The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -23%
Télétravail : Logitech Business Webcam ...
Voir le deal
84 €

Partagez
- Sometimes, it's the princess who saves the knight and kills the walker || Nolan -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joséphine Duprès
Survivor
Joséphine Duprès
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 2386
MessageSujet: Re: Sometimes, it's the princess who saves the knight and kills the walker || Nolan   Sometimes, it's the princess who saves the knight and kills the walker || Nolan - Page 3 EmptyDim 29 Nov 2020 - 18:40
A genoux devant Nolan, Joséphine ne pouvait cacher son inquiétude, d’autant plus que de ce qu’elle avait compris, à défaut d’avoir assisté à la scène puisqu’elle était aux prises avec le rôdeur gourmand, c’était la caboche du médecin qui avait pris le coup. Son regard sombre le détaillait déjà, alors que le brun la rassurait, se lançant même dans une note d’humour qui lui fit fermer les yeux brièvement, l’espace d’une ou deux secondes. Ils s’étaient dit juste avant d’entrer qu’il leur faudrait faire très attention, redoubler de vigilance entre les allées, et à peine arrivés, ils s’étaient fait avoir comme des bleus, comme des novices, et la pompier ressentit une vague de colère envers elle-même à cette idée. « -Moi ça va…et t’inquiètes pas, ta petite chute sera notre secret. » dit-elle dans un léger sourire, rassurée de voir que Nolan allait suffisamment bien pour faire des plaisanteries. Elle se redressa néanmoins, tendant son bras au jeune homme pour l’aider à se relever à son tour. Son regard sombre suivit la direction de celui de Nolan, alors que Joséphine fixait à son tour le cadavre tout juste refroidi. « -J’ai trouvé ce qu’il faut…enfin, je pense. Elle adore les petits poneys, et je crois qu’elle n’a pas encore ceux-là…même si franchement, ils se ressemblent tous. » ajouta-t-elle au bout de quelques instants, en attrapant une boîte couverte de poussière, qu’elle regarda à bout de bras quelques secondes. « -Je reviens… » souffla-t-elle, alors que la pompier disparaissait à peine le temps d’une minute pour réapparaître aussitôt avec un caddie qui se trouvait deux rayons plus loin.

Joséphine y déposa la boîte avec les petits poneys, et quelques autres boîtes, une à destination de Gemma, mais également pour d’autres enfants, qui étaient plutôt nombreux au camp. « -On pourrait aussi passer au rayon crayons de couleurs et craies grasses…ça a pas dû être dévalisé non plus de ce côté-là… » dit-elle, appuyant ses avant-bras sur la barre du caddie quelques instants, tandis qu’elle tournait son regard vers Nolan. Tant qu’ils étaient dans le coin, et qu’une horde de rôdeurs ou de pilleurs ne leur tombait pas sur le nez, autant exploiter au maximum les ressources que pouvait leur fournir l’endroit, non ? Qu’il s’agisse de jouets, crayons de couleurs ou literie, cela ferait bien des heureux à Nisqually, la pompier en était certaine. « -Je crois que pour le linge de maison c’est par là…on est arrivés mi-février, mais ça a été suffisant pour se rendre compte que ouais...les hivers ont l’air de piquer ici. » dit-elle pour répondre à sa question précédente, tout en désignant vaguement du menton une allée devant laquelle ils étaient passés tout à l’heure. Poussant le caddie devant elle, la pompier se mit donc en route, sa hache à portée de main, avant d’afficher une mine dépitée devant ledit rayon. Ici, tout était vide, ou au sol, déchiré, sali, souillé. Elle soupira lourdement, ramassant une paire de draps dans lesquels quelqu’un avait jugé utile de donner un coup de couteau. « -Bon…j’imagine que le passage par la réserve sera quand même nécessaire finalement… » dit-elle d’un ton résolu, tout en tournant son regard sombre vers Nolan.


Storm in her eyes, peace in her smile.
I hope to arrive to my death late, in love, and a little drunk.
Revenir en haut Aller en bas  
Nolan Wilson
Survivor
Nolan Wilson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 980
MessageSujet: Re: Sometimes, it's the princess who saves the knight and kills the walker || Nolan   Sometimes, it's the princess who saves the knight and kills the walker || Nolan - Page 3 EmptyDim 6 Déc 2020 - 13:33
J’ai un rire, même si j’ai quand même sacrément mal au crâne. « Ta tête vaut le détour tu sais. » C’est vrai, on dirait que je suis sur mon lit de mort ou un truc du genre. Bon, j’exagère à peine, mais c’est plutôt marrant en vrai. Et ça m’oblige pas à me focaliser trop sur la douleur. « Tu sais, c’est pas la première fois que je prends un coup sur la tête. J’ai le crâne dur. » Je fais mine de taper dessus avec un sourire. « Si t’es sage, je te raconterais un jour quand je suis passé à travers un plancher et ouvert le cuir chevelu. » Enfin, on a quand même déconné un peu trop joué détente, au moins ça sert de leçon sans que ça porte à conséquence pour elle ou pour moi. Tout va bien pour nous deux, c’est le principal.

Je prends sa main pour me relever et je réajuste mes fringues, plus pour me donner une contenance qu’autre chose avant de fixer les poneys, un rien dubitatif. « Farah adorait ça quand elle était petite. Faudra lui rappeler, juste pour voir sa tête. Mais ouais ils se ressemblent tous, je confirme. » Je la suis des yeux alors qu’elle disparait pour revenir aussi sec avec un caddie. Je hoche la tête quand elle parle de faire un tour rayon crayons de couleurs. « Ouais, ça plaira à tous les gamins. Shawna sera contente si on ramène un bon stock. » Je fixe les alentours, un peu moins détendu qu’à notre arrivée, histoire qu’on se refasse pas la même qu’il y a quelques minutes et je souffle en retour, un peu pensif. « Je confirme, les hivers peuvent être difficiles. Enfin y a carrément pire, vu qu’on a rarement des grosses vagues de froid. Mais ça dure super longtemps. Et il fait jamais bien chaud. » Je lève un sourcil, slalomant entre les rayons avec la jeune femme avant d’ajouter, d’un ton plus léger. « Ca m’a fait un choc quand je suis arrivé à Los Angeles. Moi qui avais jamais eu une température au-dessus de 30 degrés, j’ai cru que j’allais prendre feu. » L’avantage du froid, c’est qu’il a l’air de bien ralentir les rôdeurs. Et on évite d’avoir des grosses vagues de chaleur ce qui, avec les cadavres qui pourrissent un peu partout, empêche probablement des sales épidémies. Je me demande comment ça s’est passé dans le sud et, parfois, je me demande tout bêtement où ils en sont ailleurs. Visiblement, du peu que j’ai pu entendre sur Détroit, c’était la même merde et même carrément pire vu que tout s’est effondré.

Et je hoche la tête en voyant la gueule du rayon. « En effet, je pensais pas qu’ils feraient une telle razzia. Allez, j’ai vu le panneau de la réserve pas loin. » J’attrape le caddie que je tire, la mine résolue, avant de me retrouver devant la porte fermée. Si je galère un peu, je finis par l’ouvrir sans faire trop de bruit. Et je me glisse dans la semi-obscurité en silence, alors qu’on entend quelques grognements autour de nous. Les rayons sont à moitié vides et j’ai pas trop le temps de voir ce qu’ils contiennent que, juste derrière moi, il y a un grognement beaucoup trop près. Je me retourne juste assez vite pour lui éclater la tête d’un coup de batte bien placé. Il s’écroule à mes pieds et j’ai le temps de voir plusieurs ombres entre les rayonnages Je lève une main en direction de Joséphine, mes cinq doigts levés, alors que je me plaque en silence contre le mur pour asséner un coup de batte sur l’un des autres qui arrivent. Ouais, je m’épate moi-même à pas me rater. Comme quoi, m’exploser contre une étagère ça a du bon.

Spoiler:
 




“You love me. Real or not real?"

Revenir en haut Aller en bas  
Joséphine Duprès
Survivor
Joséphine Duprès
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 2386
MessageSujet: Re: Sometimes, it's the princess who saves the knight and kills the walker || Nolan   Sometimes, it's the princess who saves the knight and kills the walker || Nolan - Page 3 EmptyMar 8 Déc 2020 - 11:03
Ils étaient de nouveau sur pieds tous les deux, et entiers, ce qui au final était le plus important. Mais cette fois-ci, on ne les reprendrait pas à faire preuve de tant de décontraction une nouvelle fois, et ils allaient redoubler de vigilance. Du moins, Joséphine allait laisser son regard traîner partout, et faire encore plus attention. Se faire avoir une fois était déjà la fois de trop. Armés de leur caddie déjà rempli de quelques articles, les survivants avancèrent entre les rayonnages, alors que la jeune hispanique tournait un regard vers son comparse, riant légèrement face aux aveux de Nolan. « -Je suis née à Cancún, et j’ai beaucoup bougé en Amérique latine avant de débarquer aux USA, alors moi c’est plutôt l’inverse du coup…j’ai froid dès qu’on passe sous la barre des quinze degrés. » souffla-t-elle d’un air amusé, en lui adressant un sourire complice. Celle qui ressemblerait à un bibendum en enfilant des tas et des tas de couches de fringues une fois l’hiver venu, c’était elle.

La jeune pompier ressenti une vague de déception quand le rayon que Nolan et elle convoitaient s’avéra avoir été pillé, saccagé même, et elle laissa son ami prendre le caddie pour le suivre en direction de leur prochaine étape, épaules basses, petite moue sur les lèvres. Le médecin parvint à venir à bout rapidement de la porte qui les séparait de la réserve, où ici aussi des grognements se firent entendre, bien rapidement. La jeune femme, dont la hache se trouvait toujours dans le caddie, sortit donc son couteau militaire, faisant instinctivement un pas en arrière quand le rôdeur apparu juste derrière le brun, qui le réceptionna d’un coup de batte bien placé. Elle lui fit un signe de tête en voyant les cinq doigts levés, cinq rôdeurs donc. A son tour, la pompier s’engagea dans une allée alors qu’elle entendait les bruits d’os brisés derrière elle, et tourna à l’angle d’un rayon où une charogne s’avançait vers elle. Déterminée, Joséphine écarta le bras du mort, et s’avança pour venir planter sa lame dans le crâne décharné.

C’était sans compter sur ce truc au sol qu’elle n’avait pas vu, vis, clou, boulon, elle ignorait ce que ça pouvait être, mais le petit matériel glissa sous son pied, alors que Joey perdait l’équilibre, et que le poids du rôdeur la faisait chuter brusquement en arrière. Incapable d’amortir la chute, trop occupée à maintenir les dents du macchabée à distance, sa tête heurta le sol dur de l’entrepôt, alors qu’elle se sentit ramollir presque aussitôt, des étoiles dans le champ de vision, et le visage émacié du mort au-dessus d’elle. « -No…Nolan… » tenta-t-elle d’appeler, sans grande conviction, tout en essayant de repousser la charogne, qui semblait bien décidé à la croquer. Joey eut juste à redresser un peu la tête en arrière pour remarquer qu’un deuxième arrivait en claudiquant, et qu’elle allait vraiment passer un sale moment. « -NOLAN ! » appela-t-elle un peu plus fort, tout en essayant de repousser le rôdeur de ses jambes, et de ses bras, en vain, puisque le macchabée était insensible à ses coups. Pire encore, à chaque mouvement qu’elle effectuait, Joséphine avait l’impression que tout tournait brusquement autour d’elle, et qu’une vilaine nausée se réveillait en elle.

Spoiler:
 


Storm in her eyes, peace in her smile.
I hope to arrive to my death late, in love, and a little drunk.
Revenir en haut Aller en bas  
Nolan Wilson
Survivor
Nolan Wilson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 980
MessageSujet: Re: Sometimes, it's the princess who saves the knight and kills the walker || Nolan   Sometimes, it's the princess who saves the knight and kills the walker || Nolan - Page 3 EmptyMer 9 Déc 2020 - 11:00
Okay, on arrête les conneries et on essaie de se focaliser sur ce qui se passe autour. Et je laisse filer un rire quand elle me dit où elle est née. « J’ai pas beaucoup voyagé hors du pays mais je suis allé à Cancún… bon c’était pour le Spring break, du coup, j’ai paaaas vraiment de souvenirs de la ville. Mais il faisait super chaud ouais. J’ai failli fondre. Et j’ai dû boire beaucoup, c’était une question de survie. » J’ai un clin d’œil dans sa direction avant d’ajouter. « Mais t’es aux USA depuis longtemps ? Enfin avant tout ça quoi. » Et Détroit donc. Après, je suis pas trop du genre frileux, heureusement, mais je peux piger qu’on apprécie moyennement ce genre de températures.

J’aurais préféré que les rayons soient pleins sans qu’on ait à aller dans l’obscurité de la réserver, on va pas se mentir. Mais quitte à être là, autant explorer autant que possible non ? Alors, on se concentre tous les deux alors que les grognements résonnent autour de nous. Je sens une tension s’emparer de moi mais je garde mon calme. Ca fait cinq ans qu’on partage notre quotidien avec eux, on finit par s’habituer à leur présence et même parfois, à oublier qu’avant, ils étaient comme nous.

Je fais signe à Joséphine qu’il en reste 5, tout en assénant un coup sur l’un d’eux en passant. Et je continue de regarder autour de moi, crispé sur ma batte comme jamais. Je vous jure, on dirait vraiment un mauvais film d’horreur. Je sais qu’on pourrait y aller en furtif mais j’aimerais qu’on ait le temps de regarder ce qu’il y a autour de nous, si on trouve des trucs cools quoi. Alors pour ça, faut se débarrasser des rôdeurs et je compte plus sur Joséphine que sur moi pour ce coup-là.

Mais je me fige alors que je crois qu’elle vient de m’appeler. Je relève la tête alors que, cette fois, l’appel est bien plus clair et je file entre les rayonnages. « Joe ? T’es où ? » Je baisse les yeux pour essayer de la retrouver et je manque de trébucher alors que je suis courbé en deux mais je continue de slalomer, poussant le rôdeur qui s’approche d’elle pour me focaliser sur celui qui l’a attrapé. « Bouge pas ! » Et d’un violent coup de batte j’éclate la tête de celui qui la retient. L’autre a été suffisamment déséquilibré pour nous faire gagner un peu de temps et je m’accroupis près d’elle pour l’aider à se relever alors que je l’observe avec attention. « Pas de morsures ? Ca va ? » J’entends les grognements de celui que j’ai repoussé qui s’approche et je serre les dents. Pas le temps de se reposer on dirait. « Tu te sens d’attaque ? Parce que je te rappelle que c’est moi la princesse en détresse hein. » J’essaie de paraitre bien plus détendu que je le suis réellement, juste pour pas céder à la panique. Je pensais vraiment que ce serait une bonne idée, une balade tranquille. A croire que non.

Spoiler:
 




“You love me. Real or not real?"

Revenir en haut Aller en bas  
Joséphine Duprès
Survivor
Joséphine Duprès
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 2386
MessageSujet: Re: Sometimes, it's the princess who saves the knight and kills the walker || Nolan   Sometimes, it's the princess who saves the knight and kills the walker || Nolan - Page 3 EmptyMer 9 Déc 2020 - 13:37
Un bref rire s’échappa des lèvres de la pompier quand Nolan raconta être allé à Cancun, mais n’en avoir gardé que peu de souvenirs, merci le Spring Break. Il lui posa une question qui lui fit froncer le bout du nez, alors qu’ils avançaient vers leur prochaine destination : la réserve. « -On a quitté Cancun je devais avoir six ou sept ans. On a pas mal bougé en Amérique latine, et on est arrivées aux USA un peu avant mes onze ans. Ensuite on est passées de villes en villes, jusqu’à arriver à Détroit, quand j’ai eu seize ans. » expliqua-t-elle à Nolan, bien incapable de nommer toutes les villes par lesquelles Marianne l’avait fait passer, quand Joey ne demandait rien d’autre qu’un peu de stabilité. Mais déjà, leurs pas les avaient menés jusqu’à la réserve tandis qu’ils retrouvaient leur sérieux, et ils y entrèrent sans tarder, s’éloignant l’un de l’autre, jusqu’à ce que la pompier tombe sur une charogne, un peu trop désireuse de la croquer, et qui la maintenait au sol, sous son poids.

Il allait l’avoir, c’était une certitude qui venait de naître dans l’esprit de l’hispanique…et elle allait mourir, juste…comme ça. Parce qu’il faisait sombre, qu’elle avait glissé sur un objet au sol qu’elle n’avait pas vu, et que le rôdeur avait eu le dessus. Avait-elle était imprudente ? Joséphine n’en avait pas l’impression, elle avait agi avec prudence, et pourtant, elle était sur le point de perdre le combat. Ses forces déclinaient sous les efforts du macchabée pour venir croquer un bout d’elle, elle le sentait. Se débattant en s’accrochant à tout ce qui lui était cher, Gemma en tête, la pompier cogna la charogne de tout ce qu’elle pouvait, mais le mort ne s’en émouvait pas, et ne ressentait rien aux coups qu’elle faisait pleuvoir sur son corps pourri. La voix de Nolan lui redonna une lueur d’espoir, encore davantage quand il se rapprocha, et apparut subitement dans son champ de vision. Ne pas bouger ? C’était une bonne idée. Joséphine en était certes incapable avec le poids du macchabée sur elle, mais son corps acceptait surtout avec reconnaissance un certain repos, qu’elle n’eut cependant pas le loisir de s’accorder.

Ses yeux sombres se fermèrent spontanément tandis que la batte de Nolan s’écrasait dans un bruit d’os broyés sur le crâne du mort, dont elle fut soulagée du poids à peine quelques secondes plus tard. Se cramponnant au bras de son ami, l’hispanique se redressa péniblement en grommelant, venant masser l’arrière de sa tête endolorie, qui avait cogné un peu trop fort à son goût contre le sol. « -Je crois pas…non. » répondit-elle à cette question concernant une morsure, elle n’avait en tout cas rien senti de tel. Se lever lui provoqua une vague étrange au cœur, mais Joey ne s’en formalisa pas, la chassa d’une longue inspiration, et releva un regard vers Nolan. « -Ca va Doc’. Moi aussi j’ai le crâne dur. » le rassura-t-elle, sans pouvoir s’étendre plus longtemps, puisque le rôdeur de tout à l’heure se rapprochait de son casse-croûte. Récupérant son arme au sol, un geste qui fit naître des étoiles dans son champ de vision, et la déséquilibra légèrement, Joséphine se redressa une nouvelle fois, et accueillit couteau levé le rôdeur, qui inclina brusquement la tête…à moins que ce fut elle qui n’était pas assez rapide dans ses réflexes.

Quoi qu’il en soit, l’arme se planta tout d’abord dans le cou du mort, avant qu’elle l’en arrache d’un geste brusque qui fit jaillir une gerbe de sang noir, et qu’elle visait l’œil cette fois-ci, avec succès, le corps s’écroulant au sol. D’autres grognements se firent entendre, les laissant deviner qu’ils n’étaient toujours pas seuls, mais pour l’heure, Joséphine s’appuya de tout son poids contre l’une des étagères, soufflant longuement. « -On devrait s’occuper des deux derniers, et prendre le temps de faire le tour. » annonça-t-elle, comme une façon de dire que ça allait aller, et qu’ils allaient avoir ces foutus macchabées. D’ailleurs, l’un d’entre eux venait de passer l’angle d’une longue étagère et avançait vers eux, à un rythme lent, suffisamment pour que la pompier ai le temps de se redresser, et de se positionner pour recevoir la charogne, qu’elle planta de sa lame dans le crâne, avant de la laisser tomber au sol. Pour ce qui était de la discrétion, ils repasseraient, c’était certain.

Spoiler:
 


Storm in her eyes, peace in her smile.
I hope to arrive to my death late, in love, and a little drunk.
Revenir en haut Aller en bas  
Nolan Wilson
Survivor
Nolan Wilson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 980
MessageSujet: Re: Sometimes, it's the princess who saves the knight and kills the walker || Nolan   Sometimes, it's the princess who saves the knight and kills the walker || Nolan - Page 3 EmptyJeu 17 Déc 2020 - 9:06
Je l’observe, curieux et clairement impressionné. Avant de souffler, d’un ton malicieux. « Pas mal du tout dis donc. T’es une vraie baroudeuse. J’me sens vachement casanier en comparaison. » Faut dire que bon, sorti de Burlington, si j’étais pas allé à Los Angeles pour mes études, j’aurais probablement jamais vu du pays. Enfin, au final, ça a plus autant d’importance. Et je me sens chez moi ici. Je me demande si c’est le cas de Joséphine mais je préfère éviter de lui poser la question à voix haute. Des fois que ça lui file le bourdon. Au moins, elle sa a petite et elle va bien, parfois faut pas chercher beaucoup plus loin.

J’ai un coup de flip quand je vois qu’elle se fait attaquer une nouvelle fois et je réalise que ouais, ptet que depuis tous ces mois, je commence à m’attacher à d’autres gens au camp, qu’ils commencent aussi à être importants pour moi. C’est une bonne chose ? Je suppose que oui. Mais Cass’ me dirait que ça, elle l’avait vu bien avant moi déjà, ne serait-ce que toutes les personnes qui peuplent l’infirmerie et à qui je tiens énormément. Pour le coup, je suis plutôt content d’arriver à l’aider à se dépatouiller et que, surtout, elle s’en sorte bien. Je lui tapote maladroitement l’épaule quand elle se relève avant de laisser filer un rire à sa réplique. « C’est la marque de fabrique du personnel de l’infirmerie ça. » Et je fais mine de me tapoter la tête de l’index avant d’acquiescer quand elle parle de s’occuper de deux derniers. De toute façon, on sait tous les deux qu’elle peut pas vraiment se reposer là, de suite. Ce serait un coup à ce qu’on se reprenne des rôdeurs sur le coin du nez. Je m’éloigne d’elle alors qu’elle est en train de s’occuper d’un de nos petits copains restant, la gardant tout de même dans mon angle de vision, histoire qu’on se fasse pas une redite de cet épisode. Avant de me retrouver nez à nez avec ce qui, au vu des lambeaux de fringues qui lui restent, devait probablement être un vendeur il y a une vie de ça. Et si mon premier coup de batte est pas super assuré, le deuxième lui explose bien la tête. Je m’agenouille pour l’essuyer, avant d’esquisser un sourire à l’attention de la jeune femme. « On va pouvoir explorer tranquillement. Mais on va éviter de trop traîner hein. »

Et c’est ce qu’on fait. Si j’avais espéré que les réserves soient un peu plus remplies, on fait quand même un stock honorable de draps, de couvertures et, surtout, on trouve quelques duvets de montagne. Le truc qui sera toujours utiles. Du coin de l’œil je vois Joséphine trouver quelques trucs en plus pour Gemma, alors que je ramasse quelques décos et des bonbons d’Halloween que les joies des produits chimiques ont maintenu comestibles à première vue. Quand notre caddie est sur le point de déborder, je lâche, d’un ton satisfait. « J’crois qu’on est pas mal non ? T’en penses quoi ? Reste juste à repasser chercher mes jouets à moi et on pourra prendre une soirée de repos bien méritée. » La journée a été vachement longue quand j’y pense. Sans compte que ouais, je me suis même pas rendu compte que je commençais à boiter un peu. La force de l’habitude, même si c’est clairement pas une bonne chose. Enfin, ça pourrait être pire non ? Et puis, on s’est bien marrés. Enfin, façon de parler.  




“You love me. Real or not real?"

Revenir en haut Aller en bas  
Joséphine Duprès
Survivor
Joséphine Duprès
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 2386
MessageSujet: Re: Sometimes, it's the princess who saves the knight and kills the walker || Nolan   Sometimes, it's the princess who saves the knight and kills the walker || Nolan - Page 3 EmptyJeu 17 Déc 2020 - 14:23
Le dernier rôdeur fut renvoyé en enfer avec efficacité par Nolan, et après un coup d’œil avisé, comme une mise en garde silencieuse sur le fait de se montrer prudents, les deux survivants s’aventurèrent dans les allées de la réserve, qui, si elle avait déjà été visitée, contenait encore de quoi faire naître quelques sourires ravis sur le visage des deux comparses. Au fur et à mesure de leur exploration, chacun revenait déposer ses trouvailles dans le caddie, qui se retrouva rapidement rempli de linge qui serait plus qu’utile au fort, de quelques décorations d’Halloween qui raviraient les enfants, mais rien de trop effrayant malgré tout, et des bonbons qui la firent grimacer. « -C’est encore bon ces machins-là, tu crois ? » demanda-t-elle à Nolan en montrant d’un coup de menton l’un des paquets, l’idée de gérer une tripotée de Minimoys atteints d’indigestion ou d’intoxication alimentaire ne la tentant pas vraiment, encore moins en sachant que Gemma ferait partie du lot.

Finalement, lorsqu’ils eurent fini de faire le tour des lieux, Joséphine revint vers le caddie pour y déposer un dernier paquet, haussant les sourcils lorsqu’elle remarqua que Nolan et elle n’y avaient pas été de main morte. Mais après tout…ce n’était pas tous les jours qu’ils avaient l’occasion de faire une razzia dans un supermarché, ou même de quitter le camp en ce qui concernait le médecin. Une main venant palper la bosse qui avait déjà poussé à l’arrière de son crâne, la pompier étouffa un râle de douleur, et de frustration aussi, lâchant un « groumpf » à peine audible qui en disait long sur comment elle se sentait à cet instant. Son regard sombre passa du caddie au visage de Nolan, alors que Joséphine hochait la tête : « -Oui, je crois qu’on a bien bossé, et qu’effectivement, on mérite laaaargement le canapé qui nous attend dans la maison. » souffla-t-elle, agrippant le barreau du chariot plus que rempli pour quitter la réserve, puis le magasin.

Les deux comparses trouvèrent le chariot de Nolan exactement à l’endroit où ils l’avaient laissé, et côte à côte, ils quittèrent les lieux, roulant les deux caddies à travers la ville sans rencontrer le moindre ennui, jusqu’à retrouver leur voiture. Ce fut lorsqu’il fallut remplir le coffre de leurs multiples trouvailles que Joséphine se rendit compte à quel point ils avaient été gourmands, et pourtant, elle ne ressentit aucune culpabilité à cette idée, loin de là. Gemma aurait de jolis cadeaux d’anniversaire, même Farah recevrait un petit poney, les autres enfants auraient également quelques petits présents, le camp serait joliment décoré pour Halloween, et les armoires du fort viendraient se remplir de linge qui serait particulièrement utile une fois l’hiver venu. Oui, vraiment, cette sortie était fructueuse, et les visages ravis qu’elle imaginait déjà à Nisqually chassaient la peur qu’avait pu ressentir la pompier, et la douleur qui pulsait à l’arrière de son crâne.


Storm in her eyes, peace in her smile.
I hope to arrive to my death late, in love, and a little drunk.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Sometimes, it's the princess who saves the knight and kills the walker || Nolan   Sometimes, it's the princess who saves the knight and kills the walker || Nolan - Page 3 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Sometimes, it's the princess who saves the knight and kills the walker || Nolan -
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Batman The Dark Knight Rises [DVDRiP]Action

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: