The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
Ventes privées Lacoste : de 30% à 50% de ...
Voir le deal

Partagez
- One foot in front of the other -
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eve-Madeleine Bethany
Administrateur
Eve-Madeleine Bethany
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 311
MessageSujet: One foot in front of the other   One foot in front of the other EmptyMer 7 Oct 2020 - 14:17
Le bateau accoste et moi, je frissonne. Un peu de froid, un peu d’appréhension. Je ne suis pas revenue depuis mon accident au printemps… il a fallu du temps pour me rétablir, encore pour me rééduquer. Je sais que pour beaucoup, j’ai eu une chance inouïe. Une telle fracture du crâne aurait dû me laisser au moins handicapée, sinon morte. Mais je suis là, pour cette mission qui me tient à cœur. Persuader le plus d’âme possible, pour qu’elles n’aient plus à souffrir dans cette ville hostile. C’est la volonté de Dieu, ce n’est pas un hasard.

- Yo miss, ça va ?

Je sursaute et lève mes yeux sur Luke. Je sais qu’il porte un gilet pare-balle léger sous ses vêtements civils et que son sac-à-dos est plein d’équipement utile. Depuis ce qui s’est passé avec Eddie et Zelda, la consigne est de minimiser les risques. Seules les équipes confirmées peuvent se rendre au No man’s land pour se fondre dans la masse, les autres agissent en périphérie. Les autres, comme moi et mes chaperons.  

- Oui-oui, pardon.

Je descends du  bateau à moteur qui nous a emmenés jusque-là. Les quais de l’ancien terminal du ferry sont tranquilles. Nous sommes dix au total. Sept d’entre eux vont se rapprocher des zones d’activité dense, moi, Luke et Prince, on va zoner dans les parties plus désertes. C’est souvent là que se cachent les survivants égarés, qui ne souhaitent se mêler aux populations du secteur industriel mais n’ont d’autres options que de les fréquenter.

- Rendez-vous ici dans trois heures, commande Jaimie.

Tout le monde acquiesce et les équipes se dispersent. Je frissonne à nouveau. Comme les autres, je porte sac et armes, bien que j’aimerais ne pas avoir à m’en servir. Alors qu’on se met silencieusement en route, je n’arrête pas de penser à Alex. Cette enfant que je n’ai pas su convaincre la dernière fois… j’espère qu’elle va bien. Mes blessures m’ont empêché de venir  la retrouver. Une partie de moi à envie de se rendre où je l’ai vu la dernière fois, mais ce serait probablement inutile… en six mois, bien des choses auront changé de toute façon.

- Aller les gars, nous on monte jusqu’au parc Olypic structure. Faut qu’on check si ces fils de putes s’installent pas sur les côtes aussi.

Faisant abstraction du langage de notre chef d'escouade, je hoche la tête sans rien dire. J’espère sincèrement qu’on ne croisera pas de représentant de New Eden… parce que je sais comment ça se passera sinon.


« A candle in darkness »
Are we not wise enough to give all we are ? Surely we're bright enough to outshine the stars ♪ Human kind gets so lost finding its way ♪ We have a chance to make a difference 'till our dying day.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: One foot in front of the other   One foot in front of the other EmptyMer 7 Oct 2020 - 22:36
Mal était sortie plus ou moins frustrée de chez la psychologue et avait à nouveau arpenté les rues au hasard, cherchant un lieu à peu près sécurisé pour y passer la nuit.
Elle n'avait pas tardé à trouver un petit immeuble non loin du port, vide de tout y compris de mangeurs d'hommes, avait poussé la porte d'un studio minable aux murs verts de moisissures offrant pour unique confort le fait qu'il n'y avait que trois rats.
Elle avait eu tôt fait de les chasser et s'était installée à même le sol, extirpant de son sac à dos la fine couverture qu'elle possédait au studio de sa taverne.

Elle n'avait pas songé à manger, elle n'avait décidément pas faim et se foutait à présent de perdre la masse musculaire nécessaire à sa survie. Son avenir était bouché et elle avait la sensation qu'un ennemi était posté à chaque carrefour, épiant ses moindres faits et gestes. Un surtout...

Elle aurait aimé dormir vu que la nuit dernière elle n'avait pas fermé l'oeil à cause des rongeurs mais rien n'y faisait. Minutes après minutes, heures après heures, elle avait tourné en boucle son film personnel.
Les instants de gloire à l'Arène, le départ précipité de Detroit puis la taverne. Encore et toujours ce bar; ses derniers instants avec Nina la fausse amie, Tyler l'amant cruel et Bill le persécuteur invisible. Parce que oui, il l'avait persécuté sans jamais montrer son visage.

Le saccage, l'incendie gigantesque et belle d'une certaine manière puis la mort intérieure jusqu'au moment où les premières lueurs de l'aube firent leur apparition entre les fentes d'une paire de volets à moitié arrachés.

Mal tremblait de froid et une migraine lui martelait les tempes au point qu'elle eut du mal à se lever mais elle ne pouvait pas rester là; le lieu était vraiment trop humide elle n'y passerait pas l'automne, encore moins l'hiver sans attraper une tuberculose.

Il n'y avait pas d'eau et sa gourde était trop entamée pour faire avec le maigre contenu une toilette même sommaire.
Cela faisait deux jours que c'était ainsi. Ses vêtements puaient l'alcool et la fumée, ses cheveux étaient en bataille, son visage et ses mains présentaient des coupures superficiels en plus de la crasse et ses yeux étaient fortement cernés. Elle n'était plus que l'ombre d'elle-même.

Lentement elle replia bagage avant de se diriger vers le port afin de se rafraîchir à un robinet quelconque, s'il y en avait un.
Elle regarda à peine les rares bateaux à quai et porta ses pas vers un endroit à peu près désert. S'il y avait bien une chose qu'elle ne désirait pas c'était rencontrer quelqu'un.

Elle installa ses coudes sur un parapet et scruta les flots puis la ville. Non loin de là, son troquet fumait peut-être encore et non loin de là, Bill devait s'étirer après une bonne nuit de sommeil, content de lui et de sa forfaiture.
Il n'avait plus de concurrence, il pourrait faire à sa guise et cette perspective devait le ravir.

Elle ferma les yeux et la rage la submergea.
Réunissant ses dernières forces elle hurla tout à coup:
JE TE TUERAI BILL !!!! JE LE JURE SUR LA TÊTE DE MA MERE !!!
sans penser qu'elle pourrait attirer à elle des morts vivants affamés.

Si le fameux Bill connaissait la daronne, obèse, impotente, abrutie par l'alcool et morte désormais il n'aurait pas beaucoup de mouron à se faire mais quand-même, la loque avait été sa maman, qu'elle le veuille ou non.
Mal n'avait jamais vu le responsable de la cage et se l'imaginait énorme, trapu, moche avec des petits yeux porcins enfoncés dans un visage patibulaire et boutonneux. Il était vulgaire, sans culture, portait un vieux jogging, un mimile blanc plein de taches et des savates aux pieds qu'il traînait en faisant schlac, schlac à chaque pas qu'il faisait. Quant à sa voix... Tout le monde devait l'appeler mille gueule car il devait brailler du matin jusqu'au soir. Tel était le portrait qu'elle s'était inventée de son pire ennemi et cela lui plaisait.

La tête lui tourna tout à coup et elle dû s'asseoir sur le trottoir afin de récupérer un peu. Elle était au bout du rouleau.
De loin elle vit une jeune femme qui avançait et qui semblait la regarder.
Mal attrapa son casse-tête et tenta de le brandir en vain songeant que cette personne était venue là exprès pour lui nuire, comme tous les autres et la fixait pour mieux jauger ce qu'il restait dans son sac ou pour se foutre de sa gueule.
Elle voulut se relever mais ce fut impossible alors, elle cacha son visage dans ses mains. Si elle ne voyait rien, on ne la verrai pas, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas  
Eve-Madeleine Bethany
Administrateur
Eve-Madeleine Bethany
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 311
MessageSujet: Re: One foot in front of the other   One foot in front of the other EmptyJeu 8 Oct 2020 - 9:49
Je ne m’habituerai jamais au décor désolé de Seattle je pense. Les bâtiments délavés, gagnés par la mousse, la végétation dense qui a poussé dans les crevasses de la chaussé, les portions de routes entièrement inondées, les épaves de voiture rouillées et désincarnés… tout semble hostile ici. Quelques corps de mordeur pourrissent encore à l’air libre, plus ou moins ancien. Des gens qui n’auront jamais de sépulture, qui continueront de pourrir dans l’indifférence générale. Je m’interroge sur la possibilité de faire quelque chose, d’au moins les brûler pour plus de décence, mais je me doute que cette tâche serait sans fin. Et puis, mes partenaires attirent mon attention.

Là, passée la caserne de pompier qui longe la côte, une silhouette sur le trottoir, seule. Je lève la main pour faire signe à mes chaperons de rester un peu en retrait et de ne pas l’effrayer. De loin, on pourrait croire qu’il s’agit d’un rôdeur, sauf que les rôdeurs ne s’assoient pas. Pas comme ça en tout cas. Je m’approche doucement, tout en essayant de voir si cette présence s’accompagne d’autre, mais je ne vois rien. Dans mon dos, les deux hommes se jettent un coup d’œil entendu pour dire qu’ils veilleraient au moindre signe que ce soit un piège. Moi, je continue vers la silhouette…

- Euh… bonjour…

En réponse, une étrange arme se dresse dans ma direction. L’inconnue n’a visiblement pas la force de la tenir bien longtemps, ni même de se lever, mais je m’arrête à une distance raisonnable. Pas vraiment pas peur, surtout pour lui laisser son espace vital. Si elle se sent menacée – car je crois bien que c’est une fille – rien de bon ne pourra se passer.

- Excuse-moi, tu as l’air perdue et… je ne te veux pas de mal, précisé-je d’emblée, en espérant que ça l’ouvre un tout petit peu, si tu préfères, je peux m’en aller.

Je ne la forcerai à rien, mais je souhaite qu’elle ne me repousse pas. Elle est si petite, si maigre, si sale… elle doit sans doute vivre dehors depuis un moment. C’est pour les gens comme elle que je pense que Fort Ward existe, j’en suis persuadée. Pour leur offrir une arche, sur cette terre inondée par les morts. J’adresse un sourire timide, encourageant à celle que je perçois comme une enfant.

- Moi, c’est Eve-Madeleine, me présenté-je d’une petite voix, essayant de la tirer de son mutisme.


« A candle in darkness »
Are we not wise enough to give all we are ? Surely we're bright enough to outshine the stars ♪ Human kind gets so lost finding its way ♪ We have a chance to make a difference 'till our dying day.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: One foot in front of the other   One foot in front of the other EmptySam 10 Oct 2020 - 17:29
Cachée derrière ses mains plus par accablement qu'autre chose, elle entendit tout à coup un bonjour. De surprise, elle écarta ses paluches noires de suie.
« C'est pas vrai que cette conne a décidé de me faire chier ! » pensa t-elle tout en tentant pour la deuxième fois de lever son casse-tête iroquois.
Peine perdue.
L'arme pourtant légère semblait avoir aspiré dans son manche recourbé toute l'apesanteur terrestre et le bras de Mal retomba lourdement. Depuis combien de temps n'avait-elle pas mangé au juste ? Trois, quatre jours ? Plus ? Elle ne se souvenais même pas de la dernière fois qu'elle avait ouvert la bouche pour accomplir cette besogne.


Il fallait se faire une raison, même si elle lui en coûtait: elle était dans l'incapacité totale de se défendre, une vraie loque humaine aussi décida t-elle de scruter le visage de l'inconnue afin de lire les sentiments qui l'animaient.
La femme semblait jeune ou ne paraissait pas son âge, son visage était étonnamment doux, serein et ses yeux... Splendides. Si Mal avait dû parler à quelqu'un du regard des anges, c'est exactement comme ceux-là qu'elle les aurait décrit.

Malgré sa méfiance légendaire, exacerbée par la maladie, l'ex propriétaire de la taverne en resta comme deux ronds de flan avant de lancer un
'lut. bref et faussement décontracté en guise de bonjour.
La fille était restée à distance plus que raisonnable, c'était tant mieux; elle n'avait vraiment pas envie de la voir s'avancer davantage; on ne savait jamais; elle avait peut-être été envoyée par quelqu'un qui lui voulait du mal afin de l'attirer dans un piège.

Si elle était perdue ? Géographiquement parlant non mais pour le reste...
Je voudrais partir loin... Le plus loin possible de cette ville maudite, murmura t-elle comme a elle-même, songeant rejoindre Detroit par n'importe quel moyen. L'inconnue avait-elle une voiture ? Serait-elle prête à négocier pour un tel voyage ?
Elle disait ne pas vouloir lui faire de mal.
Ils disaient tous ça avant de faire un coup bas mais ajouta qu'elle pouvait tout autant s'en aller, ce qui clochait par rapport à une hypothèse d'agression. En général, les gus qui voulaient en découdre proposaient n'importe quoi sauf de foutre le camp.

A demie rassurée par les propos, elle se releva aussi lentement que lui permettaient ses jambes et s'adossa au parapet.
Evemade quoi ?
Quel prénom étrange ! elle n'en avait jamais connu de semblables ni d'aussi long.
Pourtant il sonnait bien aux oreilles, cela faisait presque exotique pour une Américaine primaire comme elle.
Moi c'est Mal, enchérit-elle.
Ce surnom lui venait de Tyler l'amant adoré et maudit tout à la fois qui la nommait ainsi avec une lueur étrange dans le regard. Sans en connaître la traduction française, elle avait trouvé ça beau et l'avait gardé, songeant que le sobriquet lui allait très bien.

Je ne sais pas ce qu'une fille comme toi peux bien faire par ici ni en quel honneur tu t'intéresses à quelqu'un comme moi mais si tu veux me rendre un grand service, ce ne sera pas de refus.
Elle laissa passer un temps de silence, jugeant la réaction de l'interlocutrice et ajouta:
je voudrais que m'aides à tuer Bill. Toi et tes potes si tu en as. A part ça, je ne vois vraiment pas ce qu'on peut faire ensemble, on a pas l'air d'être du même monde.
Revenir en haut Aller en bas  
Eve-Madeleine Bethany
Administrateur
Eve-Madeleine Bethany
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 311
MessageSujet: Re: One foot in front of the other   One foot in front of the other EmptyMar 20 Oct 2020 - 11:14
- Ok « Mal », fais-je.

Déjà, elle me répond, ce qui est une bonne chose. Je m’approche encore un peu, ne laisse qu’un mètre entre nous, et m’accroupis pour être à sa hauteur. Son discours me laisse entendre qu’elle a vécu des tragédies… « loin de cette ville maudite » qu’elle veut partir. Je ne sais pas si je peux exhausser ce souhait mais je devrais pouvoir, en tout cas, lui permettre de s’éloigner de Seattle. Je vais lui expliquer ça quand elle reprend la parole pour me dire qu’elle veut tuer quelqu’un. Un « Bill ». Ça me dit vaguement quelque chose, je suis persuadée d’avoir déjà entendu que l’un des survivants connus de la métropole s’appelle comme ça, mais… c’est aussi un prénom assez commun. Des « Bill », il peut y en avoir plein.

- Que t’a fait cet homme ? Tu veux m’en parler ? Demandé-je avec douceur, il t’a fait du mal ?

Je crains le pire. Qu’il ait abusé de sa faiblesse, qu’il l’ait… abusée tout court. Les hommes peuvent être si cruels envers leurs semblables, surtout quand ils se montrent fragiles et vulnérables… j’en sais quelque chose. Malgré tout, je n’envisage évidemment pas de l’aider à commettre un meurtre. Je ne prônerais pas le pardon maintenant, je suppose bien que ce n’est pas ce que Mal veut entendre, mais je peux l’écarter doucement de cette motivation macabre. La vengeance n’a rien de beau, elle ne grandit personne. Elle ne soulage pas plus.

- De quel « monde » penses-tu que je viens ? Embrayé-je doucement, face à ce jugement.

Nous sommes tous pareil pourtant. Nous avons tous perdu beaucoup, nous avons tous souffert, nous avons tous dû changer nos habitudes. Cet environnement hostile nous a tous transformés, moi y compris. Je ne suis plus la nonne que j’étais avant, je ne le redeviendrai plus jamais. Quant à Mal, je ne pourrais pas l’accompagner dans quelque vengeance que ce soit, mais je peux lui proposer un toit, un repas chaud et une nouvelle « famille ». Ce sera mieux que rien… et par les temps qui court, c’était même tout.


« A candle in darkness »
Are we not wise enough to give all we are ? Surely we're bright enough to outshine the stars ♪ Human kind gets so lost finding its way ♪ We have a chance to make a difference 'till our dying day.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: One foot in front of the other   One foot in front of the other EmptyJeu 22 Oct 2020 - 20:20
La femme ne semblait pas agressive pour un sou aussi Mal la laissa t-elle approcher puis s'asseoir sur ses talons sans broncher.
Ce qu'il m'a fait ???
Rebondit-elle illico tel un diable surgissant de sa boîte.
Il m'a épié, il m'a copié, il a abuser de ma confiance pour voler ce que j'avais de plus cher ici. Il a tué mon âme !!!
La colère de la jeune fille montait autant dans ses veines que dans sa voix et tout en brassant du vent avec ses bras pour montrer à l'interlocutrice l'ampleur de la tragédie elle ajouta:
je n'ai plus rien. Je ne suis plus rien à cause de lui. J'ai même perdu ma meilleure amie et mon amant. Je veux sa peau, je veux sa tête posée sur un plateau, je veux qu'il crève en souffrant autant que moi !

Après ce déchaînement Mal reprit son souffle les yeux accrochés à ceux de l'inconnue comme à une bouée de sauvetage et fut déçue: durant quelques instants Evemade- quelque-chose sembla songeuse comme si elle s'apprêtait à proposer une solution puis changea de sujet.

Une peine immense se lut alors dans les prunelles glaciales de l'ex taulière.
Décidément personne ne pouvait rien pour elle à cause de ce putain traité de paix qu'avait signé Nina derrière son dos et tous semblaient trembler devant cette loi débile dictée par elle ne savait qui. A présent il fallait se taire et encaisser les félonies sinon, tout le monde vous tombait sur le poil. Du racket pur et simple.

Mal n'arrivait plus à s'imaginer un avenir digne de ce nom. Elle se sentait au fond d'un trou dont on ne ressort pas et ne voyait plus que trois solutions:
faire la peau à Bill, fuir ou mourir.
La première était sa préférée car elle trouvait très chevaleresque l'idée de vengeance du style œil pour œil, dent pour dent. Cela faisait départ en croisade contre les infidèles. Elle n'était pas croyante mais son imagination ne tournait plus qu'autour de ce genre d'épopées héroïques depuis son conditionnement à l'Arène de Detroit.

La troisième était tentante. Un suicide dans les règles de l'art, à condition d'avoir beaucoup de gens pour la pleurer à son enterrement et la regretter ad vitam aeternam.
Le problème était qu'elle s'était fâchée avec tout le monde ou plutôt, pour être plus juste, parce que tout le monde lui avait menti et l'avait persécutée.

La deuxième solution était la pire et la seule inenvisageable: fuir c'était pour les lâches or, elle était courageuse.

Après ce monologue intérieure qui ne dura qu'une poignée de secondes, elle se concentra sur la dernière question, toisa la personne de pied en cape et répondit:
tu as des vêtements tout propres comme si tu en avait plusieurs dans une armoire... Tes chaussures ne sont pas boueuses, tes cheveux brillent et ta peau est fraîche comme si tu pouvais te doucher tous les jours à l'eau chaude ou comme si tu avais une maison chauffée...
Mais ce n'était pas le plus important. Dans sa taverne aussi elle avait une armoire et des douches, à l'eau froide, certes.
Ce qui était le plus spectaculaire, c'était qu'elle semblait venir du Monde d'Avant.
ça fait comme si tu habitais un endroit où il n'y avait aucun mangeurs d'hommes, aucun pillards, aucun meurtriers ni aucun violeurs mais ça, ça n'existe pas. Tu as une planque fortifiée et de luxe quelque part ?
Demanda t-elle curieuse.
Revenir en haut Aller en bas  
Eve-Madeleine Bethany
Administrateur
Eve-Madeleine Bethany
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 311
MessageSujet: Re: One foot in front of the other   One foot in front of the other EmptyLun 26 Oct 2020 - 16:02
« Mal » s’explique avec verve et je pense comprendre. Un peu du moins. Néanmoins, ça ne change évidemment pas mon avis : il n’est pas envisageable de la venger. Ce n’est pas ce que je souhaite lui offrir et ce n’est certainement pas ce qu’il lui faut. Tandis qu’elle m’explique son analyse de mon apparence, je souris avec bienveillance. Elle a l’œil et il y a quelque chose d’un peu candide dans sa manière de me demander si je viens d’un endroit préservé de tout.

- Malheureusement, aucun endroit n’est préservé de tout ça, ou en tout cas, si Fort Ward n’a pas son lot de crimes entre ses concitoyens, il y est forcément confronté, comme tout le monde, mais je viens effectivement d’un camp protégé très… très différent d’ici.

Je n’ose pas dire que notre communauté est « mieux ». Je suis convaincue qu’elle offre plus de sécurité, en tout point de vue, mais il n’est pas question pour moi de porter un jugement de valeur. Chaque survivant a son histoire, chaque survivant à ses raisons. Mal est peut-être attachée à la métropole, en dépit de son envie d’exprimer de partir loin.

- Tu pourrais… tu pourrais venir avec moi, tu sais ? On accueille de nouvelles personnes, du coin de l’œil, je jette un œil à mes chaperons qui s’assurent toujours que le périmètre est sûr – je vois que Luke est aux prises avec un vorace et s’en débarrasse, il y a… il y a quelques consignes à respecter mais tu serais chez toi, tu pourras vivre dans une maison et tu seras préservée des mordeurs, ça reste le danger premier, n’est-ce pas ? L’horrible personnification de la mort, l’allégorie de nos pires terreurs, personne ne cherchera à te faire du mal là-bas, tu aurais une autre vie.

Ma cadette semble en avoir besoin : un nouveau départ, loin de ceux qui l’ont blessé, loin des mauvais souvenirs qui menaçaient de la dévorer. Toutefois, je connais les réticences, compréhensibles, des survivants. On sait ce qu’on a, on ne sait jamais ce qu’on perd – ni ce qu’on risque. En guise de bonne foi, je sors de mon sac-à-dos ma bouteille d’eau et la lui tend.

- Tu peux prendre ça, elle est pure, c’est promis. Tu… tu n’es pas obligée de choisir maintenant. Je vais essayer de repasser régulièrement au No man’s land, si tu as besoin de réfléchir.


« A candle in darkness »
Are we not wise enough to give all we are ? Surely we're bright enough to outshine the stars ♪ Human kind gets so lost finding its way ♪ We have a chance to make a difference 'till our dying day.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: One foot in front of the other   One foot in front of the other Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- One foot in front of the other -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: