette un coup d’œil à Selene. C’était effectivement une histoire compliquée, douloureuse, à bien des égards. Cette amputation avait créé bien plus de problème qu’il n’y paraissait. La détresse d’Eli à ce sujet était touchante, mais le chilien ne se sentait pas d’en parler maintenant, pas devant Selene, pas encore une fois. « Mais ce n’est pas le plus important ce soir… »

Au lieu de ça, il préfère un sourire et un sujet plus léger. « Il faudra que je te présente quelqu’un aussi… Annabella est née peu après ton départ, elle va bientôt avoir un an. » C’est un éclat de fierté qui nait dans son regard à l’évocation de sa petite fille, actuellement auprès d’Andrea à cette heure. Il y avait tellement de choses qu’il aimerait lui dire, tellement de choses qu’il voulait lui raconter. Et tellement de questions aussi. « Dis-moi… Dis-nous, comment… qu’est-ce qui est arrivé ? Comment tu te sens ? Tu as mal quelque part ? » Tout ce temps loin d’eux, que lui était-il arrivé ? Avait-il bien mangé ? Avait-il bien été traité ? Où était-il en fait, avec qui ? Ils pensaient tous qu’il s’était retrouvé à l’avant-poste de New Eden, mais ils n’avaient jamais su le prouver, jamais pu trouver de piste solide à suivre pour le retrouver. Selene même revenait d’une énième expédition de recherche pour pouvoir le retrouver et le ramener à la maison. Et le voilà qui venait tout juste de leur revenir. Sain et sauf. « Tu as vraiment une sale gueule tu sais… » Ajouta-t-il, enfin.




tout le monde a peur d'être soi même, de ses erreurs, et pourtant il faut vivre, ça vaut le coup. plonger, avancer, trébucher, hésiter, trembler, c'est ça qui est beau... devenir soi même.



The badge:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 8907
MessageSujet: Re: Home w/ Lisandro et Selene   Home w/ Lisandro et Selene - Page 2 EmptyMar 10 Nov 2020 - 22:19

La mention du bras de Lisandro fit, par réflexe, la musicienne suivre ce qu’il montrait du regard. Oh oui, il s’était passé tellement de choses cette dernière année… et s’il y avait bien une chose que le jeune homme ne regretterait pas, c’était d’avoir manque la marée de charognes déversée dans Tacoma, jusqu’aux portes de leur refuge. Des centaines, des milliers même. C’était peut-être la plus grosse et la plus effrayante des hordes que Selene n’avait jamais vu – et elle avait une petite expérience dans le domaine. Heureusement, le concerné balaya le sujet – elle n’avait pas la force de se lancer dans ce récit ce soir. La mention d’Annabella lui donna l’opportunité de rebondir sur quelque chose de plus léger.

- Il va te prendre la tête avec elle, mais te laisse pas avoir, précisa-t-elle, prince-sans-rire mais de la malice plein ses prunelles azurées, elle est quand même moins mignonne qu’Elizabeth à son âge.

Bien entendu, ce n’était pas non plus le moment d’une fausse rivalité de parents – les deux cousines étaient parfaites de toute façon. Le chilien fut le premier, tout en prenant les constantes d’Eli, à le lancer sur les raisons de son absence. Le visage de la pianiste se renfrogna aussi. Accablée de remord et d’un horrible sentiment de culpabilité, elle s’empressa d’ajouter, comme pour se débarrasser du poids d’une suspicion :

- On a essayé de te retrouver… on a cherché longtemps et… Isaac a rencontré cette… folle qui nous a dit que vous aviez été enlevés… il est revenu avec le corps de Simon, ça lui paraissait important à préciser, même si l’entente entre les deux hommes n’était pas idéale, pour des raisons évidentes, Elena est revenue à Seattle il y a quelques mois… elle m’a tout raconté, elle m’a dit où vous étiez, j’étais… avec Duncan, on était justement partis les espionner ! Pour essayer de… de…

De quoi ? De trouver une autre piste ? Un signe ? Un indice ? Une faille ? Et tout se processus avait été long – si long… et pendant tout ce temps à chercher une aiguille dans une meule de foin, le mexicain était en route de son côté. Il n’avait pas abandonné, il s’était battu. Jusqu’à arriver là, face à eux. Alors Selene craque : examen en court ou pas, crase ou pas, fatigue ou pas, elle se jeta au cou du père de sa fille et le serra fort contre son cœur. Fort, fort, fort.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.

Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Eli Delgado
Survivor
Eli Delgado
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 282
MessageSujet: Re: Home w/ Lisandro et Selene   Home w/ Lisandro et Selene - Page 2 EmptyJeu 12 Nov 2020 - 0:15
Ils ont déjà l'air habitués à ce qu'il manque un bras au chilien. Ca doit faire longtemps, alors. Il me faudra aussi un moment avant de m'y faire. Là, c'est... putain de perturbant. Il a du tellement souffrir. Les anesthésiants se font rares de nos jours, alors la séance de chirurgie est douloureuse rien qu'à y penser...

Le sujet se fait balayer par une nouvelle plus heureuse : celle de la naissance de sa fille. C'est vrai qu'Andrea était enceinte avant que je ne parte. "Félicitations, Lisandro... Annabella, c'est un joli prénom." Et il fera un excellent père, comme il l'est pour moi. Le commentaire de Selene m'arrache un sourire amusé, qui rompt un peu le drame. "J'suis vraiment content... qu'Effy ait une amie de son âge et... de notre famille, ici." Cela dit, si Lisandro est mon père de coeur, cela fait d'Annabella ma soeur ? Hmm, c'est flou, mais peu importe. Les questions arrivent, prévisibles. J'ai eu tout le temps de réorganiser mes pensées pour essayer de ne rien oublier.

"Je...-" Mais Selene est plus rapide, pour m'apporter quelques... justifications. J'baisse doucement les yeux. Tristement. Puis... un peu amer à l'évocation d'Elena. Honnêtement, je n'ai jamais vraiment cru qu'ils viendraient me chercher. Que ce soit elle, Lisandro ou les autres. C'était beaucoup de risques. J'me pince les lèvres, ému et soulagé d'apprendre que je me trompais. Et il faut bien l'étreinte brusque de Selene pour finir de me convaincre. Elle sent bon. "Selene..." J'ai les yeux humides - mais pas la force de pleurer. Alors j'me contente de passer une caresse réconfortante sur son dos, et d'essayer de la faire rire, "... me serres pas si fort, tu vas m'casser les côtes.." Un sourire, un vrai - et un regard profondément affectueux qui se plonge dans le sien lorsqu'elle me libère. Elle m'a manqué. Beaucoup plus qu'elle ne pourrait l'imaginer. Ma prise tarde une seconde sur son épaule, avant de la lâcher à mon tour. En fait, il n'y a sûrement que le chilien qui soit capable de lire dans ce regard.

J'essaie de reprendre un peu de sérieux. Mes amis m'ont tout de même largement calmé, alors, ça devient simple de parler. "Elena n'est pas revenue ici, alors ?" De toute évidence, elle ne s'y est pas risquée. "...Tant mieux." dis-je dans un léger hochement de tête. Ca m'fait mal de dire ça. Je l'appréciais, avant. Avant qu'elle ne pète un plomb et ne bute Simon. "J'étais là quand elle l'a tué. Elle allait en faire autant pour Caroline, moi et elle-même." J'soupire en secouant négativement la tête. "Je n'sais pas ce qui l'a poussée à faire ça." La pression, peut-être. Quoi qu'il en soit, "On a été emmenés dans un camp à George. J'étais captif, mais pas avec elles. Je n'sais pas si elles sont restées ensemble. Elles n'étaient plus là quand les mecs de New Eden ont voulu nous faire rejoindre leur base. Je les présumais mortes, mais du coup j'suppose qu'elles n'ont juste pas tenté de m'aider." La colère grimpe envers Elena. "Qu'est-c'qu'est devenue Caroline ?" Peut-être qu'elle, au moins, a eu la décence de n'pas trahir les siens.

"On était au moins une dizaine de prisonniers dans le pickup quand on est partis. Nos ravisseurs, je n'sais pas... Peut-être un peu plus. Il parait qu'ils sont bien plus nombreux dans leur base. Et ils étaient très bien armés aussi. Enfin, comme les types qu'on a croisés quand l'hélico s'est crashé, 'voyez ? C'était franchement... assez impressionnant." J'hausse un sourcil, pensif. Une partie de moi voulait arriver jusqu'à cette base. Juste pour savoir. Est-ce une supercherie ou un véritable morceau de paradis ? Je n'le saurai probablement jamais. "D'autres gens nous ont coursés sur la route, ils voulaient nous intercepter. J'ai eu l'occasion de faire passer le type qui nous gardait par dessus bord, alors vous m'connaissez..." J'souris bêtement, "... j'ai foncé dans l'tas et j'suis tombé avec lui. L'autre caisse m'a roulé dessus, après j'me souviens pas, j'ai du vite tomber dans les pommes." Je hausse les épaules, comme si c'était mon putain de pain quotidien. J'bois enfin une gorgée dans l'verre d'eau que m'a ramené Lisandro. Putain, c'est rare que j'parle autant.

"Après, bah... J'me suis réveillé dans un camp à Okanogan. Ils m'ont soigné, j'avais les deux jambes complètement en vrac..." dis-je en désignant mes pauvres guiboles du menton. "Des fractures, la peau arrachée quand j'ai été trainé sur l'bitume... Enfin des trucs un peu gores, mais sauvables. C'est juste que j'ai pas pu marcher pendant longtemps... J'me suis r'trouvé coincé comme un con." Une grimace exagérée, pour essayer de raconter tout ça avec légèreté. "Ca a duré des mois... Ils m'ont jamais tenu captif - bon j'allais pas me sauver t'façons - et petit à petit, bah j'me suis intégré... C'est Annie, une de leurs médics, qui a eu la patience de me faire ma rééducation. Big-up Annie." Un poing faiblement levé pour ma sauveuse. "Et puis cet été j'ai pu repartir. Après quelques galères habituelles de voiture en panne, de rôdeurs et compagnie... ta-da me revoilà !"



Quien no mira adelante,
atrás se cae.

Revenir en haut Aller en bas  
Lisandro Sedillo
Survivor
Lisandro Sedillo
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 876
MessageSujet: Re: Home w/ Lisandro et Selene   Home w/ Lisandro et Selene - Page 2 EmptyMer 2 Déc 2020 - 11:56
Il aurait aimé pouvoir lui sourire avec plus de conviction, heureusement avec la fatigue de ces dernières heures, Eli n’était pas en état de voir aussi clair que d’habitude dans son regard. De toute façon, ce n’était ni l’heure ni le moment. A plus tard, les mises à jours sur tout ce qui s’était réellement passé dans leur vie cette dernière année. Le plus important en cet instant, c’était que tout le monde était en vie, que tout le monde allait bien et qu’il était rentré à la maison. « Hey, je n’te permets pas jeune fille » C’était spontané, mais son sourire se fana quand il posa les yeux sur Selene. Il n’oubliait pas les tensions entre eux. S’il lui était facile de revenir à cette bonne entente familiale, c’était finalement difficile d’occulter tout ce qui allait de travers depuis des mois. Mais ce n’était pas le plus important à cette heure, les questions et les mises à jour viendraient plus tard. Il n’y avait qu’Eli qui comptait ce soir. A ses félicitations pour Annabella, le chilien pressa sa main avec émotion. La famille était complète à présent.

Et parce que l’émotion le prenait un peu trop en cet instant, il s’écarta pour venir se glisser au pied du lit. Juste à temps à vrai dire pour éviter Selene qui s’élança à son cou, pour le serrer fort contre elle. D’accord, d’accord, il n’avait pas une poussière dans l’œil, cette scène était en train de l’achever. Il essuya ses larmes dans un geste qui se croyait discret, avant d’écouter Eli qui racontait son parcours pour leur revenir. Il l’écouta avec attention, la colère qu’il éprouvait pour Elena, il la comprenait. Il posa sa main valide sur sa jambe, pour le soutenir, l’encourager à poursuivre. Lui-même ne savait pas ce qu’il devait penser du geste d’Elena. Il ne la comprenait pas. Mais il n’y était pas et ne s’était pas permis de juger. « On ne sait pas… pour Caroline, malheureusement. » Dit-il, non sans un regard lancé à Selene. S’ils avaient appris quelque chose, elle était plus à même de savoir que lui.

Sa main sur sa jambe se fit plus légère alors qu’il explique les blessures qu’il a subies. Il n’était plus si étonnant alors qu’il ait mis autant de temps pour revenir. « Tu me montreras ça, mais si t’as pu revenir jusqu’à nous je ne doute pas que tu aies été bien soigné » Dit-il, pensif. Il regarda son fils de cœur, malgré les informations cruciales qu’ils avaient entendues et les questions qui leur viendraient avec le temps, tout ce qui subsistait chez le chilien était le soulagement. Il était rentré. A force de se le répéter silencieusement, il commençait vraiment à réaliser à quel point son absence avait laissé un vide dans son cœur et dans sa vie. « Erika va revenir avec de quoi manger, je pense qu’on peut remettre à demain les questions, il faut que tu te reposes. Après manger, tu pourras aller prendre une douche et dormir ici pour cette nuit. Le reste peut attendre demain… N’est-ce pas ? » Selene aussi devait se changer, manger et se reposer. Il se doutait bien que la jeune femme – et d’autres quand la nouvelle se répandrait – viendrait lui tenir compagnie ce soir. Lui-même comptait bien échanger sa garde avec Nolan, pour veiller sur lui. Ne serait-ce que pour être sûr qu’il ne disparaisse pas pendant la nuit. Tout ça n’était pas un rêve, n’est-ce pas ?  

« Je suis content que tu sois rentré à la maison… » Termina-t-il, avec émotion.




tout le monde a peur d'être soi même, de ses erreurs, et pourtant il faut vivre, ça vaut le coup. plonger, avancer, trébucher, hésiter, trembler, c'est ça qui est beau... devenir soi même.



The badge:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 8907
MessageSujet: Re: Home w/ Lisandro et Selene   Home w/ Lisandro et Selene - Page 2 EmptyJeu 3 Déc 2020 - 10:10
- Tu mériterais que je te casse les côtes, lui rétorqua-t-elle en s’écartant.

Bien sûr qu’elle plaisantait, la voix fébrile et les yeux brillants. C’était juste… dingue de le revoir après tout ce temps, après toutes ces larmes, après toute cette résignation. La jeune femme avait traversé les enfers parce qu’il avait disparu et même si elle en était sortie… elle aurait préféré ne jamais en arriver là.

Vint alors le récit, qu’elle écouta religieusement. Une histoire qui collait avec celle d’Elena, que le graffeur avait condamnée sans demi-mesure. Ce n’était donc pas un mensonge… dire que Selene l’avait défendue morticus. Et en même temps, même si Simon était un proche, même s’il s’agissait de quelqu’un de Nisqually… la musicienne n’arrivait pas totalement en en vouloir à la grec. Peut-être qu’à sa place, elle aurait fait la même chose…

La pianiste était fascinée par la… « chance » dont avait bénéficié Eli. L’attaque, la blessure, le camp qui le soigne. Et une fois de plus, la culpabilité. Elle aurait pu le retrouver si elle n’avait pas obéi à sa mise en isolement. Si elle avait été audacieuse, qu’elle avait immédiatement repris la traque là où Isaac l’avait laissée. Elle aurait pu trouver George ou Okanogan bien avant et… tout aurait pu être différent.

Puisqu’elle avait la nausée, rendue malade par les mots qui se mélangeaient dans son crâne et pesaient sur son estomac, elle n’avait que les gestes pour manifester son soutien. Sa main qui se referma sur celle de son ex, son ami, le père de sa fille. Entre peine infinie et soulagement indicible, Selene croisa les regards d’Eli en essayant piteusement de lui sourire. C’était plus ou moins un échec.

- Désolée, je… pardon…

C’était les digues qui cédaient à nouveau. Elle enfouit son visage dans ses mains, concédant quelques pleurs qui s’écrasèrent sur ses paumes. Il fallait qu’elle s’assoie. Elle avait le tournis et respirer était devenu difficile. Lisandro avait raison, le reste pouvait attendre le lendemain. Pour ce soir, ils devaient déjà se remettre et… profiter d’une douche, ainsi que d’une bonne nuit de sommeil – en ce qui concernait le mexicain.

- T’es un… putain de survivant, lui dit Selene en quittant son refuge.

Car on parlait des brutes capables d’affronter des dizaines d’adversaires, des leaders implacables ou des aventuriers prêts à tout… mais Eli, c’était ce simple jeune homme qui avait connu le pire, et qui s’en tirait toujours, à la force de son mental. Parce qu’il voulait voir ses proches, parce qu’il n’était pas question pour lui de lâcher prise. Quand elle le regardait là, la pianiste était fière de lui. Et… elle ne pouvait rêver d’un meilleur modèle pour Elizabeth.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.

Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Home w/ Lisandro et Selene   Home w/ Lisandro et Selene - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Home w/ Lisandro et Selene -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: