The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
TINEO Matelas bébé climatisé 60 x ...
Voir le deal
36.99 €

Partagez
- Hello doc' -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jill S. Blair
Administrateur
Jill S. Blair
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 538
MessageSujet: Re: Hello doc'   Hello doc' - Page 3 EmptyJeu 5 Nov 2020 - 10:40
- Au moins ça, même ! Réponds-je du tac-o-tac.

La doc n’a pas l’air d’humeur à plaisanter ce matin – ou bien elle est tout le temps comme ça… j’avoue que peut-être qu’après mes râteaux, l’amour cesse de m’aveugler (ahah). Bref comme une enfant sage, je réponds à sa question par de simple « oui », sans en faire plus que nécessaire. Idem pour les questions de routines, plus ou moins personnelles, qui lui permettent – visiblement – de confirmer que tout allait bien se passer – en théorie.

- Je saute où vous voulez avec vous doc’ !

Celle-là, j’ai pas pu la retenir mais je ne reste pas pour admirer l’effet de ma bombe ravageuse - c’est ironique. Dans la cabine qui me permet de me laver avec le savon spécial qui m’a été confié, je me demande si Maeve est simplement 100% hétéro ou si elle est véritablement coincée. Un débat intérieur, sans fin et sans enjeu aussi. L’un comme l’autre, je n’ai aucune chance, même si je préfèrerais encore la première solution. Je la blâmerais pas de se réserver pour les phallus, faut dire qu’ils ont un certain charme dans leur genre.

Au terme de cette séance, j’enfile une blouse et m’attache les cheveux consciencieusement. Je suis déjà installée quand la chirurgienne débarque dans tout son accoutrement et cette fois, pas de plaisanterie. C’est pas que j’ai peur, c’est juste que je sais qu’on entre dans la partie la plus sérieuse de son taf et… tout comme je ne jacte pas pendant les expéditions, je ne vais pas lui prendre la tête pendant une opération.

- Vous trompez pas de main, plaisanté-je simplement à sa question, mais je me reprends en secouant la tête, on peut y aller.

L’anesthésie locale à quelque chose de bizarre… de paradoxal même. Dès que le produit agit, je ne sens plus mon bras – genre plus du tout – comme si cette partie de mon corps n’avait jamais existée. Alors qu’à contrario, mon doigt amputé, qui n’est vraiment plus attaché à ma main, j’ai souvent l’impression qu’il est encore là. Maeve peut commencer son incision et… à vrai dire, ça a quelque chose de fascinant et d’effrayant à la fois. J’ai l’impression que cette peau qu’elle fend, que ces tendons dans lesquels elle trifouille, appartiennent à quelqu’un d’autre. Ces vingt minutes vont être… étranges.


Drain the blood
« I walk through the valley of the shadow of death, and I fear no evil because I'm blind to it all. And my mind and my gun they comfort me... because I know I'll kill my enemies when they come. »
Revenir en haut Aller en bas  
Maeve Wheelan
Survivor
Maeve Wheelan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 454
MessageSujet: Re: Hello doc'   Hello doc' - Page 3 EmptyLun 9 Nov 2020 - 17:30
 Difficile de commettre un impair entre la main à réparer et celle encore intacte de la jeune femme mais Maeve se garde bien de tout commentaire alors qu'elle s'assure, après une injection parfois quelque peu douloureuse, que le bras de Jill est bien endormi. À plusieurs reprises elle passe ses mains gantées le long de celui-ci, du haut vers le bas, lui demandant si elle sent quelque chose. Un œil toujours sur la pendule pour vérifier le compte à rebours mental qu'elle s'impose en cas de mauvais dosage de l'anesthésie, elle prend place sur un tabouret pour être à bonne hauteur et entame les choses sérieuses.
La chirurgienne n'a pas pris d'étendre un tissu entre le visage de sa patiente et la zone à opérer, pensant que l'ancienne policière était suffisamment maligne pour ne pas loucher trop sur sa main si elle ne s'en sentait pas capable.

Exerçant une pression du pouce sur la paume de la main, elle ne détecte aucune réaction et prend doucement un scalpel préparé et placé à ses côtés et commence à effectuer une très fine et courte incision juste en dessous de l'annulaire de sa patiente du jour. Pas plus de deux centimètres, suffisant pour exposer  la poulie du tendon et finalement ce dernier une fois ouverte avec l'instrument adéquat. À l'aide d'une pince, elle vient vérifier certains réflexes, tirant sur ce dernier pour vérifier que le doigt fléchisse correctement. Et elle se sent comme un poisson dans l'eau. À vrai dire, elle trouve même la chose plutôt amusante et la toubib est soulagée de savoir sur son sourire passe inaperçu sous le masque qu'elle porte. Ça lui rappelle ses débuts en orthopédie et les premières interventions qu'on lui a laissé faire seule. Et parce qu'elle veut s'assurer que sa patiente va bien mais qu'elle ne peut lui offrir toute son attention, la doc la lance sur un sujet plus personnel, tentant de rompre un peu la distance docteur patiente et d'en apprendre un peu plus sur la jeune femme. Après tout, elles vivaient dans le même camp. D'une pierre, deux coups. « Pendant que je vérifie votre système de gaines, de poulies, et votre magnifique canal digital, parlez moi de vous. » Elle en trouvera des compliment aussi originaux tiens. Prenant un nouvel instrument et retenant un nouveau sourire, Maeve s'évertue à situer l'endroit où le tendon est le plus fragile pour le réparer et ainsi renforcer la mobilité de l'annulaire. « Vous étiez flic non ? Quel service ? » Du moins c'est ce qu'elle se rappelait avoir lu dans le dossier de Jill sans se souvenir de tous les détails.

Et si attention est divisée entre ce qu'elle fait et ce que la jeune femme lui dit, ses yeux ne quittent jamais sa main, jonglant entre les différents instruments et travaillant avec minutie et calme. Les seules oeillades clandestines qu'elle s'autorise sont pour la pendule. Déjà cinq minutes de passer.


+ Do your worst, I'll do my best +
Revenir en haut Aller en bas  
Jill S. Blair
Administrateur
Jill S. Blair
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 538
MessageSujet: Re: Hello doc'   Hello doc' - Page 3 EmptyLun 9 Nov 2020 - 20:27
Je finis par détourner les yeux du travail de Maeve. C’est une chose d’avoir vu des tas de corps mutilés ou de blessures de terrain – surtout maintenant – mais c’en est une autre de voir quelqu’un trifouiller dans sa chair avec autant de tranquillité. Surtout qu’elle se met à faire la conversation comme si on était effectivement allées boire ce verre qu’elle me refuse. Faudra juste qu’elle revoit ses accroches quand elle flirt hein : magnifique canal digital ? C’est… spécial. Un truc de geek. Je suppose que pour pécho un chirurgien de 45 ans, c’est the thing to say.

- Aheum…, je ne m’attendais pas à ça honnêtement et… disons que ça remonte à une autre vie, detective à la SPD, réponds-je ensuite, j’y étais depuis 3 ans quand tout le bordel est arrivé.

C’est pas si long. Le temps de m’intégrer, de prendre mes marques, d’intégrer quelques mécanismes de base et quelques schémas de crimes récurrents. Même si j’avais pris des cours, y’a pas tous dans les power point des instructeurs et dans les rapports d’enquêtes qu’ils nous rabâchent en formation. Enfin si, y’a probablement beaucoup de chose, mais dans ce genre de métier, la pratique est la meilleure des enseignantes.

- J’étais pas… j’étais pas le genre de clichée de la fille qui voulait entrer dans la police pour servir son pays ou… pour faire honneur à un père gradé dans le milieu, quitte à blablater pendant que la chirurgienne s’amuse dans mes poulies digitales et autre système de gaines, je suis lancée, mon père était un sale con…, paix à son âme, mais il n’y a pas d’autre manière de le définir, j’ai fait la police parce que je rêvais d’être celle qui le mettrait au gnon quand il aurait étrenné sa carabine Winchester sur un black du quartier.

J’ai un demi-sourire sans joie, ironique. Parce que ce n’est pas l’entière vérité, bien sûr – mais parce que ce n’est pas totalement faux non plus. J’ai fait la police parce que je n’avais pas d’autres perspectives dans la vie et… probablement que j’avais besoin d’un cadre pour évoluer autrement que dans des petits boulots alimentaires. Au final, je me suis fait au truc, ça m’a changée.

- Il l’a jamais fait, précisé-je avec une œillade sur Maeve, mais il avait le profil pour, j’ai failli haussé les épaules et je me suis retenue de justesse au cas où ; pas envie de la faire bouger et que ça me sectionne un tendon, alors ça donne quoi ces… gaines digitales et mes poulies… canal… truc ?


Drain the blood
« I walk through the valley of the shadow of death, and I fear no evil because I'm blind to it all. And my mind and my gun they comfort me... because I know I'll kill my enemies when they come. »
Revenir en haut Aller en bas  
Maeve Wheelan
Survivor
Maeve Wheelan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 454
MessageSujet: Re: Hello doc'   Hello doc' - Page 3 EmptyLun 16 Nov 2020 - 19:39
 Attentive aux réponses offertes par sa patiente elle n'en reste pas moins concentrée sur son intervention, se rendant compte qu'elle connaît finalement très peu la jeune femme. Ce n'est pas étonnant en soit avec une communauté de plusieurs centaines d'habitants qui continue d'ailleurs de gonfler ses rangs année après année, mais la principale cause est le peu d'effort que fournit Maeve depuis quelques temps pour s'ouvrir à d'autres personnes que son cercle d'amis. Il y a bien eu Roza, mais la chirurgienne serait bien incapable de définir réellement leur relation, qui tient plus au suivi patient/médecin qu'à quelque chose de plus solide. Et puis Clyde. Quelque part il l'avait charmé, avec sa bonne humeur et son humour particulier. Jusqu'à ce qu'elle le voit allongé au sol, une lame plantée dans le torse, mort.
Évitant de se laisser envahir par des souvenirs qui la hantent encore trop, elle se contente de arquer un sourcil sans détacher ses yeux de la main de Jill au commentaire sur son père. Elle en déduit rapidement qu'il est raciste, enfin l'était plus probablement, et se contente d'acquiescer sans mot dire. Aucun mot, autre que futile ou banal, ne trouverait grâce dans ces circonstances de toute façon. À dire vrai, elle ne s'attendait pas à des confidences si personnelles...

« Vos poulies manquent très sérieusement de lubrification si vous voulez tout savoir... » Heureusement, son masque est là pour cacher le demi sourire qui vient d'étirer ses lèvres, jetant un nouveau regard à la pendule pendant quelle continue son travail. Ce qu'elle devrait d'ailleurs surveiller après l'intervention pour éviter une quelconque raideur sur le long terme qui pourrait diminuer l'efficacité de la procédure. « J'ai eu un patient raciste une fois. Je travaillais en service d'urgences à l'époque et il a refusé que mon collègue afro américain soigne la coupure qu'il avait au bras. Je n'ai compris pourquoi que lorsqu'il s'est déshabillé, fier du beau tatouage SS sur sa peau. » Terminant la première partie de l'opération, elle prépare le fil pour la recoudre. Deux points suffiront. « Je n'ai pas eu le choix de m'occuper de lui, serment d’Hippocrate oblige mais il est possible... qu'au moment de recoudre... j'ai plus ou moins.... accidentellement mal rejoint les différentes lignes de son tatouage si bien que son symbole nazi ressemblait davantage à la cicatrice de Harry Potter. » Bon, elle l'avait fait tout ce qu'il y a de plus exprès mais elle n'était pas encore chirurgienne à l'époque, avait des tas de choses à apprendre, et honnêtement, personne n'avait pris la peine de la critiquer sur ce point.

La recousant dans les minutes qui suivent, elle retourne prudemment son bras encore endormi et donc en poids mort pour avoir le dos de sa main face à elle, reprenant le scalpel et incisant à nouveau sur deux centimètres. « C'est quoi la pire chose que vous ayez vu durant ces trois années ? Et si ma question vous gêne vous n'êtes absolu pas obligée de nourrir ma curiosité un brin morbide. » Durant sa carrière elle en avait vu des vertes et des pas mûres mais Maeve avait toujours eu un profond respect pour les forces de l'ordre, du moins ceux bossant sur le terrain et ayant à faire aux cas les plus horribles. On ne sortait pas indemne de ce genre de travail, elle en restait persuadée. Confronté à l'horreur humaine une moitié de vie, ça laissait forcément des traces. C'est quelque chose qu'elle n'aurait jamais pu faire. Le sang, les boyaux, les os, tout ça ne l'avait jamais dérangé, jamais provoqué de dégoût, même lors de ses débuts. Se confronter à des criminels, violeurs ou autres, elle n'aurait jamais pu.


+ Do your worst, I'll do my best +
Revenir en haut Aller en bas  
Jill S. Blair
Administrateur
Jill S. Blair
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 538
MessageSujet: Re: Hello doc'   Hello doc' - Page 3 EmptyMar 17 Nov 2020 - 21:58
Tais-toi, Jill. Tais-toi. Je me fais violence pour ne pas laisser filer la répartie un peu – beaucoup – beauf qui me brûle les lèvres. J’ai bien l’impression que la chirurgienne n’est pas le bon public pour une allusion aussi coquine que grossière relative à la lubrification. Je me contente donc d’un demi-sourire mais laisse Maeve poursuivre son travail. Je ne sens toujours absolument rien ce qui est… vraiment vraiment bizarre. Je me demande si je vais retrouver les nerfs de mon bras un jour !

- Joliiiiii, apprécié-je avec une moue admirative suite à l’histoire sur le nazi transformé en « Celui qui a survécu » en une opération, je commençais à désespérer. Mais vous cachez une petite rebelle en fait, la taquiné en penchant légèrement la tête en quête de son regard.

Malheureusement, le flirt un peu plus subtil que j’essaye de réinstaurer se heurte de plein fouet à sa nouvelle interrogation. Ok. Je conçois qu’il y a de meilleures situations pour se faire des avances mais après ses allusions sur mes « magnifiques » poulies digitales aux canaux lubrifiés, j’en étais presque réellement venue à croire que c’était du gringue façon médecin. Un médecin un peu geek. Mais… ne l’est-elle pas un peu ? de son travail j’entends.

- Hum… non c’est juste…, j’aurais préféré qu’elle me questionne sur le meilleur film que j’ai vu ces dernières années par exemple, pourquoi juste trois ans ? La merde a commencé depuis quasiment cinq ans, non ? Ou je suis si nulle pour compter les saisons ? On s’en fout, tranché-je finalement en haussant les épaules, hum… le pire…

Bonne question. J’en ai vu des sales trucs. Des charniers, des fusillades, des zones de guerre. Pas plus tard que quelques semaines auparavant, j’ai vu des troncs humains suspendus à des crochets, comme des porcs éventrés, dans un abattoir rudimentaire. Ambiance. Pourtant, ce n’est même pas ça qui me vient en tête. Le pire que j’ai vu…

- Une adolescente enceinte, ma voix est plus froide que je l’aurais voulu, parce que ces souvenirs ne dorment jamais vraiment, mise enceinte par le fils de pute de cinquante berges qui m’a fait ce que vous êtes en train de réparer, du menton, je désigne ma main, il s’est farcie toutes les ados de mon premier groupe en fait. Y compris ma petite sœur. Avant de la tuer – ou de la laisser mourir, j’en sais rien.

Ma mâchoire se serre brièvement et l’espace d’un instant, mes yeux retrouvent la dureté de cette époque. Celle où je ne vivais que pour la rage et les pulsions vengeresses qui me dévoraient. Mais Maeve veut savoir ce que j’ai vu de pire ? Voilà. Sa curiosité macabre est servie : une profonde ordure qui se tape des gamines. Je renifle légèrement et raccroche à mes lèvres l’ébauche d’un sourire désinvolte :

- Je peux me permettre de vous retourner la question ? Tant qu’à faire.


Drain the blood
« I walk through the valley of the shadow of death, and I fear no evil because I'm blind to it all. And my mind and my gun they comfort me... because I know I'll kill my enemies when they come. »
Revenir en haut Aller en bas  
Maeve Wheelan
Survivor
Maeve Wheelan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 454
MessageSujet: Re: Hello doc'   Hello doc' - Page 3 EmptyMer 25 Nov 2020 - 14:59
 La jeune femme ne peut retenir un sourire derrière son masque au mot rebelle. De tous les qualificatifs qu'on pouvait lui attribuer, elle n'était pas certaine que ce soit le plus percutant, elle qui avait toujours été dans la norme, qui avait toujours scrupuleusement suivi les règles dans un conformisme presque ennuyant.
Se concentrant à nouveau sur l'intervention en cours Maeve ne remarque pas immédiatement le quiproquo qui s'installe insidieusement entre elles si bien que cette dernière ne relève pas l'interrogation de sa patiente et la laisse continuer. Et plus Jill parle, plus la chirurgienne sent un nœud se former dans son estomac à l'évocation des épreuves passées de l'ancienne flic. Car c'est bien dans sa sphère professionnelle que la canadienne s'est permis de s'insinuer et pas dans celle bulle privée qui vient d'éclater pour son plus grand malaise. Par politesse cependant elle n'ose pas l'interrompre. Ce n'était jamais évident de se livrer ainsi et puisqu'elle en était indirectement responsable elle assimile l'horrible réalité qui lui met une claque en plein visage. Viols, meurtres... elle n'avait jamais connu ça. Et ça faisait souvent rejaillir sa culpabilité de survivante au confort certain. Confort, et sécurité.

Stoppant un instant son travail le temps d'encaisser tout ça, elle ne trouve pas de mots pour répondre à la jeune femme. En existe-t-il seulement dans ces circonstances ? Elle en doutait. « Je voulais seulement évoquer ce que vous aviez vécu dans votre travail... je... vous avez dit textuellement ''j’y étais depuis 3 ans quand tout le bordel est arrivé''... je... ne m'attribue jamais le droit de m'immiscer ainsi dans la vie privée des gens... » Elle ressent le besoin de préciser juste pour ne pas qu'une hypothétique curiosité malsaine lui soit attribuée. « Je suis désolée pour votre sœur. » C'était sincère. Inutile, mais sincère.

Et durant les minutes qui suivent Maeve se concentre sur sa tâche, éludant pendant un temps le retour de bâton. C'était dans ces moments là qu'elle prenait douloureusement conscience de sa chance. Ce n'est que lorsqu'elle prépare à nouveau de quoi suturer la seconde incision qu'elle rompt à nouveau le silence de la pièce. « Je suis quelque peu... détestable... » Commençant à recoudre, elle poursuit. « Je n'ai jamais réellement connu l'extérieur. Je vivais déjà ici quand … vous savez quoi est arrivé et être chirurgienne m'a assuré une place de choix dès le début. Toutes les horreurs que la plupart des gens ont vécu m'ont été évitées. » Elle se sentait presque coupable de n'avoir pas connu l'horreur, c'était ridicule. « J'ai perdu des personnes que j'appréciais et comme tout le monde ou presque je ne sais pas ce qu'il est advenu de ma famille et amis mais... je n'ai jamais eu à affronter la mort en face. » Terminant le dernier point elle repose les ustensiles dans une bassine, se tournant pour attraper de quoi panser la main de la jeune femme.

Et la voilà devenue privilégiée dans ce chaos humain.


+ Do your worst, I'll do my best +
Revenir en haut Aller en bas  
Jill S. Blair
Administrateur
Jill S. Blair
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 538
MessageSujet: Re: Hello doc'   Hello doc' - Page 3 EmptyJeu 26 Nov 2020 - 0:31
- Oh…

Putain, j’avais pas compris. C’est moi l’idiote dans l’histoire. Maeve a beau s’excuser, je suppose que j’ai été pris en flagrant délit d’un besoin de venin à cracher. C’est probablement la faute au travail sur mon doight, ça me rappelle les circonstances de cette blessure indélébile. C’est soit ça, soit… c’est la faute de l’anesthésie. Mais oui, la chirurgienne m’a droguée pour me faire causer ! Je suis définitivement sûre qu’elle me drague – non je déconne.

- C’est rien, oubliez ça, réponds-je avec neutralité.

C’est pas de la pudeur, c’est juste qu’elle n’a pas à se prendre la tête avec ça. On a tous de sales bagages de toute façon, j’ai pas le monopole du passé crasse. Et même si la ténébreuse brunette qui s’affaire à suturer une seconde incision me raconte qu’elle n’a jamais été confrontée à « la mort », ses dernières années sont quand même jalonnées par des atrocités. Des pertes, des affrontements, des plaies à panser.

- Y’a rien de détestable dans ce qui vous a permis de survivre et… c’est pas un concours, personne ne gagne de médaille parce qu’il a vu les pires horreurs que l’homme est capable de commettre, dis-je finalement, avec un sérieux qui a même effacé mon sourire nonchalant, au final on est tous dans le même bateau, à servir Fort Ward, pour le meilleur et pour le pire, avec une guerre qui plombe chacune de nos heures de vie, et je vous envie pas…, mes yeux suivent ses gestes qui me bandent délicatement la main, je regrette presque que ce soit fini, vous… vous devez attendre ici, à vous demander « qui je vais bien avoir à recoudre, amputer ou opérer aujourd’hui ? », en espérant que ce soit pas un ami…

Ouais, je préfère largement risquer ma peau sur le terrain qu’attendre de compter les éclopés et les cadavres à la fin de la journée. Est-ce pour ça que Maeve préfère s’isoler ? Pour ne pas avoir à recevoir un proche dans ses locaux un jour ? Non, je ne l’envie pas. Car avoir affronté ce monde en face m’a aussi permis de vaincre mes peurs. Une fois qu’on le connait, c’est ni plus ni moins qu’une jungle dont les codes sont faciles à comprendre. Mais je serais incapable de patienter, comme dans une chambre sourde et aveugle, de voir arriver la prochaine personne dont la vie dépend de moi…

- Merci, lui glissé-je avec une douce authenticité, rien à voir avec mon assurance ordinaire, vous n’étiez pas obligée d’accepter de le faire, c’est ma main bandée que je désigne du menton.


Drain the blood
« I walk through the valley of the shadow of death, and I fear no evil because I'm blind to it all. And my mind and my gun they comfort me... because I know I'll kill my enemies when they come. »
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Hello doc'   Hello doc' - Page 3 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Hello doc' -
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: