The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-39%
Le deal à ne pas rater :
Pommeau de douche anti calcaire à 8,49€ au lieu de 13,99€
8.49 € 13.99 €
Voir le deal
-38%
Le deal à ne pas rater :
LEGO 71360 Pack de démarrage Aventures Super Mario
37.36 € 59.99 €
Voir le deal

Partagez
- Oh shit... -
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tori H. Watanabe
Administratrice
Inglorious Fuckers
Tori H. Watanabe
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 1585
MessageSujet: Oh shit...   Oh shit... EmptyLun 12 Oct 2020 - 19:30
Les deux mains dans les poches, Tori fixait la foule du No Man’s Land avec un bref sourire qui creusait ses joues. Peter avait à faire dans le coin, il lui demandait une petite heure pour récupérer de quoi manger, des services qu’il avait rendus et qu’on lui devait. La japonaise s’était montrée conciliante avec ça, Zack gardait par ailleurs leur abri le temps qu’ils rentrent, se remettant péniblement de la maladie qu’il avait subi. Avec lui, Gabriel et Elena étaient également là pour veiller au grain. Appréhendait-elle le fait de laisser les deux ennemis jurés ensemble avec seulement l’hispanique pour les séparer ? Un peu. Mais tant qu’ils étaient souffrants et tenus pour des promesses sérieuses, Tori parvenait à moins appréhender les décisions malheureuses qu’ils pourraient prendre.

Faisant les cent pas lentement, la brune se laissa absorber par ses pensées. Sans voir que ses jambes l’amenèrent jusqu’au tableau d’affichage où de nombreux visages et annonces étaient exposées. Elle les sonda toutes, une par une. Lisant les quelques lignes écrites rapidement à la main, les sommes, celles qui pourraient l’intéresser, ou plaire à Elena pourquoi pas. En fourrant certaines dans le fond de sa poche, elle se détourna pour aviser où se trouvait l’homme qui l’accompagnait. Quand ses doigts remontèrent à une autre feuille griffonnée qui lui arracha un bref sourire, suivi d’une expression curieuse.

Les traits incertains redéfinissaient quasiment à merveille les contours de son visage. Pour un portrait dans lequel elle se reconnaissait, la japonaise le trouvait très réussie. En dessous ? Des mots, enchainés, indiquant que cette femme était recherchée pour le vol et la mort d’un membre d’un groupe important. Le sourire de la japonaise se figea. D’autres indications, sur elle, visiblement. Son cœur rata un battement. Qu’est-ce qu’il se passait ? Presque sonnée, ses doigts serrèrent la feuille alors qu’elle eut l’impression que ses jambes se transformaient soudainement en coton. Ça n’était plus seulement de la peur qu’elle éprouvait, son amygdale venait de faire disjoncter son cerveau entier.

L’apogée de cette situation ne fut malheureusement pas quand elle retrouva Peter pour fuir avec lui à l’autre bout de l’état. Même si elle aurait adoré une issue comme celle-ci. Ce fut cependant une silhouette haute, la recouvrant de son ombre. Elle releva des yeux sombres vers Anton, qui lui adressait presque un sourire. Il lui parla. Elle n’entendit rien. Tori était plantée bêtement devant un chasseur de primes réputé dans le coin, le tout avec la feuille de sa propre prime serrée contre son cœur. Est-ce qu’il pouvait exister une situation plus inconfortable encore que celle-ci ?


Us against them
Revenir en haut Aller en bas  
Anton Donovan
The Exiles | Chasseur de primes
Chat Noir
Anton Donovan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 1002
MessageSujet: Re: Oh shit...   Oh shit... EmptyVen 16 Oct 2020 - 0:15
Anton devait s’occuper comme il pouvait jusqu’au procès de Lily. Le rassemblement des preuves et des témoins demandait beaucoup de temps et d’efforts, mais ça ne nourrissait pas son homme. Sans compter que ce n’était pas une tâche où il était particulièrement à l’aise. Il avait donc laissé ça à Valérian pour retourner vers quelques primes. Histoire de ramener de quoi financer sa consommation d’alcool et ses munitions. C’est pour ça qu’il se dirigeait vers le table des primes, il avait bien l’intention d’accepter une petite prime facile pour garder la forme.

Il eut la surprise de trouver une jeune femme déjà en train de regarder le tableau. Elle lui disait quelque chose, ça semblait être cette asiatique avec qu’il avait coopéré lors d’une traque. Il s’approcha d’elle sans un bruit, l’observant et tachant de voir ce qu’elle regardait. Elle dévisageait un portrait d’une femme aux traits asiatique. Il s’approcha au point de lui faire de l’ombre

« Très ressemblant n’est-ce pas, Hana ? » Dit-il avec un léger sourire, avant de prendre la feuille des mains de la jeune femme. Elle ne sembla pas réagir, avait-elle peur de lui ? Peut-être avait-elle raison. Il lut feuille d’une traite avant de la plier et de sortir son pistolet. Il ne le pointa pas sur Hana, mais simplement il lui montrait qu’il disposait de cette arme et qu’il pourrait s’en servir si elle faisait l’idiote. « Je te propose qu’on aille en parler un peu. » Proposition qui ne prenait pas en compte l’opinion de la jeune femme, il la poussa doucement vers un endroit un peu plus isolé du hangar. Pas de précipitation, il était tout à fait possible que ce soit une erreur judiciaire.

D’un ton faussement détendu, il commença à lui poser quelques petites questions, pour y voir plus clair. Qu’on ne puisse pas lui reprocher d’envoyer un innocent à la potence : « On est bien loin de la fille qui semblait si gentille et malade cet hiver. J’vais te laisser quelques secondes pour tenter de m’expliquer. Vois ça comme de la courtoisie dû à ton aide la dernière fois. » Courtoisie, pas de faiblesse, elle avait une prime sur son dos et il était du devoir d’Anton de l’honorer. Il avait acquis une réputation et il n’était pas question de la ternir à moins qu’elle soit en mesure de prouver son innocence… là, ce serait une autre histoire.




No pain, no gain
ANAPHORE

The Exiles:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Tori H. Watanabe
Administratrice
Inglorious Fuckers
Tori H. Watanabe
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 1585
MessageSujet: Re: Oh shit...   Oh shit... EmptyVen 16 Oct 2020 - 11:29
La situation lui échappait déjà. Une pointe d’angoisse lui scia le ventre alors qu’elle fixait Anton à la recherche d’une solution. Mais finalement, la décision du chasseur de primes était déjà évidente. Elle était coupable, par défaut. Il n’y eut qu’à voir le moment où il sortit son arme – pour lui montrer qu’il en avait une et qu’il savait s’en servir. Par défaut, elle regarda autour d’elle, cherchant Peter. Le rugbyman n’était pas à portée, ni d’yeux, ni d’oreilles. Ce fut comme si un étau se refermait sur son cœur l’instant d’après.

Amenée dans une ruelle déserte avec lui, il lui laissa tout juste le temps de s’expliquer. Voilà qu’elle était catégorisée – injustement ! – comme la fausse petite fille gentille. Si Tori n’était déjà pas spécialement bronzée, elle perdit instantanément toutes ses couleurs et un dixième de seconde. Une pure angoisse commençait à prendre le pas sur elle. Quelques secondes ? C’était trop peu, trop pour qu’elle puisse le faire mais elle devait tenter le coup :

J’ai rien fait ! assura-t-elle alors : Je n’ai tué qu’une fois, pour me défendre et il était seul ! Il a tenté de m’agresser mais ça remonte à des années, il y a très longtemps !

Et l’évoquer, en langage des signes, la mettait d’autant plus dans une situation d’angoisse. Elle n’était pas persuadée qu’Anton était vraiment capable de la comprendre, mais elle se mettait à table sans attendre, s’expliquant, tenant à défendre son innocence. Elle ne voulait pas y retourner, elle ne voulait pas être livré dieu savait où et servir à des inconnus pour dieu savait quoi. Rien que l’envisager ne faisait qu’accélérer sa respiration, les larmes lui montèrent aux yeux, Tori se sentait fébrile :

Ces gens qui me recherchent ont essayé de me faire du mal, ils ont voulu me trainer quelque part sans me dire où, le conducteur a voulu m’agresser dans la voiture mais, je n’ai tué personne, j’ai juste fui ! Assura-t-elle dans la foulée, précipitamment : Tu peux demander à Peter, il était là !

Elle aurait voulu saisir le bras d’Anton et l’entrainer avec elle, pour obtenir une autre version de l’histoire, des explications, qu’il pourrait comprendre. Sauf qu’à se donner ainsi, à se livrer, elle n’arrivait plus à respirer. Son souffle agité lui donna le tourna, ce fut comme si elle ne parvenait plus à gonfler ses poumons. D’un geste de la main, elle demanda quelques secondes à Anton. Quelques secondes pour se reprendre et éviter l’angoisse de la foudroyer sur place.


Us against them
Revenir en haut Aller en bas  
Anton Donovan
The Exiles | Chasseur de primes
Chat Noir
Anton Donovan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 1002
MessageSujet: Re: Oh shit...   Oh shit... EmptyVen 16 Oct 2020 - 12:47
Anton croisa les bras en « écoutant » Hana lui parler, elle usait du langage des signes, à une vitesse assez impressionnante. Mais le flic resta impassible devant ce spectacle. Il ne comprenait pas grand-chose, presque rien. Mais il avait l’impression qu’elle était en train de clamer son innocence. Après un moment, il finit par prendre la parole et dire d’un ton tranchant. « T’es gentille, ta maccarena j’y comprends rien. Alors sois tu te trouves stylo sois tu articule ! » Forcément, il fouilla ses poches, il n’en n’avait pas sur lui. Etrangement, c’était en passe de devenir une denrée rare et il réalisait seulement maintenant qu’ils étaient dans l’impossibilité d’en produire comme avant.

Cette pensée, cette réalisation le fit rire, elle était tellement hors de propos que cela lui fit réaliser que la jeune asiatique état au bord de la syncope. Elle semblait absolument terrorisée par la situation. Au point qu’elle fit naitre un doute dans l’esprit du policier. Il avait assez d’expérience pour reconnaitre quelqu’un qui avait peur et elle, c’était bien le cas, mais elle ressemblait à une innocente accusé à tort. Ou alors c’était une très bonne comédienne ? Dans le doute, il lui fit part de ses impressions : « Vu comment tu flippes, sois tu as des regrets, sois t’es une excellente menteuse… sois c’est une erreur judiciaire… » Etait-ce une ouverture, une fleur qu’il lui faisait ? Peut-être, Anton était du genre reconnaissant et elle lui avait sauvé la vie après tout.

Il rangea son pistolet, bien que toujours prudent au cas où il se serait trompé : « Tu sais quoi. Comme tu m’as aidé cet hiver, je vais te laisser le choix. J’ai trois solutions à te proposer là de suite. Un ; Je te livre sans état d’âme et j’empoche la récompense. Deux ; tu me paies plus qu’eux et je m’occupe d’eux, en espérant pour toi que tu es vraiment innocente sinon je t’écorche. Trois ; Tu me donnes des preuves pour t’innocenter et je m’occupe d’eux après avoir empoché la récompense et tu repars libre. » Anton n’était pas un enfant de cœur, mais il avait encore de l’honneur et de la droiture et un peu de flic en lui.




No pain, no gain
ANAPHORE

The Exiles:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Tori H. Watanabe
Administratrice
Inglorious Fuckers
Tori H. Watanabe
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 1585
MessageSujet: Re: Oh shit...   Oh shit... EmptyVen 16 Oct 2020 - 14:12
Entre terreur pure et colère, Tori se balançait. Elle ne s’amusait pas du tout. Elle ne rit pas lorsqu’il parla de Macarena, comme si son handicap était sujet à blague ! Comme si c’était par pur plaisir que sa voix était coincée dans le fond de sa gorge depuis qu’on avait essayé de la violer et qu’elle avait du sang sur les mains ! Son regard furieux se releva vers Anton, qu’il puisse la traiter de menteuse, se moquer d’elle, de toute façon, il allait la vendre non ? Il allait l’envoyer à la potence, ou à la torture ! Où elle subirait les derniers outrages parce que ça l’arrangeait bien comme ça !

Et dire qu’elle l’avait aidé… Certes, elle avait eu un salaire pour ça, mais quand il avait eu du mal contre le rouquin, elle aurait très bien pu s’enfuir et le laisser se débrouiller. A la place, elle l’avait sauvé, tout ça pour qu’il vienne aujourd’hui lui expliquer qu’elle devait lui fournir des preuves pour s’innocenter. Mais de quoi au juste ? D’un crime qui n’existait même pas ! D’une terrible injustice ! Tori secoua la tête, enragée et perdue, avant de reprendre avec des gestes vifs :

Je n’ai PAS de preuves ! Appuya-t-elle soudainement pour le couper, qu’il comprenne ou non, c’était comme ça. Et c’était injuste ! Je…

Elle se figea soudainement. A cause d’eux, elle avait été blessée. C’était bien la seule chose qu’elle pouvait montrer à Anton. Précipitamment, elle se débarrassa de sa veste, et remonta la manche de son pull pour désigner son coude à Anton. Celui-ci était encore douloureux et rougit, elle se l’était démis dans une chute qui aurait pu lui couter la vie. Mais plus encore, elle fit un pas vers Anton et attrapa sa main. Avec précaution, elle chercha à l’arrière de son crâne une bosse, et une fêlure sur son crâne. A travers son cuir chevelu, on pouvait tout à fait en sentir la forme :

C’est à cause d’eux ! Signa-t-elle finalement, en désignant la prime qu’il avait dans la poche.

D’ailleurs, elle la reprit avec un crayon. Derrière celle-ci, elle vint se mettre contre un mur et marqua avec de grands mots, en lettres capitales :

Ils ont essayé de m’enlever, je me suis enfuie et ils veulent me retrouver ! Et lui faire du mal, c’était évident ! Peter peut tout t’expliquer ! Ajouta-t-elle en lui rendant le papier dans la foulée pour qu’il lise bien.


Us against them
Revenir en haut Aller en bas  
Anton Donovan
The Exiles | Chasseur de primes
Chat Noir
Anton Donovan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 1002
MessageSujet: Re: Oh shit...   Oh shit... EmptyVen 16 Oct 2020 - 17:28
Anton regarda l’air de panique et de désespoir d’Hana, avec un soupçons de colère. Quoi, il ne comprenait pas son langage des signes, il n’allait pas s’excuser ! Il ne bougea pas d’un pouce en la regardant encore une fois faire des signes. Il soupira pour montrer que ça l’agaçait franchement, elle savait écrire, qu’elle écrive ! Soudainement, elle commença à retirer ses vêtements, lui montra une blessure au coude, assez récente, un très gros choc visiblement. Puis elle lui prit la main pour le guider jusqu’à ce qui ressemblait à une fracture du crâne. Sous ses doigts, il sentit la bosse et il finit par retirer la main. Une blessure comme ça était rarement « offensive », qu’un attaquant subissait, les stats montrait que c’était bien souvent la personne qui se faisait agresser qui avant ça sur la tête. « Bordel, t’as bien dégusté. » Il lui rentendit la feuille et lui demanda de lui écrire comment ça lui était arrivé.

Profitant de ces quelques secondes il réfléchit, elle avait mentionné un Peter. Un homme dont il n’avait jamais entendu parler. Un témoin qui pourrait lui expliquer cette histoire ? « D’accord. Peter c’est qui au juste ? » Qu’était-il en train de faire ? Bon sang, il n’avait pas hésité à tuer un innocent pour effacer la prime d’un type cet été et voilà qu’il se laisser embarquer dans les explications d’une personne recherché. Et pourtant… et pourtant, avec une telle blessure à la tête, il voulait bien la croire quand elle lui disait qu’on l’avait agressé.

Il prit alors sur lui de faire preuve de concilliance et dit calmement « Bon écoute, présente moi ce Peter là qu’il me raconte tout correctement. Mais t’es dans la merde, je te le dis. J’vais pas être le seul sur le coup. J’peux t’assurer que mon groupe ne s’occupera pas de toi, mais pour les autres, je ne peux rien faire. » Et plusieurs seraient bien moins réfléchis et sympathique que lui dans cette occasion. Il reprit en disant : « J’vais t’accorder le bénéfice du doute pour le moment.» Il se montra ferme sur la fin de sa phrase. Pas question de faire de promesses, de faire preuve de faiblesse, mais l’idée qu’elle soit la victime dans cette histoire pouvait être tout à fait pertinente. S’il se mettait à douter, il pourrait toujours trainer Tori devant ces personnes et trancher le vrai du faux à ce moment là.




No pain, no gain
ANAPHORE

The Exiles:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Tori H. Watanabe
Administratrice
Inglorious Fuckers
Tori H. Watanabe
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 1585
MessageSujet: Re: Oh shit...   Oh shit... EmptyJeu 22 Oct 2020 - 18:51
Elle hocha la tête. En effet, elle avait dégusté. Et Tori avait coûté très cher en soin à Peter, qui avait tout fait pour la sauver. Le résultat était au rendez-vous – tant mieux ! Mais c’était néanmoins pour découvrir quelques jours plus tard que ceux qui lui avaient fait du mal, ou avaient voulu en faire en tout cas, n’étaient pas satisfaits de ne pas avoir réussi jusqu’au bout. Ça l’angoissait, plus encore, que ça risquait de mettre Peter en danger alors qu’elle ne voulait pas être un poids pour lui.

Tentant de retrouver une respiration calme, Anton lui demanda qui était Peter, et elle reprit le papier et le crayon pour écrire. Peter était beaucoup de choses, mais maintenant qu’il lui avait sauvé la mise – et pas qu’une fois à dire vrai – elle ne pouvait pas dire qu’elle ne tenait pas à lui.

Peter est mon ami, il m’a aidé quand j’étais blessée, expliqua-t-elle. Mais elle ne s’arrêta pas en si bon chemin, car Anton avait raison : cette prime la mettait vraiment dans un sacré merdier ! Ces gens qui me recherchent, ils sont vraiment dangereux, ajouta-t-elle.

Oh, elle n’avait pas eu à faire à tout le monde, mais il y avait quelque chose de sordide dans tout ça, suffisamment pour l’avoir contrainte à fuir. D’ailleurs, elle ne put s’empêcher de penser à Joaquin et Jerry. Certes, leur rencontre remontait à plusieurs années maintenant, elle n’avait aucune idée de s’ils avaient survécu à tout ça jusque là, mais elle ne pouvait que se douter que leurs intentions n’étaient pas bonnes. Jerry avait d’ailleurs violé la survivante avec qui elle restait alors, Joaquin l’avait contrainte à fuir dans la foulée et à ne jamais regarder en arrière. Et si ce groupe avait persisté avec le temps ? Ou s’il s’était développé ?

J’ai besoin de la prime, pour la lui montrer, fit-elle à Anton. Il t’expliquera tout, promis !

Il y avait plutôt intérêt. Rabattant sa capuche sur sa tête, la japonaise baissa le regard. Elle attendit qu’Anton l’accompagne jusqu’à l’intérieur, et tâcha de ne pas trop attirer l’attention. Peter n’était pas loin. Relevant les yeux un bref instant, elle fonça vers lui et l’attrapa par le bras pour attirer son attention. A ses côtés, le chasseur de primes. Dans sa main, la prime… Qu’elle lui fourra entre les doigts pour qu’il constate de lui-même quel était le problème.


Us against them
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Oh shit...   Oh shit... Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Oh shit... -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: