The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Wolves roam -
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joaquin Hernandez
The Exiles
Trader
Joaquin Hernandez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 29/12/2019
Messages : 1577
Age IRL : 38
MessageSujet: Re: Wolves roam   Wolves roam - Page 2 EmptyVen 11 Sep 2020 - 11:01
En temps normal, je suis plutôt patient comme mec. Si, si, je vous jure. Enfin pour certains trucs qui me concernent pas directement quoi. Les longues soirées passées derrière les barreaux d’une cellule de 12m² que tu partages à deux aident pas mal à apprendre qu’il faut attendre le bon moment pour agir. Bon, ça contraste un peu avec mon côté sanguin et au final, ça part souvent en vrille quand j’ai décidé de faire un truc mais, la plupart du temps j’arrive à avoir un sens du timing pas si dégueulasse. Sauf que j’aime pas trop quand on contrarie mes plans. Que ce soit Jerry qui a décidé de sauter Sabrina alors que je me demande vaguement si elle est encore conscient ou pas, ou que ce soit la bridée qui décide de pas m’écouter et de se tirer. Non parce que vu les bruits que j’entends à l’étage, je me pose plus trop de questions sur la suite des évènements.

J’étais prêt à être sympa avec elle. A pas la cogner trop fort et à lui faire éviter la case Jerry. Même s’il parait qu’il y a rien de pire que le chef de toute façon. Mais cette pétasse se tire sans demander son reste. Alors forcément, quand elle essaie d’aller vers la porte principal, je secoue la tête, la mine navrée. « Je t’ai dit d’être sage. Pourquoi tu veux pas m’écouter ? » Je vous jure, j’aurais vraiment préféré qu’elle le soit. Je soupire alors qu’elle se précipite vers le salon, défonçant la porte d’un coup de pied alors que le peu de patience que j’avais encore s’est totalement évaporé. « Putain Tori, ça va vraiment mal finir. » Elle en est consciente au moins cette conne ou pas ?

Encore une fois, elle m’écoute pas. Si ce connard de Jerry avait été là, on aurait pu la choper, lui ôter toute possibilité de fuite. Sauf que je me retrouve tout seul, à lui choper le bras alors que je me prends son pied dans la gueule et que je lâche tous les jurons qui me viennent. Autant dire qu’elle a même pas besoin de causer espagnol pour piger que là, je suis vraiment énervé. Je la relâche, secouant la tête pour chasser la douleur de ma mâchoire avant de faire voler la table d’un mouvement brusque avec la main droite vu que cette pétasse m’a écrasé la gauche. J’arrive à choper sa tignasse et je la soulève sans ménagement pour lui plaquer violemment le visage contre le mur avant de lâcher, d’une voix sèche. « Tiens-toi tranquille putain. » Elle va finir par m’écouter ou pas ? Et qu’est-ce qu’il branle l’autre ? Lui faut tant de temps que ça pour faire sa petite affaire à la cruche ou bien ? Non, sérieux, cette sortie commence à me porter sur les nerfs là.


Nous sommes chacun notre propre démon et nous faisons de ce monde notre enfer...
Revenir en haut Aller en bas  
Tori H. Watanabe
Administratrice
Inglorious Fuckers
Tori H. Watanabe
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/08/2020
Messages : 921
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Wolves roam   Wolves roam - Page 2 EmptyVen 11 Sep 2020 - 12:38
La main de Joaquin dans ses cheveux n’avait rien d’agréable. La japonaise s’agrippa à elle pour essayer de soulager la douleur qui lui tenait le crâne, sans voir venir le moment où il la riva contre le mur. La tempe cognant contre le plâtre, elle retint un cri de circonstances en continuant à s’agripper comme elle le pouvait. Sa voix dans son oreille lui donnait envie de pleurer, de même que son impuissance. Se tenir tranquille ? Elle en était incapable. Elle ne pouvait pas s’empêcher de se débattre, d’essayer d’agripper les doigts de l’homme pour les défaire comme elle pouvait.

Il cogna une seconde fois sa tête contre le mur, et elle eut comme réflexe de mettre sa main pour amortir le coup. Sa paume prit la pression, elle sentit ses phalanges souffrir du contact rude, mais qu’importait. Qu’importait si elle avait mal partout, si elle allait se faire tabasser à ce train-là. La japonaise avait plus que conscience que si elle se laissait faire, il lui arriverait pire que seulement se faire cogner dessus. Pas question de renoncer. Sa seconde main parvint à agripper maladroitement l’index de Joaquin, et elle le tira brutalement en arrière pour le tordre et l’obliger à lâcher sa prise.

Ramenée au sol, balancée même, la japonaise gigota pour essayer de s’extirper de ses griffes, mais un violent coup de pied dans le dos lui coupa le souffle un instant, elle tenta de se redresser sans y parvenir, ramené au sol par un autre coup pour la maintenir à terre. Eprouvée physiquement, moralement également, les larmes lui brouillaient la vue. Elle aurait aimé susciter la pitié, tout en comprenant très bien que lui n’en avait aucune. Ce qu’il se passait à l’étage lui était obscure, elle n’en entendait plus rien. Mais par-dessus tout, elle était terrifiée.

Si elle parvenait à lutter encore malgré les coups, c’était surtout parce que son instinct de survie lui interdisait de renoncer à quoi que ce soir. C’était sa vie. Elle regrettait amèrement d’avoir laissé sortir Sabrina, parce que voilà où elles en étaient. Et qu’importait désormais que la blonde soit en plus mauvaise posture qu’elle là-haut. Tori ne pouvait lutter que pour elle. Ce fut presque comme un réflexe qu’elle se remit à genou, gageant de pouvoir s’extirper. Sa main s’agrippa maladroitement à un coussin qu’elle tira à elle et quand Joaquin chercha à la retourner, elle lui envoya dans la figure sans attendre.

L’instant d’après, elle se refugia ailleurs, derrière le canapé, à nouveau sur ses deux jambes pour déguerpir et surtout, mettre le plus de distance possible entre eux.


Us against them
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Joaquin Hernandez
The Exiles
Trader
Joaquin Hernandez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 29/12/2019
Messages : 1577
Age IRL : 38
MessageSujet: Re: Wolves roam   Wolves roam - Page 2 EmptyMer 16 Sep 2020 - 10:44
Ca y est, j’suis énervé. Entre l’autre con qui attend pas d’être rentré et la bridée qui se laisse pas faire, je commence à me dire que c’est une bonne grosse journée de merde. Alors ouais, forcément, vu qu’elle m’écoute pas, je fais pas dans la dentelle. Je devrais probablement me sentir coupable de l’éclater comme ça contre le mur. Ce que je sais pas, c’est que ça viendra plus tard. Là, dans l’immédiat, je m’en branle totalement. De toute façon, j’ai rien à perdre, je suis juste devenu un monstre parmi tant d’autres. Le pire ? C’est que je kiffe pas plus que ça non plus de la démolir.

Mais vu que c’est le seul moyen pour qu’elle arrête de faire la mariole, j’compte pas faire dans la finesse. C’est pas mon style de toute façon. J’appuie un peu plus fort alors qu’elle continue de se débattre, sans même me dire qu’à un moment, je pourrais aller trop loin et la fracasser pour de bon. En même temps, ça me ferait des vacances. Parce que cette petite pétasse continue de se débattre. Pour un peu, je serais presque épaté de voir qu’elle a autant d’énergie.

Je vois pas venir quand elle me chope l’index et j’ai un cri de douleur mêlé de rage alors que je lâche ma prise. « Putain de merde ! » Je la vois ramper par terre et je lui assène un violent coup de talon dans le bas du dos. Autant dire qu’avec mes pompes, ça doit faire sacrément mal. Mais ça suffit pas à juguler la colère qui commence à déborder de partout. Alors, forcément, les coups commencent à pleuvoir. Et je me retiens pas, alors que je sens le contact de ses côtes. Elle est vraiment pas épaisse mais je m’en branle. Je lève les yeux quand j’entends de nouveau un bruit sourd à l’étage et je crie, d’une voix sèche. «Bordel Jerry, évite de la péter en deux sérieux ! » Ce mec sert définitivement à rien. Et en plus, vu que je suis distrait, Tori joue à l’anguille et se dégage en me balançant un coussin. J’ai un rire mauvais et je secoue la tête alors qu’elle se réfugie derrière le canapé. « Un coussin ? T’es sérieuse là ? J’suis étonné que t’aies survécu aussi longtemps en fait. »

Sans vraiment lui laisser le temps de répondre, j’attrape le canapé par en-dessous et je le renverse vers elle d’un mouvement brusquement. « Je te laisse une dernière chance pour que tu finisses pas en train de ramasser tes dents une par une. Enfin, si t’es encore en état de bouger. » Je la fixe alors que je reprends mon souffle. J’me rends même pas compte que je viens de franchir la dernière limite avant le pétage de plomb complet.


Nous sommes chacun notre propre démon et nous faisons de ce monde notre enfer...
Revenir en haut Aller en bas  
Tori H. Watanabe
Administratrice
Inglorious Fuckers
Tori H. Watanabe
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/08/2020
Messages : 921
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Wolves roam   Wolves roam - Page 2 EmptyMer 16 Sep 2020 - 12:59
C’était une question qu’elle aussi se posait régulièrement. Elle s’étonnait d’avoir survécu aussi longtemps mais ça n’était clairement pas en se laissant malmener comme ça qu’elle aurait pu réussir à s’en sortir, non ? Ne pas se battre, c’était signer la défaite et la mort, et très honnêtement, Tori ne préférait aucune des deux. S’il y avait moyen de s’en sortir, alors elle se jetterait dans la brèche sans une once d’hésitation et sans un regard en arrière pour les gens qu’elle abandonnerait au passage. Maintenant qu’elle avait trouvé une cachette qui ne tiendrait pas longtemps, elle devait aviser autrement les choses… Retenant son souffle, elle se faufila en entendant Joaquin faire le tour du canapé pour ne finalement pas la trouver.

L’instant d’après, elle se releva sur ses deux jambes et se saisit d’une lampe. Violemment, elle arracha la prise et la balança en plein visage de son agresseur. Dans un fracas monstre, lorsqu’elle se brisa sur ses bras qui le protégeait de son geste, elle saisit l’opportunité pour prendre la tangente rapidement. Inutile de s’attarder d’avantage, inutile d’attendre après Sabrina. Elle pressentait ce qu’il se passait à l’étage et elle n’avait vraiment pas l’intention d’espérer après une issue favorable où elles partaient toutes les deux, une fois débarrassées de ces enfoirés.

Son corps entier lui faisait mal. Il fallait bien admettre que Joaquin avait eu la main lourde pour la frapper, et si ses côtes souffraient de chacun de ses coups, elle préféra ignorer la douleur en s’engouffrant dans le couloir qui donnait sur l’arrière de la maison. Sa main agrippa la poignée, elle tira à la volée sans attendre et fila vers le jardin. A chaque instant, elle s’attendait à ce qu’il soit derrière elle pour la retenir. A ce qu’il puisse la saisir et la faire tomber. A ce qu’il la rive au sol pour l’empêcher de bouger. Elle sentait l’air frais sur son visage, elle fila droit devant elle sans attendre, courant à en perdre haleine.

S’il y avait bien une manière avec laquelle elle avait possiblement une chance de s’en sortir, c’était en fuyant. Qu’importait ce qu’elle laissait. Qu’importait ce qui arriverait à Sabrina ensuite. Qu’importait… Elle ne voulait pas mourir, et elle ne voulait pas subir tout ce qu’ils prévoyaient de lui faire subir en agissant de la sorte. De toute façon, retomber entre les mains de l’hispanique, c’était signer son arrêt de mort, surtout vu comment elle était parvenue à l’énerver en ne le laissant pas faire…


Us against them
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Joaquin Hernandez
The Exiles
Trader
Joaquin Hernandez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 29/12/2019
Messages : 1577
Age IRL : 38
MessageSujet: Re: Wolves roam   Wolves roam - Page 2 EmptySam 19 Sep 2020 - 18:42
Putain mais elle va vraiment pas se laisser faire cette pétasse. Ça commence définitivement à me gonfler et je me demande si ça en vaut vraiment la peine au final. Mais hors de question de lâcher l’affaire et de la laisser se tirer tranquillement, question de principes. Je commence à avoir sérieusement besoin de me défouler et, si je la chope, je me dis qu’elle va passer un sale quart d’heure. Je suis même pas sûr que je serais capable de m’arrêter. Est-ce que c’est vraiment important ? Non. Parce qu’il y aura personne pour la retrouver. En tout cas, je ferais en sorte de m’en assurer.

J’entends un cri à l’étage et ça détourne mon attention. Suffisamment pour que je perde quelques secondes et qu’elle arrive à me balance une lampe sur la gueule. Je la sens qui se brise contre mes avant-bras et les morceaux qui se fichent dans ma peau. « Espèce de sale petite… » Je finis même pas ma phrase alors que je reprends mon souffle tant bien que mal. Je renifle un coup, alors que je sens le sang couler sur mon front, là où j’ai pas totalement réussi à amortir le coup avec mes bras. Et le temps que je me remette, cette salope se tire. Forcément, j’aurais dû le voir venir.

Je la vois ouvrir la porte et je contourne le canapé, trébuchant à moitié sur les débris et manquant de me casser la gueule alors que je le laisse virer une bordée de jurons. Et je m’appuie sur l’embrasure de la porte, grimaçant alors que je la vois partir en courant. Ouais, elle en vaut définitivement pas la peine. J’essaie de m’en convaincre parce que j’ai franchement pas envie de la courser. Elle se laissera pas faire et ça pourrait mal finir pour moi. Ce dont j’ai pas particulièrement envie, même si là, de suite j’ai bien envie de lui encastrer la gueule contre un mur jusqu’à en faire de la bouillie.

J’inspire longuement alors qu’elle commence à plus être à portée de voix. « Si je te revois, tu vas le regretter Tori, je te le garantis ! » Et je la regarde s’éloigner, le regard mauvais, sans être bien sûr qu’elle m’a entendu. Je m’en branle un peu j’avoue, alors que je remonte les escaliers pour récupérer Jerry. Je me fige un instant, soupirant en voyant qu’il a toujours pas fini sa petite affaire et je referme la porte, attendant quelques minutes avant de la rouvrir pour voir Sabrina recroquevillée en larmes dans un coin, les traces de coups sur le visage alors qu’il se rhabille Je m’approche d’elle et je lui attache les mains avec des menottes en plastique que j’ai sorti de mon sac. « Elle est plus trop fraiche, mais ça ira bien pour les autres. T’aurais pu te retenir abruti. » J’essuie le sang qui continue de couler le long de ma tempe non sans une grimace de douleur, alors que je vois que j’ai encore des morceaux de lampe fichés dans le bras. « T’es arrivé quoi mec ? » Je fusille Jerry du regard avant de le bousculer en passant. « Putain, pendant que tu faisais de la merde, l’autre s’est tirée. » Sabrina écarquille les yeux et je souffle, non sans hausser les épaules. « Ouais, elle t’a laissée tomber. Habitue-toi, ça fonctionne toujours comme ça dans ce monde. Jamais personne sur qui compter. » Je la soulève sans trop de peine, ignorant ses gémissements et ses sanglots qui recommencent de plus belle. « Et habitue-toi à fermer ta gueule, ça t’évitera des emmerdes supplémentaires. » Elle essaie même pas de se débattre, probablement plus résignée que sa copine. Ca m’arrange, l’autre m’a épuisé à me faire courir de partout sans succès. « On rentre. Et t’expliqueras à Danny pourquoi t’as baisé la prise du jour sans attendre son aval. » J’espère que pour Tori, on se recroisera pas de sitôt. Parce que je vais pas l’oublier celle-là.


Nous sommes chacun notre propre démon et nous faisons de ce monde notre enfer...
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Wolves roam   Wolves roam - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Wolves roam -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: