The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Monday fever -
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sam H. Dean
Leader | The Devil's Rejects
Modératrice
Sam H. Dean
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 17/05/2020
Messages : 218
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Monday fever    Monday fever  - Page 2 EmptyMar 22 Sep 2020 - 9:26
J'avais bien vite remarqué que l'éventualité d'aller voir un médecin n'enchantait absolument pas Isha. Un long soupir m'a d'ailleurs échappé quand il m'a regardée avec un air horrifié et a tout de suite répondu par la négative. Comme si je lui laissais le choix. Non mais sérieusement, il a cru que c'était une question de libre arbitre sur ce coup là? Il est presque mignon d'être aussi naïf. Et puis, en nous rendant au No Man's Land, je pourrai peut-être avoir la chance de trouver des médicaments également pour Billie sans pour autant avoir besoin de la faire se déplacer. J'ai pas envie que son état s'aggrave.

En plus, le fait que Isha présente des symptômes plus ou moins équivalents à ceux de ma jumelle m'inquiète. Après tout, peut-être que ce n'est pas uniquement quelque chose qui traîne dans le camp chez nous. Peut-être que c'est un virus ou une maladie qui se propage un peu partout dans la ville, et dans ce cas quelque chose me dit qu'avoir des médocs risque de devenir compliqué. Raison de plus pour ne pas traîner et croiser les doigts tout au long du chemin qu'on ne fasse pas ça pour rien. Que le brun tienne le coup jusque là-bas et qu'ils puissent le prendre en charge. Qu'une fois arrivés, on me donne ce qu'il faut pour ma frangine ainsi que les autres malades du camp. Malheureusement avant d'y être, rien ne me dit qu'on a raison de faire ça.

Il finit pourtant par accepter, annonçant même qu'il trouve que c'est potentiellement une "pure idée" comme il dit. Je ne sais pas trop d'où vient ce revirement de situation, mais si ça peut m'éviter de devoir l'assommer et le trimballer sur mon dos, ça m'arrange beaucoup. Sur le chemin, il a même l'air de reprendre un peu de forcer parce qu'il arrive à garder le rythme mais en plus il gaspille sa salive à essayer de me dire qu'il connaît quelqu'un à la tente médicale des Barnett et qu'il y aura peut-être un prix. Tiens, quand j'y pense c'est vrai que ça fait longtemps que j'ai pas été y faire un tour pour essayer d'arnaquer l'autre bouclé. Euh, je rêve ou il vient exactement de parler de lui? Un bouclé, "serial lover" comme il l'appelle. Je hausse un sourcil et ne peux m'empêcher de rire un peu en observant Isha. Tu parles de Vaughn? T'en fais pas, je pense que la dernière fois il s'est bien rendu compte que j'avais couché avec lui uniquement pour lui extorquer de la morphine alors... Pas sûre qu'il retente l'expérience une nouvelle fois! Pourquoi je viens de lui avouer ça comme ça moi? Bon, de toute façon il l'avait déjà compris que j'hésitais pas à me servir de mon corps pour amadouer les autres. Je vois pas pourquoi ça le choquerait.

Le problème, c'est qu'en continuant encore un peu d'avancer, on tombe sur une rue complètement inondée. On a de la flotte jusqu'aux genoux -même un peu plus haut pour moi qui suis plus petite- et c'est vraiment chiant pour marcher. On ralentit forcément le rythme mais entre la couleur de l'eau parfaitement trouble et la pluie qui continue de s'abattre et de faire bouger la surface de l'eau, on a absolument aucune chance de voir ce qui peut se trouver là-dessous. Obstacle, trou, peut-être même cadavre ou je ne sais trop quoi d'autre. Et ça ne me plait vraiment pas.

Malheureusement, quand la main de Isha serre la mienne d'un coup, j'ai eu le même réflexe que lui. En me figeant sur place, j'observe avec l'estomac noué ce mouvement que je viens de percevoir dans l'eau malgré tout. On l'a vu tout les deux. Le truc, c'est que je sais pas trop ce que c'est. Enfin, pas tout de suite. Mais je finis par comprendre bien vite pourquoi les rats qui viennent de nous croiser n'ont même pas pris la peine de s'arrêter pour nous. Ils fuyaient ce putain de crocodile. Ou alligator, caïman, je m'en fiche de ce que c'est mais ça, je préfère largement quand c'est mort et en sac à main de luxe!

Je sors de mes pensées quand le mécano m'ordonne de courir et me lâche la main pour me pousser. Non mais il joue à quoi lui? J'observe les alentours, repère les bagnoles de côté qui nous permettront de nous mettre un peu en hauteur, sauf que j'aime vraiment pas le fait de voir Isha en train de jouer les Crocodile Dundee et essayer d'attirer la bête vers lui pour s'assurer qu'il ne m'arrivera rien. Je peste, grimpant rapidement sur la voiture la plus proche avant de chercher une solution. Il faut au moins qu'il puisse se hisser lui aussi sur une vieille carcasse rouillée. Alors, donnant un fort coup de pied dans le rétroviseur de la voiture sur laquelle je suis, je me baisse pour récupérer l'objet avant qu'il ne coule et vise. Là, c'est quelque chose que je sais faire. Attendant le bon moment, que l'animal sorte sa tête hors de l'eau, je lance mon projectile vers lui et c'est suffisamment proche pour attirer son attention. Je comptais pas l'assommer de toute façon, pas avec un truc aussi léger. Juste l'attirer ailleurs.

Isha, espèce de crétin! Grimpe sur cette bagnole et joue pas les héros! Ma voix trahit ma peur qu'il lui arrive quelque chose mais aussi la colère qui bouillonne en moi de l'avoir vu faire. Mais quel idiot celui-là! Bon. Quoi qu'il en soit, il va falloir trouver une solution maintenant pour nous échapper sans retourner dans l'eau. Et en plus, on est séparés maintenant. Gé-nial.




- Sanity, where have you gone? -
Revenir en haut Aller en bas  
Isha Cornwell
The Exiles
Chasseur de primes
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 20/02/2020
Messages : 2357
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Monday fever    Monday fever  - Page 2 EmptyMer 23 Sep 2020 - 16:36
Celui qui fait son crocodile Dundee



Je crois que je vais devenir comme tout le monde et pas aimer le lundi moi. Parce que c’est encore une journée ou c’est pas ma journée que je suis en train de me bouffer. Et c’est pas fini. Vous voulez connaitre la meilleure ? Devinez ce qu’elle m’annonce tranquillou ? Non elle est pas enceinte !!! Non c’est piiiireeeuuuuuuh que ça !!! Je pense que j’ai du mal à retenir ma grimace de dégout quand elle dit que… voila quoi… avec l’autre en plus… mais non putain !!!!

« Tu déconnes ? Pas avec ce pineur débile ? Même pour des médocs putain… !! Il a failli se faire couper la bite au Rov, il limait mon ex femme et il s’enfile ma sœur… et non, il a rien du capter !!!! Il est con comme la lune, tant qu’il sait tirer son coup sans débourser autre chose… »


Sans déconner, y’a une seule meuf de plus de 10 ans de mon entourage qu’il s’est pas faite ? Je sais pas si c’est la fièvre ou pas, mais, réaliser que, juste pour des médocs, Sam est capable d’écarter les jambes me ramène a une bien sinistre vérité : la mienne. Je suis pas sur que ca me rassure de me dire que moi, au moins, c’est pour une caisse et pas seulement de la morphine. Je me sens diablement con d’avoir oublié que ce qu’on vit ne vaut pas plus que ce qu’elle a vécu avec l’ex bro et surement bien d’autres. A force de vouloir croire a des conneries, on ne regarde plus comme il le faut les choses. Pourquoi vous me parlez de vessies et de lanternes ? C’est quoi le rapport ? Bref, je suis utile moi aussi et surement qu’elle doit bien se marrer de mes petites déclarations pathétiques que j’ai balancées tantôt sans savoir les retenir.

Je n’ai pas le temps d’épiloguer sur mon nombril de drama king fievreux a peine jaloux que la diversion écailleuse ose nous couper plus efficacement qu’Oxanna a géré le service trois pièces de Vaugndemort. Bon, alors, à la base, l’idée était bien de suivre Sam vers la bagnole émergée même si je ne sais que trop bien que ce truc a pas de souci pour sauter et grimper (enfin, moins que l’ex bro !! Et ouis, je vais pas m’en remettre) sauf que mes jambes me disent un royal fuck et que j’arrive a peine a pédaler dans la flotte en faisant du sur place. C’est bien le moment. Au moins, j’ai l’impression que ma diversion fonctionne un peu trop et que le sac a main trop frais nage comme un missile sur moi. En fait, il va peut être pas si vite que ça, c’est moi qui me tape un mode ralenti mais que pour ma tête. Du coup, comme disait le vieux, quand on sait pas fuir, faut mentir et quand on sait pas mentir faut occire !  Pas de panique Isha !! Tu as déjà vécu ca non ?

Putain… c’était quoi déjà le truc…. Je revois Maddie m’expliquer… les seuls souvenirs qui m’arrivent a la tete malgré l’adrénaline c’est surtout son pote se faire pecho alors qu’on pensait etre safe et entrainer dans les flot. Bon, allez, c’était quoi déjà sa leçon ? Une morsure de ce bouffeur de cadavre et c’est la mort assurée…  ca a une faiblesse sur le crane au croisement des yeux et des oreilles je crois… ouai… c’est ca… et je sais plus quoi a la mâchoire que ca sait pas ouvrir ou fermer et ca n’a aucun sens ce que je dis mais ca va le faire… ouai !!!

« Je gère !!! »

La petite phrase qui invoque toujours des désastres a mon insu. Avant que le machin m’arrive de face et que je me souvienne c’est pas le bon plan ça, il y a un truc fait plouf pas loin et détourne l’animal. Je me retourne bêtement pour voir Sam qui me traite de cretin. Mais heu ! Elle finit pas sa phrase, enfin, j’entends pas la fin que je sens mes jambes fauchées par la queue du monstre, parce que a vivre dans la flotte, c’est forcément un monstre.

« Merdblurp… »

Je me vautre comme un étron trop frais que seul des personnes qui torche le cul des vieux savent visualiser. Je bois une belle tasse, toujours aussi à l’aise la tête sous l’eau, en essayant de reprendre pieds, je m’agrippe a ce que je trouve, pas de bol, c’est Wallygator. Visiblement, il est aussi farouche qu’une pucelle qui se fait tripoter en fin de soirée, sauf qu’au lieu de me foutre une baffe, il commence à tourner bouler sur lui-même en m’emportant dans le tourbillon de ma fin de vie (c’est moins agréable que la chanson de Jeanne Moreau). Une machine à laver, voire une girouette en pleine tornade ou une nymphomane indécise ne tourne pas aussi vite. Oui, même dans les pires moments, j’ai toujours le réflexe de lâcher un petit troll ni vu ni connu.

Je me souviens maintenant !! Ce machin, ca choppe une proie, ca l’emmène sous l’eau, ca attend pas que ca soit noyé pour faire centrifugeuse jusqu’à démembrer son repas ! Putain comment que je suis grave culturé en fait. Sauf qu’il fait moins le malin le Wallygator parce que c’est moi qui le tiens là !!! Ok, ca change pas grand-chose parce et c’est lui qui mène la danse quand même, enfin, le ballet aquatique, qu’on sait qualifié d’aqua tournante, quoique ca risque d’invoquer d’autre bestiole ce mot-là. Oups, un autre petit troll…

Je vais pas tenir longtemps à ce rythme la. Il y a pas mal de choix qui s’offrent a moi. Le plus intelligent aurait été de prendre appuie sur mes jambes, de me redresser sans lâcher le bestiau et de faire un tour de force surement complétement a ma portée. Sam aurait été impressionnée et surement dit un truc genre « oh tu es fort !! Vaugndemort c’est du caca et c’était une blague, jamais je ne l’aurais laissé tremper son p’tit biscuit ni quoique que ce soit dans ma tasse. D’ailleurs, v’la mon adresse parce que t’es trop mon héros et allons faire l’amour jusqu’au petit jour » ou une super déclaration du genre.

Sauf que voila, ca c’est pas vraiment passé comme ça. Déjà j’ai perdu du temps parce que j’ai cherché les fameuses oreilles à tâtons, sous l’eau, pour savoir où était son point faible. Et vous savez quoi ? Bah y’en a pas !!! Cette chose a pas d’oreille !!!! Saloperie !! Mais d’où que ca a pas d’oreille ??? Du coup, je me suis dit, pas grave, si je trouve pas le point précis ou taper sur le crâne, dans le doute, on va faire la méthode Logan quand un moteur lui résistait : on défonce tout. Dans le tas, je toucherais surement son point T comme Témort. J’ai voulu prendre Mauricette et là c’est le drame parce je la trouve pas et je relâche trop le croco. Le truc qui en a ras le cul de mon câlin et profite que je le relâche pour se barrer. Je sais pas si c’est bien ou pas, j’ai les poumons en feu de pas avoir refait surface. Je me redresse hors de l’eau en avalant une grande goulée de façon moins glamour que Jason Moma dans une piscine. Le coté titubant, pas mal désorienté des tours de manège joue aussi pas mal. Je vois plusieurs Sam d’ailleurs mais pas la bestiole ni Mauricette. J’essaye de garder les idées claires.

« Putain !!! C’est passé où ??? Il est où ?!! »


Je regarde partout autour de moi. J’ai vu trop de films de merde pour me douter que ca va pas nous lâcher aussi facilement.

« Mon épée Sam !!!! Tu l’as vois ??? »

Oui, je suis plus a tâtonné dans une eau trouble et pas accueillante, habitée par un truc dangereux, mais Mauricette quoi. J’ai hâte de faire les petites notes de musiques de Zelda, non pas celle d’un camp que je ne connais pas, mais le jeu vidéo, pour annoncer que je l’ai retrouvée, en espérant que le truc ne nous retrouve pas avant.

Dans ma panique je ne fais pas attention aux cris que j'entends non loin, possible que Wally ait trouvé d'autres compagnons avec qui jouer. pendant combien de temps? Qui sont ils? Aucune idée, mais gageons que la proximité avec la pharmacie et le contexte n'auront pas fait miroité un miracle qu'a Sam et moi. En attendant je suis toujours a patauger dans la flotte.

HRP:
 

Codage par Libella sur Graphiorum






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Sam H. Dean
Leader | The Devil's Rejects
Modératrice
Sam H. Dean
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 17/05/2020
Messages : 218
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Monday fever    Monday fever  - Page 2 EmptyMar 29 Sep 2020 - 11:00
Je ne sais même plus si je dois encore faire semblant d'être surprise par la capacité d'Isha à jouer les super-héros pour ensuite se mettre dans une merde noire. J'ai presque l'impression qu'il finit par le faire exprès à force. Si c'est sa manière à lui de draguer et de se rendre irrésistible, je crois qu'il va falloir que je lui dise que ça sert pas à grand chose. Sincèrement, au bout d'un moment ça devient répétitif et le comique de répétition c'est vraiment pas ma tasse de thé.

Là tout de suite, j'aimerais vraiment qu'on m'explique pourquoi est-ce qu'il est pas capable d'accepter qu'il fait pas le poids face à un animal de ce genre et qu'il ne monte pas sur une bagnole comme je l'ai fait. Au moins le temps de trouver mieux. Non, forcément il se prend pour Hulk ou je ne sais trop quel super-héros -vu que ça ne m'a jamais intéressée- et se lance même dans un pseudo combat avec la bestiole. Sincèrement? C'est effectivement plus fort que moi. Quand il me dit qu'il gère, je soupire et lève les yeux au ciel. Oui, je compte les secondes avant que les choses ne dégénèrent. Et bingo, ça ne tarde pas avant que j'arrête de compter en le voyant être traîné sous l'eau par la bête. Prévisible.

J'ai pas la moindre idée de ce que je suis censée faire pour l'aider. Certainement parce qu'il n'y a pas grand chose à faire et je n'ai sincèrement aucune envie de plonger à nouveau dans ces eaux troubles pour tenter de l'aider, au risque de me faire déchiqueter. Ce n'est pas que j'ai envie de le laisser se démerder tout seul, mais je ne peux pas prendre un risque aussi important. Billie a besoin de moi, elle a besoin que je lui ramène des médicaments. C'est de la plus haute importance, et je ne laisserai rien m'empêcher d'y arriver. Quitte à faire des sacrifices.

Pourtant, au bout d'un moment, le mécano finit par refaire surface tout en reprenant son air bruyamment. Apparemment, l'animal n'est pas là mais son épée non plus. Et j'ai beau observer la flotte aux alentours, je ne vois rien. Peut-être qu'il a réussi à le blesser et qu'il est retourné chez sa mère la queue entre les jambes. Le reptile hein, pas Isha. Quoi que. Enfin c'est pas le moment de penser à ça! En entendant sa question concernant son épée, je lâche un juron à voix basse. Je sais qu'il refusera de partir si on ne la retrouve pas celle-là. C'est bien ma veine tiens.

Toujours perchée sur la carcasse de voiture, je me redresse un peu pour avoir un meilleur point de vue tout en espérant que mon regard sera attiré par quelque chose qui me fera la voir sa foutue épée. Et merde... Fait chier... Je siffle ça entre mes dents, vraiment pas à l'aise dans une telle situation. J'aimerais que ça ne soit qu'un vilain cauchemar et qu'en réalité je me réveille bien au sec dans notre wagon, aux côtés de ma jumelle. Mais je ne sais que trop bien que c'est bel et bien la réalité.

Je sursaute un peu en entendant des cris venir d'un peu plus loin. Des hurlements de terreur et de douleur. Je ne sais pas ce que c'est ni qui ça peut bien être, mais c'est certainement notre seule chance. Retournant sur le sol, ou plutôt dans l'eau, je m'approche du brun pour essayer de le traîner de force avec moi pour qu'on se tire d'ici. Mais c'est à ce moment là que, par hasard, je vois un reflet un peu plus loin près d'une autre carcasse de voiture. Au niveau de l'une des roues, quelque chose a l'air d'y être coincé. Délaissant le mécano un instant, je m'approche et un soupir de soulagement m'échappe. Plongeant les mains dans l'eau, j'attrape "Mauricette" et l'extirpe de là avant de la lever pour que Isha puisse la voir.

C'est bon, je l'ai trouvée! Maintenant, on se casse et en vitesse!




- Sanity, where have you gone? -
Revenir en haut Aller en bas  
Isha Cornwell
The Exiles
Chasseur de primes
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 20/02/2020
Messages : 2357
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Monday fever    Monday fever  - Page 2 EmptyJeu 1 Oct 2020 - 13:31
Celui qui va suivre docilement


Je suis sonné, plus que je ne le devrais avec ce bras de fer, enfin, cette papatte de fer avec le sac a mains. Je me sens fébrile et j’ai du mal a garder mon équilibre. Je suis obligé de me tenir a la voiture sui sert d’abris a Sam pour ne pas me vautrer. Même moi, qui ne doute de rien, je sens moins le 2e round avec Wally Gator là.
Je relève la tête en entendant des cris plus loin. Il faut que j’y aille… des gens vont se faire buter. Eux ils savent pas l’histoire des oreilles et heu… je sais plus non plus. Je me redresse et fais un temps d’arrêt tellement tout tangue. Sam me montre qu’elle a trouvé Mauricette. J’ai du mal à lever les yeux vers elle tellement ma tête est douloureuse. Je crois que je ressaigne du nez. Pourtant je me souviens pas avoir repris un coup sur la coloquinte pendant l’échange. J’essaye de lui sourire sans trop savoir si ca va être convainquant ou pas.

« Donne là, faut que j’aille aider les … »

Elle me laisse pas finir et me tire dans l’autre sens. Je n’ai pas assez de force pour résister. Des voix appellent à l’aide désespérément sans se rendre compte qu’il y a d’autres dangers que le croco dans le coin et que le bruits va leur ramener sur la tronche.

« On ne sait pas les abandonner… Sam… »

Visiblement si, on sait faire ça. Elle ne m’écoute pas et en même temps, même moi je me rends compte que je suis pas en état d’aider grand monde, la preuve, j’arrive pas a résister a la brunette qui me guide comme une maman autoritaire avec un gosse indécis. Je ne mets pas très longtemps à tituber et a avoir besoin d’elle pour avancer, sans comprendre ce qui m’arrive. J’ai beau lui dire que ça va aller, que j’ai juste besoin d’une petite pause, elle ne semble pas m’écouter et m’aide à aller vers la tente des Barnet. Il semblerait que Sam me donne vraiment des montées de fièvres, mais pas sur que ca soit qu’avec ses boobs.

Je vous épargnerais les tentatives de discussion fiévreuse sur le chemin ou le filtre a cramé. Heureusement, pas sur que je suis très cohérent avec l’ordre des mots pour lui dire qu’Anton est un sale con, qu’Allia mérite mieux que Maes, que Joaquin fait trop bien les péteux, que Connor est un enfoiré et que j’ai pas été enfermé dans une cage avec lui et obligés de m’habiller en fille pour m’enfuir parce que des tarées en voulaient plus qu’a notre cul. Je ne sais pas trop ce que Sam aura compris de ça mais je pense que le chemin vers la tente a dû lui paraitre bien long et que c’est pas seulement mon poids qui lui a semblé lourd.



Codage par Libella sur Graphiorum






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Monday fever    Monday fever  - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Monday fever -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: