The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-28%
Le deal à ne pas rater :
Xiaomi MI Watch Lite
49.99 € 69.01 €
Voir le deal

Partagez
- Une proie facile... -
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emily M. Dawson
Modératrice
Inglorious Fuckers
Emily M. Dawson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 262
MessageSujet: Re: Une proie facile...   Une proie facile... - Page 2 EmptyMer 21 Oct 2020 - 11:09
J'avais essayé de pas siffler trop fort, juste assez pour attirer ceux qui étaient en face de nous mais pas ceux qui pourraient se trouver potentiellement plus loin. Le truc c'est qu'on peut jamais prévoir ce qui va se passer. La preuve : à peine les morts se sont tournés vers nous que déjà la biche prenait la poudre d'escampette. Super. Génial même. Comme si on avait besoin de ça !

Je serre les dents, fronce les sourcils et ai beaucoup de mal à cacher mon agacement. Ma machette fermement tenue entre mes mains, j'arrête pas de fixer le mordeur qui se dirige vers moi. Les deux autres ont contourné l'arbre et se dirigent vers la femme qui m'accompagnent. Chacun son problème, moi je dis. En tout cas, j'ai bien l'intention d'en finir et plus vite que ça. Cette fois, on est en 1vs1. Pas besoin d'être plus prudente que ça. Alors je fonce vers lui, la rage au ventre, et n'attend même pas qu'il esquisse le moindre mouvement pour sauter en prenant appui sur le tronc d'arbre le plus proche et lui enfoncer ma machette dans le crâne. C'était pas que pour le côté super badass que j'ai fait ça, mais surtout parce qu'il était quand même plus grand que moi ce truc. Mais bon ça, l'autre elle a pas trop besoin de le savoir.

De son côté aussi, ça devient plus calme quand elle met définitivement à terre le dernier de ces pourris. Je sais même pas pourquoi je l'attends en fait au lieu de simplement poursuivre l'animal blessé qui s'est fait la malle. Peut-être parce qu'au fond je sais que j'aurais pas réussi à me défaire seule de la dizaine de cadavres qu'on vient d'éliminer.

Je sors de mes pensées quand l'autre – parce que je connais pas son prénom en fait – reprend la parole et me dit de me dépêcher en me donnant la direction dans laquelle l'animal est parti. M'appelle pas « petite », que je lui dis en levant les yeux au ciel. Mais elle a pas tort sur un point : mieux vaut faire vite. Cette fois, je m'élance sans perdre de temps tout en faisant de mon mieux pour garder un pas léger et rester discrète. Sans trop de problèmes, j'évite les branchages et différentes racines qui traînent au sol.

Je sursaute un peu quand des râles s'élèvent près de moi mais bien vite je pose mon regard sur ce mort piégé par la nature elle-même. Un soupir de soulagement m'échappe et je hoche rapidement la tête en direction de la blonde pour lui montrer que je suis d'accord par rapport à sa remarque. Quand enfin on arrive près d'une clairière, j'entends un bruit d'eau et ralentis le pas. Un peu plus loin, près de ce petit cours d'eau, l'animal épuisé qui s'est posé là certainement pour se laisser mourir.

Je grimace un peu en entendant la remarque de ma comparse du moment et lui adresse un rapide regard en coin avant de regarder à nouveau l'animal. Si j'avais mon arc, la question se poserait pas mais là... Si tu tires, on va attirer tous les trucs qui traînent dans le coin. Alors je vais essayer de faire ça autrement. Reste là. Je souffle un coup et m'extirpe des buissons derrière lesquels on se trouvait avant de m'avancer vers la biche. Elle n'a pas l'air de m'avoir remarquée et c'est tant mieux. Il n'y a que quelques pas qui nous séparent l'une de l'autre, et bien vite la distance réduit à mesure que je progresse en toute discrétion. J'en retiens même ma respiration tout en priant pour que le vent ne se lève pas. J'ai l'avantage qu'il n'y en ait aucun pour le moment et c'est tant mieux.

Quand je suis assez proche, je me jette sur l'animal – littéralement – et attrape sa tête alors qu'elle tente de se débattre. Doucement, calme toi, c'est fini, aller. Ouais, je sais pas trop si ça va marcher mais je me souviens de ce dont on avait discuté avec Kaya. Faut pas faire souffrir les animaux et les remercier pour ce qu'ils nous apportent. Je suis pas sûre que ça soit pas du flan, mais dans le doute j'essaie. Elle n'a pas la force de se relever et j'en profite pour mettre fin à ses souffrances en l'achevant à l'aide de ma machette.

Fiou... C'est terminé. Repose toi maintenant. Promis, t'es pas morte pour rien, que je souffle avant de me redresser, laissant ma main caresser le flanc de l'animal avant de me tourner dans la direction où est supposée se trouver encore l'inconnue. Je lui fais un signe de la main pour lui dire d'approcher. Après tout, elle m'a aidée. Alors... Peut-être que finalement elle a aussi droit à sa part.



I miss my childhood

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Chiara O'Malley
Inglorious Fuckers
Chiara O'Malley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 171
MessageSujet: Re: Une proie facile...   Une proie facile... - Page 2 EmptyMar 8 Déc 2020 - 6:29
La "petite" comprend bien mon plan et tout se déroule à merveille pour éliminer les derniers ramassis de crottes mi vivantes, mi mortes. Elle serre les dents mais on s'accorde. Même malgré la biche qui s'échappe de nos champs de vision respectif, personnellement et si la jeune fille est aussi vive, on a toujours notre chance. J'ai vu la direction qu'elle a prise et elle est blessée... La jeunette, elle, a l'air aussi dépité que moi lorsque Finan ou mes autres frères me prenaient de haut et m'empêchaient de vivre ma vie. Aussi dépité de ma condescendance envers son jeune âge autant que je l'étais envers mes frères, cadette que j'étais...

Elle avait même fini d'enfoncer le clou en me demandant de ne pas l'appeler. "Petite". Grand Dieu, ce que je me reconnaissais bizarrement chez cette jeune femme. Même si la méfiance et la prudence restait de mise, que mon visage restait de marbre, intérieurement, je souriais.

Je préférais ne pas répondre à cette demande. Ou plutôt à cet ordre, vu le ton sur lequel elle l'intimait. Laissant mon esprit voguer un instant vers New-York et de vieux souvenirs où je sortais sur le même ton, "tu n'es pas papa". Enfin, il n'était pas heure à glandouiller.

Silencieuse après avoir donné les consignes, les deux jeunes femmes avancèrent, esquivant un mort, traversant ce terrain découvert le pas pressé mais léger pour chacune d'elle. La "petite" semblait même avancer sur la pointe des pieds telle une ballerine tant Chiara se retournait pour être sûre qu'elle la suivait toujours. Y'avait pas à dire, c'était une vraie chasseuse. Entre les pièges et cela, O'Malley ne pouvait qu'être admirative, mais là encore, l'heure n'était pas aux compliments non plus.

Nous suivions les traces de sang jusqu'enfin repéré la bête immobilisé, à bout de forces probablement... Là, l'heure était aux compliments. Ouais, une bonne chasseuse y'a pas à dire.

- Parce que tu tires à l'arc ? Carrément ? Je suis épatée.

C'te gamine vient du Moyen-Age...

Enfin, ce n'était pas une moquerie. Vu l'âge qu'elle lui estimait avoir, elle avait vécu, grandit dans ce monde. Puis, un jour viendrait où les hommes manqueraient de balles et où ce genre d'armes seraient plus courante que ce qu'elle avait entre les mains. A moins que quelqu'un, quelque part sur Terre n'ait les compétences nécessaires pour créer de nouvelles balles et permettre à la race humaine de continuer à se charcuter à coup de plomb brûlant.

Acquiesçant alors qu'elle lui intimait de la laisser se charger de la bête et de lui éviter de gaspiller une balle qui, comme elle le signalait, aurait tôt fait d'attirer quelconque problèmes. Qu'ils soient vivants ou morts... Chiara observait admirative, l'agilité de la demoiselle.

Net et sans bavure...

Je la rejoignais dès qu'elle me fit signe, jetant un dernier coup d'oeil autour de nous pour m'assurer que nous n'ayons pas été suivi... Non, rien à signaler derrière mon dos et les alentours semblaient calme. Alors, je venais m'agenouiller avec elle auprès de la bête.

- Tu parles aux animaux toi ?

L'inconnue la surplombait, debout devant le cadavre de l'animal, ses sourcils semblant se froncer davantage encore, pourtant, je ne me moquais pas d'elle, j'essayais juste de détendre l'atmosphère. Puisque je m'étais moi même détendue.

Il fallait dire qu'elle ne paraissait plus du tout être une menace et qu'on avait devant nous un succulent repas, j'en salivais d'avance à l'idée de faire griller un morceau de cuisse au coin d'un feu... Enfin, c'était peut-être la question du partage qui faisait que l'adolescente ne se détendait pas.

- Woh, tu peux sourire aussi tu sais, on a réussi. Il faut quoi de plus pour que tu te détendes ? Peut-être quitter ce bois et aller découper l'animal dans un endroit sûr ? Là, son comportement se tenait... Ou alors c'est qu'tu veux pas partager ? Dans ce cas là j'te souhaite bon courage pour la porter jusqu'à un coin où tu pourras la dépecer entièrement sans rien risquer...

Après tout, elle avait bien mis un point sur le fait que c'était "sa proie". Sauf qu'elle devait oublier que seule, avec les morts, elle aurait fini par perdre cette biche, ou alors elle aurait dû l'abandonner aux griffes de ces charognes. Ma contribution avait peut-être était maigre, mais "sa proie" était autant la mienne après les efforts fournis.

Y'a une cabane plus loin, elle est safe. Me relevant, enfilant la lanière de mon fusil pour le raccrocher à mon dos et avoir les mains pleinement libre, j'avisais l'inconnue. J'm'appelle Chiara. Elles n'avaient pas vraiment eu le temps de faire les présentations alors autant le faire maintenant. Alors ? On se bouge ou pas... Machine ?

Curieuse façon de lui demander son prénom en retour ? La façon O'Malley


When you are alone... You're lost.
Revenir en haut Aller en bas  
Emily M. Dawson
Modératrice
Inglorious Fuckers
Emily M. Dawson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 262
MessageSujet: Re: Une proie facile...   Une proie facile... - Page 2 EmptyMer 9 Déc 2020 - 10:23
Ouais, mais ce serait mieux si j'en avais toujours un du coup. Là, ça sert pas à grand chose, que je lui réponds quand elle me dit être impressionnée par le fait que je sache aussi tirer à l'arc. C'est vrai qu'en général c'est pas super répandu, mais d'un autre côté je vois pas non plus ce que ça a de si impressionnant que ça. De toute manière, c'est le genre de truc qui est parfaitement inutile quand on a plus d'arc. C'est comme savoir faire des claquettes quand on est paralysé ou qu'on a perdu ses jambes. C'est cool sur le papier, mais totalement con en dehors.

En tout cas je perds pas de temps parce que j'ai aucune envie qu'on soit encore une fois dérangées par des morts ou même des vivants. Voire même un ours, pourquoi pas tant qu'on y est. Franchement y'a des jours où je me dis qu'avec la chance que j'ai, un astéroïde va même atterrir pile à l'endroit où je suis et juste pour ma tronche. Enfin bref.

Je sais pas trop pourquoi je lui parle à cette bête avant de l'achever. Sûrement parce que j'avais pas prévu qu'elle lutte autant pour sa survie, que je me doute à quel point elle a dû avoir peur et combien de temps elle a souffert de ses blessures. Et puis, ça me rappelle un petit peu ce que j'avais vu Kaya faire quand elle avait tué ce rat. Niveau gabarit on est pas trop dans la même catégorie mais ça reste un être vivant. Et elle a pas tort, faut les respecter. Surtout quand ils vont nous permettre de se mettre quelque chose dans le ventre.

La blonde me rejoint et je hausse les épaules en l'entendant me demander si je parle aux animaux. Je crois que c'était plutôt évident en fait, et je comprends sans mal la question qui se cache derrière en fait. « Pourquoi » tu parles aux animaux plutôt. Je relève rapidement mon regard vers elle le temps de lui répondre un rapide : C'est une longue histoire. Pas si longue que ça en fait, mais j'ai pas vraiment envie de prendre le temps de la raconter.

En tout cas, j'ai toujours les sourcils froncés et du mal à me détendre. Faut dire qu'on est vraiment en terrain découvert là et je crains que d'autres emmerdes nous tombent dessus. C'est normal non ? Surtout qu'on va avoir du mal à traîner le cadavre de cette biche derrière nous en restant discrètes. J'ai pas envie d'avoir fait tout ça pour rien.

J'observe les alentours un instant quand j'entends encore une fois la voix de la blonde. Cette fois, je hausse un sourcil à ses mots. Non mais ça a rien à voir avec le fait de partager. Faut juste qu'on bouge rapidement d'ici avant d'avoir d'autres trucs qui nous tombent dessus. Une fois qu'on aura trouvé un endroit relativement sécuritaire, là j'arriverai peut-être à me détendre. Même si j'arrive pas à me dire que cette inconnue serait pas capable de me descendre une fois qu'elle aura atteint sa planque pour garder le butin pour elle toute seule. On peut plus vraiment faire confiance à grand monde de nos jours.

De toute manière, là tout de suite, j'ai pas d'autre choix que de faire un effort et de lui accorder le bénéfice du doute. Alors je soupire un peu et hoche la tête quand elle me dit qu'elle connaît un endroit pas loin où on sera en sécurité. Rangeant ma machette à ma taille, je m'étire un peu pour me préparer au chemin qu'on va devoir parcourir en traînant l'animal mort derrière nous. C'est là qu'elle décide enfin de se présenter avant de m'appeler... « Machine » ? Sérieusement ?

Je lève les yeux au ciel et viens attraper les pattes avant de la biche sans perdre plus de temps. Emily. Décidément, toi t'aimes bien les surnoms sympas. « Petite », « Machine », t'en as d'autres en stock? En tout cas, on finit quand même par se mettre en route. Et si j'ai l'impression que c'est interminable, j'ai un soupir de soulagement quand je vois enfin la cabane dont parlait Chiara. Maintenant, reste plus qu'à espérer qu'elle ait pas prévu de me descendre. Ce serait quand même une mort bien nulle...



I miss my childhood

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Chiara O'Malley
Inglorious Fuckers
Chiara O'Malley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 171
MessageSujet: Re: Une proie facile...   Une proie facile... - Page 2 EmptyDim 13 Déc 2020 - 12:28
Effectivement, savoir tirer à l'arc, ça n'servait pas à grand chose quand on en avait pas. Et rien qu'à se souvenir de la complexité de fabriquer une lance efficace, alors qu'il ne s'agissait que de trouver le bon bout de bois à tailler en pointe, elle se doutait qu'en fabriquer un soi-même devait demander des années de savoir faire. Un savoir faire qui devait s'être perdu, si tant était qu'un ou deux fabriquants aient survécus à l'apocalypse ? Après tout, il avait l'air de s'en sortir dans ce camp où était enterré son frère et d'être revenus à une manière de vivre plus simple. Du genre à tenter de refaire revenir à la mode le métier de tailleur de pierres ? Enfin, de ce qu'elle en avait vu, du peu qu'elle en avait vu. Ce n'était qu'des suppositions et puis on a affaire, nul besoin de rêvasser, je restais concentrée malgré tout, la suivant sans répondre sur les traces de la bête.

- Une longue histoire hein... De toute façon, on avait pas le temps de tergiverser puis, bon, si l'histoire était si longue, autant en parler en partageant la bête qu'elle venait d'abattre. Qu'importe les mots qu'elle avait eu. La "barbaque" était là comme aurait dit ses frères... Tu m'en diras tant !

Elle semblait pas vouloir bavarder plus que ça et ce n'était pas plus mal. Encore une fois, je captais dans ses paroles comme dans ses mimiques et cette façon qu'elle avait d'observer aussi les alentours, attentive, et, ça me rendait davantage admirative au vu de son jeune âge. Enfin, elle paraissait tout de même tendue. Trop tendue. Je l'étais en toute circonstance mais là, c'était d'un autre niveau. A croire que les gamins ayant grandi en pleine apocalypse était... Je n'avais pas les mots pour le décrire...

- J'suis d'accord, j'prends l'arrière et on dégage vers la cabane ! Approuvais-je ses craintes en me mettant à la tâche, tout en pouffant légèrement, ne pouvant voir le visage de la petite qui se pressait dans son transport. J'voulais t'appeler Tinky Winky mais j'ai eu peur que ça t'vexe.

Ironique. Sarcastique. Mais pas mauvaise pour un sou pour le coup. Je reconnaissais chez cette jeune fille, celle que j'avais essayé de ne pas être avant que l'apocalypse fasse de moi une O'Malley malgré tout. Enfin, de toute façon, nous n'avions pas le temps de niaiser, nos pas s'accordait bien, chacun tenant sa partie de la biche jusqu'à ce que la dite cabane apparaisse. Fermant la marche, je m'assurais que nous n'avions pas été suivi avant de lâcher les deux pattes arrières du gibier.

- Va ouvrir ! Je garde notre bectance !

L'ordre était peut-être direct, mais si on avait pris autant de précautions, c'était pas pour se faire piéger dans cette cabane pendant qu'on allait dépecer le cervidé. La lanière soutenant mon fusil quitta mon épaule pour me saisir de nouveau de celui-ci et faire un 360 degré sur moi-même, attentive à chaque mouvement alentours.

- Tu penses pouvoir tirer la bête jusqu'à l'intérieur toute seule ?

Simple question tandis que je continuais, fusil prêt, caler au creux de mon épaule en attendant la réponse de la jeune fille. Nous avions presque réussi mais dans ce monde, il fallait rester sur ses gardes. Garder ses précautions jusqu'à la dernière minute. Qui aujourd'hui consistait à se remplir l'estomac pour éviter qu'il continue de la tirailler.

Visiblement, elle ne m'avait pas attendu pour avoir l'idée seule, après une rapide inspection de la cabane.

Méfiante ? Mmh... Elle est drôle cette petite.

- J'te rejoins à l'intérieur, j'inspecte les alentours... En profite pas pour te barrer avec la bouffe. J'te retrouverai sinon.

On était jamais trop prudentes. Puis, ça m'évitait une des parties que je détestais dans la chasse et que l'adolescente, semblant bonne chasseuse, devait savoir faire. Retirer la peau puis nettoyer l'intérieur pour découper. Si elle pouvait éviter une partie du processus qui la répugnait. C'était déjà bien assez crade de devoir sans arrêt planter sa lame dans des chairs mortes... Qu'elles soient putrides, vivantes ou, de la viande.



When you are alone... You're lost.
Revenir en haut Aller en bas  
Emily M. Dawson
Modératrice
Inglorious Fuckers
Emily M. Dawson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 262
MessageSujet: Re: Une proie facile...   Une proie facile... - Page 2 EmptyMer 16 Déc 2020 - 14:05
Ok donc je sais pas vraiment si son but premier est de me vexer mais si c'est le cas elle est bien partie. Non parce que bon, m'avouer qu'elle comptait me donner le nom de l'un de ces Teletubbies à la noix, c'était vraiment le bon truc à dire pour que ça m'agace. Alors je gonfle un peu les joues, soupirant légèrement tout en levant les yeux au ciel. Ouais, en route. Voilà, vexée jusqu'au trou. Sérieusement, comme si je lui avais pas prouvé juste avant que j'étais capable de me débrouiller ! Alors ça mérite qu'on me donne pas des surnoms nuls. Surtout que je la connais pas, alors je vois pas pourquoi elle aurait le droit de faire ça.

Quoi qu'il en soit, on finit par enfin se mettre en route et j'ai l'impression que ça dure une éternité jusqu'à ce qu'on arrive à cette fameuse cabane. En soit, c'était pas si loin que ça mais faut dire qu'avec le stress de se dire que n'importe quoi pourrait encore nous tomber dessus ça rajoute un petit peu de longueur au tout.

Je sens le poids de l'animal mort se faire plus conséquent quand la blonde derrière moi lâche la partie arrière et je suis donc obligée de m'arrêter. Je tourne la tête vers elle, surprise mais aussi méfiante de ce qu'elle pourrait décider de faire maintenant que je l'ai aidée à amener notre – ma – prise jusqu'ici. Évidemment, quand je la vois saisir son fusil je me tends légèrement mais quand elle prend la parole je me dis que peut-être mon heure n'est pas encore arrivée. Sans rien dire, je me contente d'un rapide hochement de tête pour acquiescer et me dirige vers la-dite cabane pour aller ouvrir la porte. Ça coince un peu mais avec un bon coup d'épaule j'arrive à faire céder la résistance.

Instinctivement, je place ma main sur ma machette, prête à m'en servir au cas où il y aurait quoi que ce soit qui nous attende là-dedans. Mais rien. Du tout. Ouf. Franchement, je pense qu'on a donné niveau morts là pour aujourd'hui. Non pas que je m'attende vraiment à ce qu'on soit tranquilles jusqu'au coucher du soleil mais bon. On peut toujours rêver hein. Je jette un rapide coup d’œil vers Pwic et soupire en haussant les épaules. Qu'est-ce que tu veux que je te dise ? Moi non plus je lui fais pas confiance mais elle m'a quand même aidée. Alors on a qu'à lui laisser le bénéfice du doute non? Je fais une petite grimace avant de me retourner vers l'extérieur pour observer Chiara qui continue de surveiller les alentours avec son fusil pointé devant elle.

Et avant même qu'elle me demande si je me sens de tirer la bête jusqu'à l'intérieur toute seule, je m'étais déjà mise à le faire. C'est d'ailleurs quand je suis à nouveau dans l'encadrement de la porte de la cabane que j'entends la blonde me dire que j'ai intérêt à pas me tirer avec la bouffe sinon elle me retrouvera. Et là, j'ai un petit ricanement qui m'échappe. Y'a pas vraiment de joie dans ce rire, plutôt un brin de jugement. Ouais, t'as raison, je vais sûrement mettre la biche sur mon dos et me mettre à courir comme Usain Bolt d'un coup! Non mais vraiment quoi, si on a dû être deux pour l'amener jusque là cette bête, c'est pas maintenant que je vais réussir à me faire la malle avec.

Une fois notre gibier sécurisé, je plante mes poings sur mes hanches et regarde ma comparse du jour. Bon, tu viens ? Et je te préviens, si t'essaies de tout garder pour toi, je me laisserai pas faire! Ce serait pas la première fois que je suis obligée d'ôter la vie à quelqu'un d'encore vivant. C'est jamais trop plaisant mais d'un autre côté, j'ai appris qu'il fallait faire ce qu'il faut dans ce monde là si on veut voir le soleil se lever un matin de plus.

Puis j'attends qu'elle me rejoigne à l'intérieur et referme la porte derrière elle. Il fait vachement sombre du coup maintenant et ça m'embête parce que j'ai évidemment rien pour améliorer ça. Sauf que moi et l'obscurité... C'est vraiment pas un combo gagnant. Alors, me raclant la gorge en essayant de faire de mon mieux pour que mon mal-être ne se remarque pas trop, je m'aventure à poser une question. Dis euh... T'aurais pas une bougie ou un truc du genre ? Histoire qu'on y voit quelque chose quoi. Avec les fenêtres qui sont barricadées, y'a pas beaucoup de lumière et bah... Enfin, c'est pour pouvoir s'occuper de la biche hein. Oui, évidemment. Quelle autre raison, voyons.



I miss my childhood

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Chiara O'Malley
Inglorious Fuckers
Chiara O'Malley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 171
MessageSujet: Re: Une proie facile...   Une proie facile... - Page 2 EmptySam 19 Déc 2020 - 22:39
En route. Elle a la tête sur les épaules la petite, ça me rappelle Maya. Enfin, c'était une longue histoire, du passé, quand, quand mon frère lui aussi avait trouvé bonheur auprès d'une communauté et changé, je ne l'avais pas cru. Un passé lointain, depuis le temps que mon propre camp était tombé, que j'avais pu me recueillir brièvement sur celle de mon frère avant d'être chassé du périmètre par cette bande de tarés... Enfin, en un sens, j'comprenais après avoir contemplé c'qu'il restait de la première et seule adresse qu'il m'avait donné.

Toujours était-il qu'il fallait transporter la bête et que mes pupilles ne pouvait s'empêcher de virevolter dans tout les sens. Déjà que Tinky Winky tire la tronche, même si justement, c'est la référence qu'elle a l'air d'avoir comprise qui semble l'avoir vexée... Après tout, ça m'rappelait que j'avais que vingt-trois années et que j'aurais pu être de cette génération plus que sacrifiée dont elle faisait partie. Usain Bolt, elle avait même le nom du dernier homme le plus rapide du monde malgré son jeune âge. Epatant même si je ne comptais pas le lui montrer, surtout qu'il s'agissait d'un sale jamaïcain.

Atteignant la cabane, je l'avertis avant de l'aider à rentrer la bête à l'intérieur avant qu'elle même n'en fasse de même, me faisant lâcher malgré moi un rire sardonique.

- T'es sérieuse ? C'est toi qui va pas m'la faire à l'envers j'te l'dis. Compris ?

Question rhétorique, qui sonnait comme un dernier avertissement après lui avoir intimé l'ordre de ne pas la lui mettre à l'envers.

Bon en même temps, elle va pas s'barrer avec une biche entière non plus...

Mais le temps de faire le tour, avec mon fusil, si jamais elle était curieusement accompagné, ça laissait tout autant de temps à ses copains pour soit m'attendre et me mettre en joue, soit filer avec la biche en moins de temps qu'il n'en faudrait pour que je le remarque... Surtout que ce foutu bois était sec pour la saison alors, parfois, quelques branches craquait sous le poids de mes pompes. Je me surprenais parfois à me faire sursauter moi même... Mais on était jamais trop prudente... Ou prudentes pour le coup.

Enfin, quand je reviens enfin, elle osait encore me parler; à défaut d'avoir amené des copains, je devais l'avouer;  comme si j'étais sa grande soeur. J'avouais.. Ca me faisait rire pour le coup. Avec ses mains sur les hanches tout à l'heure. A mon tour de me moquer soigneusement d'elle sans lui dévoiler pourquoi.

C'est la petite de la "Petite Maison dans la Prairie.. Attends... Laura Ingalls".

- Dis euh... Imitais-je sa posture précédente, J'ai une tête à transporter de la cire ?

Y'avait pas trente-six solutions, il fallait faire des trous dans la cabane, à qui servirait-elle ensuite de toute façon ? Seulement, je n'allais pas tirer et risquer de nous faire encercler... On en revenait toujours aux mêmes bases dans ce monde... Et l'idée de ne pas pouvoir voir ce qui se passait à l'extérieur me rendait un tantinet anxieuse.

- Ecoute, t'as l'air d'être une gamine intelligente, alors, j'vais pas t'mentir, ça m'fait chier de vider cette bête et c'est pas vérifier cent mètres autour qui m'permet d'nous assurer de nous en sortir. Alors j'vais t'proposer un deal, tu fais la partie chiante, tu vides la bête, tu la découpes en deux parts égales tout ça. Moi, j'surveille l'extérieur pour notre sécu, commença-t-elle, si des marcheurs se pointent dans l'coin, j'les fais fuir, tu fais pas d'bruit. Si tu dois te barrer, tu te barres parce que si y'en a une bonne vingtaine, va m'falloir une ou deux heures pour les semer. Mais on reste sur le deal 50/50. Tu m'laisses ma part ici en fermant bien la porte.

Elle lui tendit la main avant de se préparer à sortir si la petite avait quelque chose à redire à tout ça.

Deal ?


When you are alone... You're lost.
Revenir en haut Aller en bas  
Emily M. Dawson
Modératrice
Inglorious Fuckers
Emily M. Dawson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 262
MessageSujet: Re: Une proie facile...   Une proie facile... - Page 2 EmptyDim 20 Déc 2020 - 13:46
C'est que je vais finir par croire qu'elle a que ces mots là à la bouche celle-là. A tout le temps essayer de me menacer en me faisant comprendre que j'ai pas intérêt à lui faire de coup bas. Elle pourrait pas changer de disque un peu ? Non parce que ça commence vraiment à devenir chiant maintenant. Alors du coup, quand elle me demande si j'ai compris, je me contente de lever les yeux au ciel sans même prendre la peine de lui répondre. Franchement, si elle pense pouvoir gagner au jeu de celle qui fera la meilleure peste je pense qu'elle a trouvé le mauvais adversaire.

Mais là on se heurte quand même à un sacré problème. Dans cette cabane, il fait quasiment noir comme dans un cul – non pas que j'y ai déjà été mais ça doit pas être super éclairé là-dedans – et j'aime vraiment pas ça. Sauf que j'ai vraiment pas envie de donner une raison de plus à cette insupportable blondasse de se moquer de moi. Lui avouer que j'ai peur de l'obscurité ? Plutôt mourir !

Et forcément, quand je lui demande si elle a pas une bougie ou quelque chose du genre pour nous éclairer un peu, la voilà qui m'imite avant de répondre de la manière la plus désagréable possible qu'elle va encore une fois prouver qu'elle brille par son inutilité. Sérieux, et moi je vais devoir partager la moitié de ma prise avec cette femme ? Alors qu'elle a vraiment rien su faire à part éliminer quelques morts. Je suis d'ailleurs persuadée que si elle m'avait pas fait perdre de temps, j'aurais pu simplement esquiver les cadavres et récupérer ma proie sans me faire repérer. Du coup non, j'ai pas l'impression un seul instant de me sentir redevable.

Croisant les bras sur ma poitrine, je l'écoute me faire tout un laïus interminable sur le fait que je vais devoir me taper tout le sale boulot pendant qu'elle fait semblant de monter la garde. Ouais, ou bien elle va faire signe à ses potes qu'il y a une gamine toute seule en train de leur préparer du gibier pour qu'ils puissent m'éliminer une fois que j'aurai terminé de leur faciliter la tâche. Pff. Elle me prend vraiment pour une débile ou quoi ? Et commencer par « t'as l'air d'être intelligente » pour essayer de me mettre en confiance par la flatterie ça risque pas de prendre avec moi.

Elle finit par me tendre la main comme pour sceller le fameux « deal » dont elle vient de parler où je suis censée faire malgré tout 50/50 avec elle. Je fais tous les efforts du monde pour cacher le petit sourire qui menace d'arriver au coin de mes lèvres à cause de ce que j'ai en tête, et me contente de lui attraper la main rapidement. Ouais, c'est ça. « Deal ». Du coup va faire ta partie du boulot, qu'au moins j'ai un peu moins l'impression de me faire avoir dans l'histoire.

En plus, c'est vraiment super rare que je me retrouve à devoir vider et dépecer une biche. En soit, ça doit pas être bien plus compliquer qu'un lapin. Juste... beaucoup plus gros quoi. Je sais pas trop combien de temps je mets à le faire, et c'est vraiment pas le travail le plus propre que j'ai fait. J'ai du sang partout et je suis obligée de m'essuyer le visage toutes les trente secondes pour y voir quelque chose. Heureusement, je suis seule dans la cabane. Alors... Disons que j'en profite pour passer notre deal de 50/50 à plutôt 60/40. Mh... Maintenant que je regarde, je dirais plutôt 65/35. Enfin, c'est toujours mieux que rien pour elle qui a rien foutu non ?

Vérifiant rapidement autour de moi qu'elle soit pas de retour, je farfouille dans mon sac pour en sortir une corde assez solide et attacher la viande de l'animal qui me revient de droit. Serrant les nœuds avec force pour pas risquer de perdre ma prise en cours de route, je me dépêche de passer la corde autour de mon buste pour prendre le poids sur mon dos. Puis, comme elle me l'avait si gentiment demandé, je prends la poudre d'escampette après avoir bien refermé la porte derrière moi. Là, je fais de mon mieux pour m'éloigner le plus vite possible et sans me faire repérer.

Ce n'est qu'une fois à bonne distance et quasiment sûre d'avoir échappé à cette fille que je jette un regard amusé vers Pwic en haussant les épaules. Au moins, on a quand même la plus grosse part. Et j'aurais même dû prendre plus, mais bon. J'ai quand même de l'honneur, tu sais bien !

- FIN -




I miss my childhood

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Une proie facile...   Une proie facile... - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Une proie facile... -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Vers une future proie [PV Garret Worfken / Selantis Shya] /!\Hentaï/!\ [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: