The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Opposite of Adults -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joséphine Duprès
Joséphine Duprès
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/02/2020
Messages : 1475
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Opposite of Adults   Opposite of Adults - Page 3 EmptySam 12 Sep 2020 - 11:30
La douceur de ses doigts sur sa joue lui fit doucement fermer les yeux, alors que la caresse réchauffait à peine sa peau, mais suffisamment pour apaiser au moins un peu ce mal-être qui étreignait son cœur, un contact dont elle savait qu’il lui était nécessaire à cet instant. Aux paroles du blond, ses yeux se rouvrirent pour se poser sur le visage sérieux de Connor, alors que la pompier secouait doucement la tête de gauche à droite : « -T’as déjà suffisamment enfreint ton règlement à cause de moi… » souffla-t-elle à mi-voix, sachant que sa présence au sein du camping des Expendables n’était pas autorisée. Il était leur leader, aussi, elle ne voulait pas qu’on lui reproche de s’arranger avec les règles comme il le souhaitait, parce que la femme qu’il fréquentait avait eu la bêtise de se fourrer dans des ennuis desquels elle n’était pas sortie indemne. Pour autant, la brune devinait sans peine tout le bien que lui ferait la présence du sportif à ses côtés, pour les jours à venir.

Une tonne de choses, précisa-t-il en réponse à sa question sur ce qu’il savait, ce qui souleva encore davantage d’interrogations dans l’esprit de la jeune femme. A quel point Isha avait-il parlé de leur mésaventure à Connor ? Jusqu’où s’était-il enfoncé dans les détails ? Qu’avait-il précisé sur les choix faits, les décisions prises ? Ses pensées furent détournées par les mouvements de son amant, qui lui présenta un petit pot tout en lui expliquant ce qu’il contenait, et son utilité, alors qu’elle forçait son attention à se focaliser sur les mots prononcés. Les efforts déployés pour lui changer les idées et la faire sourire la touchèrent, et la brune glissa sa main dans la nuque du blond dans un geste tendre, reconnaissant. « -Je suis sûre qu’elle sera parfaite. Regarde qui joue les infirmiers, aujourd’hui… » tenta-t-elle de plaisanter, sans réellement parvenir pour autant à relever la commissure de ses lèvres dans un sourire sincère.

La pompier ne le quitta pas un seul instant de ses yeux rougis, alors qu’il reprenait la parole, visiblement hésitant, prononçant des mots qui lui firent à peine froncer les sourcils, alors qu’elle finissait par baisser la tête pour échapper à son beau regard azur. Il savait. Connor savait ce qu’elle avait fait, mais cette idée ne la soulagea en rien. Infaillible, elle ne l’était pas, Joey ne le savait que trop bien. Elle n’était qu’humaine, et s’était ainsi qu’elle se sentait à cet instant, terriblement humaine, dans cette version qu’elle détestait le plus d’elle-même. Fragile. Vulnérable. Cabossée. Et ça lui était très compliqué à accepter, sans doute encore davantage à admettre à voix haute. Joséphine tenta de prendre une inspiration pour chasser l’étau qui se resserrait de plus en plus autour de ses côtes, mais le résultat fut peu concluant, et ses poings se serrèrent de concert à son palpitant.

Pour autant, les paroles prononcées par le jeune homme agissaient comme un baume sur son cœur, bien qu’elles peinaient encore à trouver tout à fait un sens dans son esprit embrumé. La douceur déployée, cette façon tacite dont il lui promettait d’être là pour elle, peu importe ce dont elle avait besoin, lui firent relever la tête, alors qu’elle fondait son regard dans le sien. Accepter de rendre les armes, il ne lui fallait que ça. Accepter qu’elle était blessée, physiquement certes, mais qu’elle se sentait aussi terriblement mal, écrasée par la culpabilité. Accepter que Connor était là, pour elle, et qu’elle pouvait être simplement Joséphine devant lui, même abîmée, qu’il l’accepterait même ainsi. Accepter de lâcher prise, tout simplement. Une première larme roula sur sa joue, qu’elle ne se donna pas la peine d’essuyer. A quoi bon ? D’autres glissaient déjà sur sa peau pour venir se perdre sur la couverture. « -Tu peux me prendre dans tes bras ? » demanda-t-elle presque timidement d’une voix tremblante, qu’elle détestait tant. Il ne lui fallut que quelques secondes pour sentir les bras rassurants de Connor se refermer autour de sa silhouette, et lovée contre lui, Joey resta immobile quelques instants, comme figée, comme si instinctivement, elle ignorait la suite à donner à ce geste. Ses yeux se fermèrent, et à peine le temps d’un battement de cœur plus tard, ses épaules se soulevèrent de sanglots qu’elle ne parvenait déjà plus à maîtriser, et qu’elle n’essaya pas de retenir. Elle avait le droit, avait-il dit, il serait là pour essuyer ses larmes, et elle lui faisait confiance pour savoir qu’il ne se défilerait pas. La pompier se cramponna à Connor, glissant ses bras autour de sa taille maladroitement pour venir se serrer encore davantage contre son torse, alors qu’elle lui confessait finalement, d’une voix déchirée : « -J’ai tué un homme. »


Storm in her eyes, peace in her smile.
They've promised that dreams can come true, but forgot to mention that nightmares are dreams, too.
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Leader | Expendables
Administratrice
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/09/2014
Messages : 2823
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Opposite of Adults   Opposite of Adults - Page 3 EmptyDim 13 Sep 2020 - 12:07
Et je continuerais à l’enfreindre, pour toi, certifia Connor, fermement.

En fait, il trouverait surtout des compromis pour faire accepter ça. D’autant qu’il n’avait pas ramené Joséphine pour pouvoir filer le parfait amour avec elle. Elle était là parce qu’Isha lui avait confié sa sécurité et que, par-dessus tout, elle ne pouvait pas rentrer dans cet état. Il y avait réfléchi un peu, et se disait qu’une fois qu’elle saurait marcher correctement, il la conduirait jusqu’à l’avant-poste pour aller squatter là-bas avec elle le reste de sa convalescence. C’était le temps qu’elle reprenne un peu d’énergie.

Bonjour Madame, je m’appelle Connor Shepard et je serais votre infirmier pour la journée, plaisanta-t-il alors, même si Joséphine n’était pas totalement réceptive. Je suis pas sûr que ça marche comme ça dans les hopitaux mais… Avec une blouse blanche, l’illusion serait parfaite !

Il n’avait pas ça sous la main cependant. Ses doigts entrelacés dans ceux de Joséphine, son discours eut au moins l’avantage de faire mouche. La brune détourna les yeux, Connor sentit son coeur se serrer. Il n’avait aucune envie de lui faire mal, encore moins de la brusquer. Ni de contrarier quelque chose qui pourrait se construire en elle et lui permettre d’aller mieux. Ses mots étaient faits d’hésitation et d’incertitude, par la crainte du résultat qu’ils pourraient avoir. Quand elle lui demanda de la prendre dans ses bras, il n’eut aucune hésitation.

Le sportif la serra contre lui, passant doucement sa main dans son dos, remontant jusqu’à ses cheveux pour y mêler ses doigts tendrement. Ses lèvres se posèrent contre la tempe de Joséphine, comme le signe qu’il ne l’abandonnerait pas à ses démons. Et même si elle voulait le fuir, il serait encore là pour l’attendre et la soutenir. Elle n’aurait qu’à demander. De ses larmes que son épaule épongeait, Connor était prêt à n’importe quoi pour lui permettre d’aller mieux. Contre lui, elle murmura d’une voix étranglée par les sanglots.

Isha m’a dit, souffla-t-il doucement. Ses bras la serrèrent avec plus de force encore, pour lui permettre d’étouffer son chagrin. Je sais pas comment ça s’est passé et à part si tu veux m’en parler, j’ai pas besoin de le savoir, assura-t-il.

Il savait ce que ça faisait. Il savait à quel point c’était douloureux. Comme un éclat d’âme qui se disloquait du reste, une brèche supplémentaire sur son humanité. Connor portait tous ses crimes sur ses épaules, sans aucun plaisir, sans aucune fierté.

C’est pas simple de gérer ça, t’en as conscience, je vais rien t’apprendre de nouveau, murmura-t-il à son oreille. Quand j’ai tué mon premier homme, une amie m’a dit quelque chose, peut-être que ça t’aidera… Caressant toujours sa tête, il y songea longuement. Tu es pas aussi coupable que tu le crois.



Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Joséphine Duprès
Joséphine Duprès
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/02/2020
Messages : 1475
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Opposite of Adults   Opposite of Adults - Page 3 EmptyDim 13 Sep 2020 - 23:47
Comme un naufragé au beau milieu d’un océan déchaîné le ferait avec une bouée de sauvetage, Joséphine se cramponnait à Connor, espérant qu’il ne relâche pas son étreinte autour de ses épaules tremblantes, et qu’il la ramènerait sur la terre ferme, loin des flots agités de son chagrin. Son cœur se serrait dans sa poitrine, ses doigts se crispaient sur la silhouette du sportif, et la pompier ne cherchait même plus à retenir les larmes qu’elle ravalait péniblement depuis quelques jours déjà. Comme s’il percevait la douleur qui la déchirait au point de la faire hoqueter, Connor serra encore davantage ses bras autour d’elle, alors que ses doigts glissaient de son dos à ses cheveux, Joséphine s’enivrant de cette tendresse qu’il lui témoignait pour colmater les brèches que son geste avait causé en elle, faisant vaciller ses fondations, qu’elle pensait pourtant solides.

Restant longtemps dans cette position, yeux clos, Joey pleura tout son soûl, sans plus rien retenir, cela aurait de toutes façons été peine perdue, jusqu’à ce que les tremblements cessent d’eux-mêmes, que les larmes tarissent, alors que prenait place dans sa poitrine une sensation qui ne lui était pas totalement inconnue, mais ô combien détestable : le vide. Même lorsqu’il lui sembla que ses yeux n’avaient plus rien à faire couler sur ses joues, la brune resta longuement lovée contre Connor, comme si la simple idée de quitter le cocon protecteur et rassurant de ses bras lui était insoutenable, impensable. Si sa gorge avait été trop nouée par la douleur pour qu’elle parvienne à prononcer le moindre mot en réponse aux paroles du blond, Joséphine n’en avait pourtant pas loupé une seule, et elles trottaient là, dans un coin de son esprit, un mot en particulier ayant retenu toute son attention. Elle inspira profondément, tant pour calmer ces émotions qu’elle ne maîtrisait pas qui brûlaient en elle, que pour se soûler de l’odeur du sportif, qui calma les soubresauts affolés de son cœur.

Difficilement, et sans aller bien loin malgré tout, la jeune femme se détacha légèrement, pour présenter son visage strié de larmes, et son regard rougi à Connor, une facette d’elle-même qu’elle avait toutes les peines du monde à assumer. Pourtant, le blond rendait cela si…facile. Ses lèvres tremblantes s’entrouvrirent, et quand ses yeux la brûlèrent, annonçant l’arrivée imminente de nouvelles larmes, Joséphine ferma fort ses paupières, comme pour leur faire barrage, et évitant tout nouvel épanchement. Son regard sombre se posa quelques secondes plus tard sur le visage inquiet de son amant, alors qu’elle déglutissait péniblement. « -Je me suis repassé le film de ce qu’il s’est passé des tas, et des tas de fois… » avoua-t-elle à mi-voix, quand bien même Connor avait dû le deviner lui-même. Elle n’avait pas dormi beaucoup au cours des derniers jours, lui laissant tout le loisir de ressasser ce qui s’était passé, ce qu’elle avait fait. Lui donnant aussi l’occasion de réinventer des tas de scénarios, à la conclusion moins funeste. « -J’aurai pu viser sa jambe…ou…ou son bras, pour qu’il relâche la pression… » dit-elle les yeux dans le vague, tandis que ses doigts se posaient sans qu’elle s’en rende compte sur les bleus à son cou, traces de cette strangulation qu’il lui avait fait subir, juste avant de mourir.

Sous son regard sombre, Joséphine revivait la scène, sentait le poids du corps de l’homme qui la clouait au bitume froid, ses mains crispées autour de sa gorge, l’odeur de la fumée en provenance du véhicule qui chatouillait ses narines, l’air qui lui manquait, de plus en plus, et cette peur, tenace, viscérale, que sa vie s’achève ainsi. Une larme glissa sur sa joue, pour venir se perdre sur le t-shirt de Connor, alors que la pompier haussa doucement l’épaule. « -Sauf que j’ai visé directement entre ses côtes…et…j’ai frappé, encore, et encore, et encore…je saurais même pas te dire combien de fois…jusqu’à ce que son corps s’affaisse sur moi… » poursuivit-elle en revoyant les gerbes de sang imprégner ses vêtements et les coller à son corps, alors que ses yeux cherchaient ceux du sportif, pour s’y ancrer. Joey pinça les lèvres, serrant ses mâchoires de concert, alors que ce mot qu’il avait prononcé résonnait dans sa tête : « -Tu penses toujours que je suis pas aussi coupable que je le crois… ? » demanda-t-elle de façon totalement rhétorique. A cet instant, les émotions étaient trop vives, la culpabilité trop écrasante pour que Joséphine puisse entendre raison, même face au plus sensé et posé des discours, et entrevoir la possibilité qu’elle saurait se relever de cette épreuve ne lui effleurait même pas l’esprit.


Storm in her eyes, peace in her smile.
They've promised that dreams can come true, but forgot to mention that nightmares are dreams, too.
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Leader | Expendables
Administratrice
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/09/2014
Messages : 2823
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Opposite of Adults   Opposite of Adults - Page 3 EmptyLun 14 Sep 2020 - 13:11
Connor chercha. Comment pouvait-il la rassurer ? Quels mots avait-il à disposition pour lui faire comprendre qu’elle n’avait que ce qu’elle pouvait avec ce qu’elle avait pour survivre ? Lèvres pincées, il tâcha de cacher ses doutes aux yeux de la brune. Quand elle se redressa, il épongea ses larmes dans ses paumes et soupira doucement. C’était si dur de la voir comme ça, si violent même. Et d’autant plus de la voir douter d’elle comme ça et culpabiliser jusqu’à s’en étouffer. Il comprenait vraiment. Il comprenait. Mais il aurait aimé cent fois qu’elle n’ait pas à souffrir à ce point. Il avait envie d’endosser sa douleur pour qu’elle n’ait plus besoin de pleurer.

Et tu aurais pu faire mille autres trucs probablement, souffla-t-il en réponse. Sauf que la réalité était souvent différente que seulement milles options. Dans le feu de l’action, les choses se limitaient drastiquement. Il n’y avait pas à en culpabiliser. Joey n’était pas omnisciente, encore moins alors que sa vie en dépendait. Sa question il l’entendit, et ce fut fermement qu’il répondit : Je le pense toujours, assura-t-il.

Et Connor avait un parti pris énorme. Il était amoureux de cette femme. Il l’aimait sincèrement, et fort. Suffisamment pour être aveuglé sur certains aspects sans doute, et vouloir être à ses côtés qu’importaient ses gestes. C’était mal, n’est-ce pas ? Mais il n’y pouvait rien. Joséphine parvenait, de sa simple présence, à le faire grandir, à le rendre différent. Entier. Comblé. Et devoir lui redonner tout ce qu’elle lui offrait, c’était bien le minimum qu’il pouvait faire pour elle.

Rien me fera changer d’avis sur la personne que je vois, assura-t-il alors. Ferme dans sa voix. T’as pas à t’excuser d’être en vie, et elle n’allait pas le faire. Connor pinça les lèvres et prit une profonde inspiration. Peiné évidemment, conscient que c’était dur pour elle. Mais intransigeant : Il a essayé de te faire du mal, tu t’es défendue. Il y avait-il besoin de voir plus loin ? Le syndrome du survivant faisait des ravages, évidemment. C’était lui ou toi, et je suis pas désolé en te disant que je suis vraiment heureux que ça soit toi, Joey, souffla-t-il.

Il réfléchit un instant, songeur. Quand ses yeux bleus se relevèrent vers Joey, ce fut pour lui demander :

Si un jour c’est ta fille qui se retrouve à ta place. Et toi à la mienne. Qu’est-ce que tu lui dirais ? Qu’est-ce que tu penserais ? Il pencha doucement la tête vers elle. La question était sincère.



Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Joséphine Duprès
Joséphine Duprès
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/02/2020
Messages : 1475
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Opposite of Adults   Opposite of Adults - Page 3 EmptyJeu 17 Sep 2020 - 15:43
Mille autres trucs oui, c’était certain. Elle s’était rejoué la scène tellement de fois, que Joséphine savait qu’il aurait pu y avoir des tas de scénarios différents à ce qui s’était passé, avec une fin moins sanglante. Mais à cet instant-là, quand les mains de son agresseur s’étaient resserrées sur sa gorge, la privant de ce précieux oxygène jusqu’à lui faire voir des étoiles, la pompier avait été incapable de réfléchir, et quelque chose, son instinct de survie assurément, avait pris les commandes, réveillant une part sombre d’elle-même à laquelle elle ne s’était que rarement frottée en cinq ans. Son souffle se relâcha doucement quand Connor lui répondit qu’il ne la pensait toujours pas coupable, quand bien même son geste n’avait laissé aucune échappatoire autre que la mort à son bourreau, alors que Joey n’avait même pas eu conscience d’avoir retenu sa respiration jusqu’alors. Elle n’avait jamais vraiment été sensible à l’opinion des autres sur sa personne, c’était même quelque chose qui lui passait bien au-dessus de la tête, mais elle ne voulait pas que son image change dans le regard de cet homme, qui essuyait ses joues mouillées de ses gestes doux, et la couvait de ses yeux chargés d’inquiétude.

La jeune brune déglutit bruyamment, et hocha la tête, dans un geste presque imperceptible quand il entérina son point de vue, en précisant que rien ne le ferait changer d’avis la concernant, et une vague de soulagement l’envahit. Elle n’avait pas à s’excuser d’être en vie, bien sûr, mais l’idée qu’elle devait sa survie uniquement au fait qu’elle avait tué ne s’était pas encore frayée un chemin dans son esprit, qui restait fixé sur le pire. Pour autant, nul doute que les paroles de Connor feraient leur effet, lorsque tout ceci serait un peu moins frais dans la tête de la survivante. Dans les paroles du blond, elle mesurait sans peine son attachement pour elle, alors qu’elle fermait les yeux pour mieux s’imprégner de ses mots, et apaiser les maux de son cœur. Joey ne le quitta pas de son regard sombre alors que le sportif semblait s’abîmer quelques instants dans ses pensées, avant de lui accorder une nouvelle fois toute son attention, pour lui poser une question qui la désarma. Qu’aurait-elle fait, si Gemma s’était retrouvée à sa place, le cœur brisé d’avoir arraché la vie d’un homme, pour sauver la sienne ?

La réponse était d’une simplicité si enfantine que Joséphine ne jugea pas utile de l’exprimer à voix haute. Tout comme Connor venait de le lui dire, elle aurait dit à sa fille que si ça c’était joué entre elle et un inconnu, la question ne se posait même pas. Qu’elle n’avait pas à s’en vouloir d’être en vie. Qu’elle avait la seule chose possible, et acceptable : survivre. Joey savait qu’elle ne se remettrait pas de la perte de son enfant, une constatation que chaque parent devait se faire, dès que leur regard effleurait ce petit être, à sa naissance. Les yeux dans le vague, elle resta à réfléchir à cette configuration de longs moments, inversant les rôles, devinant sans peine les paroles qu’elle aurait pour Gemma, et qui, sans doute, l’aidaient à y voir plus clair. Un léger soupir quitta finalement ses lèvres entrouvertes, qu’elle déposa dans un geste tendre sur la joue de Connor, alors qu’elle glissait une main dans sa nuque. « -Merci… » souffla-t-elle finalement, ses yeux plantés dans les siens. Pout tout. songea-t-elle, sans le préciser. Son soutien, sa tendresse, sa patience, ce réconfort qu’il lui offrait sans retenue, ses paroles, sa place ici, au sein du camping, malgré le règlement. « -Tu devrais faire attention à toi, Connor Shepard, il se pourrait que je sois en train de tomber amoureuse de toi. » ajouta-t-elle au bout de quelques secondes en tentant un pâle sourire, avec cette sincérité désarmante qui était souvent la sienne.

Joséphine resta immobile dans ses bras, à se noyer sans retenue encore quelques secondes dans ce qu’elle lisait dans son regard clair, avant de se redresser pour se mettre debout, chancelant quelques brefs instants sur ses jambes. Elle détestait se sentir diminuée, physiquement aussi bien que moralement, et accepter de l’aide était parfois compliqué pour celle qui longtemps, des années durant, avait été une grande indépendante n’ayant compté que sur elle-même. Elle posa un regard critique et sévère sur sa silhouette, son nez se fronçant, alors que Joey se rendait compte qu’elle ne sentait pas la rose. « -Tu penses que je peux prendre une douche ? J’ai l’impression de macérer dans ma propre crasse… » dit-elle sans se départir de cette moue vaguement dégoûtée, alors qu’elle passait une main dans ses cheveux poisseux.


Storm in her eyes, peace in her smile.
They've promised that dreams can come true, but forgot to mention that nightmares are dreams, too.
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Leader | Expendables
Administratrice
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/09/2014
Messages : 2823
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Opposite of Adults   Opposite of Adults - Page 3 EmptySam 19 Sep 2020 - 14:20
Cette tendresse qu’il éprouvait pour elle le submergeait alors qu’elle retrouvait peut-être une raison à tout ça. Connor avait conscience que ses mots ne trouveraient pas des réponses claires dans l’immédiat, mais il y aurait néanmoins un début de quelque chose dans l’esprit de la brune, suffisamment pragmatique pour savoir qu’elle n’avait pas agi pour rien. Son acte n’avait pas été gratuit, dénué de tout sentiment. Il en voulait pour preuve qu’elle souffrait aujourd’hui d’avoir été contrainte de le tuer pour avoir la chance et l’espoir de revoir sa fille.

Joséphine le remercia finalement et le blond eut un sourire de circonstances. Il n’y avait pas de quoi le remercier, tout compte fait. Il savait que s’il se trouvait à sa place, elle ferait la même chose. D’ailleurs… Est-ce que ça n’était pas arrivé ? Sur le toit de ce même camping-car, à discuter tous les deux à cœur ouvert. Tout du moins, lui avait discuté, confié ses démons, sans se sentir jamais jugé par la jeune femme, ni ridicule à côté d’elle. Joséphine lui donnait confiance en lui, parvenait également à le rendre moins monstrueux.

Pour elle, il était prêt à mettre à son service tous les démons qui vivaient en lui. Il eut par ailleurs un sourire de circonstances quand elle lui demanda de faire attention à lui. D’abord surpris, il ne put s’empêcher de se sentir heureux de savoir qu’elle tombait progressivement amoureuse de lui. Après tout ça ? C’était la meilleure des nouvelles qu’elle pouvait lui apporter.

Oh, ça serait un juste retour des choses, plaisanta-t-il. Moi, je suis déjà amoureux de toi, confia-t-il à Joséphine en venant poser un baiser rapide sur ses lèvres humides, là où nombres de ses larmes s’étaient échouées. Tu fais comme chez toi, Joey, lui souffla-t-il ensuite.

Il la maintint par la taille jusqu’à ce qu’elle atteigne la salle de bain, et la laissa à l’intérieur de l’étroite pièce. Fatigué évidemment, et conscient que la reconstruction de cette femme extraordinaire serait longue.

FIN



Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Opposite of Adults   Opposite of Adults - Page 3 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Opposite of Adults -
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: