The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Sometimes it's hard to say just a few words -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dana L. Costello
The Exiles | Chasseur de primes
Modératrice
Dana L. Costello
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 06/06/2019
Messages : 588
Age IRL : 25
MessageSujet: Sometimes it's hard to say just a few words   Sometimes it's hard to say just a few words EmptyVen 4 Sep 2020 - 14:10
J'peux pas m'empêcher d'y penser. Chaque jour, depuis qu'on a r'trouvé la gamine de Joa. Ou plutôt c'qu'il en restait. Au fond d'moi, j'me sens responsable. Parce que ça faisait déjà plusieurs jours qu'ils cherchaient avant que j'me décide à aller leur filer un coup d'main. Et il avait suffi d'un simple coup d'oeil aux photos pour que j'comprenne de quel endroit il s'agissait. Et si j'avais participé aux recherches plus tôt? Si ça s'trouve, j'aurais pu faire en sorte qu'on arrive pas trop tard. Mais l'problème, c'est que maintenant on l'saura jamais.

J'avais préféré éviter l'hispanique ces derniers temps, de toute façon il faisait bien r'marquer qu'il avait pas envie qu'on l'approche. L'temps d'le laisser faire son deuil, au moins un peu. Même si j'me doute que c'est le genre de choses dont on s'remet jamais complètement dans l'fond.

Avec l'orage qui avait éclaté et toute la flotte qui tombait depuis, au point d'en inonder les rues, forcément on était tous plus ou moins obligés d'rester à la distillerie. Alors j'me suis dit que c'était certainement l'meilleur moment pour aller lui parler. J'venais à peine de rentrer d'mon tour de garde, j'étais trempée alors j'avais été m'changer rapidement avec l'aide de Yulia comme d'habitude. Qu'est-ce que j'ferais sans elle hein? Quoi qu'il en soit, une fois des habits secs sur mon dos et mes cheveux à peine essorés attachés en une queue de cheval qui éviterait de foutre de la flotte partout, j'ai commencé à chercher l'ancien taulard.

Au bout d'une dizaine de minutes, j'ai fini par l'trouver. Isolé, dans sa chambre, comme j'aurais certainement pu m'en douter. Frappant quelques coups à la porte, j'attends qu'il réponde pour ouvrir et m'placer dans l'encadrement d'celle-ci. Salut. J'peux te parler? J'sais pas s'il s'en rend compte, mais y'a presque une pointe de douceur dans ma voix. C'qui contraste bien avec ce à quoi j'ai pu l'habituer depuis l'temps.

Encore une fois, j'attends son accord pour fermer la porte derrière moi et soupire un coup en essayant d'trouver les mots justes. Sauf que j'pense pas qu'il y en ait. Ecoute je... J'tenais à m'excuser. Encore un truc surprenant venant d'moi. Des excuses. Mais elles sont sincères. J'me demande juste s'il comprend d'quoi j'parle ou pas. A vrai dire, c'est majoritairement par rapport à c'qui s'est passé l'autre fois avec sa gosse. Mais aussi, un peu, tout c'qui a pu se passer depuis qu'il est arrivé ici. Et si j'dois détailler, j'le ferai.



Some people long for a life that is simple and planned, Tied with a ribbon. Some people won't sail the sea 'cause they're safer on land, To follow what's written. But I'd follow you to the great unknown, Off to a world we call our own ♛by wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Joaquin Hernandez
The Exiles
Trader
Joaquin Hernandez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 29/12/2019
Messages : 1505
Age IRL : 38
MessageSujet: Re: Sometimes it's hard to say just a few words   Sometimes it's hard to say just a few words EmptyDim 6 Sep 2020 - 17:21
En temps normal, j’ai déjà du mal à garder le compte du temps qui passe. Mais ces derniers jours, c’est encore pire. Ou ces dernières semaines, je saurais pas dire. C’est comme si chaque journée durait une éternité. Juste ce qu’il faut pour ruminer, ressasser et un paquet de trucs qui me rendent un peu dingue. Je parle même pas des nuits, encore plus interminables que le reste. A chaque fois que je ferme les yeux, ça finit toujours de la même façon ou presque. Esperanza qui vient me hanter. Parfois en forme humain, parfois en rôdeur. Ca dépend des jours. Autant dire qu’il y a aucune version qui soit pas moins pire que la précédente. Alors, forcément, j’en passe du temps réveillé la nuit, à essayer de m’occuper l’esprit.

J’ai lu un paquet de comics mais là, je commence à être en rade. Alors je me suis chopé des… bouquins ouais. Moi aussi ça m’a fait bizarre et j’ai du mal à rester concentré, mais au moins, ça m’occupe l’esprit. Je préfère quand même sortir et rentré tellement claqué que je m’écroule sur le mon lit mais là, vu la flotte dehors, c’est exclu. J’ai passé plusieurs heures à finir de ranger tout mon bordel dans les caisses que j’ai soigneusement alignées contre le mur et j’ai lâché l’affaire, m’installant dans mon lit, Tom Sawyer entre les mains. Ouais, c’est un bouquin pour les mômes mais, pour un mec qui a pas fini le lycée, je vais éviter de me choper des trucs qui sont trop haut niveau pour moi.

Personne vient me casser les couilles en général mais, depuis que c’est arrivé, ils me laissent encore plus de marge. Ils attendent que je vienne vers eux et, pour le coup, je peux qu’être reconnaissant. Je suis pas sûr que j’aurais supporté d’avoir des gens sur mon dos toute la journée. Alors, forcément, quand ça cogne à la porte, j’suis un peu surpris. Encore plus quand je vois la silhouette de Dana. « Euh… » Je me contente de hocher la tête quand elle dit qu’elle veut me parler et je la laisse entrer, me sentant un peu con au ton qu’elle a pris. Je me contente de hocher la tête quand elle me désigne la porte et qu’elle la ferme derrière elle, songeant vaguement qu’elle a jamais mis les pieds dans cette pièce. On sent un peu les restes du taulard un peu manique à voir à quel point tout est rangé, bien à sa place. Jamais rien qui traîne ou qui soit pas à sa place. Pas pour rien que je suis allé chercher des boites pour tout garder comme je voulais. Même mon lit est fait comme en taule. Ouais, ça marque un peu ce genre de chose. Bref, Dana est dans ma chambre. Normal.

Et je me fige quand elle reprend la parole, jetant un regard vers la porte puis vers elle. « Quoi ? » J’essaie de piger, j’ai probablement, sûrement même, dû rater un truc sur les derniers jours. Et elle vient s’excuser pour ça. Je fronce les sourcils, essayant de me rappeler ce qui a pu arriver. « … va falloir qu’tu sois plus claire Dana, je vois pas en quoi t’as besoin de t’excuser en fait. » Pour les vieux trucs, au moment de mon arrivée, y a prescription non ? Enfin, en ce qui me concerne. On a vécu tellement de merdes depuis le temps.


Nous sommes chacun notre propre démon et nous faisons de ce monde notre enfer...
Revenir en haut Aller en bas  
Dana L. Costello
The Exiles | Chasseur de primes
Modératrice
Dana L. Costello
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 06/06/2019
Messages : 588
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Sometimes it's hard to say just a few words   Sometimes it's hard to say just a few words EmptyLun 7 Sep 2020 - 16:53
J'sais pas trop quoi faire là tout d'suite. Faut dire que les excuses et moi en général c'pas trop un truc qui va de paire. Sauf que j'peux pas faire sans cette fois. J'me sens responsable, en un sens, du fait qu'on soit arrivés trop tard. En général j'essaie d'pas trop m'demander comment les choses auraient pu s'passer dans d'autres circonstances. Mais là, on parle de la mort d'une gamine innocente. Et ça m'rend malade d'me dire que ces types faisaient ça et ont pas été complètement punis pour leurs actes.

Quand j'me r'trouve dans la chambre de Joaquin, j'me rends compte que c'est la première fois qu'j'y mets les pieds. En même temps, lui et moi, c'est pas comme si on était copains comme cochons. Alors j'suis pas forcément surprise qu'ça soit la première fois depuis des mois que j'fous les pieds chez lui. J'prends un temps pour observer les lieux. J'suis pas vraiment choquée d'voir à quel point tout est rangé au carré. En fait, on s'croirait presque en taule. Surtout quand j'vois comment il a fait son lit. Pour avoir déjà rendu visite à certains détenus parfois, pour d'autres enquêtes ou c'genre de trucs, j'ai eu l'occasion d'voir des cellules même si c'était pas mon quotidien. J'étais du côté d'ceux qui les envoyaient là-bas et qui s'inquiétaient plus de c'qui pouvait leur arriver une fois qu'ils y étaient. Enfin bref.

J'me racle un peu la gorge avant d'me lancer, annonçant donc à l'ancien taulard que j'suis là pour lui présenter mes excuses. Et à voir la tronche qu'il tire, j'crois qu'il comprend pas trop où j'veux en v'nir. Et d'ailleurs, il tarde pas à m'le dire directement. J'soupire un peu, m'passe ma main valide dans les cheveux et plante mon r'gard dans l'sien. J'suis pas du genre à détourner les yeux dans ces moments là. J'peux pas m'empêcher d'me dire que si j'étais v'nue dès le premier jour pour les recherches, les choses se s'raient peut-être passées différemment. C'est pour ça que j'voulais m'excuser. Tout l'reste, c'est presque implicite. Tout c'qu'on a vécu depuis a certainement effacé tous les maux qu'il y a eu entre nous, même si ça reste toujours dans un coin d'la caboche. J'pense qu'on a tous les deux prouvé qu'on s'limitait pas à c'qui nous définissait par le passé. Et qu'si avant tout nous opposait, c'est plus l'cas aujourd'hui. C'est pas pour autant par contre que j'me sens pas conne d'avoir réagi comme ça la première fois qu'il est arrivé ici. Mais bon. C'est passé d'puis longtemps.



Some people long for a life that is simple and planned, Tied with a ribbon. Some people won't sail the sea 'cause they're safer on land, To follow what's written. But I'd follow you to the great unknown, Off to a world we call our own ♛by wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Joaquin Hernandez
The Exiles
Trader
Joaquin Hernandez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 29/12/2019
Messages : 1505
Age IRL : 38
MessageSujet: Re: Sometimes it's hard to say just a few words   Sometimes it's hard to say just a few words EmptyMar 8 Sep 2020 - 11:28
La situation pourrait paraitre sacrément bizarre si je prenais le temps d’y réfléchir. Sauf que, depuis que tout ça est arrivé, y a plus grand-chose qui me parait bizarre. Je sais que les gens de la distillerie veillent sur moi, chacun à leur façon, Qu’ils essaient de m’aider, qu’ils me laissent faire mon deuil sans essayer de me brusquer mais que, si j’ai besoin, y aura toujours quelqu’un pas loin. J’en ai rien eu à foutre les premiers jours, on va pas se mentir mais, à mesure que le temps passe, je me rends compte que c’est probablement ce qui m’aide le plus à tenir. Savoir qu’ils sont là, que je suis pas tout seul, mais qu’ils viendront pas me casser les couilles si j’en ai pas envie.

Et maintenant, Dana fait partie du lot. Oh, je me doute qu’on sera jamais les meilleurs potes du monde et franchement, c’est clairement le dernier de mes objectifs. On a dépassé depuis longtemps le stade de se mettre sur la gueule et, avec toutes les merdes qu’il y a eu cet été, je me dis que j’ai plus à avoir peur qu’elle me flingue dès qu’elle en aura l’occasion. Ptet que je me goure hein, mais au final, à la voir plantée au milieu de ma chambre, je me dis que je dois pas être à côté de plaque. Sauf que je pige quand même pas ce qu’elle fout là dans l’immédiat et encore moins ses excuses. Ouais, chuis un peu lent à la comprenette des fois.

Enfin, vu la gueule qu’elle tire, c’était ptet pas une évidence au final. Et je lui laisse le temps de parler, sans détourner les yeux. Avant de soupirer longuement quand elle finit par se lancer. « Ah. Ouais. » Je sais, je pourrais difficilement faire pire comme réaction. Je finis par me laisser tomber sur le lit et je désigne le lit de camp toujours déplié d’un mouvement du menton. « Ton bras va mieux ? » Quoi ? C’était pas ça que je devais répondre ? Probablement pas. Mais c’est plus facile que d’aborder le reste. Tout le reste. Trouver les mots, j’ai jamais trop su faire. Je m’embrouille souvent et le résultat est rarement celui auquel je m’attendais. Mais là, va bien falloir que je réponde un truc. Et si possible, un truc intelligent. « T’as pas à te sentir coupable Dana. C’est… t’as fait de ton mieux. C’était déjà foutu. Dès le premier jour. Et pourtant t’es venue. Avec les autres. Vous avez tout fait pour m’aider, sans avoir la moindre foutue certitude que ça finirait autrement. » Ça me fait mal de dire ça à voix haute en vrai. De me dire que ma gosse était déjà morte alors que je pensais même pas être aussi près de la retrouver. « Si quelqu’un a merdé, c’est moi. Tout ça c’est ma faute. » Bah vous savez quoi ? Même le dire à haute voix, ça soulage pas du tout.


Nous sommes chacun notre propre démon et nous faisons de ce monde notre enfer...
Revenir en haut Aller en bas  
Dana L. Costello
The Exiles | Chasseur de primes
Modératrice
Dana L. Costello
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 06/06/2019
Messages : 588
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Sometimes it's hard to say just a few words   Sometimes it's hard to say just a few words EmptyJeu 10 Sep 2020 - 14:34
J'suis pas à l'aise, il est pas à l'aise, et franchement j'm'y attendais. En même temps j'vois pas trop comment il pourrait en être autrement. J'suis pas trop l'genre de personne qui s'excuse et j'l'ai même jamais fait envers lui depuis qu'on s'connait. Alors qu'c'est pas les occasions qui auraient manqué. Enfin bref. Toujours est-il que j'lui explique au moins un peu mieux pourquoi j'lui dis que j'suis désolée. Mais apparemment, ça lui en cogne une sans faire bouger l'autre. Par contre ça, j'm'y attendais pas trop. J'pensais que j'le verrais plus surpris que blasé, mais d'un autre côté avec c'qu'il vient de vivre j'suis pas certaine qu'il soit en pleine possession d'ses capacités.

J'vais m'asseoir sur le lit d'camp qu'il me montre quand il s'laisse tomber sur son lit à lui et je hausse un sourcil en entendant sa question. Ok, finalement celle qui est la plus surprise de nous deux c'est moi. J'laisse mon regard descendre sur mon bras suite à sa question et observe mes doigts que j'arrive de mieux en mieux à plier sans pour autant parvenir à saisir plus qu'un stylo ou un couvert quelques secondes avant d'le faire tomber. Disons qu'ça prend du temps. Beaucoup trop si tu veux mon avis. Mais bon, tout c'que j'peux faire c'est attendre alors... J'attends. J'relève mon regard vers l'ex taulard, haussant les épaules même si comme à chaque fois y'en a une qui monte plus haut qu'l'autre. Au moins les deux bougent de nouveau, c'est déjà pas mal. J'ai l'air moins conne.

J'fronce un peu les sourcils quand il reprend la parole pour rebondir finalement sur c'que j'lui ai dit avant. Ma culpabilité, mes excuses. Et même s'il m'dit que j'dois pas me sentir coupable, j'peux quand même pas m'en empêcher. J'détourne un instant le regard en soupirant avant d'relever finalement les yeux vers Joaquin au moment où il rejette évidemment la faute sur lui. Evidemment qu'ça aussi c'était prévisible. Mais j'pense que personne peut lui en vouloir. Si moi déjà j'me sens coupable et j'me dis que j'aurais pu faire autrement, j'ose même pas imaginer comment lui doit l'vivre. D'un côté, j'peux pas m'empêcher d'repenser à cette période où j'ai pas été capable d'retrouver Yulia et où j'craignais chaque jour que j'la retrouve jamais. Sauf que moi, j'l'ai r'trouvée en vie.

Tu peux pas t'blâmer pour ça... Enfin, j'sais que c'est plus facile à dire qu'à faire mais tu pouvais pas savoir tout c'qui s'passait. Ou en tout cas, c'est c'que j'pense. Parce que dans l'fond, j'le connais tellement mal que j'me trompe peut-être. Si ça s'trouve, effectivement il aurait pu faire les choses autrement et qu'ça finisse pas d'cette manière. Mais l'truc c'est que quoi qu'il arrive, les faits sont là. Aussi douloureux qu'ils soient.



Some people long for a life that is simple and planned, Tied with a ribbon. Some people won't sail the sea 'cause they're safer on land, To follow what's written. But I'd follow you to the great unknown, Off to a world we call our own ♛by wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Joaquin Hernandez
The Exiles
Trader
Joaquin Hernandez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 29/12/2019
Messages : 1505
Age IRL : 38
MessageSujet: Re: Sometimes it's hard to say just a few words   Sometimes it's hard to say just a few words EmptyLun 14 Sep 2020 - 15:37
Je vois bien à sa tête qu’elle aurait préféré être ailleurs. Je me demande si ça la soulagerait que je lui dise que moi aussi, j’aurais bien aimé être n’importe où sauf ici. Enfin non, c’est pas tout à fait vrai. J’adore ma piaule. C’est le premier endroit où je me sens bien, chez moi depuis… des années. Alors ouais, j’ai pas vraiment envie de me tirer. Ptet juste de plus être moi, quelques instants. Pour que la douleur disparaisse, que j’arrête d’avoir l’impression d’avoir tout le temps du mal à respirer. Parait que ça s’atténue, avec le temps. Mais ça fait clairement pas assez longtemps pour que je puisse croire que ça va s’arranger.

Et, vu que je sais pas trop quoi répondre à ses excuses, je préfère me focaliser sur un truc concret. C’est pas hyper subtil, j’sais bien. Mais ça veut pas dire que je me soucie pas vraiment de la question. D’ailleurs, quand elle me répond, je me relève pour lui ramener un tube de pommade. Et une petite balle en mousse. « Elle est périmée, mais c’est comme l’autre. Ca peut pas faire de mal. Et la balle, parait que ça aide à retrouver la motricité. J’ai lu ça dans un bouquin. » Je désigne la pile que m’avait récupérée Ruby au pied de mon lit. Ouais, je fais bien mes devoirs hein. Pour ce que ça a pu m’aider ces derniers temps. Je retiens un soupir avant de me décider.

Parce que ouais, faut bien répondre. Evidemment qu’elle y est pour rien, comme tous les autres. Je sais bien que le seul à blâmer dans cette histoire c’est moi. Et que ma culpabilité va continuer de me ronger doucement mais sûrement, jusqu’à ce que j’arrive à faire avec. « Je… j’me suis persuadé qu’elle s’en était sortie. Ma femme. Avec les petits. Qu’ils étaient à l’abri dans un de ces putains de camps où tout est beau, tout est rose. Que j’leur avais épargné le pire en les retrouvant pas. J’l’ai même détestée pour ça. » Alors qu’au final, je sais même pas ce qu’elle a pu vivre. Je sais même pas comment elle est morte, comment tout le monde est mort dans ce foutu merdier. Je sais juste que je vais garder dans mon esprit leur image bien gravée, à chacune d’elle. Enfin, remarquez, pour ma gamine, j’ai gardé les polaroïds. Je sais, j’suis maso.

Et je garde le silence quelques instants, incapable d’arriver à trouver les mots une fois de plus. Je finis quand même par souffler, avec un rire sans joie. « On est loin du temps où je me demandais si t’allais pas me flinguer en douce hein… » Pour un peu, je regretterais presque. Enfin non, apprendre à lui faire totalement confiance est probablement la seule chose positive qui soit ressortie de tout ça. /


Nous sommes chacun notre propre démon et nous faisons de ce monde notre enfer...
Revenir en haut Aller en bas  
Dana L. Costello
The Exiles | Chasseur de primes
Modératrice
Dana L. Costello
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 06/06/2019
Messages : 588
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Sometimes it's hard to say just a few words   Sometimes it's hard to say just a few words EmptyJeu 17 Sep 2020 - 9:27
Si j'm'attendais à c'que Joaquin m'offre quelque chose? Franchement? Comment est-ce qu'on peut ne serait-ce que poser la question. Entre nous, ça a été extrêmement dur au début, puis c'est d'venu une simple entente cordiale. On a jamais vraiment abordé l'sujet, comme si ça allait être plus simple de laisser l'temps faire et d'attendre de voir. Pour une fois, ça a l'air d'avoir fonctionné. Sinon, j'serais pas là à lui présenter mes excuses pour ne pas avoir été capable d'l'aider à retrouver sa gamine en vie, et lui n'serait pas en train d'me tendre un tube de crème pour les brûlures et une petite balle en mousse.

Ouais, ça m'surprend et ça m'gêne même. J'peux même pas l'cacher en fait. De ma main valide, j'attrape c'qu'il me donne et observe un moment ces deux objets que j'tiens, sans rien dire. J'inspire un grand coup, rel'vant le regard vers l'hispanique, et plante mes yeux dans les siens. Merci. Sincèrement. De toute façon, j'pense qu'à force il s'est bien rendu compte qu'j'étais pas du genre à mentir. Quand j'ai un truc à dire j'le fais, et j'me gêne pas en général. C'est même c'qui peut rebuter certaines personnes, ce côté un peu trop extrême parfois. Mais j'peux pas non plus renier ma nature.

Déposant les présents que j'viens d'avoir sur le lit d'appoint où j'étais installée, j'rejoins l'ancien taulard et viens poser ma main valide sur son avant-bras. En simple signe de soutien. Parce que j'sais très bien c'que ça peut être, de s'être persuadé que la personne allait bien, jusqu'à en oublier presque d'y penser jusqu'à ce qu'il soit trop tard. J'soupire un peu et serre légèrement mes doigts sur la peau de Joa. C'est humain de faire ça. Tout simplement. Et toi comme moi, on l'est. J'prétends pas savoir c'que c'est de perdre son enfant parce que j'en ai jamais eu. Mais... J'sais c'que c'est de se persuader sans même s'en rendre compte d'un truc qui nous parait plus simple à accepter qu'la vérité. Jusqu'à ce qu'on l'regrette du plus profond de notre âme. Pendant des années, j'me suis menti à moi-même et j'ai fait passer mon boulot avant toute chose pour pas m'confronter à l'inconnu. Pour pas assumer le fait que j'pouvais être amoureuse de cette femme. Puis, avec l'apocalypse, j'me suis persuadée qu'elle s'en sortirait. Et avec les années, qu'elle s'en sortait toujours. Jusqu'à c'que j'parle à Yulia. Qu'elle me fasse non seulement prendre conscience de mes sentiments mais en plus du fait que celle que j'aimais était certainement morte depuis longtemps. Ou au moins, que c'était tout c'qu'on pouvait lui souhaiter avec c'qui l'attendait sinon.

Soupirant un peu, j'me recule à nouveau pour pas trop empiéter sur l'espace vital de l'homme, retournant m'installer sur le lit d'appoint sans pouvoir retenir un petit ricanement suite aux mots qu'il prononce. Tu sais que j'te soupçonnais de préparer la même chose pour moi? Qu't'allais me flinguer à la première occasion? Mais... Ouais, on dirait qu'c'était y'a une éternité. J'regarde un peu autour de moi avant d'me reconcentrer sur le brun. Mais j'dois dire que j'suis contente de pas l'avoir fait en fin d'compte. Et qu'on ait pu passer au dessus de tout ça.



Some people long for a life that is simple and planned, Tied with a ribbon. Some people won't sail the sea 'cause they're safer on land, To follow what's written. But I'd follow you to the great unknown, Off to a world we call our own ♛by wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Sometimes it's hard to say just a few words   Sometimes it's hard to say just a few words Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Sometimes it's hard to say just a few words -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: