The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Strange Fruit... -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zackary Hamada
Zackary Hamada
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 29/08/2020
Messages : 13
Age IRL : 28
MessageSujet: Strange Fruit...   Strange Fruit... EmptyDim 13 Sep 2020 - 16:33
Un autre jour, une autre errance. Assis sur l'épaisse branche d'un pommier certainement bicentenaire, le jeune Zack ouvrit ses yeux quand les rayons du soleil commencèrent à filtrer à travers l'épaisseur du feuillage. Lentement, le garçon s’étira et massa ses fesses, rendues un peu douloureuse par une nuit passée sur le dur du bois. Après s’être frotté les yeux et ouvert son sac pour y déguster un morceau de viande séchée, il détacha les ceintures qu’il avait enroulées autours de son corps afin de ne pas tomber de l’immense et vénérable végétal qui lui avait offert sa protection pour une courte et désagréable nuit.
Maintenant qu’il était en ville, Zack ne pouvait plus se permettre de faire la fine bouche côté confort; tout devait être pour la sécurité ! En particulier maintenant qu’il voyageait seul. Heureusement, le pommier n’avait pas de branches bien hautes ce qui lui permit de descendre facilement et une fois à terre, il se permit même de ramasser l’un des fruits de cet être inanimé, un peu comme une sorte de compensation pour la nuit peu agréable qu’il avait passé… Ou peut-être juste parce que c’était la chose pragmatique à faire ! Il passa encore deux minutes à ramasser au sol les fruits encore comestible pour en fourrer un maximum dans son sac… Le désavantage d’avoir dormi dans cet arbre était le bruit des pommes tombant sur le sol à intervalles réguliers et qui l’avaient réveillé à plusieurs reprises… Mais au moins maintenant, il avait son casse-croûte pour la journée !

Une fois rééquipé, l’adolescent se mit en route vers le hameau non loin de là et s’aventura dans l’une des premières maisons qu’il trouva. Comme beaucoup d’autres, elle était sans dessus dessous et la plupart des objets importants pour la survie avaient été pillés… Mais Zack ne s’attendait pas à trouver un poulet rôti dans le four de toute façon ! Les ordures des uns étaient le bonheur des autres ! Et rapidement, en montant vers le grenier, il trouva ce qui l’intéressait ! D’épais rongeurs s’étaient installé un nid confortable dans la mousse polyuréthane et pour cela, les pommes qu’il avait ramassées plus tôt lui seraient pratiques… Après être redescendu pour choper des tiroirs de meubles, il remonta et installa trois petits pièges dans le but d’ajouter du rat à son menu aujourd’hui. Next order of business, trouver de l’eau ! Cette tâche fut rapidement terminée grâce à la piscine dans le jardin ! Zack récolta un peu de l’eau nauséabonde en sifflotant et s'afféra à la filtrer grâce à un linge à peu pères propre avant de la faire bouillir quelques instants. Mais alors qu’il attisait les flammes, un bruit le fit se redresser. Sans réfléchir, il attrapa son Howa et tenta de se mettre à couvert du mieux qu’il pouvait. Un instant plus tard, trois hommes dans la force de l’âge apparurent dans l’arrière du jardin. repérant vite qu’il avait affaire à de vrais êtres humains, et confiant en l’humanité, Zack abaissa son arme et sortit de son couvert, faisant sursauter les hommes qui, visiblement ne l’avaient pas vus. Se retrouvant en joue, Zack leur fit signe de se calmer tout en leur disant avec le sourire.

- Wooooh woooh ! Calmez-vous ! Je ne veux de mal à personne ! Vous m’avez trouvés à la fumée c’est ça ?
Zck demanda cela avec un tel sourire qu’il força les hommes face à lui à baisser leurs armes. Visiblement en confiance, ces derniers s’approchèrent et celui qu’il identifia comme le leader s’adressa à Zack.
- On ne peut rien te cacher gamin. Tu fais de l’eau là ?
Maintenant lui aussi en confiance, le jeune Zack se pencha pour attiser les flammes.
- C’est exactement cela, vous pouvez en prendre si vous voulez. J’ai trouvé quelques rats, et des pommes à côté. Je voulais me faire une petite fricassée plus tard.
- Maintenant !
- Ah non pas maintena…. Mais WHAT THE FUCK ?!!

Après quelques minutes, les trois agresseurs avaient trouvé le pommier et tandis qu’il ramassait quelques pommes par terre, un étrange fruit s’était retrouvé accroché à la branche de l’arbre. Debout sur la pointe de ses pieds en équilibre sur un vieux tabouret, les mains solidement attachées dans le dos et un oeil maintenant rendu bleuit, le jeune Zack laissait échapper quelques larmes de son oeil encore valide tout en se concentrant sur ses pieds. De temps en temps, la corde attachée maintenant à son cou le compressait, lui faisant échapper un toussotement pour le plus grand amusement des types qui venaient de s’accaparer son équipement, jusqu’à ses chaussures !
Après quelques minutes de cette interminable séquence, il vinrent former un arc de cercle autours de garçon qui, les larmes aux yeux, tenta de les implorer.

- Vous avez pas besoin de faire ça… S’il vous plaît… Vous avez tout ce que j’ai, vous avez pas besoin de me tuer.
[colo=green]- De la merde ! De la merde petit, tu pensais vraiment pouvoir rentreer sur notre territoire avec un tribut aussi minable ? On a des lois contre ça tu sais ! Mais puisque t’insiste… T’en dis quoi Matthew ?[/color]
Un homme à peine plus âgé que Zack élargit sa bouche dans un sourire sadique.
- Well… Je sais pas… Si il supplie, ptêt qu’on peut considérer de pas le pendre ?
Zackary ferma ses yeux, de peur, colère et impuissance. Il était à la mercie de ses hommes et même si lui même n’y croyait pas, faire ce qu’ils disaient était la seule chose qui le raccrochait à la vie. Résigné à s’abaisser, il tenta d’ouvrir la bouche, mais les mots qui sortirent ne furent pas ceux qu’ils avait préparé…
- Fuck you…
Les trois hommes se fendirent d’un rire gras et le leader posa alors la plante de son pied sur le tabouret, faisant s’écarquiller les yeux du pauvre adolescent.
- On est pas bons menteurs on dirait. Mais on est bons danseurs ! Voyons voir si tu l’es autant que nous !
- Non… Glrrrrrrkkk !

A l’instant où le sol se déroba sous ses pieds, la corde enserra le cou du garçon, au point d’éjecter sa gorge de sa langue. Dans un effort vain de se dégager, il tira sur ses liens mais ne réussit qu’à insuffler un mouvement de rotation à son corps. Alternant entre fermer et ouvrir les yeux, les pieds du pauvre gamin alternaient aussi entre des convulsions modestes et de grands mouvements de pédalier, cherchant en vain un appui.
Après une dizaine de secondes qui avaient paru durer une éternité, ses mouvements commençaient déjà à se faire plus lents, même si son agonie ne faisait que commencer véritablement. La douleur et la sensation de ne pas pouvoir respirer étaient atroces, mais Zackary pouvait malgré tout entendre les rires gras de ses bourreaux ainsi que ses propres pensées.
Alors c’était comme ça qu’il allait mourir ? Pendu comme un chien par des pillards qui avaient décidé de lui prendre sa vie comme ça… Juste pour le plaisir… Zack avait envie d’hurler sa rage, mais seul un gargouillis étouffé sortit de sa gorge pour le plus grand plaisir des trois brigands. A cet instant, Zack perdait espoir… Seul un miracle, comme dans les films, pourrait le sauver de cette lente et douloureuse agonie… Avant de revenir sur la forme d’un mort-vivant, ridiculement condamné à se balancer d’avant en arrière au bout de cette corde pour l’éternité, telle une piñata mécanique déglinguée… Il lui fallait un miracle, et même si Zack ne croyait pas en dieu, maintenant était une bonne occasion pour tenter de lui prouver tort !
Revenir en haut Aller en bas  
Nina Firmann
Chasseur de primes
Nina Firmann
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 15/03/2020
Messages : 1040
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Strange Fruit...   Strange Fruit... EmptyDim 13 Sep 2020 - 17:08
J'avais besoin de me ressourcer .. vraiment besoin. Les rats avaient pris leur appartement un peu partout dans Industrial District depuis la tempête et moi , depuis , je passais mon temps à remettre la taverne en état et à chasser les rats. Max mangeait à sa faim et on avait pus chasser pour faire un stock de viande qui était entrain de sécher. Ouai s'était pas fou du rat mais au moins nous n'allions pas mourir de faim et puis s'était mieux que rien non ? Je n'avais plus de douleur et s'était pour moi une aubaine. J'avais décidé donc de partir vers Madison Park. Je me souvenais quand j'y allais avec mes parents, enfin surtout avec mon père à vrai dire. J'avais besoin d'un peu de temps pour moi et Jeff l'avais bien compris ce qui me faisait énormément plaisir. J'avais cru notre duo terminé mais finalement je lui laissais une chance , ou plutôt je nous laissé une chance. J'avais fini par clairement lui dire que j'étais amoureuse de lui ce qui l'avait peut être fait tiquer. En tout cas il avait été surpris et s'était tout de suite calmé comme par magie.

J'étais donc tranquillement dans mon camping car roulant en évitant les rôdeurs au maximum; en cinq ans les routes avaient été dégagée afin de laisser une place pour circuler. C'était parfois serré car j'avais quand même un camping car mais ça passait toujours. C'est de la fumée qui m'alerta alors. Si il y avait des gens peut être que je pourrais discuter ou troquer avec eux. Je me garais donc à bonne distance , Max à mes pieds. Mon arme à feu en main et prête à tirer. Je n'étais pas très bonne avec une arme mais je n'étais pas nulle non plus. J'avançais prudemment quand j'entendis des voix s'élever. Plus je m'approchais et plus je comprenais que ce n'était pas une bonne chose qui était entrain de se passer. Tenant plus fermement mon arme à feu je m'approchais un peu plus. Max commença à grogner et d'un signe de la main je le fis taire.

Ce que je vis alors que glaça le sang . Trois hommes étaient sur le point de pendre un jeune garçon. Visiblement il n'avait rien demander et ce n'était pas une trahison ou je ne sais quoi ... non s'était simplement un jeu. J'avais tout entendu et je savais à quoi m'en tenir. Je soufflais un grand coup faisant signe à Max que l'homme de droite était pour lui . J'étais seule et je ne pouvais pas non plus me défendre contre trois. Enfin si techniquement mais ne sait on jamais .Je m'approchais alors avec prudence sans qu'ils ne me repaire trop occuper à déranger le gamin. Combien de gosses avaient ils tués de la sorte ? Je n'avais qu'une seule option même si elle me faisait mal au coeur. Mon arme se posa à l'arrière du crâne du plus balaise quand la balle partie , ne lui laissant pas d'échappatoire. Max profita de ce moment pour se jeter sur sa cible à lui pendant que je venais à mettre hors d'état de nuire le plus jeune. Cela ne fus pas compliquer ... un clef de bras après lui avoir frappé le foie puis un étrangement. J'aurais pus le laisser en vie mais il était malheureusement aussi pourris que les autres. Le jeune garçon pendant au bout de la corde et ça allait être bientôt trop tard. Je m'approchais du dernier qui essayait de se libérer des crocs de Max et tira dans sa tête. Autant je n'étais pas bien douée de loin , autant de prêt il n'y avait rien de difficile.

Sans attendre je rangeais mon arme pour monter à l'arbre et , avec mon couteau libérer le pauvre garçon qui tomba au sol. J'arrivais à son niveau et pris son poul il respirait . La cicatrice ne serait pas jolie mais au moins il était en vie - Hey Gamin ..? Hey tu m'entends ??? J'hésitais un instant avant de lui dire doucement - Désolé .. Et de lui coller une gifle pour le réveiller.


Revenir en haut Aller en bas  
Zackary Hamada
Zackary Hamada
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 29/08/2020
Messages : 13
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Strange Fruit...   Strange Fruit... EmptyLun 14 Sep 2020 - 15:37
Accroché au bout de sa corde et se contentent comme tout mouvement d’agiter ses pieds dans une chorégraphie infernale qui ressemblait de plus en plus à des spasmes incontrôlés, Zack sentait ses yeux se révulser petit à petit. Un voile noir commençait à envahir son champ de vision et même sans être toubib, il comprenait aisément ce que cela voulait dire : son cerveau commençait à asphyxier par manque de sang et tandis que sa langue sortie adoptait une légère teinte bleutée, il cru capter des mouvements devant lui. Aucune idée de ce que cela pouvait être même si, dans un sursaut de conscience, le garçon craint que ça puisse être des rôdeurs… Bien… Si c’était le cas, au moins ces salopards auraient reçu un juste châtiment pour ce qu’ils venaient gratuitement de lui infliger.
Allait-il cependant être encore en vie pour en profiter ? Tous le mystère était là, et alors que l’étreinte de la mort commençait lentement à atténuer cette douleur autours de son cou, il se sentit tomber, avant de percuter quelque chose de dur (le sol !) avec une violence inouïe. Heureusement, ce furent ses fesses et son coccyx qui prirent la majorité de l’impact et l’apoxie de son cerveau l’empêcha de ressentir la pleine force de ce qui venait de lui arriver.

La première bouffée d’air frais que pris le jeune Zack fut une véritable délivrance, une renaissance en quelque sorte... Et même si tout son corps était engourdi, le soulagement de sentir l’air à nouveau emplir ses poumons était sans égale… Une sorte d’extase sans pareille seulement interrompue par la douleur qui s’ensuivi… D’abord, une sensation chaude sur sa joue, mais ensuite et alors que son cerveau commençait de nouveau à être oxygéné, une abominable sensation de brûlure dans tout son appareil respiratoire, accompagné d’une douloureuse impression que tous ses organes (et en particulier ses intestins) avaient été délogés de leur cavité pour remonter une dizaine de centimètres plus au dessus. La douleur (principalement au ventre) le fit se recroqueviller de douleur tandis qu’il toussait un peu plus fort à chaque seconde qui passait. Quand enfin, il se sentit le courage de rouvrir les yeux, Zack se retrouva nez à nez avec une jeune femme dont le visage était sans eppel : rien à voir avec ceux qui venaient de tenter de le pendre. En tournant sa tête, il pu admirer les cadavres sanguinolents de ses bourreaux et compris ce qu’il venait de lui arriver : on lui avait sauvé la vie.

De soulagement, des larmes envahirent les yeux du jeune asiatique mais lorsqu’il tenta de remercier sa sauveuse, il ne pu à la place que tousser bruyamment, jusqu’à pouvoir reprendre le plein contrôle de sa respiration. C’est donc d’une voix larmoyante et rauque, mais pleine de gratitude qu’il s’adressa à Nina.

- Merci… Merci madame… Vous m’avez sauvé… Je ne l’oublierai jamais, merci beaucoup…
Il fallut encore une petite minute au jeune Zackary pour se remettre de ses émotions et essayer de reprendre une respiration normale. Lorsqu’elle desserra la corde de son coup, il sentit un peu de sang couler et une irritation naissante devenir douloureuse à l’air libre. Ce rodéo allait certainement lui laisser une petite marque à vie mais au moins, l’avantage de l’avoir pendu à une si faible hauteur pour mieux le regarder suffoquer était que sa nuque n’avait certainement pas été endommagée… Meurtrie oui, mais pas cassée, même Zack préférerait à cet instant avoir un avis médical là-dessus.

Une fois détaché, il se releva et cracha sur l’un des cadavres maintenant à ses pieds. Après s’être massé le cou en grimaçant, il se tourna vers sa sauveuse et lui tendit sa main tout en lui adressant un sourire.

- J’m’appelle Zackary ! Mais vous pouvez m’appeler Zack. Je peux pas vous dire à quel point je suis enchanté de faire votre connaissance !
Prochaine action dans l’ordre : récupérer ses affaires. Il dépossèda le cadavre à terre de son sac à dos qu’il avait mit sur ses épaules ainsi que de SON fusil, qu’il portait tranquillement en bandoulière. Le garçon performa un brass-check avant de cracher une dernière fois sur le cadavre et de se tourner vers Nina, mettant son arme en bandoulière.
- Ces salauds… J’étais en train de me faire de l’eau et je leur en ai proposé… Ils ont profité que je baisse ma garde pour me dépouiller et me…
Le jeune Zack serra ses poings de colère à l’évocation de ce souvenir récent. Une fois de plus, un flash de cette abominable et insupportable sensation de cette peur mêlée de douleur quand il se balançait au bout de sa corde lui vînt à l’esprit. Si elle lui demandait si ça allait, il allait lui répondre qu’il lui faudrait un long moment avant que ça aille…. Très certainement…
Néanmoins fidèle à son pseudo code d’honneur, Zack se redressa un peu dans un vain espoir de paraître un demi centimètre plus grand et s’adressa à Nina .

- J’vous dois la vie… À tous les deux.
Il s’agenouilla alors pour caresser le chien derrière les oreilles avec un bonheur qui inonda son visage avant de se relever.
- Si je peux vous renvoyer l’ascenseur, d’une quelconque manière… Dites-moi.
Revenir en haut Aller en bas  
Nina Firmann
Chasseur de primes
Nina Firmann
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 15/03/2020
Messages : 1040
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Strange Fruit...   Strange Fruit... EmptyLun 14 Sep 2020 - 20:14
Le petit se recroqueville et je me recule un peu. Bon au moins il est en vie. Pleins de boue vu le splatch dans la terre boueuse à cause de la pluie mais il est bien vivant contrairement aux hommes autours de nous. Il me regarde après avoir craché ses poumons et me remercia. Madame. Aille ça me mettait un coup ça j'étais pas si vieille ! - ça va aller gamin , tu peux te lever ? lui demandais je un peu inquiète. On aurait dis une peluche et dans un sens il me rappelait Tori. J'espérais de tout coeur qu'elle aille bien , où qu'elle soit. Doucement je pris la corde pour le desserrer de son cou. Je fis un peu de sang mais j'y fis pas allusion. - Faudrait quand même que tu passes voir un doc à l'entrepôt . lui dis je d'un ton calme sans inquiétude. En faite pourquoi être inquiète ? Bon ok on aurait dit une peluche perdue et il était jeune ... Ok j'étais un peu inquiète pour lui !

Il finit par se lever et cracher sur un des corps ce qui me fis sourire. Il avait quand même du caractère; Trop tard certes mais du caractère quand même. Il tendis sa main pour se présenter et je lui serrais. - ça marche Zack .. J'm'appelle Nina .. Et lui c'est Max dis je en montrant le chien qui attendant prêt de moi la langue pendante pleine de sang. J'arque un sourcil en le voyant cracher sur le cadavre. Me rappelant que je l'avais étranglé. Je me saisis de mon couteau pour le planter dans la tête du cadavre au niveau de la tempe . M'étant accroupie je me relève alors. Ce petit combat m'avait remotivée à reprendre les gans , enfin quand la cage sera à nouveau ouverte au combat ! Il remercia Max qui se laissait faire. - Essayes surtout de ne pas te faire tuer à nouveau .. Puis fais pas confiance si facilement . dis je en haussant les épaules n'était une bonne chose à faire déjà.

Je me baissais alors pour faire les poches des cadavres. Un paquet de clopes qui rejoint mon sac. quelques balles de pistolets, rien de bien intéressant en sommes. Je pris néanmoins les gant d'un des types , des gans tactiques. Je les mis à mes mains et souris. C'était une bonne acquisition ! Je me relevais et regardais le chien - Bon aller Max , on bouges. lui dis je mais il ne bougea pas et couina en regardant le gamin. Mon regard passait alors de l'un à l'autre et je finis par demander. - Allez viens ... J'vais te déposer chez toi .Faut pas rester ici , les mordeurs vont arriver Avait il un chez lui ? Peut être pourrais je lui proposer de rester un peu à la taverne , elle devenait si vide ! A moins qu'il puisse aller au refuge après tout Jeff l'avait fait pour les chiens d'la casses et nous en étions tous plus ou moins.

Silencieux il me suivis alors, le camping car n'était pas bien loin et les coups de feux avaient du attirer du monde. Quand on arriva au camping car j'entra la première , suivis de Max et fis signe au gamin de suivre - Aller entres. dis je calmement avec un petit sourire. Histoire qu'il aille un peu mieux. Je ferme à clef et me met coté conducteur, fallait partir d'ici .. Direction la taverne. - Bon je te déposes où ? lui demandais je alors en posant mes yeux sur lui alors que le camping car ronronnait sous le coup de clef.


Revenir en haut Aller en bas  
Zackary Hamada
Zackary Hamada
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 29/08/2020
Messages : 13
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Strange Fruit...   Strange Fruit... EmptyJeu 17 Sep 2020 - 15:27
Le pauvre gamin eu du mal à se relever alors qu’il agonisait encore à moitié et l’aide de Nina ne fut pas de trop pour se hisser de nouveau sur ses pieds. Cependant, la voix encore rauque par le manque d’oxygène et la violence à laquelle elle avait été soumise, il demanda à Nina avec beaucoup de curiosité :
- Un entrepôt ? De quoi vous parlez ? C’est où, c’est quoi ça ?
Des médecins ? de l’aide médicale ? Ca faisait envie ! Le garçon remercia le canin avec une généreuse et amusée caresse sur le cou et une poignée de main envers l’autre être humain. En tout cas, Zack n’avait pas l’intention de refuser la proposition de se faire analyser malgré la mise en garde de Nina qui le fit légèrement rire.
- Héhé… Faut pas me dire ça alors que vous venez de me sauver la vie et que vous voulez me faire voir un médecin ! J’avais déjà décidé de vous accorder une confiance inconditionnelle moi !
Zack se fendit d’un autre petit rire, puis il retrouva un peu de son sérieux.
- Sérieusement cependant… Je suis pas contre un check-up, si c’est possible… Et, comme je vous ai dit, je vous en dois une sévère. So…
Ce n’était pas vraiment une incitation à le considérer comme son esclave, mais un peu quand même… Enfin en plus poli bien sûr...

Avant de partir cependant, le jeune garçon décida de prendre exemple sur Nina et examina les cadavres de ses agresseurs. Le plus jeune portait à sa ceinture un minuscule revolver argenté, taché de rouille par endroits et que Zackary examina avec une mine de dégoût. Après un long silence, il bascula le barillet et examina l’intérieur du canon. Sa réaction fit dresser les oreilles de Max puisqu’il siffla en refermant le barillet.

- Lol ! Ca tire ça ?! Tiens, gardes ta merde.
Pour se consoler, il s’intéressa ensuite à la poignée de bois qui semblait dépasser du dos de l’autre individu. Il en extirpa un fusil difforme qu’il fixa pendant plusieurs secondes avant de tourner sa tête vers Nina.
- Vous avez vu ce qu’ils ont fait ? Quel gâchis… C’est un fusil de chasse ça ! Ils ont scié la crosse et le canon, putain… Comment ruiner une arme !
De dégoût et presque de colère, il jeta le fusil derrière lui et sursauta lorsqu’une décharge accidentelle fit jaillir une balle du canon en direction du ciel. Zack rentra un peu sa tête dans ses épaules et adressa à Nina une grimace désolée et honteuse.
- Oups… Désolé… C’est pas sensé arriver ça…
Le garçon se gratta alors la nuque et se fendit d’un rire gêné tandis qu’une micro goutte de sueur semblait perler de son front.
- Héhé ! Au moins maintenant on sait que… Bah, ça vaut pas le coup… On peut partir tranquilles !
Jack se dirigea alors vers le véhicule de Nina, les mains dans le dos, sifflotant un air gêné en regardant le ciel.

Avant de repartir, il demanda à Nina de l’excuser un bref instant pour aller relever ses collets à rat dans le grenier de la maison d’à côté. En vrai, Zack n’avait pas l’intention de se ramener devant elle avec des rongeurs crevés au bout d’un bâton… Mais s’il ne comptait plus les manger (se balancer au bout d’une corde lui avait bizarrement coupé l’appétit pour aujourd’hui), il ne voulait pas les laisser mourir inutilement dans ses pièges, Zack n’aimait pas tuer inutilement.
Heureusement, cette petite étape ne dura qu’une minute (péter des pièges allait beaucoup plus vite que les installer). Sur la route, Zack retrouva sa langue pour répondre aux questions de Nina, en particulier concernant son domicile bien qu’il ne trouva l’inspiration qu’en haussant les épaules.

- Bah… J’ai plus de chez moi… Plus maintenant… Mon père est décédé récemment, et ma mère était à New York quand tout ça est arrivé. Je voulais rejoindre mon ancienne maison de Seattle… Je sais pas ce que je pourrais espérer y trouver… Ma mère, en fait… Et, si elle y ai pas bah… Je ne sais pas trop quoi faire après pour tout vous dire…
Une réponse évasive donc… Mais malheureusement, le pauvre Zack n’avait pas mieux à proposer à sa bienfaitrice. Il tourna cependant son visage vers elle, un mince sourire sur les lèvres et proposa… Mine de rien…
- Du coup… Si vous cherchez quelqu’un pour… Eh bien… Ce que vous voulez en fait… C’est, le moins que je puisse faire après que je vous m'ayez sauvé la vie. Et puis… histoire de manger un peu aussi !
Fronçant ses sourcils de manière à ce que ses yeux ne forment que deux minces fentes et dévoyant un sourire forcé mais délibérément travaillé pour être exagéré, et sans doute aussi un peu comique.
Revenir en haut Aller en bas  
Nina Firmann
Chasseur de primes
Nina Firmann
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 15/03/2020
Messages : 1040
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Strange Fruit...   Strange Fruit... EmptyJeu 17 Sep 2020 - 23:10
Quand j'entendis sa question sur l'entrepôt je me montrais surprise. Qui ne connaissait pas l'entrepôt du no man's land par ici ? Tout le monde le connaissait . Je me tournais alors vers lui et fronça les sourcils. - Le No man's Land . Tu peux y faire du troc pour avoir ce qu'il te fait , trouver du boulot ou bien ... te faire soigner à la tente des docs. Tout le monde savaient ça ... non ? Bah visiblement pas. Je lui donnais comme conseil de ne pas faire confiance mais celui ci affirma que j'avais sa confiance aveugle. J'eus un sourire en coin tant il était gentil et sans arrière pensés. J'aurais parfaitement pus le sauver pour en faire un esclave sexuel ou non , ou simplement pour le plaisir de le tuer moi même. Les fous étaient partout pourtant il préférais me donner sa confiance et assura vouloir bien voir un médecin. - T'as plus de carte verte gamin il va falloir que tu payes le doc mais peut être que ce qu'il y a sur ces gars t'aideront. Dis je calmement. Je pris quelques petites choses qui me semblaient utiles sur le moment. Les armes ? Je n'en avais pas l'utilité et même si j'aurais pu les échanger contre des choses intéressantes je n'avais pas le besoin pour le moment et puis elles n'étaient pas en parfait état .

Niveau discrétion s'était pas vraiment ça et le but n'était pas de sauver quelqu'un pour se faire tuer. Quand un coup de feu partie c'est la main sur mon arme que je me tournais pour voir la mine désolé du gamin je soupirais alors - Faut qu't'apprennes à être discret ... mais comment t'as fait pour survivre jusque là ? dis je sans attendre de réponse avant de dire à Max qu'il était temps de partir mais le chien en avait décidé autrement jusqu'à me faire me décider d'emmener le gamin avec nous pour le déposer au moins chez lui. A moins qu'il voulait aller ailleurs. Enfin avec les coups de feux; rôdeurs et pilleurs allaient bientôt arriver ici et je ne comptais pas y être.

Alors qu'on arrivait au camping car il demanda une minute. Je décidais d'attendre toute proche sur mes gardes prêtes à déguerpir au cas où . J'étais gentille mais fallait pas abuser non plus. Je comptais pas mourir pour quelqu'un d'autres à part mes amis très proches et ils n'étaient pas très nombreux aujourd'hui. Je lui demandais où il voulait aller alors que je démarrais le camping car pour partir rapidement d'ici , il m'expliqua alors la mort de son père et la disparition de sa mère - Désolé gamin ... dis je tristement avant de regarder la route ; direction la taverne. Il continua alors à parler expliquant qu'il n'avait plus d'endroit où aller; j'avoue il me fis un peu de peine. - Écoutes pour le moment j't'e ramène où je vis. C'est pas fou mais c'est mieux que rien ... puis après on verra ok ?

La route se passait plutôt bien mais le chemin allait durer un moment. - Dis moi comment t'as fait pour survivre jusque maintenant ? Ton père était avec toi ? ... A et tutoies moi je suis pas si vieille ok ? dis je avec un petit sourire en coin . J'étais pas du genre à laisser les gens à l'arrière toute façon donc il serait avec moi pour le moment on verra bien par la suite.


Revenir en haut Aller en bas  
Zackary Hamada
Zackary Hamada
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 29/08/2020
Messages : 13
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Strange Fruit...   Strange Fruit... EmptyLun 21 Sep 2020 - 18:34
Zack écouta Nina avec une attention qui aurait pu paraître exagérée si elle n'avait pas été aussi sincère ! Alors comme ca il y avait des gens qui avaient rétabli quelques principes de l'ancien monde ? Comme le troc entre autres !
Le jeune homme accueilli cette nouvelle en souriant légèrement, peut-être que la civilisation n'allait pas rester au tapis si longtemps que ça finalement ! A vrai dire, j'aurai il n'aurait imaginé que des gens puissent se réorganiser dans des grands centres de population comme Seattle, ca semblait si dangereux mais en même temps… Si intuitif ! Peut-être pas forcément l'endroit le plus sage pour vivre, mais assurément un bon endroit pour rencontrer d'autres êtres humains et essayer de bâtir quelque chose !
Par contre c’est le passage sur la greencard qui le fit grimacer. Dans une autre vie, il aurait peut-être bondit pour dire qu'il était américain et elle était raciste ! Mais là, dans le ont-elles, même si elle s'était planté du genre de carte à évoquer, le message était clair… Rien n'était gratuit… Jack soupira alors et décida d'interrompre la demoiselle.

- Ouais non… Oubliez… Finalement je vais pas avoir de quoi me payer le toubib… A moins qu'il ait des flingues à réviser et huiler, je suis doué pour ça mais pour le reste… Je vis au jour le jour… Pour vous dire, ces types me sont tombés dessus alors que j'étais en train de me préparer de l'eau potable.

Et en parlant de révision d'armes justement, c'est quelques secondes seulement après cette déclaration que l'incident du fusil estropié se produisit ! Emplissent alors Zack d'une gêne incommensurable à l'égard de sa sauveteuse. Cependant, le garçon fut vexé par sa remarque et même s'il se contenu pour ne pas paraître désagréable, il ne résista pas à l'envie de répondre fermement à sa question.
- C'est simple, j'ai toujours évité les zones urbaines comme la peste… J'ai aucune idée du niveau de discrétion nécessaire pour survivre en ville… Et je suis un peu maladroit par nature… Sinon ces types m'auraient pas chopés. En un mot, je ne suis pas dans mon élément ici…
Finalement, si Zack eût voulu mettre la moindre once d'animosité dans sa réponse, c'était un échec cuisant ! Malgré sa frustration à cet instant, il s'était montré le plus poli et respectueux au monde… À remercier ? Sans doute son éducation nippone basée sur un respect stricte et militaire envers ses aînés… Et surtout ses débiteurs !

C'est une fois de retours dans le camion qu'il eût l'occasion de développer un peu son passé auprès de la demoiselle et même si une boule commença à se former dans sa gorge quand il évoqua son père, les condoléances de Nina le furent sourire et il secoua sa tête de gauche à droite.

- Ne soyez pas désolée. Il est décédé d'un cancer, il a attendu aussi longtemps que possible avant de mettre fin à ses jours, pour essayer de ne pas me laisser seul… Et il avait réussi… Je suis sans doute très stupide de m'être en allé pour essayer de retrouver ma mère mais… Je pouvais pas rester là bas… La douleur était trop forte. Au moins il a choisi sa mort, et il a fait son maximum, je pense que c'est un privilège rare de nos jours. Même s'il me manque, je sais que c'est juste comme ca que va la vie, il va falloir que je m'y fasse.
Malgré tous ses efforts pour rester stoïque, le garçon n'avait pu empêcher ses yeux de s'humidifier à l'évocation du destin de son paternel. Avec toute la discrétion dont il était capable, le garçon essuya ses yeux, mais non sans se faire remarquer par le chien qui chercha à le consoler avec des coups de langue sur le bras. Attendri, Zack en oublia ses malheurs et caressa le chien sous le cou avant de remettre ses yeux sur la route.

C'est quand Nina cependant lui proposa de venir chez elle que le garçon écarquilla ses yeux avant de secouer sa tête.

- Oh non non ! Je vous ai déjà bien assez dérangée comme ça ! Ne vous sentez pas obligée…
Le compagnon canon de Nina fut en revanche le premier à détecter le doute dans la voix du garçon, lui aboyant dessus un ordre qui le fit sursauter et devait certainement vouloir dire "tu vas venir avec nous que ça te plaise ou non !".Amusé par la sagesse de cette animal, Zack se tourna vers Nina, les yeux remplis de gène et de profonde reconnaissance. Elle ne put pas cependant en profiter très longtemps car il le détourna rapidement, la honte et la culpabilité l'envahissant.
- J'avoue… je suis un peu perdu pour le moment. Je vous promet de pas vous ralentir et de vous aider, je ne compte pas être un fardeau pour vous, je vous ai déjà causé suffisamment de problèmes comme ça…
Finalement, Zackary trouva le courage de plonger son regard dans celui de Nina pour lui exprimer sa profonde gratitude… Puis rapidement son horreur quand elle suggéra de le tutoyer. Était-ce une manière de dire son 'You' qui était trop solennelle ? Dans tous les cas cependant, cette familiarité de langage lui semblait inconcevable.
- Oh ! Je ne pourrais pas me le permettre ! Ce serait irrespectueux de ma part ! Et puis mon ardoise envers vous est déjà bien trop importante pour me permettre ce genre de choses !
Eh oui, car Zack n'était qu'à moitié Américain ! L'autre moitié résultait d'une éducation nippone profondément traditionaliste qui lui interdisait formellement ce genre de déshonneur envers ses anciens, fût-ce un gaijin ou quelqu’un de si peu plus âgé que lui. Espérant cependant qu'elle comprenne (mais avec tout de même des doutes en tête), le garçon repondit donc à sa question concernant ce qu'il avait fait tout ce temps…
- Si vous voulez savoir comment on a fait mon père et moi pour survivre, c'est simple : on était préparés. Quand les choses ont commencé à partir en cacahuète, on est allés se planquer dans un refuge de chasse dans l'Okanogan forest, pas loin de la frontière. On a pu vivre plus d'un an et demi tous seuls : mon père est un ancien militaire, un chasseur il tenait une armurerie… On peut dire qu'il était bien préparé. On mangeait des baies, des champignons et des fruits des bois, agrémentés de viande quand on decidait de chasser. Je me souviens, on la faisait sécher pour la conserver…
Le jeune garçon laissa à cet instant échapper un long soupir avant de compléter.
- Qu'est-ce qu'on se faisait chier ! Mais paradoxalement ce n'est pas un mauvais souvenir… Pas besoin de se soucier des rôdeurs ou d'autres humains, de quoi manger à sa faim… Franchement on s'en tirait bien, jusqu'au jour où des brigands nous ont attaqués et on a dû abandonner notre chez nous… Après, on a erré un an avant de tomber sur un groupe d'agriculteurs qui nous a accueilli en leur sein… C'est chez eux que mon père est décédé. Maintenant bah… Le plan c'est de voir à Seattle si ma mère est là, dans la cas contraire bah.. Je sais pas, faudra que je me trouve un autre objectif dans la vie.
Une fois encore, le garçon poussa un long soupir avant de tourner son visage vers Nina.
- Et vous ? Quelle est votre histoire ?
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Strange Fruit...   Strange Fruit... Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Strange Fruit... -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Toi dans mes draps. | [PV] Hentaï.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: