The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-40%
Le deal à ne pas rater :
Écharpe Lacoste en laine côtelée à -40%
60 € 100 €
Voir le deal

Partagez
- Hello doc' -
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jill S. Blair
Administrateur
Jill S. Blair
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 545
MessageSujet: Hello doc'   Hello doc' EmptyMer 16 Sep 2020 - 11:03
- Hey doc’, j’vous dérange ?

Question vaguement rhétorique. Lizzie m’a déjà fait attendre que le patient de Maeve quitte la pièce dans laquelle elle ausculte, alors je sais qu’elle est libre et… bah c’est son boulot de docteur de docteurer, non ? Le plafonnier est éteint et la pièce baignée d’une semi-lumière naturelle. Pas de chance d’être orienté nord mais avec la panne de courant, le groupe électrogène ne sert que pour les « urgences ». J’enlève ma veste en cuir et la pose sur le dossier de ma chaise avant de m’assoir.

- J’ai une question disons. Euh… ça fait un moment que j’y pense, vous n’allez peut-être pas pouvoir m’aider mais…, je me frotte brièvement le sourcil et lui montre ma main gauche, bref. Quand je me suis fais ça, on m’a aussi bousillé l’annulaire, la vilaine cicatrice ne peut pas se manquer et je le plie pour faire la démonstration : il est plus raide que les autres et incapable de terminer correctement le mouvement, je fais avec depuis un bail mais… je sais pas si y’a moyen de l’examiner, voir si y’a moyen de rattraper la casse.

Littéralement. Oui je sais, je débarque un peu comme ça avec mes requêtes saugrenues, mais plus le temps passe, plus je veux faire attention au détail. Je suis meilleure que je ne l’étais il y a deux ans, mais si je croise à nouveau James, j’aurais probablement besoin de mes 9 doigts pour lui foutre la branlée qu’il mérite. Et si ce n’est pas lui, ce sera ces enculés de New Eden. Qui ne tente rien n’a rien.

- Je sais, je m’y prends tard et y’a peu de chance de pouvoir rectifier le tir mais… dans le pire des cas, j’en reste au même point, situation à laquelle je me suis habituée depuis longtemps – et fort heureusement, je suis droitière, mais si un jour j’dois me faire mettre la bague au doigt, ce serait bien qu’il soit opérationnel, plaisanté-je avec un sourire malicieux – oh que non, c’est pas demain la veille qu’on me mettra la corde au cou.


Drain the blood
« I walk through the valley of the shadow of death, and I fear no evil because I'm blind to it all. And my mind and my gun they comfort me... because I know I'll kill my enemies when they come. »
Revenir en haut Aller en bas  
Maeve Wheelan
Survivor
Maeve Wheelan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 464
MessageSujet: Re: Hello doc'   Hello doc' EmptyJeu 17 Sep 2020 - 16:37
Terminant de se laver les mains pour la énième fois de la journée, elle jette un rapide coup d'oeil vers l'extérieur. Le soleil lui permettra de travailler encore quelques heures mais depuis la panne électrique la chirurgienne se voit forcée de raccourcir ses journées. Les essuyant, elle jette le papier à la poubelle tandis qu'une voix familière la sort de ses pensées. Se tournant vers la jeune femme qui vient d'entrer dans la pièce, elle place sur ses lèvres le sourire de circonstances qui est devenu son masque quotidien depuis plusieurs années déjà. Se contentant d'une négation de la tête, elle attend que sa nouvelle patiente du jour prenne place avant de s'asseoir sur la chaise à roulettes non loin d'elle. Jill n'est pas vraiment le genre de personnes à venir régulièrement au dispensaire et estime donc que le cas doit être plus sérieux qu'un rhume ou un banal mal de ventre.
Regardant la main présentée, la toubib fronce les sourcils, plus par intérêt et curiosité que par inquiétude, faisant rouler sa chaise pour se rapprocher de la brune. Ce qu'il résulte de la perte des deux phalanges à l'auriculaire ne ressemble pas à une coupure nette comme elle en a vu des dizaines et des dizaines. « Je peux ? »

Se rapprochant encore un peu plus Maeve attrape doucement la main de la jeune femme dans la sienne pour ausculter le doigt en question, constatant une vilaine cicatrice sur ce dernier. Écoutant attentivement ce que lui confie sa patiente, sans trop en dire d'ailleurs, elle acquiesce, laissant un léger sourire étirer ses lèvres à l'évocation d'une demande en mariage. « Si vous faîtes ça au nom de l'amour... » Son sourire s'élargit avant qu'elle ne commence réellement à constater les dégâts sur les différentes articulations. Au niveau de la première phalange, elle peut sentir un amas osseux résultant d'une possible fracture mal pansée et mal cicatrisée et surtout, mal reconsolidée. De quoi empêcher la flexion complète du doigt à ce niveau là. « La blessure date de quand exactement ? » Plusieurs mois minimum d'après un simple examen au toucher. Probablement plus. Faisant glisser ses doigts légèrement plus haut, la chirurgienne exerce une pression qui fait grimacer sa patiente. « Désolée. » Possible luxation interphalangienne jamais correctement soignée mais elle ne peut en être certaine sans examen complémentaire, rendu impossible depuis la panne d'électricité. Ou comment faire son travail à moitié. Revenant plus bas, elle examine l'espace entre le doigt et le métacarpe auquel il est relié, tentant de plier l'annulaire au maximum de ses capacités. Sous ses doigts, Maeve peut sentir du tissu cicatriciel autour du tendon extenseur, expliquant l'impossibilité pour la jeune femme de plier ou de tendre au maximum celui-ci. « Qu'est-ce qui vous est arrivé ? » Et parce que certaines histoires n'étaient pas toujours faciles à narrer, elle se sent obligée d'ajouter « Vous n'êtes pas forcée de me fournir tous les détails mais je peux voir que ce n'est pas un objet tranchant et une coupure nette qui vous a privé de ces deux phalanges et votre annulaire semble avoir été comme.... broyé... » En tout cas une forte pression semble avoir été exercée sur une bonne partie du doigt. « Il va falloir que je procède à une radio pour être certaine d'évaluer les dégâts subis. Je peux d'ores et déjà vous dire que je ne peux rien faire sinon une intervention chirurgicale. Les tissus ont cicatrisé et les os se sont mal ressoudés. L'immobilité n'est donc plus une option. »

Relâchant la main de la jeune femme, la toubib récupère un bloc de feuilles et un stylo et se met à noter ses hypothèses à vérifier. « La bonne nouvelle, c'est que la traumatologie était ma spécialité avant tout ça. Je peux intervenir et vous faire recouvrer une certaine mobilité. Pas complète, soyons honnêtes, je ne suis pas faiseuse de miracles, mais suffisamment pour que vous récupériez 80% de vos anciennes capacités. Et encore une fois, ceci n'est qu'un examen de... surface. Je ne peux malheureusement pas effectuer d'examens complémentaires pour le moment pour....des raisons évidentes. » Elle pointe du doigt l'absence d'éclairage avant de continuer à griffonner sur sa feuille. « Vous avez raison cela ditt, dans le pire des cas vous en restez au même point. » Et avant de lui expliquer en quoi consisterait l'éventuelle intervention, Maeve préfère s'assurer de la décision de sa patiente.


+ Do your worst, I'll do my best +
Revenir en haut Aller en bas  
Jill S. Blair
Administrateur
Jill S. Blair
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 545
MessageSujet: Re: Hello doc'   Hello doc' EmptyJeu 17 Sep 2020 - 22:22
Sa plaisanterie me fait expirer un rire et je tends la main pour qu’elle l’examine. A vrai dire, même hors examen médicaux, je dirais pas forcément non à ce qu’elle me tripote les paumes ! Bon, elle ne fait visiblement pas beaucoup d’efforts – je n’en fais pas plus – et elle a la tête de quelqu’un qui n’a pas dormi depuis dix ans mais… y’a un truc. Ou bien c’est le combo blouse blanche et regard ténébreux qui me fait de l’effet. Mystère.

- Euh… trois ans…, réponds-je en grimaçant légèrement.

Je sais bien que c’est pas le meilleur plan de venir si longtemps après mais je sais pas… au départ, quand j’ai été recrutée, je voulais juste trouver ma place, faire mes preuves, oublier l’échec qu’avaient été mes deux premières années de survie. J’étais à mille lieux de songer à ma main, je voulais juste éteindre l’incendie qui me bouffait. Maintenant… le camp a évolué et j’ai le temps. Je ne peux pas faire repousser mon doigt, mais je peux-aïe. Maeve vient d’appuyer à un endroit désagréable, mais je ne m’en formalise pas.

Quand elle me demande ce qui m’est arrivé, j’ai le reflexe de hausser les épaules. C’est probablement ça qui l’amène à me préciser qu’elle ne veut pas se montrer intrusive, que je peux me passer des détails, mais… je ne suis pas traumatisée, je suis simplement en colère. En colère de m’être fait bousiller, en colère de ne pas avoir arrêter ce chien, en colère de l’imaginer continuer à engrosser des mineures. J’espère qu’il s’est fait croquer la queue par un rôdeur mais c’est le genre d’enfoiré qui restera en vie quand son monde entier sera en ruines.

- 80%, c’est déjà bien.

Là je suis à quoi, tout juste 50% ? Peut-être 60% ? A peine assez pour jouer correctement quelques accords nazes de guitare. Si j’ai que quatre doigts à la main gauche, j’ai besoin de quatre doigts le plus opérationnel possible. Je rejette ma chevelure d’un brun incertain en arrière et prends une profonde inspiration :

- Je me suis battue avec un fils de pute, il m’a mordu quand j’ai essayé de lui arracher les yeux, ça sonne un peu sauvage comme ça mais… putain, c’est la vérité le pire, de belles grosses dents de trouduc’ mâle adulte !précisé-je avec ironie, l’articulation du petit doigt était foutue, il restait que de la peau pour le rattacher, alors on me l’a enlevé. L’autre… j’ai juste eu droit à un pansement pour ne pas me vider de mon sang, pas d’atèle, pas de suivi et grand dieu : pas de rééducation, c’était pas de la grande médecine, c’était même pas de la médecine, c’était du bricolage en fait, alors quoi qu’vous pouvez faire…, je hausse à nouveau les épaules, évitant ses yeux sombres pour ne pas qu’elle lisent dans les miens ma rage endormie, d’ailleurs, votre « intervention chirurgicale », ça consisterait en quoi ?


Drain the blood
« I walk through the valley of the shadow of death, and I fear no evil because I'm blind to it all. And my mind and my gun they comfort me... because I know I'll kill my enemies when they come. »
Revenir en haut Aller en bas  
Maeve Wheelan
Survivor
Maeve Wheelan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 464
MessageSujet: Re: Hello doc'   Hello doc' EmptyVen 18 Sep 2020 - 16:49
Trois ans.
Ceci expliquait cela. Le temps avait joué contre elle pour permettre à la chirurgienne de lui redonner une mobilité complète. Quant à son histoire, si Maeve tente de garder un visage impassible et ne pas laisser ses émotions la trahir, elle ne peut empêcher une boule de se former au creux de son estomac, visualisant inconsciemment la scène qui s'est jouée quelques années plus tôt.
Depuis cinq années qu'elle était ici, la toubib avait entendu bon nombre de récits de survivants, se demandant parfois comment certains n'étaient pas tombés dans une folie certaine, ou comment d'autres parvenaient encore à se lever le matin et trouver un sens à leurs actions, à leur vie. D'un autre côté, ça l'aidait à relativiser ses propres échecs, sa propre survie, qui s'apparentait, en comparaison, à une vie de princesse. Jamais elle n'avait eu à affronter la violence d'un homme, primaire, brutale. Jamais elle n'avait eu à affronter le regard d'un autre et y lire l'intention de tuer. De la tuer. C'est pourquoi la canadienne ne s'était jamais permis de juger. Son travail consistait à réparer les corps, à panser les blessures physiques et non les rouvrir, mais ses aptitudes s'arrêtaient là. Elle ne pouvait ni soigner l'esprit, ni guérir les traumatismes enfouis.

Relevant les yeux sur Jill, une grimace vient déformer ses traits. « Non, pas de la grande médecine en effet. Mais vous avez au moins éviter l'infection, j'imagine que c'est déjà une bonne chose en soi. » Posant sa main gauche à plat sur sa feuille de notes, elle en dessine les contours rapidement avant d'y placer des symboles et des annotations pour plus tard. Reposant le feuillet sur une table plus loin, la quarantenaire fait à nouveau glisser sa chaise vers sa patiente, reprenant sa main dans la sienne pour lui expliquer plus en détails ce qu'elle compte lui faire si son diagnostic premier est vérifié par les futures radios. « Encore une fois, gardez en tête que sans examens complémentaires je ne me fie qu'à mes premières impressions mais... » Maeve retourne la main de la jeune femme, paume vers le haut. « J'inciserai ici. » Elle appuie légèrement de son pouce sur le haut de la paume de Jill, juste en dessous de l'annulaire. « Sur deux centimètres, pas plus. À partir de là, je pourrais accéder à la poulie du tendon fléchisseur et... pour ne pas vous noyer dans un jardon médical incompréhensible, faire ce qu'il faut pour que vous puissiez à nouveau plier votre doigt. » Tournant à nouveau sa main dans l'autre sens, elle appuie cette fois-ci sur le dos de sa main, en-dessous, à nouveau, de l'annulaire. « J'en profiterai pour faire une seconde incision ici, également de deux centimètres, pour vérifier le tendon extenseur pour les mêmes raisons. J'ai cru détecter du tissu cicatriciel, les radios le confirmeront. » Remontant le long de son doigt, elle exerce une très légère pression sur la première phalange. « Les os de votre articulation se sont mal reconsolidés et je ne peux malheureusement rien faire pour ça. Il y a de fortes chance qu'ils se soient … soudés ensemble en quelque sorte et il vaut mieux ne rien toucher. » c'est pourquoi elle ne récupérera pas l'entière mobilité de son doigt. « Je soupçonne une luxation entre vos phalanges mal remise également. Si l'hypothèse se confirme, j'en profiterai pour remettre votre doigt dans son axe. » Relâchant sa main, elle s'adosse à sa chaise. « L'intervention ne durera que peu de temps et c'est en fait beaucoup plus simple que tout ce blabla le laisse paraître. Vous aurez une courte immobilisation mais je préfère que vous fassiez des exercices le plus tôt possible après l'opération. Deux points de suture suffiront pour chaque incision, les cicatrices se ne verront quasiment pas. » Elle doutait que ce soit une réelle inquiétude vu l'état de sa main mais il était toujours bon de préciser les choses jusqu'au bout. « Après ça, vous pourrez exiger le plus gros diamant qui soit pour votre future demande en mariage. » Un léger sourire étire ses lèvres alors qu'elle laisse son sérieux prendre un peu de distance.


+ Do your worst, I'll do my best +
Revenir en haut Aller en bas  
Jill S. Blair
Administrateur
Jill S. Blair
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 545
MessageSujet: Re: Hello doc'   Hello doc' EmptyVen 18 Sep 2020 - 22:31
Moui, je suis en vie, on va dire que c’est pas mal. Mais bon si on va par-là, Roza aussi est en vie, mais je suis sûre qu’elle préfèrerait avoir ses deux yeux. Bah pareil, j’aimais bien l’époque où j’avais 10 doigts qui fonctionnaient. Mais tout ça, je le garde dans ma tête, parce que c’est pas de la faute du doc’, c’est entièrement de la mienne. Avec le recul, je me rejoue la scène mille fois. J’aurais dû lui coller une bastos d’entrée de jeu. Dans le genou ou même dans la bite tiens, et tout se serait passé différemment. J’ai été conne et je m’en mords les doigts… …nevermind.

Je laisse donc Maeve me reprendre la main pour m’expliquer ce qu’elle compte faire. Heureusement qu’elle veut m’éviter le jargon médical parce que « tendon fléchisseur », « tendon extenseur », « tissu cicatriciel », « poulie » (oui, j’ai une poulie dans la main ?)… ça a failli me perdre. Bon mais j’ai capté : en gros elle va ouvrir, voir ce qui coince et essayer de le rectifier, et ensuite je devrai faire de la kiné. Simple.

- Ok, réponds-je simplement.

Ce serait pas ma première fois sur le billard et j’ai connu des situations de rafistolage médical bien pire. Ici, j’aurais la lumière, les anesthésiants, la morphine et Morticia Adams. Le luxe. C’est sympa de préciser pour les cicatrices – j’admire l’attention. Et j’aime sa plaisanterie, alors je me permets de renchérir avec l’espièglerie qui m’est propre :

- Ne reste plus qu’à trouver la personne qui m’offrira ce diamant alors… ça vous intéresse ?

Je laisse exprès planer un silence, mon visage peint d’une œillade mutine. C’est un jeu bien sûr. Je rigole doucement, m’adosse à mon tour à mon siège en repoussant mes cheveux et lâchant un soupir. Je n’oserai pas me laisser aller à l’espoir, mais disons que… ce n’était pas une mauvaise chose pour l’instant. Je ne suis pas mécontente d’être venue. J’ai toutefois autre chose à aborder avec elle.

- Vous aurez besoin de quoi ? Ce n’est probablement pas clair, alors je me repenche en avant, coude sur le bord de son bureau, les consommables ici… je sais qu’ils coutent cher. C’est con de gaspiller du matos pour une opération de confort. Dites-moi de quoi vous aurez besoin, j’irai me trouver ce qu’il faut, j’hausse les épaules, au pire, si les radios changent le diagnostique ou vous font dire que c’est mort… ça fera toujours un peu de rab ; et je n’existe que pour ça : servir Fort Ward.


Drain the blood
« I walk through the valley of the shadow of death, and I fear no evil because I'm blind to it all. And my mind and my gun they comfort me... because I know I'll kill my enemies when they come. »
Revenir en haut Aller en bas  
Maeve Wheelan
Survivor
Maeve Wheelan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 464
MessageSujet: Re: Hello doc'   Hello doc' EmptyJeu 15 Oct 2020 - 19:11
C'est d'une rafraîchissante banalité, comme si le monde n'avait pas changé. Une simple consultation comme elle en a déjà fait maintes et maintes fois. Et c'est sans doute la raison qui la pousse à si souvent trouver refuge au dispensaire, dans cette salle spécifiquement. Ici le monde extérieur n'a pas d'impact, pas de prise sur son quotidien. Elle est le toubib, la doc, et tous ces surnoms qui consolident son statut au sein de la communauté. Elle n'a pas besoin de s'inquiéter de la Mort qui marche, des envieux qui veulent ce qu'ils possèdent ici, de la menace réelle de ces Autres et leur idéologie religieuse extrémiste. C'est toujours dans un coin de sa tête, quelque part où elle parvient encore à faire le tri, à reléguer le danger loin derrière la longue liste de ses priorités. Mais elle peut faire abstraction. Se focaliser sur les cas concrets, sur ses patients, sur ce pour quoi on compte sur elle ici. C'est tout ce qui la fait tenir, la motive à se lever chaque matin et à mettre un pied devant l'autre. Une nécessité plus réelle depuis ces derniers mois.

C'est également l'endroit où Maeve se sent la plus elle-même. Bien loin de ses codes qui la tiennent liée. Elle est différente, sans être totalement une étrangère, peut se permettre l'humour et les réponses du tac-o-tac. Alors quand Jill donne dans les invitations avec diamant à la clé, la chirurgienne ne peut s'empêcher de répondre un « Je suis plus une fille à émeraudes... » Sourire aux coins des lèvres, elle retient un léger rire. Elle était l'archétype même de la fille négligée, bien loin des apparats de la plupart des femmes. Jamais maquillée, jamais réellement coiffée, vêtue de façon tristement classique et aucun bijou porté. Ça n'avait jamais sa tasse de thé, même plus jeune, même avant que le monde ne tombe en lambeaux. Ça ne l'empêchait pas de plaire, elle en avait conscience, mais n'en usait pas. Pour ça non plus la Canadienne n'avait jamais été très douée.

Écoutant la proposition de sa patiente, elle fait rouler sa chaise en arrière vers la table, attrapant un morceau de feuille et un stylo, griffonnant rapidement mais de sa plus belle écriture le nom d'un médicament et ses dérivés. « Techniquement, je n'ai pas besoin d'énormément de matériel pour l'intervention. » Pour ce qui était des instruments à proprement parler, elle ne manquait de rien, et il ne lui faudrait que peu de fil pour recoudre les deux possibles futures incisions de deux centimètres à peine. « L'anesthésiant pourrait poser problème. Nous en avons mais comme vous l'avez souligné, l'opération relève plus du confort qu'autre chose. Et sans mauvais jeu de mots, je ne voudrai pas me faire taper sur les doigts par notre dirigeante... » Léger sourire à nouveau alors que la quarantenaire tend le papier à Jill. « N'importe lequel de cette liste fera l'affaire, mais ce ne sera sans doute pas facile à trouver. Les réserves des hôpitaux ont toutes été pillées il y a un moment il me semble et je doute que ce soit ce qui vend le plus au marché noir par les temps qui courent. » Mais ce n'était que des hypothèses. Bien que l'endroit éveille en elle un certain attrait Maeve n'avait jamais mis les pieds au No Man's Land ou sa périphérie proche. De ce monde extérieur qu'elle redoutait tant, elle n'en connaissait presque rien maintenant. « J'accepte aussi les cigarettes, en plus du reste évidemment. » Si le ton reste rieur, la demande n'en est pas moins sérieuse.
La nicotine est l'un de ses rares plaisirs coupables qu'elle n'a jamais réussi à freiner bien que son accoutumance ne soit pas réelle. Ça ne l'empêche pas d'y trouver du réconfort quand les événements s'enchaînent et qu'elle perd pied.


+ Do your worst, I'll do my best +
Revenir en haut Aller en bas  
Jill S. Blair
Administrateur
Jill S. Blair
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 545
MessageSujet: Re: Hello doc'   Hello doc' EmptyLun 19 Oct 2020 - 15:15
- Oh, vous seriez surprise de ce qu’on trouve encore, ai-je gentiment opposé au docteur Maeve qui doute quant aux chances de trouver l’un des anesthésiants de sa liste.

Bon en vrai, je ne sais pas si elle serait surprise, mais je ne pars pas défaitiste. Les réserves « accessibles » des hôpitaux ont toutes été vidées, c’est une certitude. Mais dans le même temps, tout réside dans le « accessibles ». En fouinant dans les ambulances abandonnées, les safe zones désaffectées, les camps renversés ou les sous-sols de clinique inondés, on peut avoir de belles trouvailles. Je ne vends pas la peau de l’ours à ce sujet, je préfère attendre de voir ce que je dégote avant de frimer auprès de la brune.

- Oooh, fais-je alors qu’elle me demande des clopes en bonus, on est carrément dans le pot de vin alors…

J’appuie ma répartie amusée d’un regard pétillant de malice et d’un demi-sourire espiègle. Maeve est un peu mon antithèse. Je suis une femme de terrain quand elle est plus à l’aise en blouse blanche, avec un stéthoscope. Je suis plus… mutine, taquine, voie même sulfureuse ; alors qu’elle est réputée pour sa discrétion, sa distance et sa réserve. C’est peut-être ce qui m’incite autant à « jouer ». On désire toujours ce qu’on ne peut pas avoir. Ou bien suis-je comme tout le monde : l’attrait pour la tenue de médecin et l’intelligence. Je serai pas la première à fantasmer sur ma chirurgienne, hum ?

Je me relève, fourre la liste qu’elle m’a donné dans la poche et attrape ma veste. Après l’avoir enfilé avec une habitude nonchalante, je tire hors de mon col les pans de ma chevelure coincée sous le cuir et les balance dans mon dos. Une dernière fois, je la regarde, désinvolte, et fait mine de réfléchir à ce qu’elle m’a demandé de lui rapporter.

- Hum… alors l’anesthésiant, c’est pour l’opération et les clopes, c’est pour que vous acceptiez de boire un verre avec moi un soir, je m’appuie sur le dossier de la chaise et me penche légèrement, les mèches fines de mes cheveux à la couleur indéfinissable dégringolent de mes épaules, sans grande originalité, je propose le Summers’, on a pas vraiment le choix en fait... enfin si : directement chez moi ! En tout cas, qui sait… selon le déroulé de la soirée, y’a peut-être une émeraude à la clef !


Drain the blood
« I walk through the valley of the shadow of death, and I fear no evil because I'm blind to it all. And my mind and my gun they comfort me... because I know I'll kill my enemies when they come. »
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Hello doc'   Hello doc' Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Hello doc' -
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: