The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Eight Pages [Johanna et Anton] -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anton Donovan
The Exiles | Chasseur de primes
Chat Noir
Anton Donovan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/12/2019
Messages : 810
Age IRL : 26
MessageSujet: Eight Pages [Johanna et Anton]   Eight Pages [Johanna et Anton] EmptyMar 15 Sep 2020 - 13:19
Anton toqua à la porte, doucement, sans qu’il ne sache pourquoi, il avait peur de ce qu’il allait trouver. C’était idiot, évidement que c’était idiot d’avoir peur. Il savait très bien ce qu’il y avait derrière cette porte. C’était la chambre de Johanna, mais il avait la boule au ventre. Stupide qu’il était, mais alors que leurs relations commençaient plus ou moins à se réarranger, après des semaines, une sorte de boule grossissait dans sa poitrine. En effet, il avait eu vent de rumeurs concernant la jeune blonde et elles ne lui plaisaient pas du tout. Réellement pas !

Même s’il doutait de la véracité de certaines d’entre elle, un sentiment de jalousie l’étreignait sans qu’il ne puisse rien y faire. C’était une des raisons qui l’avait poussé à venir la voir aujourd’hui. Le fait qu’il veuille simplement la voir aussi. Puis il y avait aussi cette épidémie. Lui-même y avait échappé, mais il avait eu vent que le motel avait particulièrement souffert de celle-ci. Qu’il avait d’ailleurs souffert tout court durant les dernières semaines. Il retoqua encore une fois avant d’entendre faiblement une invitation à entrer dans la chambre. Quand il passa la porte, il aperçut une Johanna qui ne semblait pas en grande forme.

Elle semblait fatiguée, le front brillant, les yeux enfoncés au fond de leurs orbites. On aurait dit qu’elle avait une très sévère grippe. Anton referma la porte, se demandant si c’était judicieux maintenant de parler des rumeurs ? Elle n’avait pas besoin de ça, pas du tout. Au contraire, elle aurait certainement besoin de soutien et de quelqu’un qui n’allait pas la bousculer. Sans un mot, il bascula son sac à dos et en sorti une bouteille d’eau pour lui donner. S’hydrater était de ce qu’il y avait de plus important quand quelqu’un avait de la fièvre comme ça. Il s’assit sur le bord du lit et déclara d’un air un peu gêné : « Je ne vais pas te demander comment tu vas… ça n’a pas l’air d’aller bien. C’est un peu pareil chez nous… » Heureusement, ils étaient suffisament à être en forme pour que l’endroit tourne à peu prêt bien. Alors que le motel semblait presque à l’abandon. Il n’y avait que cette rousse et Amalia qui étaient en bonne santé et les deux semblaient aussi débordées par les tâches de la gestion d’un tel endroit.

Il se passa une main dans ses cheveux avant de dire : « J’étais inquiet pour toi donc… me voilà. » Une partie de la vérité, mais tellement importante à cet instant.




No pain, no gain
ANAPHORE

The Exiles:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Johanna L. Gordon
Reign of Venus
Administratrice
Johanna L. Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 29/02/2020
Messages : 1425
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Eight Pages [Johanna et Anton]   Eight Pages [Johanna et Anton] EmptyMar 15 Sep 2020 - 17:50
Elle venait tout juste de quitter Abigail. Sa petite sœur s’était péniblement endormie dans son lit. La maladie qui la touchait était d’autant plus compliquée pour elle qui souffrait d’asthme que pour sa sœur qui s’en sortait plutôt bien vu les circonstances. Entre la toux et la fièvre, ou la fatigue encore, la blonde n’était pas aussi mal que sa cadette. De fait, elle ne se reposait pas vraiment, trop inquiète pour cette dernière. Là, elle profitait du sommeil lourd de la rouquine pour regagner sa chambre et s’accorder une petite sieste seule. Elle y avait presque cru. A peine retrouva-t-elle ses draps, ses couvertures et ses coussins qu’on cogna doucement à sa porte.

Elle permit d’entrée, et ses yeux rougis par la fièvre et la fatigue se posèrent sur Anton. Très honnêtement, la blonde ne comprit pas trop ce qu’il se passait. Pourquoi il était-là.

Anton ? souffla-t-elle d’une voix douloureuse, enraillée par la température de sa tête. Elle se redressa sur son lit. Ses cheveux étaient ramenés en une tresse brouillée , ses racines couvertes de transpiration. Je ne travaille pas aujourd’hui si c’est pour ça que tu es venue, répondit-elle alors.

En fait, Joe ne savait pas pourquoi elle lui disait ça. Ça faisait longtemps qu’Anton ne venait plus la voir pour ça. Courbaturée, elle souffrit de sa position, esquissant une petite grimace alors qu’il lui tendait sa bouteille d’eau. Quand Eden avait compris de quoi il s’agissait, et ce qui leur avait transmis ça, elle en avait parlé à tout le monde au motel. De fait, voir de l’eau, ça faisait tout drôle à la blonde. Elle imaginait qu’il l’avait faite chauffer pour la stériliser, évidemment. N’est-ce pas ?

Alors peut-être que tu devrais être avec les tiens pour les aider, suggéra-t-elle sans vouloir le chasser. Même si de fait, elle n’était pas forcément ravie qu’il la voit dans cet état. Merci, souffla-t-elle en récupérant la bouteille. Je suis entre de bonnes mains, Oxana et Monroe sont parties nous chercher des médicaments, au No Man’s Land, assura-t-elle. Il parait que New Eden en a, et qu’ils veulent endiguer l’épidémie…

Elle prit quelques gorgées. Puis, toussa brièvement en manquant de s’étouffer. Ses yeux s’emplirent de larmes de douleur, alors qu’elle se calmait doucement pour reprendre son souffle.

Sur ma coiffeuse, il y a une lettre pour toi, fit Johanna à Anton, d’une voix étranglée.


Décimer l'amour avant de l'avoir vu
T'en fais pas pour moi, je connais ce petit jeu : J'ai pas l'air comme ça mais je sais c'que j'veux. On est bien d'accord, j'vais pas m'attacher, juste crier encore après tes fessées. J'veux pouvoir me dire que j'suis pas trop conne, que j'ai bien fait de jouir sans qu'on s'abandonne.
Revenir en haut Aller en bas  
Anton Donovan
The Exiles | Chasseur de primes
Chat Noir
Anton Donovan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/12/2019
Messages : 810
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Eight Pages [Johanna et Anton]   Eight Pages [Johanna et Anton] EmptyMar 15 Sep 2020 - 20:10
Johanna ne semblait pas spécialement ravie de la présence d’Anton, peut-être à cause de sa maladie ? Elle aurait préférée être tranquille ? Il ne resterait pas longtemps, juste le temps de s’assurer qu’elle va bien. Assez ironiquement, elle lui demanda s’il ne devrait pas être au chevet des siens. Ceux à quoi il répondit par un rire, non, il n’irait pas au chevet des autres. « Il y a déjà du monde qui veille sur les malades là-bas. Allia est au chevet d’Isha par exemple. » Le jeune avait particulièrement souffert de la maladie, mais il était solide. Il s’en sortirait, surtout que maintenant il y avait des médicaments. Les filles aussi devaient en avoir, forcément, Anton avait vu la macquerelle au NML « Je sais, j’ai vu Oxana discuter avec Valérian quand j’y suis allé. » Mais il s’interrompit quand elle dit qu’il y avait une lettre pour lui sur la commode. Il se leva pour aller la chercher. Disant avec un sourire : « Une lettre… ? Elle est grosse ta lettre. Huit pages. » Mais les traits de son visage s’assombrirent au fur et a mesure qu’il avançait dans sa lecture. Quand il eut finalement terminé… il reposa les pages pour regarder Johanna d’un air désolé. Un profond sentiment de culpabilité sur le cœur.

« C’est… Je ne savais pas que tu étais torturée à ce point. Depuis quand prépares-tu ça ? » Etait-ce vraiment important ? Alors qu’il lisait très clairement sur ces lignes que ses excuses, ses explications ne l’avaient pas convaincu, pas du tout. Ça voulait dire aussi que ce qu’il avait prit pour un réchauffement de leur relation n’était peut-être qu’une imagination de sa part et qu’elle l’avait utilisé simplement pour les cours qu’il lui procurait. Cette pensée lui laissait un gout de cendre dans la bouche et il espérait simplement se tromper sur ce dernier point.

S’il n’en montra rien, l’air concerné, se concentrant sur certains passages en particulier. Encore et encore, il y a avait un sentiment de trahison qui flottait sur cette lettre, Johanna ne se remettait toujours pas de cette « trahison ». Il y avait là le point de vue d’une jeune femme n’ayant pas du tout la même vision d’une relation que lui. C’était bien le problème… Mais qu’elle s’ouvre de cette façon, peut-être que c’était le signe qu’elle-même voulait que les choses se passent mieux ? « Tu sais… il ne se passe pas une journée sans que je pense au mal que j’ai causé et je le regrette amèrement à chaque fois. »




No pain, no gain
ANAPHORE

The Exiles:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Johanna L. Gordon
Reign of Venus
Administratrice
Johanna L. Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 29/02/2020
Messages : 1425
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Eight Pages [Johanna et Anton]   Eight Pages [Johanna et Anton] EmptyMar 15 Sep 2020 - 20:29
Isha est malade ? S’enquit-elle alors avec inquiétude. Une inquiétude sincère, qui lui faisait mal au ventre. Elle avait peur pour son « petit » ami. Comment va-t-il ?

Elle se mordilla la lèvre inférieure, déjà asséchée par la fièvre qui couvait sous son crâne depuis plusieurs jours. Epuisée, elle ne put se retenir de s’effondrer à nouveau sur son coussin et de s’enfoncer dedans. A peine bougeait-elle un peu qu’elle était essoufflée. Courbaturée, les articulations qui semblaient ankylosés, la petite blonde avait toutes les peines du monde à retrouver un peu de bonne humeur et de santé. A dire vrai, elle était surtout épuisée.

L’avantage dans le fait qu’Anton lise cette fameuse lettre – de huit pages, dont les dernières un brin délirante lorsqu’on y pensait – c’était qu’au moins, elle avait la possibilité de fermer un peu les yeux. Pour s’apaiser. Pour que la lumière devienne moins forte, moins agressive. Venant se pincer difficilement l’arête du nez, elle ne sut dire quand elle entendit à nouveau la voix de l’homme dans sa chambre et qu’elle rouvrit les paupières pour planter un regard sur lui. Il était assis, près de la coiffeuse, la fixant longuement avec une mine désolée et triste :

Tu ne peux pas briser le cœur des gens et t’attendre à ce qu’ils n’aient pas de peine à le remettre comme avant, souligna-t-elle.

C’était ce qui était ressorti principalement des lignes de Johanna. Ce sentiment de trahison et de mensonge. Et la manière dont ça l’avait fait douter d’elle-même avant tout. L’impression de ne pas être suffisante aux yeux d’une personne, et de ne jamais pouvoir être assez bien. Comme elle l’avait dit dans une phrase : elle ne pouvait pas comprendre cette manière d’aimer. Parce qu’elle, elle n’aimait pas de cette manière. Et si elle était une jeune femme sensible et douce la majorité du temps, cette empathie lui était davantage dommageable qu’avantageuse. Tout était décuplé. Ça aussi, elle l’avait exprimé dans ses mots.

Je ne sais pas, soupira-t-elle. Je me suis dit que là, j’avais le temps de le faire, et peut-être aurait-elle mieux fait de s’abstenir. Parce que, raisonnablement, elle n’avait aucune idée de ce qu’elle avait bien pu écrire. Je t’ai entendu dans la voiture, la dernière fois, confia-t-elle à Anton.

Ses yeux fixèrent finalement le plafond, la respiration douloureuse et difficile.

Je crois que je peux avancer maintenant que tu sais tout ça, et aller de l’avant, ajouta-t-elle.


Décimer l'amour avant de l'avoir vu
T'en fais pas pour moi, je connais ce petit jeu : J'ai pas l'air comme ça mais je sais c'que j'veux. On est bien d'accord, j'vais pas m'attacher, juste crier encore après tes fessées. J'veux pouvoir me dire que j'suis pas trop conne, que j'ai bien fait de jouir sans qu'on s'abandonne.
Revenir en haut Aller en bas  
Anton Donovan
The Exiles | Chasseur de primes
Chat Noir
Anton Donovan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/12/2019
Messages : 810
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Eight Pages [Johanna et Anton]   Eight Pages [Johanna et Anton] EmptyMar 15 Sep 2020 - 22:31
Elle s’inquiétait pour Isha… « Oui il va bien. » Très sèchement, il lui avait répondu. Non, Isha n’allait pas bien du tout. Il n’allait pas en mourir, mais il était un de ceux qui allait le plus mal à la distillerie. Mais à cet instant présent, il s’en fichait éperdument. Une part du cœur d’Anton souhaitait du bonheur à Johanna, qu’elle aille bien et malheureusement, allez bien signifiait peut-être que la rumeur de sa relation avec Isha était fondée.

Anton détourna les yeux pour qu’elle ne puisse pas voir son regard, mais l’espace d’un instant, il en été presque venue à souhaiter la mort du jeune, afin de ne plus avoir d’obstacle entre lui et Johanna. Avant de se raviser et de se maudire de penser de telles horreurs ! La voix nouée par la jalousie, ce qu’il fit passer pour de l’hésitation, il dit difficilement : « J’ai été stupide, je crois te l’avoir déjà dit mais je le répète. » Il se prit le visage dans les mains, baissant la tête l’espace d’une seconde pour trouver les bons mots et le bon ton à employer. Finalement, alors que Johanna venait de lui avouer qu’elle l’avait entendue dans la voiture, il se lança dans une tirade : « J’ai été stupide de penser que nous avions exactement la même vision de notre relation. J’aurai dû m’en douter quand tu as été jalouse que j’aille voir Lucy au lieu de toi et je m’en excuse encore une fois. »Anton se retourna pour observait la petite blonde droit dans les yeux : « Tu m’as entendu… Ce n’est pas dans mes habitudes de manifester des regrets Johanna. »

C’est même le contraire, il a été élevé dans un monde ou l’absence de remords étaient considéré comme une force et avoir pitié, regretter, douter, étaient des signes d’une faiblesse qu’il fallait exterminer. Sans compter que la seule relation sérieuse qu’il n’avait jamais eu avait été avec une femme encore plus dure que lui et qui manifestait son amour par des actes violents et parfois cruels. En observant Johanna, il eut envie de prendre une des petites mains de la blonde, de la serrer dans la sienne et de la rassurer. Mais il doutait que ce serait la chose à faire dans la situation : « Ces mots que tu as écris, même si j’ai du mal à comprendre la dernière page… je… évidement que j’en tiendrais compte et si ça t’a fait du bien de me les écrire, alors c’est une très bonne chose. »

Il secoua doucement les pages avant de dire : « Si… Les rumeurs que j’ai entendus, que je pense fausse, le sont réellement. Alors j’aimerai avancer moi aussi. J’aimerai qu’on se donne une chance, mais qu’on fasse ça normalement. » Oui… il allait se comporter normalement avec elle, simplement, l’inviter à sortir. Il tenta d’oublier sa jalousie et de se persuader qu’il n’y avait rien entre Isha et elle. « Quand tu seras guérie… tu accepterais de sortir avec moi ? Une simple activité, tous les deux, pour s’amuser, loin de tous les problèmes. »




No pain, no gain
ANAPHORE

The Exiles:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Johanna L. Gordon
Reign of Venus
Administratrice
Johanna L. Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 29/02/2020
Messages : 1425
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Eight Pages [Johanna et Anton]   Eight Pages [Johanna et Anton] EmptyMar 15 Sep 2020 - 22:44
Et c’est quoi ta vision d’une relation ? Demanda-t-elle finalement en fronçant les sourcils sous le coup de la surprise.

Peut-être que c’était ça qui dérangeait. Parce qu’ils ne savaient pas ça, l’un sur l’autre. Ils n’avaient pas conscience des attentes de l’autre. Ça leur aurait été impossible de s’accorder sans comprendre ce qu’il y avait dans ce mot. Couple. Amour. Pinçant les lèvres, la blonde l’écouta néanmoins en faisant son maximum pour se concentrer sur ses mots et pour ne pas en dévier. Elle avait la tête lourde, l’impression que ses yeux étaient en feu tellement la fièvre était forte. Toussant dans son coude, elle soupira :

Les rumeurs ? Répéta-t-elle en semblant ne pas comprendre ce qu’il voulait dire.

Il y avait apparemment des rumeurs qui disaient quelque chose, mais elle ne savait pas quoi. Dans tous les cas, Anton, visiblement, les pensait fausses de toute façon. Mais elle ne parvenait pas à deviner de quoi il était véritablement question sur le moment. Il voulait avancer également, et dans ses mots, il parla de se redonner une chance. Sur le coup, Johanna fronça les sourcils sans saisir où il voulait en venir. Cependant, l’homme précisa rapidement sa pensée : Sortir avec lui ? Une activité à deux ? Ok, le moment était sérieux.

Hm… commença-t-elle en tentant de se concentrer et de s’éclaircir la voix : Avant que tu t’imagines quoi que ce soit, je suis avec quelqu’un, enfin… Je vois quelqu’un en ce moment, déclara-t-elle.

Joignant ses mains devant elle, Johanna les serra l’une contre l’autre. Elle ne savait pas vraiment pourquoi elle lui disait tout ça, mais il lui semblait important d’être honnête avec lui pour qu’il avance, justement. Un peu honteuse, il aurait été facile de confondre la rougeur de ses joues avec la fièvre qui colorait déjà son visage.

Et il est gentil, on s’entend bien, on s’aime beaucoup, précisa la blonde : Je n’ai pas envie de gâcher ça, avoua-t-elle.

Ce qu’elle avait avec Victor – même si ça faisait un moment qu’elle ne l’avait pas vu – ça lui plaisait beaucoup. Elle ne voulait pas le perdre bêtement. Haussant les épaules, un peu piteuse, elle releva le regard vers lui :

Est-ce qu’on pourrait être… Vraiment amis ? Demanda-t-elle avec hésitation.


Décimer l'amour avant de l'avoir vu
T'en fais pas pour moi, je connais ce petit jeu : J'ai pas l'air comme ça mais je sais c'que j'veux. On est bien d'accord, j'vais pas m'attacher, juste crier encore après tes fessées. J'veux pouvoir me dire que j'suis pas trop conne, que j'ai bien fait de jouir sans qu'on s'abandonne.
Revenir en haut Aller en bas  
Anton Donovan
The Exiles | Chasseur de primes
Chat Noir
Anton Donovan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/12/2019
Messages : 810
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Eight Pages [Johanna et Anton]   Eight Pages [Johanna et Anton] EmptyMer 16 Sep 2020 - 9:38

Anton aurait pu répondre à la question de la jeune femme, celle qui lui demandait comment il voyait une relation. Mais les révélations de Johanna lui coupèrent bien assez vite cette envie. Très lapidairement, sur un ton limite agressif, il parla cependant des rumeurs « Les rumeurs qui disent que tu sors avec le « roi de la cage ». » Puis il se mua dans une sorte de silence, réfléchissant à ce que venait de dire la jeune femme Serrant la mâchoire comme s’il avait peur de lâcher une bombe et une insulte. Le cœur d’Anton s’était mis à battre très rapidement, une pompe d’adrénaline. Pas du tout sincère, crevé par la jalousie, il dit : « Je…d’accord… Tant mieux pour toi. » Non, il n’en pensait pas un mot. Cet homme, peu importe qu’il pouvait être il voulait être à sa place.

Ce n’est même pas le fait qu’il couche avec Johana le problème, de par son métier c’était normal, mais le fait qu’il soit cet homme qui la fasse sourire alors qu’il en avait été incapable et qu’au moment où il sent le courage de le faire, elle lui reclaque à la gueule qu’ils s’aiment beaucoup et qu’elle veut pas gâcher ça.

Il se leva et commença à marcher dans la pièce, faisant de son mieux pour ne pas hurler sa frustration devant les déclarations de Johanna. Bon sang, qu’il avait envie d’hurler ! Pourtant il lui avait dit qu’il ne voulait pas perdre son temps avec elle si ce n’était que pour être un simple « ami », il lui avait dit qu’il ne voulait pas être simplement être la bonne poire. Que ce n’était pas la peine de revenir vers lui si elle n’avait pas simplement envie de plus. Il avait envie de lui hurler dessus que non, ce ne serait pas possible, qu’il ne voulait pas être simplement un bon ami, un simple plan B. « Je pensais t’avoir dit que je ne voulais pas perdre mon temps si mes chances étaient nulle. »

Il se détourna, faisant mine de lire la lettre, simple posture pour se donner un semblant de contenance. « Non. Si ce n’est que pour être ton ami, ça ne m’intéresse pas. Je veux rattraper les choses entre nous, mais être le « bon pote » . Mais j’ai dit que je n’allais pas supplier et ramper. Je te l’ai déjà dit.» Il s’adossa contre un mur, la regardant en croisant les bras, d’un air qu’il tentait de faire passer pour neutre. Contrôlant sa voix comme il pouvait : « Nous n’avions pas d’engagements, tu ne m’avais rien dit qui semblait indiquer que tu m’apprécias en tant que personne. Je ne pensais être qu’un client pour toi et je culpabilisais de notre différence d’âge. C’est comme ça que je voyais notre relation, je ne pensais simplement pas que nous en avions au moment où je suis allé voir cette fille. » Il eut un sourire sans joie, avant de poser la vraie question qui lui torturait l’esprit : « Je peux savoir ? Je peux savoir, sortais-tu déjà avec lui quand tu es venue me trouver pour que je t’instruise ? En dépit de ce que je t’avais dit ? »




No pain, no gain
ANAPHORE

The Exiles:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Eight Pages [Johanna et Anton]   Eight Pages [Johanna et Anton] Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Eight Pages [Johanna et Anton] -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: