The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Friends of my foes || Anton -
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zola Saltzman
Bras droit | The Gentle Bastards
Chasseur de primes
Zola Saltzman
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 02/07/2020
Messages : 401
Age IRL : 31
MessageSujet: Friends of my foes || Anton   Friends of my foes || Anton EmptyVen 16 Oct 2020 - 12:48
Assise au bord de la piscine, une jambe relevée contre ma poitrine tandis que l’autre pend dans le vide du bassin privé d’eau, je fixe la large bande de papier que je tiens à bout de bras, les sourcils légèrement froncés. Depuis qu’Horacio a évoqué la possibilité de diversifier notre offre de services, non pas pour ouvrir le saint tripot dont rêve Bill mais pour monter une scène et s’offrir un bar digne de ce nom, je me suis plongée corps et âme dans le projet. C’est une maigre soupape de sécurité aux tourments qui tournent sans fin dans mes pensées et empoisonnent mon esprit, mais c’est mieux que rien, et je me raccroche à l’idée que cet investissement de temps, et d’énergie n’est pas vain, et qu’il nous sera profitable dès que le projet aura abouti. Je finis par soupirer d’un air frustré quand je finis par mettre le doigt sur ce qui me chiffonnait dans cette nouvelle esquisse de plan et gribouille sur le papier, rayant cette nouvelle disposition des lieux à laquelle j’ai songé, et qui ne colle pas. Encore.

De rage, je fais une jolie boule dans mon poing, et la balance vers ma gauche, où elle va s’échouer auprès de quatre autres modèles, aucune de mes idées n’ayant abouti pour l’instant. Je râle ouvertement, je suis seule dans le bâtiment, personne ne sera donc dérangé par mes excès d’humeur, et je finis par me laisser aller en arrière, posant ma tête contre le béton froid, mon regard sombre fixant le plafond, des mètres au-dessus de moi. Le silence des lieux me pénètre jusqu’à la moelle, et même si cela fait plusieurs semaines que la Cage est privée de tout combat, et donc de tout public, j’ai encore un peu de mal à m’habituer à l’inactivité des lieux, au calme qui imprègne les murs, les sols, et tout cet espace désespérément vide. Les travaux de nettoyage arrivent enfin à leur terme, le fond de la piscine est désormais praticable et débarrassé de toute eau et boue, et je croise les doigts pour qu’on puisse relancer le business d’ici une quinzaine de jours, le temps de boucler les derniers détails qui traînent à droite à gauche, et de lancer la rumeur que les combats reprennent. Faute de quoi, les Bastards font finir par devoir vivre d’amour et d’eau fraîche. Et dans mon cas…seulement d’eau fraîche, oui.

La porte de la Cage s’ouvre subitement, me tirant de mes pensées, et je tourne le regard vers le nouveau venu, portant une main en visière pour protéger mon regard de la clarté de l’extérieur. Mes yeux se plissent, et lorsque la porte se referme dans le dos du survivant, je reconnais Anton, l’un des Exilés de la distillerie, avec qui j’ai déjà eu à faire à plusieurs reprises puisqu’il lui arrive de venir se battre ici. Je me redresse, le visage toujours tourné vers lui, et ne m’embarrasse pas d’une quelconque formule de politesse à son égard. « -Si tu viens pour les combats, va falloir attendre encore un peu. Ta prochaine défaite ne sera sans doute pas avant deux ou trois semaines. » Une lueur amusée brille quelques secondes dans mes yeux, tandis que le coin de mes lèvres se relève dans un subtil sourire insolent à l’évocation des quelques combats qu’il a perdu au fond de la Cage. « -Je préviendrais Valérian pour que t’ai l’information. »




La vida no es la fiesta que habiamos imaginado, pero ya que estamos aqui, bailemos
Some days I am goddess. Some days I am wild child. Some days I am a fragile mess. Most days, I am a bit of all three. But every day, I am here, trying.
Revenir en haut Aller en bas  
Anton Donovan
The Exiles | Chasseur de primes
Chat Noir
Anton Donovan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/12/2019
Messages : 814
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Friends of my foes || Anton   Friends of my foes || Anton EmptyVen 16 Oct 2020 - 15:58
Anton passa la porte de la cage, ancienne piscine autrefois si agréable à visiter, maintenant c’était un lieu d’alcool et de violence. Ce qui la rendait encore plus agréable à visiter, il ne fallait pas se mentir. Le policier adorait les deux. Il n’y avait personne actuellement, pas d’odeur de sueur, de sang, pas d’ivrognes à moitié chancelants. C’était à la fois triste et vide, il regarda autour de lui, n’y avait qu’une seule personne, une jeune femme. Zola. Seconde de Bill, travaillant ici depuis un moment. Anton avait eu affaire à elle plus d’une fois. Ils n’avaient jamais réellement discuté, en même temps. L’un comme l’autre n’était pas ici pour ça. Il savait donc assez peu de chose sur cette femme, si ce n’est qu’elle avait la langue bien pendue.

C’était dommage que ce soit elle, en fait, le policier était venu ici pour rencontrer Horacio, il avait tapé dans l’œil du chasseur de primes. Son comportement général, la façon dont il leur avait parlé. Un truc hérissait le poil d’Anton, quand bien même il n’arrivait pas à mettre la main dessus. Peut-être son accent ? Une impression générale. Il voulait lui parler en tête à tête, se faire sa propre opinion au sujet de cet homme et, accessoirement, en apprendre plus sur ce qu’ils pouvaient avoir fait à Lily, afin de la contrer lors du procès à venir. D’ailleurs, Anton se promit de taire cette information.

La jeune femme vint à sa rencontre et le reçu avec une remarque qui le piqua dans son estime et dans son amour propre. Oui il était venu et il avait beaucoup perdu ces derniers temps. Cette insolence amusée de Zola lui hérissait l’échine. Il aimerait bien lui faire ravaler ses paroles, mais frapper une femme pour prouver sa virilité était l’apanage de son père, pas le sien. Il répondit d’un air pincé : « Ce n’est pas pour ça que je suis là, mais merci, j’note ça à mon carnet à la date « j’m’en bas les steaks. » Il claqua les mains pour faire semblant de refermer un agenda avant de s’avancer jusqu’à Zola et croiser les bras.

Il la dévisagea pendant quelques secondes avant de prendre un air plus détendu et de demander : « Il est pas là l’autre grand bênet d’Horacio ? J’aimerai lui parler, pour une affaire personnelle. » Anton regarda autour de lui, cherchant éventuellement quelqu’un d’autre qui pourrait l’aider si elle ne pouvait pas lui répondre.






No pain, no gain
ANAPHORE

The Exiles:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Zola Saltzman
Bras droit | The Gentle Bastards
Chasseur de primes
Zola Saltzman
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 02/07/2020
Messages : 401
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Friends of my foes || Anton   Friends of my foes || Anton EmptyVen 16 Oct 2020 - 16:40
Sa répartie concernant la reprise des combats a le don de m’amuser, je ne peux le nier, mais je ne lui fais pas le plaisir de le montrer, quand bien même le coin de mes lèvres se relève sensiblement dans un très léger sourire, à peine perceptible. Anton s’avance jusqu’à moi, et même s’il me surplombe d’une bonne tête, je ne recule pas pour autant, et me contente de lever légèrement le visage pour pouvoir plonger mon regard dans le sien, alors qu’il me demande si Horacio est dans le coin. Je le laisse fouiller les lieux du regard par lui-même, et constater que non, avant de poser les mains sur mes hanches. « -Vérifie derrière le comptoir tant que t’y es, on sait jamais qu’il soit en train de jouer à cache-cache. » Je lâche un soupir audible que je ne tente pas de cacher, et m’éloigne pour aller récupérer les boulettes de papier qui traînent encore par terre, et témoigne de mes échecs.

Sans plus me préoccuper du survivant, je vais jusqu’au bar, dépose les plans foirés dans une petite corbeille, avant de voir qu’il n’a pas bougé, et qu’il est toujours planté là, près de la piscine vide. « -Je prends pas de messages, faudra repasser si tu veux voir Horacio. » Façon polie de l’inviter à dégager de ma Cage, puisque l’objet de sa visite ne se trouve clairement pas ici. Pas vif à la compréhension, le petit Anton. Pour m’occuper les mains plus que par réelle nécessité j’attrape un chiffon, et le passe avec application sur le comptoir déjà propre, tout en glissant mon regard sur la silhouette du brun, sans la moindre gêne. Yeux légèrement plissés, je me demande quand même ce que le combattant veut à notre banquier, une question qui s’attarde quelques instants dans mon esprit, et que je balaye finalement d’un revers de la main. Chacun ses merdes, après tout, et tant qu’Horacio laisse les siennes à l’entrée de la Cage, et de l’ORB, il peut bien faire ce qui lui plait, et s’attirer les ennuis qu’il veut.

Le comptoir brille, non pas que je sois une grande maniaque mais je déteste l’inactivité, et j’y étale mes nouveaux papiers vierges, et mes crayons, prête à retenter le coup concernant les plans des lieux. Anton lui, ne semble toujours pas décidé à faire demi-tour, et à rentrer sagement chez lui alors qu’il est désormais tourné vers moi. « -Tu voulais autre chose ? C’est peut-être pas évident pour toi, mais on fait pas garderie ici. Donc euh…ce fut un plaisir, et…à plus ? » Je ne m’embarrasse pas de pincettes, jamais, et lui adresse un de ces sourires qui ressemblent plus à une grimace qu’autre chose, même si j’ai le sentiment, comme une forme d’intuition coriace, que le survivant ne va pas lâcher l’affaire si facilement. Ça peut-être cette lueur curieuse dans son regard, ou le fait que je le devine aussi têtu que moi, mais je sens qu’on ne va pas s’arrêter là.




La vida no es la fiesta que habiamos imaginado, pero ya que estamos aqui, bailemos
Some days I am goddess. Some days I am wild child. Some days I am a fragile mess. Most days, I am a bit of all three. But every day, I am here, trying.
Revenir en haut Aller en bas  
Anton Donovan
The Exiles | Chasseur de primes
Chat Noir
Anton Donovan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/12/2019
Messages : 814
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Friends of my foes || Anton   Friends of my foes || Anton EmptyVen 16 Oct 2020 - 17:28
Anton s’amusa de la réaction de Zola, c’est avec une ironie cinglante qu’il répondit à son « je transmet pas de message » En réalité, il ne savait pas grand-chose de la réputation de la jeune femme, mais il ne pouvait pas la laisser prendre le dessus sur cette conversation. Il s’accouda au bar, alors même qu’elle le congédiait d’une façon plus ou moins poli. Histoire de montrer qu’il ne comptait pas en rester là : « Franchement, vu la réputation que tu te paies, je pensais que tu étais un pigeon voyageur. » elle nettoyait avec insistance un bar déjà propre pour faire croire qu’il la dérangeait. Aussi Anton sorti une bouteille contenant un peu de jus de fruit, de quoi s’hydrater pendant une enquête et en renversa sur la surface impeccable : « T’as oublié là. » Sourire d’emmerdeur sur le visage, ça obligerait Zola à s’approcher de lui et à lui prêter de l’attention

Quand elle ne fut pas trop loin, il reprit. Si Horacio était sa première cible, il comptait rentabiliser son voyage jusqu’ici et ça tombe bien, il avait pas mal de questions : « j’ai pas cramé de l’essence et perdu mon temps pour des queues de cerises. » Il sorti quelques balles du fond de la poche, ainsi qu’une flasque d’alcool. Pour poser le tout sur le comptoir, hors de portée de Zola, mais lui faisant clairement comprendre qu’il pouvait lui donner si elle acceptait de parler avec lui. « Tu sais pourquoi je suis aussi bon chasseur de primes ? C’est car j’ai de bons renseignements et tu vas peut-être pouvoir m’aider. Comme je sais que t’es une femme vénale, je te rémunère en échange de ce que tu pourrais avoir à me dire. » Il n’y avait pas de jugement, simplement de l’insolence marquée, visiblement c’était la marque de fabrique de la jeune femme, si c’était vraiment comme ça qu’elle fonctionnait alors il jouerait suivant ses règles. En plus, ça l’amusait de se comportait comme un connard.

« Tu peux me dire quoi sur Lily ? Quel genre de prisonnière c’était ? Ce que tu en as pensée, à titre personnel. Ça pourrait nous aider à la gérer si on lui remet la main dessus. » Prudemment, il passa sous silence le procès. Anton se dit cependant qu’il pourrait peut-être tirer quelque chose d’utile, un tic, une habitude, une info quelconque. Puis aussi, ça l’amusait d’ennuyer Zola : « C’est pas comme si tu avais mieux à faire de toute façon non ? »




No pain, no gain
ANAPHORE

The Exiles:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Zola Saltzman
Bras droit | The Gentle Bastards
Chasseur de primes
Zola Saltzman
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 02/07/2020
Messages : 401
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Friends of my foes || Anton   Friends of my foes || Anton EmptyVen 16 Oct 2020 - 20:45
Cet idiot s’accoude au bar malgré ces quelques mots destinés à le chasser, ce qui me confirme le fait qu’il ne doit effectivement pas être ce qui se fait de plus intelligent dans le coin. Je lâche un bref éclat de rire quand il me parle de ma réputation, lui adressant un sourire faux. « -Tu ne sais rien de moi ou de ma réputation. Mais cette tentative ridicule de moquerie était…mignonne. Je suis sûre qu’un gamin de dix ans aurait pas fait mieux. » Je le vois sortir une bouteille d’un liquide quelconque, et serre les dents au point d’en ressentir une vive douleur dans la mâchoire quand il en verse une petite flaque sur le comptoir fraîchement nettoyé, et l’envie de lui faire bouffer le bar me prend violemment. Au lieu de quoi, je dépose le chiffon sur mon épaule, en avisant le liquide d’un geste du menton : « -Je te laisse ça là en cas de petite soif, je suis sûre que ta langue affutée de merdeux saura en récupérer la moindre petite goutte. » Il n’y a plus rien de cordial dans mon ton, et je ne tente même pas de faire semblant.

Manifestement, Anton ne connaît pas la subtilité, et je crois que j’aurais dû lui lancer un franc et direct « -Casse-toi ! » pour qu’il comprenne qu’il est l’heure pour lui d’aller faire sa vie ailleurs. Mais le survivant semble désireux de rester, et il se met d’ailleurs à sortir des trucs de sa poche, pour les poser bien en évidence sur le comptoir : des balles, et une petite flasque d’alcool. Je croise les bras sous ma poitrine, et ne loupe aucun des gestes qu’il fait, ni même des mots qu’il prononce. « -Je m’en contrefous. Mais tu peux aller expliquer pourquoi t’es un aussi bon chasseur de primes à quelqu’un que ça intéresse...ailleurs, de préférence. » Peu importe, Anton est lancé, il ne semble d’ailleurs pas m’écouter, et je cache ma surprise quand il évoque subitement Lily, et qu’il me pose quelques questions sur la jeune survivante, manifestant à son égard un intérêt que je ne comprends pas. Pas encore, du moins. Je reste à fixer le barbu quelques longues secondes, ne retenant pas le sourire insolent qui me monte spontanément aux lèvres quand il évoque la possibilité que je n’aurais rien de mieux à faire. « -Franchement ? Là tout de suite, je préférerai encore avaler une demi-douzaine de lames de rasoir ou me taper un 100 m pieds nus sur des tessons de bouteille. »

Le sourire s’attarde quelques instants sur mes lèvres, et je finis par détourner le regard pour le poser sur ce qu’il a étalé devant lui, hors de ma portée, ce qu’il estime sans doute un petit trésor. Sans geste brusque, pour qu’il n’y voit aucune menace, je retire l’arme à feu coincée dans ma ceinture, puis en ôte le chargeur que je pose sur le comptoir loin de ses longs bras, et tire la culasse à l’arrière. La fenêtre d’éjection s’ouvre, et je récupère la dernière balle, que je pose juste à côté du chargeur. Sans un mot, je me penche et récupère sous le bar une bouteille de bourbon que je pose à côté des balles, puis une de rhum, et enfin une de téquila, avant de reposer mon regard sur ce qu’il a sorti de son sac, qui parait bien maigre en comparaison de ce que je viens d’étaler sous ses yeux. « -La femme vénale va te livrer des informations à la hauteur de ce pot de vin minable que tu lui présentes. »

A mon tour je m’accoude au bar juste en face de lui, et fais mine de réfléchir quelques instants, en lâchant un vague « hmmm » parfaitement faux, trahissant des réflexions que je ne me donne même pas la peine de faire. Finalement, je mime l’étincelle de génie, alors que je claque des doigts, pouce contre majeur. « -Lily adore le vernis à ongles. Rouge, de préfèrence. Mais pas rouge clair, plutôt foncé…genre cerise. Tu vois le genre ? Oh, et Alice au pays des Merveilles est son livre préféré. » Le ton dégouline d’arrogance, et est presque méprisant, à l’image de ces paroles qu’il a eut pour moi quelques instants plus tôt. Femme vénale…quand je disais que ce mec ne me connaissait pas du tout. « -Si t’as fini ton petit cirque, je te conseille de ramasser ton bordel et d’aller tenter ta chance ailleurs. Bon chasseur de primes, tu parles… » Ces quelques derniers mots sont jetés en l’air, un peu comme si je m’adressais à moi-même alors que je m’éloigne de ma position et attrape un verre pour en verser une rasade de bourbon sans lui accorder le moindre regard supplémentaire.




La vida no es la fiesta que habiamos imaginado, pero ya que estamos aqui, bailemos
Some days I am goddess. Some days I am wild child. Some days I am a fragile mess. Most days, I am a bit of all three. But every day, I am here, trying.
Revenir en haut Aller en bas  
Anton Donovan
The Exiles | Chasseur de primes
Chat Noir
Anton Donovan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/12/2019
Messages : 814
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Friends of my foes || Anton   Friends of my foes || Anton EmptyVen 16 Oct 2020 - 21:49
Anton y était peut-être aller un peu fort, en tout cas vu la réaction de Zola devant lui, à préférer manger des lames de rasoir que de coopérer avec lui… Il la laissa vider sa colère, ne portant sa main qu’à sa ceinture quand elle commença à jouer avec un glock. Impressionnant, elle avait un bon maniement de l’arme. Mais instinctivement il se demanda où elle en était au niveau de sa précision. Savait-elle tirer avec ? Une question qu’il se posait toujours quand il voyait quelqu’un avec une arme à feu. Il reprit son pot de vin : « J’avoue que ça pèse pas très lourd face aux réserves de ton groupe. » Dit Anton en regardant le spectacle d’intimidation qu’elle lui offrait. : « Mais bon, ça ne t’appartient pas. » Non en effet, cependant, si elle est le bras droit du chef, alors ça ne faisait pas spécialement de différence entre les réserves du groupe et les réserves personnelles. Si Anton voulait ses informations, il allait devoir se montrer bien plus courtois et poli, elle n’était pas une random qu’il pouvait malmener à sa guise.

Alors qu’elle se servait visiblement un verre, il eut un demi-sourire : « Mais bon admettons j’ai pas été sympa, j’avoue, si tu veux bien accepter mes excuses, elles sont sincères. Par contre, t’as jamais négocié avec un privé ou un chasseur de prime non ? » d’un coup de manche, il nettoya le jus qu’il avait étalé sur le bar. Puis il reprit la parole en espérant attirer son attention et de ne pas s’être totalement fermé la coopération de la jeune femme. « Normalement, je propose un truc de merde, puis l’autre en face il négocie les prix. A moins que ce ne soit pas du genre à vouloir un pot de vin matériel » Il décrocha un sourire à Zola, lui montrant qu’il était peut-être un connard qui avait la défaite dans la cage, mais il n’était pas non plus un idiot borné… enfin, pas totalement borné, il était capable de négocier et de se remettre en question quand il allait trop loin.

Il était en demande, mais il avait également des choses à offrir à Zola, il suffisait de s’entendre sur la façon de le faire. Simplement, il ne voulait pas avoir l’air de la supplier, alors si elle tentait de le balader et de jouer avec lui, il tournerait les talons et tant pis : « Alors, je t’écoutes. Tu veux quoi en échange d’informations utiles ?»




No pain, no gain
ANAPHORE

The Exiles:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Zola Saltzman
Bras droit | The Gentle Bastards
Chasseur de primes
Zola Saltzman
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 02/07/2020
Messages : 401
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Friends of my foes || Anton   Friends of my foes || Anton EmptySam 17 Oct 2020 - 12:11
Quand Anton avoue que ce qu’il a posé sur le comptoir ne fait clairement pas le poids avec ce qui j’y ai moi-même mis, je lâche un « -Sans déc ! » ironique avant de lui adresser un regard noir. Femme vénale, je vous jure…ce qu’il faut pas entendre, putain ! Je ne daigne pas répondre à sa petite pique sur qui est le vrai propriétaire de ces bouteilles, ou même ces balles, et entreprend de remettre le chargeur à sa place, puis l’arme à ma ceinture, comme avant ce déballage forcé pour lui montrer que son maigre tribu ne m’intéresse pas. Le liquide ambré remplit peu à peu le verre que je suis en train de me servir, mais je suis obligée de m’arrêter en cours de route pour tourner mon visage vers Anton, plissant les yeux quand il se met à me présenter…des excuses.

Etonnée, je dois bien l’admettre, je prends malgré tout de longues secondes pour l’observer, comme pour chercher à déceler cette sincérité qu’il clame haut et fort sur les traits de son visage. Sauf que je ne le connais pas assez pour savoir si c’est un stratagème, ou s’il pense vraiment ses paroles. Il pousse le vice jusqu’à essuyer le liquide qu’il a versé sur le comptoir de sa manche, alors que mon sourcil se hausse sensiblement. Dans le doute, et plutôt que de baisser les armes de suite si facilement, je le fixe encore quelques secondes, avant de lui adresser un sourire arrogant pour la forme, tandis que je lance d’un ton acerbe : « -J’espère que ça t’as pas fait trop mal à la bouche, ces excuses. » Et je ressers une dose de bourbon, une dose généreuse, qui conviendrait à deux personnes, alors que je retourne m’installer en face de lui, posant le verre entre nous deux, comme une invitation silencieuse à le partager.

Le survivant reprend sur sa lancée, et je ne prends pas le parti de le contredire, ni même de l’interrompre. J’ai négocié avec beaucoup de personnes au cours de ma vie, parfois même des personnes qui n’étaient d’ailleurs même pas au courant que nous étions en train de négocier puisqu’il s’agissait d’une bonne vieille arnaque de ma part, mais j’admets ne jamais avoir traité ni avec un privé, ni avec un chasseur de primes. C’est marrant qu’il parle de privé, spécifiquement, et je plisse légèrement les yeux pour les glisser quelques secondes sur sa silhouette. Est-ce que c’est ça qu’il faisait de sa vie, avant que le monde ne s’écroule ? « -Alors c’est ce que t’étais, un privé ? Tu traquais les maris infidèles pour le compte de bonnes femmes délaissées qui cherchaient la preuve ultime pour un divorce bien juteux ? Intéressant… » Et ouais, je verse dans le stéréotype, mais l’imaginer ainsi m’amuse. Il parle, parle, parle, et je lui prête une oreille attentive, les deux coudes posés sur le comptoir, le regard vissé sur son visage, me demandant quand est-ce qu’il va daigner fermer sa jolie bouche.

Je finis par attraper le tabouret de mon côté du bar, et me pose dessus, m’installant en face d’Anton, de façon à ce que seul le comptoir nous sépare. Le verre atterrit entre mes mains, et je fais tourner légèrement le liquide le temps de la réflexion, dans un geste totalement inconscient, avant de boire une gorgée, et de reposer le verre exactement là où il était, juste entre nous deux. « -Okay…admettons que je sois prête à négocier avec toi, et partager ce que je sais…Dis-moi d’abord pourquoi tu tiens tant à avoir des informations sur Lily. » Je relève légèrement la tête, et cette fois-ci, il peut constater par lui-même que toute trace d’arrogance ou d’insolence a déserté mon visage, qui est désormais on ne peut plus sérieux. Sa présence pour trouver Horacio était déjà bien mystérieuse, mais cet intérêt pour notre ancienne invitée l’est tout autant, et j’avoue que ma curiosité est piquée au vif.




La vida no es la fiesta que habiamos imaginado, pero ya que estamos aqui, bailemos
Some days I am goddess. Some days I am wild child. Some days I am a fragile mess. Most days, I am a bit of all three. But every day, I am here, trying.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Friends of my foes || Anton   Friends of my foes || Anton Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Friends of my foes || Anton -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: