The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-26%
Le deal à ne pas rater :
Projecteur Vidéo Compatible avec TV Stick Smartphone PS4 HDMI VGA ...
59.49 € 79.99 €
Voir le deal

Partagez
- When you have nothing, you have nothing to lose × Chris ; -
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thaïs Davis-Saltzman
The Gentle Bastards
Thaïs Davis-Saltzman
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 350
MessageSujet: When you have nothing, you have nothing to lose × Chris ;   When you have nothing, you have nothing to lose × Chris ; EmptyVen 25 Sep 2020 - 14:58
Le soleil était en train de décliner à l'horizon quand le dernier combat de la journée s'annonça. Cette fois-ci, les mises étaient un peu plus élevées qu'habituellement. Les deux combattants, qui entraient dans ce qu'ils appelaient la cage, étaient des habitués des lieux. C'étaient deux hommes au tempérament fort et qui avaient déjà fait leurs preuves dans la cage. Le combat s'annonçait donc mouvementé. Avec des mises plus élevées, les risques qu'une bagarre éclate parmi le public présent en nombre, étaient aussi plus importants. Certains étaient plus alcoolisés aussi en cette fin de journée, ce qui rajoutait encore à l'ambiance légèrement plus tendue. Thaïs observait la scène, attentive à ce qui se déroulait quelques pas sous elle. A ses côtés, Chris se tenait tout aussi droit, prêt à intervenir au moindre signe. C'était son job depuis qu'elle avait intégré les Gentle Bastards. Elle était nourrie, logée et en échange, elle donnait des coups de main à Chris au niveau de la sécurité. Elle jeta un coup d’œil à l'homme à côté d'elle. Ils se connaissaient assez mal et travailler dans ces conditions-là ne lui plaisait guère. Thaïs avait besoin de pouvoir faire confiance en son partenaire pour être le plus efficace possible. Elle espérait donc qu'au fur et à mesure, ils apprennent à mieux se connaitre et qu'ils puissent se faire confiance mutuellement. La brune savait qu'à un moment donné, il voudrait surement la tester, savoir de quel bois elle se chauffait et c'était bien réciproque. Elle l'attendait, de toute façon, elle n'avait rien à perdre. Il avait l'air d'avoir un sacré caractère, ça tombait bien, elle aussi.

L'ambiance était joyeusement bruyante. Le public criait, les combattants se frappaient... Thaïs n'était pas là depuis bien longtemps mais si au départ, elle avait trouvé de l'intérêt pour les combats, maintenant, elle s'en était lassée. C'était un peu toujours pareil. La plupart du temps, c'était même trop calme. Le public criait, s'euphorisait en voyant les combattants se frapper dessus, puis partait tranquillement chacun de leur côté avec leurs mises pour ceux qui avaient eu du nez. Du coup, Thaïs et Chris se contentaient de rester là, debout, à attendre. L'ancienne militaire se sentait toujours gagner rapidement par des fourmillements et le besoin de bouger. Elle faisait donc souvent le tour de la cage, veillant à ce qu'il n'y ait pas de débordement. La brune sortit son paquet de cigarettes et compta au passage combien il lui en restait. 5, c'était trop peu. Il fallait qu'elle passe rapidement au No Man's Land pour tenter d'en échanger. Elle alluma une cigarette et tira une première taff, appréciant déjà les effets que la nicotine pouvait avoir sur son corps.

Thaïs se tourna vers Chris et lui tendit son paquet : "T'en veux une ?" Peut-être que c'était l'occasion de parler un peu, d'engager la conversation, non ? Quitte à y laisser une clope, tant pis, il y avait des priorités. Elle souffla la fumée de sa cigarette en direction de la cage. Son attention fut alors attirée par deux hommes parmi le public qui élevaient un peu trop la voix. "Il y a du mouvement." indiqua-t-elle à Chris. A regret, elle éteignit sa cigarette contre le mur avant de la ranger. Hors de question de la gaspiller, c'était trop précieux.



Why so serious ?

You see, in their last moments people show you who they really are
Revenir en haut Aller en bas  
Chris Edison
The Gentle Bastards
Chasseur de primes
Chris Edison
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 483
MessageSujet: Re: When you have nothing, you have nothing to lose × Chris ;   When you have nothing, you have nothing to lose × Chris ; EmptyMar 29 Sep 2020 - 17:27
When you have Nothing, you have Nothing to lose
Fais tes preuves...

Fin de journée... Du moins, elle s'annonçait. Il y avait eu un paquet de combats aujourd'hui, alors qu'ils n'étaient qu'un ou deux certains soirs. Ça devenait long, répétitif et relativement chiant. Ceci étant, aucun combat truqué pour la journée, c'était assez rare pour me tenir en un semblant d'éveil et d'intérêt, sinon pour les combats eux-mêmes, au moins sur leurs résultats.

J'avais une relation toute particulière avec la Cage. Cette piscine découverte par Zola, que j'avais explorée et remise en état avec elle -et le soutien indéfectible mais non-salissant de Bill-, à l'odeur de Chlore et de sang, de sueur et de clope. D'alcool et de gerbe, certains soirs. J'aimais l'endroit qui était devenu mon gagne-pain et même mon job à plein temps. J'aimais le fait qu'il ait rassemblé ceux qui allaient devenir les Gentle Bastards.
Mais à côté de ça, elle représentait aussi beaucoup de ce que je détestais. La foule que j'évitais soigneusement, par exemple. Sauf pour intervenir et en cas de besoin, je ne descendais jamais au milieu du public, préférant de loin rester sur le haut des gradins, ou assis un rebord de mur ou de fenêtre. Il y avait aussi tout ce bruit, ce brouhaha incessant qui me vrillait le crâne en fin de journée, m'obligeant parfois à quitter les lieux en laissant Samson et Dalida gérer la sécu. A ce qu'il parait, ce genre d'"hypersensibilité sensorielle" n'es pas rare chez les gens comme moi.

Bref, c'était bientôt la nuit, deux gros bras étaient en train de s'affronter à grand renfort de grognements et d'insultes, et les badauds n'étaient pas en reste de ce côté-là non plus. Faut dire que certains étaient là depuis le premier combat de la journée, à descendre je ne sais quel alcool frelaté. Je ne sais même pas comment ils pouvaient encore tenir debout...
Thaïs était à côté de moi, debout tout en haut des gradins de la Cage. Elle était arrivée depuis quelques jours.. semaines ? Enfin, depuis un moment déjà. Mais on ne se connaissait qu'à peine pourtant. Je savais qu'elle avait un lien avec Zola et Bill, sans en savoir d'avantage ceci dit, mais ça m'avait suffi à accepter de bosser avec elle sans trop me poser de questions, en tous les cas. J'avais fini par m'appuyer au mur derrière moi, bâillant en sourdine, ma batte toujours en travers des épaules. Ma 'collègue' s'alluma une clope avant de m'en proposer une. Comment refuser ?

Hm ? ouais, volontiers. Merc-.. Sans blague ? Au moment où j'attrapai la cigarette, deux imbéciles décidèrent qu'ils avaient assez bu pour commencer à se crier à la gueule... Et comme chacun sait, ce genre de situation pouvait très -trop- vite dégénérer. Roulant des yeux en glissant la clope dans ma veste, je sifflai un sec Mais putain. avant de tourner les yeux sur l'ex-militaire. Après tout... c'était le moment idéal pour voir de quoi elle était faite. Pas de réel danger puisque nous étions tous dans le coin, et au moins je serais sûr de pouvoir compter sur elle à l'avenir.
A l'opposé de la Cage, Samson et Dalida avaient également remarqué le début d'échauffourées, et attendaient un signe de ma part, sur le qui-vive. Je leur fis un signe de négation de la tête, et sans quitter les deux fauteurs de trouble du regard, je me décollai vaguement du mur pour m'adresser à la jeune femme.

- J'te laisse t'en occuper. Ils ont pas l'air bien dangereux.

Même si visiblement, le premier était sur le point de coller une patate au second, si on n'intervenait pas rapidement.

:copyright: 2981 12289 0



C'est pas contre toi.
J'aime juste pas les gens.
Revenir en haut Aller en bas  
Thaïs Davis-Saltzman
The Gentle Bastards
Thaïs Davis-Saltzman
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 350
MessageSujet: Re: When you have nothing, you have nothing to lose × Chris ;   When you have nothing, you have nothing to lose × Chris ; EmptyMar 29 Sep 2020 - 22:30
Une fois sa cigarette glissée dans sa poche, Thaïs s'était retournée vers Chris. Il la laissait s'occuper seule des deux hommes ? La brune fronça les sourcils. Ce n'était pas comme ça qu'ils fonctionnaient habituellement. Pour autant, elle ne dit rien, se doutant fortement que c'était là un test. Soit, elle se redressa sans rien laisser paraitre et descendit d'un pas franc en direction de ceux qui avaient décidé de faire leur propre combat. Dans son cerveau, tout tournait à mille à l'heure. Être testée ainsi ne lui plaisait pas du tout. Lancer quelqu'un seul dans un affrontement et lui faire courir des risques n'était pas une méthode qu'elle aurait utilisé. Pour autant, elle fit ce qu'il lui dit. Si elle se défilait, elle passerait pour une lâche et toute confiance serait définitivement perdue. Et puis, ce n'était pas deux hommes qui lui feraient peur. Il lui en fallait plus. Si Chris pouvait être rassuré sur sa compagnie, elle n'allait pas le décevoir.

"Stop !" lança Thaïs en s'avançant à leur rencontre. "Ici, on ne se bat pas." Son ton était froid, autoritaire, ferme. Rapidement, un des deux hommes se retourna vers elle et laissa échapper un sifflement avant de rire. Cette réaction, elle ne la connaissait que trop bien. Aux premiers abords, l'ancienne militaire n'avait pas forcément un physique à faire peur. Elle était petite, mince, plutôt sexy, pas vraiment la silhouette d'une militaire habituelle, surtout là, en habit de civile. Depuis qu'elle s'était lancée au sein de l'armée, Thaïs avait droit à ce genre de remarques. Elle devait faire sans cesse ses preuves, montrer continuellement que même si elle était une femme, elle valait souvent mieux que certains hommes. C'était épuisant et lassant.

Le deuxième homme s'était retourné vers elle et ne se gêna pas pour la détailler ouvertement, poussant même l'affront en se passant la langue sur les lèvres avec un air salace sur le visage. Thaïs serra les poings. "Dehors." lâcha-t-elle encore plus fermement. Viens plutôt t'amuser avec nous..." lui lâcha le premier homme. Bon, le point positif dans tout ça, c'est qu'ils ne se disputaient plus. Il tenta de lui passer une main aux fesses et sa réaction ne se fit pas attendre. La brune attrapa le bras de l'homme et le lui retourna dans le dos. L'individu laissa échapper un glapissement. Thaïs dut le lâcher quand le deuxième inconnu la ceintura de ses bras. Un coup de tête en arrière en plein dans son crâne l'obligea à lâcher sa prise.

D'autres survivants s'étaient désintéressés du combat principal pour venir assister à l'affrontement entre les deux hommes et la militaire. Ce n'était pas du tout le but, mais si Chris voulait qu'elle fasse ses preuves, il serait satisfait. Le deuxième homme était plié en deux. Le premier se précipita sur elle. La militaire se reçut son poing sur le coin des lèvres, sentant aussitôt un goût de sang envahir sa bouche. Elle ne tomba pas au sol mais se reprit vivement, envoyant son propre poing dans le visage de l'homme. Thaïs cracha au sol un mélange de salive et de sang. Un troisième homme se leva et s'avança vers elle. Elle lui lança un regard blasé. Vraiment ? "Stop." reprit-elle. "Le combat est en bas, prends un ticket." L'homme ne recula pas. Bon, la situation commençait vraiment à l'échauffer.




Why so serious ?

You see, in their last moments people show you who they really are
Revenir en haut Aller en bas  
Chris Edison
The Gentle Bastards
Chasseur de primes
Chris Edison
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 483
MessageSujet: Re: When you have nothing, you have nothing to lose × Chris ;   When you have nothing, you have nothing to lose × Chris ; EmptySam 3 Oct 2020 - 1:16
When you have Nothing, you have Nothing to lose
Fais tes preuves...

Malgré son haussement de sourcils que je ne pus pas rater, Thaïs ne dit pas un mot à ma demande. Elle aurait pu, pourtant... Derrière la nonchalance de mes mots et de mon attitude, j'avais pleinement conscience que ma demande était stupide. On travaillait en équipe à la Cage, il en avait toujours été ainsi. Samson et Dalida eux-mêmes restaient sur le qui-vive, vaguement interloqués par ma réaction.
La brune aurait pu refuser de s'exécuter, et rien que ça, aurait suffit à me donner des réponses à son sujet : Elle ne se mettait pas en danger sans raison et favorisait le travail d'équipe. Mais elle devait avoir sa fierté.. ou vouloir ses preuves, peut-être ? Toujours était-il que sans la moindre hésitation, elle entreprit de descendre les marches vers les deux énergumènes.

Je les détaillai brièvement. Ce n'était pas des habitués. Ces derniers, eux, savaient généralement très bien ce qui arrivaient aux trouble-fêtes, et ne s'opposaient pas au service de sécu sans être surs d'être bien accompagnés et armés. D'autant qu'au final, les spectateurs venant pour se divertir, il n'était pas dans leur intérêt que les membres de la Cage se retrouvent au mieux hors d'état, au pire au fond d'une fosse à cadavres.
Mais ceux-là étaient trop imbibés et trop peu au fait des habitudes du coin pour penser plus loin que le bout de leur queue. Qui, de toi à moi, ne devait pas être en état de faire grand chose, vu leur taux d'alcoolémie.

Thaïs eut pourtant la bonne attitude. Assurée, posée, sans être agressive pour autant. De ce côté-là, j'étais pleinement satisfait. Malheureusement ça ne suffisait pas toujours... et clairement, là, ça ne suffisait effectivement pas.
Mais mon but n'était pas que la jeune femme se fasse démolir le portrait, aussi dès que le première homme s'attaqua à elle, rapidement aidé par le second, je me redressai d'un bond pour dévaler les gradins, récupérant ma batte à pleines mains. Un petit signe aux deux hommes de mains en attente et ils s'avancèrent à leur tour vers la fosse, s'assurant que les choses ne dégénèrent pas d'avantage autour de nous.

Quant à moi, je fendis la foule jusqu'au fameux troisième larron, que j'interceptai en posant simplement ma batte devant lui. Tu sors ou  j'te refais la gueule ? Visiblement il n'était pas chaud-chaud pour la chirurgie esthétique puisqu'il leva les mains et recula docilement vers l'entrée du bâtiment.
Je me tournai donc vers les deux protagonistes d'origine, inclinant à peine le visage, la voix basse et mon masque impassible sur le visage. Merde les mecs, deux contre un, et à l'encontre des règles de la Cage en plus... c'est moche.

Autour de nous le cercle s'était élargi et commençait à se disperser, sous les efforts conjugués de Samson et Dalida. Ne restait que ces deux cons obstinés et visiblement vexés d'avoir pris une branlée de la part d'une nana. Nana au côté de laquelle je pris place avant de lui lancer tout bas un moqueur : On t'a jamais dit qu'on bossait en équipe ici ?


:copyright: 2981 12289 0



C'est pas contre toi.
J'aime juste pas les gens.
Revenir en haut Aller en bas  
Thaïs Davis-Saltzman
The Gentle Bastards
Thaïs Davis-Saltzman
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 350
MessageSujet: Re: When you have nothing, you have nothing to lose × Chris ;   When you have nothing, you have nothing to lose × Chris ; EmptyVen 9 Oct 2020 - 14:29
Finalement, Chris vint la rejoindre pour affronter les trois hommes et mis en fuite un des trois individus. Il poussa même le culot de lui dire qu'ici, ils bossaient en équipe. Thaïs se contenta de lever les yeux au ciel. "Oui, c'est bien ce que je pensais... J'ai juste un peu de mal à voir de quelle équipe tu parles." Elle ne rajouta pas un mot, préférant concentrer son attention sur les deux hommes qui avaient l'air bien décidé à ne pas quitter tranquillement les lieux. Chris voulait la tester, elle n'avait pas d'objection, mais qu'il ose lui dire qu'ici, ils bossaient en équipe, était culotté. Dans un sens, elle aimait bien ça en fait. Elle n'avait rien contre la taquinerie. De toute manière, Thaïs se doutait fortement que si elle avait eu un soucis, il serait intervenu.

L'ancienne militaire s'avança vers l'homme plus proche. "T'as deux minutes pour quitter les lieux." lui lança-t-elle blasée. Oh, elle avait tout à fait conscience que ses paroles seraient vaines, que même si elle insistait sur la non-violence du public dans la cage et qu'elle lui énumérait une par une les règles dictées par Bill ici, l'homme se ficherait d'elle. Il voulait se venger, elle lui avait mis une raclée et il ne le supportait pas. Elle le voyait dans son regard. Il se passa une nouvelle fois la langue sur les lèvres avec un petit sifflement. Thaïs laissa échapper un soupir, agacée. L'apocalypse n'avait pas arrangé le comportement macho et sexiste de certains hommes. Certains étaient toujours aussi cons.

Elle jeta un regard vers Chris, le laissant gérer le deuxième homme, pour se retourner vers l'individu qui lui faisait face. L'homme se mit à tourner autour d'elle comme dans un mauvais film d'action. Elle laissa échapper un nouveau soupir avant de se mettre également en position. L'ancienne militaire n'avait aucun doute sur le fait qu'elle aurait le dessus. L'homme était enivré. Il sentait l'alcool à plein nez. Ses réflexes devaient sûrement être atténués. Même s'il mesurait 20cm de plus qu'elle et devait peser pas loin de 40kg de plus, elle savait qu'elle avait l'expérience de son côté.

Prenait-elle trop la confiance ? Peut-être. En tout cas, l'homme se jeta de manière imprévisible et spontanée sur elle, la déséquilibrant. Elle tomba sur le dos et eut le souffle coupé. Il la frappa au visage deux fois et malgré ses tentatives pour se dégager, il était plus fort, beaucoup trop fort. Elle sentait son souffle puant l'alcool à quelques centimètres de son visage. Il se pencha alors pour tenter de l'embrasser, probablement émoustillé par le contact rapproché avec la brune. Thaïs en profita alors pour sortir l'arme à feu qu'elle avait à sa ceinture et la colla sur la tempe de son agresseur. "Dégage ou je tire." dit-elle d'une voix ferme. Oh, il parait que faire un scandale à la cage n'était pas une bonne idée. Tirer à l'arme à feu ne manquerait pas de provoquer des bousculades parmi le public mais elle n'allait pas se laisser démolir sans rien faire. Heureusement, l'homme parut revenir à la raison et se releva en levant les deux mains. Thaïs l'escorta alors jusqu'à l'extérieur et le mit dehors l'aide d'un bon coup de pied.


Spoiler:
 


Why so serious ?

You see, in their last moments people show you who they really are
Revenir en haut Aller en bas  
Chris Edison
The Gentle Bastards
Chasseur de primes
Chris Edison
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 483
MessageSujet: Re: When you have nothing, you have nothing to lose × Chris ;   When you have nothing, you have nothing to lose × Chris ; EmptyDim 11 Oct 2020 - 15:40
When you have Nothing, you have Nothing to lose
Fais tes preuves...

En plus d'être bonne combattante et pas farouche pour deux dollars, Thaïs avait du répondant. Définitivement elle commençait à me plaire, et surtout je commençais un peu mieux à la cerner, ce qui pour un angoissé difficilement sociable comme je le suis, avait quelque chose de foncièrement rassurant. Connaître quelqu'un, comprendre ses réactions, voire dans certains cas savoir les anticiper, c'est ce qui me permettait d'accorder un début de confiance à quelqu'un.
Et on est bien d'accord qu'être en confiance avec la nana qui devait protéger la faction avec moi, c'était quand même pas du luxe.

En bon enfoiré que je sais bien mimer d'être, je levai un sourcil à sa réponse, en repoussant le second combattant du bout de ma batte. "Quelle équipe" ? C'est con d'avoir attendu d'être dans la merde avant d'poser la question, quand même ! J'en n'ajoutai pas plus : évidemment qu'elle avait raison, et il n'y avait rien à défendre de ma part. J'avais voulu la tester, et je n'étais pas déçu.
Je n'allais même pas culpabiliser qu'elle se prenne un coup ou deux, ce ne seraient pas les premiers ni les derniers si elle restait avec nous ; et depuis l'invasion je ne suis pas certain que qui que ce soit s'en soit sorti sans se prendre un seul coup dans la gueule, de toute manière.

La combattante tenta même de faire sortir un des deux éponges à alcools par la parole, c'était bien essayé. Encore une fois, avec un habitué et avec la présence des autres membres de la sécu dans le coin, ça aurait largement suffi à en calmer une bonne partie. Mais pas lui. Pas cette barrique taillée armoire à glace -une barrique à glace...?-, doublé d'un bon gros misogyne des familles. J'étais prêt à parier ma chemise qu'il était aussi homophobe et raciste. Un mec comme on les aime, quoi... Putain il était à gerber.
Mais bon, j'avais le second con à gérer, aussi imbibé que celui qu'il voulait bastonner à la base et qui d'un coup semblait être devenu son meilleur pote, et qui se serait certainement bien jeté sur Thaïs lui aussi, si je m'étais pas placé entre eux deux.

J'eus bien plus de chance que ma comparse, quand cet idiot se jeta sur moi, il était tellement ivre que je n'eus aucun mal à l'esquiver, croche-patte à l'appui pour le faire s'étaler au sol. Le temps qu'il se retourne, j'étais à califourchon au-dessus et lui et mon poing s'abattait sur sa sale tronche. Une fois. Deux fois. Sa lèvre se fendit au second coup et un troisième s'écrasa sur sa pommette qui éclata à son tour. Victoire par KO.
Je restai quelques secondes immobile avant de me redresser, récupérant ma batte lâchée dans l'action et glissant un regard vers la brune qui se débarrassait manu militari de son moche.

- Dalida, Samson.. Sortez-le d'là. Merci.

Les deux hommes de mains s'exécutèrent sans broncher, alors que rapidement, Warrington attirait à nouveau l'attention du public restant pour tenter de relancer le spectacle et surtout le vrai combat.
Pour ma part je rejoignis rapidement la militaire, dont le visage affichait les coups qu'elle avait reçu. Rien de grave à première vue, mais on avait une infirmerie à portée de main, autant en profiter. J'esquissai un sourire pour elle en lui faisant signe de me suivre. Viens... J'doute que ça dégénère à nouveau. On va monter à l'infirmerie. Et me désinfecter les phalanges, il avait la mâchoire dure l'autre con !

Arrivés dans la pièce, je récupérai un linge propre et un peu d'alcool, pour me tourner à demi vers elle. Quelque chose me préoccupait, mais comme je l'ai dit, ce n'était pas ces quelques échanges de poings. J'avais bien vu les mimiques de ce mec. Finalement je me décidai à lui demander :
- Est-ce qu'il t'a touchée..? J'te jure que j'sors lui arracher les couilles si c'est l'cas...

Spoiler:
 

:copyright: 2981 12289 0



C'est pas contre toi.
J'aime juste pas les gens.
Revenir en haut Aller en bas  
Thaïs Davis-Saltzman
The Gentle Bastards
Thaïs Davis-Saltzman
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 350
MessageSujet: Re: When you have nothing, you have nothing to lose × Chris ;   When you have nothing, you have nothing to lose × Chris ; EmptyJeu 15 Oct 2020 - 15:20
Thaïs laissa échapper un ricanement. Elle aimait bien ce genre d'humour. "Touché." conclua-t-elle à Chris avant de se concentrer sur le trouble-fête qu'elle finit par mettre dehors. Le combat dans la cage reprenait déjà, la bagarre était oubliée par le public, tant mieux. Les affaires reprenaient rapidement, c'est à ça que le service sécurité servait. Il ne fallait surtout pas que les gens aient peur de venir ici, il fallait au contraire qu'ils soient rassurés de se savoir en sécurité. Ce n'était pas le cas, bien sûre, personne n'était plus en sécurité nul part mais disons que Samson, Dalida, Chris et elle faisaient au moins un premier tri. Ils avaient fait du bon boulot finalement. Travailler dans ces conditions-là lui convenait tout à fait.

Thaïs était satisfaite. Alors qu'elle revenait vers la cage, Chris lui proposa de monter à l'infirmerie. Elle posa son regard sur le public. En effet, l'ambiance s'était calmée et personne ne semblait faire parler de lui. La militaire posa sa main sur sa lèvre qu'elle sentait gonfler. "Je te suis." En effet, si elle pouvait éviter de ne ressembler à rien dans quelques jours, elle prenait. Elle en avait vu d'autres, elle n'en était pas à sa première bagarre et certainement pas à sa dernière, mais bon, éviter d'être défigurée était quand même mieux.

Est-ce que l'homme l'avait touchée ? Thaïs le rassura en secouant la tête. "S'il m'avait touché, j'aurais ses couilles en collier en ce moment-même." ironisa-t-elle avec un petit rire. Elle observa Chris. La militaire n'avait plus vraiment l'habitude qu'on se soucie d'elle. Elle survivait seule depuis bientôt un an, depuis la mort de son précédent compagnon à vrai dire. On s'habituait un peu trop à la solitude et elle n'avait laissé aucune autre personne rentrait dans son zone de confort au point où on puisse se faire du soucis pour elle. Alors entendre quelqu'un s'inquiéter pour elle lui donnait une sensation étrange. Ce n'était pas désagréable, au contraire. "Et toi, il ne t'a pas blessé, ça va ?" La militaire avait vu que Chris s'en était très bien sorti. Il avait géré l'homme avec efficacité. Pour autant, elle n'avait pas vu s'il s'était pris des coups lui aussi. Ses phalanges semblaient avoir souffert en tout cas.

Thaïs attrapa le linge et l'appliqua sur sa lèvre blessée. Finalement, elle prit la parole à nouveau. "Parle-moi un peu de toi. Tu faisais quoi, avant tout ça ?" Il était peut-être temps pour elle de s'intéresser un peu plus à son nouveau groupe. Et puis, en en apprenant plus sur Chris, elle pourrait lui faire confiance plus facilement par la suite. Ils seraient plus efficaces ainsi. "ça fait longtemps que tu es avec Bill et Zola ?" Thaïs en savait assez peu sur leur groupe, sur son histoire. Elle était persuadée de ne pas rester longtemps, qu'un jour ou l'autre, elle reprendrait la route à nouveau. Et pourtant, la militaire commençait à se plaire ici. Avoir un toit sur la tête, un job dans ses compétences, ce n'était pas désagréable et ça comportait beaucoup plus d'avantage que la survie seule à l'extérieur, surtout avec l'automne puis l'hiver qui ne tarderaient pas à arriver.


Why so serious ?

You see, in their last moments people show you who they really are
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: When you have nothing, you have nothing to lose × Chris ;   When you have nothing, you have nothing to lose × Chris ; Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- When you have nothing, you have nothing to lose × Chris ; -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: