The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Kings never die -
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Horacio P. Renard
The Gentle Bastards | Trader
Administratrice
Horacio P. Renard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/05/2020
Messages : 1337
Age IRL : 27
MessageSujet: Kings never die   Kings never die EmptyMer 7 Oct 2020 - 12:58
Le moteur vibrait dans ses bras. D’un regard dans le rétroviseur, plus par habitude que par véritable nécessité, Horacio constata derrière lui qu’il n’y avait toujours personne pour le suivre. Cette sortie n’était pas prévue de longue date, mais nécessaire en tout cas pour la pérennité de leur groupe. Depuis qu’ils étaient installés dans ORB, le confort avait été priorisé. Maintenant qu’ils avaient probablement une cible dans le dos, Horacio ne comptait pas lésiner sur les pièges et les moyens de s’en sortir. Mais il ne s’agissait pas que de ça…

Les intempéries avaient compromis pour une bonne partie de la saison les activités du troc et de la cage. Ça n’était pas seulement un arrêt des activités. C’était un coup de frein sur leurs ambitions respectives. Ça impliquait devoir se démener autrement, et Horacio n’avait d’autres choix que de reprendre ses activités de chasseur pour être en paix et pouvoir se nourrir correctement. Ça n’était pas pour l’enchanter – ces quelques mois sans avoir besoin de repartir en traque avaient été reposant ! – mais la nécessité faisait loi.

C’est par là, de mémoire, fit-il à sa voisine.

Dans l’habitacle, Yue était à ses côtés. Le silence s’imposait, à peine rythmé par la musique qui passait. Du Jazz. Ça n’était pas ce qu’il préférait mais c’était sans doute le moins pire dans ce que l’Amérique proposait dans le genre. Lui était un fervent amateur de classique, et il aimait écouter sa musique d’une certaine manière. Cependant depuis son arrivée aux états unies, le banquier s’était trouvé une certaine affection pour les vinyles et les tournes disques d’époque. Il en avait déniché un par ailleurs qui… Ne fonctionnait malheureusement pas.

L’objet était de fait purement décoratif, mais dans sa chambre réaménagée grâce à l’aide d’Aamir et aux bons goûts d’Horacio, il y avait sa place. Sans mention sur tout ça, il regarda autour de lui un instant :

Il reste de nombreux pièges s’ils n’ont pas été pris entre temps, précisa-t-il finalement. Mais qui irait penser que des gens ont pu vivre dans une morgue et s’y installer durablement ? Car c’était là qu’ils se rendaient. La morgue où vivait Nihima fut un temps, avant qu’il la ramène chez « lui » à l’époque. Je ne promets pas l’odeur, j’y ai laissé des cadavres, fit-il avec un sourire.

Satisfait de lui ? Un peu.


« Non serviam »
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Yue M. Hasegawa
Administrateur
The Gentle Bastards
Yue M. Hasegawa
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 18/05/2020
Messages : 282
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Kings never die   Kings never die EmptyMer 7 Oct 2020 - 18:42
Elle aussi aurait aimé autre chose que le jazz mais ça aurait probablement pu être pire. L’état des routes ne s’amélioraient pas, certaines portions avaient été complètement transformées en marécage à cause des pluies diluviennes du mois dernier. Ce fut au prix de plusieurs détours qu’ils atteignirent leur destination.Yue avait gardé de ses mauvais jours une pâleur maladive, mais elle était définitivement remise de la leptospirose. Savoir qu’elle devait son rétablissement – et sinon sa santé – aux New Eden lui faisait un peu mal au cœur, mais pour l’instant, elle ne pouvait qu’ignorer cette sale dette. Son regard d’obsidienne se porta sur l’établissement que lui désigna le conducteur, Horacio. Un ancien refuge où il pensait trouver de quoi un peu mieux protéger leurs locaux. Une morgue. Qui irait penser que des gens y avaient survécu ? Et bien…

- Plus rien ne m’étonne maintenant, rétorqua-t-elle avec légèreté.

Après tout, ne fréquentaient-ils pas un anglais extravagant qui organisait des combats à mains nues au fond d’une piscine ? Sur le papier, ça n’était pas plus étrange que des survivants dans une morgue. Pourtant, la nippone comprenait l’idée : l’américain moyen, pétri d’idées étriquées et de superstitions, ne se planquerait pas ici. Elle baissa sa fenêtre et se pencha un peu pour examiner les alentours. Déceler la preuve d’un passage récent, l’étincèlement d’une lunette de fusil, une ombre anormale, ce genre de chose. Ce n’était pas de la paranoïa, c’était de la prudence élémentaire.

- Tu es sûr que les gens que tu y as côtoyé ne reviennent plus ici ?

La question était plutôt supposée lui permettre d’anticiper comment s’y prendre. Les vivants étaient, par défauts, toujours des sources de problèmes et Horacio n’avait pas « que » des amis dans sa liste d’anciens partenaires. Ce serait bête de tomber sur un type qu’il avait arnaqué ou une énième maitresse vite consommée, vite écartée. Dans tous les cas, Yue ne voyait rien de rédhibitoire, alors elle fit un signe de tête à son partenaire pour dire qu’ils pouvaient y aller. Qu’ils planquent la bagnole, arrête le moteur, et ils pourraient s’y introduire. Prévoyant déjà l’odeur dont lui avait parlé son ainé, elle remonta son col roulé sur son nez.


« Live or die trying »
I'm gonna break through the chains, ready to make my own way or die trying ♫ Wipe the blood off my face, I keep my head in the game or die trying ♫ I'm gonna put up a fight, gonna risk my own life or die trying.
Revenir en haut Aller en bas  
Horacio P. Renard
The Gentle Bastards | Trader
Administratrice
Horacio P. Renard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/05/2020
Messages : 1337
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Kings never die   Kings never die EmptyMer 7 Oct 2020 - 19:12
J’en suis sûr, souffla-t-il en claquant la portière, récupérant son fusil à l’épaule et son couteau de chasse dans son rangement.

Il regarda autour de lui. Soufflant. L’endroit avait changé, effectivement. L’entrée de la morgue était désormais recouverte de végétation, à ne plus savoir quoi en faire. Il y en avait partout, suffisamment pour quasiment cacher l’entrée de cette dernière, en avançant, il posa son regard sur la japonaise :

Sois prudente cependant, Nima était du genre… Dangereuse, il n’y avait pas à dire même, l’amérindienne n’avait jamais eu froid aux yeux. Ses connaissances en la matière auraient pu lui être très utile aujourd’hui mais c’était trop tard pour regretter qu’elle ne soit pas là. Ce fut néanmoins entre deux arbres qu’il avisa du fil de fer tendu, contre lequel des plantes avaient continué de pousser. Depuis, tout était recouvert : Qu’est-ce que je te disais, souffla-t-il.

En se rapprochant, il constata que le fil avait rouillé, mais il entreprit de le récupérer tout de même. Manquant de se transpercer les doigts avec lui, il l’enroula de son poignet à son coude pour le glisser finalement le long de son épaule et le maintenir bien en place. Près de la morgue, il laissa à Yue l’occasion d’ouvrir la voie et la porte. Cette dernière avait les gonds gonflés par les eaux, mais un vilain coup d’épaule dedans parvint à la débloquer. L’odeur à l’intérieur fut cependant si fort qu’Horacio eut l’impression que ses yeux allaient pleurer.

Quel enfer, souffla-t-il en couvrant son nez, toussant un coup.

L’inondation n’avait pas assailli que Seattle, il fallait s’en douter. Ici, les pluies s’étaient finalement évacuées. Plus loin, il trouva les deux cadavres qu’il avait laissé, presque encore à la même place. Sur l’un d’eux, réduit à l’état d’os et de charpie, un rat grignoté des côtes. Chassé par leur présence, il tâcha de s’enfuir et de se cacher. Le silence n’était troublé que par des bruits de goutes retombant dans une flaque.

Tu t’inquiétais la dernière fois de la dette envers New Eden que nous avons à laver, je me demandais… Il s’interrompit, récupérant une chaise et un mécanisme mit en place à l’époque par Nihima. Celui-ci n’était plus accroché à la poignet de la porte pour faire tirer un fusil désormais au bois gonflé par les eaux. Je sais qu’il vaut mieux les rembourser vite, mais avec les histoires de Lily, on frôle la mauvaise idée, souffla-t-il. Qu’est-ce que toi, tu aurais fait, dans cette situation ? Pour reprendre l’avantage, s’enquit-il.

Mieux valait écouter l’experte, non ?


« Non serviam »
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Yue M. Hasegawa
Administrateur
The Gentle Bastards
Yue M. Hasegawa
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 18/05/2020
Messages : 282
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Kings never die   Kings never die EmptyJeu 8 Oct 2020 - 9:23
A son tour, la nipponne était sortie de la voiture. Elle vérifia le chargeur de son glock, puis le coinça dans la ceinture de son jean pour s’emparer de son couteau. Ils n’étaient même pas arrivés à la morgue que le premier dispositif, rouillé, leur annonça la couleur. Pendant qu’Horacio récupérait le fil de fer, sa cadette le fixait d’un air un brin amusé.

- Nima, hein ? Elle valait le coup ?

Voyons, le goût du banquier pour les belles plantes n’était inconnu de personne – et il n’était pas question d’herbologie. Non sans précaution, Yue prit ensuite les devants, jusqu’à la porte de la morgue qui céda après un bon coup d’épaule. L’humidité avait fait des dégâts ici ; ça se voyait et… ça se sentait. Le parfum de cadavre mêlé à celui de l’eau croupie était tel que son col roulé était bien dérisoire pour la préserver. Elle dut faire une pause et arrêter de respirer pour ne pas vomir.

- Putain de merde…

Inspirant désormais par la bouche, elle poursuivit dans la bâtisse où un silence lourd régnait, ponctué uniquement par un bruit de goutte dans une flaque. Ils croisèrent deux cadavres déjà grignotés par les rats, Horacio récupéra un autre dispositif. Cette Nima avait l’air d’être quelqu’un d’ingénieux, ou de solitaire ou de paranoïaque. Peut-être les trois. La nipponne allait interroger son partenaire à son sujet mais celui-ci la lança à mi-mot sur les New Eden.

- Vaste question…

Elle s’arrêta un instant pour le regarder. C’était… étrange de le voir la consulter sur la question. Au sein de leur petit groupe, elle n’était qu’une main armée, une exécutante. Pour la stratégie, le banquier était supposé avoir Bill et Zola. Sauf que là, il s’adressait à l’ancienne cheffe yakuza. Yue elle-même aurait du mal à admettre comme elle semblait endormie dans ses entrailles. Pour une ombre qui lui ressemblait vaguement.

- On est loin d’être en position de force, diagnostiqua-t-elle sans détour, je ne suis pas sûre que tout le monde soit digne de confiance et certains sont carrément inutiles.

Mâcher ses mots n’était pas dans ses habitudes et qui plus est dans une telle situation. S’ils devaient se préparer à se défendre, ils devraient avoir des gars sûrs, capables de tenir une arme, de presser la détente et de ne pas détaler au premier coup de feu. Elle pourrait citer des noms qu’elle ne classait malheureusement pas dans cette catégorie d’aptitudes… tout ça pour dire qu’ils partaient de loin.

- On doit déjà savoir contre quoi on se prépare. Leur nombre ? Leur force de frappe ? Leurs alliés ? Leurs ennemis ? Leurs influences ? A peu près tout ce qui leur permettrait d’évaluer la taille de la machinerie ennemie, afin d’en exploiter les faiblesses… ou savoir comment disparaître de leurs radars, et si j’étais Bill, je me débarrasserais de Lily, Yue haussa les épaules, on a déjà une dette et si elle est liée à tout ça, les fâcher en plus serait effectivement une mauvaise idée, elle reprenait l’expression d’Horacio, par euphémisme, si on veut prendre l’avantage, on doit faire profil bas tant qu’on est pas prêts.

Qu’importe à quoi elle était liée : s’ils étaient pris la main dans le sac avec une otage affiliée à leurs sauveurs, ils allaient se peindre une cible sur le front. Déjà que la cage et l’extravagance de son leader ne passaient pas inaperçu, ils n’avaient pas besoin de ça en plus…


« Live or die trying »
I'm gonna break through the chains, ready to make my own way or die trying ♫ Wipe the blood off my face, I keep my head in the game or die trying ♫ I'm gonna put up a fight, gonna risk my own life or die trying.
Revenir en haut Aller en bas  
Horacio P. Renard
The Gentle Bastards | Trader
Administratrice
Horacio P. Renard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/05/2020
Messages : 1337
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Kings never die   Kings never die EmptyVen 9 Oct 2020 - 0:06
Plutôt, répondit-il avec un bref rictus.

Ce fut d’un pas entreprenant qu’il ouvrit la haute fenêtre de la morgue. L’ouverture n’était pas géniale mais suffisante pour renouveler un peu l’air qui était chargé ici d’humidité et d’une forte odeur de décomposition. Ses yeux clairs sondèrent la pièce à nouveau en scrutant les corps qu’il avait laissé là. Avec le temps, Horacio avait carrément oublié à quoi ressemblaient Michelle et Kofi. Leurs noms cependant, et les visages transformées par la mort, étaient comme marqués dans son esprit. Et c’était très différent d’une face humaine, encore capable d’expression. Quand la faucheuse passait, elle embarquait avec cette lueur de vie et d’espoir qui caractérisait l’espèce humaine.

Le banquier avait écopé d’une vilaine cicatrice sur le bras. Longue de presque la paume de sa main, dans la longue, lui avait failli y perdre tout son sang et la mobilité dans ses doigts. La chance avait été avec lui ce jour-là, comme si une part de l’existence était d’accord avec son acte. Esquissant un sourire, il prêta l’oreille à Yue. S’immobilisant par ailleurs dans la recherche des pièges pour la chasse dont disposait Nihima à l’époque.

L’analyse de son égale était, comme à son habitude, pertinente et sérieuse. Le point de vue d’une personne qui s’y connaissait, et qui, d’une certaine manière, était dans un milieu qu’elle avait cent fois expérimenté. Certes, elle avait perdu de sa superbe depuis l’époque de son plein pouvoir, Horacio ne l’avait cependant jamais trouvé aussi grisante qu’aujourd’hui qu’il savait à quel point elle était dangereuse :

Le flic qui en a après toi est passé voir Bill à la cage, c’est sur moi qu’il est tombé, confia-t-il à sa partenaire : Il est – avec beaucoup des siens – à la recherche de Lily, conscient qu’elle se trouve avec New Eden aujourd’hui, précisa-t-il.

Ses mots n’étaient pas juste pour faire la conversation : ils avaient un but très précis. Un but qui arrangeait en partie ses affaires. Conscient que si les exilés réussissaient leur argumentaire, Lily serait à portée. Conscient aussi que s’ils l’échouaient, alors les bâtards ne seraient plus les premiers à devoir rendre des comptes au moment du jugement dernier.

Je me dis que leur mettre un bonhomme de paille sous le nez nous laissera le temps de mieux nous préparer quand ils demanderont qu’on rembourse l’aide qu’ils ont apporté, souffla-t-il. Ses pas le menèrent aux lits de morts, dans des casiers. Il les ouvrit. Inondés, odorants, mais vides de cadavres depuis le temps. Tu sais à quoi ils me font penser ? Demanda-t-il en récupérant un grand rouleau de fil de pêche encore sous blister : A ces chevaliers partis en croisade pour rependre la bonne parole aux indigents.


« Non serviam »
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Yue M. Hasegawa
Administrateur
The Gentle Bastards
Yue M. Hasegawa
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 18/05/2020
Messages : 282
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Kings never die   Kings never die EmptyVen 9 Oct 2020 - 9:49
- Alors c’est trop tard…, souffla-t-elle à mi-voix.

Oui, elle avait occulté les détails de l’affaire « Lily » car comme beaucoup de choses relatives aux ambitions de Bill, elles lui passaient au-dessus. Un état de fait qu’il allait fatalement devoir changer car si le groupe était menacé, elle était tout autant concernée ; et ça la faisait chier de remettre son destin à la gestion d’un britannique maniéré.

- Je miserais pas sur un plan qui repose sur cette imitation de flic, siffla Yue, la mine toujours plissée par la réflexion, au mieux, il va nous entrainer dans ses emmerdes et au pire, réussir à nous la foutre à l’envers.

Et s’ils avaient déjà une cible dans le dos, inutile de laisser l’opportunité à ce mec d’en rajouter une couche. Si les New Eden avait Lily, alors ils savaient aussi probablement tout ce qui lui était arrivé, qui étaient ses geôliers, voire où elle avait été retenue prisonnière. Avaient-ils été suffisamment précautionneux ou avait-elle eu le temps d’entendre des noms ? Elle fut interrompue dans ses pensées par la remarque d’Horacio, qui lui arracha un sourire.

- Ouais… un truc que les blancs aiment bien faire, hein ? Débarquer quelque part et se croire chez eux.

La nippone leva une œillade ironique sur son aîné. Elle n’était pas militante dans l’âme mais son éducation au milieu des yakuzas avait forcément eu son penchant communautaire. Et beaucoup étaient les japonais, même de sa génération, qui n’avaient pas digéré le passage des américains sur leur archipel. Se joignant à l’activité, Yue entreprit d’ouvrir elle aussi les grands casiers où reposaient autrefois les cadavres, des fois que d’autres objets utiles y soient planqués.

- Bref, si on veut un plan solide, il me faut plus d’infos : ces cons de la distillerie, oui elle savait où ils vivaient et s’ils fréquentaient Anton, ils étaient forcément stupides, ils ont déjà été rencontré les New Eden ? Qu’est-ce qu’ils en ont tiré ? Quelle était la température ? S’ils n’ont pas encore agi, alors on peut y envoyer quelqu’un, elle miserait sur Zola : suffisamment habile avec sa langue mais sa perte ne lui ferait pas de peine, même si…, dans tous les cas, je ne pense pas que ça se termine mal : pour l’instant, les New Eden tiennent à leur image de marque je suppose, ils exécuteraient pas une femme de sang froid en plein No man’s land, la mafieuse prenait le pari en tout cas, mais on pourra savoir s’ils ont vraiment gobé l’histoire de Lily ou s’ils sont ouverts à une autre version.

Et le cas échéant, ils pourront trancher sur le comportement à adopter. Dans tous les cas, Yue restait persuadée que leur ancienne captive devait mourir, d’une façon ou d’une autre. Elle avait déjà été capable d’embobiner beaucoup de monde, elle trouverait bien moyen de leur causer énormément de problèmes…


« Live or die trying »
I'm gonna break through the chains, ready to make my own way or die trying ♫ Wipe the blood off my face, I keep my head in the game or die trying ♫ I'm gonna put up a fight, gonna risk my own life or die trying.
Revenir en haut Aller en bas  
Horacio P. Renard
The Gentle Bastards | Trader
Administratrice
Horacio P. Renard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/05/2020
Messages : 1337
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Kings never die   Kings never die EmptyVen 9 Oct 2020 - 17:01
Et si New Eden parvient à nous débarrasser de cet idiot ennuyeux ? Suggéra-t-il alors.

Nous ? Horacio l’avait bien dit. Parce que ce qui contrariait Yue, contrariait automatiquement Horacio, sur le principe. Il ne fallait pas voir les choses plus loin. Esquissant un bref sourire, il entreprit de préciser sa pensée :

Il est parvenu à se faire suffisamment d’ennemis depuis qu’il traine dans le coin, je me dis qu’il est bien capable de s’attirer les foudres de ceux qu’il ne faut pas ennuyer, n’était-ce pas ce qu’il faisait systématiquement de toute façon ? Combien de personnes voulaient sa peau au juste ? Horacio avait conscience que si cet Anton n’était pas encore mort, c’était simplement parce qu’il bénéficiait de la protection de la Distillerie, au moins par défaut. Défait de lui, comme un bon homme de paille, nous voilà tranquille pour un moment, analysa-t-il.

Il esquissa un sourire en refermant une des portes, sans rien avoir trouvé d’autres d’intéressants. Du moins, rien qui n’avait pas rouillé ou moisi, et donc, qu’il n’allait certainement pas toucher :

Je suis sans doute optimiste, mais je crois suffisamment en lui lorsqu’il s’agit de faire des choses qui n’ont aucun sens, confia-t-il. Optimiste, oui.

Mais il y avait un fond de pragmatisme. Anton était comme une molécule instable dans un monde qui le rejetait constamment. Pour bénéficier de ses avantages, il fallait un environnement capable de l’accueillir et de contrebalancer ses conséquences. Avait-il vraiment trouvé ça ? Rien n’était moins sûr aux yeux du banquier. Du mois, cet équilibre était fragile, friable, influençable donc. Quel biais avait-il pour faire basculer la balance en leur faveur alors ?

Ils ont agi mais je n’en connais pas le résultat, ajouta-t-il alors. Puisque Yue avait besoin de donner pour savoir quoi faire et comment agir : A priori, si la distillerie avait vraiment flambé, on l’aurait appris, il n’y a qu’à voir pour la Taverne après tout, la rumeur s’était répandue comme une traînée de poudre d’ailleurs.

Ironique n’est-ce pas ?

Ne nous attardons pas ici, récupérons ce qu’elle a pu laisser dehors à la place, reprit-il finalement. J’espère ne pas garder cette odeur sur moi trop longtemps, fit-il, cette fois plus pour lui que pour la discussion, alors qu’il avisant en direction du sous-sol.

Celui-ci devait être inondé, impraticable. Impensable d’aller y faire un tour, à part au risque de mal finir. Il passait son tour pour ça.


« Non serviam »
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Kings never die   Kings never die Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Kings never die -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: